Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 20 février au 26 février 2023 - Prévision météo semaine 8


Recommended Posts

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

@neige84Je pense qu'il faut miser davantage sur le second talweg ou une réalimentation du premier, c'est à ce moment que l'air froid progresserait davantage vers l'est. Il y a encore beaucoup d'hésitation sur le second décrochage à l'image de ICON et GEM ce matin mais aussi sur l'EPS le det européen est dans le 3e cluster ,ça décroche davantage sur l'ensemble et l'air froid rentre en contact avec l'advection humide par le sud. Il y a de nombreux scénarios neigeux des Pyrénées aux Alpes en passant par le Massif-Central avec débordement en plaine.

 

20230220080139-916e73066241a6d55c1a41503f3da7b9f3f206eb.thumb.png.4a9b18f30d4f5ebb45655f2131079962.pngEEM1-120.GIF?20-12

  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

  • Replies 296
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Comme souvent ces dernières années, c'est un retour d'est sans drain froid, on a juste un retour de manivelle d'air polaire maritime. Oui, si on prend la modélisation en instantané sur le week-en

J'ai du mal à comprendre que certains pleurent quand ils voient et commentent le dernier cep parce que c'est trop à l'ouest et pas assez froid. C'est incroyable d'être aussi égoiste et de ne pas

C'est une bonne nouvelle.

Posted Images

il y a 46 minutes, Nico 14 a dit :

@neige84Je pense qu'il faut miser davantage sur le second talweg ou une réalimentation du premier, c'est à ce moment que l'air froid progresserait davantage vers l'est. Il y a encore beaucoup d'hésitation sur le second décrochage à l'image de ICON et GEM ce matin mais aussi sur l'EPS le det européen est dans le 3e cluster ,ça décroche davantage sur l'ensemble et l'air froid rentre en contact avec l'advection humide par le sud. Il y a de nombreux scénarios neigeux des Pyrénées aux Alpes en passant par le Massif-Central avec débordement en plaine.

 

20230220080139-916e73066241a6d55c1a41503f3da7b9f3f206eb.thumb.png.4a9b18f30d4f5ebb45655f2131079962.pngEEM1-120.GIF?20-12

Quand on repousse l'échéance comme ça, c'est pas bon en général. Ça va encore finir en flop. 

  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Songeur 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Le temps sensible du week-end se joue ici et pourtant les échéances sont réduites, réalimentation ou pas du talweg?

 

icon-0-102.pnggfs-0-102.png

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Pour en revenir à la "qualité" des modèles, on peut faire un petit comparatif entre la situation observée ce matin (à gauche) et ce que nous prévoyaient les principaux modèles (au centre et à droite). Bien entendu, il ne s'agit que d'une version déterministe sur un seul run  à J+7 et à J+4 mais cela permet quand même de relativiser des impressions parfois très subjectives (notamment quand un modèle prévoit du "lourd" et se ravise, on a tendance à tout mettre à la poubelle !). La mémoire est sélective, voire partisane, et les archives elles objectives. A ce petit jeu-là, en ne regardant que les grandes masses, on voit que GFS s'en sort finalement pas si mal alors que CEP n'était pas dans les clous avant de bien corriger le tir à J+4... Après avoir imaginé un décrochement massif à la suite d'une percée nordique des HG/HP, l'américain était revenu à plus de vraisemblance dès J+7 avec une activité atlantique écrasant quelque peu la dynamique méridienne.

Autant dire que je continuerai à regarder tous les modèles, même quand ce qu'ils nous montrent ne me plait pas 😉 

 

 

image.thumb.png.7fdb1192bea7dc92ece5a13418c15d62.png

  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites

il y a 15 minutes, sastrugis a dit :

Pour en revenir à la "qualité" des modèles, on peut faire un petit comparatif entre la situation observée ce matin (à gauche) et ce que nous prévoyaient les principaux modèles (au centre et à droite). Bien entendu, il ne s'agit que d'une version déterministe sur un seul run  à J+7 et à J+4 mais cela permet quand même de relativiser des impressions parfois très subjectives (notamment quand un modèle prévoit du "lourd" et se ravise, on a tendance à tout mettre à la poubelle !). La mémoire est sélective, voire partisane, et les archives elles objectives. A ce petit jeu-là, en ne regardant que les grandes masses, on voit que GFS s'en sort finalement pas si mal alors que CEP n'était pas dans les clous avant de bien corriger le tir à J+4... Après avoir imaginé un décrochement massif à la suite d'une percée nordique des HG/HP, l'américain était revenu à plus de vraisemblance dès J+7 avec une activité atlantique écrasant quelque peu la dynamique méridienne.

Autant dire que je continuerai à regarder tous les modèles, même quand ce qu'ils nous montrent ne me plait pas 😉 

 

 

image.thumb.png.7fdb1192bea7dc92ece5a13418c15d62.png

 

Très bon exercice que de faire ces comparaisons.

On devrait les faire systématiquement pour pouvoir mieux évaluer les modèles.

Merci :)

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

@sastrugis

 

Jusqu'à J+4, la situation synoptique est généralement bien appréhendée, d'où peu de différences. Au-delà, l'incertitude est plus élevée et çà fluctue : pour un champ et sur une région donnée, IFS peut être plus proche de la réalité que GFS, et parfois c'est évidemment le contraire (ce que tu montres sur un cas particulier). Pour faire une prévision à moyen terme, ce serait une erreur de regarder seulement IFS, mais ce n'est pas forcément une erreur d'ignorer GFS. A J+7, un déterministe (qu'il s'appelle IFS ou GFS) a moins de valeur prédictive. Il est important de regarder un ensemble de membres perturbés (ma préférence va pour celui de l'ECMWF) ou un ensemble de prévisions déterministes (multi-model).

  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

En même temps il ya des stats pour mesurer la fiabilité des modèles à disposition du grand public.

Après sa déconvenue  GFS s'est remis dans le bon chemin 😄

 

 

 

image.png

 

acc_valid12Z_HGT_P500_fhr144_G002NHX.png

 

A J+10 pour le fun

 

image.thumb.png.38cd7c0f0f822200007c664a20394b4b.png

Edited by driccesnow
  • J'aime 3
  • J'adore 1
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
il y a 11 minutes, driccesnow a dit :

En même temps il ya des stats pour mesurer la fiabilité des modèles à disposition du grand public.

Après sa déconvenue  GFS s'est remis dans le bon chemin 😄

 

Et on peut noter sur ton illustration le score remarquable de GEM qui prend la deuxième place devant UKMO sur le mois en cours à j+5 et j+6. 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

il y a une heure, Cers a dit :

@sastrugis

 

Jusqu'à J+4, la situation synoptique est généralement bien appréhendée, d'où peu de différences. Au-delà, l'incertitude est plus élevée et çà fluctue : pour un champ et sur une région donnée, IFS peut être plus proche de la réalité que GFS, et parfois c'est évidemment le contraire (ce que tu montres sur un cas particulier). Pour faire une prévision à moyen terme, ce serait une erreur de regarder seulement IFS, mais ce n'est pas forcément une erreur d'ignorer GFS. A J+7, un déterministe (qu'il s'appelle IFS ou GFS) a moins de valeur prédictive. Il est important de regarder un ensemble de membres perturbés (ma préférence va pour celui de l'ECMWF) ou un ensemble de prévisions déterministes (multi-model).

 

Merci @Cers de ces précisions que je n'avais pas jugé utiles de rappeler, si ce n'est par une brève et elliptique remarque ("Bien entendu, il ne s'agit que d'une version déterministe sur un seul run  à J+7 et à J+4 mais cela permet quand même de relativiser des impressions parfois très subjectives"). Le message était juste une illustration pour montrer qu'avec un peu de recul on pouvait avoir une vision plus réaliste des "bons" ou "mauvais" points à distribuer à tel ou tel modèle. Par commodité on commence souvent par regarder les déterministes mais ensuite chacun module leurs portées en les recadrant dans le champ des ensemblistes. Et pour une vision totalement objective de la qualité des modèles, il faut bien sûr s'en remettre aux stats rappelées par @driccesnow.

Edited by sastrugis
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Le contrôle du CEP 06z qui est identique au déterministe jusqu'à 90h parvient à réalimenter le premier talweg à 120h ,ça change pas mal de chose sur le temps sensible comme évoqué ce matin notamment sur l'humidité en particulier dans le sud et pour la neige en montagne. D'ailleurs un épisode conséquent pourrait se profiler avec conflit de masse d'air. On verra ce que les 12z proposent mais puisque l'on est sur la performance des modèles si ce scénario s'affirme le modèle Allemand marquera des points encore une fois.

 

Meteociel - Panel ECMWF/CEP

 

gens-0-1-120.pnggens-0-0-132.pnggens-0-9-144.png

 

Ensuite, ça diverge toujours autant sur la durée de l'advection continentale:

 

Meteociel - Panel ECMWF/CEP

 

gens-52-1-144.png

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Je me permets de faire deux remarques supplémentaires, à propos des vérifications des forecasts. :)

 

Premièrement, les statistiques présentées sont valables pour un paramètre et sur un domaine géographique (ici l'hémisphère nord entre 20 et 80 degrés de latitude). Donc à titre d'exemple, pour telle variable Xn et tel modèle, le score peut être "bon" à l'échelle hémisphérique et pourtant la prévision ne pas être si bien corrélée aux observations en Europe. Inversement, le score peut être moyen à l'échelle hémisphérique mais la prévision pas si éloignée de la réalité en Europe. Aussi, la prévision du champ X1 peut être meilleure que la prévision du champ X2. Il existe par ailleurs plusieurs méthodes objectives de vérification, différents scores, plus ou moins pertinents, avec des avantages et des inconvénients, et complémentaires.

 

Deuxièmement, la vérification subjective des prévisions a aussi une place en complément des métriques objectives. Les remarques / retours des prévisionnistes qui utilisent régulièrement un modèle sont utiles. Admettons que plusieurs personnes notent vraisemblablement une sous-estimation d'un paramètre dans certains contextes, ou une sous-dispersion fréquente, ce qui peut être confirmé objectivement, les développeurs peuvent se pencher sur le problème et apporter des corrections.

 

Pour finir, c'est pas une compétition entre modèles et il faut relativiser l'importance des scores. Pour le prévisionniste, il peut être suffisant de savoir que la prédictibilité diminue avec l'échéance, et qu'une prévision déterministe doit être regardée avec l'ensemble pour raisonner en terme de scénarios possibles / probabilités.

Edited by Cers
  • J'aime 6
  • J'adore 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & Tercis-les-Bains (40)

Côté réactualisations en cours, ICON 12z s'avère relativement stable dans par rapport à son 06z avec une franche advection continentale bien drainée jusqu'au pays, en fin de ce topic et une cyclo bien musclée entre Italie et Méd avec en moyenne, une T850hPa vers -6 à -8, voire -10°c, ce qui commence à s'avérer relativement notable, même si on n'est pas dans de l'exceptionnel, malgré le côté visuel très esthétique de la synoptique avec un blocage AA-AS qui parvient largement à se hisser vers les hautes latitudes. De son côté, des précipitations sembleraient possibles et de manière notable, principalement sur le Sud du pays, mais pouvant déborder vers les régions centrales et vers le Nord-est à minima, ce qui serait très souhaitable, mais ceci surtout pour jeudi/vendredi. Des précipitations çà et là sous forme liquide et solide, en montagne comme en plaine. Allier l'utile à l'agréable (froid + humidité), dieu soit loué pour ICON !

 

tjtb.png

 

JMA 00z est de la même veine, c'est le moins que l'on puisse dire, même si l'alimentation froide serait coupée plus vite, ça n'en reste pas moins creusé encore plus favorablement à l'échelle du pays :

 

5w9v.gif

On va souhaiter que GFS 12z réajuste, si possible, le tout pour obtenir une synoptique " plus dépressionnaire ", pour espérer ne pas avoir que du froid sec...

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 8
  • J'adore 2
  • Saf 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Malheureusement GFS,UKMO et arpège ne réalimentent pas le talweg et ça s'annoncerait bien plus sec pour le week-end. ICON a légèrement évolué vers ce scénario tout de même sur le 12z,on va voir la suite mais l'évolution n'est pas vers l'humidité pour le week-end sur les 12z je pense, ce talweg pose vraiment problème aux modèles apparemment.

 

Edit: ça passe(de justesse) pour GEM par contre:

 

gem-0-108.png?12gfs-0-84.png

Edited by Nico 14
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Cormeilles (27)

Une nouvelle fois pour ce topic, les décalages nous ont défavorables. Et pourtant, ils voyaient quasiment tous la même chose hier mais ça suffit pas et même à h24 en hiver, on peut avoir des doutes.  Notre Anticyclone perpétuel maintenant pourrait de nouveau venir s’écraser, s’aplatir sur nous empêchant l'advection froide de nous toucher sérieusement.

Ca fait quelques runs que GEM avait vu le coup. Ukmo s'y met aussi et GFS dans une moindre mesure.

ukmo hier:

ukmo-0-168.png?12

ukmo aujourd'hui:

Modele UKMO - Carte prévisions

Donc on va revenir à notre bonne vieille méthode. En hiver, prends le modèle ou le scénario le moins hivernal (et maintenant on peut rajouter le moins humide) et tu auras gagné. En été; le + caniculaire et tu ne seras pas loin de la vérité..

Icon, je ne le prend jamais en compte et il est le modèle le + bidon qui peut exister et en étant toujours à coté de la plaque. GFS à coté de Icon est un génie.

Edited by Virgile
  • J'aime 12
  • J'adore 1
  • Merci 4
  • Haha 6
  • Saf 5
Link to post
Share on other sites

Il y a 7 heures, Virgile a dit :

Une nouvelle fois pour ce topic, les décalages nous ont défavorables. Et pourtant, ils voyaient quasiment tous la même chose hier mais ça suffit pas et même à h24 en hiver, on peut avoir des doutes.  Notre Anticyclone perpétuel maintenant pourrait de nouveau venir s’écraser, s’aplatir sur nous empêchant l'advection froide de nous toucher sérieusement.

Ca fait quelques runs que GEM avait vu le coup. Ukmo s'y met aussi et GFS dans une moindre mesure.

ukmo hier:

ukmo-0-168.png?12

ukmo aujourd'hui:

Modele UKMO - Carte prévisions

Donc on va revenir à notre bonne vieille méthode. En hiver, prends le modèle ou le scénario le moins hivernal (et maintenant on peut rajouter le moins humide) et tu auras gagné. En été; le + caniculaire et tu ne seras pas loin de la vérité..

Icon, je ne le prend jamais en compte et il est le modèle le + bidon qui peut exister et en étant toujours à coté de la plaque. GFS à coté de Icon est un génie.

J'ai lacher l'affaire après le bide de Janvier !  De toute façon cette Hiver aura été une cata! 

Les stations de moyennes montagnes peuvent tirer le rideau! D'habitude après un blocage de 15j qui est deja long on a un petit rattrapage mais la que néni

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-André-Allas 220m (24)
Il y a 12 heures, Nico 14 a dit :

Malheureusement GFS,UKMO et arpège ne réalimentent pas le talweg et ça s'annoncerait bien plus sec pour le week-end. ICON a légèrement évolué vers ce scénario tout de même sur le 12z,on va voir la suite mais l'évolution n'est pas vers l'humidité pour le week-end sur les 12z je pense, ce talweg pose vraiment problème aux modèles apparemment.

 

Edit: ça passe(de justesse) pour GEM par contre:

 

gem-0-108.png?12gfs-0-84.png

 

Sur GEM ça passe encore, ICON s'est rangé. Allez je pense qu'on peut clore ce passage avec un suspense insoutenable : point de réalimentation.

 

Au final, il va falloir les chercher les mm cette semaine, plus on avance, plus ça s'assèche. C'est caricatural le message de @Virgile au dessus, mais on le constate trop souvent...

  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
il y a 27 minutes, neige84 a dit :

 

Sur GEM ça passe encore, ICON s'est rangé. Allez je pense qu'on peut clore ce passage avec un suspense insoutenable : point de réalimentation.

 

Au final, il va falloir les chercher les mm cette semaine, plus on avance, plus ça s'assèche. C'est caricatural le message de @Virgile au dessus, mais on le constate trop souvent...

 

Oui j'aurai tendance à dire la même chose mais GEM continue en effet, UKMO à 96h n'est pas loin tout de même et sur les ensembles c'est pas très clair cette histoire de réalimentation ou pas.

 

Meteociel - Panel GEFS

Meteociel - Panel GEM

Edited by Nico 14
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-André-Allas 220m (24)
il y a 13 minutes, Nico 14 a dit :

 

Oui j'aurai tendance à dire la même chose mais GEM continue en effet, UKMO à 96h n'est pas loin tout de même et sur les ensembles c'est pas très clair cette histoire de réalimentation ou pas.

 

Meteociel - Panel GEFS

Meteociel - Panel GEM

 

C'est éclaté en effet encore sur les panels, mais tant que ce n'est pas clairement repris par les déterministes, j'ai du mal à y croire... Que CEP et Arpège s'y mettent, à minima. 

Et la le 0Z de CEP va nous sortir une réalimentation de je ne sais où xD

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
Il y a 8 heures, neige84 a dit :

Que CEP et Arpège s'y mettent, à minima. 

 

C'est pas loin de passer voire ça passerait mais on a pas la suite du run sur CEP 06z.Sur l'EPS ce matin c est quasiment du 50/50.

image.png.2095fd7314677aa2f7e1d38cc9d816c9.png

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

La situation synoptique ce mercredi 22 février 2023 était caractérisée en particulier par l'évolution d'un thalweg en moyenne et haute troposphère, étiré entre l'Ecosse et le proche Atlantique, associé à des advections froides. Un anticyclone de surface était également présent au-dessus de l'Atlantique, avec une pression en son centre supérieure à 1035 hPa l'après-midi. Un front froid peu actif a abordé la France par le nord-ouest. Il s'étendait  à 15 h UTC de l'est de l'Angleterre au Portugal en passant par le golfe de Gascogne. On peut le repérer sur la figure suivante car il coïncide avec la zone de plus forte variation du gradient d'épaisseur (maximum du TFP). A l'avant, des nuages donnent des pluies souvent faibles et éparses dans l'air plus chaud.

 

1558039244_Capturedcran2023-02-22215756.gif.59a54dd878c4ae87031399e5cf0f26fd.gif

IR / pression mer (noir), iso-épaisseurs 500-1000 mb (vert) et Z500 (rouge) / Eumetrain

 

L'advection thermique différentielle négative - advection froide diminuant avec l'altitude, advection chaude vers 300 hPa - associée à la structure barocline (vue en coupe NO -> SE ci-dessous traversant la perturbation) représente un forçage pour une baisse du géopotentiel en altitude, et donc une accentuation du thalweg à l'ouest de notre pays. A l'arrière, le courant anticyclonique a un effet de forçage sur le flanc occidental du thalweg.

 

ecmwf5.jpg.699c51fb17d2e070be18ce622f4322fe.jpg

Jeudi, le thalweg va s'isoler en goutte froide en direction du nord-ouest de la péninsule Ibérique tandis que la limite frontale prendra un caractère de front ondulant. Conjointement à la formation d'un creux de surface, une frontogenèse est attendue tout particulièrement du nord de l'Espagne à la Nouvelle-Aquitaine et Midi-Pyrénées, occasionnant des précipitations éventuellement soutenues. Des chutes de neige notables concerneront le relief pyrénéen. D'après les profils verticaux de température et d'humidité, la limite pluie-neige parviendrait à s'abaisser au-dessous de 1000 m. En raison du gradient thermique ouest-est, elle devrait aussi être un peu plus élevée sur la partie orientale de la chaîne montagneuse que dans sa partie ouest.

 

Sur une partie du Massif central, du Limousin à l'Auvergne, quelques développements convectifs sont possibles et un coup de tonnerre ponctuel n'est pas exclu. En effet, l'atmosphère y serait potentiellement instable l'après-midi, comme le montre le profil vertical GFS prévu ci-dessous. L'air chaud en surface, l'humidité suffisante et le gradient thermique vertical supérieur à 7 K/km permettent à la MUCAPE d'atteindre quelques centaines de J/kg. Il faut noter la rotation horaire du vent avec l'altitude, et l'advection chaude qui concerne toute l'épaisseur de la troposphère, conformément à l'équilibre du vent thermique.

 

157868587_gfs_2023022212_027_46.5-4.25-Copie.png.d1c6473b51d322cf749b2be3ea45b64e.png

 

Dans le golfe du Lion, le vent marin apporterait de l'humidité ; des pluies toucheraient les Cévennes jeudi soir, la nuit suivante et vendredi. La carte suivante illustre la situation météorologique générale entre jeudi et vendredi. On y voit le cut-off low induisant des advections chaudes et humides de la Méditerranée au proche Atlantique, alors que la circulation cyclonique transporte de l'air plus froid sur l'Espagne. Dans le même temps, une dorsale s'élève au-dessus de l'Atlantique en direction du Groenland et de l'Islande, amplifiée par l'advection chaude dans la couche 1000-500 mb à l'avant d'une dépression au gradient isobarique marqué.

 

36_1.gif.af15b81108dc46b735a65a1bfc6b46cb.gif

 

La baroclinie se traduit par un courant-jet ondulant à 300 hPa. C'est la quasi-conservation de la vorticité potentielle (PV) lors des mouvements atmosphériques qui conduit à des ondulations. Le courant-jet circule en suivant les zones de fort gradient de vorticité potentielle. Dans l'extrême sud-ouest de la France, on voit que la divergence d'altitude en sortie d'un rapide de jet lié à la goutte froide y renforcera peut-être les ascendances. Sur la deuxième image ci-dessous, on visualise le déferlement anticyclonique de l'onde sur la surface isentrope 320 K. Le cut-off low est associé à du fort tourbillon potentiel (PV > 4 PVU) en provenance des hautes latitudes, la dorsale est conjuguée à un transport de faible vorticité potentielle par le courant anticyclonique (PV < 1 PVU).

 

36_38.gif.65c1866258fad79f491e327977eeca5c.gif

 

36_39.gif.b3fab4f9cd433e7a5f7ed30f166ec429.gif

 

Une intense cyclogenèse se produira encore ce weekend au milieu de l'Atlantique, à l'origine de forts transferts méridiens de chaleur. Dans un écoulement de secteur nord-est, sur le flanc oriental du vaste anticyclone, une advection froide impactera la France dimanche, la température s'abaissant entre -5 °C et -10 °C à 850 hPa. Conjointement à l'accentuation du gradient thermique nord-sud entre l'Allemagne et la Méditerranée, une dépression se creusera sous le vent des Alpes. Le mistral se lèvera dans la vallée du Rhône, et le vent de NE pourrait souffler assez fort également sur le reste du pays compte tenu des isobares rapprochées. Le temps sera plus froid et souvent sec, mais le sud-est, sous l'influence de la dépression et de l'air convergent en basse couche, devrait connaître des averses dimanche. La Corse, la région PACA et les Alpes sont notamment visées par des précipitations. La neige tombera en montagne puis, suite au refroidissement, la limite pluie-neige pourrait tomber lundi à basse altitude. Les températures seront inférieures aux normales climatiques, on observera le retour des gelées.

 

96_1.gif.b0caee3e54bc3d154ba4d343ddea399a.gif

 

Des régions en déficit d'eau auront été enfin (au-moins un peu) arrosées, ce sera plus sec au nord ; voici les cumuls de précipitations médians d'ici dimanche/lundi dans le modèle d'ensemble du DWD :

 

iconeueps-25-108-0-46.png?22-16

 

Edited by Cers
  • J'aime 13
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Je sais que pratiquement tous les regards sont à présent tournés vers le froid qui arrive et notamment la possibilité de neige à basse altitude dans les régions méditerranéennes à moyen terme. Seulement voilà, je regardais la situation du jour et j'ai trouvé quelque chose d'intéressant à montrer. :D Je ne savais pas trop où poster, je mets çà ici. Le nord de la France est ce vendredi 24/02 dans une situation dite de col barométrique, entre un anticyclone sur l'Atlantique, une petite dépression vers le golfe de Gascogne, une autre dépression plus vaste sur la Scandinavie, et enfin une dorsale vers la Méditerranée. Les isohypses à 850 hPa sont représentées ci-dessous en cyan, superposées à l'imagerie infrarouge de 10 h locales.

 

2003525115_Capturedcran2023-02-24110033.gif.53d70f074a456e0f80cb9b0f93571aaa.gif

IR 20230224 0900 UTC / Z 850 / THETA-E 850 / STREAMLINES - source EumeTrain

 

Les lignes de courant sont aussi représentées (en brun), elles donnent une indication sur le mouvement de l'air. On observe ce qu'on appelle une zone de déformation : un axe de contraction quasiment orienté sud-nord (dv/dy < 0 => le vent méridien diminue), et un axe de dilatation quasiment orienté ouest-est (du/dx > 0 => le vent zonal augmente) suivant lequel les parcelles d'air sont étirées horizontalement. Le col, où le vent s'annule, se situe au voisinage de l'Ile-de-France ; le sondage de Trappes à 12 h montre bien d'ailleurs le vent variable faible (1-10 km/h d'après les données tabulaires) entre 500 et 900 hPa. Par ailleurs, les isentropes ou lignes d'égale température potentielle équivalente (theta-E) à 850 mb sont indiquées en bleu (valeurs basses) et rouge (valeurs plus élevées) sur la figure du haut. La theta-E est une variable qui combine la température et l'humidité atmosphérique, elle a l'avantage d'être conservée lors des transformations adiabatiques de l'air même s'il y a changement d'état de l'eau (contrairement à la température potentielle theta qui n'est conservée que lors d'évolutions adiabatiques sèches). Un front descend par le nord tandis que l'un tente de remonter depuis le sud de la France, on note effectivement deux régions de plus fort gradient et des nuages sur l'image satellite. Ces fronts apparaissent également sur l'analyse de 6 h UTC du DWD ci-dessous.

 

7145_0_2302241102.png

 

2023022406_0.gif.72343d2cdaba86e10985708f7d9d3b44.gif

 

La déformation par le champ de vent peut conduire à la frontogenèse cinématique, les isentropes formant un angle réduit (inférieur à 45 °) avec l'axe de dilatation se resserrent. Voici une coupe verticale ARPEGE nord-sud, on voit bien l'augmentation locale du gradient méridien de theta-E à 850 hPa entre 10 h et 16 h :

 

coupearpegefr_402_84_446_413_3_2_1000_60

 

coupearpegefr_402_84_446_413_9_2_1000_60

 

Mais plus qu'à un contraste marqué de température T, ce gradient horizontal de theta-E est aussi dû à un gradient d'humidité relative :

 

coupearpegefr_402_84_446_413_9_1_1000_60

 

La zone de déformation n'est pas nécessairement associée à des vitesses verticales significatives. En fait, la divergence du vent (du/dx + dv/dy) peut être très faible, proche de zéro, alors même que la déformation par étirement (du/dx - dv/dy) est positive et importante. On observe un étirement des bandes nuageuses voire leur dissipation au moins partielle, mais dans la région de confluence du Jura à l'Alsace et au sud de l'Allemagne ce soir, en particulier, les ascendances entretiendront la formation de nuages et précipitations.

 

aromehd-54-3-0.png?24-11

 

aromehd-54-12-0.png?24-11

 

Edited by Cers
  • J'aime 7
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Torfou, à la jonction 44-49-85. Begard (22) pour les vacances

Waouh, merci @Cers! Je comprends l'étirement horizontal des particules d'air dans le contraste de ces deux forces NE/SO. Tes cartes sont emblématiques de ce que "carrefour météorologique" veut dire dans notre pays... Superbe! 

NB: une bien belle explication pour notre coin pour lequel la neige-pluie mêlée hier aprèm et le cumul de PP n'avait pas du tout été anticipés. (45mm en 2 jours!! Magnifique! Mais de fait, pile-poil dans le ruban qui s'est étiré en faisant du sur-place). 

Edited by Flora
Ortho
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...