Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Médias, exagération, désinformations sur la météo


Recommended Posts

Posted
Wépion (Namur) - BELGIQUE

"Vous l'aurez remarqué comme le froid est glacial ce matin (...)"

 

Fait tellement froid qu'il fait 6-7°C à Bruxelles sous le soleil, 5°C dans le centre de la Belgique et il n'y a plus qu'une ou 2 stations qui sont dans le négatif en Ardenne à cette heure-ci.

De pire en pire. C'est donc ça "The beast of the East" ? Même pas peur ...

  • J'aime 1
  • Haha 6
Link to post
Share on other sites
  • Replies 2.6k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

😏😔

hier j'ai discuté avec une cliente qui m'affirmait qu'il faisait 52°C chez elle. comme je mettais en doute son affirmation elle se vexait.  finalement, en lui posant gentiment la question el

Posted Images

Bonjour à tou.te.s,

 

A dire vrai je suis de plus en plus indulgent sur ce type d'exagération !

 

Juju, puisque tu es wallon (enfin que tu habites en Wallonie), je que je vais écrire devrait te "parler".

Ma belle-mère (décédée il y quelques années, malheureusement !) résidait à Uccle, et était une fan de jardinage.

A côté de chez elle, il y avait un laurier-rose en pleine terre. Erreur fatale du jardinier amateur, se disait-on, elle et moi !

La dernière fois que j'y suis retourné, il était toujours vivant, plusieurs années après ! A Uccle !!!   

Les hêtres de la forêt de Soignes font de plus en plus peine à voir, ils ont trop chaud !

 

Chez moi (en Sologne), on n'a pas "atteint"  les -10°C depuis Février 2012 (on a peut-être "tangenté" le 28 Février 2018).  Ca fait plusieurs années que je ne rentre presque plus (à quelques rares exceptions) mes chlorophytum en pot dans ma véranda. 

 

Alors est-ce que dire qu'il fait très froid quand il gèle est exagéré (j'en aurais effectivement rigolé il y a peu encore !), ou est-ce que l'exagération n'est pas de minimiser les effets du RC ?

 

Je ne sais pas ...

 

Zonal 45 

 

 

 

 

 

Edited by zonal 45
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Baume-les-dames (25) 270 m.
il y a 1 minute, fafadanjou a dit :

BFM commence à prendre conscience de la situation en parlant de phénomènes graves localement 😞

 

Aussi depuis 1 ans vous devriez savoir que BFM ne dit que des stupidités. 

 

Légère ré-activation sur Mandelieu dans les prochaines minutes.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, fafadanjou a dit :

BFM commence à prendre conscience de la situation en parlant de phénomènes graves localement 😞

 

BFM est en fait à l'image de la France. Aucune réactivité.

J'ai remarqué que cette chaîne info à beaucoup de mal à couvrir les événements graves qui se déroulent le dimanche ou la nuit.

Leurs journalistes et correspondants sont tout simplement en week-end ou au lit, et ceux qui bossent sont en sous-effectifs.

Edited by Pingouin Toulousain
  • J'aime 4
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 13 heures, zonal 45 a dit :

Alors est-ce que dire qu'il fait très froid quand il gèle est exagéré (j'en aurais effectivement rigolé il y a peu encore !), ou est-ce que l'exagération n'est pas de minimiser les effets du RC ?

 

Je ne sais pas ...

Ecoute, il y a encore 30 ou 40 ans, les -20°C étaient encore légion dans de nombreuses régions de France (ou dans le sud-est de la Belgique) lors des bonnes vagues de froid. 

Quand il faisait entre -5 et 0°C le matin (hors régions atlantiques et méditerranéennes) en hiver, c'était absolument normal.

Lorsqu'on sait que la moitié de la population adulte en France a plus de 55 ans, donc des gens qui ont connu des températures « normalement froides » durant au moins la moitié de leur vie, tu ne peux pas leur dire que 5-6°C c'est froid en hiver ! Tu ne peux pas leur dire qu'à 0°C, il fait « très froid » ! C'est tout simplement ridicule pour eux. C'est même ridicule tout court.

Peut-être que, dans 40 ou 50 ans, quand ces gens ne seront plus là, et si le climat ne sera réchauffé au point que 6-7°C à Bruxelles sera une valeur plutôt rarement atteinte, alors là, oui, on pourra dire qu'il fera très froid. Tu comprends ?

Mais pas là ! Pas maintenant ! Vraiment pas !

 

Et encore, même pas. Non, même si le climat se réchauffait à ce point, il serait là encore ridicule de parler de grand froid par 0°C : en effet, nous sommes (pour la plupart d'entre nous) des Européens, des « Blancs ». Notre corps, notre métabolisme est tel que, quel que soit l'endroit où nous nous trouvons, quel que soit l'époque, 6 à 7°C ne sont pas (et n'ont jamais été, et ne le seront jamais !)  des conditions « froides » pour nous. 0°C n'est pas un « grand froid ». 

 

Donc, clairement, l'exagération des journalistes sur ce sujet est une réelle absurdité. Ils peuvent dire que le climat se réchauffe (c'est d'ailleurs malheureusement vrai), mais pas qu'il fait très froid à 0°C. 

D'ailleurs, c'est valable dans l'autre sens : les Européens (hormis peut-être ceux de certaines zones méditerranéennes) trouveront toujours que 40°C, c'est excessivement chaud. Même si ces valeurs venaient à apparaître plus régulièrement dans les décennies à venir.

Edited by dann17
  • J'aime 5
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubenas en Ardèche méridionale

je ne suis pas vraiment d'accord avec Dann17; tout européen que l'on soit, à zéro degré, si l'on n'est pas chaudement vêtu, on meurt d'hypothermie assez rapidement...

l'espèce humaine est tout de même à la base un espèce tropicale ayant vu le jour dans des régions extrêmement chaudes, d'où notre absence de pelage et notre exceptionnel système de refroidissement par transpiration qui fait de nous l'une des espèces de mammifères les plus résistantes à la chaleur qui soit. 

comme je l'ai déjà écris ici, la chaleur et le froid sont des notions totalement subjectives, je ne pense pas que l'on puisse y attribuer une T° précise. la limite du froid ne sera jamais la même pour un antillais et pour un norvégien... idem pour la chaleur. 

par exemple je me souviens très bien avoir frissonné de froid lors d'une soirée en montagne où il faisait... 25°C ! c'était à Socotra, une île du golfe d'Aden et sur la côte, pendant la saison chaude, on tournait à une moyenne de 32°C en Tn et 42 ou 43°C en Tx. après quelques mois de ce régime, on était allé camper 3 jours en montagne et le premier soir, avec 25°C à la tombée de la nuit (on avait emmené un thermomètre par curiosité) on s'était tous mis à frisonner et on avait les mains et les pieds glacés !      

à l'inverse, nous supportions tous très bien les 40°C quoditien et après une période d'acclimatation nous étions même capables de nous balader en plein soleil (avec un chapeau bien sûr) sans souffrir plus que ça de la chaleur.

et quand je vivais au Mali, je me souviens très bien avoir fait du footing dans la brousse par 35°C (on attendait que ça tombe sous la barre des 37°C pour aller courir un peu) sachant que là en saison chaude on avait des 45/46°C en pleine journée... 

donc même un "blanc" peu être très résistant à la chaleur et supporter de très hautes T° à s'il a eu le temps nécessaire pour que son organisme s'habitue. 

par contre, je ne pense que même habitué, on puisse rester en slip par zéro degré... 

là où je rejoint Dann c'est sur le fait que les gens ayant connu la France des années 50 et 60 considèrent qu'une journée d'hiver avec 6 ou 7°C n'est pas froide, là on est d'accord. mais pour les autres, ceux dont les souvenirs ne remontent pas au delà des années 90, leur notion de l'hiver n'est clairement pas la même ! et les médias s'adaptent à eux...

toujours est-il que pour moi, même si j'ai connu les hivers 85/86, zéro degré c'est très froid. si je reste dehors sans gant je ne sens plus les doigts et donc ce n'est pas pour moi une T° "supportable" 

  • J'aime 9
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Je caricature mais en été tu peux avoir 35°C puis tomber à 20°C suite à une forte averse et dire « il fait froid ! ». À un moment donné, il est nécessaire d'avoir un minimum de recul sémantique. Chez soi, en petits comités, pas de souci, mais avec un large public, il doit y avoir une réflexion sur les mots employés et le sens qu'on leur donne et adjoindre des références.

Bien sûr, à 0°C il gèle et cela a des conséquences. D'ailleurs, on peut très bien être victime d'hypothermie avec 10°C.

Le jour où des températures de l'ordre de janvier 85 surviendront, quels mots emploiera-t-on ? Il n'y en aura pas, tous les degrés superlatifs auront été utilisés et, finalement, banalisés.

De plus, au-delà des mots eux-même, il y a le sens qu'on leur donne, c'est-à-dire le contexte (autant la phrase dans laquelle ils sont inclus, la forme, qu'en référence à l'évènement qui survient, le fond).

  • J'aime 10
Link to post
Share on other sites
Posted
Wépion (Namur) - BELGIQUE
Le 01/12/2019 à 13:41, zonal 45 a dit :

 

Alors est-ce que dire qu'il fait très froid quand il gèle est exagéré (j'en aurais effectivement rigolé il y a peu encore !), ou est-ce que l'exagération n'est pas de minimiser les effets du RC ?

 

 

Bonjour à vous,

 

Je ne pensais pas qu'il y aurait des réponses mais comme ça tu as plusieurs avis, de base. Je vais quand même donner le mien.

Etant en début de saison froide, je peux éventuellement comprendre qu'en terme de ressenti, avoir 0°C est froid. Oui, ça pique les premières fois, mais il faut quand même que les "gens" (je n'aime pas ce terme) comprennent un jour (rêvons, rêvons...) que 0°C le matin passé octobre c'est pas anormal. 

Je connais énormément de monde qui me parle de temps glacial quand il fait moins de 5°C. Mais, comme pour tout, le ressenti diffère de chacun. 

 

Je trouve vraiment interpellant d'avoir cette année autant d'articles sur le froid depuis fin octobre. Pire que d'habitude. C'est bien la preuve qu'il s'est passé quelque chose climatologiquement depuis quelques années : étés très chauds, automnes chauds, hivers très doux et printemps estivaux. De fait, la population qui ne s'intéresse que très peu à la météo (la majorité donc, je ne compte pas ceux qui s'y intéressent 2 min par jour pour savoir comment s'habiller, évidemment) en perd ses quelques repères. 

C'est comme l'autre jour quand j'ai mentionné que 12°C fin novembre c'était pas beaucoup pour la journaliste de la radio. Totalement aberrant pour moi, normal pour mon voisin...

 

En terme de climatologie en Belgique, les derniers hivers ont tous été doux, voire très doux. Février 2019 restera dans les mémoires avec ses 21-22°C observés en fin de mois. Les pics de froid ne durent pas, la population n'a donc pas le temps de s'adapter. Finalement c'est pareil avec les premières gelées et les titres putaclics faisant état de "GRAND FROID GLACIAL" alors que la T° en journée est limite au-dessus des normes (comme localement samedi dernier).

 

Dernier point, que je ne comprends pas par contre. Ce sont ces articles en eux-mêmes et leur existence. J'ai déjà remarqué que quand un article sur le froid et la neige apparaissait sur les réseaux sociaux, les 3/4 des commentaires portaient tous dans le même sens : "oui, ben c'est normal en hiver". Il n'y aurait que les journalistes qui sont impressionnés de voir 3 flocons en hiver ? 

 

Il y a 3 heures, _sb a dit :

Le jour où des températures de l'ordre de janvier 85 surviendront, quels mots emploiera-t-on ? Il n'y en aura pas, tous les degrés superlatifs auront été utilisés et, finalement, banalisés.

Peut-être qu'il y aura des éditions spéciales et des diffusions sur les chaînes d'info H24 de mêmes images en boucle de la Loire gelée...si ça arrive encore.

On a déjà des éditions spéciales ici avec 3 cm en Wallonie en janvier !

 

J'espère vraiment que les quelques périodes de temps "froid" présents et à venir ne vont pas faire reculer l'avis de la majorité de la population sur le RC.

Quand on prend information de ceci, y'a de quoi s'inquiéter. 22°C en février, 36 en juin et 42 en juillet ne leur suffisent pas. La même année qui plus est...

 

J'ai peur qu'on vire un peu dans le HS avec tout ça par contre. Désolé !

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons

Je croyais que "fortes gelées" c'était égal ou inférieur à -5°C , c'est fou ce que l'on peut entendre actuellement et encore sans trop chercher je suis sûr qu'on y rajoute souvent "très"!

Dans ce monde hypermédiatisé on a souvent perdu  la réalité des choses et le véritable sens des mots !

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubenas en Ardèche méridionale

ce qui se passe c'est que les choses évoluent, inéluctablement et qu'on le veuille ou non.

le monde change, la société aussi et à chaque fois, ceux qui ont connu l'époque d'avant sont dépités voire outrés devant les habitudes de la nouvelle génération. 

leur vocabulaire est lamentable, la musique qu'ils écoutent est une nullité, etc...

sauf que jusqu'ici si les modes changeaient, le climat lui, restait le même. aujourd'hui le climat à changé, les températures ne sont plus ce qu'elles étaient (à mon avis quand dans un an on va avoir les moyennes 1991-2020 des stations MF on va tomber de notre chaise !) donc la manière d'appréhender la météo n'est plus la même non plus.

il va falloir s'y faire. si l'on ne prend en compte que le climat des 10 ou 15 dernières années (les seuls souvenirs disponibles d'une partie de la population) et bien 0°C en novembre c'est froid et 35°C en aout c'est normal. et on ne leur fera pas accepter le contraire.

(attention je ne dis pas ça pour vous faire passer pour de vieux croutons, comme je l'ai dit je me souviens très bien de janvier 85 donc je ne suis pas de toute première fraicheur...)   

les média s'intéressent à tout ce qui sort plus ou moins de l'ordinaire et donc si la météo dénote un peu par rapport aux habitudes actuelles ils vont en parler. et une fois qu'ils ont décidé d'en parler, il faut bien qu'ils justifient leur article et le qu'ils le rendent "vendeur" et donc ils vont utiliser des superlatifs et des exagérations.

faire un article sur le froid en disant qu'il fait légèrement frais pour la saison ça ne le fait pas. si le titre est "froid glacial" ou "descente d'air polaire" ça fera davantage mouche... 

et comme "les gens" ont la mémoire courte, ils ont tôt fait d'oublier le climat d'origine de la France et d'adopter les valeurs d'un pays au climat doux. 

j'estime aussi que si on a réellement un nouveau climat clairement différents de celui du 20eme siècle (ce qui semble être le cas), il est normal que l'on considère différemment la météo. il faudra bien s'y faire un jour de toutes façons. si dans les années 2030 il ne gèle plus qu'une ou 2 fois tous les 2 ans, il sera alors légitime de s'étonner les rares fois où il gèle.

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

Vu il y a peu sur FB, pour mon département, avec un article posté la semaine dernière :

 

1tyy.jpg
 

 

Moi, pas comprendre où ils ont pu aller piocher cette info 🤔... je soupçonne, éventuellement, qu'ils soient tombés sur " l'unique " mise à jour d'une prévision automatique (mais même en cas de prévi auto, il n'y avait vraiment pas de potentiel, même minime, pour un éventuel risque de quelques flocons) d'un site peut-être ou, je ne sais vraiment pas...

De plus, ils utilisent et citent " Keraunos " ainsi que " Météo-France " pour donner du poids, à leurs propos... du coup, il n'y a même plus à s'étonner que le grand public peste autant envers la météo et mette facilement, l'ensemble des prévisions dans le même panier. C'était déjà le cas les années précédentes, mais cette année et surtout depuis début novembre, il n'y a pas un seul média (ou presque) pour rattraper l'autre, avec des titres d'articles, souvent très exagérés, voire déformés et donc loin de la réalité, alors que l'on peut généralement lire presque l'inverse, en cliquant sur les liens associés.

 

En fait, je ne sais même pas s'ils le font vraiment exprès et à force, je crois surtout qu'il s'agit d'une méconnaissance totale de leur part au niveau météo, en faisant juste comme le grand public, c'est-à-dire prendre tout au premier degré et pour argent comptant... ou alors, c'est vraiment un manque de professionnalisme... ou les deux ☹️.

 

Avec tout ça, nous ne sommes pas prêt de redorer l'image de la météo... " cette météo qui de toute manière, se plante tout le temps " !

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons

Mode humour (quoique  :P😞)

 

Le vieux crouton tout sec se rappelle bien des hivers  février 56, 62-63, 31 déc 78-1er janvier79, des hivers 85 , 86, 87 et n'a pas la mémoire courte et ne s'y fera jamais aux mots employés aujourd'hui pour un simple coup de froid tout à fait banal (Tn - 1.9°C , Tx 7.9°C , oh la vache qu'est-ce que ça caille ! )même dans un contexte de RC ( oh la bonne aubaine pour  justifier les mots employés à tort !)

  • J'aime 7
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 1 heure, boubou07 a dit :

donc ils vont utiliser des superlatifs et des exagérations

CQFD.

Tu viens de le reconnaître toi-même.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Gambais (78) - Altitude : 100 m et Guyancourt (78) pour le travail
Il y a 5 heures, boubou07 a dit :

il va falloir s'y faire. si l'on ne prend en compte que le climat des 10 ou 15 dernières années (les seuls souvenirs disponibles d'une partie de la population) et bien 0°C en novembre c'est froid et 35°C en aout c'est normal. et on ne leur fera pas accepter le contraire.

Certes, mais ces jeunes ont bien été à l'école où en géographie, on étudie le climat de notre pays (à moins que les programmes aient totalement changé ?) et je doute que les professeurs ou instituteurs en géographie leur donne les normes 91-20 pour montrer notre climat.

 

Ce n'est pas parce que je n'ai pas connu les années 50 et antérieures que je ne m'y suis pas intéressé, serait-ce à dire que les générations actuelles ne s'intéressent qu'à leur époque ? ;)

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 9 heures, boubou07 a dit :

si l'on ne prend en compte que le climat des 10 ou 15 dernières années (les seuls souvenirs disponibles d'une partie de la population) et bien 0°C en novembre c'est froid et 35°C en aout c'est normal.

Tu vois, même là, tu exagères carrément (tu tires toujours la couverture de ce côté, cela se voit beaucoup trop : en gros, tu veux vraiment nous faire croire que la France devient un pays presque chaud) : si tu dis que 35°C en août, c'est « normal » et que 0°C en novembre c'est froid, alors il faudrait que tu le démontres...

Alors je vais le faire pour toi.

 

Prenons une ville plutôt moyenne en France, avec les données toutes récentes, à savoir 2000-2019 (celles compilées par notre cher confrère Mottoth) : Lyon. En plus, c'est une station relativement chaude en été et qui a subi un réchauffement urbain très marqué (donc Tn très radoucies).

Alors voici ce qu'on y apprend : 

- en août, un 35°C est éloigné de 7,2°C de la Txm. Par ailleurs, 10 % seulement (c'est déjà beaucoup) des Tx atteignent ou dépassent 34,2°C.

- en novembre, un 0°C est éloigné de 5,3°C de la Tnm. Et 10 % des Tn sont inférieures ou égales à 0,1°C. 

 

Bref, on en déduit qu'un 0°C en novembre est déjà plus habituel qu'un 35°C en août. Or toi, tu as le culot de prétendre que la valeur la plus difficile des 2 à atteindre serait « normale », et qu'en plus de ça, la valeur la plus facile des deux à atteindre serait selon toi qualifiée de froide (sous-entendre vraiment loin de la normalité) !   

 

Tiens, je vais même prendre maintenant l'exemple d'une ville parmi les plus chaudes de France, pour le coup : Perpignan.

Alors voici ce qu'on y apprend : 

- en août, un 35°C est éloigné de 5,5°C de la Txm. Par ailleurs, 10 % seulement (c'est déjà beaucoup là aussi) des Tx atteignent ou dépassent 33,7°C.

- en novembre, un 0°C est éloigné de 8,6°C de la Tnm. Et 10 % des Tn sont inférieures ou égales à 3,9°C.

 

Ici, on constate qu'un 35°C en août est certes légèrement plus probable qu'un 0°C en novembre. Mais pas de quoi dire qu'un 35°C serait « normal » (visiblement dans les 5% seulement des Tx). Ni qu'un 0°C serait particulièrement anormal en novembre (puisque cela doit représenter 2 à 3 % des Tn). Il serait un peu osé de prétendre que 5% des valeurs serait normal lorsque à peine moins (2 à 3 %) serait carrément anormal !

 

Il y a un déséquilibre flagrant dans ton interprétation, chiffres à l'appui.

Et encore, je n'ai pas pris de stations plus fraîches l'été, pourtant nombreuses...

 

Moi, ce que j'en déduis, c'est que toi (comme beaucoup de gens, comme ceux dont tu parles), tu préfères trouver normales les conditions météo que tu aimes (la chaleur), et comme anormales les conditions qui te plaisent visiblement moins. Tu me diras, c'est humain. Mais ce n'est pas très objectif. Loin de là.

 

 

 

 

 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Il ne faut pas mettre au même niveau un ressenti avec des éléments objectifs scientifiquement définis.

 

On peut effectivement trouver qu'il fait froid fin novembre lorsqu'il fait 2° le matin mais l'étude scientifique des normales de température nous indique que ce "froid" n'en est pas véritablement un au regard de ce qui peut-être habituel en cette saison. Le problème est qu'aujourd'hui on a tendance à vouloir mettre au même niveau les deux, comme si le ressenti de l'individu avait autant de poids que ce qui a été défini objectivement (ou plutôt  scientifiquement), il faut faire attention.

 

Les médias sont bien les premiers à tomber dans ce piège en utilisant des termes à mauvais escient, en qualifiant par exemple de vague de froid ou de températures glaciales dès que l'on est un peu en dessous des normales pendant 3 jours sans chercher à définir ce qu'est objectivement une vague de froid ou des températures glaciales (au regard d'une normale), l’expression mini-tornade en est également une parfaite illustration. J'y vois deux problèmes, il n'y a plus de définition partagée/acceptées par tous et objective mais de vague notions que chacun se réapproprie selon son ressenti, sa vision des choses avec rejet/disqualification tout ce qui ne va pas dans le sens de cette vision (individualisme  de + en + marqué)  même ce qui est scientifiquement établi.  Et surtout cella brouille les messages et désobjective les choses, c'est le terreaux parfait pour la suspicion, les fausses nouvelles et "l'enfermement mental" dans des logiques de pensées et d'entre-soi destructrices pour la société.

 

Sinon par rapport à l'évolution des normales saisonnières, il faut continuer à  raisonner par rapport à des normales trentenaires car c'est ce qui scientifiquement est le plus efficient (jusqu'à preuve du contraire). Dès l'année prochaine, on pourra comparer avec les normales 1991-2020 ceci permettra d'être plus proche dans nos analyse du climat actuel. Ceci-di je pense qu'il est également important de garder les normales 1981-2010 voir 1951-1981 comme point de comparaison et piqûre permanente de rappel de la dérive de notre climat. Pour résumer je pense faire en permanence une comparaison avec deux normales (1991-2020 et une plus ancienne).

Edited by thib91
  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites
Posted
Vanves (92) et Rungis (94) pour le travail

Quelques éléments généraux/personnels pour rebondir sur les divers sujets de discussion :

  • Étude du Climatologie/Météorologie à l'école
    De mon côté ce sujet a été abordé quand j’étais au collège (entre 1994 et 1998, je ne me rappelle plus à quel niveau). Dans le contenu cela s'est limité à dire quel telle ou telle partie du monde possède tel climat en se basant sur une carte simplifiée et aussi sur les graphiques de température/précipitation comme ci-dessous.
    Donc, me concernant, un enseignement uniquement sous l'angle de la "Climatologie"  haut niveau (sans rentrer dans le détails). Du coup il est difficile avec ce bagage de conclure au jour le jour si on est dans une situation de froid ou de chaleur. Il faut donc creuser le sujet, ce qui est l'apanage des gens qui s'intéressent à la climatologie/météorologie (exemple la communauté Info Climat). Cela écrème déjà pas mal de monde, car il faut le reconnaître la majorité des gens sont à mille lieux de faire la démarche de creuser le sujet. 
     884h.png
  • Passage à la norme climatique " 1991-2020 "

    Là on touche un sujet très important, car j'ai l'intuition que l'information comme quoi on va basculer sur cette nouvelle norme climatique va être totalement transparente pour le grand publique. Dans ce nouveau référentiel, les excès de températures moyennés sur le mois (trop doux en hiver, trop chaud en été) vont paraître moins flagrants, cela faire le jeux des climato-sceptiques.

  • Exagération des Médias sur le Grand Froid
    Une chose que j'aimerais voir sur les grandes chaines nationales (pendant le journal de 20h ou pendant le bulletin météo qui suit), c'est du factuel qui parle aux gens. Je m'explique , par exemple quand une vague de froid se termine, la mettre en perspective (sous forme de graphique journalier) avec les vagues de froids passé. Par exemple comparer janvier 1985 (voir ci-dessous) avec les "vagues de froid" des hivers derniers ce la vaut tous les discours.
    yuaa.png

Edited by RenO=92=
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Wépion (Namur) - BELGIQUE

Pour ce qui est des cours c'est simple. Ici quand j'ai eu les cours de géographie en secondaires, je n'ai vu qu'en Belgique, le climat y était tempéré. C'est tout. On est pas bien avancé...

Je ne sais pas ce qu'il en est en France sur l'enseignement des types de climats, c'est vrai qu'il y a plus à dire que chez nous (encore que, y'a de quoi en faire des bibliothèques aussi) mais de ce point de vue là, on est pas gâté ici.

 

EDIT :

Citation

De mon côté ce sujet a été abordé quand j’étais au collège (entre 1994 et 1998, je ne me rappelle plus à quel niveau). Dans le contenu cela s'est limité à dire quel telle ou telle partie du monde possède tel climat en se basant sur une carte simplifiée et aussi sur les graphiques de température/précipitation comme ci-dessous.

 

Voilà, pareil !

Edited by Juju4795
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Nanterre Parc / Grande Arche (92)
il y a 12 minutes, RenO=92= a dit :

Dans ce nouveau référentiel, les excès de températures moyenné sur le mois (trop doux en hiver, trop chaud en été) vont paraître moins flagrants, cela faire le jeux des climato-sceptiques.

 

C'est tellement vrai.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubenas en Ardèche méridionale

je veux bien que notre société soit de plus en plus individualiste et aille vers "l'enfermement mental" et l'entre soi mais simplement, là où je bloque c'est :

à partir de quel température il fait scientifiquement et objectivement froid ? et chaud ?

parce que quand on dit : "demain il va faire très froid" ça ne veut pas forcément dire "il va faire froid par rapport aux normales des stations météo" mais ça peut simplement vouloir dire, pour beaucoup de gens qui n'ont pas de culture météo, "il va faire froid" tout court, on va devoir gratter les pare-brises, monter le chauffage et sortir les bonnets. juste ça. et que ce soit normal ou non, de saison ou non, ça reste une information qui va influer sur la journée. tout le monde ne met pas ça en comparaison avec les normes officielles de telle ou telle période de 30 ans. 

vous raisonnez en personnes qui ont une culture météo et climato, vous oubliez que 90% des gens ne savent même pas ce qu'est une normale sur 30 ans et encore moins de combien elles sont. faites le test : demandez au premier venu qu'elles sont les T° normales de telle ou telle saison et vous verrez... 😱    

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Gambais (78) - Altitude : 100 m et Guyancourt (78) pour le travail
il y a 58 minutes, RenO=92= a dit :

Étude du Climatologie/Météorologie à l'école
De mon côté ce sujet a été abordé quand j’étais au collège (entre 1994 et 1998, je ne me rappelle plus à quel niveau). Dans le contenu cela s'est limité à dire quel telle ou telle partie du monde possède tel climat en se basant sur une carte simplifiée et aussi sur les graphiques de température/précipitation comme ci-dessous.
Donc, me concernant, un enseignement uniquement sous l'angle de la "Climatologie"  haut niveau (sans rentrer dans le détails). Du coup il est difficile avec ce bagage de conclure au jour le jour si on est dans une situation de froid ou de chaleur. Il faut donc creuser le sujet, ce qui est l'apanage des gens qui s'intéressent à la climatologie/météorologie (exemple la communauté Info Climat). Cela écrème déjà pas mal de monde, car il faut le reconnaître la majorité des gens sont à mille lieux de faire la démarche de creusé le sujet. 

De mémoire, ce n'est pas au collège que j'ai appris la climatologie de la France, on y voit plus le monde ou l'Europe, non c'est en primaire avec des cartes de ce type  :D :

 

Capture.JPG.88eec95031a260b6363f66f5adce66d3.JPG

 

Mais bon, cela remonte à 40-45 ans.

 

 

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

 

il y a une heure, boubou07 a dit :

à partir de quel température il fait scientifiquement et objectivement froid ? et chaud ?

 

S'il fait 12°C à Paris en janvier, on dira qu'il fait très doux, mais si c'est 12°C dans les Antilles, qu'importe la saison, on pourra parler de "historiquement froid". Quand on parle température, ce sera forcément subjectif, bien souvent en rapport avec l'écosystème donné. A partir de là, il faut se baser sur les normales saisonnières locales, mais ce qui est encore subjectif, c'est l'échelle de temps sur laquelle les calculer. Institutionnellement, c'est sur les trois dernières décennies complètes. Sociétalement, ce serait plutôt sur les 4-5 dernières années (c'est, là encore, subjectif).

 

Si on cherche à raisonner le plus objectivement possible, je dirais, pour le corps humain, que chaud c'est à partir de 36,5°C (le corps commence à s'épuiser lentement pour refroidir sa température intérieure - je ne suis pas un expert mais je pense que ce processus est mortifère si vécu 100% du temps), et pour la limite basse, difficile à dire, mais 0°C "sonne" bien à cause des engelures et des complications associées. 

Edited by A.M.
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, boubou07 a dit :

je veux bien que notre société soit de plus en plus individualiste et aille vers "l'enfermement mental" et l'entre soi mais simplement, là où je bloque c'est :

à partir de quel température il fait scientifiquement et objectivement froid ? et chaud ?

parce que quand on dit : "demain il va faire très froid" ça ne veut pas forcément dire "il va faire froid par rapport aux normales des stations météo" mais ça peut simplement vouloir dire, pour beaucoup de gens qui n'ont pas de culture météo, "il va faire froid" tout court, on va devoir gratter les pare-brises, monter le chauffage et sortir les bonnets. juste ça. et que ce soit normal ou non, de saison ou non, ça reste une information qui va influer sur la journée. tout le monde ne met pas ça en comparaison avec les normes officielles de telle ou telle période de 30 ans. 

vous raisonnez en personnes qui ont une culture météo et climato, vous oubliez que 90% des gens ne savent même pas ce qu'est une normale sur 30 ans et encore moins de combien elles sont. faites le test : demandez au premier venu qu'elles sont les T° normales de telle ou telle saison et vous verrez... 😱    

 

Employer les bons termes serait déjà un progrès, comme pouvaient le faire J.Collado ou J.Kessler du temps de leurs bulletins radio.

 

Aujourd'hui on parle de froid lorsqu'il fait 2° le matin ou -5°, ce qui n'est pas vraiment la même chose. Il existe pourtant des seuils qui ont été définis et qualifiés pourquoi ne pas les utiliser plus souvent?

 

Plutôt que de parler de froid, il est possible de qualifier plus précisément les choses, par exemple gelées blanches si l'on est tout proche de 0° avec givre, gelées sous abris (t°<0°), fortes gelées pour les t°<-5°, grand froid sous -10°...idem pour l'été chaleur au delà de 25°, forte chaleur au delà de 30°...ces notions sont à la porté de tous et facilement compréhensibles. Idem pour les canicules ou vague de froid qui sont également définies par météo france...Cela ne me semble pas difficile de qualifier correctement des épisodes météo sans tomber dans l'approximation ou le généralisation.

On nivèle par le bas en croyant que les gens sont incapables de comprendre les subtilités,  si l'on abandonne cette ambition d'être précis et rigoureux, plus personne ne sera en capacité de faire face à un peu de complexité, c'est d'ailleurs ce qui est en train de se passer. Plus globalement cette réduction du champ lexicale est très inquiétante.

Edited by thib91
  • J'aime 4
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...