Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 11 janvier au 17 janvier 2016, prévisions météo semaine 2


Virgile
 Share

Recommended Posts

Posted
Tourrette-Levens (06) 420m, Saint-Arnoult-en-Yvelines (78) 135m

Tentons déjà de voir si une dorsale va réussir à y rester au Groenland, on parlera de blocage plus tard.

On peut être hivernophile et objectif.

Link to post
Share on other sites

  • Replies 1.3k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

J'ai du mal à me réjouir autant que vous, il y a eu tellement de capotage les années passées, en plus je suis habitant de la plaine alors bon je vais patienter encore 4 jours facile (qand GFS et CEP seront dans les mêmes bottes), par contre ça prend forme pour les Alpes et les Pyrénées je me réjouit pour eux après ce début d'hiver angoissant !

Link to post
Share on other sites

Posted
Troche - Altitude 410m / Montmorillon - Altitude 100m / Lagrand - Altitude 600m

Ouaaah! Pas si courant de voir des Hp du centre du Pôle au côtes Est américaine huh.png, une belle ligne!

gfsnh-0-156.png?18

Link to post
Share on other sites

Posted
Troche - Altitude 410m / Montmorillon - Altitude 100m / Lagrand - Altitude 600m

Pardon mais ce n'est pas plutôt la côte ouest où se situent tes HG ?

Des 2 côtés en faite quand t'on y regarde bien. HP de l'Atlantique au Groenland, au Pôle et du Pôle à la côte Ouest des États-Unis

Link to post
Share on other sites

Posted
St Germain les Corbeil

212823meteo.png

Des cartes exceptionnelles ce soir au niveau hémisphérique, la pulsion pacifique vient mettre à mal le vortex troposphérque, à +192h le jet stream devient inexistant dans ces latitudes habituel, ils fusionnent presque avec le jet subtropical par endroit.

Mais cette faiblesse du JS s' envoi une balle de pied vu qu'elle amoindrit la cyclogenèse au niveau de Terre-Neuve empêchant alors à une dépression de venir élever une dorsale vers le Groenland , ce qui provoquerait sans doute une bonne vague de froid vers chez nous.

gfsnh-0-216.png?18

Aucune dépression à <1000hpa sur tout l’Atlantique et l'Amérique du nord, on se croirait un 19 août.

Link to post
Share on other sites

J'ai du mal à me réjouir autant que vous, il y a eu tellement de capotage les années passées, en plus je suis habitant de la plaine alors bon je vais patienter encore 4 jours facile (qand GFS et CEP seront dans les mêmes bottes), par contre ça prend forme pour les Alpes et les Pyrénées je me réjouit pour eux après ce début d'hiver angoissant !

Egalement, on sent une envie de dorsale sur l'Est du bassin Atlantique circulant, et une envie de zonal formé à domicile via des bas géopotentiels créchant entre l'Irlande et l'UE du nord, ce qui peut se traduire au final par du NO.

CEP est alléchant, mais je ne suis pas fan de sa gestion de l'ano de surface à partir de 144h sur l'Atlantique subtropical, et je n'aime pas le rabot vers l'Islande à 200h, certes c'est très nordique, mais c'est un signal qui n'est pas positif.

Après, il y a les éléments en faveur de cette configuration hivernale, les moyennes d'ensembles qui suivent, avec l'évolution désormais majoritaire sur les diagrammes au fil de la journée, et sans oublier la MJO qui est favorable à ce genre de mise en place.

En l'état, jma est le modèle qui m'apparaît le plus réaliste, un choix qui n'est pas courant, le fait qu'il soit bon en ce moment, joue également sur ce choix.

Link to post
Share on other sites

Posted
Montfort Le Gesnois (72)

Sur le dernier GFS, nous sommes souvent très proches de la mise en place d'un blocage Nord-Atlantique qui échoue finalement à cause d'une branche du jet qui se réoriente à l'ouest au dernier moment à plusieurs reprises entre Groenland et Islande.

Sur GEM, le blocage finit par s'installer avec un jet davantage et plus longtemps orienté vers le Groenland (mais avec des anomalies basses sous isolement qui gênent la progression du talweg Atlantique vers le sud).

La PE hésite encore ce matin entre ondulation plus ou moins forte, reprise du flux d'ouest plus ou moins rapide derrière, blocage qui est encore souvent présent, et circulation d'anomalies basses sous isolement et flux de SO associé remontant plus ou moins.

D'un coté, Il va falloir surveiller la cyclogénèse à la sortie du continent américain et l'orientation du jet entre Groenland et Islande pour ce qui concerne l'amplification de l'ondulation.

De l'autre coté, sous l'isolement il faudra être vigilent concernant la circulation des anomalies basses Atlantiques pourrait perturber plus ou moins longtemps la descente du talweg Atlantique vers nous en envoyant éventuellement du flux de SO.

Situation passionnante à suivre en tous cas.

Link to post
Share on other sites

La formation d'une belle dorsale anticyclonique, après le passage de la grosse dépression du weekend semble bien maintenant se confirmer sur nombre de modélisation

les acteurs se mettent en place pour un beau flux de N NW ... reste à voir si cela sera de courte durée ou pas , et donc si mise en place ou pas d'une situation de blocage

that is the question ...

gens-0-1-126.png

Link to post
Share on other sites

Posted
Meudon (92), altitude : 96 m

En tenant compte des précautions qu'il faut prendre compte tenu des échéances lointaines, c'est bien un régime de dorsale Atlantique qui semble se mettre en place dès le début de ce topic. Une dorsale devrait en effet parvenir à remonter en direction du Groenland en début de semaine prochaine :

UW144-21.GIF?05-00

Il y a un bel alignement des modèles sur la présence de cette dorsale à 144h. Par conséquent, on devrait retrouver un flux basculant progressivement au NO sur le pays. Cela signifie des températures fraiches et une certaine humidité. La neige d'abord limitée à la moyenne montagne en début d'échéance devrait descendre à des altitudes de plus en plus basses en milieu de semaine (neige pas impossible en plaine du NE au CE). Ce régime de NO pourrait ainsi perdurer une bonne partie de la semaine :

EDM1-240.GIF?00

Pour la toute fin d'échéance, l'incertitude reste importante mais l'option d'un affaissement de la dorsale lors de sa propagation vers l'est me parait crédible.

Link to post
Share on other sites

Hihi vous vous êtes fait piégé happy.png C'était simplement une allusion plutôt bien pensée à une faute d'orthographe dans le message cité par M. Gagnard wink.png

Noooon... est-il vrai ??? Je n'eusse point deviné telle intelligence de sa part ! Pour si peu me serais-je fait piéger !

Il y a un bel alignement des modèles sur la présence de cette dorsale à 144h. Par conséquent, on devrait retrouver un flux basculant progressivement au NO sur le pays. Cela signifie des températures fraiches et une certaine humidité. La neige d'abord limitée à la moyenne montagne en début d'échéance devrait descendre à des altitudes de plus en plus basses en milieu de semaine (neige pas impossible en plaine du NE au CE). Ce régime de NO pourrait ainsi perdurer une bonne partie de la semaine :

EDM1-240.GIF?00

Pour la toute fin d'échéance, l'incertitude reste importante mais l'option d'un affaissement de la dorsale lors de sa propagation vers l'ouest me parait crédible.

A 192h, l'ensembliste européen est plus extrême que le déterministe, c'est positif.

http://www.wetterzentrale.de/pics/Reem1921.gif

http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1921.gif

Link to post
Share on other sites

Posted
oyeu 38 terre froide (580M d'altitude)

c'est sur que la plus par des grands modèle sont en accords et ce depuis plusieurs jour maintenant ça commence a sentir bon en tout cas pour la très basse altitude peut être même la plaine dans l'est .

gfs-0-144.png?0

UW144-21.GIF?05-06ECM1-144.GIF?05-12gem-0-144.png?00

Link to post
Share on other sites

Posted
oyeu 38 terre froide (580M d'altitude)

L'ano vers les Açores qui se balade au milieu du champ de HP se fait étonnements balayer vers l'ouest et amène un appui supplémentaire a la dorsale,CEP a ce soir choisi son camp,suis curieux de voir l'ensemble.

Cette même anomalie açorienne fait clairement capoter chez le canadien en cassant l'élévation de la dorsale et en remontant vers l'Europe de l'ouest,quand a chez l'américain elle disparait dans l'Atlantique ce qui n'appuie pas la pérennité de l'élévation qui finit pas circuler d'ouest en est sans gagner les hautes latitudes.

Le complexe dépressionnaire de l'Atlantique nord aux pays scandinaves peut aussi certainement avoir un rôle a jouer.

En fait on a de tout,les jeux sont ouverts,c'est bien.

attachicon.gif/index.php?app=core&module=attach&section=attach&attach_rel_module=post&attach_id=25327'>ECM1-216.GIFattachicon.gif/index.php?app=core&module=attach&section=attach&attach_rel_module=post&attach_id=25328'>gfs-0-216.pngattachicon.gif/index.php?app=core&module=attach&section=attach&attach_rel_module=post&attach_id=25329'>gem-0-216.png

l'ano a disparu sur le CEP et sur GFS elle est vu beaucoup plus au sud par contre elle est toujours présente a suivre les prochaine sorti.

Link to post
Share on other sites

Le plus gros danger, c'est la forte activité des basses pressions sur le Labrador qui pourrait "ratiboiser" le haut de cette dorsale faisant écrouler cette ondulation anticyclonique directement sur notre pays.

Maintenant, c'est ce qu'il a l’air d'arriver sur pas mal de modèles et des scénarios qui ne voient plus qu'un simple raffraichissement dans un flux de nord ouest mou qui pourrait exceptionnellement faire revenir nos températures dans les normes, pas en delà.

Link to post
Share on other sites

Posted
Malmedy ( Province de Liége ) 342m

La mise à jour du modéle JMA pour la période du 09 au 15 janvier montre que la dorsale est plutôt située vers l'ouest du bassin méditerranéen.

ZhpVQKk.png?1

tandis que globo et malgré une anomalie des Z500 du coté de l'europe centrale signe d'un NO les t° seront au dessus des normes .

du coté de l'atlantique une anomalie dépressionnaire apparait signe d'un décalage vers l'est de l'AA .

GC7BESh.png

hAdXF1Z.png

xtmYBvM.png

Link to post
Share on other sites

Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

On a l'habitude de voir les modèles de chercher à long terme avec des scénarios parfois extrêmes (scission du VP il y a peu) pour finalement arriver à quelques chose de bien banal. Pour le coup, je trouve cette différence très importante ces derniers temps et que cela soit à long terme comme à plus court terme. Pas une bonne période pour nos modèles.

Je pense que dans le fond ca bouge beaucoup mais que la récurrence a toujours le bonheur de nous rappeler à l'ordre pour casser un peu la machine exceptionnelle.

Link to post
Share on other sites

Ce matin, c'est de nouveau un pas en arrière avec la prévision de cette dorsale qui semble assez mal gérée par la plupart de nos modèles et qui semble par la même occasion, se réduire peu à peu à une simple ondulation relativement fragile, en témoigne d'ailleurs la petite remontée des diagrammes (notamment GEFS) et sur le panel, ou son extension favorable vers le Groenland, est moins évidente et fréquente.

Et oui, même quand ça vient de l'Ouest, il n'y a rien à faire, il faut forcément que ça évolue, dans le mauvais sens (une habitude au final).

Cependant, je préfère prendre un certain recul pour le moment, non seulement compte tenu des échéances et par le fait que CEP et surtout UKMO sont quand même bien différents de GFS à l'heure actuelle, à l'initiation de cette poussée de HTP et au niveau de l'activité dépressionnaire vers Terre-Neuve et à l'Est du Canada. A ce propos, l'anglais me paraît plus favorable à la mise en place d'une dorsale même plus massive et bien organisée, favorable à son extension nette vers le Groenland (en deux temps).

Pour le moment, rien n'est joué.

GEM toujours dans les extrêmes, avec la formation limite d'un GA ou d'un oméga.

Link to post
Share on other sites

Posted
Troche - Altitude 410m / Montmorillon - Altitude 100m / Lagrand - Altitude 600m

GFS nous balance un coup de froid éphémère, suivi d'un léger redoux à cause de l'effondrement de la dorsale et d'une énorme poussée méridienne ce qui serait peut-être mieux pour espéré un "possible" gfs-1-252.png?6

gfs-0-252.png?6

Link to post
Share on other sites

Sur le panel GEFS de ce midi, les dorsales favorables à une descente bien froide, deviennent minoritaires pour le moment ou repoussées jusqu'à très longue échéance, pour la semaine du topic donc.

Link to post
Share on other sites

Sur le panel GEFS de ce midi, les dorsales favorables à une descente bien froide, deviennent minoritaires pour le moment ou repoussées jusqu'à très longue échéance, pour la semaine du topic donc.

La dorsale sur GFS s'éffondre depuis hier soir sur son 12z.. (même si sur son 0z c'était un peu mieux). CEP reste droit dans ses bottes pour l'instant..

Link to post
Share on other sites

Pour l’instant , ça évolue mal avec la forte activité des basses pressions sur le Labrador qui pourrait "ratiboiser" le haut de cette dorsale faisant écrouler cette ondulation anticyclonique directement sur notre pays. Un flux de nord ouest frais temporaire est l'option principale.

Link to post
Share on other sites

Posted
Cherbourg-L'aigle

Sur le panel GEFS de ce midi, les dorsales favorables à une descente bien froide, deviennent minoritaires pour le moment ou repoussées jusqu'à très longue échéance, pour la semaine du topic donc.

Oui ! Je pense pas que cela évolue beaucoup quand même :/ GEFS est proche de CEP ! Enfin, bref, on sent une certaine convergence quoi. Il reste 2-3 scénarios à blocage avec une élévation très élevé de la dorsale ! Alors qu'hier il y avait 8-9 scénarios sur le 12z. Donc je pense simplement que l'on va faire un petit coup de froid, sans plus.

Link to post
Share on other sites

Posted
Montfort Le Gesnois (72)

On a un peu l'impression parfois de lire des commentaires style matches de foot dans certains posts. Il est normal que les modèles divergent et passent d'un scénario à l'autre.

Allez voir le panel GEFS et vous vous rendrez compte que les possibles restent évidemment très nombreux.

Sans surprise,, ils pataugent énormément avec la zone du Labrador, sa cyclogenese et l'orientation du jet dans ce secteur.

Sur l'ensemble Américain j'ai dénombré 6 scénarios avec ondulation suivie d'affaissement, 6 scénarios évoluant en blocage ou pseudo blocage nordiques, 4 scénarios avec renouvellement de la dorsale à l'ouest immédiat de la France.

Les modalités de passage de l'un à l'autre des scénarios étant très minces.

Pour les 4 scénarios restant, c'est soit flux de SO sous isolement, soit flux d'ouest après très faible ondulation.

Quoiqu'il en soit et pour éviter les désillusions, il faut bien avoir en tête que ce type de configuration finit beaucoup plus souvent par un affaissement que par la mise en place d'un blocage.

Rien de joué ni d'un côté ni de l'autre pour le moment en tous cas.

Link to post
Share on other sites

On a un peu l'impression parfois de lire des commentaires style matches de foot dans certains posts. Il est normal que les modèles divergent et passent d'un scénario à l'autre.

Allez voir le panel GEFS et vous vous rendrez compte que les possibles restent évidemment très nombreux.

Sans surprise,, ils pataugent énormément avec la zone du Labrador, sa cyclogenese et l'orientation du jet dans ce secteur.

Sur l'ensemble Américain j'ai dénombré 6 scénarios avec ondulation suivie d'affaissement, 6 scénarios évoluant en blocage ou pseudo blocage nordiques, 4 scénarios avec renouvellement de la dorsale à l'ouest immédiat de la France.

Les modalités de passage de l'un à l'autre des scénarios étant très minces.

Pour les 4 scénarios restant, c'est soit flux de SO sous isolement, soit flux d'ouest après très faible ondulation.

Quoiqu'il en soit et pour éviter les désillusions, il faut bien avoir en tête que ce type de configuration finit beaucoup plus souvent par un affaissement que par la mise en place d'un blocage.

Rien de joué ni d'un côté ni de l'autre pour le moment en tous cas.

Tu as raison et au final, les diagrammes du GFS 06z sont de nouveau un peu plus froids par rapport au 00z, ou du moins avec des courbes plus fréquemment en-dessous du 00°c à 850 hpa.

Link to post
Share on other sites

On a un peu l'impression parfois de lire des commentaires style matches de foot dans certains posts. Il est normal que les modèles divergent et passent d'un scénario à l'autre.

Allez voir le panel GEFS et vous vous rendrez compte que les possibles restent évidemment très nombreux.

Sans surprise,, ils pataugent énormément avec la zone du Labrador, sa cyclogenese et l'orientation du jet dans ce secteur.

Sur l'ensemble Américain j'ai dénombré 6 scénarios avec ondulation suivie d'affaissement, 6 scénarios évoluant en blocage ou pseudo blocage nordiques, 4 scénarios avec renouvellement de la dorsale à l'ouest immédiat de la France.

Les modalités de passage de l'un à l'autre des scénarios étant très minces.

Pour les 4 scénarios restant, c'est soit flux de SO sous isolement, soit flux d'ouest après très faible ondulation.

Quoiqu'il en soit et pour éviter les désillusions, il faut bien avoir en tête que ce type de configuration finit beaucoup plus souvent par un affaissement que par la mise en place d'un blocage.

Rien de joué ni d'un côté ni de l'autre pour le moment en tous cas.

Et je serais tenté de rajouter que GEFS ne représente pas à lui seul 100% des possibilités et il est bien dommage de ne pouvoir travailler plus profondément avec ENSCEP, même si ce dernier semble lui aussi plutôt optimiste, surtout dans une optique plus lointaine (joli tube sur De Bilt : http://projects.knmi.nl/exp/pluim/vijftiendaagse/index.php?run=00).

Link to post
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...