Jump to content

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Prévisions pour les régions méditerranéennes - Septembre 2022


Recommended Posts

Posted
Montpellier (Antigone)

En bordure d'échéance, nouvelle instabilité possible sur notre rivage, les diagrammes et modèles s'agitent, que ce soit chez GFS ou CEP.

Edited by Sudiste-34
Link to post
Share on other sites

  • Replies 253
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Les épisodes successifs de tram' et de mistral ont repoussé l'eau chaude de surface en effet (classique effet d'upwelling), mais réduire la T°C de la Méditerranée à celle de sa seule surface est une e

Saluons l'énorme effort de pédagogie de MF Sud Est!   Thread à dérouler    

En théorie comme en pratique, cela ne réduit en rien les chances d'un épisode méditerranéen violent. Comme répété de multiples fois, la température de la Méditerranée n'a aucune influence sur le

Posted Images

il y a 28 minutes, Sudiste-34 a dit :

En bordure d'échéance, nouvelle instabilité possible sur notre rivage, les diagrammes et modèles s'agitent, que ce soit chez GFS ou CEP.

Envisagé depuis plusieurs jours par Météo France.

IMG_20220916_104558.jpg

Link to post
Share on other sites

Posted
Agadir/Pont-du-Gard (Remoulins)

Effectivement mais là on reste sur du J+7, donc beaucoup trop loin. Mais pour le moment ça prévoit du lourd!

J’espère que dans 48h on pourra en discuter sur cette section 😋

Link to post
Share on other sites

Posted
quelque part entre Nancy et Toul
On 9/13/2022 at 3:21 PM, clem11 said:

voilà exactement @Nico 14 sur la carte on voit très bien la zone frontale. En gros ta structure orageuse va se créer (comme toujours en météo) sur une zone tampon entre air chaud air froid. C'est une sorte de petit front qui va se créer. Quand ton système orageux transite en bordure d'une advection d'air sec de moyenne altitude tu vas avoir une augmentation de sa sévérite.

Tu prends une particule d'eau qui s'élève du sol dans une atmosphère très humide, proche d'un forçage d'altitude. Elle va s'élever et se condenser pour former le nuage dans le courant ascendant. Ton courant ascendant se situe toujours à l'avant là où l'ai chaud et humide est "aspiré". A l'arrière tu auras un courant de densité ou courant descendant qui contient les précipitations. Celui-ci est plus froid et va donc s'étaler au sol.

 

Dans le cas où une advection d'air sec se crée en moyenne altitude à l'arrière d'un front orageux tu vas avoir une évaporation de ce courant descendant. Les particules d'eau en s'évaporant dégagent de l'énergie qui va accélérer la cinétique du courant descendant : risque de rafales violentes au niveau du courant d'étalement au sol.
 

 

Je me permets d'apporter quelques remarques/précisions.

 

Pour avoir un orage, il faut de l'énergie potentielle convective et un forçage. Une zone frontale séparant air chaud et air froid n'est pas requise pour déclencher la convection profonde. Dans la majorité des cas, il n'y a même pas de forçage frontal. La formation de pseudo-fronts et les circulations qui se mettent en place sont liées à l'organisation interne de l'orage, qui dépend notamment de l'environnement.

 

Les parcelles d'air humide s'élèvent sous l'effet d'un ou plusieurs forçages (de surface ou d'altitude), lequels engendrent des VV plus ou moins élevées, et au-dessus du LFC sous l'action de la force de flottabilité s'il y a instabilité. Dans un nuage d'orage, les ascendances sont compensées par des mouvements descendants (=> conservation de la masse). Dans ton message, tu supposes à priori que l'orage est organisé, avec une circulation interne bien établie permettant à la structure orageuse de se maintenir (découplage entre ascendances et subsidences). Dans le cas d'un orage monocellulaire, les courants descendants viennent se confondre avec la zone d'ascendance : l'alimentation en air chaud et humide est rapidement coupée et c'est pourquoi la durée de vie d'un orage simple est courte.

 

Dans la zone de subsidence, les parcelles d'air sont accélérées vers le sol par la force de flottabilité (< 0), influencée par le poids des hydrométéores et par le refroidissement évaporatif (ou fonte des cristaux de glace). Le courant de densité résulte de l'étalement des courants descendants (outflow) lorsqu'ils parviennent au sol : c'est alors la force de pression horizontale qui accélère les parcelles d'air (à l'origine de forts vents convectifs). Une couche sèche à l'étage moyen peut en effet augmenter la violence des courants descendants et favoriser l'organisation de l'orage. Lorsqu'un courant d'air sec pénètre dans la cellule, il y a évaporation partielle des précipitations, absorption de chaleur latente, ce qui conduit au refroidissement de l'air et à son accélération vers le bas.

 

Edited by Cers
  • J'aime 3
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Rivesaltes (Pyrénées-Orientales)

Quand est-ce que nous pouvons commencer à parler du potentiel hypothétique éventuel épisode méditerranéen ?

C'est à partir de J combien le court terme ?

 

On va finir par avoir un paysage comme au Moyen Orient à ce rythme s'il pleut toujours pas !

 

 

 

giphy.gif

Edited by Ericatalan
  • J'aime 1
  • Haha 2
  • Saf 3
Link to post
Share on other sites

Oui le stress hydrique de l'ensemble des végétaux est terrible sur la zone des Corbières et du bas Minervois

4 pluies de 2 mm en 3 mois avec des températures hors norme 

Même les pinèdes de pins d'Alep dont vert pâle

Un épisode sur Aude et Pyrénées orientales est urgent...

 

 

 

 

 

  • J'aime 3
  • Saf 3
Link to post
Share on other sites

@laurent11@Ericatalan

 

il faut surveiller aux alentours du week-end prochain ou un thalweg devrait venir s’isoler en goutte froide quelque part vers la péninsule ibérique. Encore une fois il va falloir attendre pour savoir où il ira se placer.

 

mais la possibilité d’un gros épisode qq part est là. Effectivement l’Aude (notamment tout le bassin aval) et les PO sont dans une situation très critique comme j’en ai rarement vu là bas. Le minervois étant pour moi l’endroit où c’est le pire niveau végétation (oliviers et pins parfois en souffrance). Jamais vu un truc pareil 

  • J'aime 2
  • Merci 1
  • Saf 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Montpellier (Antigone)

Les principaux modèles persistent ce soir et le CEP 12z permet d'entrer ici dans la danse, puisqu'il fait démarrer l'épisode dès vendredi, essentiellement sur les reliefs dans un premier temps. Il faut attendre samedi chez GFS/GEFS.

On se cantonnera à cette heure sur le fait que les principaux modèles restent favorables à de fortes pluies quelque part sur le bassin méditerranéen, en lien avec le décrochage d'une goutte froide sur la péninsule ibérique. 

Edited by Sudiste-34
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Oui il y a même plutôt globalement un accord entre les déterministes ce soir qui voient le talweg évoluer vers la péninsule ibérique. L'accord est plus relatif sur le côté occidental de la dorsale mais ça me semble surtout plus important pour la suite. Il devient par conséquent fort probable que l'on s'oriente vers un flux de SO en altitude sur le bassin méditerranéen à l'horizon de la fin de semaine prochaine. Trop tôt ensuite pour catégoriser et localiser l'épisode, le potentiel est présent indéniablement mais pour la suite il va falloir patienter. 

ICON 12z en lanceur d'alerte, c'était plutôt UKMO ce matin dans ce rôle qui au passage je trouve à tendance aussi à surréagir sur les RR depuis qu'on possède ses paramètres, est le modèle qui réagit le plus ce soir mais tous les globaux réagissent sur le bassin.

 

2022091812_144_GZ500_COMP.thumb.gif.8ffaad18e12577f880b5e045c001b460.gif2022091812_168_GZ500_COMP.thumb.gif.839f6b32d463628c289a69ab204dbdac.gif

 

 

  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Nice-Cimiez, alt 95m; parfois Allos (04, Haut-Verdon, 1400m) ou Roccasparvera (Italie, Piémont, 800m)
Il y a 11 heures, clem11 a dit :

@laurent11@Ericatalan

 

il faut surveiller aux alentours du week-end prochain ou un thalweg devrait venir s’isoler en goutte froide quelque part vers la péninsule ibérique. Encore une fois il va falloir attendre pour savoir où il ira se placer.

 

mais la possibilité d’un gros épisode qq part est là. Effectivement l’Aude (notamment tout le bassin aval) et les PO sont dans une situation très critique comme j’en ai rarement vu là bas. Le minervois étant pour moi l’endroit où c’est le pire niveau végétation (oliviers et pins parfois en souffrance). Jamais vu un truc pareil 

 

Dans les Alpes-Maritimes, et en particulier sur le bassin niçois, la situation est également dramatique. 

 

Par exemple, 80% des cerisiers sont morts. De nombreux cyprès sont marrons, de même que des lauriers sauce. Même les pins, les chênes et les oliviers sont en grande souffrance, avec certains qui sont désormais secs. 

 

Nice est en quelque sorte, cette année, l'épicentre de la sécheresse historique qui touche notre pays

 

A peine 128mm (!!!) à Nice depuis le 1er janvier, après un second trimestre 2021 déjà particulièrement sec. 

 

Pour info, la pluviométrie annuelle moyenne tourne autour des 800mm à Nice.

 

Depuis 1945, les années les plus sèches sont les suivantes :

- 2007 : 299mm

- 1967 : 412mm

- 2017 : 417mm

- 2001 : 426mm

- 1989 : 429mm

- 2016 : 485mm

- 2003 : 500mm

 

En résumé, sur les 8 années les plus sèches, 6 sont après 2000. Peut-être une tendance... 

 

En attendant, je guette les modèles, en espérant, comme mes camarades de l'Aude et des PO, ne pas vivre une énième déception le week-end prochain :(

  • J'aime 4
  • Surprise 2
  • Saf 2
  • Supportive 5
Link to post
Share on other sites

Probablement de la pluie le week-end prochain pour la région, 

On espère tous un épisode généralisé qui fera du bien même si ici on a pas à se plaindre depuis le 15 août on a eu des des orages réguliers sur le 04.

Faudrait 100mm sur toute la région en 48H 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
il y a 1 minute, EXPRESS04 a dit :

On espère tous un épisode généralisé

 

C'est ce qui se dessine ce matin sur les PE.Il y a certaines zones à fort cumul qui ressortent mais l'épisode pourrait s'étendre du Roussillon voire même du SO à la côte d'azur.

  • Supportive 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Castelnau-le-lez🇫🇷-🇷🇺Ростов-на-Дону
il y a 18 minutes, Nico 14 a dit :

 

C'est ce qui se dessine ce matin sur les PE.Il y a certaines zones à fort cumul qui ressortent mais l'épisode pourrait s'étendre du Roussillon voire même du SO à la côte d'azur.

L’Est du Languedoc semble tout de même en ligne de mire pour le paroxysme. 
 

Ici le diagramme de Montpellier qui soulignent bien que le Dimanche 25 est une journée potentiellement à risque d’un gros épisode . 
 

A suivre.  

180FC0A1-53E8-4AFC-AE5B-47CEA33D5D4B.jpeg

D481E278-69A4-4085-9020-0DF73FD8EB99.jpeg

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)
Il y a 1 heure, couleur du ciel a dit :

Ici le diagramme de Montpellier qui soulignent bien que le Dimanche 25 est une journée potentiellement à risque d’un gros épisode

 

Et devinez qui est à l'Aigoual dimanche matin avant de descendre sur Montpellier dans la journée pour quelques jours de vacances dans la + belle ville du monde? 😛

  • Haha 7
Link to post
Share on other sites

Posted
Cormeilles (27)

Oui voilà la premier gros épisode méditerranéen généralisé pour ce week end prévu par l’ensemble des modèles. Les vigilances vont tomber.

Link to post
Share on other sites

il y a 14 minutes, Virgile a dit :

Oui voilà la premier gros épisode méditerranéen généralisé pour ce week end prévu par l’ensemble des modèles. Les vigilances vont tomber.

 

Un peu de patience ne nuit jamais...

 

On va attendre mercredi ou jeudi au moins pour savoir ce qu'il va se passer...

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Il y a 3 heures, ToNy06 a dit :

Nice est en quelque sorte, cette année, l'épicentre de la sécheresse historique qui touche notre pays

A peine 128mm (!!!) à Nice depuis le 1er janvier, après un second trimestre 2021 déjà particulièrement sec. 

si Nice est l'épicentre alors que dire des cumuls suivants :

- 113 mm à Aix Climatologie de l'année 2022 à Aix-en-Provence - Infoclimat

- 83.2 mm enregistrés à la station de st Mitre / st Maximin la sainte baume, Climatologie de l'année 2022 à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume - Saint Mitre - Infoclimat

- 50.8 mm enregistrés a Cannes... Climatologie de l'année 2022 à Cannes - Infoclimat
...

  • J'aime 1
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Asnière sur Seine (92) / L'Albère (66)
il y a 20 minutes, EXPRESS04 a dit :

Les départements qui ont le plus besoin c est le 66 et 06 ? 

 

Incroyable le manque de pluie sur Nice, 

C est la  moyenne RR du sud Maroc

Ne pas oublier la Corse, où depuis le 1er janvier les cumuls sont aussi faméliques :

- 141mm à l'île Rousse

- 144mm à Bastia Poretta

- 157mm à Porto Vecchio

- 201mm à Figari

 

On prie pour un arrosage généralisé sur l'ensemble du bassin ! 

  • J'aime 2
  • Supportive 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Carnoux en Provence (13) 340m d'altitude
il y a 1 minute, Garrigou a dit :

si Nice est l'épicentre alors que dire des cumuls suivants :

- 113 mm à Aix Climatologie de l'année 2022 à Aix-en-Provence - Infoclimat

- 83.2 mm enregistrés à la station de st Mitre / st Maximin la sainte baume, Climatologie de l'année 2022 à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume - Saint Mitre - Infoclimat

- 50.8 mm enregistrés a Cannes... Climatologie de l'année 2022 à Cannes - Infoclimat
...

Le minimum quand on poste, c'est de vérifier la complétude des données. Sur les stations que tu cites, il manque quelques mois dans le cumul annuel, CQFD.

Pour Saint Maximin la Sainte Baume, ils doivent être au moins au double vu les orages dans le secteur depuis mi Aout.

  • J'aime 4
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Rivesaltes (Pyrénées-Orientales)

Pour la station de Cannes, aussi elle déconne. Il faut faire effectivement attention avant de poster des résultats de stations qui ne fonctionnent pas correctement.

 

Concernant la sécheresse, il y a également quelques secteurs de l'Aude qui sont dans un état déplorable.

Les membres concernés pourront nous dire plus en détail.

 

Malheureusement, les sorties défilent et ce sont encore les mêmes secteurs qui semblent visés par ce nouvel épisode.

Seul le modèle UKMO semble ne pas de cet avis.

 

Tout cela a encore besoin de quelques ajustements.

Edited by Ericatalan
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Nice-Cimiez, alt 95m; parfois Allos (04, Haut-Verdon, 1400m) ou Roccasparvera (Italie, Piémont, 800m)
il y a 41 minutes, Garrigou a dit :

si Nice est l'épicentre alors que dire des cumuls suivants :

- 113 mm à Aix Climatologie de l'année 2022 à Aix-en-Provence - Infoclimat

- 83.2 mm enregistrés à la station de st Mitre / st Maximin la sainte baume, Climatologie de l'année 2022 à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume - Saint Mitre - Infoclimat

- 50.8 mm enregistrés a Cannes... Climatologie de l'année 2022 à Cannes - Infoclimat
...

 

Non, les valeurs que tu cites sont farfelues ;)

 

Saint-Maximim (83) est autour de 250mm

Aix-en-Provence plutôt à 160mm

Cannes est un peu au delà de 200mm

 

 

 

 

  • J'aime 3
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Marseille 4éme (80m)

Comme le dit Ericatalan , il est urgent d'attendre pour le week end , mais perso je pense que  le plus appréciable pour pas mal de monde ce serait le scenar,  à ce jour, d'UKMO pour la position des centres d'actions et tout ce qui va avec. 

 

A voir! 

Link to post
Share on other sites

Posted
Salleles d’aude et Montpellier

De ce que j’ai vu pour l’instant, ça serait effectivement l’est Languedoc en ligne de mire, du moins sur les mailles large, il est évident que les centres d’actions font encore bien bouger et que les mailles fines vont nous sortir des convergences et autres paramètres intéressant. 
 

Vu le dynamisme le maximum aura sans doute lieu entre la vallée de l’Herault et l’arc Cévenol (sauf convergence surprise sur les plaines). Mais globalement l’ensemble du bassin méditerranéen verra des pluies tombées, quelles soient orageuses ou stratifiées.
Point noir pour l’instant… le sud du 11/66, classique foehn d’altitude avec les Pyrénées fortement envisageable comme souvent avec ce type de situation.

 

Le 06 pourrait tirer sont épinglé du jeu avec ce flux de SO favorisant une orographie durable. 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Je partage ton avis @Météo Roussillon, vu l'ensemble des modèles et des réactualisations on semble se diriger pour un paroxysme en BVR/Gard/Hérault. Mais il est encore possible que ça bouge.

 

Néanmoins dans les grandes lignes on devrait avoir l'arrivée d'un cut off qui piloterait un flux de secteur Sud sur le golfe du lion. Ce cut off est vu descendre ensuite plutôt en direction de l'espagne portugal que vers les baléares. Il mettrait donc logiquement en ligne de mire les secteurs cités ci dessus. Par contre des passages orageux violents pourraient concerner en second temps PACA / Corse selon le devenir exact de l'anomalie d'altitude. Foehn à attendre dans ce cas là notamment sur les corbières / plaine du roussillon. A voir si le Minervois / Montagne Noire peut avoir quelque chose parce que pour le coup en étant en bordure ça peut parfois déborder un peu.

 

Plusieurs choix possibles pour la suite :

- reprise du cut off en GF qui irait s'isoler sous le bloc anticyclonique atlantique

- comblement vers l'espagne / portugal

 

Mais aucun scénario ne voit de GF se constituer sur les baléares (situation idoine pour le 11/66).

Link to post
Share on other sites

  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...