Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 10 au 16 Décembre, prévisions météo semaine 50


Recommended Posts

Posted
Saint-Herblain (44)

Comme ça a été dit, ce matin on a d'un coté UKMO et GFS qui évoluent plutôt vers un scénario plus doux avec un AR moins intéressant pour nous, on serait trop en limite pour voir débouler l'air froid. CEP maintient en revanche son scénario AS durable et froid pour la semaine prochaine avec continentalisation rapide du flux, avec à la clé un temps sec et froid. A voir comment les modèles vont évoluer ces prochains jours, mais un AS n'est jamais simple à prévoir (on a pu parfaitement le voir lors des derniers hivers...).

Link to post
Share on other sites
  • Replies 546
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Arrr, ce matin, le diagramme GEFS n'a plus la même tronche aussi sympathique. L'incertitude commence le 09/10 décembre avec un gros éclatement de tubes.

Quelques scénariis froid et quelques scénariis doux. Les choses commencent à se corser maintenant. Soit on se dirige effectivement vers un blocage apportant un temps hivernal soit, c'est la fin de la période froide après le 10.12...

Faites vos jeux.

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint Hilaire (195m), 20km au Sud de Toulouse (Haute Garonne)

Arrr, ce matin, le diagramme GEFS n'a plus la même tronche aussi sympathique. L'incertitude commence le 09/10 décembre avec un gros éclatement de tubes.

Quelques scénariis froid et quelques scénariis doux. Les choses commencent à se corser maintenant. Soit on se dirige effectivement vers un blocage apportant un temps hivernal soit, c'est la fin de la période froide après le 10.12...

Faites vos jeux.

Dans le Sud de la France, sur GFS, il n'y a plus de tube dans le froid.

On ne peut même pas parler d'éclatement. C'est tout vers le doux de façon presque unanime alors que cette option était clairement minoritaire jusqu'à hier. Le 18Z d"hier était un avertissement. Le 00Z enfonce le clou.

Maintenant il y a le CEP.

Lien temporaire.

http://www.wetterzentrale.de/pics/MT8_Toulouse_ens.png

Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Ces anomalies qui apparaissent un peu partout foutent vraiment le bordel..

On va pas se le cacher avec des interprétations trop lissées, ce matin les signes perceptibles hier mais alors assez minoritaires, ont gagné clairement du terrain..

UKMO, GFS mais surtout GEFS nous placent majoritairement dans la partie douce du blocage..

Lame avait parfaitement anticipé cette possibilité.

Je vais, comme vous tous, attendre sagement CEP ENS pour étaloner son déterministe hivernal mais il est clair que s'il suit (ENS CEP donc) GEFS on devra commencer à envisager le côté obscur de cette mécanique pourtant bien hivernale à l'échelle de l'Europe..

Link to post
Share on other sites

Mine de rien, ça fait quand même 1 mois que l'on salive devant des cartes fabuleuses à échéance +5, et que pour l'instant l'ensemble a tourné au fiasco, hormis pour l'extrême N-E du pays. Un potentiel énorme, et une frustration d'autant plus grande. Et ce matin c'est encore le même scénario qui semble s’enclencher.

Link to post
Share on other sites

L'ouest de l'Europe pourrait se retrouver le c*l entre deux chaises, entre un imposant AR/AS et un proche atlantique soumis à des basses pressions (talweg) entre Groenland et le NO de la peninsule ibérique.

Difficile vue l'échéance d'entrer dans les détail mais en gros l'Est du pays pourrait être plus sujet à un flux continentalisé froid mais sans plus tandis que la face ouest et plus soumis à un flux maritime assez doux. C'est à mon sens ce qui se dégage des ensemblistes.

Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

L'ouest de l'Europe pourrait se retrouver le c*l entre deux chaises, entre un imposant AR/AS et un proche atlantique soumis à des basses pressions (talweg) entre Groenland et le NO de la peninsule ibérique.

Difficile vue l'échéance d'entrer dans les détail mais en gros l'Est du pays pourrait être plus sujet à un flux continentalisé froid mais sans plus tandis que la face ouest et plus soumis à un flux maritime assez doux. C'est à mon sens ce qui se dégage des ensemblistes.

Je crois que les gens ont oublié le facteur " neige au sol" car le nord-est risquerait de se retrouver sous la neige quand il y aura la continentalisation du flux ce qui pourrait faire dégringoler les températures en dessous de -10° les nuits.

Si je prend l'exemple de CEP ce matin, je peux garantir que ça serait une vague de froid dans le nord-est après l'épisode neigeux de vendredi. D’ailleurs une grande partie de l'Europe est entrain d'etre enneigé et ca va s'accentuer ces prochains jours, il est fort possible que dès lors que les vents d'Est s’accentueraient sur l'Europe, ca pourrait ramener du grand froid par la suite...

En tout cas, les différences devraient continuer à se poursuivre au moins jusqu'en début de semaine, avec un petit quart NE sous la neige et le grand froid et un temps beaucoup moins froid ailleurs voire même doux dans le sud-ouest. Ces situations font penser à celles de janvier 1996 ou janvier 1947 avec les HP russe qui bute sur les dépressions atlantiques et souvent propice à une vague de froid un peu plus tard sur l'Europe de l'ouest...

Link to post
Share on other sites
Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Arrr, ce matin, le diagramme GEFS n'a plus la même tronche aussi sympathique. L'incertitude commence le 09/10 décembre avec un gros éclatement de tubes.

Quelques scénariis froid et quelques scénariis doux. Les choses commencent à se corser maintenant. Soit on se dirige effectivement vers un blocage apportant un temps hivernal soit, c'est la fin de la période froide après le 10.12...

Faites vos jeux.

Je te trouve bien défaitiste mon Judd wink.png

Certes, hier les diagrammes de GEFS présentaient une belle propension à nous modéliser une ambiance froide sur le long terme.

Nonobstant, il faut bien se représenter que les modèles doivent peiner à gérer l'influence directe des deux pulsions subtropicales, envisagées concomitamment sur l'Atlantique Ouest et sur l'Europe, et on risque d'assister à une valse des modèles avec des évolutions radicales d'un run à l'autre.

Pour le moment, il faut rester "généraliste" dans l'approche que l'on a de la synoptique à venir, en gardant à l'esprit que les ingrédients qui se mettent en place (dans les grandes lignes et pas à 500 ou 1000 km près) nous mènent vers une continentalisation des flux.

A partir de là, les jeux sont ouverts... whistling.gif

Link to post
Share on other sites

Ne pleurons pas sur un run gfs! Cep est encore très bon et sur gfs même si c'est à une échéance plus lointaine on voit bien qu'un potentiel hivernal est toujours bien présent. Petit à petit le froid se rapproche et se construit. Il vaut peut être mieux attendre 1 semaine ou 2 et avoir une véritable vdf.

La synoptique actuelle est en plus très complexe pour les modèles, il y a pleins de petit creusement un peu partout qui peut faire évoluer la situation favorablement ou défavorablement!

Si le froid arrive la semaine prochaine sur l'Europe de l'est, il y a plus de chance qu'il finisse par arriver chez nous un jour ou l'autre!

Le run suivant gfs ne confirmera pas d'après moi le run courant!

Link to post
Share on other sites

Ouai ben même s il ne rejoint pas GEFS, on trouve ,même sur De Bilt, a present un peu plus de snenarios doux que la veille..

Rien n est encore joué certes mais les runs de ce soir ont de grandes chances d'etres determinants quant au risque de se retrouver sous la partie douce de cette configuration hivernale..

Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Je te trouve bien défaitiste mon Judd wink.png

Certes, hier les diagrammes de GEFS présentaient une belle propension à nous modéliser une ambiance froide sur le long terme.

Nonobstant, il faut bien se représenter que les modèles doivent peiner à gérer l'influence directe des deux pulsions subtropicales, envisagées concomitamment sur l'Atlantique Ouest et sur l'Europe, et on risque d'assister à une valse des modèles avec des évolutions radicales d'un run à l'autre.

Pour le moment, il faut rester "généraliste" dans l'approche que l'on a de la synoptique à venir, en gardant à l'esprit que les ingrédients qui se mettent en place (dans les grandes lignes et pas à 500 ou 1000 km près) nous mènent vers une continentalisation des flux.

A partir de là, les jeux sont ouverts... whistling.gif

Nooon mon Lolox !

Loin de moi le défaitisme ! hé hé hé

Je pense juste être réaliste avec les nouvelles sorties du jour. Il faut dire qu'il y a là le signe d'un petit revirement, c'est indègniable.

Il faut à présent voir si ça se confirme ou non dans les prochaines 48h.wink.png

Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

En même temps, t'en as vu beaucoup de runs qui modélisent un AF Judd?? biggrin.png

Toujours des synoptiques très hivernales sur les modèles, malgré qu'ils ne soient pas d'accord sur "la marche à suivre", si je puis dire... C'est un bon point, çar ça révèle un potentiel hivernal profond, non en concurrence avec des flux océanisés.

Ceci dit, j'attends de voir sur le terrain. La synoptique a beau être reluisante, elle a beau nous rappeler qu'on a vécu des hivers horribles hivernophilement parlant, il manque encore LE truc pour que la mayo finisse par prendre concrétement. Quant aux fameuses "réserves de froid", et pour contrarier les propos d'un précédent posteur, elles se sont plus ou moins fait la malle en s'éloignant significativement du pays. Il faudra donc une synoptique bien huilée pour que le froid nous arrive très rapidement dans un flux continental dynamique, comme d'hab quoi.

Alors oui, on a un CEP ou un GFS "furieux" ce soir, mais à des échéances toujours plus lointaines... Exit le GA d'hier soir...

Insidieusement, les cartes hivernales modélisées les plus proches, celles qui permettent un espoir sérieux vers l'hiver, finissent par laisser la place à quelque chose de plus "classique", tout en se maintenant dans une synoptique typiquement hivernale... Bref, espérons que les choses s’accélèrent un peu quoi... whistling.gif

Nous sommes devant un potentiel froid significatif, mais qui a malgré tout du mal à se concrétiser pour les régions de plaine... pour l'instant bien entendu... non non je me plains pas!

Je reviens là dessus Vincounet...

C'est plus la même histoire ce matin.

Ceci dit, la situ est bien intéressante. Le seul hic aujourd'hui, c'est qu'il y a un risque de se retrouver du mauvais côté du mur.

Bon, rien est fait, on est OK là dessusflowers.gif

Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

En gros la question est : est ce que l'on croit au positionnement des hautes pressions sur la scandinavie. Ou est ce que ces hautes pressions viendront se positionner plus au nord nous faisant basculer le flux au sud-est sur le pays....

Je pense que aujourd'hui, cela fait déjà parti des réglages finswink.png

Compte tenu de la situ versatile, attendons...

Link to post
Share on other sites
Posted
Trégunc (29) 7km au SE de Concarneau

Le dernier GFS est de la même veine avec aucun blocage qui nous concerne par la suite.

Il n'y a pas de retournement des modèles, c'est juste qu'un scénario qui était plutôt minoritaire est devenu progressivement majoritaire en s'approchant de l'échéance; on peut dire maintenant qu'on y voit plus clair jusqu'à mardi prochain. Ensuite il y a encore une possibilité que ça joue en faveur du froid mais c'est plus difficile d'avoir un blocage Scandinave nous influençant qu'un blocage atlantique. Les chances sont donc minimes.

Link to post
Share on other sites

Je pense que aujourd'hui, cela fait déjà parti des réglages finswink.png

Compte tenu de la situ versatile, attendons...

C'est tout le fond du problème au contraire : est ce que l'on croit au positionnement des hautes pressions sur la scandinavie? qu'est ce qui pourrait perturbé leur positionnement? Pourquoi ne l'evoquions nous pas hier ? voilà les questions qu'il fautse positionner pour se détacher des modèles et se faire son opinion.

Perso je pense que le flux va se continentaliser en milieu de semaine.

Concernant l'intervention de Mike je ne sais pas trop quoi en penser : qbo<0 pour dire que le vortex serait affaiblit...d'ailleurs je remarque que nous pourrions assiter à un nouveau splitting event sur la semaine prochaine après une tentaive de reconstruction.

Link to post
Share on other sites

Le dernier GFS est de la même veine avec aucun blocage qui nous concerne par la suite.

Quel pessimisme wink.png il y a bien un blocage qui est vu et si tu regades le GFS de contrôle, c'est plus net.

Tu regardes peut-être trop loin dans l'échéance sur le déterministe.

Jacquot.

Link to post
Share on other sites

je vais formuler ma question autrement : qu'est ce qui selon vous ferait que les hautes pressions scandinaves ne s'installent pas et ne generent pas de refroidissement. Qu'est ce qui ferait que nous restion dans du nord-ouest

Le gros des HP (AR) s'enfoncerait vers le sud (direction la mer Noire), refroidissant sévèrement la partie occidentale de la Russie et l'Asie centrale. L'Europe de l'Est et du sud-est subirait une vague de froid tandis que nous resterions au sein d'une masse d'air froid d'origine maritime (celle qui est prévue de traverser le pays vendredi et samedi) mais sous couvercle anticyclonique donc avec humidité résiduelle sous forme de brouillards (souvent givrants et persistants), la situation n'évoluant guère plusieurs jours durant sur notre pays : un temps mou mais froid, quand même - redoux en altitude uniquement.
Link to post
Share on other sites

Le dernier GFS est de la même veine avec aucun blocage qui nous concerne par la suite.

Il n'y a pas de retournement des modèles, c'est juste qu'un scénario qui était plutôt minoritaire est devenu progressivement majoritaire en s'approchant de l'échéance; on peut dire maintenant qu'on y voit plus clair jusqu'à mardi prochain. Ensuite il y a encore une possibilité que ça joue en faveur du froid mais c'est plus difficile d'avoir un blocage Scandinave nous influençant qu'un blocage atlantique. Les chances sont donc minimes.

Attention tout de même car j'ai l'impression que certains font un raccourci un peu rapide qui consiste à penser que pour avoir des conditions hivernales il faut avoir une invasion froide d'altitude. Si l'on prend l'exemple du dernier GFS, il est vrai que le blocage ne permet pas d'invasion d'anomalies basses continentales au contraire du CEP. On a même une masse d'air qui se radoucirait en altitude avec le rapprochement des HG vers le pays. Mais avec un flux orienté à l'est, le ressenti au sol serait bien froid avec des gelées généralisées le matin et des températures restant froides en journée.

De toute manière, le scénario que propose le CEP sera très difficile à obtenir (scénario devenu minoritaire). Ces situations à blocage Scandinave présentent un haut risque de capotage. Par définition, avec un blocage situé plus à l'est, il est clair que le risque d'être soumis à une composante plus océanique est plus grand qu'avec un GA. Après tout risque de se jouer à peu de choses, comme souvent dans ces situations. On voit par exemple qu'on a une première tentative de fusion entre les HG Atlantiques et le blocage Russe à moyenne échéance:

gfsnh-0-114.png?6

ça se joue vraiment à pas grand chose pour que la mécanique puisse se mettre en route dès le week-end prochain. A suivre mais les évolutions vont sans aucun doute être significatives lors des prochaines sorties.

Link to post
Share on other sites
Posted
Trégunc (29) 7km au SE de Concarneau

Quel pessimisme wink.png il y a bien un blocage qui est vu et si tu regades le GFS de contrôle, c'est plus net.

Tu regardes peut-être trop loin dans l'échéance sur le déterministe.

Jacquot.

Montre moi une carte alors. Je vois des HP à partir de ce week-end se décaler sur nous jusqu'au début de ce topic. Ces HP migrent ensuite vers le nord en faisant en partie jonction avec l'AR puis en allant jusqu'à 240h (pour aller aussi loin que CEP), il y a un blocage qui se forme au niveau de l'Islande/Scandinavie mais trop loin pour nous concerner directement.

Attention tout de même car j'ai l'impression que certains font un raccourci un peu rapide qui consiste à penser que pour avoir des conditions hivernales il faut avoir une invasion froide d'altitude. Si l'on prend l'exemple du dernier GFS, il est vrai que le blocage ne permet pas d'invasion d'anomalies basses continentales au contraire du CEP. On a même une masse d'air qui se radoucirait en altitude avec le rapprochement des HG vers le pays. Mais avec un flux orienté à l'est, le ressenti au sol serait bien froid avec des gelées généralisées le matin et des températures restant froides en journée.

De toute manière, le scénario que propose le CEP sera très difficile à obtenir. Ces situations à blocage Scandinave présentent un haut risque de capotage. Par définition, avec un blocage situé plus à l'est, il est clair que le risque d'être soumis à une composante plus océanique est plus grand qu'avec un GA.

Oui je suis d'accord avec ça.
Link to post
Share on other sites

Contrairement aux sorties des modèles des jours précédents, l'AS paraît affaibli par manque d'advection supplémentaire d'air froid arctique, ce qui contrarie fortement les chances de vague de froid sur l'Allemagne, le Bénélux et la France. Du moins pour le moment.

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...