Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Prévisions stratosphériques à moyen & long terme


TreizeVents
 Share

Recommended Posts

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)

Merci @lolman123 pour cette vaste et longue analyse et pour le travail fourni. Après, je ne suis pas spécialiste dans le domaine pour donner un avis...

 

Par contre, on sent peu à peu le retour très très progressif des futurs discussions animées au sujet de ces fameux SSW, un peu comme le retour des odeurs de cheminées par temps humide, planant dans l'air par vent calme 😁 !

 

A ce sujet, voici mon pressentiment pour un éventuel SSW au cœur de l'hiver qui arrive à pas de mammouth 😄  :

 

s3y1.png

  • J'aime 2
  • Haha 21
Link to post
Share on other sites

  • Replies 1.2k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Tu pousses le bouchon un peu trop loin maurice régis ! https://www.youtube.com/watch?v=ASc40_mpZjU       "... smiley à l'égard d'un certain pseudo "Cirus", amateur météo dont

Bien vu ! Cela ne m'a pas du tout traversé l'esprit sur le moment et je n'ai pas distingué les SSW qui "marchent" de  ceux qui "ne marchent pas" (d'un point de vue hivernophile). Pour répondre à

~~ Prévisions de la propagation du SSW en cours, évolutions ~~   (La moitié de ce post à initialement été rédigé hier soir, les choses n'ont que peu bougés depuis.) Bonjour, 

Posted Images

Posted
Aubagne (13400)

À mon niveau, je suis d'accord avec @lolman123 sur la question des précurseurs, des liens entre troposphère et stratosphère sur cette seconde décade d'octobre grosso modo.

La conclusion me paraît plus incertaine. @Lolman123 est d'ailleurs prudent. En effet, des rétroactions et liens de résilience peuvent être à l'œuvre pour ouvrir des probabilités froides entre Atlantique et Asie dans son ensemble. Mais on entre davantage dans l'analyse statistique que météorologique. C'est intéressant et c'est à recadrer clairement dans ce contexte statistique.

Pour essayer d'avoir un peu plus d'éléments dans mon panier, j'ai regardé les modélisations : là aussi, rien de vraiment concret.  Un SSW en entrée de dernière décade semble acquis, son intensité reste évasive. Quant à ses conséquences, c'est davantage volatile.

C'est ce qui me gêne dans les conclusions sur les SSW et ce n'est pas propre à lolman. Les analyses sur ce sujet sont encore balbutiantes et centrées sur les causes et effets connues tout en sachant que le nombre d'inconnues est élevé. Pour moi, il convient de relativiser. Pour apporter un élément de réponse à @Hugo_HK, le regard à porter sur ce type de prévisions est du même ordre que sur les prévisions saisonnières : des probabilités à échelle large, et les normaliser éventuellement entre 1/3 et 2/3 ni en-deça, ni au-delà.

Autrement, on tombe, quand l'a dit @Kyrion sur ce post, sur la simple recherche à tout prix d'un élément favorable à son souhait, du froid sur l'Europe pour un SSW en général.

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23
Il y a 7 heures, _sb a dit :

En effet, des rétroactions et liens de résilience

Bonsoir,

 

les rétroactions je comprends, mais les liens de résilience, j'ai un doute...

Est-ce une résistance au transfert des anomalies de la stratosphère vers la troposphère, si oui pour quelles raisons? La résilience c'est un peu le terme à la mode, il devrait aussi s'appliquer aux transferts entre les couches de l'atmosphère?

Edited by tao
  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

C'est un terme à la mode en psycho/sociologie, il existe également dans d'autres disciplines scientifiques telles que l'étude des écosystèmes ou l'étude des propriétés physiques des matériaux.

La haute troposphère et la basse stratosphère répondraient lors d'une perturbation (passage dans un sens comme dans l'autre) en apportant des éléments antérieurs en réaction au passage de la perturbation, à cause notamment de la relative rigidité de la tropopause.

Ce sont des idées lues et elles ne sont pas acceptées par l'ensemble des chercheurs. Peut-être me suis-je mépris sur le concept terme. En tentant d'expliciter, cela me fait penser à la très fumeuse théorie de la mémoire de l'eau, c'est dire si j'avance avec des pincettes !

Edited by _sb
  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...