Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Médias, exagération, désinformations sur la météo


Recommended Posts

Posted
montois (Donnemarie-dontilly) dans l'Est 77, paris 7 parfois

Le média, l'agitation, le putaclic. 

La politique idem. 

C'est dans la concentration et la prise de temps de réflexion 

qu'on fera évoluer la société et c'est pas au programme. 

 

Autant oui le RC est grave autant non on approchera pas les 50 en Espagne. On devrait en rester à un coup de chaud remarquable mais pas forcément exceptionnel. 

 

C'est dingue aussi comme je le vois souvent de comparer directement et mettre au même niveau ce qui s'est passé au Canada (extraordinaire) et le reste. 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

  • Replies 2.9k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

https://www.lefigaro.fr/sciences/landes-une-lente-decrue-en-cours-a-la-faveur-d-un-samedi-sec-20210102             .....      

😏😔

hier j'ai discuté avec une cliente qui m'affirmait qu'il faisait 52°C chez elle. comme je mettais en doute son affirmation elle se vexait.  finalement, en lui posant gentiment la question el

Posted Images

Posted
Aubagne (13400)

Avec les autres domaines, la  météo n'échappe pas à la  règle  de l'instantané. Mettre les événements en perspective prend du temps. Le temps n'existe pas dans l'instantané.

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Mauzun, Puy-de-Dôme (63), 600 m

Alors pour une fois, je voudrais saluer un article dans les massmedias (France Info en l’occurrence) particulièrement équilibré et pertinent.

Par pitié, oubliez le titre (destiné à attirer les clics et c’est assez normal d’ailleurs vu la manière dont sont financés les médias sur le net) et lisez-le (et si vous ne l’avez pas lu, inutile de le commenter n’est-ce pas, je dis ça au cas où


 

https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/inondations-en-europe-comment-le-rechauffement-climatique-est-passe-de-menace-pour-les-generations-futures-a-danger-imminent_4690937.html


 

Alors il est intéressant pour plusieurs raisons. Il aborde, certes horriblement rapidement (de mon point de vue), des aspects importants concernant la difficulté à communiquer sur le bouleversement du climat.

1. Citer Jean Jouzel, Jean-Baptiste Fressoz, Eric Holthaus et surtout Espen Stoknes, auteur de cet excellent livre (assez discutable aussi) que je vous recommande, What We Think About When We Try Not To Think About Global Warming (2015), c’est pas trop naze quand même

2. Il ne cache pas la difficulté d’analyser le lien possible « entre un événement météo extrême précis tout juste apparu et le réchauffement climatique » – l’article ne va pas jusqu’à évoquer la délicate question des réseaux de causalités complexes, mais n’en est pas loin.

3. Il aborde un thème qui m’est cher (voir mon blog : http://outsiderland.com/danahilliot/category/crise-climatique/), le problème des inégalités “climatiques” (et surtout le facteur aggravant de l’impact du changement climatique sur les inégalités socio-économiques déjà existantes)

4. Et par conséquence, la grande difficulté à faire entendre dans les populations les « moins vulnérables » l’urgence climatique quand la plupart de ses manifestations les plus dramatiques se jouent à des milliers de km de chez soi (c’est la sinistre « loi du mort-kilomètre » : plus un événement se produit loin de nous (lecteurs, auditeurs ou téléspectateurs), moins il nous intéresse ; plus les victimes semblent éloignées, moins elles suscitent d’empathie.")

5. Et, abordant le versant désespérant des « solutions adaptatives », l’article cite Fressoz : l' inadéquation entre « à la fois un discours très apocalyptique et un discours très incantatoire et assez creux, que l’on retrouve dans les grandes messes climatiques, où les pays font des promesses dont on sait bien qu’elles ne seront pas tenues. »


 

Etc.

Deux remarques concernant le statut de cet article :

Il ne sera évidemment pas lu par la plupart des lecteurs, parce qu’il est trop long (ben oui.) et trop nuancé (et certainement trop réaliste).

Il nous rappelle (ce qu’on a tendance à oublier un peu sur ce forum si je puis me permettre, ou, disons, à « mettre entre parenthèses » au nom de la conservation d’un abord “purement” scientifique), que la catastrophe climatique (au même titre d’ailleurs que la catastrophe pandémique), n’est pas un problème “purement” scientifique justement. Qu’elle est, en tant que crise (c’est-à-dire à partir précisément du moment où on en a pris conscience, et commencé à en évaluer les impacts, il y a plus d’un demi-siècle) un problème politique, économique, et désormais moral et éthique. Et c’est pourquoi il est non seulement normal mais aussi souhaitable que ce champ de recherche d’une extraordinaire complexité soit aussi le domaine de réflexion des historiens, des géographes, des anthropologues, des philosophes, etc. (ce qui m’a beaucoup frappé, et j’ai beaucoup écrit là-dessus sur mon blog, (par exemple ici : http://outsiderland.com/danahilliot/les-savants-et-les-politiques/), c’est que le savant (au sens des sciences dures) est forcé, en temps de crise, de sortir de son laboratoire et de se lancer dans le débat public (avec les politiques et les médias), ce qui ne va pas sans risque et sans déformation, exagération, incompréhension, etc. Mais quand il y a urgence, et il y a urgence, peut-être vient-il un moment où l’on doit sortir de son extrême droiture et sortir du confort “épistémologique” de son labo (comme dirait Bruno Latour) pour aller se frotter au monde et ses opinions. Trop souvent, en lisant ce fil de discussion, j’ai l’impression que certains des contributeurs adoptent un peu trop aisément une position binaire : ils se tiennent du bon côté, celui de la science drapée dans sa rigueur, sa complexité et sa langue spécifique, et font face à une horde de péquins moyens ignares et sous perfusion médiatique. Trop facile à mon avis. Si les experts du GIEC (un truc assez formidable quand même, inouï dans l’histoire des sciences, ce travail collaboratif de plus de 30 ans réunissant des savants d’une grande variété de disciplines et du monde entier) étaient restés dans leur labo et leurs universités, il n’y aurait tout simplement pas de crise climatique. Pas au sens où nous la connaissons en tous cas. Nombre de ces savants ont appris, pour le meilleur et pour le pire, à débattre et communiquer sur la scène publique (ou essayent de convaincre des responsables politiques, et c’est pas gagné !). C’est le prix à payer pour lancer des alertes.


 

  • J'aime 13
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 4 heures, un_Mauzunois a dit :

Par pitié, oubliez le titre

Promis, j'ai fait l'impasse sur le titre...

 

Il y a 4 heures, un_Mauzunois a dit :

et lisez-le (l'article)

Ben, je l'ai lu, et je suis tombé sur ça : « dans des inondations d'ores et déjà attribuées au réchauffement climatique par une partie de la classe politique. » xD

C'est donc la classe politique (et par voie de conséquence, les médias) qui décide si tel ou tel événement climatique est lié au RC ?! Ah... quel aveu !!

 

Article très intéressant, sinon.

 

 

Link to post
Share on other sites

Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)

Y'a des baffes qui se perdent, notamment du côté de Grenoble...

 

On arrête les parallèles foireux, et on redevient un peu sérieux merci.

  • Merci 1
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites

Posted
montois (Donnemarie-dontilly) dans l'Est 77, paris 7 parfois

Article assez intéressant en effet @un_Mauzunois

Il enfonce un peu des portes ouvertes mais il dit assez vrai.

 

Pour pinailler on y retrouve le biais avec la vague de chaleur en Europe du Sud. 

Hors c'est pas en Europe du Sud (sauf balkans) mais en Europe du Nord que cet été est clairement remarquable. 

Madrid est à la norme thermique grosso Modo. 

Le "couac" du récent épisode espagnol sur estimé et très médiatisé (ou mf parlait du record européen menacé en Espagne, d'où le théorie du mini dôme ibérique souvenez-vous) explique cela. 

 

 

 

 

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Mauzun, Puy-de-Dôme (63), 600 m
Il y a 3 heures, edd a dit :

Article assez intéressant en effet @un_Mauzunois

Il enfonce un peu des portes ouvertes mais il dit assez vrai.

 

Pour pinailler on y retrouve le biais avec la vague de chaleur en Europe du Sud. 

Hors c'est pas en Europe du Sud (sauf balkans) mais en Europe du Nord que cet été est clairement remarquable. 

Madrid est à la norme thermique grosso Modo. 

Le "couac" du récent épisode espagnol sur estimé et très médiatisé (ou mf parlait du record européen menacé en Espagne, d'où le théorie du mini dôme ibérique souvenez-vous) explique cela.

 

Oui. C'est vrai que les médias de masse (pour autant que je les ai suivis) ont peu parlé des chaleurs record en Scandinavie (50°C choque plus que 34°C - alors que...)

Cela dit, l'article évoque surtout les difficultés à communiquer sur les bouleversements climatiques - et ce problème est à mon sens tout à fait central. Ce pourquoi d'ailleurs ce topic "Médias, exagération, désinformations sur la météo" est bien alimenté :)

Cela dit, on pourrait voir aussi le verre à moitié plein : on n'a jamais autant parlé dans les médias de masse de météo et de climato, sans que la distinction soit très claire (euphémisme). Or, étant donné la situation d'urgence dans laquelle nous sommes, c'est pas plus mal. Disons, d'un point de vue pragmatique, tout bien considéré, que c'est mieux qu'à l'époque où les climato-sceptiques occupant autant d'espace médiatique (voire plus) que les porte-paroles du GIEC ! Et je ne doute pas que nombre de gens vont approfondir leur réflexion et s'informer à des sources plus solides et avec des méthodes plus rigoureuses, grâce à ces médias de masse.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
montois (Donnemarie-dontilly) dans l'Est 77, paris 7 parfois

C'est clair que ça va devenir assez écrasant dans le mass media, car très vendeur (incontrôlable, imprévisible et menaçant, donc générateur d'émotions fortes).

D'autres choses (en général moins fondamentales voire infiniment plus futiles) marchent aussi bien / ont marché aussi bien et pour les mêmes raisons (les gilets jaunes, Trump, le covid, les islamistes, la guerre mondiale).

 

Après, est-ce que cela aura une quelconque utilité, je n'en sais rien. On peut comme tu dis imaginer que ça amène certains à approfondir le sujet et entamer des transformations "radicales". Mais de là à embarquer une société toute entière.

D'autant que le mass média est un des exemples types du système qui nous amène au mur. 

 

 

 

Edited by edd
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/les-pompiers-de-californie-face-a-un-incendie-qui-genere-son-propre-climat-20210726

 

Et un commentaire qui me redonne foi :

Citation

Non, il ne crée pas son propre climat. Tout au plus sa propre météo!! Pour faire très court le climat , ce sont des courbes lissées sur 10 ans ou plus. Le soucis du titre accrocheur est la plaie du journalisme. De plus, souvent, ceux qui mettent les titres ne sont pas ceux qui écrivent le papier; Et ces derniers peuvent être surpris de ce qu'on a résumé de ce qu'ils ont écrit!!

 

  • J'aime 1
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Posted
Grenoble (limite Eybens)

En même temps, il faut bien reconnaître que pour arriver à sensibiliser le "grand-public" , il faut (malheureusement) du "sensationnel"

( et probablement encore plus depuis 2 ans où l'opinion publique est focalisée sur l'épidémie de COVID-19 )

Une augmentation de 1 ou même 2° sur 50 ans , ça ne parle pas à la majorité des gens.

Les records de température et la multiplication des canicules, déjà plus, je pense (même si la population semble finir par s'habituer au fil du temps)

Soyons clairs, le but premier des médias est de faire de l'audience, mais si ça peut aider à sensibiliser sur le RC ...

Link to post
Share on other sites

Posted
montois (Donnemarie-dontilly) dans l'Est 77, paris 7 parfois
Il y a 8 heures, Dionysos a dit :

En même temps, il faut bien reconnaître que pour arriver à sensibiliser le "grand-public" , il faut (malheureusement) du "sensationnel"

( et probablement encore plus depuis 2 ans où l'opinion publique est focalisée sur l'épidémie de COVID-19 )

Une augmentation de 1 ou même 2° sur 50 ans , ça ne parle pas à la majorité des gens.

Les records de température et la multiplication des canicules, déjà plus, je pense (même si la population semble finir par s'habituer au fil du temps)

Soyons clairs, le but premier des médias est de faire de l'audience, mais si ça peut aider à sensibiliser sur le RC ...

 

Ba en fait je dirais que c'est plutôt l'inverse car le sensationnel tue le sensationnel. On est pris dans un cercle vicieux ou il en faut toujours plus. C'est exactement le même phénomène avec les plaidoiries ou propos de nos politiques et responsables qui frôlent parfois le délire total. Ou encore le suivi de la pandémie. Il faut jamais faire retomber la pression, toujours plus, toujours plus. 

 

Je lisais aujourd'hui un article du figaro qui parlait de plus de 50 degrés au sol en Grèce. On avait eu pareil avec 38 en Sibérie orientale récemment. C'est absurde de parler de tempé au sol. Depuis qd on a des vp2 au sol ? Mais 50 ça en jette bcp plus qu'un "pauvre" 43 à Athènes. 

 

Avec cette surenchère constante, le grand public va considérer que 40 degrés c'est désormais de la gnognote alors que c'est au niveau de l'absolu chez nous (enfin plutôt c'était car 2019 est passée par la). 

 

Pour moi l'effet sera donc le même qu'avant. A force de maintenir en tension tout le temps on ne fait plus aucune pédagogie et on tue la prise de conscience. 

 

J'ai un regard de plus en plus critique sur les médias (sans être du tout complotiste ou autre, je ne renie pas la science comme les anti vaccins et autre climato sceptiques). On ne nous ment pas mais on empêche la prise de conscience et l'action concrète.

 

Edited by edd
  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites

Posted
Grenoble (limite Eybens)

Le grand-public raisonne "dans l'instantané" et a la mémoire courte (même l'exceptionnelle année 2003 n'est plus qu'un vague souvenir pour certains ...)

On ne peut pas faire abstraction du contexte , avec l'été que connaît la France cette année : seulement 10 "jours de chaleur" en juillet à Paris-Montsouris ! (on est à des années-lumières des fameux 42,6°, et encore la localisation de cette station fait qu'elle est censée bénéficier à plein de l'effet de "chaleur urbaine" ... )

Dans ce contexte , à choisir, je préfère encore entendre les médias parler des canicules en Grèce et Sibérie (même avec des exagérations), ça permet de rappeler que le RC est toujours bien là.

Plutôt que le vieux refrain sur " l'été pourri qui fait fuir les touristes"  ... (même si je peux comprendre que ce soit un vrai sujet pour l'industrie du tourisme , qui a déjà souffert des confinements)

 

Edited by Dionysos
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
L'Isle d'Abeau (38) - 255 m // Lyon 6
Le 02/05/2021 à 10:59, edd a dit :

Les mecs vous allez vous marrer. 

Exclusivité choc du parisien d'aujourd'hui.

D'un scénario éventuel plus chaud que la norme (qui a peu de chance de toute façon de se tromper statistiquement) on se paye un "l'été va forcément être très chaud". Même pas de conditionnel dans le sous titre. 

Et encore plus fort on nous annonce que août sera normal. 

Vive la presse écrite. 

 

@fran39 vous supportez à force ^^ ? 

 

Surtout qu'il convient d'être hyper modeste avec ces modèles saisonniers encore assez balbutiant. Je regardais à l'instant le dernier pour JFM, et on a un chaud très probable en scandinavie, alors que le trimestre a été normal....je crache pas sur le truc mais c'est encore experimental et c'est normal. 

 

 

 

IMG-20210502-WA0000.jpg

 

J'ai pu entendre une répercussion directe de ce torchon.

Un glacier parisien ce matin qui pleurait du temps de cet été et donc de son chiffre en baisse drastique (on peut le comprendre).

 

"En février-mars ils nous prévoyaient un été indien caniculaire donc j'ai recruté du personnel", et du coup il a perdu encore plus d'argent.

On passera la mémoire temporelle et l'été indien caniculaire, mais ça prouve une fois de plus, si ça restait à prouver, qu'écouter aveuglément les journaleux peut avoir des répercussions négatives. Et on ne parle que du CA d'un glacier là.

  • J'aime 4
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Grenoble (limite Eybens)
Il y a 2 heures, Mica a dit :

"En février-mars ils nous prévoyaient un été indien caniculaire donc j'ai recruté du personnel", et du coup il a perdu encore plus d'argent.

On passera la mémoire temporelle et l'été indien caniculaire, mais ça prouve une fois de plus, si ça restait à prouver, qu'écouter aveuglément les journaleux peut avoir des répercussions négatives. Et on ne parle que du CA d'un glacier là.


 

Un été frais et (surtout) humide n'arrange les affaires de personne (à part peut-être les agriculteurs, et encore), mais avant on faisait avec, alors que de nos jours on considère que le RC devrait nous "prémunir" contre cette éventuaiité

Le glacier en question n'a d'ailleurs peut-être jamais lu le journal en question, mais il devait se dire qu'avec le RC ça ne pouvait plus arriver ...

C'est typique de la judiciarisation de notre société : on veut une "garantie" sur tout, et si la garantie n'est pas respectée, le "responsable" doit rendre des comptes ...

Ici, le "responsable" ne peut pas être la météo proprement dite  (sur laquelle on n'a pas de prise directe), donc, à défaut,  ce seront les services météorologiques 🙂

Mais le tort des médias est aussi important, car prétendre qu'on saurait prévoir la météo 6 mois à l'avance,  c'est une hérésie (déjà, un mois avant, des services s'y essaient mais les résultats restent très mitigés ...)

 

Edited by Dionysos
  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Posted
L'Isle d'Abeau (38) - 255 m // Lyon 6
il y a 44 minutes, Dionysos a dit :

 

Le glacier en question n'a d'ailleurs peut-être jamais lu le journal en question, mais il devait se dire qu'avec le RC ça ne pouvait plus arriver ...

 

 

Je ne sais pas ce qu'il se disait intérieurement, mais il a clairement dit "En février-mars ils nous prévoyaient un été indien caniculaire".

 

Or, ce sont bien les médias qui ont déformé les previ saisonnières de MF (cf lien posté par Thundik) en annonçant sans précaution que l'été serait très chaud.

(J'ai pris l'exemple de la Une du Parisien car elle était sur le topic mais c'était pas le seul média sur le coup).

Donc le lien entre les 2 est tout de même assez direct. Même si, encore une fois, c'est MF qui doit se justifier...

 

Et un été frais doit quand même arranger des personnes, je ne suis pas sûr que tout le monde se satisfasse d'une chaleur non stop, entre ceux travaillant à l'extérieur ou des bureaux surchauffés, les hôpitaux, ou même des gens craignant la chaleur.

Alors on voit bien que la majorité kiffe le soleil + chaleur, mais de là à dire que ça n'arrange personne, je ne pense tout de même pas ^_^

 

Le surplus d'humidité oui ça on est d'accord.

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
Il y a 3 heures, Dionysos a dit :


 

Un été frais et (surtout) humide n'arrange les affaires de personne (à part peut-être les agriculteurs, et encore), mais avant on faisait avec, alors que de nos jours on considère que le RC devrait nous "prémunir" contre cette éventuaiité

Le glacier en question n'a d'ailleurs peut-être jamais lu le journal en question, mais il devait se dire qu'avec le RC ça ne pouvait plus arriver ...

C'est typique de la judiciarisation de notre société : on veut une "garantie" sur tout, et si la garantie n'est pas respectée, le "responsable" doit rendre des comptes ...

Ici, le "responsable" ne peut pas être la météo proprement dite  (sur laquelle on n'a pas de prise directe), donc, à défaut,  ce seront les services météorologiques 🙂

Mais le tort des médias est aussi important, car prétendre qu'on saurait prévoir la météo 6 mois à l'avance,  c'est une hérésie (déjà, un mois avant, des services s'y essaient mais les résultats restent très mitigés ...)

 

 

Un été frais pas tant que ça !  Humide oui et que ça arrangerait  les agriculteurs ? Sûrement pas o.O ; certains sont à se demander quand ils vont pouvoir terminer leur moisson avec des blés qui germent sur pied, le mildiou qui envahit les vignes, les champs de pomme de terre, les tomates ... , bref moi je crois qu'ils sont encore plus à plaindre que le secteur du tourisme.

 

Je ne vois pas ce que les services météorologiques ont à se reprocher, ( tu penses sûrement à Météo France)

#Edit :Effectivement j'avais mal interprété ta phrase ;)

 

Quant à la dernière phrase pour ne pas tout mélanger au point d'utiliser le terme "hérésie"  , nouveau rappel :

 

http://www.meteofrance.fr/climat-passe-et-futur/la-prevision-saisonniere

 

Sinon il y a longtemps que l'on sait que les principaux médias sont liés à des grands groupes industriels ou financiers, ce qui limite leur indépendance éditoriale et que la chose principale pour eux qui compte pour survivre dans ce monde impitoyable  c'est de faire du putaclic et du tape à l’œil avec des titres racoleurs ( comme une certaine chaine avec un certain Pascal ....et qui veut faire pareil avec une radio..... :P! ) dans un contexte en plus où les réseaux sociaux réduisent leur champ d'écoute ou de lecture  d'où cette guéguerre impitoyable pour avoir le titre le plus "Trump" !

 

Je le remets encore là :

 

https://www.monde-diplomatique.fr/cartes/PPA

 

 

 

 

 

  • J'aime 5
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Grenoble (limite Eybens)
Il y a 2 heures, bernardt60 a dit :

Je ne vois pas ce que les services météorologiques ont à se reprocher, ( tu penses sûrement à Météo France)

Quant à la dernière phrase pour ne pas tout mélanger au point d'utiliser le terme "hérésie"  , nouveau rappel :

Je pense que tu as mal compris mes propos.

Moi, je sais bien que Météo France n'a rien à se reprocher dans ce cas, mais  ce n'est pas ce que semble penser le glacier ... 😉

Je sais aussi que les prévisions saisonnières sont à prendre pour ce qu'elles sont,  avec prudence et discernement. Mais la prudence et le discernement ne sont pas les points forts des médias grand-publics ... 😉

 

Sinon, oui, ce qui gêne le plus les gens en général en été , ce n'est pas la fraîcheur (qui est même plutôt bienvenue, tant qu'elle n'est pas trop prononcée)

Ce qui gêne le plus les gens en été en général, c'est la pluie.

Mais, en été , en France, fraîcheur va souvent de pair avec humidité ...

un été "à la fois frais, sec et ensoleillé" ça se ne voit  guère qu'en altitude ou en Bretagne,  les bonnes années (je simplifie un peu, certes)

Ou alors, à l'inverse,  dans la zone méditerranéenne, quand le temps est "pourri" dans le reste de la France (comme ce mois de juillet 2021, qui a été idéal dans la zone méditerranéenne : sec, ensoleillé, et modérément chaud)

Edited by Dionysos
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 7 heures, Dionysos a dit :

ça permet de rappeler que le RC est toujours bien là.

Oui mais là, c'est pareil.

Tu crois pas que les médias nous bassinent pas sans arrêt avec le RC ? Mis à part le covid, on entend parler que de ça ! À toutes les sauces, partout.

À un point ridicule, et pathétique.

À force, au lieu de réellement avertir la population de façon sensée, les médias sont en train de provoquer l'inverse et les gens ne savent plus raisonner : certains sont obnubilés par ça (le moindre 30°C est dû au RC, la moindre sécheresse de surface idem), et les autres s'en foutent à force d'entendre crier au loup.

Edited by dann17
  • J'aime 10
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 1 heure, Dionysos a dit :

Je pense que tu as mal compris mes propos.

Oui, moi aussi je crois que Bernardt a lu trop vite...

 

Il y a 2 heures, Dionysos a dit :

un été "à la fois frais, sec et ensoleillé" ça se ne voit  guère qu'en altitude ou en Bretagne,  les bonnes années (je simplifie un peu, certes)

Ou alors dans la zone méditerranéenne, quand le temps est "pourri" dans le reste de la France (comme ce mois de juillet 2021, qui a été idéal dans la zone méditerranéenne : sec, ensoleillé, et modérément chaud)

Je ne dirais pas du tout qu'il ait fait « frais » ni même « modérément chaud » dans la zone méditerranéenne au cours de ce mois de juillet

Perpignan : excédent thermique de 0,6 °C

Montpellier : +0,3 °C

Nîmes : +0,5 °C

Orange : +0,5 °C

Marseille : +0,6°C

Hyères : +0,8 °C

Cannes : +0,5 °C

Nice : +0,6 °C

 

Bref, je dirais même que, dans le Midi, ce mois de juillet a été globalement chaud.

 

 

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Posted
montois (Donnemarie-dontilly) dans l'Est 77, paris 7 parfois
Il y a 8 heures, Mica a dit :

 

J'ai pu entendre une répercussion directe de ce torchon.

Un glacier parisien ce matin qui pleurait du temps de cet été et donc de son chiffre en baisse drastique (on peut le comprendre).

 

 

oui et puis ça fait vraiment passer MF pour des guignols. 

 

Quand je vois effectivement dans la une du parisien que j'avais ressortie à l'époque que l'été sera (futur simple) très sec d'après MF... il y a de quoi s'étranger. 

 

Les gens se demanderont fatalement quelle est la bande de demeurés qui a prédit ça alors qu'on a un des étés les plus pluvieux depuis 2000.

 

C'est pareil avec les prof de médecine sur le covid. A force d'accepter le jeu des médias qui leur demandent des pronostics du matin au soir (tout en poussant délibérément l'interlocuteur à être le plus apocalyptique possible), ils passent clairement pour des cons quand ce qui se passe n'était pas prévu. Et on a 300 exemples. 

 

Bref, moins on médiatise mieux on se porte. Parfois dur pour les ego de certains.

 

En revanche on peut communiquer mais faut le faire bien. 

 

 

Edited by edd
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
montois (Donnemarie-dontilly) dans l'Est 77, paris 7 parfois
Il y a 2 heures, dann17 a dit :

Oui mais là, c'est pareil.

Tu crois pas que les médias nous bassinent pas sans arrêt avec le RC ? Mis à part le covid, on entend parler que de ça ! À toutes les sauces, partout.

À un point ridicule, et pathétique.

À force, au lieu de réellement avertir la population de façon sensée, les médias sont en train de provoquer l'inverse et les gens ne savent plus raisonner : certains sont obnubilés par ça (le moindre 30°C est dû au RC, la moindre sécheresse de surface idem), et les autres s'en foutent à force d'entendre crier au loup.

 

Clairement d'accord. 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubenas en Ardèche méridionale
Il y a 5 heures, bernardt60 a dit :

Sinon il y a longtemps que l'on sait que les principaux médias sont liés à des grands groupes industriels ou financiers, ce qui limite leur indépendance éditoriale et que la chose principale pour eux qui compte pour survivre dans ce monde impitoyable  c'est de faire du putaclic et du tape à l’œil avec des titres racoleurs

 

ou peut aussi se demander pourquoi de tels groupes industriels ou financiers s'embêteraient à faire survivre des médias pour le coup assez peu rentables, sachant que ces gens là sont des experts pour faire fructifier l'argent et que normalement ils ne perdent pas leur temps (et leurs sous...) avec des entreprises peu ou pas lucratives.

pourtant on voit que ces groupes de médias sont en effet quasiment tous détenus par de puissantes firmes comme le montre l'article du monde diplomatique ci-dessus. 

et donc...? si ça ne leur sert pas à faire des bénéfices, à quoi d'autres ? peut-être avoir une influence sur l'opinion publique, sur les sujets dont on parle ou non, sur ce qui occupe les esprits, sur ce qui va potentiellement détourner l'attention de tel ou tel chose, etc...

je ne pense pas que le "putaclic" servent à faire du fric, ce serait plutôt destiné à capter l'attention sur des bêtises, à noyer toute réflexion dons un maelstrom indigeste où toutes les infos se mélangent, à éliminer toute pensée critique.

l'intéressant souvent, ce n'est pas de quoi on nous parle mais plutôt, de quoi on ne nous parle pas...     

  • J'aime 12
Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23
Il y a 10 heures, Dionysos a dit :

Le grand-public raisonne "dans l'instantané"

Bonsoir,

 

cette réflexion est exactement symptomatique de ce que tu reproches à ceux que tu nommes de façon bien prétentieuse "grand public"! En lisant les derniers posts au dessus, je me pose la question qui pourrait être importante, celle qui permettrait de penser une sortie collective de l'immédiat. Ce que je veux dire, c'est que cette sorte de mépris à l'égard des gens considérés par certains comme mal, dé-informés qui suivent les actualités ( météo, climatiques ou autres...) aux sources les plus productives ( qui ne sont certainement pas les meilleures, j'en conviens ) ne risque pas d'arranger les choses. Il n'y a rien de pire que de prendre les gens pour des idiots, c'est la meilleures façon de faire qu'ils soient tentés de se tourner vers des pseudo-théories faciles, bon marché, populistes... et que, de fait rien, ne change dans les pratiques quotidiennes, voire que des mouvements de retrait, de réaction se trouvent favorisés. 

Autant, je trouve que le débat sur les travers des médias dans leur recherche du sensationnel valide, autant cette façon de traiter des concitoyens de " français moyens" de " grand public " m'agace fortement pour ne pas dire plus et rester dans le cadre de la charte étant moi-même un français assez moyen, plutôt petit par la taille d'ailleurs, mais qui espère encore prétendre à être traité comme un citoyen à part entière...

Et que dire de ces personnes qui sautent systématiquement sur ces débats, à chaque occasion, pour diffuser tranquillement des idées d'un autre temps en s'appuyant l'air de rien sur des arguments scientifiques...

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

il y a 10 minutes, tao a dit :

... étant moi-même un français assez moyen, ...

 

Pas en météo, tao, pas en météo.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...