Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Prévisions stratosphériques à moyen & long terme


TreizeVents
 Share

Recommended Posts

Je me trompe peut être mais j’ai l’impression qu’il y’a quelques signaux sur certains modèles dont GFS sur une possible répercussion du SSW vers le 20 janvier. Qu’en pensez vous ? 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

  • Replies 1.2k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Tu pousses le bouchon un peu trop loin maurice régis ! https://www.youtube.com/watch?v=ASc40_mpZjU       "... smiley à l'égard d'un certain pseudo "Cirus", amateur météo dont

Bien vu ! Cela ne m'a pas du tout traversé l'esprit sur le moment et je n'ai pas distingué les SSW qui "marchent" de  ceux qui "ne marchent pas" (d'un point de vue hivernophile). Pour répondre à

~~ Prévisions de la propagation du SSW en cours, évolutions ~~   (La moitié de ce post à initialement été rédigé hier soir, les choses n'ont que peu bougés depuis.) Bonjour, 

Posted Images

Posted
Nancy (54) ; Veneux-les-Sablons (77)
il y a 31 minutes, PSG8375 a dit :

Je me trompe peut être mais j’ai l’impression qu’il y’a quelques signaux sur certains modèles dont GFS sur une possible répercussion du SSW vers le 20 janvier. Qu’en pensez vous ? 

 

Je suis d'accord, sur certaines sorties le froid est vraiment en embuscade à proximité immédiate du pays, sur le continent. D'ici quelques jours on y verra plus clair mais je pense que les signaux visibles sur GFS// ne sont pas anodins ! 😁

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)
il y a 53 minutes, PSG8375 a dit :

Je me trompe peut être mais j’ai l’impression qu’il y’a quelques signaux sur certains modèles dont GFS sur une possible répercussion du SSW vers le 20 janvier. Qu’en pensez vous ? 

 

Oui, si répercussions suffisantes il y a, cela va être certainement intégré dans les nouvelles données et ça va continuer de ce voir, plus ou moins nettement au fil des mises à jour.

 

On voit bien à LT et TLT les modèles qui se cherchent avec tantôt une reprise du VP troposphérique avec même limite une tendance au zonal, par moment des esquisses de scission et de l'élévation de dorsales plus ou moins amples, avec d'une part le plongeant de vastes talwegs dynamiques en direction du Canada et de Terre-Neuve et de l'autre, la mise en place d'un bloc ou d'une coulée glaciale vers l'Europe centrale. Bien malin et balèze celui qui peut dire déjà à quoi il faut s'attendre... 

 

Un combat de titan risque de s'annoncer certainement dans les jours à venir... les jeux sont ouverts ! La seule intuition que j'ai, c'est qu'il ne faudra pas que " ça se loupe " surtout après le 15/01, si modélisations de synoptiques hivernales...

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Posted
Nancy (54) ; Veneux-les-Sablons (77)
il y a 3 minutes, EPISODE CEVENNOL a dit :

Bonjour, par contre l'AO va remonter en flèche pour les prochains jours , et ceci montre qu'un signe de reconstruction du vortex polaire est possible,en général ce n'est pas un bon signe.

 

Mouais pour redevenir neutre dans le pire des cas... Surtout qu'en ce qui concerne notre cadran, la NAO reste pour le moment négative... Rien est donc perdu (encore) ! 😁

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23
Il y a 2 heures, DoubleKnacki a dit :

Oui, si répercussions suffisantes il y a, cela va être certainement intégré dans les nouvelles données et ça va continuer de ce voir, plus ou moins nettement au fil des mises à jour.

Bonsoir,

 

franchement d'années en années, les interventions sur la stratosphère se multiplient et me laissent perplexe.

 

D'une part, la plupart des graphiques proposés sont axés sur 60 ° de latitude, ce qui ne correspond pas à notre latitude de zone tempérée. Or cette année quand on regarde sur notre quadrant à 45 ° de latitude où le vent zonal habituel ne semble pas susceptible de subir une panne totale.

 

D'autre part,si je trouve vraiment qu'il s'agit d'un outil essentiel d'analyse, de compréhension des synoptiques passées, en tant qu'outil de prédiction qui irait au-delà des projections des modèles courants et leurs ensembles ( qui d'ailleurs utilisent forcément les évolutions des vents et températures en stratosphère ), j'ai comme un doute de plus en plus envahissant. Je ne rejette pas les interactions ponctuelles, voire intimes entre la stratosphère et la troposphère, mais honnêtement toutes ces écrits faits, seulement à partir de cartes aux hautes latitudes me semblent suspects? Cette année, la troposphère se débrouille ( se débrouillait ) de façon assez autonome, je me pose la question de ce réchauffement qui pourrait, sur notre quadrant ré enclancher, au moins de façon partielle, une circulation d'origine océanique aux latitudes moyennes: cf les modélisation du vent à 10 hPa.

 

Il ne faudrait pas que la stratosphère devienne le prétexte servant à oublier d'autres informations essentielles de la prévision saisonnière.

Edited by tao
  • Merci 2
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Nancy (54) ; Veneux-les-Sablons (77)

Petite précision sur l'update de GFS à venir, le fameux GFS// :

 

Ces cartes présentent les données du modèle GFS parallèle 0.25° (version v16) avec toujours le coeur de calcul FV3 mais avec des changements dans la physique et dans l'assimilation.

La résolution horizontal de calcul du modèle est toujours de 13km mais la résolution verticale a été augmentée (64 à 127 niveaux jusqu'à 80km d'altitude).

Les données sont disponibles toutes les 6h avec probablement quelques heures de retard par rapport au run opérationnel et des coupures de quelques jours sont possibles.
Ce GFS parallèle deviendra le GFS opérationnel en février 2021 si tout ce passe bien.

 

Est-il possible que cela soit justement pour ça que le comportement de GFS// est si différent des autres modèles en ce moment et notamment de l'ancienne version ? Une sensibilité accrue sur les phénomènes stratos et leur répercussions en tropo peut-être ?

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Plaisance du Touch (31)

Peu d'évolution au niveau des indices de couplage tropo-strato nous permettant d'anticiper les effets du réchauffement stratosphérique de ce début de mois, sur CEP et GFS.

CEP assez favorable à une faible réponse en troposphère d'ici 8-10 jours avec a minima une quasi-neutralité des vents zonaux troposphériques dans les hautes latitudes ...

A noter le nouveau renforcement sur la dernière carte de l'inversion en haute strato suite à une deuxième phase de réchauffement, à voir ce que cela peut donner par la suite...

image.png.362d03768c783b9bb00a840c5031ed38.pngimage.png.53d666253f688324480cd4aac4217d82.pngimage.png.79820c74986460d0528f3070914b1551.png

 

GFS moins favorable,ce qui se traduit notamment dans les évolutions de l'index NAM

 

image.png.92a6ed92ce444097f0ce224e8c1a3d74.png

 

L'anomalie de NAM assez conséquente générée par le réchauffement autour du 1er Janvier est bloquée dans sa descente après le 10 en bas de la strato par une remontée de l'Oscillation Arctique certainement provoquée par une reprise des vents d'ouest en troposphère.

Je n'arrive pas à trouver de prévisions de l'évolution du NAM issue du CEP, il est dommage de ne pas pouvoir comparer les 2 modèles, les prévisions y seraient sûrement un peu plus optimistes...

 

On a en tout cas des éléments positifs dans les modèles à long terme ce soir, avec des tentatives de dorsales qui manquent souvent de punch mais qui sont présentes.

Surtout, on a un signal fort de mise en place d'un anticyclone polaire aussi bien sur les ensembles GEFS que CEP à moyen terme :

 

image.png.e010735a7716183397b53c41805e6f3f.pngimage.png.d52e25e4687ed4620cc3ec8a839d4a7e.png

 

La mise en place d'un anticyclone dans cette zone montre que le vortex troposphérique reste destructuré, cela empêche des morceaux de vortex de migrer du Pacifique vers l'Amérique du Nord et le Groënland, ce qui nous est défavorable, et contraint le plus gros morceau à se repositionner vers l'Eurasie, permettent la reconstitution des réserves de froid à l'est..

Cela libère la zone entre le Groënland et la Scandinavie, et si une puissante dorsale ou un blocage parvenait à s'installer dans cette zone, en s'appuyant sur l'anticyclone polaire, les choses pourraient devenir très intéressantes...

A noter aussi, une nette attaque de hauts géopotentiels côté Pacifique à très long terme sur GEFS, au point qu'elle est visible sur les moyennes des ensembles, et qui pourrait renforcer l'anticyclone polaire ...

 

image.png.f2473ec728dd61a59ac80709618a38b3.pngimage.png.3b27b1c9df2bc875513af73c21fbbb3e.png

 

Cela peut aussi éventuellement faire migrer le vortex de l'Eurasie vers l'Amérique du Nord, ce qui pourrait devenir défavorable... Mais cela semble montrer que le vortex polaire troposphérique va continuer à subir des assauts de hauts géopotentiels à long terme.

La situation est passionnante à suivre en tout cas...

Edited by Blacksun
  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites

Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)
Il y a 15 heures, tao a dit :

Bonsoir,

 

franchement d'années en années, les interventions sur la stratosphère se multiplient et me laissent perplexe.

 

D'une part, la plupart des graphiques proposés sont axés sur 60 ° de latitude, ce qui ne correspond pas à notre latitude de zone tempérée. Or cette année quand on regarde sur notre quadrant à 45 ° de latitude où le vent zonal habituel ne semble pas susceptible de subir une panne totale.

 

D'autre part,si je trouve vraiment qu'il s'agit d'un outil essentiel d'analyse, de compréhension des synoptiques passées, en tant qu'outil de prédiction qui irait au-delà des projections des modèles courants et leurs ensembles ( qui d'ailleurs utilisent forcément les évolutions des vents et températures en stratosphère ), j'ai comme un doute de plus en plus envahissant. Je ne rejette pas les interactions ponctuelles, voire intimes entre la stratosphère et la troposphère, mais honnêtement toutes ces écrits faits, seulement à partir de cartes aux hautes latitudes me semblent suspects? Cette année, la troposphère se débrouille ( se débrouillait ) de façon assez autonome, je me pose la question de ce réchauffement qui pourrait, sur notre quadrant ré enclancher, au moins de façon partielle, une circulation d'origine océanique aux latitudes moyennes: cf les modélisation du vent à 10 hPa.

 

Il ne faudrait pas que la stratosphère devienne le prétexte servant à oublier d'autres informations essentielles de la prévision saisonnière.

Il y a des années ou la strato influence fortement la tropo, d’autres moins mais c’est bel et bien un indice a fortement considérer si ça n’est pas d’ailleurs le plus concret en prévi mensuelle  (ce qui ne veut pas dire parfaitement fiable).
 

Il est également consulté chez MF et analysé dans les hivers passés (février 2012, pour MF, un réchauffement soudain de la strato conduisant à la vague de froid sur l’Europe —> je ne suis pas allé vérifier les cartes de l’époque fin janvier 2012)

Edited by Run999H
  • J'aime 7
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23
il y a 16 minutes, Run999H a dit :

Il y a des années ou la strato influence fortement la tropo, d’autres moins mais c’est bel et bien un indice a fortement considérer si ça n’est pas d’ailleurs le plus concret en prévi mensuelle  (ce qui ne veut pas dire parfaitement fiable).
 

Il est également consulté chez MF et analysé dans les hivers passés (février 2012, pour MF, un réchauffement soudain de la strato conduisant à la vague de froid sur l’Europe —> je ne suis pas allé vérifier les cartes de l’époque fin janvier 2012)

Bonjour,

 

je suis d'accord avec toi, ce sont d'ailleurs des choses notées dans mon message d'hier soir. Ce que je voulais dire, c'est que je trouve que l'évolution des conditions en stratosphère est de plus en plus utilisée en prévision comme l'as caché dans la manche du joueur de poker. De ce fait, l'article posté sur l'autre topic je crois ( ), gomme la complexité et ne rend pas service à ceux qui essaient d'expliquer la couplage stro-tropo.

Je pense qu'il est très complexe de prévoir à l'avance les répercussions en basse atmosphère. C'est pour cela que j'ai précisé qu'à mon avis c'est un outil très pertinent d'analyse de ce qu'il s'est passé, plus compliqué d'utilisation en prévision.

Edited by tao
  • J'aime 2
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
il y a une heure, tao a dit :

l'évolution des conditions en stratosphère est de plus en plus utilisée en prévision comme l'as caché dans la manche du joueur de poker

 

Tout à fait. Lorsque la synoptique troposphérique devient défavorable ou, au moins, peu engageante pour un épisode froid, certains s'intéressent soudainement à la stratosphère. D'autres la guettent dès l'automne, convaincus que le froid ne gagnera pas sans un coup de pouce miraculeux venant d'en haut.

 

Le nombre de recherches sur la strato et le couplage troposphère - stratosphère d'une part et l'intérêt grandissant des modélisateurs pour la stratosphère d'autre part témoignent de l'importance météorologique de la haute atmosphère sur le temps ici bas.

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Je dirais même plus..

 

Et une fois la piste SSW compromise, alors plus rien n'interdit d'aller chercher l'indice magique qui puisse encore sauver l'hiver. Une QBO en veux tu en voilà, tu reprendras bien une petite MJO au passage. Ou n'importe quel truc obscur à 1 hPa, à J+15, de l'autre côté du globe, du moment que ça vend encore un soupçon d'espoir

Edited by Pansa
  • J'aime 1
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)
Il y a 2 heures, _sb a dit :

Tout à fait. Lorsque la synoptique troposphérique devient défavorable ou, au moins, peu engageante pour un épisode froid, certains s'intéressent soudainement à la stratosphère. D'autres la guettent dès l'automne, convaincus que le froid ne gagnera pas sans un coup de pouce miraculeux venant d'en haut.

 

Salut @_sb 😀

 

Je pense qu'ici il y a suffisamment d'Icéens qui lisent avec attention la plupart des messages de certains intervenants ici expert en l'a matière, avec du recul, pour comprendre qu'un SSW n'est pas un géni qui va sortir de sa lampe et exaucer ses propres vœux d'hivernophiles. Le fait que " certains " s'y intéressent soudainement, quelle qu'en soit la raison, personnellement ça ne me dérange pas plus que ça et bien au contraire, c'est plutôt intéressant et enrichissant de favoriser les échanges sur ce sujet, qui est " passionnant " (encore à approfondir) et pas que " dans l'espoir d'obtenir une situation hivernale avec -15°c et 60 cm de neige. En l'absence de quelques experts, notamment Cirus, on fait comme on peu, avec les moyens du bord 🙄

 

Il y a 2 heures, Pansa a dit :

Je dirais même plus..

 

Et une fois la piste SSW compromise, alors plus rien n'interdit d'aller chercher l'indice magique qui puisse encore sauver l'hiver. Une QBO en veux tu en voilà, tu reprendras bien une petite MJO au passage. Ou n'importe quel truc obscur à 1 hPa, à J+15, de l'autre côté du globe, du moment que ça vend encore un soupçon d'espoir

 

Où se situe le souci, tant que c'est un minimum argumenté et que ça tient la route ? 🤔. Peut-être que parfois il faudrait développer un peu plus et éventuellement " plus nuancer " certains analyses, pour éviter que ça passe " pour du souhait ou de l'espoir ", mais en tout cas, là non plus je ne pige pas quel est le but de ce si soudain débat. Par contre, ça fait plaisir de voir un peu plus d'intervenants ici, sur ce sujet assez complexe et difficile à maitriser. De ce fait, observer sa survenue, décortiquer, analyser et essayer d'anticiper ce qu'un SSW pourrait produire après un certain temps, ça fait partie du jeu et encore une fois, c'est passionnant, que ça fonctionne ou pas du tout.

 

Pas vu grand monde s'emballer pour l'instant ici, même si c'est vrai, que c'est aussi une source d'espoir et ça je l'accorde tout à fait, mais en aucun cas personne n'a évoqué le fait qu'une VDF allait sans doute survenir par la suite et pour le reste de l'hiver. Enfin je suis absolument d'accord avec @Run999H.

 

Il n'y a que ceux qui ne proposent rien, qui risquent de ne pas se planter, ça c'est certain. Il n'y a qu'en faisant et en proposant, même si les premières analyses manquent de maitrise et de connaissances, avec parfois un soupçon d'intution, que l'on évolue au fur et à mesure du temps, pour en arriver à sortir quelque chose va pouvoir tenir la route.

 

Sinon, laissons les quelques experts discrets ou absents de ce forum au niveau des SSW et de la stratosphère, discutez lorsqu'ils le pourront et de notre côté, ne participons plus, si les choses doivent être considérées d'une certaine manière...

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 6
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Petite précision @DoubleKnacki, je n'ai jamais dit qu'il y a des experts qui ont le droit de parler de stratosphère et des moins experts qui n'ont pas ce droit. Ma critique était générale et s'adressait à tous. Je tentais de dire que la stratosphère était parfois utilisée à tort et à travers quand les signaux les plus évidents (à l'ordre le plus bas) en troposphère ne suffisent plus, de surcroit avec souvent des présupposés douteux :

 

SSW possible sur les modèles à J+XXX > forcément propagation en surface >  forcément impact en Europe occidentale

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)
il y a 16 minutes, Pansa a dit :

Petite précision @DoubleKnacki, je n'ai jamais dit qu'il y a des experts qui ont le droit de parler de stratosphère et des moins experts qui n'ont pas ce droit. Ma critique était générale et s'adressait à tous. Je tentais de dire que la stratosphère était parfois utilisée à tort et à travers quand les signaux les plus évidents (à l'ordre le plus bas) en troposphère ne suffisent plus, de surcroit avec souvent des présupposés douteux :

 

SSW possible sur les modèles à J+XXX > forcément propagation en surface >  forcément impact en Europe occidentale

 

Justement, quand un SSW s'amorce, il y a un certain laps de temps avant de le valider et d'en être certain. Tout le monde sait ensuite, que la propagation vers les plus bas étages de l'atmosphère n'est pas du tout certaine et peut prendre beaucoup de temps ou, ne pas se faire. Après, j'ai sans doute raté certainement quelques épisodes ou messages allant dans ce sens (phrase soulignée en gras), je ne sais pas... mais, dans la forme, c'est excusable, sauf si la personne en question continue dans sa lancée (sa pensée) et ne prend pas en compte et ne prend pas en compte les remarques qui sont ou, qu'ils lui ont été faites.

 

Pour " la petite précision " dans ton premier paragraphe : je disais ça comme ça, je me doute bien que tu ne l'as pas pensé ou dit.

 

Ce que je veux dire par là, c'est : quel est le but de cette discussion initiée il y a 20h environ ? 🤔

 

152i.gif

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
Il y a 2 heures, DoubleKnacki a dit :

Je pense qu'ici il y a suffisamment d'Icéens qui lisent avec attention la plupart des messages de certains intervenants ici expert en l'a matière, avec du recul, pour comprendre qu'un SSW n'est pas un géni qui va sortir de sa lampe et exaucer ses propres vœux d'hivernophiles. Le fait que " certains " s'y intéressent soudainement, quelle qu'en soit la raison, personnellement ça ne me dérange pas plus que ça et bien au contraire, c'est plutôt intéressant et enrichissant de favoriser les échanges sur ce sujet, qui est " passionnant " (encore à approfondir) et pas que " dans l'espoir d'obtenir une situation hivernale avec -15°c et 60 cm de neige. En l'absence de quelques experts, notamment Cirus, on fait comme on peu, avec les moyens du bord 🙄

 

Salut @DoubleKnacki !

Il y a malentendu !

Je ne pensais pas aux intervenants de ce forum mais à un certain nombre d'intervenants des topics LT qui évoquent les SSW comme d'une baguette magique capable de faire bouger les prévisions dans le sens qu'ils souhaitent.

 

Moi non plus, cela ne me dérange nullement, je le remarque simplement. :)

  • J'aime 2
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)
il y a 4 minutes, _sb a dit :

 

Salut @DoubleKnacki !

Il y a malentendu !

Je ne pensais pas aux intervenants de ce forum mais à un certain nombre d'intervenants des topics LT qui évoquent les SSW comme d'une baguette magique capable de faire bouger les prévisions dans le sens qu'ils souhaitent.

 

Moi non plus, cela ne me dérange nullement, je le remarque simplement. :)

 

Pas de soucis, j'ai effectivement mal saisi certains messages du coup (et le tiens avec) 😄

  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
Il y a 22 heures, LuckyFrenchy117 a dit :

Petite précision sur l'update de GFS à venir, le fameux GFS// :

 

Ces cartes présentent les données du modèle GFS parallèle 0.25° (version v16) avec toujours le coeur de calcul FV3 mais avec des changements dans la physique et dans l'assimilation.

La résolution horizontal de calcul du modèle est toujours de 13km mais la résolution verticale a été augmentée (64 à 127 niveaux jusqu'à 80km d'altitude).

Les données sont disponibles toutes les 6h avec probablement quelques heures de retard par rapport au run opérationnel et des coupures de quelques jours sont possibles.
Ce GFS parallèle deviendra le GFS opérationnel en février 2021 si tout ce passe bien.

 

Est-il possible que cela soit justement pour ça que le comportement de GFS// est si différent des autres modèles en ce moment et notamment de l'ancienne version ? Une sensibilité accrue sur les phénomènes stratos et leur répercussions en tropo peut-être ?

 

Je t'ai apporté des éléments réponses sur le topic dédié :

 

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Plaisance du Touch (31)

Malgré les modélisations peu encourageantes aujourd'hui de GFS/GEFS à long terme (encore que quelques scenarios GEFS sont intéressants ce soir) sur les suites possibles en troposphère du SSW de début janvier, GFS a évolué favorablement pour une possible répercussion, à travers les prévisions du Northern Annular Mode :

 

image.png.a2f488a1b95f89f7521246a67aaff8a8.png

image.png.1259c0e7c05edfda8d95d5c6a7fbfd07.png

 

Hier (en haut) la descente des anomalies de NAM issues du SSW de début janvier se trouvaient bloquées après le 10 aux portes de la troposphère et on avait une remontée de l'Oscillation Arctique à partir du 15. La prévision d'aujourd'hui (en bas) laisse entrevoir une propagation possible à toute la troposphère après le 15 qui devrait donc entraîner, si cette prévision se confirme, une nouvelle baisse de l'Oscillation Arctique après une remontée jusqu'au 15

 

La prévision de l'AO issue de GFS est éclatée aujourd'hui après le 16 Janvier, elle pourrait bien être plus resserrée vers le bas dans les prochains jours...

image.png.7345fe7872c0d58e9e8b2d0b64d13e7d.png

 

 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 17 minutes, Paul1305 a dit :

 

pourquoi poster ca ici? ca sert à rien, on va pas débattre sur des liens farfelues 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Pontarlier centre-ville 820 m, doubs
il y a 1 minute, mike a dit :

 

pourquoi poster ca ici? ca sert à rien, on va pas débattre sur des liens farfelues 

Oui d'accord pour le titre un peu racoleur, mais ce qu'il faut lire c'est qu'il y a en cours de développement (si j'ai bien compris) un modèle mathématique qui pourrait aider à prévoir la survenue d'un SSW et surtout de prévenir les conséquences, aujourd'hui nous savons qu'il peut avoir un lien avec des conditions hivernales sur l'Europe et un SSW, mais ce n'est pas systématique.

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Plaisance du Touch (31)

La valse des modélisations GFS/GEFS à moyen/long terme se retrouvent dans les changements incessants de l'estimation globale de l'état du vortex polaire stratosphérique et troposphérique, à travers l'évolution de l'indice NAM et donc des prévisions de l'Oscillation Arctique

 

Jeudi 7 Janvier :  La prévision de propagation des anomalies de NAM est en amélioration par rapport à la veille, avec une propagation qui devient favorable en troposphère après le 15 notamment. La prévision de l'AO commence à nouveau à regarder un peu vers le bas après le 15...

 

image.png.6b142ff37868bdb31a67f479e4809fa7.pngimage.png.608316b99c270aabff320366a6323f00.png

 

 

Vendredi 8 : La propagation est envisagée assez identique après le 15 et même meilleure après le 20, malheureusement je n'arrive pas à reproduire le graphe de l'AO d'hier, j'ai pris celui du 7 dans un de mes post précédents, mais on avait sur celui d'hier davantage de scenarios qui envisageaient une baisse de l'AO après le 16...

 

image.png.7b7cc65b32cbcdef4f7cc1ac791caea3.png

 

 

Aujourd'hui samedi 9: Alors qu'on espère à une prévision sur la lancée des jours précédents, et bien non, paf, mauvaise propagation en tropo après le 20, remontée envisagée des vents zonaux, d'où plus de scenarios vers le haut dans la prévision de l'AO...

 

image.png.64454c7a0a1b5eb5f24bec0c3b6ebe23.pngimage.png.09d1baa0079de2d786a2579c50b3581f.png

 

Cela peut illustrer les valses incessantes de GFS actuellement, et l'incertitude de la prévision à l'échelle hémisphérique en ce moment...

Les scenarios seront  peut-être différents à nouveau demain 😁 !

 

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...