Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 4 janvier au 10 janvier 2016, prévisions météo semaine 1


Sebaas
 Share

Recommended Posts

Guest Sky Blue

Mais ou le VP ?

Pas en Z500.

Meilleurs voeux à toute la communauté.

Sinon, première semaine vraiment Zonale depuis longtemps, on surveillera les risques de tempêtes sur les zones exposées au gradient de pression resserré.

Jeudi semble assez tumultueux sur la France par exemple.

Link to post
Share on other sites

  • Replies 339
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Bonsoir à tous, j'espère que tout le monde va bien.

Ce soir, j'ai fait un tour sur la plupart des modélisations et et je constate (sauf erreur de ma part) que le risque de coups de vent voire de tempête grandit un peu à l'heure actuelle alors qu'hier le risque s'était alléger. Sur GEFS, j'estime que 50% des scénarios sont potentiellement tempétueux sans abuser, il suffit que le jet stream se place idéalement et ça sent la surprise de dernière minute !

Le CEP de ce soir émet le risque le plus important pour jeudi prochain également (les modèles convergent assez bien ce soir sur cette date du 7 janvier). Ci-dessous une carte du modèle CEP qui montre qu'il y'a un risque d'anomalie secondaire bien probable ?

943870_161663597531638_3488398801797382014_n.jpg?oh=e806a76e5faab0df09b77af5e8c84dc2&oe=571A7DCA

Et GFS

gfs-0-144.png?12?12

- Je ne sais pas vraiment si c'est le CEP ou GFS qui est le plus extrême ?

Très bonne année 2016 à tous ! Meilleurs vœux, bonne santé ! santa.gif

Link to post
Share on other sites

Bonsoir et bonne année tout le monde.

Ce soir est un mode ultra-méga-zonal fortement humide pour nous ! Rien, mais alors rien d'autre en vue, fiabilité très bonne de nouveau et rien à noter à échelle extra-continentale, à part à un retrait de la masse d'air froide de l'Europe d'ici la fin de semaine prochaine, un retour des anomalies basses progressif de la Scandinavie au nord-Russie en passant par le Nord-Atlantique. En revanche, la "machine Contrex" (partenaire douceur) c'est-à-dire la cyclogénèse québecoise et les anomalies basses canadienne et groenlandaises devraient nettement s'affaiblir, si bien que le vortex devrait se centrer vers les Iles Féroé (GFS) ou le Spitzberg (ECMWF) et ce n’est évidemment pas la même chose.

Si on se concentre sur la France, on remarque que le flux reste bloqué quasiment toute la semaine en WSW, mais, grâce à une zone barocline assez basse en latitude, la masse d'air promet de ne pas être trop douce, ce qui est la bonne nouvelle avec les précipitations. Entre -2°C et +2°C toute la semaine sur les reliefs de l'Est, exception faite de Jeudi où on pourrait monter à +6/+8°C.

A confirmer toutefois car ce sont des éléments un peu trop fins.

http://www.wetterzentrale.de/pics/avnpanel1.html

http://www.wetterzentrale.de/pics/avnpanel2.html

http://www.wetterzentrale.de/pics/ecmpanel1.html

http://www.wetterzentrale.de/pics/ecmpanel2.html

Link to post
Share on other sites

Posted
Tauxigny 37310 Sud-Est Touraine 93m

le 18z de gfs envois du lourd ! scared.gif à prendre avec des pincettes comme sur le6z de ce matin ou la dite dépression avait bouger très au nord mais le potentiel est là !

gfs-0-150.png?18

gfs-0-156.png?18

Link to post
Share on other sites

Posted
Gerardmer centre (666m)

L'option possible tempête autour de jeudi-vendredi prend du galon.

GFS 18z est méchant, avec l'extrême nord du pays rayé de la carte.

À suivre vraiment avec attention, les signaux sont forts.

Link to post
Share on other sites

Oui et puis ce matin, y a plus rien. Quel est l’intérêt de commenter à la lettre un run d'un modéle déterministe en sachant 1) que l'échéance reste très lointaine pour les bombinettes que 2) il était très isolé par rapport aux autres déterministes et que 3) il y a une section pour évoquer cela?

Link to post
Share on other sites

Posted
Gerardmer centre (666m)

Oui et puis ce matin, y a plus rien. Quel est lintérêt de commenter à la lettre un run d'un modéle déterministe en sachant 1) que l'échéance reste très lointaine pour les bombinettes que 2) il était très isolé par rapport aux autres déterministes et que 3) il y a une section pour évoquer cela?

D'accord c'est totalement sans intérêt, donc je ne dis plus rien et je laisse les pros de la section s'exprimer...

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

faute de grandes nouveautés dans la situation synoptique pour ce topic de la semaine à venir (et des incertitudes pour ce qui est des coups de vent à ces échéances-là...),

voici la situation générale de ce matin qui offre une "carte d'école" de configuration hivernale :

- à l'Est, un énorme A (1050 hPa) advectant son air polaire continental froid et sec (limite du FF passant du Nord au Sud par la Suède, la Pologne et la Bulgarie)

- à l'Ouest, une D creuse au niveau du 50ème parallèle (990 hPa) et à gradient de pression resserré, avec ses 3 secteurs caractéristiques (FO dans sa partie Nord

, FC à l'avant

et FF à l'arrière

)

- plus à l'Ouest, une amorce de dorsale

s'étirant des Açores vers le 60ème parallèle Nord...

- ...que l'on devine bien vite "mangée" par la D suivante, même si celle-ci est déjà en voie d'occlusion.

Avec de tels acteurs en présence, un des multiples intérêts sera de voir comment et en combien de temps la cyclogenèse atlantique viendra à bout des HP orientales, emportant "du sol au plafond" (pour reprendre l'expression d'usage dans de tels conflits wink.png ) l'air froid actuellement présent sur la Russie et l'Europe orientale

16010206_DWD_Analyse.gif

Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Oui et puis ce matin, y a plus rien. Quel est l’intérêt de commenter à la lettre un run d'un modéle déterministe en sachant 1) que l'échéance reste très lointaine pour les bombinettes que 2) il était très isolé par rapport aux autres déterministes et que 3) il y a une section pour évoquer cela?

Bah Virgile il est normal que Joe ou d'autres évoquent ce risque,il fait partie d'un des "évènements" de la semaine au même titre que certains évoqueraient un bref coup de froid qui ferait descendre la neige en plaine quelques heures ou un risque convectif dans une traine,d'autant qu'il ne s'est pas exprimé avec l'affirmative,je vois pas ou est le problème même si il existe un topic dédié qui n'est pas "une réserve" d'ou les passionnés de vent ne devraient pas sortir.

Ce matin,si on jette un oeil on ne peut pas encore dire que ce risque de gros coup vent voire de tempête pour jeudi ait totalement disparu

gens_panel_kte0.png

Les ajustements fins dans ce genre de situation ont toute leur importance,c'est je trouves toujours a suivre.

gens_panel_kij0.pngC'est juste un peu le bordel dans la prévision,comme souvent

ECM4-120_vyd3.GIF

Link to post
Share on other sites

Posted
Troche - Altitude 410m / Montmorillon - Altitude 100m / Lagrand - Altitude 600m

Effectivement, un gros bazar ce matin! Pourquoi j'ai l'impression, qu'il a un décalage au niveau de la dépression de Dimanche qu'on voit maintenant mardi!!?

Link to post
Share on other sites

Ce matin, les deux gros s'alignent pour voir un fer à cheval de bas géopotentiels se consolider pour la deuxième partie de semaine du proche atlantique au bassin arctique en passant par la Scandinavie, en évitant soigneusement le Groenland.

De même, le weekend prochain pourrait être marqué par une forte hausse des géopotentiels sur la zone Québec-Baffin-Hudson-Groenland-Labrador. De là à parler de GA ??

Ce terme technique a été évoqué depuis presque une semaine, et on en a jamais été aussi proche, et pourtant on en est encore loin (surtout si on parle de GA dans le cadre de géopotentiels très élevés).

En tout cas, la tendance nette de ce matin devra être confirmée, et il est évident qu'ensuite, la machine à bombe du labrador se remettant en route devrait logiquement actionner un mouvement d'advection d'anomalies hautes en direction du Groenland. Quelles seront les conséquences pour le topic suivant ?

http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1681.gif

http://www.wetterzentrale.de/pics/Rtavn1681.gif

Link to post
Share on other sites

Oui DJ, et on observe aussi la formation d'un anticyclone au pôle qui s'étendrait du coeur du pôle nord jusqu'au Groenland (forte anomalie de HG sur toute cette zone). Les ondulations sont de plus en plus amples, ça s'annonce passionnant à suivre.

http://www.wetterzentrale.de/topkarten/fsavnnh.html

Ce matin, les deux gros s'alignent pour voir un fer à cheval de bas géopotentiels se consolider pour la deuxième partie de semaine du proche atlantique au bassin arctique en passant par la Scandinavie, en évitant soigneusement le Groenland.

De même, le weekend prochain pourrait être marqué par une forte hausse des géopotentiels sur la zone Québec-Baffin-Hudson-Groenland-Labrador. De là à parler de GA ??

Ce terme technique a été évoqué depuis presque une semaine, et on en a jamais été aussi proche, et pourtant on en est encore loin (surtout si on parle de GA dans le cadre de géopotentiels très élevés).

En tout cas, la tendance nette de ce matin devra être confirmée, et il est évident qu'ensuite, la machine à bombe du labrador se remettant en route devrait logiquement actionner un mouvement d'advection d'anomalies hautes en direction du Groenland. Quelles seront les conséquences pour le topic suivant ?

http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1681.gif

http://www.wetterzentrale.de/pics/Rtavn1681.gif

Link to post
Share on other sites

D'accord c'est totalement sans intérêt, donc je ne dis plus rien et je laisse les pros de la section s'exprimer...

Bonjour et bonne année à tous. Virgile, avec tout le respect dû à ta compétence et ta science météorologique, je trouve que tu as la dent un peu dure, même si ton message est clair et justifié. shifty.gif La pédagogie ne consiste pas à flinguer les béotiens dont je fais partie intégrante. Je constate depuis plusieurs semaines, de nouveaux intervenants qui osent intervenir.. et apporter leur regard sur ce topic LT passionnant. Ce seront sans doute, les grandes voix de demain.. Alors, un peu de patience, de pédagogie et d'humilité surtout dans l'exercice de cette discipline si complexe qu'est la prévision météorologique, où les certitudes d'un jour sont vouées à la contracdition implacable de la réalité du lendemain..191769.gif

Link to post
Share on other sites

Guest Sky Blue

D'accord avec Cédric, le risque venteux voir tempétueux reste important vers Jeudi notamment, il est bien évident que le plus gros du risque reste sur Albion et c'est aussi une récurrence de cet hiver.

Le gradient de pression reste bien serré sur UKMO aussi par exemple.

Mais le le potentiel à bien baissé depuis hier pour le NO du pays notamment, il faudra encore affiner le phasage des anomalies.

U144-21_jde8.GIF

Pour le LT, on verra mais un ZO à cette époque on sait quand il démarre pas quand il finit.

Déjà jusqu'au bout de ce topic me parait probable.(plus si affinité)

gens-21-1-192_ncy2.png

EDM1-192_sjz8.GIF

Les ET sont bien réduits malgré l'échéance, les modèles savent bien gérés ce type de synoptique en général.

EEM1-192_sys2.GIF

gens-22-1-192_tnw1.png

Je note aussi que notre piscine d'eau froide Atlantique est toujours la en ce début janvier 2016.

Je me demande si cela n'est pas le phénomène le plus influent de notre hiver occidental.???

f2da2e613848d2b1d6b9b9b86f7cfc0e.png

Link to post
Share on other sites

C'est en toute vraisemblance entre les Açores et et Saint-Pierre-et-Miquelon qu'il faudra surveiller ce qu'il se passe entre mercredi et vendredi.

L'ensemble des déterministes mettent en avant le décrochage d'un sacré bloc de bas géopotentiel associé à une anomalie basse de tropopause très prononcée depuis le sud Groenland entre mardi et mercredi.

En parallèle, un Thalweg dynamique et bien structuré devrait se mettre en place en aval de cette anomalie avec pour conséquence, non seulement une advection de très hautes Theta E 850 hPa (réservoir énergétique disposé à être libéré lors d'une interaction entre une anomalie de surface et une anomalie d'altitude par mouvements verticaux), mais en plus la présence d'une branche de jet streak vigoureuse.

Il faudra dès lors surveiller le moindre creusement en surface entre les Açores et Saint-Pierre-et-Miquelon qui pourrait rapidement dégénéré si il se phasait en entrée droite de jet avec en parallèle, l'arrivée de la profonde anomalie d'altitude depuis l'ouest en direction de l'Europe occidentale.

Ce sont grosso-modo les ingrédients clefs qui sont à tenir à l'oeil pour une cyclogenèse type: anomalie de surface au sein d'une forte anomalie positive thermique, entrée droite de jet, anomalie de surface en aval de l'anomalie d'altitude.

Il ne resterait alors plus au jet qu'à piloter le système verrouillé "anomalie de surface - anomalie d'altitude" avec une phase de maturation terminale en sortie gauche avec système frontal classique "front chaud - front froid - front occlus au niveau du point triple".

GFS nous a proposé un scénario excessif dans la sortie du 18Z hier au soir car il positionnait l'anomalie d'altitude plus au sud et plus à l'est la journée de mercredi avec, par la suite, une propagation jusqu'au centre de l'Irlande et de la Grande-Bretagne. Par ailleurs, l'anomalie de surface était vue se développer en entrée droite d'une puissante branche de jet streak avant que l'ensemble du système "anomalie de surface/anomalie d'altitude" soit repris aux portes de l'Europe par une sortie gauche d'une seconde branche de jet se développant plus au sud de la première.

Aujourd'hui, ce décrochage de bas géopotentiel est revu plus au nord avec une extension moins rapide vers l'Irlande. Par ailleurs, la première branche de jet streak tend à se redresser plus nettement vers l'Irlande au lieu de s'incurver vers le sud de la Grande-Bretagne. L'anomalie de surface qui était vue se creuser rapidement est toujours bien là, elle se phase toujours très bien avec son environnement, mais elle se dirige par conséquent bien plus au nord, entre Islande et Irlande.

Link to post
Share on other sites

Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons

C'est en toute vraisemblance entre les Açores et et Saint-Pierre-et-Miquelon qu'il faudra surveiller ce qu'il se passe entre mercredi et vendredi.

L'ensemble des déterministes mettent en avant le décrochage d'un sacré bloc de bas géopotentiel associé à une anomalie basse de tropopause très prononcée depuis le sud Groenland entre mardi et mercredi.

En parallèle, un Thalweg dynamique et bien structuré devrait se mettre en place en aval de cette anomalie avec pour conséquence, non seulement une advection de très hautes Theta E 850 hPa (réservoir énergétique disposé à être libéré lors d'une interaction entre une anomalie de surface et une anomalie d'altitude par mouvements verticaux), mais en plus la présence d'une branche de jet streak vigoureuse.

Il faudra dès lors surveiller le moindre creusement en surface entre les Açores et Saint-Pierre-et-Miquelon qui pourrait rapidement dégénéré si il se phasait en entrée droite de jet avec en parallèle, l'arrivée de la profonde anomalie d'altitude depuis l'ouest en direction de l'Europe occidentale.

Ce sont grosso-modo les ingrédients clefs qui sont à tenir à l'oeil pour une cyclogenèse type: anomalie de surface au sein d'une forte anomalie positive thermique, entrée droite de jet, anomalie de surface en aval de l'anomalie d'altitude.

Il ne resterait alors plus au jet qu'à piloter le système verrouillé "anomalie de surface - anomalie d'altitude" avec une phase de maturation terminale en sortie gauche avec système frontal classique "front chaud - front froid - front occlus au niveau du point triple".

GFS nous a proposé un scénario excessif dans la sortie du 18Z hier au soir car il positionnait l'anomalie d'altitude plus au sud et plus à l'est la journée de mercredi avec, par la suite, une propagation jusqu'au centre de l'Irlande et de la Grande-Bretagne. Par ailleurs, l'anomalie de surface était vue se développer en entrée droite d'une puissante branche de jet streak avant que l'ensemble du système "anomalie de surface/anomalie d'altitude" soit repris aux portes de l'Europe par une sortie gauche d'une seconde branche de jet se développant plus au sud de la première.

Aujourd'hui, ce décrochage de bas géopotentiel est revu plus au nord avec une extension moins rapide vers l'Irlande. Par ailleurs, la première branche de jet streak tend à se redresser plus nettement vers l'Irlande au lieu de s'incurver vers le sud de la Grande-Bretagne. L'anomalie de surface qui était vue se creuser rapidement est toujours bien là, elle se phase toujours très bien avec son environnement, mais elle se dirige par conséquent bien plus au nord, entre Islande et Irlande.

Tout d'abord une excellente année 2016 à tous, et merci Bastien6 de la commencer par cette excellente prévision et présentée de manière très pédadogique que l'on comprend très bien même en l'absence de cartes.

Vraiment un exemple à suivre flowers.gif

Link to post
Share on other sites

gfs-0-168.png?6

GFS, les mises à jours du 31 décembre ressemblait assez fortement aux mises à jours de ce matin ! C'est un retour en arrière ? Au final on aurait pu se fier à cette prévision depuis le début, si ça ne bouge pas à nouveau shifty.gif

Link to post
Share on other sites

Posted
oyeu 38 terre froide (580M d'altitude)

gfs-0-168.png?6

GFS, les mises à jours du 31 décembre ressemblait assez fortement aux mises à jours de ce matin ! C'est un retour en arrière ? Au final on aurait pu se fier à cette prévision depuis le début, si ça ne bouge pas à nouveau shifty.gif

en tous cas pour l'islande ,l'angleterre et l'irlande la situation est désastreuse

Link to post
Share on other sites

Changement radical de temps en tout cas pour la France cette semaine. Le VP est largement entamé, on peut même observer un AP, modélisé sur certains runs, ce qui est peu fréquent en cette période.

Temps donc très agité, flux majoritairement WSW, ondulant, ce qui n'est pas favorable aux stations sous 1500-1800 mètres (et je ne parle pas des Pyrénées sick.gif ).

Du tout bon pour la pluie, qui manque pratiquement partout, des températures un peu au-dessus des normes sans aucune mesure avec le mois de décembre. A noter toutefois le sud-est, qui sait que ce type de temps signifie tramontane et mistral à gogo default_sad.png/emoticons/sad@2x.png 2x" width="20" height="20" />

Mais après, que va-t-il se passer ? Je vois deux possibilités, d'ailleurs présentes dans les modèles :

- le premier cas, c'est que les BP s'enfoncent jusqu'aux Açores => retour au flux de sud-ouest (sick.gif ). Cela signifierait que la synoptique profonde n'aurait pas changé.

- le zonal devient de plus en plus ondulant, une amorce de blocage atlantique se modélise => enfin des conditions hivernales ?

A suivre mais surtout bonne année à toutes et tous sorcerer.gif .

Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Quelques nouveautés déjà évoquées mais qui semblent vouloir s'affirmer un peu plus ce soir,du coté du vent tout d'abord avec le risque tempétueux dans l'intérieur du pays qui s'efface peu a peu pour la journée de jeudi, seule la cote Atlantique et dans une moindre mesure celles du Nord semble les seules a être concernées par un risque de vent fort mais rien de bien exceptionnel(80-100km/h peut-être),a voir encore les sorties futures mais les scénarios de l'ensemble se sont réduits et le courant jet devient de moins en moins favorable a quelque chose d'explosif.

114-289_ppf4.GIF

La deuxième chose est un redoux en altitude,probablement entre jeudi et samedi qui concernerait une zone s'étendant des cotes de l'Aquitaine et du centre-ouest a la façade Est a l'avant du système dépressionnaire Atlantique qui en glissant vers la Mer de Norvège redresserait temporairement, a priori, le flux au sud-ouest.

Possiblement beaucoups de flotte dans ce système qui ferait remonter la LPN jusqu'a 2000m(au moins) sur les Alpes,au dela certainement sur les Pyrénées(si précipitation il y'a),c'est a pondérer tout de même car le det Américain est un peu extrême,plus doux qu'en début de semaine en plaine mais bien mouillé sur une large bande centrale du pays.

126-574_saz5.GIF

126-526_kay5.GIF.

Autrement dit et sans trop se mouiller(sic) la moyenne montagne se fait lessiver et repasse au vert sauf peut-être les Alpes ou les cumuls neigeux sont prévus plus conséquents jusque là.

Les stations des Vosges, du Jura et du Massif-central peuvent continuer a se faire du souci...

Les températures retrouveront un niveau plus raisonnable dés dimanche mais il sera déjà trop tard...

Link to post
Share on other sites

Posted
Siorac-en-Périgord (24)

Bonne année à tous default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20" />

La deuxième chose est un redoux en altitude,probablement entre jeudi et samedi qui concernerait une zone s'étendant des cotes de l'Aquitaine et du centre-ouest a la façade Est a l'avant du système dépressionnaire Atlantique qui en glissant vers la Mer de Norvège redresserait temporairement, a priori, le flux au sud-ouest.

Possiblement beaucoups de flotte dans ce système qui ferait remonter la LPN jusqu'a 2000m(au moins) sur les Alpes,au dela certainement sur les Pyrénées(si précipitation il y'a),c'est a pondérer tout de même car le det Américain est un peu extrême,plus doux qu'en début de semaine en plaine mais bien mouillé sur une large bande centrale du pays.

Autrement dit et sans trop mouiller(sic) la moyenne montagne se fait lessiver sauf peut-être les Alpes ou les cumuls neigeux seront plus importants jusque là,les stations des Vosges du Jura et du Massif-central peuvent continuer a se faire du souci...

C'est ça qui me fait soucis perso... Si la LPN pouvait éviter de remonter au delà de 1500 m ça serait cool... Mais sur un diagramme des Alpes du Nord, c'est pas trop ça, on remarquera même que papa GFS est dans les plus doux :

graphe_ens3llm4_mini.png

Papa CEP est quand même plus favorable que GFS (il me semble que c'est le cas depuis plusieurs runs déjà) à un flux plus rectiligne voir incliné ONO, alors que GFS, c'est du SO avec le lessivage qui va avec...

ECM1-120xwf4_mini.png (j'arrive toujours pas à enregistrer les cartes de GFS sur Météociel...)

Après, quand on voit la suite du run, c'est du plein flux de SO. En gros, CEP retarde juste le lessivage (avec une masse d'air qui avoisine les 4° à 850 hPa, ça risque de faire mal...).

Le problème, c'est ce vaste système dépressionnaire qui ne progresse pas vers l'Est...

Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23

Bonsoir,

cette semaine nous aurons une belle illustration d'une AO- et d'un zonal bien en place sur l'Europe occidentale:

ECH101-120aou4_mini.png.

Si mes souvenirs sont exacts c'est arrivé à plusieurs reprises durant les derniers hivers, en tous cas le pôle est bien envahi d'anomalies hautes.

Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Radegonde 600m ou Salles-Curan 830m (12)

Bonsoir,

cette semaine nous aurons une belle illustration d'une AO- et d'un zonal bien en place sur l'Europe occidentale:

ECH101-120aou4_mini.png.

Si mes souvenirs sont exacts c'est arrivé à plusieurs reprses durant les derniers hivers, en tous cas le pôle est bien envahi d'anomalies hautes.

Bonsoir et meilleurs vœux à tous!

Très bel exemple qui va nous tomber (hélas) dessus et qui montre bien que AO- n'est pas synonyme loin de là, de temps bien hivernal (au sens des températures) pour nous...

Link to post
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...