Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
Sebaas

Du 25 janvier au 31 janvier 2016, prévisions météo semaine 4

Recommended Posts

Posted

Location : Richardménil (54630)

A mon avis, la question à se poser n'est pas si cette récurrence est en rapport avec le réchauffement climatique (évident mais trop simpliste) mais quelles sont les causes de cette récurrence de flux de Sud-Ouest cet hiver. Est-ce en rapport avec El Nino, les anomalies de températures des océans, ...

Cette carte me fait sensiblement penser à la situation de notre été dernier avec des températures largement au-dessus des normales et même caniculaires :

De plus, actuellement l'anticyclone des Açores ne cesse ne remonter jusqu'en Europe alors qu'il devrait rester dans sa zone habituelle. C'est précisément cette synoptique récurrente qui explique ces températures élevés indirectement liées au réchauffement climatique. Reste maintenant comme je l'ai dis précédemment à étudier les causes.

gfs-0-156.png?0

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne tire pas de bilans définitifs, mais on continue à observer que ca yoyote grave de la cafetière néanmoins.

Jusqu'à quand, quel est le point d'équilibre du système .???

Le débat est vaste et complexe.

Fin du HS, mais au vue des cartes actuelles ce topic va renter en léthargie alors un peu de HS, c'est moins gênant je trouve.

Je suis complètement OK

La semaine qui arrive va être douce...à très douce même. On devrait tabler facilement 3°C au dessus des normes, voir plus.

On pourra toujours trouver dans toutes les décennies passées des exemples de ce type.

Mais c'est la récurrence qui pose problème...et qui s'inscrit probablement dans la lignée du RC.

Que va nous donner la photographie des hivers de l'Europe occidentale de la période trentenaire 2001/2030 qui est entrain de s'écrire ?...et même déjà celle de 1991/2020 qui va bientôt s'achever ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sur les hauteurs d'Issy Les Moulineaux (92), proche Meudon

Vinçounet, Adriano 50 a raison. On parle de tendance globale, tu nous sors des épisodes particuliers. C'est un peu comme si tu postais cette carte

http://www.meteociel.fr/modeles/gfse_cartes.php?ech=6&code=0&mode=0&heure=0&jour=30&mois=7&annee=2015&archive=1

J'ai pas pris d'épisodes particuliers, j'ai pris les cartes du 22 janvier, donc aujourd'hui, depuis 2009 default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20" />

Enfin bref c'est pas grave!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même si l'hiver n'est pas totalement plié, on constate quand même :

- que la messe a été en effet dite pour ce WE (quoiqu'en disaient certains), belle douceur sur la majorité du territoire pour dimanche/lundi 24/25, voire même des records de douceurs notamment dans le sud-ouest, les 20°C pourraient être dépassés sad.png. Heureusement qu'un petit quart nord-est fait (un peu) de résistance, sinon, on sortait la corde smile.png

- que la ressemblance avec début décembre est troublante, avec la domination quasi-totale du flux de SW anticyclonique doux et sec. Et cette synoptique, c'est du béton armé, on le sait.

- plantage des modèles saisonniers qui voyaient décembre janvier doux mais très perturbé; ah bon ? On attend avec délectation le mois de février, très souvent vu "dans les normes", voire légèrement hivernal. On s'inquiète quand même.

La seule pointe d'espoir réside dans ce SSW qui pourrait chambouler cette "mollesse douce" qui nous tient depuis 6 semaines.

je parlais de début février, je repousse désormais l'échéance à la deuxième décade de février.

Tout ceci n'est que mon avis, bien sûr.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Mais c'est la récurrence qui pose problème...et qui s'inscrit probablement dans la lignée du RC.

Que va nous donner la photographie des hivers de l'Europe occidentale de la période trentenaire 2001/2030 qui est entrain de s'écrire ?...et même déjà celle de 1991/2020 qui va bientôt s'achever ?

Attention, nous vivons une époque très particulière à cause de ce qui se passe dans le Pacifique.

Des masses d'eau chaude ont envahi une bonne partie du Pacifique nord-est et ont créé un forçage énorme sur la température de surface.

Je me suis amusé à faire un petit calcul d'équivalence très rapide (à vérifier donc).

Depuis début 2014 (date de la première vague Kelvin) l'augmentation des SST a été de l'ordre de 1°C/décennie.

Pour avoir le forçage CO2 équivalent il faudrait que la teneur en CO2 ait atteint 700ppm.

C'est dire l'intensité du phénomène dans le Pacifique.

On ne sait pas encore ce qui a pu provoquer une telle bouffée de chaleur.

Peut-être est-ce le RC qui a bouleversé la warm pool?

Un tel phénomène peut-il durer?

A savoir les eaux de subsurface tropicales chaudes peuvent-elles continuer à se déverser à la surface?

Espérons que non.

Quant à nos hivers européens, çà ne me semble faire guère de doute qu'ils soient influencés par tout çà mais çà reste à démontrer tout de même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 68 Colmar 190 m d'altitude

Je suis complètement OK

La semaine qui arrive va être douce...à très douce même. On devrait tabler facilement 3°C au dessus des normes, voir plus.

On pourra toujours trouver dans toutes les décennies passées des exemples de ce type.

Mais c'est la récurrence qui pose problème...et qui s'inscrit probablement dans la lignée du RC.

Que va nous donner la photographie des hivers de l'Europe occidentale de la période trentenaire 2001/2030 qui est entrain de s'écrire ?...et même déjà celle de 1991/2020 qui va bientôt s'achever ?

Je n'écris jamais ici : je sais pas la différence entre ensembliste et déterministe et déjà vous lire, c'est souvent du chinois pour moi. tongue_smilie.gif

Mais comme on fait dans le HS sans théorie complexe et chiffrée, je peux déjà te dire ce qu'est la photographie de 1991/2016 au niveau du ressenti d'un vieux (47 ans) : l'hiver n'existe plus ! J'ai toujours vécu dans le Nord-Est (54, 67, 68). Depuis 1987, on nous a vendu janvier 1988, 96-97, 2005-2006 et février 2012 comme des hivers sous les normes ou des vagues de froids dignes de ce nom alors que je les ai vécus comme de simples et ponctuels retours à la norme. Bon, noël-janvier 96-97, c'était pas mal, j'admets.

Ce que j'ai vécu comme des hivers exceptionnels, par contre, c'est décembre 2015, l'hiver 2013/2014, 2006/2007 en montagne : l'automne débouchant sur le printemps, des montagnes moins enneigées et moins froides que leurs plaines alentours 20 ans avant, etc....

Je ne sais pas ce qui est dû au RC, à l'homme, à l'activité solaire, à El Nino ou à l'âge du capitaine, et encore moins si rouler tous en vélib changerait quoi que ce soit à tout ça, mais je peux t'affirmer une chose : le mec qui a plus de 45 ans, qui a toujours vécu dans le Nord-Est et beaucoup fréquenté les Vosges, et qui est hivernophile (et plus spécifiquement neigeophile, car ce critère, je trouve, est prépondérant sur le ressenti d'un hiver), et bien ce mec n'a plus l'impression que l'hiver reste une vraie saison depuis 1987 ! Je sais que ce n'est pas scientifiquement étayé, mais si les chroniques médiévales sont une source d'information pour connaître la climatologie du passé, les chroniques contemporaines du vulgus pecum peuvent aussi l'être un peu.

De toute façon, moi qui n'y connais rien, quand j'ai vu la carte avec 1040 hpa tout rouge sur Bordeaux et 12° à 850 hp, j'ai compris : février, c'est baignade à Biarritz cool.png , pas ski à La Bresse ! Et malgré la sagesse due à mon âge, ça me fait quand même tout drôle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

- plantage des modèles saisonniers qui voyaient décembre janvier doux mais très perturbé; ah bon ?

Le coté perturbé a déjà été débattu en PS,c'était borderline et ça l'est resté,les placements des centres d'actions ont malgré tout été plutôt bien appréhendés,et ce depuis début septembre (et je mets de coté les énormes excédents pluvieux de janvier dans quelques coins de France ou on atteint les 100% d'excédents).

La douceur,je ne vois rien a redire,ça n'est pas les quelques jours froid qui viennent d'être vécus dans le nord du pays qui vont changer la donne,même a l'échelle de janvier qui verra des excédents de 1 a 3° sur l'ensemble du pays,a cela s'ajoute les presque 5° d'excédents(hormis le bassin méditerranéen)en décembre et la coupe est pleine,on sera début février pratiquement a 3.5° d'excédent au 2/3 de l'hiver,février peut d'ores et déjà s'accrocher pour faire mentir les modèles saisonniers qui par ailleurs le voient lui aussi très doux.

Peut-être qu'ils se plantent,néanmoins ils auront vus justes pour au moins 70% de l'hiver,plutôt un bon score me semble t-il...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis bien d'accord avec les messages ci-dessus. Pour moi, il est difficile de ne pas accuser El Niño sur cet hiver européen hors norme mais il est tout aussi compliqué de le démontrer réellement.

Pour la prévision saisonnière. On peut être un peu plus partagé. Décembre cest incontestable, les modèles saisonniers ont bien appréhendé la synoptique globale. Janvier cest quand même plus discutable et surtout pour l'Europe orientale. Pour notre pays, on a toujours dit qu'un mois prévu doux peut malgré tout offrir une période froide et ces derniers jours l'ont montré mais ça ne changera rien à janvier : il s'agira d'un mois doux à l'échelle du pays. Bonne prévision donc.

Mais si on se place à l'échelle du continent, c'est nettement plus discutable à mon avis. Une grande partie de l'Europe de l'est et du nord a finalement connu un mois de janvier plutôt froid or il était prévu un excédent surtout sur ce secteur Européen. La synoptique à donc été mal géré et quand on parle de prévisions saisonnières on ne parle pas à l'échelle d'un pays mais plutôt d'un continent au mieux.

Auquel cas je pense que décembre a sa réussite, janvier probablement pas mais février rentrera peut-être dans le rang ? Puis pour de nouveau nuancer mes propos, cette fin janvier ressemblera trait pour trait à décembre donc les modèles saisonniers ont-ils loupé une parenthèse à notre récurrence juste ? Récurrence qui comme l'a signalé un intervenant plus haut ressemble fortement à celle qu'on a connu l'été dernier. Le schéma global n'a presque pas changé entre juillet et aujourd'hui ! Assez dingue comme récurrence même si certains mois sont à nuancer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Oui, auraient ils loupés le coup de buttoir vers le pôle, selon le développement que Treize à mis en avant? c'est une excellente question.

Pour revenir plus pleinement dans le sujet, je pense que tout ou presque a été dit pour ces prochains jours. J'ajoute juste qu'on semble reconnaître un frémissement sur l'Atlantique sur les moyennes. Donc en extrapolant un peu, on abouti au post de Lolox je ne sais plus où avec un flux de NO à étudier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tou(te)s,

Je suis bien d'accord avec les messages ci-dessus. Pour moi, il est difficile de ne pas accuser El Niño sur cet hiver européen hors norme mais il est tout aussi compliqué de le démontrer réellement.

Mmh...

Là-dessus je resterais prudent (comme toi, Run finalement, à la fin de ta phrase !)

C'est peut-être de la déformation professionnelle, mais je trouve que c'est presque trop simple !

En principe, à moins que je ne me trompe, El Nino favoriserait ici les débuts d'hiver doux et perturbés. On a eu un début d'hiver doux et anticyclonique. Mais bon flux globalement Ouest (Sud-Ouest !) quand même.

Mais il ne me semble pas que le début d'hiver est-canadien soit "en ligne" avec ce qu'on peut attendre d'un hiver El Nino.

Alors ?

Alors selon moi il en est sans doute d'El Nino, comme des SSW, c'est un facteur important, mais un facteur parmi beaucoup d'autres facteurs importants.

Et je viens de m'apercevoir que mon post est un peu HS dans ce forum !

Désolé.

Zonal 45

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plutôt d'accord avec Run. Je ne trouve pas que la synoptique a été si bien appréhendée que cela (janvier plus mauvais que décembre, c'est vrai), avec notamment un rail toujours bien trop au nord que prévu. Je rappelle que le zonal, on devait l'avoir depuis mi-octobre ... On attend toujours un remake des hivers type 90', ce qui était prévu.

Moi aussi je reste très surpris de cette synoptique molle qui ne change pas. On a eu un ouragan, un VP explosé en 48h en plein mois de janvier (pas fréquent ...) et le résultat, c'est quoi ? Retour au point de départ. Peut-être ce El Nino assez exceptionnel, possible, mais il n'y a pas de corrélation évidentes entre hiver chaud / froid et El Nino / Nina chez nous.

Beaucoup de questions qui restent sans réponses pour l'instant.

Nouvelle orientation du topic : qui va dépasser les 20°C le premier cet année ? sick.gif

@zonal 45 : non, pas du tout. Ton post a bien sa place je trouve. On en est quand même à se poser la question : "Pourquoi les modèles sont aussi fiables à J+10 alors qu'il y a quelques jours, zéro visibilité ?".

PS : ah ben non, faut taper dans le 22°C en fait ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Un peu plus de dispersion a LT sur le 6z du coté des températures,bien sec mais le positionnement final des hautes pressions peut encore jouer un peu sur le ressenti.,surtout pour le nord du pays.

graphe_ens3_cct8.gif

graphe3_1000_359_591___Toulouse.gif

@ Kaktus

lundi surtout les 20° et sur une frange sud-ouest ridicule(en superficie bien sur pas d'extrapolationhappy.png ) a l'échelle de la France plutôt abonnée a ce genre d'excédent

arpege-41-57-0_oee9.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Jura // La-Chaux-de-Gilley (25), 895m (Village Alt. mini/maxi : 880-1120m)

Je vais faire un petit HS et j'espère que les modos ne vont pas supprimer ce post, je suis tombé sur cet article : http://www.meteosuisse.admin.ch/home/meteo/termes-meteorologiques/neige-neige-et-encore-de-la-neige/quand-la-neige-mangque.html que j'avais mis dans "évolution du climat" "statistiques globales...." et j'aimerais avoir l'avis des spécialistes sur la question suivante :

Quelle pouvait être la synoptique de ces Hivers décrit dans cet article, était-elle comparable à celle que nous connaissons actuellement ? voir pire encore car quand on lit certaines choses, on se rend compte qu'il y à eu pire encore ces années là, au passage on était pour certaines encore dans le petit âge glaciaire... attention je ne fais aucunement référence au RC, je constate juste que cela à existé et que les situations de blocages des ces années là pourraient ressembler à celles que nous connaissons actuellement voir être encore un cran au dessus mais pour cela je laisse l'avis des spécialistes et pour ne pas polluer ce topic plus que je ne l'ai déjà fait, vous pouvez répondre sur le topic "évolution du climat"... merci à vous...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montreuil (93) ou Ciran (37)

On va arrêter là avec le HS climato, non? Y'a un forum pour ça....

Share this post


Link to post
Share on other sites

De la douceur à perte de vue dans un flux d 'Ouest SO assez fort sur le Nord de la France( quoi que la zone barocline soit trop au Nord) à Sud en fin de période...et hors période.

Nous pourrions vivre une fin janvier début février avec un avant goût printannier assez marqué en journée ( gelées matinales sans excès sur le Nord Est puis temps bien ensoleillé, doux et sec généralisé)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Sky Blue

GFS cale progressivement son rail dépressionnaire sur CEP.

UKMO lui renvoi un peu d'HP en direction de la mer du Nord.

GEM le plus turbulent à horizon 7 jours avec turbo ZO sur GB débordant sur l'extrème Nord de la France.

UW144-21_onu8.GIF

Le vortex Polaire troposphérique se portant bien de notre coté du cadran pour GFS jusqu'au bout de notre échéance.

500.png?run=run12model

On surveillera quelques respirations plus prononcées de l'AA.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Brest

On remarque surtout que depuis hier soir, celui qui était vu encore hier nous influencer massivement et sans partage avec un drain tropical par dessus le marché, est peu à peu rabattu vers le sud avec un jet s'abaissant run après run. GEM ce soir est pleinement dans cette optique, UKMO l'amorce à son échéance maximale et il s'en faut de peu pour que ça bascule NO sur GFS ce soir.

La semaine est pliée, mais franchement rien n'est fixé après samedi malgré les messages larmoyants ici ou là. On sent sur l'atlantique quelques ingrédients laissant penser à un relèvement de l'AA et un basculement NO pour la suite avec une libération progessive des BP de Groenland Islande sur pas mal de scénarios.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Sky Blue

une libération progessive des BP de Groenland Islande sur pas mal de scénarios.

Il faudra quand même nous le montrer, l'incertitude n'est pas sur cette zone.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Sky Blue n'a plus le temps d'hiberner...c'est vraiment pas bon signe, à peine a t'il le temps de dire à bientôt que le 5dg 850 à minima refait son apparition!

Effectivement, l'option zonal un peu plus bas gagne du terrain vers le Sud tout en restant à notre Nord à proprement parler, ce qui augmente la possibilité d'interminables secteurs chauds avec toute la diversité que ce type de temps contient comme variété de bruines.

En tout cas un ratio temporel secteurs froid sur secteurs chauds bien inférieur à 0.5...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Sky Blue

Sky Blue n'a plus le temps d'hiberner

Pas de pité pour les vieux cet hiver.scared.gif

Gradient de pression resserré = Turbo-ZO pour le Nord dimanche prochain.(CEP)

ECM4-192_yhs4.GIF

C'est l'intérêt de cette fin de topic, à savoir ou sera la zone Barocline et l'activité qui va avec.

Encore loin pour savoir exactement ou sera cette agitation, je dirai GB sure, le Nord de la France peut être.

En tous les cas temps d'Ouest confirmé ce soir.

p-spaghetti-500.png?run=run12model

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Grande-Bretagne va de nouveau déguster en fin de semaine. Selon l'ensembliste, le scénario à violente tempête est presque inévitable côté Britanique ! Pour le nord de la France il faudra en effet surveiller l'abaissement possible du flux zonal mais pour l'instant la menace est limitée (la fiabilité est limitée pour la toute fin de semaine car l'agitation serait quand même extrême et les cotes de la manche ne sont pas vraiment éloignées du gros). À suivre !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

En tout cas un ratio temporel secteurs froid sur secteurs chauds bien inférieur à 0.5...

Ah bon sang,tu as le don de sortir des phrases qui font bugger le peu de cerveau qu'il me reste! biggrin.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bust, Alsace Bossue dpt 67 (alt 310m)

Je n'écris jamais ici : je sais pas la différence entre ensembliste et déterministe et déjà vous lire, c'est souvent du chinois pour moi. tongue_smilie.gif

Mais comme on fait dans le HS sans théorie complexe et chiffrée, je peux déjà te dire ce qu'est la photographie de 1991/2016 au niveau du ressenti d'un vieux (47 ans) : l'hiver n'existe plus ! J'ai toujours vécu dans le Nord-Est (54, 67, 68). Depuis 1987, on nous a vendu janvier 1988, 96-97, 2005-2006 et février 2012 comme des hivers sous les normes ou des vagues de froids dignes de ce nom alors que je les ai vécus comme de simples et ponctuels retours à la norme. Bon, noël-janvier 96-97, c'était pas mal, j'admets.

Ce que j'ai vécu comme des hivers exceptionnels, par contre, c'est décembre 2015, l'hiver 2013/2014, 2006/2007 en montagne : l'automne débouchant sur le printemps, des montagnes moins enneigées et moins froides que leurs plaines alentours 20 ans avant, etc....

Je ne sais pas ce qui est dû au RC, à l'homme, à l'activité solaire, à El Nino ou à l'âge du capitaine, et encore moins si rouler tous en vélib changerait quoi que ce soit à tout ça, mais je peux t'affirmer une chose : le mec qui a plus de 45 ans, qui a toujours vécu dans le Nord-Est et beaucoup fréquenté les Vosges, et qui est hivernophile (et plus spécifiquement neigeophile, car ce critère, je trouve, est prépondérant sur le ressenti d'un hiver), et bien ce mec n'a plus l'impression que l'hiver reste une vraie saison depuis 1987 ! Je sais que ce n'est pas scientifiquement étayé, mais si les chroniques médiévales sont une source d'information pour connaître la climatologie du passé, les chroniques contemporaines du vulgus pecum peuvent aussi l'être un peu.

De toute façon, moi qui n'y connais rien, quand j'ai vu la carte avec 1040 hpa tout rouge sur Bordeaux et 12° à 850 hp, j'ai compris : février, c'est baignade à Biarritz cool.png , pas ski à La Bresse ! Et malgré la sagesse due à mon âge, ça me fait quand même tout drôle.

Salut Phil,

Allons y pour du HS total quitte à me faire dézinguer mon message, puisqu'il n'a pas sa place ici.

Habitant le nord est depuis que je suis né, j'ai 37 balais (un peu plus jeune que toi, tu ne m'en veux pas.):je partage tout à fait ton avis, à 200 %.

Pour faire court et concis, ce n'est plus ce que c'était.

Alors on peut effectivement nous sortir les 2-3 vaguelettes froides (enfin plutôt fraiches) et neigeuses ( enfin saupoudreuses) de ces cinqs dernières années, mais on est loin du compte, mais à des années lumières des hivers que j'ai pu connaitre dans ma jeunesse.

Bref, c'est triste, mais va falloir s'y faire, et quand je discute avec des gens autour de moi, tous arrivent au même constat.

On va me sortir la théorie de la mémoire sélectve, et tout ça, mais non, non et non, il y 20-30 ans les hivers étaient des hivers, pas un pseudo saison à mi chemin entre le printemps et l'automne avec ponctuellement des pointes estivales.

Sinon pour en revenir à la prévi, ben c'est bloqué pour un bon bout de temps, mais pas dans le sens ou on peut l'entendre.

Décembre est de retour....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le risque de tempête augmente dangereusement ce soir, les cartes sont assez impressionnantes pour la toute fin de semaine. Sans doute en liens avec la vague de froid historique qui touche la côte est des USA avec la tempête de neige Jonas et joue l'effet de balancier. A noter aussi l'Asie touchée par une de ses pires vague de froid. Les dindons de la farce restent encore une fois nous, à notre petite échelle.

On dit souvent qu'un puissant zonal précède un possible changement de temps, nous verrons bien.

Le risque à suivre pour cette semaine est bel et bien le vent qui pourrait faire parler de lui.

Des gradients de pressions serrés associés à un jet costaud:

gfs-5-186.png?12

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Germain les Corbeil

Salut Phil,

Allons y pour du HS total quitte à me faire dézinguer mon message, puisqu'il n'a pas sa place ici.

Habitant le nord est depuis que je suis né, j'ai 37 balais (un peu plus jeune que toi, tu ne m'en veux pas.):je partage tout à fait ton avis, à 200 %.

Pour faire court et concis, ce n'est plus ce que c'était.

Alors on peut effectivement nous sortir les 2-3 vaguelettes froides (enfin plutôt fraiches) et neigeuses ( enfin saupoudreuses) de ces cinqs dernières années, mais on est loin du compte, mais à des années lumières des hivers que j'ai pu connaitre dans ma jeunesse.

Bref, c'est triste, mais va falloir s'y faire, et quand je discute avec des gens autour de moi, tous arrivent au même constat.

On va me sortir la théorie de la mémoire sélectve, et tout ça, mais non, non et non, il y 20-30 ans les hivers étaient des hivers, pas un pseudo saison à mi chemin entre le printemps et l'automne avec ponctuellement des pointes estivales.

Faut arrêter les bêtises, dans les années 90 et à la fin des 70s, on a eu des enchaînements d'hiver excessivement doux et calme.

Et ces dernières années : janvier 2013, mars 2013, février 2012, l'hiver 2009/2010, décembre 2010. C'est pas des mois connu pour leur douceur.

Bref fin du HS.

Pour revenir au sujet, la semaine semble assez claire: position quasi-permanente en secteur chaud mise à part Jeudi et dimanche où des front front froid tenteront très brièvement leur chance sous 1030hpa.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...