Jump to content

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 30 janvier au 5 février 2023 - Prévisions météo semaine 5


Recommended Posts

Petite info de suivi en passant... A quelques jours de la fin du mois, la période continue de 10 jours sous la normale a permis d'atténuer sensiblement l'excédent du mois : nous en sommes à +1,3°C (contre +4,9 au 13/01). Parmi les 30 stations de l'indicateur thermique national, seule Pau présente un déficit (-0,2°) mais les autres stations du SO pourraient se ranger dans la même famille avec le froid modéré qui y stagne. Pour les stations du NE, on limite la casse autour de +3°C mais on ne peut guère faire mieux en l'absence du froid radiatif nocturne qui n'a pas pu vraiment s'établir à cause de la nébulosité. Rendez-vous dans 4 jours pour le bilan final de janvier 2023 (avec vraisemblablement un excédent moyen de l'ordre du 1°C : d'où on part à la moitié du mois c'est déjà presqu'un exploit !)

 

image.png.7fd44a7a081f33097369eb3b181bac55.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 11
  • Merci 9
  • Songeur 1
Link to post
Share on other sites

  • Replies 144
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

J'ai essayé mais c'est pas terrible, ni crédible...    

Ben pourquoi plus personne ne parle de JMA ce soir ?    

Vas y répète pour voir?

Posted Images

Posted
Naillat, 360m, 23

Bonsoir,

 

on a, ce soir, la confirmation de l'abandon par l'ensemble des modèles de la version zonale qui bousculerait totalement la synoptique actuelle. La première conséquence est le tarissement de l'option humide qui aurait pu recharger les réserves en eau. C'est regrettable.

 

La seconde conséquence c'est l'hésitation au niveau température pour notre pays. Pour être clair, nous n'aurions pas de façon massive une injection d'air océanique, mais étant proches du tourbillon subtropical, le delta entre l'ouest et l'est devrait s'élargir encore de sorte que l'ouest pourrait rester dans des températures banales pour la saison avec une amplitude pouvant s'accroitre par rapport à cette semaine. Pour l'est, il est possible que nous restions sous les moyennes de saison avec une poursuite des potentiels de gelée et de moyenne sous les normes y compris en altitude:

 

ECM100_168zqv2.GIF

 

En conclusion, il est possible que la semaine en question soit une prolongation de celle vécue actuellement, hivernale mais sans excès. C'est sans doute ce manque d'excès froid et agité qui pourrait faire que cet hiver ne reste pas dans les mémoires alors qu'un excès chaud nous aura, pourtant occupé durant un mois!

 

  • J'aime 15
  • Merci 2
  • Saf 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

à cette heure, les modèles dans leur majorité prévoient qu'on évitera le pire, et de loin, jusqu'au 5 février (date de fin de la période du post). Températures sous les normes, petite neige sur les massifs, pas de "patate" chaude et conservation d'une ambiance vaguement hivernale (même modérée, c'est à prendre)

Pour la suite ... C'est un autre sujet ...

En tous les cas, je signe pour  le CEP du soir pour la prochaine semaine.

 

déterministe t GFS 18z, Anti encore trop à l'Est....

Edited by jt75
  • J'aime 4
  • J'adore 1
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Il y a 2 heures, tao a dit :

cet hiver ne reste pas dans les mémoires alors qu'un excès chaud nous aura, pourtant occupé durant un mois!

Et quelle vague de douceur ! (d'après les valeurs de l'indicateur thermique national et les écarts à la Normale 1991-2020)

 

image.thumb.png.4f55e1a30d80d3eabad9d12555b1760d.png

  • J'aime 5
  • Merci 3
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges
il y a 46 minutes, sastrugis a dit :

Et quelle vague de douceur ! (d'après les valeurs de l'indicateur thermique national et les écarts à la Normale 1991-2020)

 

image.thumb.png.4f55e1a30d80d3eabad9d12555b1760d.png

 

 oui c'est la réalité

Une autre réalité est de constater que sur 60  jours d'hiver, on aura probablement plus de 30 jours sous les normes avant d'entamer février.

  • J'aime 4
  • Merci 3
  • Songeur 1
  • Supportive 1
Link to post
Share on other sites

Il y a 8 heures, jt75 a dit :

à cette heure, les modèles dans leur majorité prévoient qu'on évitera le pire, et de loin, jusqu'au 5 février (date de fin de la période du post). Températures sous les normes, petite neige sur les massifs, pas de "patate" chaude et conservation d'une ambiance vaguement hivernale (même modérée, c'est à prendre)

Pour la suite ... C'est un autre sujet ...

En tous les cas, je signe pour  le CEP du soir pour la prochaine semaine.

 

déterministe t GFS 18z, Anti encore trop à l'Est....

 

On a pas la même définition du pire car pour les 3/4 du pays ce sera une semaine sèche sous la grisaille sans froid ni douceur.

Il vaudrait mieux un flux d'OSO humide avec lpn à 1500m que ce qui nous attend.

Edited by thib91
  • J'aime 7
  • Merci 5
  • Haha 2
  • Surprise 2
  • Supportive 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Massif du Jura // La-Chaux-de-Gilley (25), 895m (Village Alt. mini/maxi : 880-1120m)
il y a 44 minutes, thib91 a dit :

 

On a pas la même définition du pire car pour les 3/4 du pays ce sera une semaine sèche sous la grisaille sans froid ni douceur.

Il vaudrait mieux un flux d'OSO humide avec lpn à 1500m que ce qui nous attend.

Désolé si nous, les massifs de l'Est, Vosges et Jura, ne partageons pas ton souhait.😉

  • J'aime 4
  • J'adore 2
  • Haha 5
  • Surprise 1
  • Supportive 3
Link to post
Share on other sites

il y a 23 minutes, Big-Winter a dit :

Désolé si nous, les massifs de l'Est, Vosges et Jura, ne partageons pas ton souhait.😉

 

Je me doute, mais mon avis est que l'enjeu de la recharge hydrique des sols et de la haute montagne me semble plus important que maintenir coûte que coute les 20 à 50cm des moyennes et basses montagnes.

 

Après si on pouvait avoir un vrai flux humide et frais/ froid capable de contenter tout le monde ce serait top mais manifestement c'est trop compliqué.

Edited by thib91
  • J'aime 22
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites

Pour la semaine de ce topic, les modèles déterministes (CEP, GFS et GEM) s'alignent tous sur une synoptique dominée par la persistance d'un barrage atlantique ayant du mal à se propager vers le Nord et, dans le même temps, de la propagation à son avant d'une coulée polaire vers l'Europe centrale et les Balkans en fin de période.

 

image.thumb.png.ae2131829c9df66c8ed93fd3dbb845e5.png

 

Toute cette évolution sera a priori fortement conditionnée par la dynamique sur l'Atlantique et donc de proche en proche contributaire du recentrage du VP sur le NE du continent américain (carte de gauche) et de la rupture du jet (carte de droite). Ces éléments très contrastés pourraient-ils permettre d'ouvrir une brèche nordique à notre AA ?

 

image.thumb.png.c01deeff10e83ad1eacf007b86942d4d.png

 

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Toujours cette incertitude ce midi de GEFS 6Z sur l’amplitude de la dorsale et donc des BG descendant sur l’Europe centrale / de l’ouest.

 

L’écart type illustre parfaitement cette incertitude :

 

image.png.d2b4877f85d1b7c5d2cf1fd32318647f.png
 

un peu plus de scénarios froids quand même que sur les précédentes sorties :

 

image.gif.ce25e35e2548e0f1c38594f35771ef0c.gif

Edited by TraileurBuceton
  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

il y a 33 minutes, TraileurBuceton a dit :

Toujours cette incertitude ce midi de GEFS 6Z sur l’amplitude de la dorsale et donc des BG descendant sur l’Europe centrale / de l’ouest.

 

L’écart type illustre parfaitement cette incertitude :

 

image.png.d2b4877f85d1b7c5d2cf1fd32318647f.png
 

un peu plus de scénarios froids quand même que sur les précédentes sorties :

 

image.gif.ce25e35e2548e0f1c38594f35771ef0c.gif

 

Effectivement, outre le déterministe dont on observe un léger décalage ouest des principaux acteurs, accentuation du run de contrôle et bon nombre de scénarios GEFS en faveur de cette possible nouvelle tendance (?) que l'on retrouve sur les différents diagrammes et notamment sur une large partie Est de l'hexagone

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

il y a 45 minutes, TraileurBuceton a dit :

Toujours cette incertitude ce midi de GEFS 6Z sur l’amplitude de la dorsale et donc des BG descendant sur l’Europe centrale / de l’ouest.

 

L’écart type illustre parfaitement cette incertitude :

 

image.png.d2b4877f85d1b7c5d2cf1fd32318647f.png
 

un peu plus de scénarios froids quand même que sur les précédentes sorties :

 

image.gif.ce25e35e2548e0f1c38594f35771ef0c.gif

Je pense que l’incertitude réside plus dans l’épaisseur des dam que sur leur localisation .

Sur l’Atlantique ,l’écart type en violet est très faible ça laisse pas de doute sur la dorsale En clair ça n’irait pas plus haut en latitude que la GB.

ce n’est que mon avis 😀

 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Pour faire simple la synoptique attendue en fin de semaine prochaine est la même qu'aujourd'hui décalée 1000kms vers l'est, avec tout ce que ça implique, moins froide (voire douce a l'ouest), encore plus sèche...

On s'en sort sur le plan thermique pas trop mal par rapport a l'ouverture de ce topic ou le rabattement de la dorsale avec flux de sud-ouest paraissait inévitable (et logique vu ce qui était proposé), en revanche ça annihile toutes les possibilités de pluies profitables.

 

image.png.c3ae35ace73b320692750f3a84dadc6e.png

 

 

image.png.985a515dbf05a4260165c6604bdddb07.pngI

Il faudra a priori plus compter sur une résistance des BP méditerranéennes, voire d'un décalage vers l'ouest de celle-ci pour a minima maintenir l'édifice plutot que d'une ouverture dans le courant dépressionnaire  pour que la dorsale puisse s'épanouir vers le nord, on verra, la possibilité qu'une bulle chaude puisse glisser vers le sud de la Scandinavie reste envisageable au milieu d'autres possibilités bien moins réjouissantes, rien n'est parfaitement fixé (en dehors je le répète de l'absence d'humidité).

C'est un détail, mais on est loin de la synoptique qui nous a valut notre période douce a cheval entre décembre et janvier avec des hautes pressions indéboulonnables aussi en Méditerranée.

gens_panelyki5.php.png

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 2
  • Merci 4
  • Saf 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Almenêches (61) 180m
Il y a 2 heures, driccesnow a dit :

Je pense que l’incertitude réside plus dans l’épaisseur des dam que sur leur localisation .

Sur l’Atlantique ,l’écart type en violet est très faible ça laisse pas de doute sur la dorsale En clair ça n’irait pas plus haut en latitude que la GB.

ce n’est que mon avis 😀

 

Je ne crois pas à une incertitude sur "l'épaisseur des dam" je suis presque certain qu'ils feront exactement 10m 😏

 

Dans un souci pédagogique, il n'est jamais bon de mal nommer les choses... 

  • J'aime 4
  • Songeur 1
  • Haha 2
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

Espérons que le run 12z gfs soit le mauvais élève par rapport aux autres et à sa moyenne...

 

Presque plus de pp (déjà qu'il y en avait peu et que dans l'est), moins froid, plus anticyclonique, et même le froid et les bas geo des Balkans sont  vus se retrouver en Grèce !  :(  , ce qui ne manque pas de jouer très défavorablement pour la suite du run  (après le 5 février)

 

A partir du 2 février, l'isobare 1040hpa est présent 9 jours d'affilée quelque part sur le pays, bon le 6z nous mettait du 1052hpa  sur le nord du pays qui constituait  un record absolu...

Edited by jt75
  • Songeur 1
  • Haha 1
  • Saf 2
Link to post
Share on other sites

Il y a 2 heures, cédric du Lot a dit :

Il faudra a priori plus compter sur une résistance des BP méditerranéennes, voire d'un décalage vers l'ouest de celle-ci pour a minima maintenir l'édifice plutot que d'une ouverture dans le courant dépressionnaire  pour que la dorsale puisse s'épanouir vers le nord, on verra, la possibilité qu'une bulle chaude puisse glisser vers le sud de la Scandinavie reste envisageable au milieu d'autres possibilités bien moins réjouissantes, rien n'est parfaitement fixé (en dehors je le répète de l'absence d'humidité).

Pas facile de dissocier et de hiérarchiser les causes et les effets dans le système atmosphérique ! C'est vrai que la stabilité de la zone dépressionnaire en Méditerranée est remarquable depuis un bon moment ! Mais toutes les bonnes choses ont une fin semble-t-il... L'animation entre 60 et 180 heures montre que le domaine méditerranéen ne jouerait plus de façon décisive dans l'évolution de notre synoptique (exit Bubule !) mais que le devenir de notre AA pourrait s'écrire en fonction de la trajectoire incertaine des profondes dépressions nord américaines en sortie du continent (cf. cassure du jet évoquée dans mon post matinal). Dans la rythmique proposée de toutes les façons la porte serait étroite pour se faire une place nordique ! 

 

animghq8.gif

 

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a une heure, sastrugis a dit :

Pas facile de dissocier et de hiérarchiser les causes et les effets dans le système atmosphérique ! C'est vrai que la stabilité de la zone dépressionnaire en Méditerranée est remarquable depuis un bon moment ! Mais toutes les bonnes choses ont une fin semble-t-il...

 

Oui oui, c'est une des conditions qui nous a valut le temps des derniers jours (pas la seule mais s'en est une),  si elle disparait évidemment la question se posera moins et on devra faire avec uniquement le bon vouloir de l'Atlantique, bon cela dit c'est pas une sortie de GFS (ou de n'importe quel autre modèle d'ailleurs) a plus de 168h qui va enterrer totalement l'option et  pas plus qu'elle ne l'a entérinée sur le 6z (il faut raison garder).

Je suis par contre assez inquiet (enfin façon de parler:D) par ce que propose UKMO, niveau échappatoire c'est plus que limité et on est pas loin de l 'AF en bonne et due forme!.

 

image.png.72ca9006b348337c19ec2c50a6518128.png

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Cormeilles (27)

On assiste quand même à un changement climatique (maintenant que tout s’accélère incroyablement pourquoi pas) car on est parti sur les mêmes bases que l'hiver dernier, c'est à dire à une ceinture de HP subtropical ou la succession de l'arrivée des anticyclones par l"océan (c'est pas normalement dans notre climat océanique l'arrivée de perturbations et dépressions par l'atlantique?)

Un flux zonal très très nordique.

Il y a quelques années, certains spécialistes nous prévoyaient avec le RC un arret du jet stream  avec des hivers + froids que la normale. C'est pas ce qui arrive. On constate un climat méditerranéen qui remonte bientôt jusqu'à Londres avec cette synoptique et Édimbourg avec ce flux d'ouest qui connait la circulation d'ouest de Bordeaux dans le passé.

Tous les modèles sans exception voit des HP à l'infini

Si je prends GFS car c'est celui qui va jusqu'à 384 heures, ce modèle ne voit que des HP sur notre pays de H+6 à H+384 sans interruption avec sans cesse l’alimentation de cellule anti arrivant par l'ouest. On aurait ce modèle jusqu'à 500 heures, il verrait toujours la même configuration. Cela vaut pour GEM ou le CEP.

Ce manque de pluie va être catastrophique pour les régions qui n'ont pas été arrosé mais même celles qui ont été arrosé entre mi décembre et mi janvier.

 

  • J'aime 20
  • Merci 1
  • Saf 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

La résistance / persistance des HG subtropicaux vers des latitudes plus hautes s'accentue.

Sur la prévision hebdomadaire comme c'est le cas ici, cet élément est-il fiable ?

Lorsque les modèles évoluent dans ce sens, ce discours fleurit ; lorsque les modèles évoluent différemment, ce discours disparaît au profit de la recherche hivernale.

Perso, je crains cette évolution anticyclonique statistique sur le TTTTLT, avec des HG de plus en plus persistants. Mais sur une semaine, il ne me semble pas que ce soit pertinent.

 

23020312_2812_144.gif.ad4472d283801d7c9f3b675ef08c558c.gif

 

23020312_2812_168.gif.72f7201096df996dde736b6362ef9c4c.gif

 

La tendance manifeste est à un embonpoint du VP sur le Groenland, une PNA+ faiblarde (configuration nord-Pacifique / Rocheuses peu marquée). Il n'y a que sur l'Atlantique et l'Europe que la circulation d'ouest est quelque peu perturbée. Et justement, sur cette zone, la modélisation d'ensemble hésite rapidement en 24h pour le week-end.

Une chape anticyclonique sur le proche Atlantique et un thalweg sur l'Europe orientale sont les éléments les plus probables. La question est de déterminer l'interface entre les deux d'une part et les résidus dépressionnaires entre Méditerranée occidentale et Afrique du nord, d'autre part.

Sur le premier point : un cycle donnera 1000 km vers l'est aux HG, un autre cycle offrira 500 kms vers l'ouest au BG. C'est du très classique en fait, avec une NAO+ faible.

Cela donnerait un dégradé W(relativement plus doux)->E(relativement plus frais), l'incertitude se pose sur les valeurs absolues des températures en surface (doux->de saison ou de saison->frais ou frais->froid ?).

Sur le second point, plus ces restes se combleront ou s'évacueront lentement, plus la progression anticyclonique sera ralentie.

 

Ça se jouerait donc essentiellement sur le timing plus ou moins rapide d'une configuration qui paraît inéluctable pour la toute fin de semaine, début de la suivante.

 

Sur le plan de l'humidité, comme cela a été dit par de multiples intervenants, c'est sec.

 

  • J'aime 10
  • Saf 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Entre Colmar et Mulhouse, en limite nord de forêt de la Hardt, 215m
Il y a 1 heure, Virgile a dit :

 

Ce manque de pluie va être catastrophique pour les régions qui n'ont pas été arrosé mais même celles qui ont été arrosé entre mi décembre et mi janvier.

 

 

Quelles sont les régions de France où la pluie a manqué ? Inondations dans le Nord et en Bretagne, alerte orange dans le sud ouest, massif alpin bien chargé en neige (et donc en eau de font) de Chamonix à Isola 2000, idem pour la chaîne Pyrénéennes, Massif central bien enneigé aussi,...

Dans le Grand Est les rivières ont bien gonflé avant l'arrivée du froid et les lacs de montagne ont connu pire remplissage, il est tombé 20 à 30cm de neige sur l'Est lorrain,...

 

On parlerait de qui ? bassin parisien ? Poitou Charente ?

 

Oui, les hautes pressions semblent revenir en force après un intermède de 2 semaines, mais de là à brandir le spectre de la sécheresse et de la catastrophe... comme si la situation ne piuvait plus évoluer d'ici fin septembre... il suffit d'une semaine de courant océanique humide, d'épisode de gouttes froides printanières avec orages stationnaires ou de chaleur instable en juin pour avoir des cumuls > 100m sur bon nombre de secteur.

Alors restons dans les prévisions par tranche de 7 jours avant d'évoquer l'apocalypse et les ravages du changement climatique.

  • J'aime 13
  • Haha 7
  • Surprise 3
Link to post
Share on other sites

il y a 55 minutes, KillBrice a dit :

 

Quelles sont les régions de France où la pluie a manqué ? Inondations dans le Nord et en Bretagne, alerte orange dans le sud ouest, massif alpin bien chargé en neige (et donc en eau de font) de Chamonix à Isola 2000, idem pour la chaîne Pyrénéennes, Massif central bien enneigé aussi,...

Dans le Grand Est les rivières ont bien gonflé avant l'arrivée du froid et les lacs de montagne ont connu pire remplissage, il est tombé 20 à 30cm de neige sur l'Est lorrain,...

 

On parlerait de qui ? bassin parisien ? Poitou Charente ?

 

Oui, les hautes pressions semblent revenir en force après un intermède de 2 semaines, mais de là à brandir le spectre de la sécheresse et de la catastrophe... comme si la situation ne piuvait plus évoluer d'ici fin septembre... il suffit d'une semaine de courant océanique humide, d'épisode de gouttes froides printanières avec orages stationnaires ou de chaleur instable en juin pour avoir des cumuls > 100m sur bon nombre de secteur.

Alors restons dans les prévisions par tranche de 7 jours avant d'évoquer l'apocalypse et les ravages du changement climatique.

Et la méditerranée ? Je ne sais pas si tu suis le topic du suivi de la sécheresse mais la situation est catastrophique en PO, des nappes phréatiques à des niveaux très bas et des rivières toujours complètement à sec.

Aussi n'oublions pas que le printemps arrive à grand pas et les pluies qui tomberont au cours de cette période ne seront pas très utiles pour les sols. Or début février s'annonce très sec et il nous resterait donc plus que 15 jours pour rattraper le déficit, et je peux t'assurer que même avec un courant océanique pendant ces 15 jours on va avoir du mal à combler le manque.

Concernant tes orages en juin, ils ne serviraient pas à grand chose étant donné que ce sont des phénomènes localisés. Et je te rappelle qu'on a eu de nombreux orages en juin l'année dernière, mais je n'ai pas l'impression que ça ait servi à grand chose par la suite.

Vraiment désolé pour le HS mais ça me laisse vraiment perplexe de voir ce genre de propos qui banalise le fait d'avoir 3 semaines / 1 mois voire plus sous l'anticyclone sans aucune pluie en plein hiver, et ce plusieurs années d'affilées...

Edited by Artiopas
  • J'aime 10
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites

il y a 31 minutes, KillBrice a dit :

 

Quelles sont les régions de France où la pluie a manqué ? Inondations dans le Nord et en Bretagne, alerte orange dans le sud ouest, massif alpin bien chargé en neige (et donc en eau de font) de Chamonix à Isola 2000, idem pour la chaîne Pyrénéennes, Massif central bien enneigé aussi,...

Dans le Grand Est les rivières ont bien gonflé avant l'arrivée du froid et les lacs de montagne ont connu pire remplissage, il est tombé 20 à 30cm de neige sur l'Est lorrain,...

 

On parlerait de qui ? bassin parisien ? Poitou Charente ?

 

 

Pour info sur les 30 stations du panel national, sur la pluviométrie de la dernière année glissante, il y a très exactement ... 30 stations en déficit.

Oui il a plu ces dernières semaines et ces derniers mois, mais non ça ne gâterait rien d'en avoir encore pendant un moment.

 

Quelques valeurs en 1 an jusqu'à aujourd'hui :

- 289.5 mm à Perpignan

- 339.4 mm à Bastia

- 401.5 mm à Toulouse

Et ce n'est pas que le sud :

- 446.4 mm à Orléans

- 491.3 mm au Mans

 

Quant à la chaîne pyrénéenne bien chargée en neige ... bof. Il y a eu un épisode, oui, mais à peu près le seul, et on partait de loin. On est rendus à environ 1 m à 2000 m dans les meilleurs secteurs. Péniblement dans la moyenne pour une fin janvier. A Toulouse la Garonne reste chroniquement basse depuis des mois et des mois.

 

Donc pour revenir à la prévision de la prochaine semaine voir des diagrammes aussi plats concernant la pluie n'est pas réjouissant en effet.

  • J'aime 12
  • Merci 7
Link to post
Share on other sites

Posted
Entre Colmar et Mulhouse, en limite nord de forêt de la Hardt, 215m
il y a 17 minutes, Artiopas a dit :

Et la méditerranée ? Je ne sais pas si tu suis le topic du suivi de la sécheresse mais la situation est catastrophique en PO, des nappes phréatiques à des niveaux très bas et des rivières toujours complètement à sec.

Aussi n'oublions pas que le printemps arrive à grand pas et les pluies qui tomberont au cours de cette période ne seront pas très utiles pour les sols. Or début février s'annonce très sec et il nous resterait donc plus que 15 jours pour rattraper le déficit, et je peux t'assurer que même avec un courant océanique pendant ces 15 jours on va avoir du mal à combler le manque.

Concernant tes orages en juin, ils ne serviraient pas à grand chose étant donné que ce sont des phénomènes localisés. Et je te rappelle qu'on a eu de nombreux orages en juin l'année dernière, mais je n'ai pas l'impression que ça ait servi à grand chose par la suite.

Vraiment désolé pour le HS mais ça m'exaspère de voir ce genre de propos qui banalise le fait d'avoir 3 semaines / 1 mois voire plus sous l'anticyclone sans aucune pluie en plein hiver, et ce plusieurs années d'affilées...

 

 Oui, j'aurais du mentionner l'arc mediterrannéen qui souffre d'un manque d'eau depuis des mois. C'est le secteur qui est sans doute le plus impacté et l'absence d'épisodes automnaux n'a pas arrangé la situation.

Non, je ne pense pas que cette discussion soit hors sujet. Personnellement, j'ai du mal à croire que cette 1ère semaine de février acterait la situation hydrique pour le reste de l'année. C'est extrapoler et dramatiser. Tout comme prendre une situation régionale pour en généraliser une alerte nationale ne me paraît pas très pertinent. Ce mois de janvier 2023 aura quant même été bien arrosé sur les 2/3 du pays. Evidemment, si tout février venait à suivre la tendance qui se dégage pour l'échéance à J+8, je ne tiendrai plus le même discours.

 

Citation

Pour info sur les 30 stations du panel national, sur la pluviométrie de la dernière année glissante, il y a très exactement ... 30 stations en déficit.

Oui il a plu ces dernières semaines et ces derniers mois, mais non ça ne gâterait rien d'en avoir encore pendant un moment.

 

Quel intérêt de prendre les 12 derniers mois sachant qu'on sort d'un été historiquement sec ? Même avec un hiver dans les normes au légérement plus pluvieux n'aurait pas suffi. Et la 1ère semaine de février non plus.

Edited by KillBrice
  • J'aime 1
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites

il y a 12 minutes, KillBrice a dit :

Quel intérêt de prendre les 12 derniers mois sachant qu'on sort d'un été historiquement sec ? Même avec un hiver dans les normes au légérement plus pluvieux n'aurait pas suffi. Et la 1ère semaine de février non plus.

 

Ça montre qu'on ne peut pas se contenter d'un mois ou d'un trimestre dans les normes en disant : "c'est bon il a plu, ça suffit".

Il faudrait un trimestre voire un semestre fortement excédentaire. Plein de coins n'ont pas fini de récupérer de l'été dernier.

  • J'aime 11
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Clermont-Ferrand
il y a une heure, KillBrice a dit :

 

Quelles sont les régions de France où la pluie a manqué ? Inondations dans le Nord et en Bretagne, alerte orange dans le sud ouest, massif alpin bien chargé en neige (et donc en eau de font) de Chamonix à Isola 2000, idem pour la chaîne Pyrénéennes, Massif central bien enneigé aussi,...

Dans le Grand Est les rivières ont bien gonflé avant l'arrivée du froid et les lacs de montagne ont connu pire remplissage, il est tombé 20 à 30cm de neige sur l'Est lorrain,...

 

On parlerait de qui ? bassin parisien ? Poitou Charente ?

 

Oui, les hautes pressions semblent revenir en force après un intermède de 2 semaines, mais de là à brandir le spectre de la sécheresse et de la catastrophe... comme si la situation ne piuvait plus évoluer d'ici fin septembre... il suffit d'une semaine de courant océanique humide, d'épisode de gouttes froides printanières avec orages stationnaires ou de chaleur instable en juin pour avoir des cumuls > 100m sur bon nombre de secteur.

Alors restons dans les prévisions par tranche de 7 jours avant d'évoquer l'apocalypse et les ravages du changement climatique.

 

Pour le massif central, la station d'Aurillac, bien soumise au flux d'ouest a 33% de déficit ce mois de janvier. Je ne parle pas de Clermont qui n'a presque rien eu, c'est classique en hiver. 

 

Pour les Alpes, Bourg St Maurice a 37% de déficit, Chambéry 30%.

 

Désolé du HS. 

  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...