Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 11 janvier au 17 janvier 2016, prévisions météo semaine 2


Virgile
 Share

Recommended Posts

Posted
Haute Joux, Les Fourgs 1140m

ondulation forte sur cep.... allez on peut opter pour cette mise en place, tout de même default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20" /> place aux analyses

SB prends ton billet pour Lisbonne hohihi

Link to post
Share on other sites

  • Replies 1.3k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Posted
Troche - Altitude 410m / Montmorillon - Altitude 100m / Lagrand - Altitude 600m

ondulation forte sur cep.... allez on peut opter pour cette mise en place, tout de même wink.png place aux analyses

Oh que oui!

ECM0-240.GIF?04-0

ECM1-240.GIF?04-0

Cela fait longtemps que je n'est pas vu une telle carte!

ECF0-240.GIF?04-0

Link to post
Share on other sites

Posted
Montfort Le Gesnois (72)

ondulation forte sur cep.... allez on peut opter pour cette mise en place, tout de même wink.png place aux analyses

SB prends ton billet pour Lisbonne hohihi

Forte à très forte même sur le CEP qui est tout près à virer au blocage.

D'autant que l'isolement de HG au pôle est modélisé être conséquent et que le talweg en aval de l'ondulation est lui-même bien marqué.

Link to post
Share on other sites

Posted
Violay, Loire, 830 m alt.

Cela fait longtemps que je n'est pas vu une telle carte!

Oui, la dernière de ce style doit remonter à février dernier... enfin, à peu près... à vue de n'est...

Link to post
Share on other sites

Posted
Haute Joux, Les Fourgs 1140m

Forte à très forte même sur le CEP qui est tout près à virer au blocage.

D'autant que l'isolement de HG au pôle est modélisé être conséquent et que le talweg en aval de l'ondulation est lui-même bien marqué.

je dirai plutot toboggan NO (cf Dj Rav) jma en NO
Link to post
Share on other sites

Posted
74, Meythet, 450 mètres

Sur CEP à partir du 11, ça envoie du lourd, reste à confirmer, la plupart des autres scénarios commencent à converger vers des schémas assez proches... (les centres d'actions sont quand même à plusieurs milliers de kms les uns des autres)

J'ai mis la moins fiable191769.gif cad celle à 240hscared.gif avec du -6 à -8 à 850Hpa sur la totalité du pays.

Si le temps est dépressionnaire ça devrait neiger même en plaine...

ECM0-240.GIF?04-0

Reste plus qu'à espérer que ce gros anticyclone ne vienne pas se décaler trop vite sur la France ou pire sur l'Europe de l'Est.

Link to post
Share on other sites

C'est un flux polaire maritime qui est modélisé sur ce run CEP, un pur kiff pour les sommets à très basse altitude. Dans les plaines d'un grand ouest, l'influence oceanique pourrait être défavorable à du vrai solide.

Pablo doit être aux anges avec ce genre de cartes, grand froid en montagne avec de la belle poudreuse.

Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Forte à très forte même sur le CEP qui est tout près à virer au blocage.

D'autant que l'isolement de HG au pôle est modélisé être conséquent et que le talweg en aval de l'ondulation est lui-même bien marqué.

L'ano vers les Açores qui se balade au milieu du champ de HP se fait étonnements balayer vers l'ouest et amène un appui supplémentaire a la dorsale,CEP a ce soir choisi son camp,suis curieux de voir l'ensemble.

Cette même anomalie açorienne fait clairement capoter chez le canadien en cassant l'élévation de la dorsale et en remontant vers l'Europe de l'ouest,quand a chez l'américain elle disparait dans l'Atlantique ce qui n'appuie pas la pérennité de l'élévation qui finit pas circuler d'ouest en est sans gagner les hautes latitudes.

Le complexe dépressionnaire de l'Atlantique nord aux pays scandinaves peut aussi certainement avoir un rôle a jouer.

En fait on a de tout,les jeux sont ouverts,c'est bien.

post-21513-0-10331800-1451936299_thumb.gifpost-21513-0-71635300-1451936334_thumb.pngpost-21513-0-64860700-1451936352_thumb.png

ECM1-216.GIF.152fc07d8d8fd0d539869c38e56

gfs-0-216.png.bd51930a3b0e9f3d101aa57f3f

gem-0-216.png.2e4358cf41eb907a58526e31b2

Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

pour ma part j'attends avec impatience la sortie du prochain CEP car le le passage (certes très lointain) de 216 à 240h me semble atypique, pour ne pas dire curieux, en l'absence de pas de temps plus court (cf. voir l'évolution de la D sur le NE américain et la déformation de la dorsale atlantique)...

qu'en pensez-vous ?

Link to post
Share on other sites

Posted
Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

Bonsoir,

pour ma part j'attends avec impatience la sortie du prochain CEP car le le passage (certes très lointain) de 216 à 240h me semble atypique, pour ne pas dire curieux, en l'absence de pas de temps plus court (cf. voir l'évolution de la D sur le NE américain et la déformation de la dorsale atlantique)...

qu'en pensez-vous ?

Si

ça m'a frappé aussi. Sans doute fais-tu allusion à cette dépression qui arrive à 240 heure en Méditerranée, et qui pourrait être prometteuse pour la suite

Link to post
Share on other sites

Posted
Montfort Le Gesnois (72)

L'ano vers les Açores qui se balade au milieu du champ de HP se fait étonnements balayer vers l'ouest et amène un appui supplémentaire a la dorsale,CEP a ce soir choisi son camp,suis curieux de voir l'ensemble.

Cette même anomalie açorienne fait clairement capoter chez le canadien en cassant l'élévation de la dorsale et en remontant vers l'Europe de l'ouest,quand a chez l'américain elle disparait dans l'Atlantique ce qui n'appuie pas la pérennité de l'élévation qui finit pas circuler d'ouest en est sans gagner les hautes latitudes.

En fait on a de tout,les jeux sont ouverts,c'est bien.

Je ne suis pas sûr que ce soit cette anomalie qui change réellement la donne.

Je pense plutôt que c'est le comportement du talweg Américain qui joue le rôle essentiel (compare GFS 6Z et GFS 12z à 1,5 pvu, on se rend compte que la cyclo à la sortie du continent joue comme souvent un rôle fondamental).

En tous cas, on gagne en visibilité lorsque les ondulations partent de l'ouest Atlantique car le plus souvent, on se retrouve, au moins temporairement avec un flux à composante nordique.

L'enjeu pourrait être de savoir si cette ondulation évoluera ou pas en blocage.

De ce point de vue, je trouve le CEP étonnant concernant le comportement qu'il modélise du talweg Américain qui est comme recroquevillé (peut-être en lien avec l'énorme circulation méridienne Pacifique) et concernant l'amplitude qu'il donne à la dorsale Atlantique par effet de levier.

Curieux de voir le scénario médian effectivement même si c'est loin dans l'échéance

Link to post
Share on other sites

Posted
Strasbourg ouest

Avec de telles modélisations, les mieux placés pour la neige sont les Pyrénées je pense avec un gros blocage orographique avec une telle descente en flux de NNO santa.gif .

Ces modélisations, c'est l'espoir pour tout le monde, aussi bien les montagnes que les plaines aussi qui pourraient enfin voir de l'or blanc. ça pourrait aussi bien rattraper le manque de neige en montagne, et le carnage de décembre serait oublié... A voir tout ça si ça concrétise...

Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Si tu le dit,probablement...smile.png

En laissant GEM de coté qui est clairement différent dés le départ avec une dorsale qui file direct au pôle,la dep Açorienne qui rejoint le Talweg américain chez l'européen me semble être le meilleur appui puisque chez GFS elle file au sud et par la suite notre dorsale n'a plus que la possibilité de se décaler vers l'est en se faisant bousculer(​c'est pas très clair,bon tant pis...)

On est toujours sur des échéances aventureuses quoi qu'il en soit pour tirer des plans sur la comète...

Je ne suis pas sûr que ce soit cette anomalie qui change réellement la donne.

Je pense plutôt que c'est le comportement du talweg Américain qui joue le rôle essentiel (compare GFS 6Z et GFS 12z à 1,5 pvu, on se rend compte que la cyclo à la sortie du continent joue comme souvent un rôle fondamental).

En tous cas, on gagne en visibilité lorsque les ondulations partent de l'ouest Atlantique car le plus souvent, on se retrouve, au moins temporairement avec un flux à composante nordique.

L'enjeu pourrait être de savoir si cette ondulation évoluera ou pas en blocage.

Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Radegonde 600m ou Salles-Curan 830m (12)

Bonsoir,

pour ma part j'attends avec impatience la sortie du prochain CEP car le le passage (certes très lointain) de 216 à 240h me semble atypique, pour ne pas dire curieux, en l'absence de pas de temps plus court (cf. voir l'évolution de la D sur le NE américain et la déformation de la dorsale atlantique)...

qu'en pensez-vous ?

Ne serait-ce pas le placement un peu atypique des deux anomalies très au sud (dont parlait Cédric du Lot) qui induit cette réaction entre 216 et 240h?

ECH1-216_mmv9.GIF

Link to post
Share on other sites

Plusieurs remarques à ce stade des modèles :

- Grosse déstabilisation du VP, lui qui était si concentré il y a peu encore. Surprenant, ce type de synoptique n'arrive pas avant fin février-début mars d'habitude.

- L'option flux NW-NNW maritime prend du galon ce soir. Excellent pour les montagnes, notamment les Pyrénées default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20" />

- Toujours un certain nombre de scénarii option "retour à début décembre", à surveiller.

- Fin très abrupte d'un zonal assez puissant, qui n'aura été qu'un court intermède.

Pas classique comme configuration on va dire.

Link to post
Share on other sites

Posted
Montfort Le Gesnois (72)

- Toujours un certain nombre de scénarii option "retour à début décembre", à surveiller.

4 scénarios en ce sens à LT sur le panel GEFS, pas impossible, mais les risques de survenance semblent limités jusqu'en limite de prévisibilité.

Je crois que ça fait très longtemps qu'il y a eu si peu de scénarios en ce sens.

Ciel d'encre nous a annoncé la fin de notre satanée récurrence il y a déjà un petit moment, les modèles semblent lui donner raison.

Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

La dorsale plutôt occidentale ne fait plus trop de doutes

EDM1-192_yaf0.GIF

Les ET soulignent les incertitudes évoquées pour la suite,Talweg américain,dépression açorienne.

EEM1-216_bxo5.GIF

Et les anomalies très stables depuis plusieurs jours aussi

EDM101-192_yxa9.GIF

Link to post
Share on other sites

@Lame2 : c'est pour cela que je précise que l'option "froide" prend du galon. Maintenant, on ne peut toujours rien exclure à cette échéance (hélas).

@Cédric : oui en effet, les BP éventuelles sur les Acores feraient tout capoter pour nous sad.png (une fois de plus). Et c'est un risque limité mais réel.

Link to post
Share on other sites

Posted
Chambéry Sud (280m) -- Annecy centre (450m) pour les études

A noter que la moyenne GEFS modélise des températures négatives à 850hpa sur presque l'ensemble du territoire à partir de h+204 (mardi/mercredi), et la dorsale parvient à se faire largement sentir, malgré le lissage.

Je trouve que c'est un signe encourageant et qui se précise de run en run.

gens-21-0-204.png

Et le diagramme pris dans le centre de la France, avec quelques scénarios franchement hivernaux ( et d'autres pas du tout, je vous l'accorde ) :

graphe3_1000_410_385___.gif

Link to post
Share on other sites

CEP et GFS s'accordent en effet sur un flux plus ondulatoire avec un éventuel blocage . On a une réelle diminution de la vitesse des vents zonaux qui semblent se maintenir à 1Hpa

160104094137324623.png

Cette diminution sera associée en parallèle a un gradient thermique assez fort à 30°/40° N provoquant le déferlement d'onde de Rossby de manière verticale : le jet devient alors de plus en plus ondulatoire ( non ? je me trompe pas ? tongue.png ) qui pourrait durer .

A suivre les prochains modélisations, mais ça fait bien 2 mois et demi qu'on a pas vu de telles cartes .

Link to post
Share on other sites

Posted
Verrières-le-Buisson (91)

Oui, la dernière de ce style doit remonter à février dernier... enfin, à peu près... à vue de n'est...

A vue de n'ait plutôt ...

Rassurez-vous M. Gagnard, je ne vous ai pas "dans le nez" à cause de cette faute d''orthographe très "originale" !

Link to post
Share on other sites

Posted
Chambéry Sud (280m) -- Annecy centre (450m) pour les études

A vue de n'ait plutôt ...

Rassurez-vous M. Gagnard, je ne vous ai pas "dans le nez" à cause de cette faute d''orthographe très "originale" !

Hihi vous vous êtes fait piégé happy.png C'était simplement une allusion plutôt bien pensée à une faute d'orthographe dans le message cité par M. Gagnard wink.png

Link to post
Share on other sites

Je sais pas vous mais moi ça fait un bout de temps que je n'ai pas vue la courbes des ensembles (moy des 30 sénario) aussi basse frôlant le -5°c a 850hpa .

Diagramme de Strasbourgs (presque le même sur toute les régions du nord de la seines).

graphe3_1000_586_283___Strasbourg.gif

Que de fautes...la reprise de l'école, c'était ce matin...visiblement, certains sont restés au lit. confused1.gif

Link to post
Share on other sites

Posted
Tourrette-Levens (06) 420m, Saint-Arnoult-en-Yvelines (78) 135m

Chose à souligner, c'est la première fois de l'hiver que les PE mettent un vortex sur le Danemark, preuve d'un changement profond de synoptique.

Un chose est sûre, si le zonal parvient à interagir de façon constructive avec l'air froid sur l'Europe centrale (en le pompant à l'arrière d'une dépression), ça sera la réaction en chaîne et la formation d'un complexe dépressionnaire durable sur le continent.

Il y a encore du chemin, mais il semble que tout soit en place actuellement. Par contre si la masse d'air froid se surprend à entrer en rotation anticyclonique, on est cuit, ça pompera inévitablement les HP dans notre direction.

A suivre, mais les modèles sont passionnants!

Link to post
Share on other sites

Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

C'est l'explosion de l'arctique de prévu pour le milieu du mois de janvier puisqu’il y aura une grande bulle chaude centrée dans le coeur de l'arctique presque similaire au début de la situation hivernale de fin novembre 2010. il serait étonnant clairement que l'Europe occidentale ne mange pas de froid dans ce mois de janvier. Tous les conditions vont etre réunies pour la mise en place d'un anticyclone durable sur le Groenland et l'Islande provoqué par la forte amplitude 7 de la phase MJO puis 8 et propice par la suite ( début février?) à un blocage Scandinave. Tout se passe donc comme prévu, vers une deuxième quinzaine d'hiver froid? on y va tout droit. N'oublions pas que l'Europe grelotte deja depuis le commencement de janvier excepté la Grande Bretagne, la France et l'Espagne

Link to post
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...