Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 4 janvier au 10 janvier 2016, prévisions météo semaine 1


Sebaas
 Share

Recommended Posts

Depuis hier, il y a beaucoup d'agitation sur ce forum pour pas grand chose à mon avis.

Globalement, ça ne bouge pas. Les restes de notre blocage filent vers la Siberie et on a cette circulation inverse sur notre continent ; une trajectoire est/ouest sous le blocage restant entre Athènes- Edimbourg en passant par Berlin (c'est la ligne de conflit) et autre trajectoire + courante ouest dublin/Berlin.

Le reste du blocage libère les régions polaires et oblige la zone barocline à descendre très bas avec son zonal dépressionnaire et des dépressions sur le sud de l’Angleterre et la France (pluie, vent et neige en montagne toujours prévus en se répétant.

Pas mal d'extrapolation à savoir si une fenêtre de tir, une porte d'entrée ou une dorsale anticyclonique pourrait entrainer enfin cette masse d'air froid scandinave sur notre pays. Coté déterministe et surtout ensembliste, cela ne prend pas et aucun renfort de l'océan pour tenter de garder sous respiration ce blocage en perdition. C'est tout sauf du hasard!

Coté thermique, tournerait t'on vers les 7-8 en moyenne sur la moitié nord ou des 10-12? c'est la seule hésitation pour moi et cela dépendra si c'est un flux d'ouest de d'o/no et de la position exacte des dépressions qui pourraient nous apporter de bons coups de vent.

On voit aussi la récurrence sur les dernières modèles de gfs à revoir les hp remonter par le sud de l'Europe.

Link to post
Share on other sites

  • Replies 339
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

Beaucoup d'agitation c'est selon... 2 ou 3 messages depuis hier soir on a déjà vu le forum bien plus agité que ce qu'il ne l'est actuellement. L'extrapolation tu en fais tout autant en parlant de la récurrence anticyclonique et douce qui n'a pas plus de sens qu'un basculement du flux au nord-ouest avec air froid à l'arrière. D'ailleurs l'ensembliste américain dans sa réactualisation donne autant de crédit au retour d'un flux de sud-ouest anticyclonique, qu'une mise en place d'une zone de conflit de plus en plus méridionale.

Pour le moment c'est le flux d'Ouest qui est privilégié pour une grande partie de la semaine. Flux relativement doux mais sans excès et rafraîchissements plus sensibles à l'arrière des dépressions avec l'air froid en embuscade sur le nord des îles britanniques. Neiges en montagne, pluies en plaine, possibilité de coups de vent. Une période bien agitée d'hiver et qui a le mérite d'exister et d'être commentée. L'extrapolation elle se fait aussi un peu dans l'interprétation que tu peux donner aux messages émis ici jusqu'à présent...

Ca n'est peut-être pas ce que tu espérais mais personnellement je trouve que cette situation est déjà belle, la VDF de l'Europe de l'est et du nord est intéressante à suivre dans sa synoptique même si elle ne nous intéressera peut-être pas et sur ce dernier point je serais bien moins catégorique que toi, c'est certain. Ca n'est pas l'option dominante mais pas à rejeter en bloc non plus et même si cela se fait de manière plus atténuée.

Link to post
Share on other sites

Beaucoup d'agitation c'est selon... 2 ou 3 messages depuis hier soir on a déjà vu le forum bien plus agité que ce qu'il ne l'est actuellement. L'extrapolation tu en fais tout autant en parlant de la récurrence anticyclonique et douce qui n'a pas plus de sens qu'un basculement du flux au nord-ouest avec air froid à l'arrière. D'ailleurs l'ensembliste américain dans sa réactualisation donne autant de crédit au retour d'un flux de sud-ouest anticyclonique, qu'une mise en place d'une zone de conflit de plus en plus méridionale.

Pour le moment c'est le flux d'Ouest qui est privilégié pour une grande partie de la semaine. Flux relativement doux mais sans excès et rafraîchissements plus sensibles à l'arrière des dépressions avec l'air froid en embuscade sur le nord des îles britanniques. Neiges en montagne, pluies en plaine, possibilité de coups de vent. Une période bien agitée d'hiver et qui a le mérite d'exister et d'être commentée. L'extrapolation elle se fait aussi un peu dans l'interprétation que tu peux donner aux messages émis ici jusqu'à présent...

Ca n'est peut-être pas ce que tu espérais mais personnellement je trouve que cette situation est déjà belle, la VDF de l'Europe de l'est et du nord est intéressante à suivre dans sa synoptique même si elle ne nous intéressera peut-être pas et sur ce dernier point je serais bien moins catégorique que toi, c'est certain. Ca n'est pas l'option dominante mais pas à rejeter en bloc non plus et même si cela se fait de manière plus atténuée.

L’extrapolation, c'est affirmer quelque chose sans avoir une preuve numérique pour le prouver, du style "le froid polaire ne sera jamais loin et si ça se trouve , il pourra trouver une brèche à l'aide d'une dorsale anticyclonique plus à l'ouest pour envahir notre pays". pas de scénario sur gfs.

Ce n'est pas de l'extrapolation, c'est une observation quand j'écris que les hp subtropicales pourraient nous rendre visite par la suite en gonflant par la sud". Je t'accorde que la fiabilité n'est pas bonne mais elle a le mérite d'exister sur gfs.

Maintenant je suis d'accord avec le reste de ton message. D'une situation métrologique triste et immobile, un changement de configuration même si ce n’est que du zonal fait du bien. Chose qui aurait été incroyable les années auparavant. c'est comme si un roche milliardaire était perdu, assoifé dans le désert qu'un touareg le retrouve en lui proposant juste une bouteille d'eau.

Link to post
Share on other sites

Posted
Violay, Loire, 830 m alt.

. c'est comme si un roche milliardaire était perdu, assoifé dans le désert qu'un touareg le retrouve en lui proposant juste une bouteille d'eau.

Et là, surprise, le milliardaire reste de marbre.

Link to post
Share on other sites

Je serais tenté de soutenir Run dans son analyse très pertinente et prudente, mais j'avoue que je trouve aussi comme Virgile qu'il ne s'est pas passé grand chose depuis hier, sans aller jusqu'aux mêmes conclusions.

Mais à y regarder de plus près, je me rends compte que les déterministes cachent la forêt, et les ensemblistes pataugent presque de plus en plus. Pourquoi ?

Peut-être parce que finalement le gros des incertitude n’est finalement plus maintenant aux alentours de la France mais plutôt sur le Nord-ouest de la Russie (devenir du blocage très très variable) et la cyclogénèse sud-groenlandaise, celle-ci fatigant de plus en plus au fil des sorties ! Ainsi donc, si le froid a toujours de grandes chances d'être bloqué par la cyclogénèse proche-atlantique, il se pourrait bien que la machine à bombe finisse bien par se disloquer et laisser tout le Nord-Atlantique à la merci des hautes pressions, ce qui, en soit, n'a plus rien à voir avec ce début d'"hiver" !

Et là, surprise, le milliardaire reste de marbre.

laugh.pngbiggrin.png

Link to post
Share on other sites

Virgile. Mon travail consiste à comparer modele numerique et experience tout les jours en biophysique. Tu cherches des preuves numeriques et tu as bien raison. Mais certains comme moi cherche à voir quels sont les performances des previsions long terme de ce type de modele dans des cas de figures d isolement d' anomalie. Et la l'empirisme marche si on connait les toc de nos modèles en situation complexe.

Pour revenir au sujet le zonal semble toujours sur notre poire pour une certains temps et le blocage s' eloignerait de l 'europe.

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Si le changement est confirmé, avec donc l'installation de ce temps perturbé alternant doux et frais au fil des heures, au fil du passage de l'avant à l'arrière des systèmes, l'intensité du zonal reste à définir.

En l'état, il est plutôt renforcer sur les ensembles, et sur les déterministes à notre niveau. La dépression Islando-groenlandaise, devrait peu à peu se développer sur la zone Islando-irlandaise. Après qui cause quoi, en météorologie dynamique, je ne suis pas sûr qu'on puisse dire que le blocage soit à l'origine de ce déplacement, ou que l'instigation de ce déplacement ait créer un blocage. Peu importe, peut être l'apport tropical évoluant, et décrit par la MJO, et le refroidissement au pôle par avancée de saison ont conduit à ce résultat ou pas d'ailleurs, et ce, sans qu'on est la peine de toucher au vps.

Au résultat, la zone barocline qui opère à son Sud devrait s'établir en moyenne sur la Manche selon une direction O>E, avec des fluctuations de jet qui devraient atteindre largement la France.

A partir de là, il va falloir commencer à prévoir comment va se dérouler ce défilé perturbé, certes à 1000m au Nord et 1500m au Sud, le blanc et le vert pourraient bien alterner, mais cela reste très évasif.

Or à priori, le 4, date d'ouverture de cette échéance, un système vigoureux pourrait aborder le pays, bien organisé, front chaud, front froid, avec des pluies durables et un vent soutenu aux intensités délicates pour le moment. L'arrière du front froid, devrait permettre à une traîne sympathique de se mettre en place, et aux montagnes de subir un plâtrage en règle.

Un nouveau système devrait aborder le pays dans la journée de mardi ou mercredi par l'ouest avec l'arrivée d'un secteur chaud que n'apprécie pas en général les montagnes sous 1200 à 1500m. Le risque de tempête apparaît, selon moi, plus important à cette échéance qu'avant ou après dans le topic, à voir, donc entre mercredi et vendredi.

Après, ben après on attaque la dernière partie de l'échéance, c'est donc plus que loin pour faire du détail de ce type, déjà très hasardeux au-delà de 144h. Donc en l'état, je pense que l'air froid véhiculé vers la Scandinavie via l'UE de l'Est, et les remous doux et humides nous concernant, se seront "entendus", pour permettre à la zone dépressionnaire pilote de s'installer entre l'Irlande et l'Ouest Scandinave. On pourrait donc avoir un temps encore perturbé, mais plus durable en traîne, avec une certaine fraîcheur, avec une moyenne barométrique en hausse, mais sans être anticyclonique non plus comme semble l'esquisser nos diagrammes.

A suivre!

Link to post
Share on other sites

... gardons à l'esprit que les choses ont pas mal bougé tout de même .. et selon moi (qui ne suit qu'un modeste amateur - observateur )

il me semble que la configuration du vortex polaire qui est en train de se dessiner est beaucoup plus favorable à des scénarios hivernaux

pour qu'il y aie du froid sur l'Europe de l'ouest .. il faut qu'il y aie du froid à .. portée .. c'est une évidence !

et j'ai bien l'impression que cette réserve de froid va se maintenir pas très loin de la France / Belgique ( sorry je suis belge une fois ..shifty.gif )

... ce qui nous réservera peut-être des surprises en plaine ..

? un VP favorable à des épisodes hivernaux ...

gfsnh-1-228.png?6

Une grosse dépression qui va faire un brassage et ramener de l'air froid par le N.O. ? ...

gfsnh-0-210.png?6

Link to post
Share on other sites

Tu as raison PHB de te poser autant de questions. Pour ma part je pense aussi qu'il reste pas mal d'interrogations et que rien n'est figé dans le marbre. Le changement vient bien de l'est. L'AO atteint des valeurs rarement atteintes et la NAO part dans le négatif bien aidée par la MJO. Devra t'on compter sur l'Atlantique dans les prochaines sorties ?

Link to post
Share on other sites

C'est pas vraiment franc pour la NAO

nao.sprd2.gif

L'AO dans le négatif devrait faire plonger dans le froid au moins une zone quelque part sous les régions arctiques.

Link to post
Share on other sites

Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

GFS redescend un peu la zone barocline même si cela ne change pas grand chose mais une LPN certainement en-dessous de 1500m et des quantités de neige assez bonnes. Sinon sur un tout autre sujet, ce dernier GFS nous pond quand même une petite poche à -26° à 850hpa sur l'Europe de l'Est. Là on atteint quand même des valeurs extrêmement basses et en plus sur une période où le soleil est au plus bas (ou presque). L'Europe de l'est va connaître une sacrée vague de froid et là, les modèles saisonniers sont clairement dans le faux !

Link to post
Share on other sites

Guest Sky Blue

Sur UKMO jonction BP atlantique et continentales assez basse avec petite bulle douce en direction de l'Islande.

Grosse caillante en Scandinavie.

GEM proche d'UKMO au niveau synoptique.

UW144-21_xvu2.GIF

Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23

Bonsoir,

sur UKMO, nous ne serions pas loin de la rupture du rail atlantique qui permettrait aux anomalies basses de l'Europe de l'est de rejoindre les basses pressions occidentales, d'autant qu'il resterait toujours une poche de hauts géopotentiels vers le nord de l'Islande. D'ailleurs cette poche est renforcée et plus occidentale sur le déterministe GFS. Clairement la situation sera intéressante, soit en terme de pluviométrie, de détermination de la limite pluie/ neige, soit pourquoi pas en terme d'advection d'air froid.

Edit: je rêve ou Philippe est prompt à guetter les possibilités hivernales cette année confused1.gifbiggrin.png , en tous cas il est rapide...

Link to post
Share on other sites

Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

Oui UKMO enfonce encore un peu plus le jet d'altitude en Méditerranée et surtout plus rapidement mettant le flux d'est à sud/est dès la partie sud des îles britanniques. Londres ne serait pas loin du conflit de masse d'air quand GFS voit ce conflit plutôt vers l'Ecosse. Fortes divergences sur ces deux modèles même si le résultat n'est pas aux antipodes pour notre pays dans un premier temps. Dans un second temps on passe à l'extrapolation mais il est vrai que UKMO laisse croire à une rupture du rail atlantique à 144h laissant plonger le décrochage vers la Méditerranée avec une phase nettement plus hivernale par le nord. Mais rien de concret, c'est de la spéculation !

Link to post
Share on other sites

....D'ailleurs cette poche est renforcée et plus occidentale sur le déterministe GFS. Clairement la situation sera intéressante, soit en terme de pluviométrie, de détermination de la limite pluie/ neige, soit pourquoi pas en terme d'advection d'air froid.

Tout à fait, c'est bien ce qui change ce soir sur GFS vs ses runs du matin : c'est ce pont de HP depuis la Sibérie jusqu'au Groenland qui tassent la circulation atlantique plus vers le sud empêchant la zone barocline de pouvoir remonter. Passionnant comme situation...le vortex est clairement malmené avec en plus la poussée chaude côté Alaska.

Et ça va encore bouger vus les UKMO et GEM en train de sortir...à voir le CEP du soir

Link to post
Share on other sites

Posted
Montfort Le Gesnois (72)

Franchement cette situation m'intrigue.

Je n'arrive pas à me résoudre pour considérer que la prévisibilité s'éclaircit.

Les différences entre GFS et UKMO concernant le comportement des anomalies basses sous le pseudo blocage sont telles qu'on a vraiment le sentiment que les modèles pataugent (toujours ce problème d'appréhension par la modélisation du jet sous blocage et de la cyclogenèse Atlantique.)

Je remarque aussi que GFS revoit à chaque fois un peu plus à la hausse l'alimentation en anomalies hautes des hautes latitudes (sans conséquences flagrantes pour le moment= simplement un train d'anomalies basses un peu moins organisé entre 144 et 200h environ puis avec un gros déferlement sur le centre Atlantique ensuite mais on est alors dans des échéances astronomiques vu la complexité de la situation).

Pour autant, il est vrai qu'on reste en flux d'ouest sous "isolement de HTP".

Link to post
Share on other sites

Le pôle se libère de plus en plus des anomalies. C'est une nouvelle done ce soir. On ne va pas extrapoler hein ?! mais il ya des ouvertures qui pourraient se faire et ce - à partir des 144h (GFS) et dès 144h chez UKMO - Alors là oui ça commence à être intéressant. De plus et c'est aussi un fait nouveau, ça pulse doucement mais plus franchement vers le nord de l'Alaska comme précisé par paysdaix. Maintenant il faut que ça prenne forme se stabilise et puis qui verra verra pour une issue plus hivernale.

Link to post
Share on other sites

Je remarque aussi que GFS revoit à chaque fois un peu plus à la hausse l'alimentation en anomalies hautes des hautes latitudes (sans conséquences flagrantes pour le moment= simplement un train d'anomalies basses un peu moins organisé entre 144 et 200h environ puis avec un gros déferlement sur le centre Atlantique ensuite mais on est alors dans des échéances astronomiques vu la complexité de la situation).

Pour autant, il est vrai qu'on reste en flux d'ouest sous "isolement de HTP" (pour combien de temps?).

GFS a souvent tendance à favoriser le retour en puissance du jet Atlantique surtout lorsque la situation est complexe

Link to post
Share on other sites

Posted
Sur les hauteurs d'Issy Les Moulineaux (92), proche Meudon

L'Europe de l'est va connaître une sacrée vague de froid et là, les modèles saisonniers sont clairement dans le faux !

Tu m'étonnes... whistling.gif ...Ils étaient si unanimes pourtant... shifty.gif

Pour relayer ton message sinon, GFS redescend en effet légèrement la zone barocline, mais ce n'est rien par rapport à UKMO, bigrement intéressant ce soir :

gfs-0-144.png?12

UKMO :

UW144-21.GIF?29-17

Sur UKMO, ça ondule même légèrement sur l'Atlantique. Je n'extrapolerai pas la suite, non, mais j'avoue que je serais particulièrement curieux de la connaître!

Et delà du fait qu' il n'est pas prévu d'invasions froides sur notre pays dans un large premier temps, il faut bien avoir conscience que la situation synoptique est grave borderline. Entre l'air glacial qui stationne à quelques centaines de KM de notre pays,et toutes ces petites anomalies qui se baladent au sud du blocage, dont la trajectoire et l'intensité change au gré des mises à jours, il est clair que la situation à long terme est loin, très loin d'être calée.

Regardons la différence entre UKMO hier, et UKMO aujourd'hui, à seulement 96h.

Hier :

398831UW12021.gif

Aujourd'hui :

UW96-21.GIF?29-17

Cela n'a peut être l'air de rien, mais sur la première carte, les anomalies atlantiques sont plus actives que sur la deuxième, et tendent déjà à perturber le blocage. De plus, il n'y a pas cette dépression qui s’infiltre sous celui-ci, comme modélisé ce soir par UKMO..

Et ces "petits détails" font que ce soir (144h), par extension du blocage à l'ouest, les HP s'étalent plus aisément vers le Groenland, obligeant donc la zone barocline à se déplacer plus bas en latitude. Et, à mon avis, c'est une des conditions indispensables pour qu'à un moment ou un autre, le froid hivernal puisse enfin atteindre notre doux pays océanique. Mais ça c'est une autre histoire. wink.png

Edit : désolé, j'ai écrit mon message en deux temps, et je n'avais pas vu les vôtres... default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20" />

Link to post
Share on other sites

Posted
Saint Ferreol D'Auroure (43) - alt. 720 m

La dernière sortie de GEM est plus proche de la version UKMO que GFS, à voir ce soir CEP.

C est encore loin d'etre réglé quand on voit de telles différences.

Link to post
Share on other sites

Posted
Troche - Altitude 410m / Montmorillon - Altitude 100m / Lagrand - Altitude 600m

En tout si cela ce confirmer, on aurait un creux jusqu'à 980hpa avec un centre passant en plein l'île de France! wink.png Mais bon cela changera sûrement, ça fait longtemps qu'on a pas vu une carte comme ça 191769.gif

156-515.GIF?29-12

156-289.GIF?29-12

Link to post
Share on other sites

Posted
Montfort Le Gesnois (72)

La dernière sortie de GEM est plus proche de la version UKMO que GFS, à voir ce soir CEP.

C est encore loin d'etre réglé quand on voit de telles différences.

Oui GEM propose une rupture (très temporaire) du train d'anomalies basses Atlantique à 144h ce qui laisse le temps par la suite aux anomalies basses continentales de lécher le pays par l'Est de manière temporaire aussi.

Tout cela est anecdotique mais ca montre que la moindre faiblesse du flux Atlantique laisse la place à l'avancée du bloc froid continental.

GEM est effectivement plus proche d'UKMO que de GFS effectivement et on a le sentiment sur le modèle Anglais d'une rupture plus net du train d'anomalies basses au sud de l'Islande.

Link to post
Share on other sites

Pour ma part et surtout pour cette période de l'année, je trouve que la synoptique à grande échelle qui devrait (sous réserve d'une autre évolution) se mettre en place principalement à compter de la première semaine de la nouvelle année (et possiblement par la suite), n'est peut-être pas inédite, mais atypique... j'ai vraiment l'impression de découvrir quelque chose de pas très banal (ou s'agit-il d'une simple impression après plusieurs hivers ou le VP restait très souvent relativement concentré ?!).

Le vortex polaire risque vraiment de franchement se déstabiliser et sans aller chercher des cartes à des échéances astronomiques :

210798gfsnh0192.png

Tout ou presque, laisse à penser que la mise en place de ce fameux AS sous peu, est l'élément déclencheur d'un probable chamboulement considérable, dans la circulation atmosphérique dans son ensemble et sans qu'il y ai eu besoin en amont, d'un SSW majeur et d'un renversement des vents zonaux dans la stratosphère (comme disait Skyblue, la tropo peut très bien se débrouiller toute seule).

Je pense que la mise en place du zonal (pur et dur), n'est certainement pas gagné non plus et sans doute pas vraiment à l'heure actuelle, l'option la plus envisageable, même si en survolant un peu la situation, l'on pourrait considérer qu'il s'agira d'une pseudo circulation zonale sous bulle(s) tiède(s), plus ou moins fluctuante selon les moments.

C'est vraiment très très intéressant à suivre mais j'avoue de mon côté, qu'il est vraiment délicat de pouvoir vraiment connaitre les issues à venir, concernant tous ces événements et de pouvoir en tirer une tendance météo, suffisamment fiable dans les grandes lignes, pour l'a mettre en avant... vraiment, si ces projections viennent à se concrétiser (c'est pas encore gagné), ce mois de janvier pourrait (j'ai pas dis que ce serait forcément le cas), être très différent, que ce mois de décembre.

Link to post
Share on other sites

Tout ou presque, laisse à penser que la mise en place de ce fameux AS sous peu, est l'élément déclencheur d'un probable chamboulement considérable, dans la circulation atmosphérique dans son ensemble et sans qu'il y ai eu besoin en amont, d'un SSW majeur et d'un renversement des vents zonaux dans la stratosphère (comme disait Skyblue, la tropo peut très bien se débrouiller toute seule).

Bonjour Orage,

Juste pour compléter ton post, l'AS est déjà là et bien marqué depuis 2 jours ! whistling.gif

15122912_UKMet_Analyse.gif

C'est vrai qu'à force de regarder les modèles à J+x, on oublie souvent la situation au temps t0...

Elle est et sera pourtant toujours le point de départ de toute projection, quelque soit le modèle !

Link to post
Share on other sites

Posted
La Thuile (73) 890m alt.

GFS redescend un peu la zone barocline même si cela ne change pas grand chose mais une LPN certainement en-dessous de 1500m et des quantités de neige assez bonnes. Sinon sur un tout autre sujet, ce dernier GFS nous pond quand même une petite poche à -26° à 850hpa sur l'Europe de l'Est. Là on atteint quand même des valeurs extrêmement basses et en plus sur une période où le soleil est au plus bas (ou presque). L'Europe de l'est va connaître une sacrée vague de froid et là, les modèles saisonniers sont clairement dans le faux !

Salut, je suis globalement d'accord avec toi mais les modèles saisonniers donnent des tendances à l'échelle climatologique (mois) alors que la vague de froid est à l'échelle météorologique synoptique (semaine) il faudra voir si les 3/4 restants ne rattrapent pas ça (en partie).

Link to post
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...