Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Prévisions stratosphériques à moyen & long terme


Recommended Posts

Posted
Troche - Altitude 410m / Montmorillon - Altitude 100m / Lagrand - Altitude 600m
Le 26/12/2016 à 23:45, gugo a dit :

 

 

Bonsoir,

Petite question, est-ce le SSW mineur prévu prochainement qui pourrait être à l'origine d'un possible affaiblissement du vortex polaire vers la mi- Janvier?

 

Screenshot_20161228-200816.png

Screenshot_20161228-200807.png

Link to post
Share on other sites
  • Replies 1.2k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Tu pousses le bouchon un peu trop loin maurice régis ! https://www.youtube.com/watch?v=ASc40_mpZjU       "... smiley à l'égard d'un certain pseudo "Cirus", amateur météo dont

Bien vu ! Cela ne m'a pas du tout traversé l'esprit sur le moment et je n'ai pas distingué les SSW qui "marchent" de  ceux qui "ne marchent pas" (d'un point de vue hivernophile). Pour répondre à

~~ Prévisions de la propagation du SSW en cours, évolutions ~~   (La moitié de ce post à initialement été rédigé hier soir, les choses n'ont que peu bougés depuis.) Bonjour, 

Posted Images

Le 27/12/2016 à 00:09, Nanuq a dit :

Je comprends ce que tu veux dire mais c'est quant même serré. Sans l'aide de la MJO, tu penses (si je comprends bien) que l'indice négatif PNA peut et malgré une AO positive (NAM) et sans SSW, amener du froid en Europe par blocage. C'est très bien vu et c'est possible.

 

@Mike:

 

Bravo... Très bien vu l'indice PNA. L'AO c'est reconstruite mais les SST froides de novembre (PDO) favorisent actuellement les hautes pressions sur les îles Aléoutiennes (la MJo est inactive).

De ce fait, l'indice AO chute (par des remontées chaudes depuis le détroit de Berring) et repasse en négatif sans l'aide de la MJO par l'indice PNA...Je pensais qu'il allait rapidement repassé en positif, j'avais tout faux! Je n'avais pas assez anticipé les rétroactions entre océan et atmosphère..( reste la tendance sur le mois de janvier vs les restes de SST froides de l'anomalie PDO de novembre 2016).

Les hautes pressions actuelles devraient changer, si elles persistent, l'état du PDO en phase négative (le PDO retrouverait un état neutre pour cet fin d'hiver).

Je ne voyais pas vraiment les choses comme cela! Un indice PNA apparaît le plus souvent négatif lors de la Nina mais c'est plus compliqué que cela..  Surtout cette année!! Imagine si on avait eut une forte Nina :cry:

J'attends de voir les prochaines projections MJO mais ça pourrait donner en plus quelque chose de pas mal un peu plus tard avec, peut être un blocage dans les temps...

Dans tout les cas, bravo. Continue de nous transmettre ta passion et merci pour nos échanges..

 

Amitié, Nanuq

Link to post
Share on other sites
Posted
Vertou ((Gwerzhav) ) 9 km au Sud-Est de Nantes
il y a 5 minutes, Ciel d'encre a dit :

Il faudrait quand même éviter de se prosterner. 

À force que certains nous prédisent l'hiver chaque année, par chance, il faut bien que cela survienne un jour. 

 

 

Si on va par là, alors il en va de même de ne pas se prosterner devant ceux qui prédisent chaque année un non hiver par chez nous. Car statistique avec une chance de réussite de 95%.
Et par malchance, il faut bien que cela survienne un jour, ils ont parfois tort.

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Guest Sky Blue
il y a 27 minutes, Ciel d'encre a dit :

Il faudrait quand même éviter de se prosterner. 

À force que certains nous prédisent l'hiver chaque année, par chance, il faut bien que cela survienne un jour. 

 

 

D'autant plus quand on fera le bilan en Mars.;)

Pour le moment la seule chose acquise c'est qu'après un décembre 2015 historiquement doux, ce décembre 2016 sera historiquement sec.

La c'est du factuel, le reste n'est que de la prévision avec toutes les incertitudes liées à la modélisation du temps .(encore plus en prévi saisonnière)

Edited by Sky Blue
Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Ciel d'encre a dit :

 

Tout à fait : il ne faut pas se prosterner, dans tous les cas. Ce n'est pas avec un bidouillage artisanal d'indices à la "magie d'abracadabra" qu'on remplace des supercalculateurs qui sont, encore aujourd'hui, incapables de prévisions saisonnières fiables. 

Il faut que sagesse se fasse (valable pour moi), on apprend beaucoup la sagesse par la météorologie :D (je parle des passionnés )
A force de se prendre des frustrations, on fini par se calmer ... mais le naturel revient souvent après les grandes périodes de disette (merci le supercalculateur mental :o)


Sinon vous pouvez toujours essayer les bonnes vieilles méthodes d'incantation type bougies, magie noire, danse de la neige etc... j'ai ouvert ma nouvelle boutique ésotérisme météorologique pour les malades climatiques. (si ça vous intéresse)

 

bref désolé pour le HS. (même si je suis d'accord avec Yann sur le fait qu'il faut être un peu psychologue afin de secouer le cocotier ^^)
la Météopsychologie pour les nuls...

Edited by kéké
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 1 minute, dudu a dit :

Bonjour pas l’impression que la stratosphère se réchauffe.

 

http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/stratosphere/strat-trop/gif_files/time_pres_TEMP_ANOM_OND_NH_2016.png

elle se réchauffe pas beaucoup, par contre le vortex est vu clairement sous pression. Et comme je le disais ces jours derniers, la troposphère ne va pas à l'encontre de la stratosphère où celle-ci reste dynamique et fragile aux vagues d'ondes

441273fluxes.gif

 

 

[ECMWF 240 hour forecast from December 29 2016 12 UTC to January 8 2017 12 UTC: geopotential wave 1]

Link to post
Share on other sites
Le 17/12/2016 à 20:10, Higurashi a dit :

La situation sera au moins favorable aux nuages polaires stratosphériques, comme l'indique l'annotation sur le graphique. On verra peut-être passer de belles photos ^_^

 

Nuages polaires stratosphériques du côté de la Russie hier :

 

C070CdCXUAADQqJ.jpg

 

C070CdBXgAAc6iT.jpg

 

C0_UY8_XgAUzg70.jpg

 

Et aujourd'hui à Stjørdal en Norvège :

 

C1AVzC7VQAE5k7g.jpg

 

https://twitter.com/pogoda51/status/814857488684224516

https://twitter.com/KeraunosObs/status/815103871311839232

Edited by Higurashi
Ajout d'une superbe photo.
  • J'aime 13
Link to post
Share on other sites
Posted
Combs-la-Ville 77380 et Massy 91300

Première modélisation d'un réchauffement plus conséquent?

 

tempresult_bgv6.gif

 

C'est à suivre en tout cas ! (mais cela demande surtout confirmation !)

 

Cytruj

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Troche - Altitude 410m / Montmorillon - Altitude 100m / Lagrand - Altitude 600m
il y a 18 minutes, cytruj a dit :

Première modélisation d'un réchauffement plus conséquent?

 

tempresult_bgv6.gif

 

C'est à suivre en tout cas ! (mais cela demande surtout confirmation !)

 

Cytruj

Effectivement depuis hier, en toute fin d'échéance ( vers la mi-janvier donc ), il semblerait que ça s'agite ^^.

 

 

Screenshot_20161231-140700.png

Edited by ggdu19
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Le vortex polaire va perdre peu à peu sa "circularité" dans la stratosphère, "se distordre", via l'établissement d'une crête chaude d'altitude du côté de la Sibérie orientale et également par l'intermédiaire d'éventuelles attaques côté atlantique. Pour autant, on est loin d'un affaiblissement profond du tourbillon cyclonique. Certes, on renoue avec une certaine activité ondulatoire en périphérie du complexe de bas géopotentiels, mais l'auge polaire conserverait sa puissance. Après un court intermède accompagné d'un affaiblissement relatif du courant circumpolaire d'ouest, nous nous orientons vers une nouvelle phase d'accélération des vents zonaux, au-dessus du 60e parallèle à tous les étages de la stratosphère, malgré une perte de régime au-dessus des latitudes tempérées (due à la reprise de l'activité ondulatoire au-dessus des moyennes latitudes et à la perte de surface du vortex). Ce renforcement des vents d'altitude au-dessus des latitudes arctiques et subarctiques pourrait se propager au sein de la troposphère, risquant d'entraver d'autant plus les possibilités de blocages nordiques à MT/LT.

 

U.png

 

Autrement, CFS tend à repousser les possibilités de SSW au mois de février, après un début de déclin possible du VP sur la seconde quinzaine de janvier. Les différents runs CFS depuis de nombreux jours sont assez stables à entrevoir cette tendance. Je poste ici le dernier run CFS pour le mois de février à 10 hpa. Il modélise la même chose depuis Noël (je n'ai pas les archives d'avant Noël). A en croire les projections, on se contenterait seulement d'un déplacement et d'un affaiblissement du vortex polaire. Avec une telle configuration en moyenne stratosphère, il serait difficile également d'avoir des effets directs et importants (déstructuration du VP) dans la troposphère. Plus l'avancée dans la saison hivernale sera conséquente, plus le temps de réponse (moyenne stratosphère -> troposphère) peut être long, voire parfois inexistant, surtout en cas de displacement event. Après, ce n'est qu'un scénario parmi tant d'autres. A de telles échéances, on a encore le temps de voir bouger les modélisations.

 

H.png

 

Donc, pour le moment, rien de neuf sous le soleil, la situation est toujours désavantageuse, au regard d'éventuelles possibilités de désorganisation du complexe dépressionnaire au sein de la troposphère . Mais des "ouvertures" ou des intermèdes au sein même de notre récurrence peuvent toujours avoir lieu que ce soit en contexte synoptique ou supra synoptique, même si la configuration globale n'est pas en faveur d'un affaiblissement du tourbillon cyclonique. Tout n'est pas fermé, loin de là.

Edited by Cirus
  • J'aime 13
Link to post
Share on other sites

L'indice QBO de décembre 2016 est sorti : un copier coller de novembre 2016.

Tant que les vents d'est ne reprennent pas en haute stratosphère, c'est une oscillation à l'arrêt.

Edited by Cotissois 31
Link to post
Share on other sites

Très intéressant ce travail. Ce qui est étonnant, c'est que malgré un VP en forme royale, aucun flux atlantique par chez nous, c'est même plutôt des flux continentaux sec depuis le début de l'hiver.

Pour la QBO, il me semble que nous arrivons au pic haut de son activité, elle devrait commencer à décroître pour les 6 prochains mois (conjugué à une activité solaire abyssale) pour un effet retard de deux mois si mes lectures sur le sujet sont bonnes. A partir de ce constat, on aurait (conditionnel) déjà une base de données (la QBO) pour la prochaine saison automnale. C'est loin.

Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
Il y a 1 heure, Cotissois 31 a dit :

L'indice QBO de décembre 2016 est sorti : un copier coller de novembre 2016.

Tant que les vents d'est ne reprennent pas en haute stratosphère, c'est une oscillation à l'arrêt.

 

 

 En parlant de ca, une grande partie de l'europe continental connait pour le moment un hiver bien froid et ca devrait se poursuivre, en QBO+ oui. Quoi ce qui se passe dans la stratosphère cet hiver, elle pourra pas empecher des blocages sur l'Europe. Je pense que je me suis déjà assez répété en début d'hiver pourquoi la stratosphère froide actuelle depuis la mi-décembre a du mal à se propager plus bas le fait que l'ENSO trop neutre ( pas assez de conséquence provoqué par la Nina) n'a pas pu permettre à la troposphère de rester bloquer mais continue à être chahuter régulièrement par des phases d'ondes actives et répétées ( excepté dans la dernière décade de décembre)

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, mike a dit :

 

 

 En parlant de ca, une grande partie de l'europe continental connait pour le moment un hiver bien froid et ca devrait se poursuivre, en QBO+ oui. Quoi ce qui se passe dans la stratosphère cet hiver, elle pourra pas empecher des blocages sur l'Europe. Je pense que je me suis déjà assez répété en début d'hiver pourquoi la stratosphère froide actuelle depuis la mi-décembre a du mal à se propager plus bas le fait que l'ENSO trop neutre ( pas assez de conséquence provoqué par la Nina) n'a pas pu permettre à la troposphère de rester bloquer mais continue à être chahuter régulièrement par des phases d'ondes actives et répétées ( excepté dans la dernière décade de décembre)

salut mike ! que penses tu de la suite de notre hiver,la suite de ce mois de janvier ... peut on progressivement se faire une idée que l'hiver va s'estomper ou au contraire seulement s'affirmer pour l'Europe de l'Ouest ?   quels sont les perspectives à attendre ?

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 24 minutes, onweer 2 a dit :

salut mike ! que penses tu de la suite de notre hiver,la suite de ce mois de janvier ... peut on progressivement se faire une idée que l'hiver va s'estomper ou au contraire seulement s'affirmer pour l'Europe de l'Ouest ?   quels sont les perspectives à attendre ?

 

toujours difficile à dire précisément mais je pense qu'un régime d'ondulation reste la chose la plus probable en janvier. Concernant février, tout va dépendre si la phase répétée accrue des vagues d'ondes vers la stratosphère sera suffisant ou pas pour perturber davantage le VP. Comme k'avait dit récemment cirus, cet hiver est assez défavorable à la mise en place d'un réchauffement intense de la stratosphère mais la très mauvaise connexion avec la faible Nina n'a pas pu permettre non plus d'avoir un VP très compacte et bloqué ce qui permet d'avoir quelques blocages hivernales sur l'Europe 

Edited by mike
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Troche - Altitude 410m / Montmorillon - Altitude 100m / Lagrand - Altitude 600m

Quelqu'un à remarquer le displacement évent prévu ? Pourais-ce avoir des repercusions?

Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonjour,

 

Ça semble un peu bouger même si pour l'instant tout ce qui se passe est assez mineur. La troposhere doit surtout se débrouiller seul.

On a un petit SSW actuellement en Russie.

Puis prochainement on a quelques symptômes d'un affaiblissement du VP,  mais c'est quand même assez minime, avec des poussées chaude côté atlantique:

 

gfsnh-10-192_wyf1.png

 

 

Ce que je trouve intéressant (j'ai regardé que le 6z je ne sais pas si ça se répète).

C'est le comportement de cette bulle "chaude". Elle démarre effectivement à 144h au sud du Groenland et irait vers l'est en passant toute l'Europe-Asie. Avant de se retrouver vers le détroit de Bering, pendant se déplacement le VP stratosphérique viendrait se renforcer vers le Groenland. Ce que je me pose comme question c'est si se déplacement aurait il une conséquence à l'échelle européenne et aboutirait à la formation d'un possible SSW assez puissant (pas trop visible pour l'instant)?

 

tempresult_ltx7.gif

Edited by gugo
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Troche - Altitude 410m / Montmorillon - Altitude 100m / Lagrand - Altitude 600m

@gugo cela fait plusieurs jours que ce "déplacement évent" si je dis pas de bêtise et modeliser pour répondre à ta première question ^^

Link to post
Share on other sites

Je viens de regarder et l'ensemble des scénarios GEFS, sont en accord pour un " displacement event " plus ou moins prononcé après le 10/11, avec une réduction assez nette de la surface du vortex stratosphérique dans son ensemble. Le réchauffement sera lui mineur, a priori (ou à peine modéré selon les scénarios), prenant naissance dans un premier temps, au-dessus de l'atlantique et bousculant quelque peu le vortex, en lui conférant une forme de haricot et un possible positionnement de ce dernier, au-dessus de l'Eurasie, jusqu'aux portes du Canada, tout en survolant le pôle. Ceci, avant de se renforcer un peu par la suite, tout en retrouvant un placement, plus habituel.

 

On retrouve bien notre pseudo réchauffement sur la carte ci-dessous :

 

820843ecmwf10f168.gif

 

Mais on regardant à plus basse latitude (soit en-dessous de 10 hpa), dès le 10/01, à partir de l'échéance de cette carte ci-dessus et à plus long terme, il n'y a pas de répercussions de cette onde en direction de la troposphère, voire même pour enfoncer le clou, un léger déplacement du tourbillon dans la basse stratosphère, plus à l'Ouest, soit à peine plus au-dessus du Groenland.

 

A moins d'une erreur de ma part, c'est un réchauffement mineur qui s'annonce (pour le moment et à moins d'une évolution plus favorable), sans répercussions dans la troposphère et pouvant même encore renforcer la récurrence actuelle, avec cette activité dépressionnaire, débordante et active, dans les fameuses zones clefs, tant raboteuse pour nos dorsales, s'essayant à l’exercice difficile de bousculer l'ensemble du complexe de bas géopotentiels, troposphériques.

 

En aparté : à moins d'un " coup de maître " de CEP pour le week-end prochain, il ne faudra pas regarder du côté de la stratosphère pour espérer un changement à l'heure actuelle, ni d'ailleurs du côté de la MJO... si cela foire, je sens qu'il va falloir se dire que janvier pourrait être plier (tout ceci, sous réserve d'un déphasage entre tropo et strato ou de l'émergence d'une dorsale favorable, à la façon " Jean-claude Dusse ".

 

En directe live : le vortex troposphérique, s'adressant à l'anticyclone des Açores : xD

 

 

 

 

Edited by OrageJuice33/40
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...