Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi du temps à Ziniaré, Burkina Faso


Recommended Posts

il y a 16 minutes, newtonis a dit :

D'ailleurs quel réseau tu utilises pour maintenir la connexion ? (Wi-Fi ?  Opérateur ? forfait illimité ?) 

 

J'utilise un tout bête routeur Wi-Fi mobile avec une puce Moov (anciennement Telmob) avec un forfait limité que je renouvelle dès que nécessaire.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
  • Replies 1k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour à tous !    Juste une petite comparaison de paysage. Il ne s'agit plus de remarquer la taille des ombres mais plutôt de comparer l'état de la nature entre août et avril,  deux mois o

Bonjour et bon dimanche à tous !   Nous avons eu tôt ce matin notre première ligne de grains pluvieuse de l'année. La tempête de poussière qui l'a accompagnée a été d'une intensité remarquab

Bonjour à tous !   On continue avec les relevés de fin septembre et de début octobre... On maintient avec des pluies régulières et une forte humidité atmosphérique (un peu pénible la nuit, a

Posted Images

il y a 14 minutes, Youri a dit :

 

J'utilise un tout bête routeur Wi-Fi mobile avec une puce Moov (anciennement Telmob) avec un forfait limité que je renouvelle dès que nécessaire.

Ok très bien c'est ce que j'utilisais aussi mais avec Orange. Mais n'étant pas sur place le renouvellement du forfait n'était pas fait régulièrement. 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous!

 

Place au bilan de janvier 2021:

 

Tnm: 19.5°C au lieu d'une moyenne de 16.5°C (+3.0°C) ou de 17.4°C (+2.1°C)

Txm: 35.4°C au lieu d'une moyenne de 33.0°C (+2.4°C) ou de 33.2°C (+2.2°C)

 

Tm: 27.5°C  au lieu d'une moyenne de 24.7°C (+2.8°C) ou de 24.9°C (+2.6°C)

 

--

 

Donc sans surprise, gros excédent quel que soit la référence choisie...

 

Pour ce qui est de la suite du programme de février, GFS semble avoir beaucoup de mal à anticiper la suite des événements... Il y a quelques jours, il prévoyait un pic de chaleur et, peut-être, une incursion de mousson à la faveur d'une ondulation favorisée par un talweg plongeant vers l'Afrique du nord-ouest, suivie d'un net rafraîchissement et de l'arrivée du même coup d'une masse d'air extrêmement sèche... Mais ce destin n'est apparemment plus au menu des dernières sorties où l'on voit du coup que le modèle patine beaucoup: Là on semble toujours se diriger vers un pic de chaleur pour la fin de semaine et le début de semaine prochaine, suivie d'un coup de mousson (reste encore à vérifier), mais exit le rafraîchissement ensuite, on resterait dans de l'air bien chaud et la possibilité de nouvelles incursions de mousson n'est pas non plus à exclure: la position de la limite air sec/air humide varie tant d'un run à l'autre qu'il est encore difficile de dessiner quelque chose au delà de 5 jours d'échéance. Une chose est sûre, la mousson semble bien décidée à tenter de nous dire bonjour ne serait-ce qu'une fois en passant... Chose qui, sans être exceptionnelle, (on l'a vu plusieurs fois ces dernières années), ne se produit pas non plus chaque année, d'autant plus que GFS va jusqu'à modéliser quelques précipitations.

 

En gros, l'absence remarquée des coups de frais "hivernaux" (car pas une seule fois nous n'avons eu de maximale inférieure à 30°C pendant la période dite "fraîche", chose qui est, là, réellement exceptionnelle d'autant plus que plus le temps passe, et moins ça risque d'arriver, ou en tous les cas si fraîcheur il y a, ce serait plus à cause d'un orage précoce que d'un coup d'Harmattan de provenance nordique) cette année, ne semble pas devoir être la seule anomalie de 2021... on semble vouloir enchaîner avec des coups de chaud toujours plus précoces... et indirectement, la mousson semble devoir aussi adopter un comportement anormal, car cette année, sa retraite vers le sud a été plutôt timide, les localités du centre et du sud de la côte d'ivoire, par exemple, n'ont pour certaines pas connu le moindre souffle d'alizé continental pour le moment. Peut-être est-ce dû à la chaleur anormale qui a persisté sur le continent une bonne partie de l'hiver et n'a pas favorisé l'extension de l'anticyclone thermique saharien... Et l'arrivée apparemment précoce de la chaleur (si on considère qu'elle s'est retirée un temps) va sans doute aussi favoriser des poussées de mousson précoces comme les modèles semblent le projeter... Mais, dans tous les cas, on sait que cela ne saurait augurer d'une tendance plus humide que la normale pour la saison des pluies à venir, car il est beaucoup trop tôt, la situation peut changer, il suffit de voir par quoi a été suivie la fraîcheur très prometteuse du mois de novembre 2020 🤢...

 

Les journées de brume sèche et de visibilité réduite par la poussière, sont, elles aussi, très éparses par rapport à ce dont nous avons l'habitude. Mais ce point précis, je ne le regrette pas du tout en revanche, car à part quelques degrés gagnés et moins d'UV, il n'y a aucun avantage, car alors on respire mal, la poussière est partout, on fait les poussières trois fois par jour, on chope des maladies respiratoires 😷...

  • J'aime 5
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Capesterre Belle-Eau (971)
Il y a 10 heures, Youri a dit :

Les journées de brume sèche et de visibilité réduite par la poussière, sont, elles aussi, très éparses par rapport à ce dont nous avons l'habitude. Mais ce point précis, je ne le regrette pas du tout en revanche, car à part quelques degrés gagnés et moins d'UV, il n'y a aucun avantage, car alors on respire mal, la poussière est partout, on fait les poussières trois fois par jour, on chope des maladies respiratoires 😷...

 

Bonjour Youri. 

Est-ce que tu as une explication sur cette brume sèche qui est moins présente que d'habitude ?

Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, cyco a dit :

 

Bonjour Youri. 

Est-ce que tu as une explication sur cette brume sèche qui est moins présente que d'habitude ?

 

Bonjour, 

 

Il semble que ce soit logiquement dû à un Harmattan plus faible, plus mou que d'habitude, car même en terme de vitesse de vent, nous ne crevons pas le plafond cette année. Il y a moins de vent que d'habitude. Ce mois ci nous n'avons même pas encore eu la moindre rafale à 30 km/h alors que nous sommes au mois le plus venteux de l'année en théorie. 

Même en janvier, les journées très chaudes pour la saison étaient marquées par une grande faiblesse du vent... Normalement, il fait frais, il y a du vent, de bonnes rafales à 40/45 km/h et le fond de l'air est frais le matin et le soir, et reste tiède en journée...

Logiquement, moins de vent, moins de poussière...

  • J'aime 1
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous!

 

C'est parti pour 10 jours de relevés...

 

04/02: 19.8°C / 36.9°C

05/02: 21.5°C / 36.6°C

06/02: 21.6°C / 36.2°C

07/02: 21.3°C / 34.8°C

08/02: 21.0°C / 35.2°C

09/02: 22.7°C / 36.4°C

10/02: 20.1°C / 37.1°C

11/02: 20.0°C / 38.0°C

12/02: 20.5°C / 38.5°C

13/02: 21.1°C / 38.2°C

14/02: 21.8°C / 38.8°C (je ne prends pas trop de risque en relevant les Tn et Tx d'aujourd'hui car, à part un jet d'eau glacée, rien ne pourra les faire changer 😁)

  • J'aime 2
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Re,

 

Et apparemment, exit les invasions de moussons qui étaient modélisées auparavant. Le coup de frais en revanche semble de retour à partir du milieu et de la fin de semaine prochaine. Tout ça toujours dans un air bien sec. Donc... On va respirer un peu, mais j'espère que ce coup de frais ne sera pas accompagné de brume sèche sous peine de gâcher la fête (je préfère encore les conditions actuelles assez chaudes, mais avec un air propre que 5 degrés de moins avec une visibilité pourrie et la gorge qui pique...)

GFS rame bien en ce moment... Mais à la rigueur ce n'est pas plus mal, on devrait retrouver des conditions conformes voire inférieures aux normes de saison, ce qui ne sera pas du luxe avec ce qu'on goûte depuis le début de l'année... 🙄

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous!

 

Le coup de frais se confirme finalement, c'est peut-être même sans nul doute le meilleur qu'on aura de toute la saison... Pour la première fois depuis bien longtemps, on n'a pas atteint 32°C au meilleur de la journée, mais comme je le craignais aussi, la poussière est de la partie, avec hier des visibilités s'abaissant à 700 - 800 m en matinée. Le vent en journée s'est aussi considérablement renforcé, chassant des nuages de poussières près du sol en plus de la poussière en suspension déjà très présente: la qualité de l'air est exécrable donc, et il ne fait pas bon être asthmatique, allergique à la poussière ou autres...

Tout a commencé mercredi par le maintien d'une brise nocturne et l'arrivée de quelques passages nuageux de l'ouest et du sud-ouest. Cela a causé une forte hausse des minimales (plus d'inversion ni de rayonnement nocturne) mais une baisse des maximales (plus de vent et moins d'ensoleillement).

Petit à petit, les minimales ont commencé à baisser aussi, et on vient de retrouver des minimales voisines de 20°C avec des maximale assez basses pour la saison... Mais comme je l'ai dit, ce n'est pas du luxe, car il y a du boulot pour rééquilibrer tout ça, vu les excédents qu'on se prend depuis le début janvier...

 

15/02: 19.4°C / 38.8°C

16/02: 21.3°C / 38.7°C

17/02: 24.9°C / 35.8°C  (début du changement de temps)

18/02: 23.7°C / 34.8°C

19/02: 22.0°C / 31.6°C

 

Aujourd'hui c'est descendu à 19.5°C actu 27.4°C il est 10h25, on atteindra probablement des niveaux similaires à ceux d'hier.

 

Définitivement, fausse alerte pour toute potentielle poussée de mousson précoce, on a clairement et sans détour l'exact opposé avec un Harmattan qui "pousse" davantage vers le sud, et une humidité de plus en plus faible.

Un coup d'oeil aux graphiques de ma station sur WU montre aussi une hausse progressive de la pression moyenne, preuve d'un renforcement (ou d'un rapprochement du centre) de l'anticyclone nordique, ce qui est bien corrélé au renforcement du vent et au changement de temps.

 

1309916589_Sanstitre.thumb.png.513aee977bfd0ff3724e7e2b610515f7.png

  • J'aime 1
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Posted (edited)

Bonjour à tous !

 

20/02: 19.6°C / 32.2°C

21/02: 20.9°C / 33.5°C

22/02: 19.3°C / 33.8°C

23/02: 20.6°C / 34.5°C

24/02: 20.6°C / 35.7°C

25/02: 21.4°C / 35.2°C

26/02: 19.0°C / 36.2°C

27/02: 19.7°C / 36.3°C

28/02: 22.8°C / 37.5°C

 

Il est temps de dresser le bilan du mois de février. Je vais être obligé de "sortir" le site climate-data.org de mes références car depuis une mise à jour qui date de quelques semaines, les données climato ont changé et sont devenues très louches et éloignées de la réalité (même en incluant les changements qui auraient pu avoir lieu on reste éloigné de la réalité). Ziniaré n'aurait plus que 503 mm de précipitations, Bobo en aurait à peine 700... Bref... Jusqu'à ce que ça rentre dans l'ordre, je ne garderai que la fiche de @mottoth comme référence.

 

Nous avons donc:

 

Tnm: 20.9°C au lieu de 20.6°C (+0.3°C)

Txm: 35.9°C au lieu de 36.5°C (-0.6°C)

 

Tm: 28.4°C au lieu de 28.3°C (+0.1°C)

 

Un mois conformes aux normes de ces vingt dernières années, donc.

 

Mars commence déjà fort, on ne devrait plus tarder à atteindre les premiers 40°C et les minimales se sont envolées. Une forte chaleur est en train de s'installer et semble devoir se maintenir (voire s'accentuer) au moins tout le reste de la semaine ainsi que le début de la semaine prochaine. Des bouffées de mousson risquent cette fois bel et bien de nous atteindre (encore incertain mais modélisé de manière de plus en plus insistante et même à moyen terme) et de rendre le tout bien plus pénible encore.

Edited by Youri
  • J'aime 2
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...

Bonjour à tous!

 

C'est parti pour les relevés de la première moitié de mars ! (enfin un peu plus)

 

01/03: 24.1°C / 37.8°C

02/03: 26.1°C / 38.2°C

03/03: 24.5°C / 39.2°C

04/03: 23.6°C / 39.6°C

05/03: 25.6°C / 39.6°C

06/03: 25.2°C / 39.7°C

07/03: 26.2°C / 40.6°C

08/03: 25.0°C / 40.4°C

09/03: 24.0°C / 41.4°C

10/03: 26.7°C / 39.4°C

11/03: 26.0°C / 39.0°C

12/03: 24.4°C / 35.1°C

13/03: 24.0°C / 34.2°C

14/03: 23.8°C / 35.9°C

15/03: 25.1°C / 37.3°C

16/03: 25.0°C / 39.2°C

17/03: 23.1°C / 39.5°C

18/03: 25.6°C / 39.2°C

19/03: 25.6°C / 38.3°C

 

Pour l'instant nous sommes partis pour un mois de mars banal, sans grosses anomalies car on tourne autour de la moyenne. Bon mais c'est quand même chaud tout ça !!! Que ce soit normal ou que cela ne le soit pas :D !

Nous avons eu pour l'instant quelques discrètes incursions de moussons, dont une aujourd'hui, une partie de la matinée ou le point de rosée est remonté jusqu'à 17°C, avant de se rabaisser à moins de zéro dès midi.

 

Les prévisions, toujours assez compliquées à cette époque, tablent sur une alternance de coups de chaud (mousson ou F.I.T proche) et de coups de "frais" (Harmattan dominant avec nuit plus fraîches) jusqu'à la fin du mois, avec une bonne incursion de mousson ce week-end qui serait balayée par une grosse offensive d'Harmattan la semaine prochaine. Peu de chance de voir nos premières gouttes mais peut-être nos premiers cumulonimbus cela dit...

  • J'aime 4
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour à tous!

 

La chaleur continue d'augmenter, même si elle reste supportable grâce à l'Harmattan qui ne lâche pas l'affaire pour le moment. A vrai dire, ça nous arrange tous, et plus il soufflera longtemps, mieux ça vaudra. Vous savez déjà bien assez que lorsque la mousson en est à ses premiers jours / semaines, elle n'a qu'un effet alourdissant sur l'atmosphère en augmentant le taux d'humidité et ne fournit pas ou très peu de précipitations susceptibles de calmer la chaleur (et les averses de quelques millimètres ont au contraire le don d'empirer les choses).

Cependant il faut que nous soyons réalistes, quelle que soit la pugnacité de la résistance de l'Harmattan, il n'en a de toute façon plus pour longtemps, tout au plus pour une ou deux semaines, ensuite quoiqu'il arrive, il perdra son caractère dominant, même si l'on sait bien qu'il peut encore souffler par intermittence jusqu'à la mi-mai.

Le rêve de tout un chacun serait qu'on passe en quelques jours de la saison sèche complète à la saison pluvieuse complète, à peu près à la même vitesse que la transition vers la saison sèche en octobre. Mais cela restera toujours un rêve :D.

 

Le temps va vraiment se réchauffer de manière très importante dans les dix prochains jours. Les signaux que GFS envoie depuis plusieurs jours sont "inquiétants" (même si c'est plus ou moins normal pour la saison) dans le sens où j'ai l'impression que d'années en année, les pics de chaleurs les plus forts sont... de plus en plus forts !

 

Regardez un peu cette carte.

 

GFSOPAF12_0_2.thumb.png.b6444a385a702fe279ef48935e370c90.png

 

Avec une masse d'air à environ 23°C (T° à 850 hPa), nous avons eu hier un couple Tn/Tx de respectivement 26.4°C / 40.6°C.

 

La faute au réchauffement solaire qui devient très intense (Le soleil est déjà à 80° au dessus de l'horizon à midi, le zénith parfait (90°) sera atteint dans un mois), et à un maintien du vent la nuit qui a tendance à limiter la baisse nocturne).

 

Mais maintenant passons à table:

 

GFSOPAF00_252_2.thumb.png.31db30e2d997d2e774837f5d3a9189a9.png

 

Certes, c'est un peu loin, mais les signaux sont clairs, depuis plusieurs jours GFS nous ressert cette sauce, et du très long terme (au delà de +300 h), on passe à du moins long terme, et du 28°C à 850 hPa (qui deviendrait même du 29°C si on ose les échéances plus lointaines), que pensez vous que ça pourrait donner au sol ? Heureusement que la température en surface n'est pas toujours corrélée au degré près à celle à 850 hPa, sinon on aurait du 45°C :S. Mais comme je le disais, les pics de chaleur vraiment extrême sont de plus en plus récurrents, donc les signaux ne sont clairement pas encourageants.

Quand à la température nocturne, il est fort probable qu'elle ne va plus tarder à bondir pour stationner au delà de 30°C pendant un bout de temps, si le scénario se réalise.

 

En tout état de cause, même si nous sommes d'accord que les modélisations à une telle échéance sont à prendre avec des pincettes pour prévoir le temps dans une localité donnée, l'expérience me montre que pour les changements importants qui concernent une large zone géographique, ils sont assez précis. Et il semble incontestable que la zone "chaude" avec T850 supérieure à 25°C se prépare à migrer vers le Sahara central, en contraste avec actuellement ou on observe encore des descentes fraîches. On passera donc d'une synoptique hivernale à quasi-estivale en quelques jours et c'est ce genre de changement que les modèles ne sont pas mauvais à anticiper même à longue échéance.

La position du front inter-tropical, elle, est largement sujette à caution pour le moment, car si l'arrivée d'une chaleur terrible semble indiscutable, on ne sait pas encore trop si on sera mangé à la sauce Harmattan, sauce Mousson, ou un peu des deux (la dernière option est la plus probable, et on ne peut pas faire pire car c'est là que le vent serait le plus faible et qu'on souffrirait donc le plus).

 

Si on devait résumer tout ça en une seule phrase... ce serait en bref, "on va tous crever" :D.

 

--

 

20/03: 25.4°C / 38.4°C

21/03: 28.1°C / 40.3°C

22/03: 28.9°C / 40.4°C

23/03: 27.7°C / 39.5°C

24/03: 26.9°C / 41.2°C

25/03: 27.5°C / 40.8°C

26/03: 26.4°C / 40.6°C

 

 

 

Edited by Youri
  • J'aime 2
  • Merci 6
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour, et bon début de semaine ! 

 

Le dernier run de GFS se montre particulièrement "optimiste": le changement à l'échelle globale avec création d'une "mer" d'air brûlant au Sahara aura bien lieu comme prévu, mais l'aspiration d'air humide par le sud serait beaucoup plus marquée qu'annoncée ces derniers jours, ce qui nous placerait dans des conditions un peu plus clémentes côté températures, vu qu'on passerait clairement du côté sud du F.I.T et qu'on serait donc sous l'influence de la mousson. Au programme si cela se réalise, moins d'affolement du thermomètre (il ferait quand même très chaud mais rien d'exceptionnel pour la saison), plus de sueur en revanche vu l'humidité, et aussi dans doute un peu de convection (avec bien sûr très probablement plus de coups de vent et de grains de poussière que de gouttes de pluie).

 

Bref, vous le voyez, cela se joue à pas grand chose entre du normal et de l'extrême, tout va dépendre de la force de la mousson, si elle ne remonte pas assez au nord pour repousser le plus gros de l'air brûlant, on risque toujours un gros pic de chaleur.

Mais avec la mousson, ce sont surtout les minimales qui vont grimper, et les maximales ne devraient pas dépasser 42ºC (oui c'est très chaud mais c'est banal pour un mois d'avril). 

  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Gros coup de sec actuellement, avec des points de rosées compris entre -10 et -15°C à ma station. Il y a même eu une pointe à -19°C mais l'on sait que vu la faiblesse de l'humidité relative, le calcul devient peu fiable en deça de 5 % d'HR, au moindre % supplémentaire perdu, la Td fait une chute de plusieurs degrés. Mais une chose est sûre c'est que c'est très sec car à 20h à l'aéroport de Ouaga le METAR faisait état de 33°C et 6% d'HR (Td de -9°C) pendant que moi j'avais la même température mais une Td de -13°C. Outre les différences de mesures dues aux stations en elles-mêmes, il y a aussi le fait que, Ouaga soit un tantinet plus humide car il y a pas mal de barrages et le parc urbain Bangr-weeogo (forêt classée en pleine ville) bien que vu la position de l'aéroport, je ne suis pas très sûr que ça joue beaucoup sur l'HR surtout en cette saison.

 

On commence Avril molo pour le moment (chaleur sèche et vent bien présent donc très supportable malgré les apparences des chiffres), et ça devrait aller jusqu'à Pâques avant que les choses sérieuses ne commencent réellement.

 

27/03: 28.8°C / 37.7°C

28/03: 25.5°C / 37.0°C

29/03: 24.4°C / 37.7°C

30/03: 27.3°C / 38.3°C

31/03: 25.3°C / 38.3°C

  • J'aime 2
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous !

 

Il est temps de faire le bilan du mois de mars.

 

Tnm: 25.6°C au lieu d'une moyenne de 24.6°C (+1.0°C)

Txm: 38.8°C au lieu d'une moyenne de 39.5°C (-0.7°C)

 

Tm: 32.2°C au lieu d'une moyenne de 32.0°C (+0.2°C)

 

Ce qui nous fait un mois de mars normal, avec un excédent de Tn principalement dû aux 6-7 nuits surchauffées auxquelles on a eu droit, car autrement les nuits sont restées dans leur majorité "normales". Quand aux maximales, elles ont été clairement plus fraîches que celles auxquelles on a pu avoir droit ces dernières années.

L'Harmattan n'a pas lâché le morceau, et GFS a régulièrement exagéré les incursions de moussons pour les réduire, puis les supprimer à l'approche de l'échéance, avec même, comme vous ne l'ignorez pas, une grosse descente d'air sec en toute fin de mois.

 

Cette tendance à la résistance acharnée de l'Harmattan semble devoir se poursuivre encore quelques jours (toute cette semaine au minimum), ce qui a l'avantage de nous laisser respirer la nuit où là nous avons franchement des nuits bien fraîches pour la saison) mais qui en revanche nous gratifie de Tx de plus en plus gratinées (avec amplitudes thermiques jour/nuit approchant 20°C à la clé).

 

La T850 augmente comme prévu et la réserve d'air infernal est en train de doucement se mettre en place pile sur nous et doit, comme prévu, s'étendre plus au nord au fil des jours (sans se retirer de chez nous pour autant, ce qui, comme je l'avais dit, dépendait principalement de la vigueur de la mousson).

 

01/04: 25.6°C / 39.1°C

02/04: 24.6°C / 38.9°C

03/04: 23.0°C / 41.1°C

04/04: 24.0°C / 40.8°C

05/04: 23.4°C / 42.0°C

 

Ce matin nous avons eu 22.3°C à l'aube (6h du matin) et 31°C à 7h30, actu, à presque 10h30, il fait 37.5°C. Ca vous donne une bonne idée du super-pouvoir chauffant du soleil actuellement. Il faut vraiment être matinal pour profiter de la fraîcheur et heureusement pour moi que je le suis, ce serait une bêtise de ne pas l'être ici de toute manière surtout en cette saison ou la plupart des activités fatigantes (même les travaux ménagers en temps normal peu fatigants) doivent être fait tôt le matin sous peines de ne plus avoir le courage de les faire du tout :D.

Et il faut ajouter qu'il y a encore une petite brume de poussière, alors je ne sais pas trop si elle a un effet atténuant sur le soleil ou si au contraire ces particules sont chauffées en l'air et contribuent tout autant à l'augmentation (comme vous le voyez très rapide) des températures dès le matin.

La nuit il y a de nouveau inversion thermique et absence de vent depuis quelques jours, ce qui nous permet justement, par ce temps d'Harmattan, d'avoir plus de fraîcheur.

  • J'aime 5
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Salut !

 

Nous nous dirigeons cette fois vers une vraie offensive de mousson, qui devrait commencer à gagner notre région dimanche matin et s'affirmer en début de semaine en gagnant davantage de terrain vers le nord.

Le schéma devrait être le suivant: Arrivée de la mousson dans la nuit ou tôt le matin, chaleur moite et venteuse dans un premier temps, puis atténuation du vent en fin de matinée, forte chaleur et cumulus / cumulus congestus dans l'après-midi avec peu de vent (variable en direction, beaucoup de tourbillons de poussières), puis assèchement en cours d'après-midi avec l'habituel regain de terrain vers le sud du front inter-tropical entre 15 et 18h... Avant le retour de la mousson en fin de nuit suivante.

Toutefois il semblerait que le front inter-tropical n'est pas prévu redescendre tous les jours assez au sud pour que l'alternance mousson/harmattan soit si nette. Il se pourrait donc qu'on passe quelques jours complets sous l'influence de la mousson, avec à la clé peut-être quelques premières ondées (comme dit fin octobre, ces ondées en bordure de F.I.T sont pour la plupart inutiles car trop localisées et dans un air surchauffé, et les phénomènes les plus marquants seront sans doute les premiers coups de tonnerre et rafales convectives avec tempêtes de poussières localisées).

 

Vu la proximité de l'échéance, on peut commencer à affirmer sans douter que cela va se produire. Cela dit, le maintien de ces conditions au delà de mercredi doit être considéré avec prudence lorsqu'on sait comment GFS appréhende les incursions de mousson en ce moment...

 

En tous cas rien d'exceptionnel pour la saison en vue, la chaleur qui devrait rester bien présente ne devrait pas trop s'aggraver (en tous cas côté maximales) vu que la mousson repoussera un peu au nord le pire de la masse d'air brûlante, dont on devrait rester plus ou moins en bordure (24-26°C à 850 hPa au lieu des 28°C actuels).

  • J'aime 3
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous !

 

Ca y'est, nous sommes maintenant passé du "bon" côté du front inter-tropical, l'humidité ambiante devrait se maintenant pendant un bout de temps.

Mais ces derniers jours, nous avons eu chaud, très chaud, il faut le dire franchement...

 

06/04: 22.3°C / 42.1°C

07/04: 28.5°C / 41.8°C

08/04: 28.1°C / 42.2°C

09/04: 28.5°C / 41.9°C

10/04: 26.9°C / 41.6°C

11/04: 26.0°C / 41.2°C

12/04: 25.0°C / 42.1°C

13/04: 31.3°C / 42.3°C

14/04: 30.4°C / 40.7°C

15/04: 29.8°C / 42.3°C

16/04: 29.2°C / 42.6°C

 

Ces derniers jours sont vraiment difficiles à supporter en raison du maintien d'une forte chaleur toute la nuit, avec en bonus des soirées sans aucun vent et des murs qui renvoient un paquet de chaleur. Et cerise sur le gâteau, de grosses perturbations dans la fourniture de l'eau courante et de l'électricité pile au moment le plus critique où on a besoin de beaucoup boire, se rafraîchir et se ventiler.

Dans ce dernier domaine, contrairement à ce que l'on pourrait croire, la situation est souvent plus critique en ville (normalement desservie en eau et électricité dans la plupart des zones loties) que dans les villages qui n'ont ni eau ni électricité, et ce pour une simple raison: les villages sont généralement pourvus en puits, forages et pompes et les gens sont habitués à puiser de l'eau tous les jours, sans jamais changer leurs habitudes... Pour ce qui est de l'électricité, les petites installations solaires sont en vogue dans les villages, avec de quoi s'éclairer et alimenter un petit ventilateur, et même si beaucoup n'ont rien de toute ça, les gens ne sont jamais pris au dépourvu et n'ont pas besoin de changer leurs habitudes aléatoirement en dépendant d'une fourniture incertaine... De plus, la plus faible densité de peuplement fait que la chaleur y est généralement plus supportable qu'en ville.

 

Alors qu'en ville, où les gens sont habitués à avoir l'eau au robinet et le courant, les coupures imprévues, parfois de longue durée (surtout pour l'eau), font que les quelques forages qui existent en ville sont tous pris d'assaut d'un seul coup ce qui rend très difficile l'approvisionnement en eau, bien plus difficile qu'au village, avec à la clé des files d'attente de plusieurs heures sous un soleil de plomb avec des fûts et des bidons... tâche qui incombe le plus souvent au femmes et aux enfants.

La privation d'électricité fait que les gens se retrouvent sans alternative car ne possédant souvent pas ou peu d'équipement solaire d'appoint, et il faut alors supporter la chaleur étouffante sans ventilateur, ni eau fraîche, parfois même sans eau tout court ou avec une quantité très limitée.

 

Bien sûr, à force nous sommes plus prévenants et faisons plus de réserves d'eau potable et beaucoup achètent quelques équipement électriques d'appoint... Mais il n'empêche que la vie quotidienne est rendue assez compliquée en ce moment, et toute négligence se paye très cher !

 

Aujourd'hui, nous bénéficions d'un ciel couvert par nuages d'altitude en bordure d'une langue de temps instable avec quelques pluies et orages qui se déplacent de manière assez erratique sur une bande SO/NE entre la guinée, le Mali, le nord de la Côté d'Ivoire et le sud-ouest du Burkina, sans vraiment se rapporter à la zone de convergence inter-tropicale qui évolue beaucoup plus au sud, bien qu'il existe une certaine connexion... Il devrait donc faire moins chaud en journée mais, prudence... La moindre apparition du soleil est susceptible de mettre à mal cette "fraîcheur relative"... d'ailleurs nous ne sommes pas descendus en dessous de 30°C non plus cette nuit... Mais là il est bientôt 10 heures et il ne fait que 32°C, ce qui, si cela se maintient, aura au moins le mérite d'empêcher les murs de trop chauffer aujourd'hui.

 

110429724_Sanstitre.png.0de4ad10416a1b15b4b2f6e8fdcd8816.png

 

 

  • J'aime 7
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites

Salut à tous ! 

 

Les chaleurs pénibles se maintiennent, l'Harmattan continue finalement de faire de la résistance, en se rappelant à notre bon souvenir des 11h ou midi jusqu'au soir vers 19-20h où la mousson se remet à souffler. Le point de rosée varie alors de 6 à 19ºC. Nous passons toutefois la majorité du temps dans l'air humide à présent, et GFS confirme que cette tendance devrait se renforcer avec, dès demain, un règne sans partage de la mousson. 

 

Nous avons connu dimanche en fin de soirée notre premier phénomène convectif de l'année: un front de rafales esseulé marqué par son arc de nuages caractéristique issu d'un système orageux ayant pris naissance (et décédé) plus à l'est. Une belle tempête de poussière à la clé, vers 23h, avec des rafales que j'estime à 50 ou 60 km/h max. Le tout sans pluie ni baisse de température. 

  • J'aime 1
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Le 17/04/2021 à 05:50, Youri a dit :

Ces derniers jours sont vraiment difficiles à supporter en raison du maintien d'une forte chaleur toute la nuit, avec en bonus des soirées sans aucun vent et des murs qui renvoient un paquet de chaleur. Et cerise sur le gâteau, de grosses perturbations dans la fourniture de l'eau courante et de l'électricité pile au moment le plus critique où on a besoin de beaucoup boire, se rafraîchir et se ventiler.

Dans ce dernier domaine, contrairement à ce que l'on pourrait croire, la situation est souvent plus critique en ville (normalement desservie en eau et électricité dans la plupart des zones loties) que dans les villages qui n'ont ni eau ni électricité, et ce pour une simple raison: les villages sont généralement pourvus en puits, forages et pompes et les gens sont habitués à puiser de l'eau tous les jours, sans jamais changer leurs habitudes... Pour ce qui est de l'électricité, les petites installations solaires sont en vogue dans les villages, avec de quoi s'éclairer et alimenter un petit ventilateur, et même si beaucoup n'ont rien de toute ça, les gens ne sont jamais pris au dépourvu et n'ont pas besoin de changer leurs habitudes aléatoirement en dépendant d'une fourniture incertaine... De plus, la plus faible densité de peuplement fait que la chaleur y est généralement plus supportable qu'en ville.

 

Alors qu'en ville, où les gens sont habitués à avoir l'eau au robinet et le courant, les coupures imprévues, parfois de longue durée (surtout pour l'eau), font que les quelques forages qui existent en ville sont tous pris d'assaut d'un seul coup ce qui rend très difficile l'approvisionnement en eau, bien plus difficile qu'au village, avec à la clé des files d'attente de plusieurs heures sous un soleil de plomb avec des fûts et des bidons... tâche qui incombe le plus souvent au femmes et aux enfants.

La privation d'électricité fait que les gens se retrouvent sans alternative car ne possédant souvent pas ou peu d'équipement solaire d'appoint, et il faut alors supporter la chaleur étouffante sans ventilateur, ni eau fraîche, parfois même sans eau tout court ou avec une quantité très limitée.

 

Bien sûr, à force nous sommes plus prévenants et faisons plus de réserves d'eau potable et beaucoup achètent quelques équipement électriques d'appoint... Mais il n'empêche que la vie quotidienne est rendue assez compliquée en ce moment, et toute négligence se paye très cher !

Merci pour ce témoignage, Youri !

Cette piqûre de rappel nous permet, nous qui vivons dans des pays globalement privilégiés, de nous mettre un peu à la place des gens (donc principalement des citadins) de ce pays (le Burkina-Faso) ou plutôt d'essayer de comprendre ce qu'ils ont parfois à endurer.

Tu parles de « coupures de longue durée » (notamment pour l'eau). Mais ça correspond à combien de temps, précisément ? plusieurs heures ? plusieurs jours ?!

 

Edited by dann17
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, dann17 a dit :

Merci pour ce témoignage, Youri !

Cette piqûre de rappel nous permet, nous qui vivons dans des pays globalement privilégiés, de nous mettre un peu à la place des gens (donc principalement des citadins) de ce pays (le Burkina-Faso) ou plutôt d'essayer de comprendre ce qu'ils ont parfois à endurer.

Tu parles de « coupures de longue durée » (notamment pour l'eau). Mais ça correspond à combien de temps, précisément ? plusieurs heures ? plusieurs jours ?!

 

 

Bonsoir !

 

Alors pour les coupures de courant, nous en subissons en moyenne une dizaine par jour depuis une bonne semaine, réparties principalement entre 10 h et 17h. Leur durée est très variable, cela peut être quelques secondes (le poste de Ziniaré doit disjoncter et ils réenclenchent dans la foulée), quelques minutes (ils réenclenchent mais sans succès on sent que le courant est revenu pendant une fraction de seconde et ça recoupe) ou alors une heure et plus...

Avant hier c'était complètement coupé de 9h à midi ensuite ça revenait pour une demi-heure et recoupait pendant quelques minutes... Hier soir coupure de 19h à 20h (sans oublier les multiples petites coupures en journée) donc en fait on ne compte plus les coupures, on est habitués.

La cause (ou du moins l'une des causes car même en temps normal la fourniture électrique est d'assez mauvaise qualité sur Ziniaré) doit sans doute se trouver dans la pénurie d'énergie que nous rencontrons chaque année en période de canicule (le Burkina importe pas mal d'électricité du Ghana et de la Côte d'Ivoire, en ce moment il suffit que l'une des lignes d'interconnexion rencontre un problème, et nous pouvons êtres coupés pendant 6 ou 8 heures d'affilée...)

Ici le pic de consommation électrique est probablement en journée (climatiseurs et ordinateurs des bâtiments administratifs), en tous cas ça se sent ainsi car les coupures de courant suivent une certaine logique (moins de coupures entre 18h et 8h du matin, quelques coupures de courte durée entre 8 et 11h, et des coupures plus longues entre 11 et 17h, moment le plus chaud de la journée...). En fait je ne connais pas tous les secrets de l'énergie électrique burkinabè mais une chose est sûre, il y a du travail, lorsqu'on sait qu'une grosse partie de la population n'a même pas du tout accès au courant, ceux qui y ont accès doivent composer avec ces aléas. Ils font énormément de nouveaux branchements pour "satisfaire la demande croissante" et augmenter le pourcentage de la population ayant accès à l'électricité, mais c'est au prix d'une fourniture de moins en moins stable car la production ne suit clairement pas.

 

Parlons maintenant de l'eau, alors là c'est à peu près la même chose, vu que le fonctionnement des pompes à eau dépend de l'énergie électrique fournie par le réseau (+ des groupes électrogènes mais qui ne suffisent clairement pas à pallier à toutes les coupures en ce moment). Vu les aléas dans la fourniture d'électricité, la pression de l'eau est très basse depuis déjà des semaines à nos robinets, et les coupures complètes ne se comptent plus non plus, rien que ces deux jours, l'eau a coupé hier à 15h, n'est revenue que ce matin à 7h, a recoupé à midi et est revenue ce soir à 18h... Il n'est pas rare que les coupures durent 24 heures entières, et il est déjà arrivé qu'elles durent 48h même si c'est beaucoup plus rare.

Il faut également noter que comme, même quand il y a l'eau, la pression est basse, les quartiers qui sont plus en hauteur (le pays est assez plat comme vous le savez, mais il y a tout de même des dénivelés) ont encore moins de chance que nous.

Quant nous avons une coupure de courant dans la journée qui se prolonge plus d'une heure (ou plusieurs coupures d'affilée) l'eau va automatiquement baisser puis se couper dans les heures qui suivent, pour ne revenir que tard dans la soirée.

Souvent nous avons aussi des coupures d'eau qui ne sont pas corrélées à des coupures de courant, à ce moment là nous supposons qu'il s'agit soit de canalisations cassées, de travaux... Mais nous ne sommes que très rarement informés des causes des coupures, ou alors parfois après coup, on sort un communiqué pour expliquer qu'il y a eu tel ou tel problème et qu'ils s'excusent pour le désagrément causé.

 

Bref tout ça mélangé... Ca fait un paquet de coupures !

Moi j'ai acheté un onduleur pour mon PC de bureau et pour la console de ma nouvelle station (pour qu'elle puisse fonctionner H24 car elle a une pile de sauvegarde mais ne fonctionne pas hors secteur) et pour mon routeur sans quoi ce serait compliqué de travailler sur le PC et aussi d'avoir des observations de qualité sur Weather Underground.

 

--

 

Allez ça fait une sacrée parenthèse de hors sujet, mais bon d'un certain côté tout ça est d'une certaine manière (et même d'une manière certaine) liée à la météo, car en période fraîche (novembre à février) nous n'avons que des coupures dues à des problèmes techniques ou à des travaux d'entretien (ce qui fait que nous arrivons parfois à avoir plusieurs jours sans aucune coupure, ou alors très peu et de courte durée, maintenant dans le cas des travaux d'entretien nous avons droit à un communiqué dans lequel ils disent invariablement qu'ils couperont le courant de 7h à 16h pour travaux, ça coupe généralement à 7h pile voire un peu avant... mais ne revient que vers 18h :D :D :D ).

Après il y a aussi la saison des pluies, pendant laquelle 1 orage = 1 coupure, 1 front de rafale = 1 coupure (tenez par exemple celui de dimanche soir... quand le vent a soufflé le courant s'est coupé pendant 30 minutes)...

 

Et pour terminer, le dernier baroud d'honneur de l'Harmattan, le point de rosée s'est abaissé jusqu'à 0°C ce soir... Ca devrait être la dernière fois que nous voyons de telles valeurs d'après les prévisions... du moins pour cette saison. La nuit s'annonce plus supportable, l'air étant sec. Actuellement il fait 33.7°C (22h02) avec une Td de 1°C et un vent nul.

D'ici quelques heures on s'attend au retour de la mousson, en tous cas il est presque sûr que demain matin nous nous réveillerons à nouveau dans l'air humide et avec une brise de sud-ouest, comme tous les matins à présent, d'ailleurs.

  • J'aime 2
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   1 member

×
×
  • Create New...