Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

frc63

Date de mise en marche du chauffage

Recommended Posts

Posted

Location : Saint-Amans (Lozère) - 1130 m d'altitude

Sur les hauteurs du nord Lozère, le poêle est resté éteint depuis mardi soir.

Date à laquelle nous avons effectué une petite flambée histoire de maintenir les 20°C dans l'habitation.

Malgré les Tn de 1,1°C enregistrées mercredi matin et jeudi matin, l’ensoleillement à permis de garder une température supérieure à 20°C.

Compte tenu du retour de la nébulosité et de la baisse des températures, les flambées devraient maintenant être bien plus fréquentes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça y est, le mauvais temps arrive, avec le vent et la pluie, ce qui est une bonne nouvelle pour la charge de chauffage de notre maison (tres tres) mal exposée de Nord Limagne.

Aussi ahurissant que ça puisse paraitre, la température moyenne de la cour et autour de la maison a bondi hier avec l'arrivée des nuages, nous sommes passées de Tn de 5°C et de Tx de 15°C (pendant que tout le monde autour avait des Tx entre 20 et 25°C), a une Tn de 12°C et Tx SUPERIEURES à celles des "belles" journées , du coup, les radiateurs qui étaient "tièdes chauds" vers 35°C durant la vague de "temps-tres-doux-sauf-ici", sont à 25°C présentement.

La régulation du chauffage, en loi d'eau, est basée sur un capteur thermique extérieur, et calcule la température de l'eau en circulation dans les radiateurs en fonction de cette T extérieur.

En conclusion, sur les 7 derniers jours, c'est bien hier dimanche et ce lundi que le chauffage aura le moins tourné. Les boules sick.gifsick.gifsick.gif

Maintenant, du vrai "frais" va arriver, le chauffage va a nouveau devoir travailler plus, mais au moins, les copains seront solidaires whistling.gif

Bref, à partir de mi octobre, quand le bilan radiatif n'est pas contrebalancé par l'advection, on est perdant sur toute la ligne scared.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Rouen

Toujours pas de mise en route continue mise à part quelques petits coups de chauffe durant les journées un peu plus grises et fraîches. Après une journée grise, pluvieuse et fraîche (11°C cet après-midi, 9°C ce soir), je relève 18.5°C dans l'appartement. Confortable pour le moment. Cependant, vu les prévisions de la semaine (température max n'excédant pas les 12°C), il est fort probable que l'allumage dans la durée du chauffage va se faire d'ici quelques heures...

A noter que je suis en appartement en ville (avec de voisins en dessus et en dessous et à droite), ça aide sans doute... ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Moringhem

chauffage mis après le 20/25 octobre ici c'est rare default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

la maison est exposé plein sud avec une aide importante du soleil qui chauffe comme il faut ^^

à noter que son utilisation était genre pendant 30 minutes de temps en temps

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris (15ème - dupleix)

Après la journée et les deux dernières nuits douces que l'on a eu la température intérieure est remontée. 21,5 pour le moment, on va tenir au moins la semaine avant de toucher le chauffage, c'est cool.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Normandie

19.5 ° au réveil, 20.7 maintenant, on tient bon.

Par contre, je ne sais pas s'il est mieux que je me serve de mes radiateurs electriques (à priori à chaleur douce vu leur aspect) plutôt que ma clim réversible, pour des questions économiques et même de confort.

L'an dernier, dans mon 40 m², j'ai utilisé seulement ma clim réversible (assez ancienne) par à-coup, qui se trouve dans le salon. Je la métais 20 minutes par ci, 20 minutes par là. Je laissais monter la température vers les 22 degrès puis je l'éteignais. Les murs de mon appartement étant froids, et mon logement étant un vrai gruyère (avec des infiltations en plus) la température descendait assez rapidement, sous les 19 au bout d'une heure ou deux (approximativement).

Du coup, niveau confort personnel c'était assez horrible, alternance de chaud/froid.

Dans la chambre en revanche je n'ai pas besoin de chauffer, je n'ai pas du descendre sous les 17 (la clim la réchauffe un peu), et avec la nuit j'arrivais à gagner en température en dormant.

Alors je pense savoir que pour le confort personnel c'est mieux d'utiliser le radiateur électrique qui à priori diffuse la chaleur assez homogènement.

Mais pour ce qui est du coût du chauffage, est ce finallement plus avantageux que je chauffe mon appartement grâce au chauffage électrique, en l'allumant 4/5 heures lorsque je rentre en fin d'apres midi?

La clim réversible, malgré le fait que les gens disent que ça consomme moins que le chauffage électrique, pompe pas mal de kWh. C'est pour cela que je l'allumais seulement de temps en temps.

Pour donner un chiffre, je ne me souviens plus exactement, mais la clim versible doit à peu près tourner autour des 6 kWh. J'ai fait une journée à 30 kWh en la mettant bien plus que d'habitude.

Mon appartement est tout électrique, j'ai consommé 4 000 kWh l'an dernier. Sans chauffer je suis autour de 150/250, avec la clim réversible c'est putôt 400/450.

Même, j'ai la nette impression que la clim en mode froid consomme bien moins qu'en mode chaud, c'est contraire à ce qui m'a été rapporté. Effectivement, dans mes relevés réguliers je n'observe pas de surconsommation lors de la période où la clim à marchée cet été contrairement à l'hiver dernier.

Selon vous quelle est la meillure méthode pour moi pour chauffer avec comme objectif de faire des économies?

Quelle est la meillure méthode pour moi pour chauffer avec comme objectif d'avoir un meilleur confort?

Nb : sur mon radiateur electrique j'ai seulement un thermonstat qui va de 0 à 90°, sur quelle position est il préférable que le règle si je l'utilise?

Je vous remercie. smile.png

Bonjour,

Pour replacer les choses à leurs places, faire du froid dans une maison, avec une PAC, c'est déplacer un volume de calories fixe, avec une isolation figée et des entrées d'air extérieur constantes.

En clair quand il fait 32°C dehors et que tu veux avoir 23 chez toi, c'est 9 degrés que tu dois "transporter" avec ta pompe à chaleur.

De plus, par défaut, ta maison ne montera jamais jusqu'à la température extérieure Max puisqu'elle ira chercher une moyenne entre le jour et la nuit.

Faire du chaud, c'est déplacer le même volume de calories mais avec un écart de température de 20 à 30 °C.

Quand tu veux 22°C chez toi et que dehors il fait 0°C, ce sont 22°C que tu dois "transporter".

Donc, oui, une pompe à chaleur consomme plus en mode chaud que froid, mais c'est surtout parce qu'elle doit travailler bien plus.

Faire du froid c'est facile parce que les écarts de température sont faibles.

Faire du chaud c'est compenser d'énormes écarts.

Ta clim réversible elle consommera, par conception, au maximum, ce que demande le compresseur et les ventilateurs.

Parce qu'une clim elle transporte des calories, elle ne les fabrique pas.

Ta clim réversible, si c'est un SPLIT, tu la règles à 22°C (parce qu'elle est proche du plafond) et tu auras un confort garanti à 20/21°C au niveau du corps.

Et au compteur, ta conso sera bien plus basse qu'avec des radiateurs électriques qui ont un rendement bien plus faible.

Un radiateur électrique c'est au maximum un rendement de 100% (et ça reste théorique).

Une clim réversible, c'est une COP (Coefficient de Performance, sorte de rendement supérieur à 1) de 3,5 à 4.

C'est à dire qu'avec 800 W au compteur, elle délivre une puissance calorifique de 3000 W pour chauffer ton habitation.

Seul bémol, avec les vieux gaz tel que celui que tu possède, à partir de -5°C jusqu'à -15°C, cette COP baisse pour aller jusqu'à 1 (800 W consommés = 800 W fournis).

Mais de telles températures deviennent de plus en plus rares, en France.

Les nouveaux gaz possèdent des caractéristiques bien plus poussées, elles conservent leur COP maximale jusqu'à - 10°C et descendent jusqu'à -20°C sans problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris (15ème - dupleix)

Bonjour,

Pour replacer les choses à leurs places, faire du froid dans une maison, avec une PAC, c'est déplacer un volume de calories fixe, avec une isolation figée et des entrées d'air extérieur constantes.

En clair quand il fait 32°C dehors et que tu veux avoir 23 chez toi, c'est 9 degrés que tu dois "transporter" avec ta pompe à chaleur.

De plus, par défaut, ta maison ne montera jamais jusqu'à la température extérieure Max puisqu'elle ira chercher une moyenne entre le jour et la nuit.

Faire du chaud, c'est déplacer le même volume de calories mais avec un écart de température de 20 à 30 °C.

Quand tu veux 22°C chez toi et que dehors il fait 0°C, ce sont 22°C que tu dois "transporter".

Donc, oui, une pompe à chaleur consomme plus en mode chaud que froid, mais c'est surtout parce qu'elle doit travailler bien plus.

Faire du froid c'est facile parce que les écarts de température sont faibles.

Faire du chaud c'est compenser d'énormes écarts.

Ta clim réversible elle consommera, par conception, au maximum, ce que demande le compresseur et les ventilateurs.

Parce qu'une clim elle transporte des calories, elle ne les fabrique pas.

Ta clim réversible, si c'est un SPLIT, tu la règles à 22°C (parce qu'elle est proche du plafond) et tu auras un confort garanti à 20/21°C au niveau du corps.

Et au compteur, ta conso sera bien plus basse qu'avec des radiateurs électriques qui ont un rendement bien plus faible.

Un radiateur électrique c'est au maximum un rendement de 100% (et ça reste théorique).

Une clim réversible, c'est une COP (Coefficient de Performance, sorte de rendement supérieur à 1) de 3,5 à 4.

C'est à dire qu'avec 800 W au compteur, elle délivre une puissance calorifique de 3000 W pour chauffer ton habitation.

Seul bémol, avec les vieux gaz tel que celui que tu possède, à partir de -5°C jusqu'à -15°C, cette COP baisse pour aller jusqu'à 1 (800 W consommés = 800 W fournis).

Mais de telles températures deviennent de plus en plus rares, en France.

Les nouveaux gaz possèdent des caractéristiques bien plus poussées, elles conservent leur COP maximale jusqu'à - 10°C et descendent jusqu'à -20°C sans problème.

Je te remercie beaucoup pour ces renseignements. Je vais t'apporter des précisions, la clim est assez vielle (j'essaierai de mettre une photo), elle est sur le sol donc pas proche du plafond. Et puis étant à Montpellier les températures sont clémentes. Autre précision, je ne peux pas régler la température selon le degré souhaité. Je peux juste décider de régler la température au feeling.

Et du coup si je comprends bien c'est préférable de laisser la clim tourner la journée tout le temps où je suis présent? De 8h à 23h si je reste chez moi ? C'est plus économique que de la mettre une fois 15h que 3 fois 1h?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Normandie

Si ta clim réversible est assez âgée, il faut que tu l'exploites au maximum pendant la période où il fait frais sans vraiment faire froid.

Si tu ne peux pas régler la température autrement qu'au feeling, arrange toi pour avoir chaud sans excès mais quand tu es loin de la console (au mur, une clim, s'appelle console).

Si tu es dans le flux d'air chaude, tu auras froid quand tu t'en éloigneras.

Le compresseur de ta vieille clim fonctionne probablement en "tout ou rien" ce qui veut dire que de toutes façons en 3 fois une heure, elle fonctionnera toujours à fond.

A l'inverse en la laissant fonctionner toute la journée, elle s'arrêtera souvent et au bout du compte ta conso devrait être à peu près équivalente.

Alors, pour résumer, si j'étais toi, je la laisserai tourner toute la journée pour avoir environ 20 degrés aux endroits qui ne sont pas dans le flux d'air et je m'en tiendrais là.

Et quand la température extérieur descendra sous 0°C, je passerais au mode radiateur.

La technologie a bien évolué dans le domaine, les PAC de type inverter ont un rendement extraordinaire jusqu'à - 15°C, mais la tienne je ne le crois pas, elle me semble trop âgée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris (15ème - dupleix)

Je te remercie, je posterai des que ma box orange fonctionnera des photos de la clim.

Je prends note de ce que tu dis.

Et il est vrai que lorsque je la mettais pendant plus longtemps que d'habitude, lorsque elle avait atteint la température réglée au feeling elle "ralentissait" et effectivement je pense me souvenir qu'elle s'était arrêtée momentanément une fois.

Ce qui est dommage c'est que je n'arrive pas à voir sur l'appareil la puissance pour estimer la consommation horaire, de même que sur mes radiateurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Normandie

Quelle est la taille du groupe extérieur ?

Quelle est la taille de la console ?

La taille des échangeurs est proportionnelle à la puissance de la pompe.

Si ta console fait 0,5 m² tu peux compter sur une puissance restituée supérieure à 6 kW.

Soit une puissance secteur d'environ 2 kW.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris (15ème - dupleix)

La taille de la machine à l'intérieur c'est environ : 91cm en longueur/60cm/22cm. A l'extérieur c'est environ 95cm/57cm/34cm. Bien sûr ce ne sont pas les tailles des espaces qui servent à ventiler.

2kwh c'est un peu beaucoup je trouve. Pour un mois de 30 jours, si j'allume la clim en moyenne 5 heures par jours cela donne une consommation de 300kwh.

L'an dernier j'ai consommé 4 000 kWh avec une pointe autour des 470 pour le mois le plus froid, tout appareils compris.

En gros (j'ai fait mes relevés au 12 de chaque mois) :

- novembre (12 novembre-12 décembre ) : 420kwh

- décembre : 200kwh (15 jours d'absence)

- janvier : 410kwh

- février : 400kwh

J'ai utilisé 700kwh en 3 mois entre mars et juin.

Et par exemple j'ai utilisé 400 kWh ces deux derniers mois.

Les chiffres ci dessus correspondent aux heures pleines, je n'ai pas détaillé les chiffres des heures creuses sachant que la clim n'est jamais allumée dans cette tranche horaire.

Petit détail supplémentaire, je vis avec ma copine.

On s'aperçoit que le chauffage à doublé mes consommations mensuelles pendant l'hiver. Tout en sachant que je le mettait 30 minutes par ci 30 minutes par là, et que la sensation de bien être n'existait pas. Contraste chaud froid toute la journée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Villaz, Haute Savoie. 450 a 1832m du Fier au Parmelan.

5 a 7°c environ pour ce jour (Tn/Tx) a l'extérieur avec une pluie fine désagréable et forte humidité toute la journée....

On tient le coup sans chauffage avec 19,3°c actu au salon, ma femme ne va pas tarder a me tanner pour une flambée si ça tombe sous 19°c....c'est sa limite psychologique, moi, je pourrais tenir jusqu’à 17°c sans pb....

Share this post


Link to post
Share on other sites

...

Seul bémol, avec les vieux gaz tel que celui que tu possède, à partir de -5°C jusqu'à -15°C, cette COP baisse pour aller jusqu'à 1 (800 W consommés = 800 W fournis).

Mais de telles températures deviennent de plus en plus rares, en France.

Les nouveaux gaz possèdent des caractéristiques bien plus poussées, elles conservent leur COP maximale jusqu'à - 10°C et descendent jusqu'à -20°C sans problème.

Aie aie aie, que d'approximations, pour ne pas dire plus...

Les anciens gaz, (type R22) étaient PLUS performants que les nouveaux (suffit d'analyser leur diagramme de Mollier), mais ils avaient un impact très négatif sur l'environnement en cas de fuite (gaz à effet de serre hyper puissants), c'est la raison pour laquelle ils sont maintenant interdit.

Les performances accrues des nouvelles PAC ne sont pas dues aux nouveaux gaz, mais aux technologies d’électronique de puissance (INVERTER), et au développement de nouveaux compresseurs plus complexes, capables de compenser la perte d’énergie extraite de l'air extérieur (physique !) par temps froid par un travail accru du compresseur (techno ZUBADAN par exemple)

Le COP lui, est strictement inféodé à la physique du gaz frigo employé (diagramme de Mollier), et aux caractéristiques physiques des 4 éléments principaux de la PAC : compresseur, condenseur, detendeur, evaporateur. Quelle que soit la PAC, le COP baissera TOUJOURS avec la hausse du delta température entre la source chaude et la source froide, physique de base, principe de Carnot ! Il n'y a en aucun cas "conservation du COP maximal" jusqu'a -10°C

Les gaz modernes sont un peu moins performants que le R22, mais les compresseurs sont plus performants, les condenseurs et evaporateurs surdimensionnés augmentent aussi les performances, et les détendeur électronique aussi. En bref, les ingénieurs bossent bien et font plus que compenser la régression due à l'utilisation de gaz moins performants.

Share this post


Link to post
Share on other sites

toujours pas de chauffage ici ...16 au reveil 20 la journee ca suffit!!!a ce rythme il aura été allume 1 mois en tout sur l'annee.......2014 annee folle!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Seynod 545 m (74,Haute-Savoie)

Ici,le chauffage au sol est réglé pour se déclencher à 18°C (on peut changer manuellement),le matin il fait 19,5°C,la journée:20,5°C.

On a la chance d'avoir un salon plein sud donc pour le moment ça va!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Normandie

Aie aie aie, que d'approximations, pour ne pas dire plus...

Les anciens gaz, (type R22) étaient PLUS performants que les nouveaux (suffit d'analyser leur diagramme de Mollier), mais ils avaient un impact très négatif sur l'environnement en cas de fuite (gaz à effet de serre hyper puissants), c'est la raison pour laquelle ils sont maintenant interdit.

Les performances accrues des nouvelles PAC ne sont pas dues aux nouveaux gaz, mais aux technologies d’électronique de puissance (INVERTER), et au développement de nouveaux compresseurs plus complexes, capables de compenser la perte d’énergie extraite de l'air extérieur (physique !) par temps froid par un travail accru du compresseur (techno ZUBADAN par exemple)

Le COP lui, est strictement inféodé à la physique du gaz frigo employé (diagramme de Mollier), et aux caractéristiques physiques des 4 éléments principaux de la PAC : compresseur, condenseur, detendeur, evaporateur. Quelle que soit la PAC, le COP baissera TOUJOURS avec la hausse du delta température entre la source chaude et la source froide, physique de base, principe de Carnot ! Il n'y a en aucun cas "conservation du COP maximal" jusqu'a -10°C

Les gaz modernes sont un peu moins performants que le R22, mais les compresseurs sont plus performants, les condenseurs et evaporateurs surdimensionnés augmentent aussi les performances, et les détendeur électronique aussi. En bref, les ingénieurs bossent bien et font plus que compenser la régression due à l'utilisation de gaz moins performants.

Tu as tout a fait raison.

Les nouveaux gaz possèdent des caractéristiques différentes (tu dis moins performants, je préfère dire plus poussées) qui ont obligé les constructeur à s'adapter en augmentant les pressions de fonctionnement et en décalant les points de fonctionnement.

Le résultat est celui que nous connaissons, les COP ont augmenté et les performances se sont accrues.

Avec les vieux gaz, il était quasiment impossible de faire des PAC à haute température pour les chauffe-eau thermodynamique ou les chaudières de chauffage central.

D'ailleurs, les vieux gaz n'étaient pas été utilisés, à l'origine, pour faire du chauffage mais juste du froid positif et du froid négatif.

Ceci dit, je cautionne l'ensemble de ta réponse default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Villaz, Haute Savoie. 450 a 1832m du Fier au Parmelan.

19,4°c dans la maison BBC ce soir, toujours sans chauffage, on approche cependant de la date moyenne de la 1ére flambée ici, généralement entre le 15 et 20/11, il faut 3/4 jours sans soleil (baies vitrées) sous 8/10°c de Tx pour déclencher la saison de chauffe, ça devrais ne plus tarder....a suivre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Amans (Lozère) - 1130 m d'altitude

Belle performance Lino default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

A 1100 m, bien que les températures restent relativement clémentes pour la saison, on effectue une petite flambée tous les soirs depuis début novembre.

A ce rythme là, le tas de bois réduit guère ; On utilise jamais plus de 2 à 3 bûches de 30 cm pour 24h.

Petite exception, où le poêle est resté éteint deux jours consécutifs entre samedi et dimanche dernier.

Niveau confort, pas une fois en dessous 19°C.

A bientôt flowers.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris (15ème - dupleix)

La clim réversible tourne de temps en temps depuis deux jours.

Pour réagir à mes précédents messages ainsi qu'a leurs réponses, j'ai vu que mon compteur électrique disposait de plusieurs fonctions, et qu'on pouvait observer la consommation instantanée du logement.

Effectivement les radiateurs électriques consomment bien plus que la clim réversible. Après à voir lorsqu'il fera plus froid. Il faudrait que je vois si, lorsque la température extérieure est basse mais pas trop comme en ce moment (une quinzaine de degrés la journée), c'est mieux de mettre la clim une heure pour garder du 19.5°20.5° pendant 2-3h pour la remttre ensuite une heure ou la laisser alumer continuellement. (dont je pourrais me passer puisque la température baisse doucement comme il fait assez bon dehors).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Villaz, Haute Savoie. 450 a 1832m du Fier au Parmelan.

Et bien voila la fraîcheur et l'humidité ont eu raison de la patience de mon épouse....

Avec un Tin de 18,4°c vers 16h (Tx du jours 6°c) celle ci a allumée la 1ére flambée de la saison !

actu, 24°c dans le salon après 3 bûches a triage maxi !

Share this post


Link to post
Share on other sites

13/15 le matin (selon les TN du jour car je dors la fenêtre ouverte) et 19-21 en fin de journée, voire 22°C lorsque la fenêtre est fermée => nullement besoin d'allumer le chauffage.

Du 13°C dans ma chambre correspond à du 1°C dehors, faut toujours retirer 12°C le matin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)

2 jours de chauffage à Salon-de-Provence dans le sud de la France depuis le début du mois de Novembre.

Cependant avec le vent d'Est et les températures prévues, le chauffage ne devrait pas être rallumé avant Décembre !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Gréasque - la Diote (13) alt.380m station VP2 / Pertuis - le Farigoulier (84) alt. 195m station Vantage Vue

Cela fait un mois ici que le chauffage marche, pas fort mais le soir et le matin faiblement, toujours aucun feu de cheminée pour l'instant (d'habitude le premier feu est fin octobre)...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Gap - Hautes Alpes 05 - alt 800m

Aujourd'hui la température est passée sous les 20 degrés à la maison. Donc allumage du chauffage ce 8 décembre!! Pas mal pour un appartement orienté plein nord.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...