Youri

Suivi du temps à Ziniaré, Burkina Faso

Messages recommandés

Bonsoir à tous!

 

La chaleur bat son plein, nous sommes aussi en plein combat Harmattan / Mousson, et cette dernière domine bien plus que la normale. Tant et si bien que des averses ont commencé à se développer un peu partout sur le territoire depuis samedi. Rien d'énorme, juste des congestus lâchant quelques ondées dans l'air surchauffé... Ce qui nous a tout de même permis de recevoir 1 mm tout rond dimanche après-midi, dans notre quartier. L'événement était bien sûr très localisé.
Mais hier soir aussi, nous avons reçu quelques gouttes et c'est un peu le même cirque tous les jours depuis samedi... Un vrai temps d'avril, en somme. Temps ensoleillé avec mousson bien humide le matin, puis après-midi sans vent surchauffés avec ce fameux ciel chaotique, des tourbillons de poussière à répétition, quelques cumulus arrivent parfois au stade de cumulonimbus, donnant vents de poussière, odeurs de terre mouillées, et, à l'occasion, quelques gouttes où un peu plus!

 

Aujourd'hui, même topo, à ce détail près que nous en sommes à notre première journée où la température minimale ne s'est pas abaissées sous les 30°C...

 

Récap:

 

11/03: 25.1°C / 41.3°C

12/03: 25.2°C / 41.2°C

13/03: 28.2°C / 40.7°C

14/03: 28.2°C / 40.8°C

15/03: 25.3°C / 41.8°C

16/03: 28.4°C / 39.6°C

17/03: 27.2°C / 40.2°C

18/03: 29.1°C / 40.1°C PP : 1.0 mm

19/03: 28.1°C / 41.9°C

20/03: 30.2°C / 40.6°C

 

Ca fait une sacrée belle chaleur, tout de même bien corsée pour la saison. On est certes en mars, mais j'ai déjà vu mieux que ça en cette saison... On à l'impression d'être un mois en avance.

Mars est plutôt le mois de fortes chaleurs sèches, avec l'Harmattan toujours roi (même si parfois temporairement détrôné) et de plus grandes amplitudes thermiques. Hier soir, à 23h, il faisait encore 34°C, ce qui était déjà pas mal, jusqu'à ce qu'un cumulus congestus en perdition vienne apporter quelques gouttes ; au même moment un vent turbulent s'est levé, et la température est ... remontée à 36.8°C, toujours avec ces quelques gouttes... C'était une ambiance très étrange.

 

C'est vrai, quoi... fermez deux minutes les yeux, et imaginez vous tout près de minuit, avec 36°C et demi dehors, un vent chaud qui souffle en rafales et quelques gouttes tiédasses qui vous éclaboussent... Ca fait un peu... contradictoire non?

 

Tout comme le point de rosée qui passe de 15°C à 1°C en une demi-heure au petit matin, avant de remonter à 19°C tout aussi brusquement peu avant midi... Front inter-tropical, quand tu nous tiens!

 

D'ici vendredi, une veritable déferlante harmattanesque (oui j'invente du vocabulaire) est prévue envahir tout le pays du nord au sud, les points de rosées prévus samedi et dimanche par GFS sont voisins de -20°C... La masse d'air à 850 hPa devrait bien changer aussi, passant de 25°C à 18 / 19°C. Ca devrait être une pause bien méritée dans cette longue série de journées et nuits étouffants.

Quels contrastes, tout de même!


Mais au moins, dans cette masse d'air, nous sommes sûrs de ne pas avoir de temps instable et chaotiques, et l'amplitude thermique devrait faire son retour... Ainsi qu'un vent de nord à nord-est bien vigoureux, à en croire la brutalité avec laquelle la masse d'air est prévue nous envahir. Il faut voir l'animation GFS des points de rosée, entre jeudi et vendredi. Ca fait comme un "tsunami" bleu/violet qui nous tombe dessus du nord en 24h.

Mais ce sera au moins plus respirable... du moins côté températures... Car je suis prêt à parier que ce brutal coup d'Harmattan sera accompagnée de fortes quantités de poussières en suspension. Le contraire m'étonnerait, surtout vu la force du vent prévue plus au Nord, dans le Sahara.

  • J'aime 4
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tn de 32.4 à Ouagadougou hier O.o

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Ari a dit :

Tn de 32.4 à Ouagadougou hier O.o

 

C'est très élevé mais ça ne m'étonne pas tant que ça à vrai dire. Ici 30.4°C de Tn encore ce matin... Toujours provisoire, mais bon, sauf en cas d'orage, je ne vois pas pourquoi ça descendrait plus bas d'ici minuit.

 

Plus qu'à attendre que ça passe, sachant que d'ici 24 à 36h, les conditions vont drastiquement changer, comme décrit plus haut.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bonsoir, le changement de temps s'est confirmé, est sa brutalité est tout à fait conforme aux prévisions aussi. Après une matinée dominée par un temps humide et les vents de la mousson (points de rosée autour de 20°C) et un après-midi nuageux, lui aussi dominée par le flux de mousson (j'ai presque cru que des orages allaient pouvoir se développer, car les cumulus évoluaient de manière prometteuse), le vent a petit à petit tourné au nord-nord-ouest vers 16h30. Le point de rosée a chuté à 1°C à 18h. Nul besoin de préciser que les cumulus se sont littéralement évaporés en moins d'une heure. La brise s'est maintenant bien établie, autour de 15 à 20 km/h, et à cette heure-ci, 22h28, il fait 32.4°C, avec un point de rosée à -4°C !!! (humidité relative 9 %). Pour couronner le tout, et comme je l'imaginais, l'atmosphère est en train de devenir très brumeuse (déjà des halos visibles autour des lampadaires), donc l'advection de poussière ne manque pas non plus au rendez-vous...

 

Rendez-vous demain pour la suite!

Modifié par Youri
  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bonjour à tous!

 

Vraiment, cette advection d'air sec est assez exceptionnelle, c'est la première fois de cette saison sèche que les points de rosée descendent si bas. -11°C à Ouaga, entre -17 et -19°C ici à Ziniaré, actuellement, 26.0°C et 4 % d'HR ! (08h45)

Les hygromètres finissent même par en perdre leur précision à ces stades, car 1 % de plus ou de moins fait bondir le point de rosée de 2 ou 3°C d'un seul coup...

 

Bien entendu, il n'est plus question de chaleur, mais bien de vent sec et d'épaisse brume de poussière.

 

21/03: 30.4°C / 39.6°C

22/03: 27.4°C / 38.1°C

23/03: 26.6°C / 33.9°C

 

EDIT: la station de Bomboré indique même un point de rosée de -21°C !!!

Modifié par Youri
  • J'aime 6
  • Merci 1
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Youri a dit :

Bonjour à tous!

 

Vraiment, cette advection d'air sec est assez exceptionnelle, c'est la première fois de cette saison sèche que les points de rosée descendent si bas. -11°C à Ouaga, entre -17 et -19°C ici à Ziniaré, actuellement, 26.0°C et 4 % d'HR ! (08h45)

Les hygromètres finissent même par en perdre leur précision à ces stades, car 1 % de plus ou de moins fait bondir le point de rosée de 2 ou 3°C d'un seul coup...

 

Bien entendu, il n'est plus question de chaleur, mais bien de vent sec et d'épaisse brume de poussière.

 

21/03: 30.4°C / 39.6°C

22/03: 27.4°C / 38.1°C

23/03: 26.6°C / 33.9°C

 

EDIT: la station de Bomboré indique même un point de rosée de -21°C !!!

 

Effectivement les donnés d’humidité sont clairement hallucinantes...

 

http://www.weatherlink.com/user/orezone/index.php?view=summary&headers=1

 

un Point de Rosée mini de -27c enregistré... Comme tu dis Youri, les VP2 perdent leur moyen par de telles valeurs.... 

Une Tx de seulement 32.1c à Bomboré 😱

 

Encore merci pour ton suivi régulier toujours aussi plaisant à lire :) 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bonjour à tous!

 

Eh bien, il y a du nouveau !!! Cette intersaison est vraiment passé au 1er rang en terme de variations brutales.

Le temps est resté extrêmement sec jusqu'à mercredi inclus, le taux d'HR est tombé jusqu'à 1 % à ma station, chose que je n'ai pas encore vue en presque 6 ans de vie à Ziniaré. Le point de rosée est tombé jusqu'à -29°C le dimanche 25 et -28°C le mercredi 28. Je doute que ces valeurs soient exactes, car elles sortent largement de la plage de mesure habituelle de la station. Mais malgré tout, cela montre que la masse d'air était exceptionnellement sèche durant ces 6 jours.

En moins de 2 jours de ce temps, les lèvres se sont gercées pour presque tout le monde. Moi même j'ai eu l'impression que toute ma peau n'était qu'un costume trop petit, je me sentais tiraillé, étriqué de partout, mal dans ma peau, c'est le cas de le dire !!!

 

Et jeudi matin très tôt, (après un mercredi où le taux d'HR sétait effondré à 1% vers midi), la mousson s'est levée, faisant passer le point de rosée de -7°C à 19°C en quelques heures seulement. La nuit de jeudi à vendredi à de nouveau connu une Tn supérieure à 30°C, puis hier, vendredi a été dominée par la mousson... Vers 10 h les premiers cumulus ont commencé à se développer, et, en fin d'après-midi, beaucoup de cumulonimbus ont vu le jour. On a entendu le tonnerre avant 17h. Puis, au coucher du soleil, il y a eu un gros coup de vent puis il a commencé à pleuvoir, faiblement à modérément et cela s'est poursuivi une bonne partie de la soirée. J'ai relevé 3.6 mm à ma station.

 

Ce samedi matin, après une fraîcheur bienvenue, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir sur l'image satellite une grosse ceinture de sable qui s'étend depuis la Mer Rouge jusqu'à l'Afrique de l'Ouest. Ce nuage de sable couvrira aussi notre partie du Burkina d'ici quelques heures. Il sera probablement accompagné par l'Harmattan et un nouvel assèchement de l'air...

A Niamey (Niger) à l'heure où je vous parle il fait 32°C et l'HR est de 6 % (Pt de rosée -10°C) et la visibilité est de 1 000 m. Tandis qu'ici il fait présentement 31°C, l'HR est de 47 % (Td 18°C). La visibilité horizontale est toujours bonne bien que le ciel soit fortement voilé (peut-être déjà la poussière en altitude).

Avec la pluie qui est tombée hier, l'assèchement ne devrait pas pouvoir être trop prononcé au niveau du sol (du moins aujourd'hui) car contré par l'évaporation de l'eau en surface.

 

5abf5c251c839_Ceinturesable.png.27adeccf136efcbc8a78a044089c868f.png

 

Ce genre de situation n'est pas très fréquente... Ca joue au yo-yo!

 

24/03: 25.1°C / 32.6°C

25/03: 22.2°C / 36.3°C

26/03: 23.3°C / 39.4°C

27/03: 28.2°C / 40.2°C

28/03: 26.2°C / 41.4°C

29/03: 23.7°C / 41.1°C

30/03:  23.7°C / 39.2°C Précipitations: 3.6 mm. NOTA: la Tn de 23.7° de ce jour a été atteinte vers 22h, en raison de la pluie qui tombait. Sinon, comme je l'avais dit, la nuit du 29 au 30 a été chaude, et ça n'est pas descendu sous la barre des 30°C.

 

 

Modifié par Youri
  • J'aime 10

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour!

 

Après l'advection de poussière fin mars, dont les effets se sont fait sentir pendant la moitié de la semaine (horizons très brumeux et ciel blanc), la mousson refait une percée depuis jeudi. Toujours le même combat, mousson le matin, harmattan l'après-midi, points de rosée passant de valeurs négatives à presque 20°C et vice-versa. Depuis hier cependant, la mousson semble l'emporter, et même en fin d'après-midi, le retour de l'alizé de nord-est n'a pas fait descendre la Td sous les 10°C, et avant minuit, la mousson était de retour avec ses Td > 15°C.

 

D'après GFS elle devrait l'emporter pendant quelques jours, au moins jusqu'au milieu de semaine. A voir quels fruits cela produira... L'expérience me dit que cela ne peut pas ne rien produire: c'est presque sûr que durant ces quelques jours on aura le droit, au choix, à l'un ou plusieurs de ces paramètres:

-Convection, grosse instabilité, nombreuses formations de cumulonimbus (presque sûr à 100 %)

-Tempêtes de poussière (Au moins 80 %)

-Pluie (~50 %) sachant que c'est la chose la plus difficile à obtenir en ce moment parmi les trois paramètres possibles.

 

En effet la moindre incursion de mousson assez épaisse (en altitude) crée presque obligatoirement une forte cumulification en cours d'après-midi (sauf en cas de soleil voilé par des cirrus ou d'autres nuages), donc cela ne fait aucun doute.

Les cumulonimbus éclosent, eux aussi, très facilement, et les vents de poussière qu'ils envoient aux alentours couvrent une zone géographique relativement large, ce qui laisse peu de chance de passer outre.

En revanche, le noyau pluvieux, lui, ne touche le plus souvent qu'une toute petite zone, et là il faut être chanceux pour être dedans. Sauf si le tout arrive à s'organiser en M.C.S, ce qui n'arrive le plus souvent que vers la fin du mois (mais les MCS de fin avril touchent plutôt le Sud, il faut souvent que nous attendions mai pour cela), et encore il existe des M.C.S que je qualifierai de quasi-stériles en terme de précipitations. Tout se couvre de cumulonimbus, et il y a des éclairs partout, mais les noyaux pluvieux au sein du M.C.S restent étroits et localisés...

 

31/03: 24.6°C / 38.2°C

01/04: 27.9°C / 38.3°C

02/04: 26.6°C / 41.1°C

03/04: 26.9°C / 42.2°C (premier 42°C ce 03 avril si je ne me trompe pas)

04/04: 27.9°C / 41.3°C

05/04: 27.3°C / 40.1°C

06/04: 25.8°C / 41.4°C

07/04: 25.4°C / 41.3°C

  • J'aime 9
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

La chaleur fait bien mal, on continue sur notre lancée; nuits peu réparatrices, sueur à toute heure, irritations de la peau et démangeaisons à la nuque... La faiblesse du rafraîchissement nocturne et l'humidité qui devient de plus en plus élevée sont, comme d'habitude, les principaux coupables de ces maux. Les 40°C et plus dans la journée, ce n'est pas nouveau et on finit par s'y habituer... Mais c'est que ça part de déjà bien haut le matin, et ça monte très vite aussi, souvent déjà plus de 36°C avant même 10h du matin. Et après le coucher du soleil, on reste à 38, 37, 36 pendant de longues heures (parfois jusqu'à 21h). Alors que la chaleur sèche de fin février et mars (normalement, car cette année mars a été un peu spécial), oui il fait 40 voire 41°C dans la journée, mais le matin on peut partir de 23 ou 24°C et après le coucher du soleil on retombe assez rapidement sous les 35°C, et 30°C à l'heure du coucher.

 

08/04: 27.6°C / 40.6°C

09/04: 27.6°C / 39.4°C

10/04: 28.4°C / 38.6°C

11/04: 28.8°C / 39.2°C

12/04: 28.2°C / 40.7°C

13/04:  27.1°C / 40.7°C

14/04: 29.2°C / 40.0°C

15/04: 27.2°C / 39.3°C

16/04: 26.2°C / 41.2°C

17/04: 27.3°C / 41.3°C

18/04:  25.2°C / 41.6°C

19/04: 27.4°C / 41.4°C

20/04: 28.2°C / 41.4°C

 

Le front inter-tropical aussi ondule au dessus de nos têtes, tous les matins à 7 / 8 h les points de rosée sont entre 18 et 20°C, mais quand je rentre du boulot à 18h, ça oscille entre -1°C et 12°C (pour les jours ou la mousson a plutôt bien résisté).

 

Une manifestation assez spectaculaire de cette position "limite" dont j'ai oublié de parler le week-end dernier. Samedi matin, la mousson dominait, la Td était entre 18 et 20°C. Jusqu'à midi, la mousson a très bien résisté, le point de rosée s'est à peine abaissé à 16 - 17°C. En début d'après-midi, toujours dans ces conditions, des bourgeonnements nuageux prometteurs ont commencé à apparaître, mais vers 15h, pouf, le point de rosée s'est effondré à 0°C en moins d'un quart d'heure. Les bourgeonnements nuageux au dessus de nos têtes ont rapidement pris des airs de simples altocumulus inoffensifs (quoique toujours bien gris, mais on voyait clairement que leur base était trop élevée pour donner quoique ce soit d'autre que du virga, au mieux...). Mais plus au sud, on voyait que de sérieux cumulonimbus s'étaient formés. Finalement vers 17h, le cumulonimbus situé au sud-est s'est désintégré, en même temps qu'on voyait le ciel devenir rougeâtre dans cette direction. Pendant plus d'un quart d'heure, j'ai observé cette brume rougeâtre en me demandant si elle allait se déplacer jusqu'ici. Et puis finalement, le vent s'est brusquement levé du sud-est la poussière est arrivée, en moins de 3 minutes, le point de rosée affichait de nouveau 19°C, alors qu'il était a 0°C juste avant. Je pense même que si ma station avait eu un pas de mesure encore plus fréquent, cette transition se serait faite en moins d'une minute, car le vent qui s'est levé a été directement moite, comme si l'on venait d'ouvrir la porte de la salle de bains, quoi. Ce cumulonimbus, en se désagrégeant, a dû forcer le front d'air humide à reprogresser vers le nord de plusieurs dizaines de kilomètres, chose qui n'arrive normalement pas dans l'après-midi, ou il ne fait que se retirer vers le Sud. Normalement, une fois que l'air s'est asséché en début ou milieu d'après-midi, tout retour en arrière est impossible avant le soir ou la nuit.

Modifié par Youri
  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca doit être intenable une telle chaleur ...

J'ai l'impression que la mousson met plus de temps à pointer le bout de son nez dans ta zone Youri, tu confirmes ?

J'ai regardé un peu les prévisions et le temps sec devrait durer par chez toi.

Egalement, les températures ont l'air un peu plus élevées que la norme.

 

Pendant ce temps en France, des records de chaleur sont battus un peu partout, mais bon, on ne joue pas dans la même cour :P 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@bastiien oui ce n'est pas facile, cette période est toujours dure à passer, baisse de tonus et de productivité, de patience... enfin bref de tout quoi! En plus des problèmes de peau que la transpiration finit par causer, comme j'en parlais tout à l'heure.

 

Pour ce qui est de la mousson, elle est à l'heure, sans soucis, mais ce qu'il faut garder à l'esprit, c'est que la mousson n'est que le vent de sud-ouest humide (points de rosées généralement entre supérieurs à 18°C) opposé à l'Harmattan de nord-est très sec... qui est certes une condition irréductible pour que les orages et les pluies puissent se former, mais qui en revanche ne garantit pas du tout que ceux-ci se forment régulièrement. La mousson doit s'être suffisamment établie et concerner une assez grande épaisseur d'atmosphère pour se montrer efficace en terme de précipitations. Et même avec cela, d'autres paramètres jouent un rôle important (inhibition convective, lignes de grains ouest-africaines dont l'intensité est variable selon le moment de la journée). Le temps peut rester humide et la mousson dominer pendant des semaines, mais le ciel peut rester désespérément sans nuages ou alors avec à peine quelques cumulus stériles. C'est d'ailleurs précisément le cas en ce moment, tout comme en octobre où la mousson, bien que présente, presque la moitié du temps, ne donne rien sauf quelques orages secs, avec tempêtes de poussière, à très petits noyaux pluvieux comme je le décrivais plus haut.

On peut aussi parfois encaisser une semaine sans pluie en plein mois de juillet bien que la mousson soit bien installée sur tout le territoire... et se résume dans ce cas à un vent moite qui maintient une chaleur lourde en permanence.

Ce n'est pas comme en Asie ou la mousson apporte son lot de pluies diluviennes dès qu'elle pointe le bout de son nez.

Ici la mousson domine le temps dès fin Avril/début mai, mais les pluies ne deviennent régulières et conséquentes qu'en juin (parfois mai peut-être bien arrosé mais c'est irrégulier), et stoppent dès fin septembre, bien que le mousson domine ensuite encore le temps jusqu'à la fin octobre, en n'apportant alors que chaleur lourde et orages épars et localisés.

 

Dans les prochains jours, il est justement prévu que le front inter-tropical pénètre enfin plus profondément dans le continent, nous devrions donc être sous l'influence plus ou moins permanente de la mousson à partir de mercredi (bien que tout cela soit souvent délicat à prévoir longtemps à l'avance par les modèles). L'activité orageuse devrait donc logiquement commencer à augmenter.

Toutefois à cette période de l'année il faut toujours s'attendre à ce que l'Harmattan puisse reprendre le dessus pendant une poignée de jours. Toute pluie, aussi abondante puisse-t-elle être, ne peut donc pas pour l'instant être annonciatrice du vrai départ de la saison des pluies. Il est en effet habituel que, plus ou moins tôt dans le mois de mai, la première véritable ligne de grains ouest-africaine nous concerne, donnant parfois plusieurs dizaines de millimètres de pluie de manière assez généralisée, et donnant ainsi le (faux) espoir que la saison des pluies va démarrer tôt, que la chaleur est déjà finie, etc... etc... les gens tombent dans le piège et moi aussi d'ailleurs, on se réjouit trop vite, ça fait un peu le même effet que le premier beau temps d'avril en France (aaah, les beaux jours sont là) alors que pourtant... .... on connaît tous la suite ;) .

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.