Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tendance Hiver 2012/2013


Recommended Posts

  • Replies 1.5k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Après la prévi de l'hiver au Canada, voici celle des Américains. Pas d'hiver froid prévu à priori pour les USA, sauf sur la Floride avec une probabilité assez forte pour l'Ouest du continent...

C'est un peu étonnant cette prévision, car en général les hivers à ENSO sont assez doux sur la partie nord des Etats-Unis et l'essentiel du Canada, et à l'inverse plus frais sur toute la moitié sud du pays (sachant que les corrélations entre ENSO et climat en Amérique du Nord sont quand même assez solides - voir ici). Pour envisager un hiver potentiellement doux sur tous les états du sud-ouest du pays malgré les conditions ENSO faiblement positives, la NOAA doit s'attendre à des situations synoptiques relativement "atypiques" pour ce type de période.
Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

C'est un peu étonnant cette prévision, car en général les hivers à ENSO sont assez doux sur la partie nord des Etats-Unis et l'essentiel du Canada, et à l'inverse plus frais sur toute la moitié sud du pays (sachant que les corrélations entre ENSO et climat en Amérique du Nord sont quand même assez solides - voir ici). Pour envisager un hiver potentiellement doux sur tous les états du sud-ouest du pays malgré les conditions ENSO faiblement positives, la NOAA doit s'attendre à des situations synoptiques relativement "atypiques" pour ce type de période.

les hivers à ENSO? tu n'as pas loupé quelque chose? lol

Les hivers El nino provoquent généralement de la douceur sur la partie ouest des USA et du froid sur la partie Est

La Nina c'est l'inverse. Pour cet hiver, les conditions seront très proche du neutre dans le pacifique, difficile de trancher. Il y aura probablement un peu de tout

Link to post
Share on other sites

Sauf que 13vents est plus proche de la vérité, c'est essentiellement un gradient nord-sud plutôt qu'un gradient ouest-est.

http://www.esrl.noaa.gov/psd/enso/enso.comp.std.html

(corrélations établies sur le climat passé, donc se méfier qu'elles marcheront tout le temps, surtout que ENSO+ dans les années 2010 ne signifie pas exactement la même chose que ENSO+ dans les années 1970)

Link to post
Share on other sites

les hivers à ENSO? tu n'as pas loupé quelque chose? lol

En effet j'ai loupé quelque chose, mon lien ne fonctionnait pas tongue.png

post-2200-0-11514300-1350593374_thumb.png

Ci-joint la carte des corrélations de l'ENSO avec les températures de surface en hiver (DJF) aux Etats-Unis, et qui montre bien que l'influence de l'ENSO sur les températures hivernales se retrouve davantage dans une opposition Sud / Nord que Ouest / Est. C'est pour cela que je suis un peu étonné que la NOAA indique un potentiel d'hiver doux dominant sur des états comme le Nouveau Mexique ou le Texas, alors que l'on voit clairement sur la carte des corrélations que l'ENSO faiblement positive a plutôt tendance à y générer des hivers frais.

EDIT : Bon, je vois qu'on s'est croisés avec Simon avec la même conclusion malgré deux sources différentes wink.png

57794a69a1112_ENSOUS.png.adfef04bee0a0ea

Link to post
Share on other sites

Oui, je pense que la NOAA a pas mal de choses sur ENSO et les USA

Pour ton étonnement :

1) la corrélation n'est pas garantie à vie

2) la corrélation n'est pas énorme d'après ta carte (entre -0.5 et 0.5) : que ça soit favorisé statistiquement ok, mais pour une année donnée ça ne donne pas envie de miser trop fort biggrin.png

Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Les engins de déneigement vont avoir du travail cet hiver, plusieurs facteur de météorologie paysane sont en faveur d'un hiver globalement froid

Je suis peut être idiot mais... c'est quoi au juste la météorologie Paysanne ?blushing.gif

J'aimerais quelques éclaircissement sur son fonctionnement.

Link to post
Share on other sites

La fonte de la banquise, entraîne une desalinisation de l'eau au pôle. Le courant atlantique nord est directement lié à un mélange entre l'eau salée et l'eau douce.

Cette desalinisation n'entraînerait pas un ralentissement de celui ci?

Un ralentissement engendrerait des coulées artiques importantes sur toutes HN.

Link to post
Share on other sites

Je suis surpris de voir que dans cette page http://www.meteociel.fr/modeles/cfsme_cartes.php?ech=0&code=0&carte=0&mode=8&run=10 GFS v2 nous prévoit des températures très froides en janvier et février puis douces en décembre alors qu'ici http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/CFSv2/htmls/euT2me3Mon.html leur modèle v2 nous prévoit des températures de saison en décembre et février et douce en janvier.

Quelqu'un aurait une explication ?

Williams

Link to post
Share on other sites

Se ne sont pas des croyances anciennes , la météorologie paysanne c'est tout simplement des conclusions que l'on peu établir en regardan certaine plante exemple la gantiane qui est montée trés haut se qui est signe de fraicheur , les légumes exemple les oignons on dit que si la peau des oignons est importante et qu'il y a plusieurs couche c'est signe de froid , les fruits exemple si les prunes sont petite c'est signe de froid , les oiseau si les cygognes arrives taut dans la saisons c'est signe de fraicheur , il y a beaucoup de dictons ossi mais je n'en connait pa .

Désoler pour les faute d'hortographe , amis amoureux de la météo et de l'hiver , bonne journée et bonne patience avant l'arriver de la neige.

Link to post
Share on other sites
Posted
Yainville, Seine-Maritime, Normandie

Je suis surpris de voir que dans cette page http://www.meteociel...0&mode=8&run=10 GFS v2 nous prévoit des températures très froides en janvier et février puis douces en décembre alors qu'ici http://www.cpc.ncep....euT2me3Mon.html leur modèle v2 nous prévoit des températures de saison en décembre et février et douce en janvier.

Quelqu'un aurait une explication ?

Williams

CFS sur météociel c'est une actualisation journalière, or sur l'autre site c'est une moyenne de x runs sur x jours
Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Se ne sont pas des croyances anciennes , la météorologie paysanne c'est tout simplement des conclusions que l'on peu établir en regardan certaine plante exemple la gantiane qui est montée trés haut se qui est signe de fraicheur , les légumes exemple les oignons on dit que si la peau des oignons est importante et qu'il y a plusieurs couche c'est signe de froid , les fruits exemple si les prunes sont petite c'est signe de froid , les oiseau si les cygognes arrives taut dans la saisons c'est signe de fraicheur , il y a beaucoup de dictons ossi mais je n'en connait pa .

Désoler pour les faute d'hortographe , amis amoureux de la météo et de l'hiver , bonne journée et bonne patience avant l'arriver de la neige.

Il y a souvent eu des débats ici à ce sujet. Ces dictons paysans ne sont pas un indice fiable et surtout qu'ils ne sont pas avéré puisque les exemples qui démontrent le contraire sont nombreux.

Les plantes, la faunes réagissent à des situations météo antérieures ou actuelle et non celles du futur !

Si les prunes sont petites, c'est qu'il y a eu un manque d'eau lors du printemps ou du gel tardif.

Les oiseaux migrent en fonction du climat actuel.

Les couches de peaux sur les oignons sont aussi le fruit des résultats des précipitations.

Perso, j'ai déjà vu des Gentianes de 1m de haut dans le Jura et pourtant l'hiver qui a suivi était très peu enneigé.

Non non non, on ne peux pas se fier à çawink.png

Link to post
Share on other sites

Je suis bien dacord se n'est pas du tout fiable a 100% mais cété juste pour en parler et simplement se donner une idée , se nétait en aucun cas une affirmation de se qui se pasera durant cét hiver , éspérons quand meme.

Link to post
Share on other sites
Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Il y a souvent eu des débats ici à ce sujet. Ces dictons paysans ne sont pas un indice fiable et surtout qu'ils ne sont pas avéré puisque les exemples qui démontrent le contraire sont nombreux.

Les plantes, la faunes réagissent à des situations météo antérieures ou actuelle et non celles du futur !

Si les prunes sont petites, c'est qu'il y a eu un manque d'eau lors du printemps ou du gel tardif.

Les oiseaux migrent en fonction du climat actuel.

Les couches de peaux sur les oignons sont aussi le fruit des résultats des précipitations.

Perso, j'ai déjà vu des Gentianes de 1m de haut dans le Jura et pourtant l'hiver qui a suivi était très peu enneigé.

Non non non, on ne peux pas se fier à çawink.png

Et les modèles à 3 mois ? innocent.gif

Je taquine...whistling.gif

191769.gif

Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Et les modèles à 3 mois ? innocent.gif

Je taquine...whistling.gif

191769.gif

Bin je dirais pas plus que les gentianes Loloxwink.png

En fait, à mon avis, les modèles sont un support mais pour la prévis saisonnière, c'est l'analyste qui est le plus important de part ses connaissances et son expérience.

Link to post
Share on other sites
Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Bin je dirais pas plus que les gentianes Loloxwink.png

En fait, à mon avis, les modèles sont un support mais pour la prévis saisonnière, c'est l'analyste qui est le plus important de part ses connaissances et son expérience.

Nous sommes d'accord Judd flowers.gif
Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Nous sommes d'accord Judd flowers.gif

J'ajouterai tout de même que les modèles saisonnier, aussi grossier soit' ils sont bêtement mathématique donc, en terme de fiabilité par rapport aux plantes ou les animaux, sont sensé être plus fiable tout de même. On connais à peu près leur performances qui tournent autours de 40% de réussite.
Link to post
Share on other sites
Posted
Sur les hauteurs d'Issy Les Moulineaux (92), proche Meudon

J'ajouterai tout de même que les modèles saisonnier, aussi grossier soit' ils sont bêtement mathématique donc, en terme de fiabilité par rapport aux plantes ou les animaux, sont sensé être plus fiable tout de même. On connais à peu près leur performances qui tournent autours de 40% de réussite.

40% c'est rien Judd... c'est juste plus d'une chance sur deux que les prévisions foirent... tongue_smilie.gif .. Ca ne veut donc strictement rien dire, d'autant plus qu'une prévision, et quelque soit l'organisme qui la délivre, t'"apprendra" juste que "ce mois" risque d'être plus doux que froid, où plus humide que sec... Rien de plus... Bref, il y a donc une chance sur deux de se tromper où de taper dans le mille biggrin.png ...Je ne citerais pas les quelques loustics qui font des prévies à trois mois par décades hahaha... Là, bizarrement, le taux de réussite tombe à 10%, les 10% prenant évidemment en compte le facteur chance lol sorcerer.gif
Link to post
Share on other sites

Non non non, on ne peux pas se fier à çawink.png

Je suis bien d'accord qu'on ne peut pas s'y fier, mais dans l'histoire de la prévision saisonnière, il faut être humble de tout côté.

On ne va pas se moquer de quelqu'un qui écoute la nature pour prévoir les saisons, on a "de tout temps" fait çà.

Avec la méthode scientifique, on comprend ce qu'on fait, on se dit que dès fois on n'est pas loin d'avoir cerné un mécanisme, mais on est réduit à faire des messages qui ne disent rien : "pas de signal qui se dégage." Ce n'est pas comme la météo où on peut tout prévoir à quelques décalages près, alors que la méthode "nature" nous dirait le centième de ce qu'on sait prévoir.

Link to post
Share on other sites

corrélations établies sur le climat passé, donc se méfier qu'elles marcheront tout le temps, surtout que ENSO+ dans les années 2010 ne signifie pas exactement la même chose que ENSO+ dans les années 1970

Globalement, il n'y a pas eu d'évolution véritablement sensible de l'influence de l'ENSO aux Etats-Unis au cours du dernier demi-siècle. Voici la corrélation étudiée de 1950 à 1990 :

post-2200-0-19079500-1350658455_thumb.png

Et entre 1990 et aujourd'hui :

post-2200-0-55153600-1350658462_thumb.png

Cela ne veut en effet pas dire que cette corrélation fonctionnera indéfiniment dans notre contexte de changement climatique (encore qu'il y a quand même certains mécanismes atmosphériques qui n'évolueront pas, même si le climat change les lois de la physique restent), mais on voit que l'opposition nord / sud est restée globalement bien en place - elle s'est même un peu renforcé, car on avait plutôt une opposition sud-est / nord-ouest entre 1950 et 1990.

la corrélation n'est pas énorme d'après ta carte (entre -0.5 et 0.5) : que ça soit favorisé statistiquement ok, mais pour une année donnée ça ne donne pas envie de miser trop fort

On est d'accord ce n'est pas énorme non plus, mais c'est quand même pas mal non plus. Si on avait une oscillation naturelle prévisible plus de 3 mois à l'avance et permettant d'établir des corrélations saisonnières à ce niveau en Europe, on serait quand même vachement ravis blush.png

Je suis peut être idiot mais... c'est quoi au juste la météorologie Paysanne ?

[mode taquin] Tu te souviens donc pas des fourmilières géantes dans les Vosges en 2007 ? devil.gif

La fonte de la banquise, entraîne une désalinisation de l'eau au pôle.

C'est justement l'inverse !

Ce n'est pas le peu d'eau apporté par la fonte de la banquise (au regard de la quantité liquide qui se trouve déjà en dessous dans l'océan arctique) qui va franchement impacter la salinité de surface. Au contraire :

- Les fontes de plus en plus fortes "fluidifient" l'océan et le rendent plus sensible aux vents. Cela conduit à un renforcement des échanges avec l'Atlantique et le Pacifique, globalement plus salés, et par conséquent à des apports de sel supplémentaires dans l'Arctique.

- La banquise permet aussi d'isoler en partie l'océan Arctique lui-même du vent, ce qui le conduit à avoir très peu de brassage entre les couches supérieures et les couches moyennes et inférieures. Avec le recul de la banquise, l'océan Arctique est davantage livré aux coups de vents qui permettent de brasser l'eau, et de faire remonter à la surface le sel présent dans les couches plus profondes.

- On en parle peu, mais l'érosion énorme liée au dégel du permafrost notamment dans le nord de la Sibérie génère un apport considérable de sédiments dans le bassin Arctique par les différents fleuves sibériens, ces sédiments contenant une part non négligeable de sel.

Le résultat, c'est qu'à la sortie du minimum de septembre, plus de la moitié du bassin Arctique affichait une anomalie positive de salinité sortant de l'échelle sur les cartes Mercator :

bestproduct_20120926_22914_arc_s-ano_n0_t0.png

Maintenant, cette grosse salinisation de surface de l'Arctique n'empêche pas d'avoir un bon regel de la surface et une embâcle rapide - du moment que les températures plongent assez bas, ce qui est largement le cas sur le centre du bassin avec la nuit polaire.

C1.png.28c4ed14d74528c5acce89cd107b61c1.

C2.png.3ccb3518ce8ce492732622e8e7b7fcb3.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...