Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

TreizeVents

Prévisions stratosphériques à moyen & long terme

Messages recommandés

Posté(e) - Lieu : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)
Il y a 16 heures, Jack75 a dit :

C'est beaucoup plus stable dans la stratosphère.

 

Tout à fait. On peut voir venir de très loin des réchauffements stratosphériques dans les modélisations et, à des échéances normalement totalement déraisonnables, avec une probabilité non-négligeable, qu'ils puissent perdurer dans les projections au fil des mises à jour et, parvenir finalement à se manifester. Là ou ça peut-être beaucoup plus aléatoire et moins fiable, c'est au niveau de la puissance et de l'évolution finale d'un SSW.

 

Aujourd'hui en tout cas, le diagramme de l'ensemble GFS, reste très constant, avec un renversement marqué des vents zonaux à 10 hpa :

 

qbfl.png

 

Je pense qu'il va falloir au moins, tout cette semaine, pour savoir ce qu'il va advenir de ce SSW et de ses éventuelles conséquences, car en faisant le tour des scénarios, ça va du displacement event, à quelques rares tentatives de splits, du VPS plus ou moins attaqué à, une nouvelle résurgence d'un réchauffement visible, à TLT.

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Lubersac - Altitude 375m / Montmorillon - Altitude 100m / Guéret (la chaumière) Altitude 600m / Lagrand - Altitude 600m

gfsnh-10-384.png

 

Gfs en mode " fin du game pour la stratosphère " 😱. Toujours cette possibilité de split event à surveiller, peut être ce qui nous manque pour avoir enfin un semblant d'hiver...

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, ggdu19 a dit :

gfsnh-10-384.png

 

Gfs en mode " fin du game pour la stratosphère " 😱. Toujours cette possibilité de split event à surveiller, peut être ce qui nous manque pour avoir enfin un semblant d'hiver...

 

Et également à noter qu'une nouvelle pulsion chaude prend place... pour encore plus enfoncer le VP ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Lubersac - Altitude 375m / Montmorillon - Altitude 100m / Guéret (la chaumière) Altitude 600m / Lagrand - Altitude 600m
il y a 24 minutes, Orkan14 a dit :

 

Et également à noter qu'une nouvelle pulsion chaude prend place... pour encore plus enfoncer le VP ? 

D'ou mon commentaire mais cela reste hypothétique vu l'échéance. On a une probabilité en hausse ces derniers jours de split mais sans que cela soit acquis loin de loin.

Je ne sais plus qui dans le topic hiver, avait annoncé via un graphique depuis plusieurs mois cette possibilité au niveau de la stratosphère avec de grosse attaque entre la mi-décembre et début Janvier.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

Je ne vais pas faire que re-poster les diagrammes, mais je dois dire que c'est impression d'observer que l'ensemble GFS, ce matin, continue de voir le renversement des vents zonaux, de plus en plus marqué et ceci, au fil des jours (certains scénarios, néanmoins minoritaires approchent les -30 m/s)... au niveau des coupes, depuis ce matin, la propagation de ce futur SSW qualifiable à mon sens de " majeur " semblerait être plus sensible, bien que lente, pour pouvoir atteindre la troposphère... j'ai l'impression pour ma part, que cet événement est une sorte de bombe à retardement ! 🤔😃

 

A noter, que c'est maintenant plus le GFS actuel qui proposerait une tentative de " split " du VPS, à contrario du GFS // qui voit maintenant plutôt un displacement....

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Soissons (02)

Ces dernières projections semblent très intéressantes et assez encourageantes 🙂, perso je suis totalement néophyte et très loin de pouvoir produire des analyses aussi pointues que la plupart d'entre vous sur ces topics (plus celle assez impressionnante de Gugo sur le topic des prévisions pour l'hiver), mais je retiens que l'on pourrait connaître une deuxième partie d'hiver vraiment prometteuse. Il faudrait quand même que les éventuelles répercussions de ce SSW sur la troposphère ne tardent pas trop car on arrive bientôt en janvier, et le mois de décembre semble déjà plié... D'après ce que j'ai lu, la comparaison avec l'hiver 2012-2013 semble pertinente ? On avait connu un début d'hiver assez timide (je me rappelle très bien de décembre 2012 et d'une période des fêtes passée au balcon, un peu comme ce qui nous attend...) mais par la suite... c'était top jusqu'en mars 😃 !

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Caen
Il y a 1 heure, DoubleKnacki a dit :

A noter, que c'est maintenant plus le GFS actuel qui proposerait une tentative de " split " du VPS, à contrario du GFS // qui voit maintenant plutôt un displacement....

 

Ton commentaire a été entendu, de nouveau un split sur GFS //. Ça sent bon.  Reste à savoir si ça restera ainsi ou non mais le scénario d'éclatement du VPS apparaît de plus en plus probable mais on a encore de longues heures pour en discuter. Il y a également une autre inconnue, c'est la vitesse et l'intensité de la propagation strato-tropo. Pour le moment en regardant les coupes on voit que ça se propage assez lentement au début avant une nette accélération sur les tout derniers jours de décembre et les premiers jours de janvier, au même moment où le VPS se sépare sur les modèles. Je reste novice comparé à certains comme cirus ou d'autres mais pour moi, si il y a véritablement un split il faudra s'attendre à une propagation assez rapide vers la troposphère. En attendant il y aura encore beaucoup de choses à dire et apprendre au fil des réactualisations et c'est tant mieux ;)

 

EDIT : GFS et GFS// très proches

 

1355564185_gfsnh-10-384(7).thumb.png.e0e442972dfe396c2a4b7c8960854045.png

1670390860_gfsnh-10-384(8).thumb.png.fe2b86f69fe214497384bf5cd8383050.png

Modifié par Orkan14
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Aube (10)

Je devine que des expériences passées alimentent la fébrilité de ce forum.  Existe-il des sortes de statistiques, ou mieux, une corrélation solide (plus qu'avec n'importe quel autre indicateur) entre SSW, displacement, split et hivers froids en France? Parce que même si on en arrive au split, un bout de VP peut quand même réussir à se loger dans un endroit aux conséquences défavorables pour nous, non? Et d'ailleurs quelle est la récurrence de ces événements?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)
il y a une heure, A.M. a dit :

Je devine que des expériences passées alimentent la fébrilité de ce forum.  Existe-il des sortes de statistiques, ou mieux, une corrélation solide (plus qu'avec n'importe quel autre indicateur) entre SSW, displacement, split et hivers froids en France? Parce que même si on en arrive au split, un bout de VP peut quand même réussir à se loger dans un endroit aux conséquences défavorables pour nous, non? Et d'ailleurs quelle est la récurrence de ces événements?

 

Bonnes questions !

 

Je dirais, au travers de ce que j'ai pu comprendre, que c'est plutôt dans le cas d'un " displacement " que le placement final de ce qu'il reste du VPS, peut avoir des conséquences plus ou moins favorables ou défavorables, plus bas, dans la troposphère, mais je n'en suis pas tout à fait certain cependant. Pour un " split ", on se fixera plutôt sur la propagation ou de l'événement vers les bas étages, que du placement final des deux noyaux de vortex restants. Après, c'est ce que je pense avoir saisi de tout ça 🤔, mais ce n'est pas forcément la réalité du coup... Fred, pourra certainement nous en dire un peu plus. Mais je crois me souvenir que durant le mois de février 2015, il avait expliqué que l'emprunte du VPS dans le cas d'un déplacement, pouvait à terme, s'appliquer, en tropo... (?)

 

En tout cas, je viens de faire le tour de l'ensemble GEFS et on continue d'avoir une augmentation du nombre de scénarios s'apparentant plus ou moins nettement à un " split ", avec peut-être 5 ou 6, voire 7 scénarios, au mieux. Les prochains jours devraient nous donner la réponse, sans aucun doute...

 

@greghouse33 : c'est pas hyper fréquent visiblement d'avoir un SSW aussi précoce dans la saison, du coup, si ça fonctionne (c'est encore un mystère) et qu'il y a les répercussions attendues, ça pourrait déboucher sur quelque chose, dans le mois de janvier, ce qui reste intéressant et bien mieux que pour une fin février (comme février 2018), avec un soleil encore assez bas et un réchauffement diurne restant limité, pour profiter au mieux d'un paroxysme optimal, au niveau d'une éventuelle VDF...

 

Sacrée moyenne en toute fin d'échéance :

 

gvvl.png

 

Il ne resterait plus grand chose du VPS (à confirmer).

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 2
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
Il y a 1 heure, A.M. a dit :

Je devine que des expériences passées alimentent la fébrilité de ce forum.  Existe-il des sortes de statistiques, ou mieux, une corrélation solide (plus qu'avec n'importe quel autre indicateur) entre SSW, displacement, split et hivers froids en France? Parce que même si on en arrive au split, un bout de VP peut quand même réussir à se loger dans un endroit aux conséquences défavorables pour nous, non? Et d'ailleurs quelle est la récurrence de ces événements?

Je t'invite à aller voir les statistiques sur une tendance page 1 du topic que j'avais fait par rapport aux réchauffements majeurs observés lors d'un hiver en transition QBO- au + (car cette année c'est la situation).

 

Je te mets le résultat de la mini étude c'était sur les dix derniers hivers depuis 1950 ou nous étions dans la situation cité ci dessus 

 

 Si tu veux les images (avec anomalies etc) et explication c'est page 1 topic hiver dans le II/ du post 

Citation

On observe donc que malgré une certaine neutralité/début de phase positive du QBO, on a 80% du temps (j’ai compté 2013 car janvier a été marqué par un SSW avant une reformation en février)  un réchauffement en stratosphère allant d’un SSW fort à un split.

  De plus on constate que sur les 8 fois où il y a eu un réchauffement, on a eu 7 fois une situation de blocage ou du NAO-. Et une fois où l’on avait un régime AR, humide frais mais juste pour de pur condition hivernal.
 Les deux fois où l’on a une situation sous NAO+ et anticyclonique c’est les 20% où il n'y a pas eu réchauffement.

 

 

 

Pour les déplacement l'endroit où se trouve le bloc froid à une influence. Pour le split  ce vers quoi on tend, il y a aussi un intérêt mais plus secondaire, l'apport est surtout que ça devrait mener à une scission du VP en tropo  dans le cas de split  en strato. 

Modifié par gugo
  • J'aime 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Naillat, 360m, 23
Il y a 2 heures, A.M. a dit :

Je devine que des expériences passées alimentent la fébrilité de ce forum.  Existe-il des sortes de statistiques, ou mieux, une corrélation solide (plus qu'avec n'importe quel autre indicateur) entre SSW, displacement, split et hivers froids en France? Parce que même si on en arrive au split, un bout de VP peut quand même réussir à se loger dans un endroit aux conséquences défavorables pour nous, non? Et d'ailleurs quelle est la récurrence de ces événements?

Bonjour,

 

sinon tu peux relire la première page de ce topic, il y a pas mal de réponses à tes questions...;)

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Aube (10)
il y a 21 minutes, tao a dit :

Bonjour,

 

sinon tu peux relire la première page de ce topic, il y a pas mal de réponses à tes questions...;)

 

Quand on est sur un forum d'actualité, on a tendance à zapper les premières pages qu'on présume périmées. 😳 

Je vais dévorer ça et le topic de Gugo (merci pour le lien) . 

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Saint Valery en Caux (côte 76)

Si ce n'est pas un split dans la finalité, on sent encore un SSW qui se dessine après le premier. Donc on aurai peut être deux réchauffement à la suite sur une semaine d'écart. Ca arrive souvent ça?

 

Deuxième chose, sur GFS, on voit déjà les modélisations à LT changer, ça devient clairement méridien les échanges au fil du temps. 

  • Haha 1
  • C'est corrigé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce soir, j'ai fait un petit graphique rapide sur excel pour comparer le SSW majeur de cet hiver avec d'autres SSW majeurs de la période 1979-2018. J'espère que celui-ci ne sera pas trop difficile à comprendre, et si c'est le cas je m'en excuses.

 

Sur ce graphique, vous avez respectivement la date en jours (le "0" correspond à la date du 1er janvier) sur l'axe des abscisses et l'anomalie négative de vent zonal sur l'axe des ordonnées. Pour une bulle "considérée" (n'importe laquelle des 27 bulles du graphe), la date correspondante sur l'axe des abscisses équivaut au premier jour du renversement du courant circumpolaire d'ouest dans la moyenne stratosphère (vers 30 km d'altitude) et la valeur sur l'axe des  ordonnées représente l'anomalie négative la plus forte de vent zonal (toujours dans la moyenne stratosphère) estimée pendant la période de renversement du courant circumpolaire d'ouest associée au SSW majeur.

 

Quant à la taille des bulles, elle est représentative de la durée du renversement du zonal stratosphérique. Plus cette période est longue, plus la bulle est grosse... c'est la principale information à retenir.

 

Aux SSW de la période 1979-2018, j'ai ajouté les modélisations d'aujourd'hui avec le code couleur suivant pour mieux se repérer dans le graphique :

 

En violet : moyenne de l'ensemble FNMOC0z du 18/12/2018

En orange : GFS12z du 18/12/2018

En jaune : moyenne de l'ensemble GEFS0z du 18/12/2018

En vert: moyenne de l'ensemble CMC0z du 18/12/2018

 

SSW.PNG.44a8cc442b944874a299ba624f7035c5.PNG

 

Ceci dit, il ne faut pas trop se référer à la taille des bulles, concernant les modélisations, car on est limité par les échéances. En effet, on ne voit pas la fin de la période de renversement du zonal stratosphérique sur les modèles.

 

A la lecture de ce graphique, le SSW majeur de cet hiver sera le plus précoce des ces 20 dernières années, et c'est aujourd'hui une certitude. Le SSW majeur est acquis et le renversement du zonal stratosphérique surviendrait grosso modo entre Noël et le 28 décembre, dans l'ensemble des scénarios que nous avons à notre disposition. Par ailleurs, il y a 10 jours sur ce même topic, j'évoquais de relatives similitudes entre les projections de CFS et l'évolution du vent zonal au cours de l'hiver 1984/1985. On peut s'apercevoir qu'en termes de timing et d'amplitude, on n'est pas très loin du SSW du 1er janvier 1985 sur les modèles.

Modifié par Cirus
  • J'aime 14
  • Merci 18

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Haute Joux, Les Fourgs 1140m

Superbe démonstration, à contrario il faudrait mettre le schéma "anti thèse " avec les échecs de SSW , ceux qui ne s"accompagnent pas d'un gros hiver😉

  • J'aime 8
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Saint Valery en Caux (côte 76)
Le 18/12/2018 à 17:40, maxicobra a dit :

Si ce n'est pas un split dans la finalité, on sent encore un SSW qui se dessine après le premier. Donc on aurai peut être deux réchauffement à la suite sur une semaine d'écart. Ca arrive souvent ça?

 

Deuxième chose, sur GFS, on voit déjà les modélisations à LT changer, ça devient clairement méridien les échanges au fil du temps. 

Je ne crois pas avoir vu si quelqu'un m'avait répondu... :) On a toujours la tentative de split sur GFS//, c'est loin mais ça le mérité d'exister toujours:

 

gfsnh-10-384.thumb.png.05102786de50c60633c03cd2ad4d16e3.png

On sent aussi que le zonal se casse tranquillement la figure dans la tropo, même si en passant à long terme GFS garde sa tendance, fà nous mettre un peu de zonal.

 

Donc je réitère ma question: Un displacement, suivi dans une seconde phase d'un split, c'est courant?

 

En tout cas GFS classique ne voit pas ce split, pas vu le modéliser du tout même (possible que j'ai raté un ou deux runs..)

Modifié par maxicobra

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Cabanac et Villagrains

A noter ce soir ( mise à jour 18Z du GFS 19/12/2018 ) que sur les 20 scénarios, 7 proposent un split event, ce qui équivaut à 35% des scénarios. Il faut voir si ce chiffre change d'ici là. D'autres sont plus hésitant mais on sent que les choses bougent en s'avançant vers l'échéance de ce SSW.

 

En tout cas la moyenne est plutôt impressionante, le VPS serait bien affaibli

 

gensnh-21-7-384.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, maxicobra a dit :

Un displacement, suivi dans une seconde phase d'un split, c'est courant?

 

A 10 hpa, c’est rare qu’un éclatement du vortex polaire se fasse de façon spontanée, surtout en plein hiver. On passe toujours au préalable par l’amplification d’une onde planétaire qui conduit à un déplacement du vortex polaire.

 

il y a 25 minutes, Vortex33 a dit :

A noter ce soir ( mise à jour 18Z du GFS 19/12/2018 ) que sur les 20 scénarios, 7 proposent un split event, ce qui équivaut à 35% des scénarios. Il faut voir si ce chiffre change d'ici là. D'autres sont plus hésitant mais on sent que les choses bougent en s'avançant vers l'échéance de ce SSW.

 

A l’horizon +384h, le nombre de scénarios accompagnés d’une scission du vortex polaire augmente chaque jour, bien que cela reste encore une option minoritaire.

 

Aujourd’hui sur un total de 64 scénarios (GFS0z, Ensemblistes GEFS0z, CMC0z, FNMOC0z du 18 décembre), on a 21 scénarios avec un éclatement du complexe dépressionnaire. Hier, on en était à 17/64, 8/64 il y a 2 jours, 7/64 il y a 3 jours, 3/64 il y a 4 jours et 1/64 il y a 5 jours.

Modifié par Cirus
  • J'aime 6
  • Merci 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)
Il y a 12 heures, Cirus a dit :

 

A 10 hpa, c’est rare qu’un éclatement du vortex polaire se fasse de façon spontanée, surtout en plein hiver. On passe toujours au préalable par l’amplification d’une onde planétaire qui conduit à un déplacement du vortex polaire.

 

 

A l’horizon +384h, le nombre de scénarios accompagnés d’une scission du vortex polaire augmente chaque jour, bien que cela reste encore une option minoritaire.

 

Aujourd’hui sur un total de 64 scénarios (GFS0z, Ensemblistes GEFS0z, CMC0z, FNMOC0z du 18 décembre), on a 21 scénarios avec un éclatement du complexe dépressionnaire. Hier, on en était à 17/64, 8/64 il y a 2 jours, 7/64 il y a 3 jours, 3/64 il y a 4 jours et 1/64 il y a 5 jours.

 

Merci Cirus. 

 

Seule chose hallucinante et qui laisse planer le doute sur le genre de SSW à attendre, c'est le GFS actuel qui reste droit dans ses bottes on ne modèlisant qu'un simple déplacement du VPS avec une érosion limitée de celui-ci. À côté, le GFS parallèle continue de mettre en avant un Split plus ou moins marqué selon les mises à jour, accompagné maintenant de JMA... peut-être aussi accompagné de NASA Geos5 si l'on extrapole l'évolution à plus long terme de ce modèle... 

 

GFS actuel, avec plutôt un displacement event, néanmoins, peut-être bien placé si ça venait à être " calqué " en troposphère :

 

sjpt.png

 

GFS //, avec un beau splitting event des familles :

 

9nao.png

 

Bref, vivement que ça se cale. 

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La chute des vents zonaux va commencer sa chute à partir de lundi 23 décembre pour ne cesser de descendre jusqu'au 28 décembre pour se stabiliser par la suite pendant au moins une semaine.

 

On devrait commencer à voir sa répercussion en Europe sur les modèles des les sorties de Noel dans les mailles fines (inf à 192h) à mon avis avec des effets qui se feraient vraiment sentir au sol à partir du 3/4 janvier, une période idéale pour la mise en place de conditions hivernales (soleil bas, nuits longues etc).

 

Le début d'un hiver froid avec un potentiel incroyable pour 2019 et les années suivantes avec le minimum solaire extrêmement bas qui va commencer a vraiment faire ses effets au cours des années 20, dont ce displacement event très tôt dans la saison hivernale en est certainement la lointaine origine

 

image.thumb.png.1157c39a0ffd4e70d3591f04340a51bd.png

Modifié par Antonio
  • J'aime 4
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Saint Valery en Caux (côte 76)

GFS opérationnel commence à faire apparaître un potentiel froid à 500hPa. Et dans la strato, à long terme il commence a refaire apparaître un réchauffement. Les choses évoluent pas mal

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)
il y a 31 minutes, maxicobra a dit :

GFS opérationnel commence à faire apparaître un potentiel froid à 500hPa. Et dans la strato, à long terme il commence a refaire apparaître un réchauffement. Les choses évoluent pas mal

 

Oui, tout à fait. Une sorte de résurgence du réchauffement ou, d'un nouveau réchauffement, qui était déjà présent dans l'ensemble et qui apparaît déjà encore plus, ce soir dans le 12z de GFS. Avant toute chose, nous ne sommes même pas encore fixés sur l'avenir de celui qui est tout juste en train de débuter à l'heure actuelle et qui pourrait soit, atteindre le stade de split ou rester simplement moins marquant, avec donc un déplacement.

 

On garde pour le moment, notre ancien  GFS un peu seul, face à son remplaçant qui continue de balancer quasiment à chaque mise à jour, une scission du vortex à terme, mais aussi le JMA d'hier, apparemment NASA GEOS5 d'après ce que j'ai pu comprendre et au travers de ce que Cirus a pu me faire passer sur FB, une spécialiste de la strato (Hannah E. Attard) à fait un tweet en mentionnant autour du 25/12, une grosse différence entre ECMWF et GFS sur le réchauffement et le renversement des vents zonaux dans la haute stratosphère. A priori, ECMWF (je dis bien, a priori), serait plus favorable à un splitting event.

 

Mais je laisserais Cirus, s'il passe d'ici quelques jours, donner son avis sur tout ça, parce que j'avoue que c'est un peu le bordel... et pour éviter de dire des sottises... 🙄

 

Néanmoins, ça risque d'être passionnant à suivre, visiblement, parce qu'on ne voit pas vraiment la fin de ce futur SSW (en une, ou plusieurs phases ?!). Concernant les conséquences éventuelles, moi je pense perso qu'il y a encore le temps et qu'il ne faut pas chercher ou y voir grand chose dans les projections actuelles, mais que, ça devrait plutôt réagir dans la première décade de janvier... si ça réagit !

 

Je couplerais ça de mon côté, avec le suivi de la MJO, laquelle pour moment en phase 5, pourrait peut-être passer en phase 6 et 7 en allant vers la toute fin de l'année, même si je dois dire que c'est franchement très fragile sur les projections et qu'on ne sait pas si elle ira se coucher vers le rond central ou, évoluer vers une phase favorable. Car dans le cas d'un  SSW majeur, avec split et des répercussions jusque dans la troposphère, se couplant à une phase 7 (8 et 1) de la MJO, bah je pense que derrière, il y aurait de sérieux changement à mon avis... 😍 (mais nous n'en sommes pas là).

 

A suivre.

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Lubersac - Altitude 375m / Montmorillon - Altitude 100m / Guéret (la chaumière) Altitude 600m / Lagrand - Altitude 600m

Peut on parler de split avec ce petit lobe sur l'océan Pacifique ? 

gfsnh-10-348.png?12

Modifié par ggdu19
  • Haha 5
  • C'est corrigé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, ggdu19 a dit :

Peut on parler de split avec ce petit lobe sur l'océan Indien? 

 

Océan Indien ?

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Kogenheim, Bas-Rhin, 167m
il y a 4 minutes, sastrugis a dit :

Océan Indien ?

 

Ben oui voyons ... 

 

Si jamais.... je pose ça la :ph34r:

 

800px-World_map_ocean_locator-fr.svg.png

  • J'aime 1
  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×