Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Prévisions stratosphériques à moyen & long terme


Recommended Posts

Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 2 minutes, maxicobra a dit :

Qu'entends tu par répercussions?

 

Merci

 

des répercussions sur la circulation atmosphérique sur l'hémisphère nord au cours du printemps à venir avec une circulation d'un fort jet nettement plus méridionale que la normale et des hautes pressions récurrents aux latitudes nordiques. Une circulation NAO- sur une longue période possible

  • J'aime 3
  • Haha 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 1.2k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Tu pousses le bouchon un peu trop loin maurice régis ! https://www.youtube.com/watch?v=ASc40_mpZjU       "... smiley à l'égard d'un certain pseudo "Cirus", amateur météo dont

Bien vu ! Cela ne m'a pas du tout traversé l'esprit sur le moment et je n'ai pas distingué les SSW qui "marchent" de  ceux qui "ne marchent pas" (d'un point de vue hivernophile). Pour répondre à

~~ Prévisions de la propagation du SSW en cours, évolutions ~~   (La moitié de ce post à initialement été rédigé hier soir, les choses n'ont que peu bougés depuis.) Bonjour, 

Posted Images

Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

 je ne savais pas qu'il existait une corrélation entre l'ozone stratosphérique et la position+ vigueur du jet.

tu peux en dire un peu plus et si possible et des liens vers des études (pour ma culture personnelle)

  • Merci 4
Link to post
Share on other sites
Posted
sans domicile fixe- en voyage
Il y a 19 heures, mike a dit :

 

une circulation d'un fort jet

 

c est vrai que c est tres beau a voire,

53pzt4.jpg

 

ca ne laisse pas trop de chances d un courant de nordest jusque chez nous en Espagne-

le courant nordest le plus proche se trouve ici...au large de Greenland,  un peu aussi entre l Ecosse et l Islande, plutot des phaenomens de sous- pression dans le courant Sudouest generalisee.

Le NE c est a bonne distance merci.

 

Dans le futur, le courant de NE s eloigne encore plus

 

oig5yf.jpg

 

Voici notre pompe a chaleur en haute altitude dans 3 jours seulement, ca va aspirer!

23lf3n6.jpg

 

 

bonne soiree

Edited by stella8
  • Haha 2
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Bouffémont (95) Val d'Oise 
Il y a 21 heures, mike a dit :

 

des répercussions sur la circulation atmosphérique sur l'hémisphère nord au cours du printemps à venir avec une circulation d'un fort jet nettement plus méridionale que la normale et des hautes pressions récurrents aux latitudes nordiques. Une circulation NAO- sur une longue période possible

Prolongement de l'hiver donc?

Link to post
Share on other sites
Posted
sans domicile fixe- en voyage
Il y a 15 heures, patric95 a dit :

Prolongement de l'hiver donc?

Bonjour,

 

un tel courant de SW a SSW, j en ai pas vu depuis un bon moment dans l histoire des cartes electroniques.

Le Nordest est a tres bonne distance, presque l autre cote de la terre.

Ca donnerait une meteo tres tres interessante avec des vagues d air chaud, interrompues par des brefs fronts orageux

f9jalg.png

 

C est une situation meteorologique interessante je pense, avec des choses comme ceci

16ay051.png

 

Bonne journee mes amis

Edited by stella8
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Pas contre, juste une question Stella, c'est une impression ou vous appliquez rigoureusement la même circulation au sol  à quasiment méso-échelle qu'en stratosphère?

 

  • J'aime 4
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
  • 9 months later...
Posted
Troche - Altitude 410m / Montmorillon - Altitude 100m / Lagrand - Altitude 600m

Bonjour, je ré-alimente ce topic pour ce début d'hiver. Le modèles GFS nous montre depuis plusieurs jours, la forte possibilité d'un SSW vers le 20 Décembre peut être plus conséquent pour la fin de mois, majeur?

On observe pour le moment plus un displacement event, l'échéance étant encore lointaine.

GFS

gfsnh-10-348.png?6

 

gfsnh-10-384.png?6

GFS //

gfsnh-10-384.png?6

Est-il possible de savoir si cela aura des répercussions en Janvier ou est ce encore trop tôt ? Inversement de vent zonaux ? SSW mineur plutôt ?

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, ggdu19 a dit :

Bonjour, je ré-alimente ce topic pour ce début d'hiver. Le modèles GFS nous montre depuis plusieurs jours, la forte possibilité d'un SSW vers le 20 Décembre peut être plus conséquent pour la fin de mois, majeur?

On observe pour le moment plus un displacement event, l'échéance étant encore lointaine.

Est-il possible de savoir si cela aura des répercussions en Janvier ou est ce encore trop tôt ? Inversement de vent zonaux ? SSW mineur plutôt ?

 

Sur les 15 prochains jours, on partirait probablement sur la succession de 2 pulsions chaudes dans la moyenne stratosphère : une première poussée sur la deuxième décade de décembre, et une possible seconde impulsion sur le début de la troisième décade de décembre. Sur les modélisations actuelles, les incidences sur le vortex polaire de ces 2 impulsions seraient faibles et on est très loin d'un SSW majeur, même aux échéances lointaines. On ne parle pas encore d'un renversement des vents zonaux à 10 hpa...

 

U60.png.0e1d4482e6ae27b03d3e309608e51691.png

Lien : https://www.stratobserve.com/ens_ts_diags

 

Si on souhaite regarder plus loin, on peut toujours jeter un petit coup d'oeil sur les modèles saisonniers. Cela dit, avec la tendance de CFS à sous-estimer systématiquement le vent zonal dans la stratosphère (au même titre que GEFS par ailleurs), il faut rester très très prudent. CFS s'est d'ailleurs bien planté jusqu'à maintenant. Le modèle est vraiment biaisé je trouve.

 

Sur le graphique ci-dessous,  vous avez l'ensemble des runs de CFS des 7 jours précédents (vent zonal au 60e parallèle de l'hémisphère nord à 10 hpa dans la moyenne stratosphère). La courbe rouge représente la moyenne des scénarios. A cela, j'ai superposé l'évolution du vent zonal au cours de l'hiver 1984/1985. Il m'a semblé pertinent de rajouter cette courbe du fait des relatives ressemblances au regard de l'activité solaire et de la QBO.  On est effectivement assez proche du prochain minimum solaire comme c'était le cas pour l'hiver 1984/1985.  Par ailleurs, au même titre que l'hiver en question, nous avons une propagation vers le bas de la phase ouest de la QBO. Actuellement, ces vents d'ouest dans la stratosphère tropicale sont parvenus au niveau 40 hpa (comme en janvier 1985). Toutefois, ces "analogies" s'arrêtent là. Sur le graphique ci-dessous, on peut également s'apercevoir que la moyenne des runs CFS  (des 7 jours précédents) suit assez fidèlement l'évolution du vent zonal de l'hiver 1984/1985 (RDV à la fin de l'hiver pour apprécier les performances de CFS ^^).

 

1985.png.22f065af694287005179490c5445ca2e.png

Lien: http://weatheriscool.com/prod/interactiveTserie.html

 

Ainsi, selon CFS, on aurait un risque non négligeable de SSW (réchauffement stratosphérique soudain) majeur sur le mois de janvier au vu du nombre de scénarios qui plongent dans la plage négative de vent zonal sur ce graphique.  Contenu du biais de CFS, je pense qu'il ne faut pas trop s'attarder sur le plongeon spectaculaire des courbes sur l'extrême fin du mois de décembre (même si c'est une possibilité à ne pas négliger).  Toutefois, il n'est pas impertinent de considérer le signal de fond du modèle : une baisse de régime du courant circumpolaire d'ouest dans la moyenne stratosphère sur fin décembre.

 

Cela dit, la première information à retenir de ce graphique, c'est la dispersion d'ensemble non négligeable du panache des scénarios. A partir de là, on peut se dire qu'il y a énormément d'incertitudes.

 

Si jamais CFS (au regard de sa moyenne) voit juste, on pourrait peut-être s'attendre à quelques bouleversements (par extrapolation de ce graphique) dans la circulation générale courant janvier (survenue de régimes NAO- notamment).

 

Edited by Cirus
  • J'aime 2
  • Merci 6
Link to post
Share on other sites

Effectivement, les vents zonaux à 10hpa ont toutes les peines du monde à se maintenir

u_65N_10hpa.png

 

Ce mois de decembre est vu proche des normales par meteonews et meteoexpress, alternant douceur et fraicheur. Pluviométrie dans la norme et possible coup de vent. On en prend a priori le chemin. 

Janvier serait vu hivernal, un rapport peut-être avec ces graphiques ? Réponse dans 1 mois.

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Troche - Altitude 410m / Montmorillon - Altitude 100m / Lagrand - Altitude 600m

Ça commence à avoir de la gueule....

gfsnh-10-324.png?6

GFS un poil moins chaud mais du même calibre.

Le vortex stratosphérique prend vraiment chère pour la fin du mois... vers une scission de celui-ci? L'échéance est encore lointaine cependant.

gfsnh-10-384.png?6

  • J'aime 3
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Tertis-les-Bains (40)

Bonsoir,

 

Il va falloir attendre pour voir ce qu'il adviendra de ce futur probable réchauffement... forcément vu les échéances, ça diverge entre les modèles et les mises à jour, avec pour l'instant, l'occurrence d'un displacement event, mais ce n'est pas encore possible de pouvoir apprécier l'ampleur du réchauffement global, mais si par moment, il semble prendre une allure sympathique et prometteuse (réchauffement en deux phases ?) :

 

tempresult_kva5.gif

 

On y voit bien aussi une nette baisse des vents zonaux dans les dernières projections, vers la fin du mois et à cheval sur le début janvier, mais... es-ce que ce sera, réel, concret et durable ? Ça, c'est une autre histoire ! :

 

qs5z.png

 

eg0v.png

 

 

Pour le moment, juste un renversement de la composante zonal au-dessus de 20 hpa...

 

 

dsaf.png

 

A suivre... content néanmoins de pouvoir peu à peu retrouver les analyses de la strato, en tout cas 😍

 

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 7
  • Merci 4
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Rien n'est acquis pour le moment au vu des échéances. Toutefois les modèles sont très très encourageants et je suis même relativement optimiste pour un SSW marqué. On notera le relatif accord, aujourd'hui entre GFS, GEFS et CMC-GEPS avec un plongeon prononcé du zonal stratosphérique à compter du 22 décembre. Dommage que GEOS-5 et CEP n'aillent pas plus loin, ça aurait pu nous être très utile si c'était le cas. En regardant la moyenne CMC-GEPS, c'est clairement un SSW majeur qui pointerait le beau de son museau à partir de Noël. Chez GFS et la moyenne GEFS, on est même très très proche d'un SSW majeur autour du 28 décembre. Quant à CFS, le signal devient un peu plus robuste à mesure que l'échéance se rapproche avec une baisse de régime du vortex polaire assez marquée. Toutefois sa moyenne (des runs de la semaine précédente) ne passe plus dans la plage négative des valeurs de vent zonal. On constate toujours une dispersion d'ensemble des scénarios CFS assez significative.

 

Du côté de GFS, on notera la brutalité du ralentissement des vents zonaux depuis la stratopause à partir du 22 décembre. Ralentissement et même renversement des westerlies très incisif puisque la propagation serait effective et atteindrait aisément la moyenne stratosphère en l'espace de quelques jours. Le renversement apparaît même "durable" dans la haute stratosphère. Depuis que j'analyse les modèles stratosphériques (depuis 2010), il ne m'est pas souvent arrivé de voir une telle initiation aussi franche d'un SSW. Quand je vois un tel profil vertical et à moins d'un brusque revirement de situation chez GFS, je m'imagine mal comment on pourrait éviter un SSW quasi-majeur voire majeur sur l'extrême fin du mois de décembre, ou au début du mois de janvier.

 

1880701357_Sanstitre.thumb.png.46137e55345e8f5eecdb9475ddcdac0c.png

 

Je vais tout de même noyer mon pastis au cas où car on n'est pas à l'abri d'une "redistribution des cartes" sur les modèles. Cela m'est déjà arrivé de voir une propagation quasi identique vers le bas d'anomalies négatives de vents zonaux sur les modèles et le tout s'était évaporé en quelques runs. Ceci dit, quand je vois cette belle initiation au niveau de la haute stratosphère chez GFS notamment, je me dis qu'il y a de l'espoir pour un SSW digne de ce nom même si ça reste à des échéances supérieures à 10 jours, voire même 15 jours (si on extrapole sur la possibilité d'un SSW majeur). Enfin bref, ne spéculons pas trop vite et attendons les prochains runs ^^

Edited by Cirus
  • J'aime 13
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Vandoeuvre-lès-Nancy

Bonsoir! Si ce SSW majeur ou pas se produit bel et bien, les répercussions en troposphère se feront ressentir au bout de combien de temps ? 15-20j ou moins ? Je suis novice pour ça et il me semble avoir déjà entendu 15-20j pour les répercussions en « surface ». Ensuite il y eu un SSW majeur en janvier 2013  avec des cartes de Gfs(22 décembre 2012 pour janvier 2013) assez similaire qu’aujourd’hui (auprès de mes yeux de novice)  avec un fort displacement event et un vortex stratosphérique très allongé  sur nos latitudes. Alors je me demandais si les projections actuelles, et depuis quelques jours, sont vraiment ressemblante à celle de 2012 pour janvier 2013 ou si c’est seulement un mirage hivernophile car la suite de l’hiver 2012-2013 on la connaît lol 

tempresult_zhy8.gif

A5D30004-4C56-4ED3-8023-5DF27645A291.gif

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Sach54 a dit :

Bonsoir! Si ce SSW majeur ou pas se produit bel et bien, les répercussions en troposphère se feront ressentir au bout de combien de temps ? 15-20j ou moins ?

 

 

Bonsoir, je ne suis pas expert en la matière mais cela dépend avant tout de la vitesse de propagation vers la troposphère. En soit, si la propagation est rapide, l'impact sur la troposphère peut se faire en une dizaine de jour. À l'inverse, une propagation lente peut mettre parfois plus de 20 jours pour avoir des effets perceptibles en troposphère. Mais en général il faut compter un peu plus de 15 jours. Encore une fois, mes connaissances sur la stratosphère sont relativement limitées et Cirus ou d'autres seront plus apte à apporter une réponse à ta question. En espérant avoir pu t'eclaircir un peu sur le sujet ;)

 

Passe une bonne soirée :)

Edited by Orkan14
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Vandoeuvre-lès-Nancy
il y a 5 minutes, Orkan14 a dit :

 

Bonsoir, je ne suis pas expert en la matière mais cela dépend avant tout de la vitesse de propagation vers la troposphère. En soit, si la propagation est rapide, l'impact sur la troposphère peut se faire en une dizaine de jour. À l'inverse, une propagation lente peut mettre parfois plus de 20 jours pour avoir des effets perceptibles en troposphère. Mais en général il faut compter un peu plus de 15 jours. Encore une fois, mes connaissances sur la stratosphère sont relativement limitées et Cirus ou d'autres seront plus apte à apporter une réponse à ta question. En espérant avoir pu t'eclaircir un peu sur le sujet ;)

 

Passe une bonne soirée :)

Merci pour ta réponse, en effet tu m’apporte un élément plutôt essentiel mais du coup je me demande bien ce qui influence cette vitesse de propagation 🤔 En tout cas c’est un sujet très intéressant. 

Bonne soirée à toi aussi 😉

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Bonsoir!

Je suis également totalement nocive mais je suis vos analyses avec attention!

Dans le cas du SSW qui semble se profiler, quelles en seraient les conséquences au niveau météo pour l'Europe occidentale et la France plus précisément?

Merci d'avance pour vos éventuelles réponses! 🤗😊

Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 50 minutes, Sach54 a dit :

Bonsoir! Si ce SSW majeur ou pas se produit bel et bien, les répercussions en troposphère se feront ressentir au bout de combien de temps ? 15-20j ou moins ? Je suis novice pour ça et il me semble avoir déjà entendu 15-20j pour les répercussions en « surface ». Ensuite il y eu un SSW majeur en janvier 2013  avec des cartes de Gfs(22 décembre 2012 pour janvier 2013) assez similaire qu’aujourd’hui (auprès de mes yeux de novice)  avec un fort displacement event et un vortex stratosphérique très allongé  sur nos latitudes. Alors je me demandais si les projections actuelles, et depuis quelques jours, sont vraiment ressemblante à celle de 2012 pour janvier 2013 ou si c’est seulement un mirage hivernophile car la suite de l’hiver 2012-2013 on la connaît lol 

tempresult_zhy8.gif

A5D30004-4C56-4ED3-8023-5DF27645A291.gif

 

 

Le SSW de cette année se produira beaucoup plus tot que celui de l'hiver 2012/2013. Le SSW s'était produit vers la fin de la première décade de janvier 2013. Les répercussions avaient eu lieu  très rapidement, environ 10 jours après et ces répercussions se sont poursuivis jusqu'en mars. Cette fois ci, nous aurons à faire à un SSW non seulement fort mais en plus très tot.  D'ailleurs un SSW de cette force aussi tot est très rare. La dernière fois qu'il y a eu un réchauffement aussi tot et intense c'était fin décembre 1984 et 1965.

Donc pour répondre à ta question, il faut en général environ 10 à 15 jours pour une réponse troposphérique. Une réponse qui devrait s'activer entre le 5 et le 10 janvier. Mais des situations hivernales pourraient déjà débouchées dans la dernière semaine de décembre en raison d'un VP déjà perturbé

Edited by mike
  • J'aime 5
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Nancy (54) ; Veneux-les-Sablons (77)
il y a 54 minutes, Sach54 a dit :

Bonsoir! Si ce SSW majeur ou pas se produit bel et bien, les répercussions en troposphère se feront ressentir au bout de combien de temps ? 15-20j ou moins ? Je suis novice pour ça et il me semble avoir déjà entendu 15-20j pour les répercussions en « surface ». Ensuite il y eu un SSW majeur en janvier 2013  avec des cartes de Gfs(22 décembre 2012 pour janvier 2013) assez similaire qu’aujourd’hui (auprès de mes yeux de novice)  avec un fort displacement event et un vortex stratosphérique très allongé  sur nos latitudes. Alors je me demandais si les projections actuelles, et depuis quelques jours, sont vraiment ressemblante à celle de 2012 pour janvier 2013 ou si c’est seulement un mirage hivernophile car la suite de l’hiver 2012-2013 on la connaît lol

 

 

Bonsoir,

 

Je me souviens avoir jeté un coup d’œil de manière empirique à cette question il y a quelques semaines justement en regardant les précédents hivers froids que j'ai connu, donc la sélection est tout à fait subjective mais c'était beaucoup plus simple pour moi de repérer les dates où je savais qu'il s'était produit un épisode de froid ! 😎

 

J'ai donc observé le déroulement des hivers 2008-2009 à 2012-2013  dans la stratosphère et à chaque fois que j'ai repéré un réchauffement stratosphérique significatif, j'ai observé bêtement combien de temps après de l'air froid à 850 hPa arrivait sur la France (en prenant pour référence le maximum du réchauffement et le moment où la barre des -8°C englobait une bonne partie du pays)... Bref on est d'accord c'est pas de la grande science ! 😅

 

Cependant, j'ai observé que c'était presque toujours le même nombre de jours et ce quelque soit l'ampleur du réchauffement stratosphérique ! Celle-ci se trouve au alentour de 10 jours, en général plutôt 8 ou 9 mais exceptionnellement plutôt 15 donc la moyenne se situe vers 10 jours. Cette arrivée neuf jours plus tard se voyait très nettement dans mes souvenirs quand le réchauffement n'était pas précédé d'un autre quelques semaines auparavant.

 

Je laisse maintenant aux spécialistes de la stratosphère (car oui ce n'est pas du tout mon cas pour l'instant) jugé de la qualité de ces recherches ! 🤗 Mais si cette analyse empirique a de la valeur, cela signifierait que pour un pic de réchauffement stratosphérique le 23 décembre par exemple (cette date revient souvent sur le déterministe GFS depuis plusieurs jours), on aurait une arrivée d'air froid juste après le nouvel an, vers le 2 janvier donc ! 😉

Edited by LuckyFrenchy117
  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
St Germain les Corbeil
il y a une heure, Sach54 a dit :

Bonsoir! Si ce SSW majeur ou pas se produit bel et bien, les répercussions en troposphère se feront ressentir au bout de combien de temps ? 15-20j ou moins ? Je suis novice pour ça et il me semble avoir déjà entendu 15-20j pour les répercussions en « surface ».

Moi non plus je ne suis pas du tout expert en la matière mais je peux te garantir une chose, c'est qu'il n'y a pas d'effet systématique, aucune équivalence donc entre un vortex stratosphérique éclaté et un vortex polaire troposphérique éclaté (propice à des conditions hivernales). Je ne dis pas qu'il n'a aucune corrélation, mais juste qu'un SSW majeur n'implique pas la mise en place d'un schéma AO- à une certaine échéance, les exemples contraires sont nombreux et loin d’être des exceptions.

Pour autant, un VP stratosphérique éclaté est souvent un ingrédient déterminant dans la survenue d'épisode d'AO- durable , une stratosphère chaude peut considérablement gêner la formation d'un VP solide en troposphérique. De même il est probable qu'un VPs très froid et costaud peut solidifier son homologue troposphérique.

Ce probable SSW majeur serait donc un ingredient qui jouerait en notre faveur pour la survenue de conditions hivernales durant le mois de janvier mais l'effet de la stratopshère reste à mon avis négligeable devant l'effet de la MJO qui reste de loin l'indicateur le plus fiable sur  des écheances  quelques semaines.

il y a 14 minutes, mike a dit :

 

 

Le SSW de cette année se produira beaucoup plus tot que celui de l'hiver 2012/2013. Le SSW s'était produit vers la fin de la première décade de janvier 2013. Les répercussions avaient eu lieu  très rapidement, environ 10 jours après et ces répercussions se sont poursuivis jusqu'en mars. Cette fois ci, nous aurons à faire à un SSW non seulement fort mais en plus très tot.  D'ailleurs un SSW de cette force aussi tot est très rare. La dernière fois qu'il y a eu un réchauffement aussi tot et intense c'était fin décembre 1984.

 Donc pour répondre à ta question, il faut en général environ 10 à 15 jours pour une réponse troposphérique. Une réponse qui devrait s'activer entre le 5 et le 10 janvier. Mais des situations hivernales pourraient déjà débouchées dans la dernière semaine de décembre en raison d'un VP déjà perturbé

Desolé de te contredire.

Mais non. 2003 : https://acd-ext.gsfc.nasa.gov/Data_services/met/metdata/annual/merra2/wind/u60n_10_2003_merra2.pdf

Re non :  2001 :https://acd-ext.gsfc.nasa.gov/Data_services/met/metdata/annual/merra2/wind/u60n_10_2001_merra2.pdf

Et encore non : 1998: https://acd-ext.gsfc.nasa.gov/Data_services/met/metdata/annual/merra2/wind/u60n_10_1998_merra2.pdf

Et encore encore non : 1987 https://acd-ext.gsfc.nasa.gov/Data_services/met/metdata/annual/merra2/wind/u60n_10_1987_merra2.pdf

Les 2 derniers sont d'ailleurs assez spectaculaires de par leur puissance et leur précocité.

Sauf pour 2003, les effets sur la troposphère furent assez décevant. Je mettrai le déroule de ces hivers plus tard.  L'effet de la stratosphère sur la troposphère bien qu'avéré et à mon avis très surcoté ou peut etre que je n'y comprends rien, dans ce cas je suis ouvert à tout lynchage.

 

 

 

Edited by faycal
  • J'aime 2
  • Merci 1
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 12 minutes, faycal a dit :

Moi non plus je ne suis pas du tout expert en la matière mais je peux te garantir une chose, c'est qu'il n'y a pas d'effet systématique, aucune équivalence donc entre un vortex stratosphérique éclaté et un vortex polaire troposphérique éclaté (propice à des conditions hivernales). Je ne dis pas qu'il n'a aucune corrélation, mais juste qu'un SSW majeur n'implique pas la mise en place d'un schéma AO- à une certaine échéance, les exemples contraires sont nombreux et loin d’être des exceptions.

Pour autant, un VP stratosphérique éclaté est souvent un ingrédient déterminant dans la survenue d'épisode d'AO- durable , une stratosphère chaude peut considérablement gêner la formation d'un VP solide en troposphérique. De même il est probable qu'un VPs très froid et costaud peut solidifier son homologue troposphérique.

Ce probable SSW majeur serait donc un ingredient qui jouerait en notre faveur pour la survenue de conditions hivernales durant le mois de janvier mais l'effet de la stratopshère reste à mon avis négligeable devant l'effet de la MJO qui reste de loin l'indicateur le plus fiable sur les de quelques semaines.

Desolé de te contredire.

Mais non. 2003 : https://acd-ext.gsfc.nasa.gov/Data_services/met/metdata/annual/merra2/wind/u60n_10_2003_merra2.pdf

Re non :  2001 :https://acd-ext.gsfc.nasa.gov/Data_services/met/metdata/annual/merra2/wind/u60n_10_2001_merra2.pdf

Et encore non : 1998: https://acd-ext.gsfc.nasa.gov/Data_services/met/metdata/annual/merra2/wind/u60n_10_1998_merra2.pdf

Et encore encore non : 1987 https://acd-ext.gsfc.nasa.gov/Data_services/met/metdata/annual/merra2/wind/u60n_10_1987_merra2.pdf

Les 2 derniers sont d'ailleurs assez spectaculaires de par leur puissance et leur précocité.

Sauf pour 2003, les effets sur la troposphère furent assez décevant. Je mettrai le déroule de ces hivers plus tard. 

 

 

 

 

 

Effectivement, j'avais zappé celui de 2003 mais il s'était produit début janvier et non en décembre. Il s'était déclenché le 3 janvier 2004 précisément. Les répercussions de celui-ci avaient bien lieu en dernière décade du mois et s'était également poursuivi le reste de l'hiver. 

 

concernant celui de 2001, il était faible, c'était un SSW mineur c'est pour ca que je les pas cité. Je citais seulement les SSW majeur et on peut clairement pas parlé de majeur celui de la mi-décembre même si il y avait eu une légère inversion des vents zonaux. 

 

Celui de 1998 était un SSW davantage majeur en effet mais il n'y a eu aucune réponse troposphérique derrière, certainement en raison d'une très forte Nina lros de l'hiver 1998/1999 qui pourrait avoir fait échoué les répercussions. Le VP est resté fort tout au long de cet hiver ( NAO/AO+)

Mais pour le moment, ceux qui sont plus proche en ressemblance à la fin du mois c'est 1984 et 1965 

Edited by mike
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Sach54 a dit :

Bonsoir! Si ce SSW majeur ou pas se produit bel et bien, les répercussions en troposphère se feront ressentir au bout de combien de temps ? 15-20j ou moins ? Je suis novice pour ça et il me semble avoir déjà entendu 15-20j pour les répercussions en « surface ». Ensuite il y eu un SSW majeur en janvier 2013  avec des cartes de Gfs(22 décembre 2012 pour janvier 2013) assez similaire qu’aujourd’hui (auprès de mes yeux de novice)  avec un fort displacement event et un vortex stratosphérique très allongé  sur nos latitudes. Alors je me demandais si les projections actuelles, et depuis quelques jours, sont vraiment ressemblante à celle de 2012 pour janvier 2013 ou si c’est seulement un mirage hivernophile car la suite de l’hiver 2012-2013 on la connaît lol

 

C'est une question qui revient régulièrement chaque hiver, mais malheureusement, au regard des répercussions en troposphère, il n'y a pas vraiment de règles générales même si on parvient à identifier des schémas moyens de propagation selon différentes catégories de réchauffements stratosphériques. Dans l'absolu, chaque SSW réagit différemment et les processus de propagation ne sont pas complètement compris par les chercheurs. Les premières répercussions dans la circulation générale en troposphère peuvent apparaître quasiment simultanément par rapport au SSW, 1 semaine, 2 semaines après ... Je m'excuse d'avance de cette réponse évasive, mais je ne peux pas répondre précisément à ta question. Néanmoins, en moyenne (bien qu'il puisse y avoir des exceptions) les répercussions en troposphère tendent à survenir plus rapidement dans le cas d'un éclatement du vortex polaire (splitting event) que dans le cas d'un déplacement de vortex (displacement event). Par la même occasion, les effets sont plus conséquents et plus durables (jusqu'à 2 mois après le SSW) en troposphère si un splitting event se manifeste en comparaison d'un displacement event (jusqu'à 30/45 jours). Je parle ici uniquement des SSW qui marchent bien (hivernophilement parlant) car il y en a d'autres c'est l'hécatombe avec une reprise de l'activité dépressionnaire au-dessus de l'Atlantique (bye bye les fenêtres hivernales).

 

Si tu veux te renseigner sur le côté obscur de la force (^^) et ces SSW qui puent le zonal, je t'invite à consulter un post que j'avais rédigé en novembre 2017 :

 

 

il y a 41 minutes, Justto1 a dit :

Bonsoir!

Je suis également totalement nocive mais je suis vos analyses avec attention!

Dans le cas du SSW qui semble se profiler, quelles en seraient les conséquences au niveau météo pour l'Europe occidentale et la France plus précisément?

Merci d'avance pour vos éventuelles réponses! 🤗😊

 

Pour le moment, c'est trop difficile pour le dire car on ne voit pas encore le paroxysme du SSW à venir sur les modèles et les prochains runs vont très certainement évoluer. En l'état actuel des choses, si jamais GFS (par exemple) voit juste concernant la phase d'initiation du SSW, on pourrait vraiment s'attendre à un SSW majeur sur fin décembre/début janvier. Et vu la tronche de la phase d'initiation du SSW sur GFS, il ne serait pas étonnant qu'on puisse s'attendre à des bouleversements dans la circulation générale en Europe courant janvier (régime NAO- récurrent notamment). Bon, je sais que je vais un peu loin là, mais c'est juste pour illustrer ce que cela pourrait donner si GFS était dans le vrai.

 

Après si ça peux te rassurer et si tu es hivernophile, les modèles saisonniers projettent quasiment tous de manière générale des conditions NAO- pour ces prochains mois. CFS qui était même le plus pessimiste jusqu'à maintenant a fait un pas en ce sens, surtout pour février (..janvier c'est très bof encore). La dernière réactualisation de CEP pour le trimestre janvier-février-mars est même bien meilleure que celle de novembre.

Edited by Cirus
  • J'aime 7
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
St Germain les Corbeil
il y a 14 minutes, mike a dit :

 

 

Effectivement, j'avais zappé celui de 2003 mais il s'était produit début janvier et non en décembre. Il s'était déclenché le 3 janvier 2004 précisément. Les répercussions de celui-ci avaient bien lieu en dernière décade du mois et s'était également poursuivi le reste de l'hiver. 

  

concernant celui de 2001, il était faible, c'était un SSW mineur c'est pour ca que je les pas cité. Je citais seulement les SSW majeur et on peut clairement pas parlé de majeur celui de la mi-décembre même si il y avait eu une légère inversion des vents zonaux. 

 

Celui de 1998 était un SSW davantage majeur en effet mais il n'y a eu aucune réponse troposphérique derrière, certainement en raison d'une très forte Nina lros de l'hiver 1998/1999 qui pourrait avoir fait échoué les répercussions. Le VP est resté fort tout au long de cet hiver ( NAO/AO+)

 Mais pour le moment, celui le plus proche en ressemblance à la fin du mois c'est 1984 et 1965 

Et celui de 1987 ? Quelle explication (pas de Nina cette fois ci)? Quand à 2003, je ne sais pas ce que tu entends par déclenché , surement le début des vents d'est à 10hpa 60°N, dans ce cas en effet le vent moyen est passé à l'est le 4 janvier 2004, de même dans le cas de 1985 le vent moyen est passé à l'est le 1 janvier 1985. Tu ne va pas me dire que 4 jours constitue un écart fondamental.

Je pense que remonter à 84 ou 65, c'est un peu une arnaque pour tomber sur un hiver froid.

Je suis d'accord pour dire que notre configuration actuelle est très proche de 1984 mais il ne faut pas non plus pousser jusqu'à la mauvaise foi, surtout que tu évoque l'ENSO mais 84-85, c'était La Nina mon ami.

Edited by faycal
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...