Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Prévisions dans les régions Méditerranéennes


Recommended Posts

  • Replies 342
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Je me demande à quelle sauce l'Est du 13 et plus généralement PACA allons nous être mangé ?

Bah si on ne se fie qu'aux modèles, ça ne sera certainement pas la saucée de pluie.

Toutefois NAE entrevoit un petit quelque chose et Keraunos nous inclus dans la zone sous surveillance. Et on sait pertinemment que dans ce genre de situ c'est tout ou rien pour nous.

En résumé je pense que seul le live te répondra efficacement. default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> Le risque est là, la situation est un peu bâtarde pour nous (comme d'hab depuis l'été en fait ermm.gif ), à suivre comment ça évolue, on ne peut faire plus précis hélas (sinon qu'on me corrige blush.png ).

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-la-Poterie (30)

Bonjour à tous,

En tant que nouveau (sur le forum et dans la région : ça bouge plus ici qu'à Lyon!), voici mon premier post - sur ce petit événement méditerranéen comme vous le décrivez (sur la chaîne météo ils parlent de mini épisode cévenol...):

- quelle est la différence?

- par ailleurs on remarque sur le radar Meteox que des zônes de précipitation touchent à priori déjà Montpellier, mais absolument rien...en tout cas dans le quartier des Beaux Arts...les précipitations disparaissent elle avant de toucher le sol??

ces questions vous paraissent peut-être stupides mais je tente de comprendre afin de savourer ce qui nous arrive dessus biggrin.png

Merci pour vos retours.

- Un épisode cévenol concerne, strictement parlant, le relief des Cévennes. Le terme de mini-cévenol est une aberration de ce site, ce terme est on ne peut plus incorrect. C'est comme quand les médias parlent de mini-tornade quand certaines maisons sont rasées jusqu'aux fondations (CF 2008, tornade Hautmont). Bref, du LCM tout craché.. pinch.gif

- les echos radars que tu vois sont en fait des échos parasites. Cela arrive quand la masse d'air s'humidifie fortement. Les réflectivités y sont très faibles : tu apprendras à reconnaître ce type d'échos avec l'expérience default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Saturnin-Lès-Avignon, Vaucluse

Bonjour à tous,

En tant que nouveau (sur le forum et dans la région : ça bouge plus ici qu'à Lyon!), voici mon premier post - sur ce petit événement méditerranéen comme vous le décrivez (sur la chaîne météo ils parlent de mini épisode cévenol...):

- quelle est la différence?

- par ailleurs on remarque sur le radar Meteox que des zônes de précipitation touchent à priori déjà Montpellier, mais absolument rien...en tout cas dans le quartier des Beaux Arts...les précipitations disparaissent elle avant de toucher le sol??

ces questions vous paraissent peut-être stupides mais je tente de comprendre afin de savourer ce qui nous arrive dessus biggrin.png

Merci pour vos retours.

Un mini épisode cévenol n’existe pas ( on l'avais pas encore vu celui, fait maintenant biggrin.png ).

Alors en gros la différence entre les deux est que généralement un épisode cévenol concerne surtout les Cévennes, comme son nom l'indique, un épisode méditéranéen lui concerne les Cévennes mais également les plaines des départements voisins.

Pour les PP ces sont très probablement des parasites voire des virgas.

Et bienvenue flowers.gif

Edit : Doublé par Christophe.

Link to post
Share on other sites
Posted
St Gély du Fesc- 10 km NNO de Montpellier- 125m

Bonjour à tous,

En tant que nouveau (sur le forum et dans la région : ça bouge plus ici qu'à Lyon!), voici mon premier post - sur ce petit événement méditerranéen comme vous le décrivez (sur la chaîne météo ils parlent de mini épisode cévenol...):

- quelle est la différence?

- par ailleurs on remarque sur le radar Meteox que des zônes de précipitation touchent à priori déjà Montpellier, mais absolument rien...en tout cas dans le quartier des Beaux Arts...les précipitations disparaissent elle avant de toucher le sol??

ces questions vous paraissent peut-être stupides mais je tente de comprendre afin de savourer ce qui nous arrive dessus biggrin.png

Merci pour vos retours.

un cévenol est un épisode de pluie modéré à intense sur la durée ( de 24h à qqles jours) sur les massifs: phénomènes d'orographie

ici on est dans un méditerranéen avec des phénomènes orageux violents et stationnaires en plaine

concernant le radar, peut-être s'agit-il de virgas???

bienvenue dans l'agitation méditerranéene

doublé par du beau monde, il est chaud le forum aujourd'huisorcerer.gif

Link to post
Share on other sites
Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)

Au vue du WRF et du bulletin de keraunos , ça sent le flop pour Marseille ....

En même temps depuis le début des prévisions il n'a jamais été question d'un cataclysme sur Marseille.. Donc pas de flop pour moi d'autant que l'épisode n'a même pas commencé !

On peut quand même s'attendre à quelques cellules orageuses remontant de la mer dans la soirée et pourquoi pas quelques surprises.

Je me demande à quelle sauce l'Est du 13 et plus généralement PACA allons nous être mangé ?

Ça personne ne le sait vraiment je pense mais une ou plusieurs cellules orageuses vont forcément finir par passer.

Avec l'instabilité qu'il va y avoir la mayo devrait prendre un moment ou à un autre. Rester à savoir quand flowers.gif

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-la-Poterie (30)

Je suis d'accord avec Paul.

Situation de forte instabilité latente mais des forçages moins bien structurés. Il n'empêche que toute la PACA semble assujettie aux orages entre la fin de nuit (partie vallée du Rhône) et demain (Provence et potentiellement CA).

Ce sera certainement plus isolé qu'en Languedoc, mais il n'est nullement question de flop à cette heure.

Link to post
Share on other sites

- Un épisode cévenol concerne, strictement parlant, le relief des Cévennes. Le terme de mini-cévenol est une aberration de ce site, ce terme est on ne peut plus incorrect. C'est comme quand les médias parlent de mini-tornade quand certaines maisons sont rasées jusqu'aux fondations (CF 2008, tornade Hautmont). Bref, du LCM tout craché.. pinch.gif

- les echos radars que tu vois sont en fait des échos parasites. Cela arrive quand la masse d'air s'humidifie fortement. Les réflectivités y sont très faibles : tu apprendras à reconnaître ce type d'échos avec l'expérience smile.png

Merci pour votre retour.

Mais du coup existe-t-il un radar permettant de voir uniquement les précipitations touchant terre si je puis dire?

Je ne connais malheureusement que Meteox et donc il n'y a aucun moyen de différencier les échos parasites des vrais précipitation (en gros pouvoir détecter le vrai début des précipitations sur la région de Montpellier).

Link to post
Share on other sites

Finalement, la région de Montpellier même et plus généralement les zones littorales sont donc rarement touchées par du temps très violent si je comprends bien?

Du fait que les plaines sont souvent peu impactées par les débordements lors d'épisodes cévenols? et car les épisodes méditerranéens sont tout de même assez peu fréquents ?

Link to post
Share on other sites
Posted
Siorac-en-Périgord (24)

Ne parlons pas de flop alors que rien à commencer laugh.png

La roue tourne bien quand même... Un petit moment qu'on avait pas vu un tel potentiel.

Pour la stationnarité, je vais rien rajouter de plus, on peut juste dire les zones à risques mais avec aucune certitude ou ça va vraiment se former... Mais la BVDR me semble quand même placé pour des cumuls à 3 chiffres localement. En lien justement avec ce JET qui est comme il le faut sans que les plus fortes RR soient repoussées jusqu'à la moyenne VDR.

Allez place au live, et surveillance accrue pour la suite default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites
Guest Sky Blue

PS : au niveau des prévisions à court terme, ce topic est le meilleur d'IC incontestablement ! C'est un régal de lire ces analyses pour un passionné wink.png merci !

Et de très loin, bravo à tous. thumbup1.gif
Link to post
Share on other sites

A noter qu'électriquement parlant, ces orages, que ce soit en LR ou en PACA, risquent de donner une forte activité électrique avec toute cette instabilité en mer.

A surveiller également une possible nouvelle dégradation vers le 4...

Link to post
Share on other sites
Posted
Sauteyrargues (Hérault)

A propos du flux incident en basses couches qu'évoquait Christophe tout à l'heure (que je salue au passage flowers.gif et qui me file la chair de poule quand il parle de l’axe pic st Loup Quissac Ardèche thumbup.gif), il y a plusieurs paramètres de contrôle pour miser sur la convection en amont du relief.

On peut attribuer à la barrière cévenole, en tant qu’obstacle au flux incident, un nombre adimensionnel h=NH/U (N fréquence de Brunt Vaïsala ou stabilité statique, H la hauteur du relief, U le profil de vitesse).

Si on table (en gros) sur du 800 à 1200m pour H et N légèrement négative (la CAPE diminuerait fortement en allant de la mer aux Cévennes), on obtient h grand devant l’unité soit un régime de contournement (resp. régime de franchissement) de l’obstacle favorable à un blocage amont du flux vers la plaine.

On pourrait aussi calculer le nombre de Rossby shuriken.gif pour mesurer le paramètre de Coriolis et déterminer son influence, mais on doit être limite en ordre de grandeur (encore que!).

Une telle situation de contournement si elle advenait participerait à la génération d’un ressaut hydraulique en amont du relief (piémont vers plaines) avec propagations d’ondes vers le haut et consommation d’énergie potentielle. (désolé pour l'illustration du ressaut, mais si cette image peut aider les plus jeunes à se représenter ce que c'est happy.png )

Par retroaction, la formation de plages froides et de courant de densité pourrait amener la convergence de surface et les ascendances convectives encore plus en direction des plaines littorales.

Mais alea jacta est, et que la mayonnaise prenne tongue_smilie.gif

Link to post
Share on other sites

Oui le risque de trombe et pas à négliger ( surtout à proximité du minimum dépressionaire.

Condition réunies en région méditerannéene ( Gard,Vaucluse, Herault et Ardèche ) pour un épisode pluvio orageux niveau R1 - R2 ( ( 70 - 180 MM ) possible en zone de relief accidenté avec risque d' Orage en V par la corrélation d' un jet de basse couche important ( 70 - 90 kmh à 700 métres ) en lien avec un minimum de surface de 1002 hPa prés de l' Hérault, une anomalie de tropopause plutôt modeste entrera en synergie pour constituer les 1éres ascendances verticales avant la phase de forçage et de convergence par des vents orienté Sud Sud Est vers le minimum dépressionnaire ( augmentation des cisaillements et de l' hélicité à 0- 1 km avec hausse du cyclonisme ) par une branche de Jet Stream en sortie gauche à 9500 mètres avec des vitesses de vent comprises entre 150 - 180 kmh qui sera alors sur le Sud Ouest à avancée progressive vers le golf du lion dans la nuit avec renforcement du noyau de vent rapide.

Début de la dégradation vers 18 - 19 h.

[source Kéraunos]

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-la-Poterie (30)

Une telle situation de contournement si elle advenait participerait à la génération d’un ressaut hydraulique en amont du relief (piémont vers plaines) avec propagations d’ondes vers le haut et consommation d’énergie potentielle. (désolé pour l'illustration du ressaut, mais si cette image peut aider les plus jeunes à se représenter ce que c'est happy.png )

Par retroaction, la formation de plages froides et de courant de densité pourrait amener la convergence de surface et les ascendances convectives encore plus en direction des plaines littorales.

T'es vraiment un malade Pascal ! biggrin.png

Les simulations des WRF (cœur NMM), issues du GFS, allaient en ce sens hier. C'était matérialisé par un double axe (en V) de convergence des vents en surface, sur les plaines intérieures, et on pouvait supposer la formation de type cold pool entre ces deux axes, avec des vents qui pivotaient secteur nord-est en surface - soit perpendiculairement au flux directeur wacko.png

C'est bien évidemment plus complexe que ça comme processus, mais les ébauches d'études menées à ce sujet mentionnent bien souvent la nécessité d'un jet de basses-couches peu vigoureux. Il me semble même (mais à vérifier, toutefois.. happy.png) que c'est une condition majeure pour la genèse d'orages stationnaires en plaine.

Concernant les ondes de Rossby, pas certain que l'échelle soit vraiment pertinente dans ce type de situation. On raisonne vraiment à méso-échelle quand même... mais tu maîtrises mieux moi la Physique alors pourquoi pas lol.

Link to post
Share on other sites
Posted
St Gély du Fesc- 10 km NNO de Montpellier- 125m

Finalement, la région de Montpellier même et plus généralement les zones littorales sont donc rarement touchées par du temps très violent si je comprends bien?

Du fait que les plaines sont souvent peu impactées par les débordements lors d'épisodes cévenols? et car les épisodes méditerranéens sont tout de même assez peu fréquents ?

les épisodes méditerranéens généralisés ( appelons les comme ça) sont peu fréquent mais des pertu avec une stationnarité forte sont légion dans tout le midi médit. ( paca, lr et 07, 26), les 100 mm sont régulièrement atteins et même les 200mm

pour montpellier et sa région ( 20km autour) début oct 2009, 1° nov 2011 sans remonter à 2003 et j'en oublie surement

toujours aussi incompréhensible pour moi, la langue de Calou et Christophe!!!tongue_smilie.gif

Link to post
Share on other sites
Posted
Sauteyrargues (Hérault)

Le temps de faire les derniers travaux au jardin au sec, plus un coup d’œil à the VP2 (puisse-t-elle bombarder des ce soir).thumbup.gif

En fait, je parlais du nombre de Rossby, pas des ondes du même nom.

Tu vas me révisais les fondamentaux de Malardel toi biggrin.png

On le définit par R0=U/fL (U la vitesse, f c’est Coriolis, L l’extension horizontale de l’écoulement).

On veut estimer l’importance de la rotation sur l’écoulement, en comparant l’ordre de grandeur de l’accélération horizontale des particules de fluide avec l’ordre de grandeur de la force de Coriolis.

Si R0<1, (typiquement aux latitudes extra tropicales, U=10^6m et f=10^¨4s-1), on est proche de l’équilibre géostrophique (la grande échelle).

Si R0>1, les effets agéostrophiques interviennent, plus il est grand plus on a affaire à des écoulements non linéaires.

R0 à l'échelle de ce soir en LR, c'est du non linéaire, mais avec ajustement si on considère toute la lg de la chaîne cévenole.

Le flux de NE en surface que tu évoques pourrait s'apparenter à un jet de vent de barrière (déviation vers l'W du flux incident par Coriolis), mais c'est vraiment limite tout de même vu l'échelle considérée.

Si quelqu'un veut calculer laugh.png

Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec Paul.

Situation de forte instabilité latente mais des forçages moins bien structurés. Il n'empêche que toute la PACA semble assujettie aux orages entre la fin de nuit (partie vallée du Rhône) et demain (Provence et potentiellement CA).

Ce sera certainement plus isolé qu'en Languedoc, mais il n'est nullement question de flop à cette heure.

Au niveau cotier c'est mal barré sur les BdR ca semble plus favorable dans l'arriere pays au nord d'aix , des cumuls plus importants sont attendus sur l'est varois et la cote d'azurPour la Corse je trouve que WRF d'IC est a côté de la plaque tres peu pour la facade SW alors que la situation est classique pour de fortes pluies
Link to post
Share on other sites
Posted
Briançon (05) 1260m

Place au live maintenant!

Merci Pascal pour cette approche ondulatoire flowers.gif

Par contre petite question, le ressaut hydrulique se produit à l'aval de l'obstacle non? A moins que tu prennes pour obstacle le front de variation de densité dans l'intérieur des terres plutôt que celui, physique, des Cévennes, ce qui me paraitrait plus cohérent. Mais dans ce cas sa dimension est inférieure à la longueur des Cévennes confused1.gif

Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous.Je prend la route du gard dans 10mn.Au vu des modéles,la degradation va se passer en 2 phases.A partir de 20 h jusqu'a 3h du matin,le gard et l'E de l'hérauth devrait etre concernée par des orages pré-frontaux localement virulent et stationnaire pouvant donner des lames d'eaux importante.Mais attention en seconde partie de nuit car une seconde salve devrait arriver par l'O de l'hérauth et tout le languedoc devrait être concerné avant que ca se déplace en vallée du rhone et paca.Donc je pense me poster du coté de ales,somière dans un premier temps avant de bifurquer vers la plaine biterroise par la suite.Sur ce bonne chasse a tous et soyez prudent!

Link to post
Share on other sites

T

Concernant les ondes de Rossby, pas certain que l'échelle soit vraiment pertinente dans ce type de situation. On raisonne vraiment à méso-échelle quand même... mais tu maîtrises mieux moi la Physique alors pourquoi pas lol.

Moi j'ai mangé du rosbeef à midi...:-) désolé de la boutade.

Mon feeling de gars du sud me dit que sur ce coup c'est bon...vent pas trop puissant, lourd et humide de puis plusieurs jour, situation d'altitude optimal pour du grabuge en plaine...

je suis assez d'accord avec l'analyse de christophe30....le triangle des bermudes locale est en pleine mire...

@ demain aprem, d'ici là bonne chasse.

Thomas

Link to post
Share on other sites
Posted
Sauteyrargues (Hérault)

Place au live maintenant!

Merci Pascal pour cette approche ondulatoire flowers.gif

Par contre petite question, le ressaut hydrulique se produit à l'aval de l'obstacle non? A moins que tu prennes pour obstacle le front de variation de densité dans l'intérieur des terres plutôt que celui, physique, des Cévennes, ce qui me paraitrait plus cohérent. Mais dans ce cas sa dimension est inférieure à la longueur des Cévennes confused1.gif

Oui, je prends les Cévennes en tant qu’obstacle étendu et large.

Une vitesse de flux et un nombre de Froude faible entravent le franchissement et le contournement.

Le ressaut peut se propager vers le haut et vers l’amont, je crois qu’on peut le vérifier avec la théorie linéaire si la vitesse du flux est < à la vitesse de groupe des ondes excitées.

C’est hypothétique, limite non linéaire à l’échelle considérée, mais si le ressaut parvient à initier la convection, le temps d’advection des cellules vers l’aval est suffisamment long pour qu’une plage froide forme un bord d’attaque qui se propagerait à son tour vers l’amont.

J’ai eu du mal à trouver un schéma pour rendre le concept plus intuitif (tiré de Eddy Yates)

5247068ced85f_capturer.jpg

Link to post
Share on other sites
Posted
Briançon (05) 1260m

Oui, je prends les Cévennes en tant qu’obstacle étendu et large.

Une vitesse de flux et un nombre de Froude faible entravent le franchissement et le contournement.

Le ressaut peut se propager vers le haut et vers l’amont, je crois qu’on peut le vérifier avec la théorie linéaire si la vitesse du flux est < à la vitesse de groupe des ondes excitées.

C’est hypothétique, limite non linéaire à l’échelle considérée, mais si le ressaut parvient à initier la convection, le temps d’advection des cellules vers l’aval est suffisamment long pour qu’une plage froide forme un bord d’attaque qui se propagerait à son tour vers l’amont.

J’ai eu du mal à trouver un schéma pour rendre le concept plus intuitif (tiré de Eddy Yates)

5247068ced85f_capturer.jpg

Ok merci pour tes explications, je ne connaissais pas cette théorie. Je connaissais juste l'effet du ressaut hydraulique en aval avec déferlement de TKE, mais dans le cas stable non-linéaire.

Ca se tient en tous cas, c'est peut-être celà qui explique que les orages stationnaires se forment souvent au même endroit (BV Vidourle), en amont du flux incident de basses couches sur les Cévennes..

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...