Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Prévisions pour les régions méditerranéennes - Septembre 2022


Recommended Posts

  • Replies 253
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Les épisodes successifs de tram' et de mistral ont repoussé l'eau chaude de surface en effet (classique effet d'upwelling), mais réduire la T°C de la Méditerranée à celle de sa seule surface est une e

Saluons l'énorme effort de pédagogie de MF Sud Est!   Thread à dérouler    

En théorie comme en pratique, cela ne réduit en rien les chances d'un épisode méditerranéen violent. Comme répété de multiples fois, la température de la Méditerranée n'a aucune influence sur le

Posted Images

Posted
Fréjus - Saint Raphael (83)

Pour demain, formation d'orages en matinée vers les Cévennes puis décalage vers PACA en cours d'après midi, les orages pourraient être assez fort nottament dans l'intérieur. 

 

En soirée regain d'activité plus à l'ouest, c'est là où les orages pourraient se montrer les plus violent dans la nuit de  vendredi à samedi, nottament du Montpelliérain à la Camargue, plus d'incertitude sur est-PACA, d'autres orages possible entre la journée de samedi à dimanche.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Montpellier (Antigone)

Episode en deux phases : vendredi & samedi.


La première démarre donc demain avec le déclenchement de premières averses en journée, notamment sur les reliefs languedociens et PACA.

A l'arrivée d'un forçage d'altitude, une convergence des vents pourrait ensuite s'opérer entre l'est héraultais et l'ouest gardois/Camargue.

Renforcement des précipitations attendues en soirée sur ces secteurs, avec des orages pouvant être assez violents.

 

71489310_aromehd-11-38-4(1).thumb.png.155705520e66ce2574624bb4c803a043.png

 

 

 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Rivesaltes (Pyrénées-Orientales)

Bonjour

Y-a-t-il une chance, que les plaines du 66/11 puisse espérer des miettes, juste des miettes ? :cry:

La config n'est pas tout à fait la même qu'au 15 aout (où là, elle était complètement défavorable), alors je me dis que sur un malentendu....ça pourrait marcher.

Des avis ?

 

 

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Bon, les jeux semblent être assez ouverts, espérons un arrosage le plus généralisé et abondant possible, même si ça prend plutôt le chemin d'une distribution disparate...

Pour le Gard, ça serait bien que les Gardons réagissent un peu si ça tombe beaucoup en Cévennes et sur leurs bassins versants... 

Sans oublier Cèze, Vidourle et autres... 

Link to post
Share on other sites

Météo-France communique sur cette fin de semaine et week-end

Citation

Vendredi : journée orageuse à surveiller

De l’air froid d’altitude viendra se positionner sur le pays tandis que dans les basses couches de l’atmosphère, l’air reste généralement chaud et humide, dans un contexte mou, voir légèrement dépressionnaire.
Cette situation est propice à déclencher des orages qui seront parfois forts, très pluvieux, et accompagnés de grêle. Ces orages pourront potentiellement éclater sur l’ensemble du pays (le littoral atlantique ainsi que les frontières allemandes devraient tout de même être un peu plus en marge) mais le contexte général rend leur prévision très délicate en termes de localisation. Néanmoins, le sud du massif central et la Méditerranée (notamment entre Hérault et Bouches-Du-Rhône) semblent être les régions les plus exposées, en durée comme en intensité, avec des cumuls pouvant atteindre 30 à 40 mm en 1h, et localement 70 à 100 mm sur la journée.
Dans cette ambiance tumultueuse, les températures auront un peu plus de mal à grimper. Elles seront donc en baisse par rapport à la veille.

Samedi : encore beaucoup d’activité pluvieuse dans le sud-est

Pour le début du week-end, les intempéries se décalent vers l’est et s’étendent des régions des Cévennes jusqu’à la Provence, toujours avec des fortes intensités pluvieuses. 
Ailleurs, les averses resteront d’actualité sur la façade est et le long des frontières du Benelux, mais le temps sec reviendra avec de très rares averses ailleurs. Une perturbation pluvieuse abordera la Bretagne en toute fin de journée. La tendance à la baisse des températures se confirme.
 

Dimanche : pluies continues dans le nord-ouest, encore quelques orages dans le sud

Le week-end se termine avec un temps bien plus calme pour les régions du sud-est malgré le risque d’orage généralisé autour de la Méditerranée. La perturbation qui rentre par la pointe bretonne la veille a du mal à avancer si bien qu’elle se concentre surtout entre la Bretagne et le Cotentin apportant des pluies modérées.
Entre ces deux zones, le temps reste sec et lumineux avec des températures qui repartent à la hausse.

Source : MF

 

ESTOFEX a également sorti son bulletin

 

Edited by quentinrey
  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

On a me semble-t-il un potentiel de forts orages, très pluvieux et venteux avec de fortes rafales convectives dès la mi-journée de demain. En mer, sur le continent, les deux ... ? La vigilance pour des phénomènes orageux forts à violents seraient de mise (je ne parle pas de vigilance MF mais la vigilance de tout à chacun à adopter). Les modélisations globales réagissent déjà bien (ci-dessous), celles régionales encore plus.

 

gfs_2022090112_fh30_sounding_42.87N_4_04E.thumb.png.5cd5647849b45fb3124919564165b9d4.png

 

À échelle plus large : l'analyse (H+0) d'IFS 12Z montre le drain humide le long des côtes africaines et l'Atlantique tropical depuis les îles du Cap-Vert et le long du 10°N.

De l'autre côté, un drain humide remonte le long du 60°W en direction de terre-Neuve avec l'advection froide et sèche à l'arrière (couleur sombre) permettant au cut-off de se placer à l'ouest de l'Irlande et d'étirer un thalweg vers le Portugal, courbant et redressant le flux 24 à 26h plus tard. Entre les deux, l'amas convectif naissant fait parler de lui sur le topic LT !

 

1875946512_Screenshot2022-09-01at23-18-34ECMWFForecasts.png.f92511cc007b2294bad88a4d063b4200.png

 

142616421_Screenshot2022-09-01at23-24-09ECMWFForecasts.png.9b29195862d52f68eb9a945a604cefab.png

  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Montpellier (Antigone)

En effet @_sb, il subsiste quand même une relative incertitude à quelques heures de l'épisode.


Il est tout à fait possible que le gros des orages reste en mer.

Comme il est tout à fait possible que la situation s'envenime localement (montpelliérain/lunellois, Sud du Gard et Camargue?).

 

Très franchement, la prévision n'est pas simple au regard des dernières sorties.

 

>> Tour d'horizon des modèles pour la première partie de l'épisode :

 

ARPEGE 18z

arpege_25_30_4tmu8_mini.png

 

AROME 18z

aromehd_25_30_4lkw7_mini.png

 

WRF 18z

nmm_25_30_4bck6_mini.png

 

PE AROME 15z (probabilité cumuls > 50 mm)

pearome_13_32_4_17vsw8_mini.png

 

SWISS HD 12z

zxx_model-en-131-0_modswisseu_2022090112_53_1152_157.thumb.png.2130d76664121b482b8720526a086ad7.png

 

ICON 18z

xx_model-en-131-0_moddeuhd_2022090118_47_1152_157.thumb.png.df7bc88af80aa0eabf8030dfc2b52f96.png

 

UKMO 12z

xx_model-en-131-0_modgbr_2022090112_53_1152_157.thumb.png.87b910ddc3d53a6abab9c48497a2064e.png

 

SWISS HD (ECMWF) 12z

xx_model-en-131-0_modezswiss_2022090112_53_1152_157.thumb.png.c900088a4863113d92e2478b4ddbdfc5.png

Edited by Sudiste-34
  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Posted
La Grande-Motte (34)

Oui ça va être assez difficile de connaître les secteurs impactés même si les zones en bord de mer semble les mieux placées.

 

Sur AROME c’est surtout le sud du Gard qui semble concerné, mais depuis qlq sorties c’est en mer que le plus gros se produit. 

Link to post
Share on other sites

Posted
Salleles d’aude // Tulle jusqu’à fin Juin

En effet, je pense que désormais c’est le live qui nous guidera le mieux, y’a du potentiel pour du lourd, notamment pour faire vaste entre l’Espinouse et la Camargue mais on connaît aussi le potentiel des orages en mer à pomper toute l’énergie, plongeant nos régions dans un panache stratiforme.. qui serait sans doute bien + bénéfique pour la nature que des grosses lames d’eau.. Bonne nuit à tous ;) 

  • J'aime 6
  • Saf 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

MF a placé les 13, 30 et 84 en orange pour des orages violents et très pluvieux en soirée et première partie de nuit, des orages violents sur les départements voisins ne sont pas exclus

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Mandelieu La Napoule

Situation très difficile à appréhender pour les modèles. Le potentiel est là, mais à quel(s) endroit(s) les ingrédients vont se réunir, c'est encore un mystère même à 24h de l'échéance.

Exemple du jour, pour est PACA : hier soir Arôme modélisait encore un petit balayage d'ouest en est en cours d'après-midi. Ce matin, il prévoit au contraire un retour d'est (absolument l'inverse). 🙄

 

Je donne une palme à celui qui visera juste, car sincèrement c'est compliqué cette situation

Link to post
Share on other sites

Posted
Montpellier (Antigone)

Et ce n’est pas la dernière sortie d’Arome qui va arranger le prévisionniste.. 😅

il serait peut être judicieux de placer le 34 en orange également.

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Aix-en-Provence (et fût un temps avec des relevés sur Ventabren)

On ne peut pas mettre d’alerte en mer?😁

 

À force de nous bassiner avec la t’ de l’eau de mer… benh oui les orages les plus conséquents restent en mer.🤷🏻‍♂️

 

Sur terre? Les orages forts auront lieu quand du vrai bon air froid d’altitude viendra couvrir des basses couches encore chaudes.

 

La presse fait fleurir les discours alarmistes… mais les orages les plus pluvieux se passent soit avant l’été soit en milieu d’automne ou hiver…

 

Les modèles patinent peut-être mais sudiste-34 l’a bien souligné hier! Les modèles se tâtent et finalement arôme n’est pas si mal…

 

Le climat change comme toujours, mais certaines récurrences météo persistent, ouf😉

 

A+!
 

Alex

 

 

 

 

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Posted
Agadir/Pont-du-Gard (Remoulins)

Le plus gros de l’épisode étant passé qu’un nouvel pointe déjà sont nez pour mercredi soir J+5.


Déjà le 3eme de l’année ?


 

Link to post
Share on other sites

Posted
Carnoux en Provence (13) 340m d'altitude
Il y a 2 heures, Jeremy0502 a dit :

Le plus gros de l’épisode étant passé qu’un nouvel pointe déjà sont nez pour mercredi soir J+5.
 

Dans le 13, on ne croit que ce qu'il y a au fond du pluviomètre, pas les modèles.

 

Si c'est le même épisode que ce week-end, ça promet encore de belles désillusions.

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Rivesaltes (Pyrénées-Orientales)
Il y a 3 heures, Jeremy0502 a dit :

Le plus gros de l’épisode étant passé qu’un nouvel pointe déjà sont nez pour mercredi soir J+5.


Déjà le 3eme de l’année ?


 

 

T'as de l'humour toi.... chouette, 0,2....aller soyons fous ! 0,8 mm !!!!

 

D'après les dernières sorties, l'épisode concernerait à peu près les mêmes secteurs que ceux déjà touchés par les deux précédents épisodes.

Edited by Ericatalan
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Mandelieu La Napoule

Le problème est que nous misons depuis un moment beaucoup d'espoirs sur des situations où le potentiel permet, certes, du lourd, mais en aucun cas une dégradation généralisée. Il ne s'agit à chaque fois que de situations à orages lourds mais assez localisés, ou alors parfois organisés mais sur de faibles étendues géographiques. Du coup il se passe du lourd par endroits, mais c'est minoritaire, la plupart des secteurs ramassent peu, voire rien du tout (06, zone Marseille-Toulon, Roussillon), occasionnant beaucoup de déçus forcément (moi le premier).

 

Peut-être que nous finirons par avoir enfin une véritable dégradation généralisée (au moins à l'échelle d'une région, nous savons à quel point il est difficile de contenter LR et PACA en même temps). Mais pour le moment c'est rien de folichon, et comme cette année il ne se passe pas grand chose, on se baigne d'espoirs à la moindre occasion, alors que dans le fond il n'y a pas grand chose à attendre (sauf localement).

 

Courage, l'automne météorologique ne fait que commencer, il reste encore du temps pour de l'agitation ! ;)

  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites

Posted
Agadir/Pont-du-Gard (Remoulins)
il y a une heure, Guillaume_06210 a dit :

Le problème est que nous misons depuis un moment beaucoup d'espoirs sur des situations où le potentiel permet, certes, du lourd, mais en aucun cas une dégradation généralisée. Il ne s'agit à chaque fois que de situations à orages lourds mais assez localisés, ou alors parfois organisés mais sur de faibles étendues géographiques. Du coup il se passe du lourd par endroits, mais c'est minoritaire, la plupart des secteurs ramassent peu, voire rien du tout (06, zone Marseille-Toulon, Roussillon), occasionnant beaucoup de déçus forcément (moi le premier).

 

Peut-être que nous finirons par avoir enfin une véritable dégradation généralisée (au moins à l'échelle d'une région, nous savons à quel point il est difficile de contenter LR et PACA en même temps). Mais pour le moment c'est rien de folichon, et comme cette année il ne se passe pas grand chose, on se baigne d'espoirs à la moindre occasion, alors que dans le fond il n'y a pas grand chose à attendre (sauf localement).

 

Courage, l'automne météorologique ne fait que commencer, il reste encore du temps pour de l'agitation ! ;)


Je suis complètement d’accord, après n’oublions pas qu’on est seulement le 03 septembre et que contrairement aux années précédentes on a eu déjà 2 scénarios à analyser et à commenter.


La saison débute seulement, je pense que ce qui nous agace le plus et nous impatiente c’est l’état  de la nature, ce qui frustre 2x plus.

 

 

 

Edited by Jeremy0502
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Lambesc, 200 m d'altitude, nord des Bouches-du-Rhône (13)

Le problème étant que les sols sont extrêmement secs et les nappes phréatiques vides. De gros épisodes avec fort cumul sur cours laps de temps amènent des ruissellements et l'eau retourne dans les cours d'eau et la mer. Donc le problème de la sécheresse ne serait pas résolu dans ce cas de figure. Il faudrait des pluies bien grasses sur plusieurs jours pour que la nature se refasse une santé !

  • J'aime 2
  • Supportive 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

On a déjà eu des épisodes méditerranéens en août. Mais c'est tout de même tôt dans la saison.

Rappelons-nous la configuration estivale que nous venons de connaître : la Méditerranée était cadenassée, chauffée à blanc et sans espoir. Désormais, le verrou a sauté et la configuration à large échelle n'est plus inhibitrice. On aimerait tous quelque chose de plus concret, croustillant et surtout généralisé. Cette configuration parvient à générer de puissants orages, certes trop localisés. L'évolution est notable même si c'est frustrant pour les secteurs qui n'ont pas été concernés. Bref, au moins, c'est ouvert.

 

Pour un épisode méditerranéen, il est nécessaire d'avoir un thalweg profond ou une GF sur la péninsule ibérique. Pour l'heure, ce n'est pas encore au programme, la patience est de rigueur. En revanche, la configuration actuelle est amenée à durer d'où deux conséquences positives immédiates et tout aussi durables : pas de retour de verrou en Méditerranée et des possibilités orageuses régulières mais non généralisées.

 

L'analyse de GFS 6z donne le la des 5 à (peut-être) 10 prochains jours.

Le golfe de Gênes et la façade tyrrhénienne de l'Italie sont en sortie gauche de la branche de Jet, en divergence de haute altitude (lignes blanches continues) alors qu'en basses couches, la plaine du Pô est en dépression relative pilotant l'advection humide et douce (carte de ϴ'e). Cela favorise les orages actuellement observés.

Le golfe du Lion est sous convergence d'altitude (lignes blanches discontinues) et des conditions anticycloniques sur Pyrénées pilotent un vent de terre, défavorables aux orages.

On a ce gros cut-off (T) centré au large de l'Irlande. Du tourbillon cyclonique s'ajoute sur son flanc sud via la dorsale groenlandaise si bien que le champ de pression continuerait à baisser vers le sud. De fait, ce forçage cyclonique advecte positivement de la température en aval permettant à la dorsale naissante (D2) de se lever. Elle comblera le faible thalweg (T1) qui a permis malgré tout ces développements orageux des 24 dernières heures. D2 inhibera les velléités franchement convectives demain bien que l'apport humide resterait important (carte de ϴ'e) -> tendance à de la crasse sur nos régions, surtout le golfe du Lion.

 

Cependant, la levée de D2 a un effet bénéfique sur le moyen terme : elle contribue à maintenir isolée T, augmentant sa durée de vie sur ce secteur de l'Atlantique, d'une part, et maintenant les advections humides sur l'Europe occidentale depuis la Méditerranée (carte ϴ'e), d'autre part. Le forçage cyclonique à l'origine de D2 générerait, en amont cette fois, un nouveau thalweg d'amplitude plus ou moins marqué redressant à nouveau le flux au SW ou au WSW en Méditerranée -> possibilités orageuses. La nature de ce thalweg conditionnera la nature des orages sur notre bassin (en mer, sur terre, localisés, organisés, la Catalogne, LR, PACA, l'Italie, etc ?).

 

En consultant les modélisations, on s'aperçoit que ce cycle continuerait au-delà du topic.

 

2022090306_EU_300hPa_div_wind.png.473d11366d759a561ea6481dd950bd98.png

2022090306_EU_850hPa_pseudoTemp.png.4c623505eb055b01b1aec939c6f755a3.png

  • J'aime 7
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites

Il y a 2 heures, _sb a dit :

On a déjà eu des épisodes méditerranéens en août. Mais c'est tout de même tôt dans la saison.

Rappelons-nous la configuration estivale que nous venons de connaître : la Méditerranée était cadenassée, chauffée à blanc et sans espoir. Désormais, le verrou a sauté et la configuration à large échelle n'est plus inhibitrice. On aimerait tous quelque chose de plus concret, croustillant et surtout généralisé. Cette configuration parvient à générer de puissants orages, certes trop localisés. L'évolution est notable même si c'est frustrant pour les secteurs qui n'ont pas été concernés. Bref, au moins, c'est ouvert.

 

Pour un épisode méditerranéen, il est nécessaire d'avoir un thalweg profond ou une GF sur la péninsule ibérique. Pour l'heure, ce n'est pas encore au programme, la patience est de rigueur. En revanche, la configuration actuelle est amenée à durer d'où deux conséquences positives immédiates et tout aussi durables : pas de retour de verrou en Méditerranée et des possibilités orageuses régulières mais non généralisées.

 

L'analyse de GFS 6z donne le la des 5 à (peut-être) 10 prochains jours.

Le golfe de Gênes et la façade tyrrhénienne de l'Italie sont en sortie gauche de la branche de Jet, en divergence de haute altitude (lignes blanches continues) alors qu'en basses couches, la plaine du Pô est en dépression relative pilotant l'advection humide et douce (carte de ϴ'e). Cela favorise les orages actuellement observés.

Le golfe du Lion est sous convergence d'altitude (lignes blanches discontinues) et des conditions anticycloniques sur Pyrénées pilotent un vent de terre, défavorables aux orages.

On a ce gros cut-off (T) centré au large de l'Irlande. Du tourbillon cyclonique s'ajoute sur son flanc sud via la dorsale groenlandaise si bien que le champ de pression continuerait à baisser vers le sud. De fait, ce forçage cyclonique advecte positivement de la température en aval permettant à la dorsale naissante (D2) de se lever. Elle comblera le faible thalweg (T1) qui a permis malgré tout ces développements orageux des 24 dernières heures. D2 inhibera les velléités franchement convectives demain bien que l'apport humide resterait important (carte de ϴ'e) -> tendance à de la crasse sur nos régions, surtout le golfe du Lion.

 

Cependant, la levée de D2 a un effet bénéfique sur le moyen terme : elle contribue à maintenir isolée T, augmentant sa durée de vie sur ce secteur de l'Atlantique, d'une part, et maintenant les advections humides sur l'Europe occidentale depuis la Méditerranée (carte ϴ'e), d'autre part. Le forçage cyclonique à l'origine de D2 générerait, en amont cette fois, un nouveau thalweg d'amplitude plus ou moins marqué redressant à nouveau le flux au SW ou au WSW en Méditerranée -> possibilités orageuses. La nature de ce thalweg conditionnera la nature des orages sur notre bassin (en mer, sur terre, localisés, organisés, la Catalogne, LR, PACA, l'Italie, etc ?).

 

En consultant les modélisations, on s'aperçoit que ce cycle continuerait au-delà du topic.

 

2022090306_EU_300hPa_div_wind.png.473d11366d759a561ea6481dd950bd98.png

2022090306_EU_850hPa_pseudoTemp.png.4c623505eb055b01b1aec939c6f755a3.png

Salut,

 

Je n'ai strictement rien compris mais j'ai l'impression d'être super intelligent quand j'arrive au bout de ton intervention sans être passé à autre chose avant. 🤪😀

 

Presque je l'apprendrai par coeur pour le ressortir lors d'un repas et passer soit:

- pour un super intello qu'on a écouté mais où on a rien compris

- pour un relou (qui fait chier avec sa météo) qu'on a écouté mais où on a toujours rien compris 😉.

 

Merci pour ces interventions.

Edited by filgoud
  • J'aime 1
  • Haha 10
Link to post
Share on other sites

Posted
Agadir/Pont-du-Gard (Remoulins)

Bonjour tout le monde,

 

Pour Jeudi les dernières sorties GFS sont beaucoup moins optimistes, dommage.

Des précipitations moins soutenues mais beaucoup plus généralisé sauf P-O et Alpes Maritime toujours en marge pour le moment. Je pense qu’infoclimat va devoir ouvrir une section à part pour les P-O pour les prévisions. 😅

 

 

Il y a 16 heures, filgoud a dit :

Salut,

 

Je n'ai strictement rien compris mais j'ai l'impression d'être super intelligent quand j'arrive au bout de ton intervention sans être passé à autre chose avant. 🤪😀

 

Presque je l'apprendrai par coeur pour le ressortir lors d'un repas et passer soit:

- pour un super intello qu'on a écouté mais où on a rien compris

- pour un relou (qui fait chier avec sa météo) qu'on a écouté mais où on a toujours rien compris 😉.

 

Merci pour ces interventions.


ça fait des années que je suis sur cette section sans forcément y poster, on a beaucoup de chance d’avoir @_sb dans l’équipe des sudistes. Crois moi que beaucoup attendent son analyse à chaque début d’événement 😉. Parfois c’est dû charabia pour beaucoup, notamment pour moi, mais on arrive à comprendre si y’a du lourd qui se prépare ou si on va passer à côté…

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...