Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

TreizeVents

Prévisions stratosphériques à moyen & long terme

Messages recommandés

Posté(e) (modifié) - Lieu : Lubersac - Altitude 375m / Montmorillon - Altitude 100m / Guéret (la chaumière) Altitude 600m / Lagrand - Altitude 600m
il y a 33 minutes, sastrugis a dit :

Océan Indien ?

Nonnnnnnn mais quel..... faut que je change de lunettes 😂😂😂😂

Modifié par ggdu19
  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, ggdu19 a dit :

Peut on parler de split avec ce petit lobe sur l'océan Pacifique ? 

 

Perso je commence à croire au split quand ça se voit aussi sur le geopotentiel à 10HPA, pas seulement sur les t°. Du coup, je pose une carte ECMWF:

ecmwf10f240.gif

C'est pas encore fait, mais on a bien un début de séparation en deux du noyai de bas géo, + la crête d'altitude du Pacifique Nord qui se rapproche du pôle.

  • J'aime 2
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Bélesta (485m)

Bonjour,

 

Première répercussion du SSW dans la troposphère à horizon 10 jours ? CEP voit la formation d'un anticyclone dynamique sur la Sibérie 🤔

 

ECH1-240-ConvertImage.thumb.jpg.612736bab6bc05686c0fa1020a9670b4.jpg

 

ECH100-240-ConvertImage.thumb.jpg.36d05525a36167aa3eb7f915bb6902bc.jpg

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Avenas lieu dit Le Pardon 640 mètres

Split sur GFS parallèle et GEFS controle!image.thumb.png.4062272c9cbb71e4128c367c54fbdf4f.png

Modifié par mamat haut beaujolais
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)
Il y a 3 heures, Iconoclaste a dit :

Perso je commence à croire au split quand ça se voit aussi sur le geopotentiel à 10HPA, pas seulement sur les t°. Du coup, je pose une carte ECMWF:

ecmwf10f240.gif

C'est pas encore fait, mais on a bien un début de séparation en deux du noyai de bas géo, + la crête d'altitude du Pacifique Nord qui se rapproche du pôle.

 

Oui tout à fait et c'est à suivre !

 

Même si le GFS actuel, bientôt à la retraite continue globalement de faire cavalier seul et, de faire planer encore le doute sur l'événement à attendre (malgré des tentatives de ralliement dans certaines mises à jour, il persiste dans un option allant vers un simple displacement event), il faut noter une amélioration ce matin dans les projections de ce SSW, notamment dans la propagation du renversement des vents zonaux, avec ci-dessous une coupe relativement parlante :

 

soi6.png

 

On sent qu'il ne manque qu'un effort pour que les effets puissent véritablement bien atteindre le 60 éme // et la troposphère, mais ça semble pour le moment, en bonne voie ! Très franchement et à moins d'un coup de maître du vieux GFS, je pense que l'on peut valider ce SSW à venir comme majeur, avec une tendance de plus en plus franche pour un spitting event, comme peu encore en attester la dernière mise à jour du GFS //, splendide :

 

ta18.png

 

Petit détail à noter, un renversement des vents approchant ou atteignant les -50 m/s à 1 hpa au paroxysme de l'événement, je trouve que c'est assez rare pour être noté !.

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 9

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Oui, même si le split n'est pas acté le SSW s'annonce massif et la propagation se fait jusqu'a 30hpa avec des vents zonaux a l'arrêt fin décembre, donc une désorganisation du vortex en tropo ne fait plus de doutes pour début janvier, cela dit et il faut le rappeler sans cesse, IL N'EST PAS DU TOUT ÉVIDENT QUE CETTE DÉSORGANISATION PROFITE A NOS CONTRÉES D'UN POINT DE VUE HIVERNAL(et c'est même tout l'inverse qui peut se produire...).

 

fluxes-2.thumb.gif.36128eb72773feba2746743976c6dd31.gif

 

 

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 10
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Gentilly

Certes c'est quand même mieux que rien du tout, il y a quand même  un objectif qui se dessine à  long terme.

La chance que ça  profite à  l'Europe  de l'Ouest, la France  et enfin le sud est de ...🤫

Modifié par Jack75
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Saint Valery en Caux (côte 76)

GFS // n'y va pas de main morte pour un split. Au fil des runs il confirme et amplifie la seconde salve. Du jamais vu pour ma part 

 

 

gfsnh-10-384 (1).png

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : 35680 Vergéal
Il y a 2 heures, Jack75 a dit :

Certes c'est quand même mieux que rien du tout, il y a quand même  un objectif qui se dessine à  long terme.

La chance que ça  profite à  l'Europe  de l'Ouest, la France  et enfin le sud est de ...🤫

 

C'est l'idée que j'ai transmis dans mon message (sans apport technique en effet) tout à l'heure qui a été effacé. Un peu de convivialité n'a jamais fait de mal. 🙂

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Lapoutroie 450m - Vallée de Kaysersberg

Pour le moment le réchauffement de la stratosphère à du mal à se concrétiser par une vague  de froid sur les différents modèles de prévisions. Hors mis sur le long terme avec le modèle GFS // ou une éventuelle bulle chaude sur le royaume-uni pourrait nous envoyer de l'air froid venu de russie. . .  🤔Mais si j'ai bien compris les effets d'un SSW se font ressentir 10-15 jours minimum après en basse troposphère donc tout reste possible. 🙂

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Lubersac - Altitude 375m / Montmorillon - Altitude 100m / Guéret (la chaumière) Altitude 600m / Lagrand - Altitude 600m
il y a 8 minutes, ARC SOLEIL a dit :

Pour le moment le réchauffement de la stratosphère à du mal à se concrétiser par une vague  de froid sur les différents modèles de prévisions. Hors mis sur le long terme avec le modèle GFS // ou une éventuelle bulle chaude sur le royaume-uni pourrait nous envoyer de l'air froid venu de russie. . .  🤔Mais si j'ai bien compris les effets d'un SSW se font ressentir 10-15 jours minimum après en basse troposphère donc tout reste possible. 🙂

C'est surtout que vu l'échéance, les modèles ne prennent pas forcément encore en compte, les événements qui ont lieu dans la stratosphère 😉

  • Haha 1
  • C'est corrigé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons

Je pense que pour certains il serait bien de relire le premier post de ce topic : ;)

 

 

 

 

  • J'aime 1
  • Merci 1
  • C'est corrigé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Dax (40)
il y a 21 minutes, ggdu19 a dit :

les modèles ne prennent pas forcément encore en compte, les événements qui ont lieu dans la stratosphère 😉

 

Quels farceurs quand même ces modèles : ils modeliseraient donc des évènements dont ils ne tiendraient ensuite pas compte.

  • J'aime 3
  • Merci 5
  • Haha 11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Lubersac - Altitude 375m / Montmorillon - Altitude 100m / Guéret (la chaumière) Altitude 600m / Lagrand - Altitude 600m
Il y a 3 heures, TreizeVents a dit :

 

Quels farceurs quand même ces modèles : ils modeliseraient donc des évènements dont ils ne tiendraient ensuite pas compte.

Désolé, si je me suis mal exprimé à priori mais mon commentaire ce basé sur une intervention qui avait retenu mon attention précédemment.....

Merci de ne pas juger trop vite avant de me tacler 😑

Le 16/12/2018 à 19:03, sofiane blanc mesnil a dit :

Les effets du SSW qui paraît être majeur ne se font pas ressentir sur les projections il faut être encore patient mais janvier risque d'être intéressant à suivre .

 

Modifié par ggdu19
  • Surprise 1
  • C'est corrigé 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

Bonjour,

 

Toujours autant d'incertitudes finalement sur l'événement à attendre, c'est dingue... on passe d'un run à l'autre d'un déplacement à un split, puis inversement pour le suivant... ceci que ce soit sur le GFS actuel ou sur le GFS  //. En revanche et c'est là où se situe l'amélioration, c'est dans l'ensemble GEFS qui voit par exemple dans son 06z, environ 13 scénarios, soit plus de 50%, modélisant un splitting event, plus ou moins franc et prononcé. Dans le même temps, NASA GEOS5 et JMA continuent grosso-modo dans une voie favorable à la scission du VPS et du côté de CEP, en pressent en date du 31/12, qu'il y a aussi une bonne probabilité que ce soit le cas :

 

xynh.gif

 

En y réfléchissant, on peut penser que la précocité de ce SSW, face à un VPS à la base bien froid et concentré, demande certainement plus d'énergie et d'efforts pour faire exploser le noyau principal en deux parties, que si cela avait été le cas, plus tardivement, comme en février 2018. Ce n'est qu'une hypothèse... cela explique donc certainement, la versatilité et l'hésitation des modèles.

 

Aussi, la bonne nouvelle, restant encore à confirmant, étant le passage progressif de la MJO en phase 6 et, à en croire quelques projections en phase 7, mais sans doute à long terme. Mon raisonnement sera peut-être " un peu simpliste " dans la forme pour certains, mais pour moi, une MJO en phase favorable (7, 8 et 1 principalement), favorisant ainsi après un certain temps de réponse, la survenue d'un régime d'AR plus ou moins marqué (pouvant évoluer en blocages), combinée à un événement majeur dans la stratosphère et à un renversement de la composante zonale, jusqu'en troposphère, compose un " duo " potentiellement gagnant et sera " probablement " assez favorable à terme, à la survenue de synoptique propice à apporter du froid, ceci sous réserve d'une organisation des centres d'action, suffisamment favorable, ou d'un foirage en règle.

 

Je ne dis " donc pas que la réussite " de la combinaison de ces indices, sera obligatoirment couronné de succès, mais qu'il y a matière à croire en un changement, pour début 2019... mais sous quelle forme ? Telle est la question.

 

La réponse, sans doute en janvier... ou pas 🙄

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai quand même l'impression que la séparation du vortex stratosphérique n'est plus tellement d'actualité. Il va être affaibli ça c'est une certitude et le réchauffement est conséquent mais les modèles sont partagés entre un affaiblissement passager avec reconstitution rapide à l'arrière ou un affaiblissement plus lent mais "douloureux"

 

Quoiqu'il en soit ce réchauffement aura une répercussion mais peut être plus si nette qu'envisagée il y a quelques jours encore. 

 

La stratosphère est plus facilement prévisible que la troposphère mais elle aussi peut réserver quelques surprises ;)

  • J'aime 1
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)
il y a 10 minutes, Run999H a dit :

J'ai quand même l'impression que la séparation du vortex stratosphérique n'est plus tellement d'actualité. Il va être affaibli ça c'est une certitude et le réchauffement est conséquent mais les modèles sont partagés entre un affaiblissement passager avec reconstitution rapide à l'arrière ou un affaiblissement plus lent mais "douloureux"

 

Quoiqu'il en soit ce réchauffement aura une répercussion mais peut être plus si nette qu'envisagée il y a quelques jours encore. 

 

La stratosphère est plus facilement prévisible que la troposphère mais elle aussi peut réserver quelques surprises ;)

 

C'est délicat. En l'espace d'environ 48h, on a pu voir dans l'ensemble GEFS une nette augmentation des scénarios allant au Split ou s'en approchant nettement. Aujourd'hui il y a en effet un nouveau recul, du moins chez les deux GFS... mais on voit que dans une mise à jour sur 2, on retrouve des scénarios à Split et inversement. C'est encore bordélique et la prévisibilité reste bien mauvaise... 

 

On peut voir aussi, par moment, la formation d'un nouveau pseudo réchauffement à TLT et à mon avis, cela pourrait constituer une 3ème option avec l'éventualité de ce nouveau réchauffement pouvant finir de déstabiliser le reste du VPS. À suivre, en tout cas... 

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 18/12/2018 à 20:55, pablo25 a dit :

Superbe démonstration, à contrario il faudrait mettre le schéma "anti thèse " avec les échecs de SSW , ceux qui ne s"accompagnent pas d'un gros hiver😉

 

Bien vu ! Cela ne m'a pas du tout traversé l'esprit sur le moment et je n'ai pas distingué les SSW qui "marchent" de  ceux qui "ne marchent pas" (d'un point de vue hivernophile).

Pour répondre à ta suggestion, on va passer en revue différents schémas de propagation dans la stratosphère, suite aux SSW majeurs de la période 1979-2018. Ceci va s'avérer plutôt utile pour la suite de cette analyse, mais également pour appréhender les possibles "fenêtres météorologiques" (pourquoi pas) à l'issue du SSW à venir. Ensuite, bien que Noël approche à très très très très grands pas, il n'est jamais trop tard pour commander ses cadeaux ou pour faire une liste à petit papa Noël  :D:D:D Pour imager le tout, je vous présente ici le catalogue infoclimat Noël 2018 :angel::D:

 

Un filet d'huile de foie de morue

 

Besoin de soulager votre gosier? Riche en oméga 3, en vitamines A&D et connue pour ses bienfaits pour la santé, l'huile de foie de morue ne vous fera pas de mal, loin de là, et vous donnera beaucoup de tonus pour l'hiver ! Faites bien votre choix car une désagréable surprise gustative vous est réservée en bouche.

 

huile.png.c016117d524fd0938ad69a07dacb08f3.png

SSW majeur "très ponctuel" suivi d'une propagation vers le bas "en filet" des anomalies négatives d'AO

 

2007.png.41aba45ce8b0c413bb5033dd9eeecfb6.png

Anomalies moyennes du champ de pression ramenée à la surface de la mer sur le mois qui a suivi le SSW majeur

 

 

Un tire-fesses

 

Levé du mauvais pied? Marre du réchauffement climatique? Marre de patator? Ce tire-fesses permettra de vous rendre au Mont-Blanc, et même plus encore ! ... en Laponie au pays du Père Noël!

 

tirfesse.png.60ef00f52e01e20abf89b8a0b4b12aa0.png

SSW majeur suivi d'une propagation difficile "en escalier"  ou en "tire-fesses" des anomalies négatives d'AO

 

2008.png.0cbb41c013f6ac6bd48d6803e7245770.png

Anomalies moyennes du champ de pression ramenée à la surface de la mer sur le mois qui a suivi le SSW majeur

 

Un réchaud défectueux

 

Dans la panoplie du parfait hivernophile, cet outil est un incontournable pour vos ballades enneigées en traineau avec petit papa noël à vos côtés et vous ira à ravir. Et pour cramer notre ami, le vortex polaire, ce réchaud pourrait s'avérer utile, quoique ... à l'ère de l'obsolescence programmée, on n'est pas à l'abri de certaines mésaventures...

 

620634367_Rchaud.png.41340997c4175934246d1bfd249e803f.png

SSW majeur marqué en altitude avec peu d'impacts en surface (propagation difficile des conditions AO- intenses vers le bas et limitée essentiellement à la moyenne stratosphère)

 

2002.png.27e22fcfe13b02e4007aa3fd7d17589a.png

Anomalies moyennes du champ de pression ramenée à la surface de la mer sur le mois qui a suivi le SSW majeur

 

Une cascade de chocolat

 

Vous aimez le chocolat ? Parfait ! Moi aussi ! Il est temps de s'éclater le foie !!!

Et les Kouign Amann? Vous aimez les Kouign Amann?

Et les galettes saucisses ?

 

cascade.png.c8b86a2410d41f8f629c66e1f01089f2.png

SSW majeur suivi d'une propagation "en cascade" des conditions AO- en direction de la troposphère

 

2010.png.2ae871d5ec9f4034206d067853161afe.png

Anomalies moyennes du champ de pression ramenée à la surface de la mer sur le mois qui a suivi le SSW majeur

 

Une crosse de hockey

 

Excellent pour faire joujou avec le vortex polaire, mais aussi pour faire une partie stratosphérique de Hockey. Ce cadeau émerveillera chaque hivernophile digne de ce nom. Il est temps de lui donner une bonne raclée à ce bon vieux tourbillon glacé :D.

 

CrosseHockey.png.a9d309749a431cdbfa9a147bec0323ac.png

SSW majeur suivi d'une propagation "en crosse de hockey" des anomalies négatives d'AO

 

2013.png.c39725b2017f74bc4091505f118529c1.png

Anomalies moyennes du champ de pression ramenée à la surface de la mer sur le mois qui a suivi le SSW majeur

 

 

A présent revenons à ta suggestion @pablo25. Pour répondre à ta question, il a fallu que je me replonge dans la littérature scientifique, et plus précisément dans l'article "Absorbing and reflecting sudden stratospheric warming events and their relationship with tropospheric circulation" de Kodera et al. J'en avais fait un résumé succinct il y a 1 an.

 

En tant que critère distinctif, les auteurs de cette étude ont considéré le flux de chaleur associé aux composantes à ondes n°1 et n°2 à 100 hpa (basse stratosphère) sur la semaine qui a suivi le pic de température à 50 hpa (au-dessus du pôle) pour chaque SSW majeur depuis 1979. Si le nombre de jours accompagnés d'un flux de chaleur négatif est supérieur ou égal à 2, le SSW est considéré comme étant de type R (reflecting sudden stratospheric warming event). Dans le cas contraire, il est considéré comme étant de type A (absorbing sudden stratospheric warming events). Ici, on utilisera les notations "A" et "R" pour simplifier la lecture de ce post.

 

Cela dit, il a fallu que je réadapte la méthode exposée dans l'article scientifique. En effet, le flux de chaleur associé aux composantes à ondes n°1 et n°2 n'étant pas disponible comme paramètre dans les réanalyses MERRA2, je me suis appuyé sur le flux de chaleur total à 100 hpa (toutes les configurations d'ondes sont prises en compte). Par ailleurs, au lieu de prendre en compte la semaine qui a suivi le pic de température à 50 hpa, j'ai considéré les 2 semaines qui ont suivi le premier jour du renversement du zonal stratosphérique (U60_10hpa) dans la moyenne stratosphère (critère relativement admis par la communauté scientifique pour définir un SSW majeur).

 

Sur le graphique ci-dessous,  pour une bulle considérée, la valeur correspondante sur l'axe des abscisses équivaut au minimum de flux de chaleur à 100 hpa sur la période de 2 semaines, ultérieure à la date du début du renversement du zonal stratosphérique à 10 hpa. Quant à la valeur reportée sur l'axe des ordonnées, il s'agit de l'anomalie négative la plus forte en termes de vents zonal à 10 hpa associée au SSW majeur. La taille des bulles est représentative de la durée du renversement. Plus la bulle est grande, plus cette durée a été importante.

 

Sur ce graphique, les SSW majeurs situés à gauche de l'axe des ordonnées peuvent être considérés de façon approximative (puisque la méthode n'est pas strictement similaire à celle de l'article) comme étant des SSW de type R (SSW qui ne marchent pas vraiment hivernophilement parlant, malgré quelques exceptions). A droite de l'axe des ordonnées, pour des plages positives de flux de chaleur, les SSW majeurs sont de type A (SSW qui marchent plutôt bien hivernophilement parlant malgré quelques exceptions là aussi).

 

En violet : filet d'huile de foie de morue (propagation unique de courte durée des conditions AO- vers la troposphère) --> SSW plutôt de type R

En bleu foncé : tire-fesses (propagation difficile et "en escalier" des conditions AO- vers le bas) --> SSW plutôt de type R

En bleu clair : réchaud défectueux (conditions AO- marquées en altitude mais propagation vers le bas pas très efficace inférieure à 1 mois) --> SSW plutôt de type A

En orange :  cascade de chocolat (propagation "en cascade" et plutôt assez directe vers la troposphère) --> SSW plutôt de type A

En rouge : crosse de hockey (propagation en "crosse de hockey" et conditions AO- persistantes en basse stratosphère) --> SSW plutôt de type A

 

En vert : GFS0z et la moyenne FNMOC0z d'aujourd'hui

 

graphe.png.c0fd6dc1f00c549e5b7ba97ca940132e.png

 

Au regard du code couleur, je vous avoue que c'est très qualitatif. J'ai regardé les profils verticaux d'AO pour chaque SSW majeur et je les ai catégorisé "à l'oeil". Néanmoins, ceci peut être une piste de classification à exploiter (avec néanmoins une méthode à suivre plus quantitative ou autre ... chose que je n'ai effectuée ici).

Modifié par Cirus
  • J'aime 22
  • Merci 20
  • Haha 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

Notre Cirus a pété une durite, énorme mdr ! J'adore en tout cas 😂

  • J'aime 3
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Super post excellent! Bravo pour le travail!

Il permet de parfaitement situé les choses et la situation 👌

  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Elurra a dit :

Trop complexe et long pour moi

 

Je reste ouvert à d'éventuelles questions. J'essayerai de répondre dans la mesure du possible ^_^

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Bondues

On est d'accord par contre que mis à part le filet d'huile, je ne vois absolument pas l'image dans le schéma ? 😂

 

Ceci dit, merci pour cette étude Cirus ! Très intéressant :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Haute Joux, Les Fourgs 1140m

Merci Cirus pour ta réponse et encore félicitations pour tes travaux de recherche qui sont passionnants .

Je retrouve deux axes principaux dans ton travail:

1) La prévision pour les 15j  suivant l'amorce du dérèglement stratosphérique au pole; avec  des possibilités différentes à notre niveau 1000hPa ( corrélation régime Cassou par exemple). J'y reviens sur mon point 3)

2) La prévision statistique pour le mois qui suit en fonction de l"analyse stratosphérique initiale et de son évolution. 30 ans de recul, hélas, ne suffisent pas pour calculer et prévoir quel régime dominant pour le mois qui suit, ça viendra.....je t'encourage😉 , je note 36% de schéma Hockey

3) Enfin, ne faut il pas intégrer la situation initiale, niveau troposphère,  donc le schéma HN à la date du début du SSW, pour prévoir le régime dominant par la suite?

En suivant ton recueil, j'ai trouvé un peu de ressemblance avec la situation de janvier 2013, pour la phase initiale. Le problème est la suite où le split est manifeste en 2013 avec dipôles favorables et qui n’apparaît plus  aussi poignant sur gfs ce matin? pas simple tout ça pour établir un lien inter étages!

4) la dernière carte pour ma prévision HN j12 avec VP en mode TIRE FESSE, même si l'avantage porte sur le réchauffeur défectueux au départ, on peut encore espérer un blocage atlantique secondaire autour de la mi janvier!

 

archivesnh-2013-1-3-12-4.png

archivesnh-2013-1-6-12-0.png

archivesnh-2013-1-9-12-0.png

archivesnh-2013-1-9-12-4.png

archivesnh-2013-1-16-12-0.png

gfsnh-10-300.png

gensnh-16-1-288.png

Modifié par pablo25
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×