Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 11 au 17 Février 2013, prévisions météo semaine 07


Recommended Posts

  • Replies 252
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Il me semble que la "frustration" des hivernophiles vient de ce décalage entre une synoptique intéressante (flux méridiens de composante Nord fréquents) et l'absence de résultats en termes de temps sensible à caractères hivernaux forts (gel et neige) pour les 3/4 de la France.

Comme le signale Lame2, on en revient toujours au même problème : un CEP qui ne voit pas assez le "poids" de la cyclogenèse atlantique et un GFS qui le surestime. Entre les deux, bien sûr, on obtient des conditions "moyennement" hivernales, donc loin des espoirs CEPiens mais loin aussi des désespoir GFSiens.

N'ayons pas cependant la mémoire courte et régionale, rappelons quand même que dans ces situations-limites le Nord a longuement tiré (et tire encore) son épingle du jeu et à un degré moindre le Nord-Est, comparativement à une très large frange atlantique qui a échappé quasi totalement aux rigueurs hivernales (sans parler de l'arc méditerranéen bien sûr).

En résumé, l'illusionniste CEP joue sur le moral des troupes hivernophiles à force de crier aux loups sans qu'au final rien ne vienne pour bien des régions...

Mais l'hiver est encore loin d'être fini !

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

je rejoins les commentaires précédents, c'est un plaisir de lire des analyses d'une telle qualité.

Le 6Z de GFS va être intéressant à suivre.

L'advection sur l'Océan est vu plus franche, avec une dépression plus redressée...

http://www.meteociel...&ech=102&mode=4

EDIT: voilà le résultat !

http://modeles.meteociel.fr/modeles/gfs/runs/2013020906/gfs-0-162.png?6?6

Un run à mon avis, isolé, vu la différence avec ce qu'il modélise depuis plusieurs runs...

Mais pourqoui pas?

CEP nous avait modélisé ce type de run il n'y a pas longtemps.

A voir ce soir !

Link to post
Share on other sites
Posted
Trégunc (29) 7km au SE de Concarneau

Bonjour,

je rejoins les commentaires précédents, c'est un plaisir de lire des analyses d'une telle qualité.

Le 6Z de GFS va être intéressant à suivre.

L'advection sur l'Océan est vu plus franche, avec une dépression plus redressée...

http://www.meteociel...&ech=102&mode=4

En effet, GFS est en train de nous sortir un scénario proche du CEP d'hier matintongue_smilie.gif
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

je rejoins les commentaires précédents, c'est un plaisir de lire des analyses d'une telle qualité.

Le 6Z de GFS va être intéressant à suivre.

L'advection sur l'Océan est vu plus franche, avec une dépression plus redressée...

http://www.meteociel...&ech=102&mode=4

EDIT: voilà le résultat !

http://modeles.meteo...s-0-162.png?6?6

Un run à mon avis, isolé, vu la différence avec ce qu'il modélise depuis plusieurs runs...

Mais pourqoui pas?

CEP nous avait modélisé ce type de run il n'y a pas longtemps.

A voir ce soir !

Oui le jour et la nuit mais même avec ce flux d'est, où est passé le froid?

Rtavn1622.pngAucun flux d'ouest sur ce run et pourtant on est en minimales sur l'europe entre -2 et -3. C'est pratiquement en France sur ce run où il fait le + froid

Rtavn16817.png

Même en scandinavie et dans les pays lettons, c'est "doux". Rarement vu des reserves froides aussi minables avec même pas du -10 à 850 hpa!

Link to post
Share on other sites

...alors que je soupçonnais comme beaucoup d'ICéens GFS de surévaluer les cyclogenèses atlantiques,

voilà que dans le 06z - rien que pour nous donner tort - il "s'amuse" à nous faire disparaître la D islandaise à l'origine de la bifurcation de fin de semaine prochaine !

A la place une belle poussée de l'AA, avec une trajectoire synoptique bien différente...

Voir ci-dessous les 2 cartes :

gfs-0-156.png?0

gfs-0-150.png?6

Et que dire de la suite du run !

Bon, allez, on verra au prochain run s'il change encore son fusil d'épaule...

Link to post
Share on other sites

Oui le jour et la nuit mais même avec ce flux d'est, où est passé le froid?

Aucun flux d'ouest sur ce run et pourtant on est en minimales sur l'europe entre -2 et -3. C'est pratiquement en France sur ce run où il fait le + froid

Même en scandinavie et dans les pays lettons, c'est "doux". Rarement vu des reserves froides aussi minables avec même pas du -10 à 850 hpa!

En effet Virgile !

Et sur ce point, les modèles sont en accord.

Les réserves de froid sur l'Europe sont ridicules !

Il faut dire que cela fait un certains temps que sur l'Europe centrale et de l'Est, il ne se passe rien de bien folichon ! Aucun véritable flux en fait, capable de drainer des masses d'air froide, avec un marais barométrique à tendance anticyclonique...

http://modeles.meteociel.fr/modeles/gfs/runs/2013020906/gfsnh-0-84.png?6?6

Seule l'Europe de l'Ouest connaît un peu d'agitation

Il faudrita donc, dans l'hypothèse (minoritaire) où ce type de blocage se mettrait en place, attendre qu'une anomalie contourne l'anti et revienne dans un flux d'Est sur nous en draînant de l'air froid pour que ça devienne intéressant pinch.gif

Le point positif c'est qu'après les fortes chutes de neige en montagne, les stations de ski pourraient profiter d'un temps agréable et froid en altitude, laissant la neige poudreuse un moment.

Link to post
Share on other sites

Oui le jour et la nuit mais même avec ce flux d'est, où est passé le froid?

Aucun flux d'ouest sur ce run et pourtant on est en minimales sur l'europe entre -2 et -3. C'est pratiquement en France sur ce run où il fait le + froid

Même en scandinavie et dans les pays lettons, c'est "doux". Rarement vu des reserves froides aussi minables avec même pas du -10 à 850 hpa!

Passe les T850 en animation (au moins jusqu'à 168h). On part avec quelque chose d'inférieur à -10°C sur l'Europe Centrale et les pays scandinaves mais ensuite une partie est rejetée vers le vortex polaire (à l'avant des talwegs qui n'arrêtent pas de stagner) et une autre se mélange aux retours d'Est balkaniques alimentés en air chaud.

Pas de réserve de froid donc, mais une première véritable convergence GFS/CEP pour l'installation de conditions anticycloniques. Dans le contexte qui est le nôtre depuis des semaines, avoir un temps durablement sec constituerait une sorte d'exploit !

Link to post
Share on other sites

Ne sachant pas si GFS ne se ravisera pas dans ses prochains runs (ou si c'est CEP qui décidera ce soir de reprendre les anciens scénarios de GFS !),

ne gâchons pas le plaisir des hivernophiles en comparant 2 cartes de la T° à 850 hPa pour la fin d'échéance :

celle du 00z : angry.png

gfs-2013020900-1-204.png?0

et celle du 06z : shifty.gif

gfs-1-192.png?6

Link to post
Share on other sites

Moi qui me concentre actuellement sur le court terme, il s'en est fallu de peu que je ne regarde pas la suite de ce GFS 6Z !

Il prend la direction de CEP, en nous soumettant à un flux d'est froid en surface (Tx légèrement positives), avec des gouttes froides d'altitude décrochées des anomalies basses ciruclant au-dessus des HP nord-Européennes. Le pire, c'est la fin du run, avec formation d'un GA et un déferlement froid dantesque (-12/-15° à 850hPa)... wub.png Si GFS maintient sur ses prochains runs la voie montrée par CEP, on peut dire que l'hiver, même si il nous a déjà bien servi pour certains, n'est pas terminé !

EDIT à 12h10 : le run de contrôle GEFS suit son déterministe avec une dépression islandaise qui s'envole comme par miracle, et le flux d'est a tout le loisir de se mettre en place.

Link to post
Share on other sites

On va pas râler tout de même,

HS: concernant le ressentie, désolé mais ce froid humide on s'en souviendra même dans le sud ouest...

GFS s'aligne sur CEP ce matin ainsi que le contrôle....

Pour répondre à Virgile, on a un anti sur caspienne actuellement, et donc la Russie d'europe à un peu chaud...c'est sur la partie occidental de la scandinavie qu'il fait très froid actuellement....

mais je pense que les minimales seront très basses sur la france avec une telle configuration...et même un peu plus à l'est de l'europe...

Thomas

Link to post
Share on other sites

On se lamente sur les réserves froides, on se lamente.

Oui, je comprends. Moi, le premier. J'ai regardé et regarde toujours les réserves froides.

Mais, d'une part, cela peut changer très vite. Je l'ai dit mais surtout TreizeVents l'a dit et expliqué bien mieux que moi et avant moi.

Ensuite, c'est vrai, on ne voir pas encore le bout du tunnel pour l'Europe et la frustration est de mise...Pour moi aussi, forcément !

Mais pourquoi n'avons-nous pas de réserves froides ?

Tout simplement parce que le voretx est concentré, pas scindé pour deux sous; et pas vu scindé jusqu'à au moins 144h.

Alors, même dans les synoptiques les plus hivernales de nos modélisations actuelles, on est bon pour se taper du froid, mais modéré (après, niveau ressenti, au sol, cela peut être bien froid pour le week-end prochain, sur certains scenarii, mais on n'en est pas là...)

Cela ressemble à février dernier au niveau synoptique avec des dépressions pour "l'autre côté de l'hémisphère" et une dominante anticyclonique pour le "nôtre"...Cette notion dychotomique est un peu empirique. JE crois que l'on est encore proche du régime en DA, formidablement expliqué par Paix l'an dernier. Je l'avais rappelé pour janvier. En février dernier, nous avons dû notre salut d'hivernophiles à une intrusion d'anomalie basse au niveau de l'Oural, amenée jusqu'à nos portes par un tapis roulant anticyclonique...

Cette fois, on pourrait à la rigueur avoir le tapis roulant, mais à part le ECMWF 0z d'hier à TLT (et encore, c'était très localisé) , on ne voit pas vraiment cette hypothèse se révéler sur nos projections !

Par conséquent, même si les choses peuvent changer très vite, je crois qu'il faut regarder au-delà de 180h sur GFS et ECMWF qui laissent penser que le vortex pourrait se scinder...Beaucoup d'incertitudes plânent cependant. En outre, je pense qu'en la circonstance, les SSW et l'étude de la strato et de ses interactions avec la tropo pourraient nous éclairer : mais je suis nul en la matière !

Enfin, la scission du vortex, si elle se révélait à l'échéance des 8 jours à peu près, ne signifierait pas forcément pour nous que nous serions sur le trajet de lanouvelle répartition des masses froides ! Intimement et subjectivement j'ai toujours tendance à penser que l'approche de la fin février, que l'approche de l'optimum de refroidissement des masses d'air polaires et que le commencement du réchauffement au niveau sub-tropical, peut provoquer une nouvelle donne en matière de répartition des masses d'air, comme si (attention ,les physiciens et géographes, vous allez frémir avec ces termes impropres...), comme si l'air froid allait "descendre" plus facilement et les masses plus chaudes allaient "remonter" plus aisément...

En attendant, on peut toujours souhaiter un blocage continental...et une petite intrusion d'ano froide qui serait véhiculée jusqu'à nous...santa.gif Peut-être faut-il aussi croire au santa.gif ?

Bon week-end !

Link to post
Share on other sites

avant de parler de réserve, il faudra tout de même savoir ce que vont devenir d’innombrables petite gouttes froides durant la semaine prochaine...leurs trajectoires sont complétement instables...

et dans certains cas, comme le scénarios 13 de GEFS, c'est du lourd comme réserve sur l'Europe du nord est...

Donc sérieusement c'est trop tôt

Thomas

Link to post
Share on other sites

C'est vrai que ,pour rebondir sur le message de Virgile sur l'absence de masse d'air froid à 850 Hpa ,on constate qu'à l'échelle hemisphérique ce le froid est bien éloigné de nous et se sitie presque exclusivement sur l'amérique du nord ermm.gif

Rhavn1502.gif

Link to post
Share on other sites
Posted
Trégunc (29) 7km au SE de Concarneau

Enfin quelqu'un qui a évoqué GEFS, parce que vu le retournement de situation qu'il nous fait ce midi...Mais c'est peut être parce qu'on en apprend pas beaucoup plus.

On a un peu de tout. On va donc dire que le scénario de ce midi peut être possible...

Link to post
Share on other sites

Ca a déjà été dit mais en soi la notion de réserve d'air froid n'a pas vraiment de sens.

C'est la configuration synoptique qui commande, si elle est favorable (d'un point de vue hivernophile) les masses d'air froid peuvent très vite se constituer là où elles étaient précédemment absentes.

Il y a plein d'exemples en ce sens dans les archives.

D'ailleurs si on regarde les températures à 850 hpa actuellement présentes sur le continent, on remarque que nous sommes soumis à une masse d'air assez froide sans être exceptionnelle et souvent en dessous des normes à partir de l'Europe du nord en passant par l'Europe centrale jusqu'en Europe de l'ouest:

3_pju3.png

Mais à partir de là, la configuration synoptique devient alors un peu "moins favorable" avec une interaction entre le talweg Atlantique et le cut-off continental:

1_jjd4.png

On a même un phénomène assez rare dont on a parlé cette semaine à savoir qu'une partie du cut-off continental partira vers l'Islande (bel échappatoire pour notre air froid continental) tandis que le talweg Atlantique soulèvera de l'air doux en descendant vers nous.

Résultat, regardez l'état de la masse d'air à 850 hpa prévue pour lundi:

1_kra5.png

C'est bien la configuration synoptique qui a balayé partiellement cet air froid.

Si à la place d'une interaction, nous avions eu une réalimentation de l'isolement, les -10°C à 850 HPA seraient descendues sans doute beaucoup plus largement vers le sud en même temps que le cut-off continental.

Maintenant, je vous livre une pensée toute personnelle et peut-être très subjective mais je suis quand même étonné qu'avec les schémas synoptiques que nous vivons constitués notamment de très puissantes poussées subtropicales vers la mer de Norvège (épisode de janvier dernier- celui en cours dont on ne sait pas comment il va évoluer et dans une moinde mesure celui de février de l'année dernière) les anomalies basses décrochées ne soient pas plus massives.

Du coup, on se retrouve souvent avec un cut-off continental assez mobile et d'ampleur assez faible et plus facilement sujet à interaction avec les acteurs environnants.

Dans les configurations du passé voisines de celle que nous connaissons (années 80 par exemple), dans ce type de situations, les cut-off décrochés étaient souvent très costauds, il arrivait même qu'un talweg continental se constitue suite à une forte poussée subtropicale vers la mer de Norvège ou la Scandinavie.

L'ancrage de l'isolement initial aux hautes latitudes était alors facilité et les interactions entre talweg et cut-off étaient alors moins sujets à remettre en cause la synoptique en place.

 

Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Super LAME2 ! comme d'hab.

A noter que l'air froid se fait évacuer "disons "tenter d'évacuer" mais c'est tout le même difficile en voyant la superficie de la masse fraîche qui descend à plus de 300 Km plus au Sud que le Portugal !

Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas sûr que la notion de "réserve" soit si importante.

On est comme d'habitude dans un isolement de l'air froid sur l'Amérique du Nord, l'influence grandissante d'anomalie chaudes aux hautes latitudes. La conséquence n'est pas directement sur le froid, mais aussi largement sur la "forme" du flux d'ouest. Casser la baroclinie comme çà revient à casser le flux d'ouest et précipiter des déferlements. L'Atlantique Nord est une zone préférentielle de déferlement car les Rocheuses forcent les vagues à s'étirer et les cyclogénèses est-américaines "finissent" le travail en gonflant encore plus les dorsales. Et d'autant plus qu'il y a un manque de froid sur la zone groenlandaise.

A priori, les déferlements sont propices à des conditions hivernales rigoureuses, et ça assure du froid et de la neige un moment ou un autre.

Là on est dans une récurrence où le flux déferle en nord-ouest sans que ça ne réussisse à tourner franchement au nord. Donc à chaque fois, c'est "limite". Dès fois le froid passe mais ça ne reste pas. Mais ce serait largement "pire" si on était dans une récurrence de thalwegs atlantiques...

Link to post
Share on other sites
Posted
Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

Et pourtant, même si 75% du territoire peut être en situation de frustration, notons que dés 200/300m d'altitude c'est blanc sur les 2/3 du pays et que le ressenti hivernal est bien pussant.

Il s'en faut de très très peu que ce soit très bon pour l'ensemble du pays en fait. Peut être une config semblable il y a un siècle, c'était un ou deux degrès de moins partout, et donc blanc sur les 2/3 du pays.

Néanmoins Février 2013 part pour être largement déficitaire en termes de Tmoy.

Enfin, c'est surtout la moitié ouest où ça ne prend pas. J'en veux pour illustration le méga épisode de neige prévu sur tout le quart Sud-Est Dimanche et Lundi alors qu'il pleuvera sur l'ouest.

Les modèles continuent à entretenir l'espoir de jour en jour et cela est bien positif de ne pas voir des prévisions de 10/12° au sol dans un courant de SW.

On sait bien que le Nord et le Nord Ouest peuvent très bien tirer leur épingle du jeu jusqu'à mi-mars, et vue la situation originale de cet hiver, j'y crois

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...