Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Prévisions dans le Nord-Est


Recommended Posts

Posted
Massif du Hohneck, 1220m

Ah les décisions quant à ce qu'il faudrait faire...Il faudrait plutôt définir immédiatement ce qu'il ne faudrait plus faire....

Mais bon, quand un bolide est lancé à pleine vitesse sur route glissante, le temps de freinage est très long, et la maîtrise de la trajectoire bien ardue. En gros, on ferme les yeux et on continue, c'est moins dangereux à court terme wink.png

Bon, ce soir, pour en revenir au plancher des vaches, j'ai envie de retenter, prudemment, l'option optimiste.

L'idée d'un abaissement du courant perturbé vers le sud commence à se frayer un passage dans l'inextricable maquis du règne anticyclonique. Je ne parle plus de J+7 et +, mais bien d'un changement, sensible, auparavant. Je ne parle pas non plus encore d'une brêche, attention...

On entame le fragile processus de rognage de nos bulles de hautes pressions subtropicales.

Un rognage assez lent, progressif, pas réellement incisif, genre un pas en avant, deux pas en arrière, qui, bon an mal an, devrait réussir à nous amener à flirter avec le rebord frais du flux perturbé par moments ( ce fameux premier creux le 13/14).

Comme ça va se faire tout en douceur, excusez du jeu de mot, qui, pour le coup, en serait presque un si la situation n'était pas à ce point risible, il sera dans un premier temps difficile de récupérer grand chose en terme d'activité perturbée ( si ce n'est concrètement et au sens propre de l'expression celle de la bronzette manches courtes sur les terrasses à midi).

Ce premier passage frais se fera sous conditions globalement encore anticycloniques chez nous, avec une activité rejetée essentiellement sur les Iles britanniques et la mer du Nord. Les Highlands écossais vont voir leurs sentinelles coiffées de blanc. On en rêve encore dans les Vosges...Même si c'est assurément un peu tôt, un petit coup de blanc, même temporaire, ne ferait pas de mal au moral, histoire de rappeler qu'il serait presque plus normal d'envisager devoir enfiler une paire de gants, un anorak ou un bonnet plutôt qu'une chemisette et les lunettes de soleil pour aller se balader sur les crêtes à la mi-novembre wink.png

Quelques flocons seront possibles ceci dit entre vendredi soir et samedi matin, là haut tout là haut, mais il faudra les chercher à la lueur de la lampe, et surtout se dépêcher.

Cette première tentative de déboulonnage synoptique échouera, et on retrouvera rapidement en fin de week-end/début de semaine prochaine nos encombrantes hautes pressions subtropicales qui ne perdront pas une seconde pour regagner leur place initiale, accompagnées du cortège qu'il se doit: les 10°C à 1500 mètres, le soleil, et le vent de sud-ouest .

A surveiller d'ailleurs la journée de lundi, y'a matière à de nouveau aller chercher vers les records. Sans doute plus mensuels cette fois parce que franchement la barre a maintenant été mise très haute, très très haute, mais décadaires certainement, journaliers à coup presque sûr.

Encore une petite incertitude dans le timing final, favorable ou non, dans la présence ou non de nuages d'altitude, mais la synoptique générale est dans les starting blocks pour nous offrir un ( dernier?) coup d'éclat ( plaines ou plutôt altitudes moyennes, voire crêtes, à voir)

Si on continue un peu plus loin encore, on arrive au milieu de semaine prochaine, qui verrait une nouvelle tentative de putsch de la part du camp dépressionnaire.

Un talweg devrait selon toute vraisemblance circuler d'ouest en est, mardi à priori, et pourrait apporter, ENFIN!?, une perturbation assez ondulante, en flux d'ouest-sud-ouest. Allez les Vosges, on se réveille, c'est le moment d'engranger quelques 30 à 40mm sur 24/36heures!

Evolution qui demande confirmation, non pas dans la mesure où cette hypothèse serait minoritaire chez les différents modèles ( ça n'est pas vraiment le cas d'ailleurs pour le moment), mais tout simplement parce que les retournements de veste, on en a subi tellement ces derniers temps, qu'on ne sait plus où est le devant et où est le derrière, pas plus que le haut ou le bas.

Et parce qu'on est sur du J+7 aussi.

La suite se résumera très simplement: soit ce talweg ouvre la voie au flux perturbé et on peut enfin envisager un retour des perturbations sur les secteurs du pays qui en ont le plus besoin, mais on peut malheureusement tout aussi bien assister à la répétition du scénario qui va se jouer pour la fin de semaine en cours, à savoir le gonflement des hautes pressions par le sud-ouest à nouveau une fois ce talweg passé.

Le modèle européen va chercher loin dans ce registre, et tente, comment dire...presque inopinément de nous ramener de l'air subtropical via les Canaries.

Bon, à l'heure actuelle, et par prudence toujours, c'est précisément ce dernier scénario qui part avec un avantage à mon avis, même si cela n'a rien de mathématique. La récurrence météo, ça se traduit par un déploiement de forces énormes pour briser un schéma en place, avec pour conséquence bien souvent l'échec des moyens mis en oeuvre pour y parvenir.

Bon, à moment donné, ça casse forcément, et là, du coup, la règle, c'est que plus ça dure longtemps, plus les chances de casser sont grandes. Je crois que peu à peu on atteint ce stade aussi, après je ne sais plus combien de semaines de "souffrance".

Le modèle canadien ce soir est quant à lui bien trop à fond dans la tournure dépressionnaire, en mode survolté, pour lui accorder un quelconque crédit. Ses sautes d'humeur passé un certain délai sont certainement aussi légendaires que peut l'être la variabilité de la météo au Canada. A bon entendeur...

Mettons en place un système ludique de notation de la situation, en terme de possibilités de portes de sortie sur une échéance de 7/8 jours.

Sur 10, ce soir, je donnerais un 6, presque 6.5. Ces derniers jours, on aurait été sous la barre des 5. Y'a donc du progrès.

Link to post
Share on other sites
  • Replies 438
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

Posted
Massif du Hohneck, 1220m

Mettons en place un système ludique de notation de la situation, en terme de possibilités de portes de sortie sur une échéance de 7/8 jours.

Sur 10, ce soir, je donnerais un 6, presque 6.5. Ces derniers jours, on aurait été sous la barre des 5. Y'a donc du progrès.

Un bon 6.5 ce matin pour nos options de sortie du marasme avant le début de dernière décade. On grappille, c'est bon signe, l'échéance tient le coup, pas de report pour le moment, et une relative bonne unanimité des modèles actuellement.

Allez, on y croit pour de bon, on tient le bon bout!

Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Un bon 6.5 ce matin pour nos options de sortie du marasme avant le début de dernière décade. On grappille, c'est bon signe, l'échéance tient le coup, pas de report pour le moment, et une relative bonne unanimité des modèles actuellement.

Allez, on y croit pour de bon, on tient le bon bout!

Oui, ça commence à dérouiller un peu...

Transition dans la douceur toujours, majoritaire et de loin !

Mais toujours cet éclatement massif dès le 17.

En gros, on a franchement du mal à y voir clair.

567742MT8Strasbourgens.png

Link to post
Share on other sites
Posted
Ringendorf (67) Alsace (220m)

En effet ce matin je pense qu'on peut dire qu'on ce dirige lentement vers un changement (provisoire ou pas ?) avec des HP qui sont vues moins présentes et en retraient vers le sud, on progresse vers un temps plus dépressionnaire en témoigne le diagramme des pressions ou l'on passera peut-être sous les 1015 hpa (oui je sais c'est pas mirobolant) :

graphe4_1000_586_283___Strasbourg.gif

Les PP réagissent sur le diagramme, restent à savoir si l'on échappera pas au divisé par 2/3 jusqu'à l'échéance...

A suivre dans les prochaines sortie mais je pense déjà qu'un intermède perturbé est fortement probable en semaine 47. Alors la grande question sera de savoir si ça sera un intermède ou alors un vrai changement de régime ?....A suivre

Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

Le dernier GFS n'y va pas de main morte en modélisant kasiment une tempete en milieu de semaine prochaine. Il faut dire que la zone barocline risque de descendre vers le sud de l'Angleterre et la France avec l'air froid en embuscade et l'air doux arrivant de l'océan, une belle confrontation en somme à surveiller. Un tournant donc arrive enfin avec l'arrivée d'un véritable temps automnal d'un mois de novembre

Link to post
Share on other sites
Posted
Ringendorf (67) Alsace (220m)

Le dernier GFS n'y va pas de main morte en modélisant kasiment une tempete en milieu de semaine prochaine. Il faut dire que la zone barocline risque de descendre vers le sud de l'Angleterre et la France avec l'air froid en embuscade et l'air doux arrivant de l'océan, une belle confrontation en somme à surveiller. Un tournant donc arrive enfin avec l'arrivée d'un véritable temps automnal d'un mois de novembre

En effet mike, même si c'est encore très loin pour affirmer une tempête, la configuration météo est favorable à une accélération temporaire du flux d'ouest la semaine prochaine du à ces advections de douceur par le sud mais également de fraîcheur par le nord avec ces centres d'actions qui poussent les uns contre les autres. J'ai fait un petit schémas pour montrer ce risque de cyclogenèse à cette endroit (pour l'instant c'est sur le nord de la France que c'est modélisé) . Mais tout ceux-ci est encore à prendre avec des pincettes vu l'échéance. La zone barocline pouvant encore largement évoluer plus vers le nord ou plus vers le sud. Sa sera intéressant à suivre ces prochains jours smile.png

155365Expliforumtempete.png

Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Hohneck, 1220m

L'ensembliste américain de minuit confirme, on va enfin très certainement aborder une phase ondulatoire.

A priori, pas, ou très peu de scénarios à blocage anticyclonique durable au sein des tendances superficiellement encore brouillon, la majorité des hypothèses actuelles est faite d'alternance de masses d'air douces et fraîches, le tout sans doute sous conditions globalement enfin plus dépressionnaires, à en juger par l'agitation des signaux de précipitations.

Alors certes, ça n'apportera peut-être pas vraiment la neige sur le relief, c'est trop tôt de toute façon, puisque malgré les ondulations on évoluerait dans des masses d'air encore plutôt douces ( sans mesure à priori avec ce qu'on a connu jusque là), mais c'est peut-être pas plus mal: un rebord méridional, doux, de flux d'ouest dépressionnaire, c'est le jackpot pour les précipitations, avec de l'air bien chargé en humidité, parce que pas trop froid justement.

Ah le flux d'ouest, j'en rêve!

Link to post
Share on other sites
Posted
Bas-Rhin, Stutzheim-Offenheim, Kochersberg, altitude 163m

L'ensembliste américain de minuit confirme, on va enfin très certainement aborder une phase ondulatoire.

A priori, pas, ou très peu de scénarios à blocage anticyclonique durable au sein des tendances superficiellement encore brouillon, la majorité des hypothèses actuelles est faite d'alternance de masses d'air douces et fraîches, le tout sans doute sous conditions globalement enfin plus dépressionnaires, à en juger par l'agitation des signaux de précipitations.

Alors certes, ça n'apportera peut-être pas vraiment la neige sur le relief, c'est trop tôt de toute façon, puisque malgré les ondulations on évoluerait dans des masses d'air encore plutôt douces ( sans mesure à priori avec ce qu'on a connu jusque là), mais c'est peut-être pas plus mal: un rebord méridional, doux, de flux d'ouest dépressionnaire, c'est le jackpot pour les précipitations, avec de l'air bien chargé en humidité, parce que pas trop froid justement.

Ah le flux d'ouest, j'en rêve!

Lorsque tu parles d'un rebord méridional doux, de flux d'ouest dépressionnaire, tu veux dire par là que nous aurons le droit à un flux d'ouest dépressionnaire mais avec une partie de l'air doux remontant d'Afrique?
Link to post
Share on other sites

Le dernier GFS n'y va pas de main morte en modélisant kasiment une tempete en milieu de semaine prochaine. Il faut dire que la zone barocline risque de descendre vers le sud de l'Angleterre et la France avec l'air froid en embuscade et l'air doux arrivant de l'océan, une belle confrontation en somme à surveiller. Un tournant donc arrive enfin avec l'arrivée d'un véritable temps automnal d'un mois de novembre

Il est vrai que ça ne rigole pas avec GFS mercredi prochain... wacko.png 110 à 120 km/h dans les Vosges ?!

Mais bon c'est encore bien loin !

Carte pour illustrer un peu:

168-289.GIF?11-6

Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Hohneck, 1220m

Lorsque tu parles d'un rebord méridional doux, de flux d'ouest dépressionnaire, tu veux dire par là que nous aurons le droit à un flux d'ouest dépressionnaire mais avec une partie de l'air doux remontant d'Afrique?

Non, ça ne viendra plus d'Afrique, il n'y aura plus de composante plein sud, on abandonne les échanges méridiens. Au mieux de l'ouest-sud-ouest, voire temporairement du sud-ouest. Douceur tempérée, océanique.

Et comme le flux pourrait tracer assez rectiligne pendant quelques jours, si il n'y a pas d'ajustements ultérieurs vers le sud ou de retrait vers le nord du schéma général, on est bons pour de l'ouest dépressionnaire version douce ( avec des secteurs froids assez mineurs pour commencer)

Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

Il est vrai que ça ne rigole pas avec GFS mercredi prochain... wacko.png 110 à 120 km/h dans les Vosges ?!

Mais bon c'est encore bien loin !

Carte pour illustrer un peu:

168-289.GIF?11-6

oui c'est loin, rien ne dit que ca se produira de cette manière mais le potentiel d'un coup de vent la semaine reste bien élevée en raison de la zone barocline entre l'air chaud et l'air froid qui va peu à peu descendre plus au sud. CEP voit d'ailleurs également cette zone venteuse sur le nord de la France
Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Pour parler de CT, si le ciel reste bien dégagé cette nuit en plaine d'Alsace (ce qui devrait être le cas)

A l'image de ce matin, la gelée blanche devrait être de la partie.

A noter que GFS 0,25 hier donnait +5° en plaine Alsacienne et c'est descendu à 2/3°

En principe, vu l'absence de flux, on devrait perde 1° par rapport à ce matin.

Link to post
Share on other sites
Posted
Soultz-sous-Forêts (50km nord de Strasbourg)

Pour parler de CT, si le ciel reste bien dégagé cette nuit en plaine d'Alsace (ce qui devrait être le cas)

A l'image de ce matin, la gelée blanche devrait être de la partie.

A noter que GFS 0,25 hier donnait +5° en plaine Alsacienne et c'est descendu à 2/3°

En principe, vu l'absence de flux, on devrait perde 1° par rapport à ce matin.

Certes mais les stratus ne sont pas bien loin, on le remarque sur la Lorraine, à voir si l'évolution restera au ciel clair ou non (je l'espère j'ai des photos à faire)Édit : le vent s'est calmé peut être des brumes ce soir
Link to post
Share on other sites
Posted
Ringendorf (67) Alsace (220m)

Certes mais les stratus ne sont pas bien loin, on le remarque sur la Lorraine, à voir si l'évolution restera au ciel clair ou non (je l'espère j'ai des photos à faire)

Édit : le vent s'est calmé peut être des brumes ce soir

Oui en effet, ici je suis entre les 2 avec au sud un ciel clair et vers le nord-ouest c'est bien encombré. Donc les Stratus sont pas loin du tout, à suivre... Pour le sud de l'Alsace c'est plus possible le risque de gèle à moins que des brouillards ce forme..
Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Oui en effet, ici je suis entre les 2 avec au sud un ciel clair et vers le nord-ouest c'est bien encombré. Donc les Stratus sont pas loin du tout, à suivre... Pour le sud de l'Alsace c'est plus possible le risque de gèle à moins que des brouillards ce forme..

Oui, pour le moment c'est bien parti, ça chute vite et ciel limpide.

Vent nul, donc, pour le moment les conditions sont optimales.

Link to post
Share on other sites
Posted
Entre Colmar et Mulhouse, en limite nord de forêt de la Hardt, 215m

Bon, on dirait que ça bouge sur les derniers runs et qu'on va enfin retrouver un temps de saison sur la moitié nord de la France. ça devrait commencer demain avec des gelées dans les zones favorisées par les éclaircies nocturnes. Puis vendredi avec la perturbation qui va traverser la moitié nord de la France et devrait donner quelques gouttes sur Lorraine et Alsace.

Le vent d'ouest semble revenir en force et sera sensible dès dimanche. Quant aux premières prévis de la semaine prochaine, ça fait belle lurette qu'on avait pas eu de cartes pareilles : bel arrosage, vent tempétueux, perturbations à la chaîne en flux atlantique, le mois de novembre redeviendra-t-il le moi de novembre ???

Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Hohneck, 1220m

Ben enfin des choses à surveiller, à suivre, à guetter, à analyser pour de bon!

La bonne nouvelle ce matin, comme hier et avant-hier, c'est le maintien/l'arrivée des scénarios dépressionnaires chez les modèles pour les jours à venir. Ca tient toujours le coup!

Ca y est, on peut le dire maintenant, le pain noir, on en arrive au bout.

Disons qu'on arrive en tout cas au bout de la première fournée de la saison froide 2015/2016, ne sachant pas ce que vont nous réserver évidemment les semaines/mois à venir.

Petit résumé de la situation.

A la faveur d'un repositionnement enfin plus favorable de la partie "atlantique" du vortex polaire, le flux va enfin pouvoir virer plus clairement ouest sur l'océan, descendre en latitude, et bousculer ainsi assez efficacement cette fameuse dorsale anticyclonique centre-européenne au début, ouest-européenne ces derniers temps, qui sapait systématiquement toutes possibilités de modification de la situation générale.

On est donc en train de basculer en zonal, et on subira aujourd'hui les derniers effets de notre vieille dorsale ouest-européenne, avec un résidu de crête anticyclonique en altitude, commençant à être bousculé vers le centre de l'Europe par l'arrivée du flux d'ouest.

Le temps s'annonce donc calme en ce jeudi, sec, caractérisé par la traditionnelle opposition entre zones favorisées démarrant la journée sous le soleil, et secteurs devant se contenter d'un ciel déjà bâché par stratus ou brouillard.

Dans le cas précis de l'Alsace actuellement, le découpage est simple et quasi administratif ( un peu à la manière des vigilances météo): Bas-Rhin, sous la grisaille, Haut-Rhin, sous le soleil.

C'est cependant le dernier jours à devoir tolérer ces phénomènes de basse couche, car dès demain, on aborde concrètement notre période agitée dominée par l'Atlantique.

Vendredi donc, passage d'un premier talweg d'ouest en est, à l'arrière duquel on se situera déjà en fin de journée. Ciel s'ennuageant progressivement au fil de la journée, débouchant finalement sur de faibles risques de précipitations par l'ouest en cours/fin d'après-midi et soirée. Vraiment pas grand chose pour cette inauguration, mais enfin, un talweg retrouve le chemin du nord de la France en flux d'ouest!

Avec l'arrivée de l'air frais à l'arrière au fil des heures, pas impossible que 3 flocons 1/4 tombent sur les crêtes vosgiennes en fin de perturbation. Ca restera théoriquement anecdotique cependant.

Samedi, on restera encore temporairement dans l'air frais engouffré à l'arrière du front froid la veille au soir, en flux d'ouest-nord-ouest. Peu ou pas d'activité de ciel de traîne. L'advection froide en altitude contribuera à permettre une hausse des pressions au sol, et la situation générale sera assimilée encore à du flux zonal à tendance anticyclonique.

Dimanche, prise dans le flux d'ouest, une dorsale anticyclonique d'altitude va circuler d'ouest en est. ON sera situé à sa "tête", sa partie nord, et donc à proximité du flux perturbé. Elle drainera un front chaud sur le Bénélux, l'Allemagne, la mer du Nord, etc, etc, qui ne fera qu'effleurer le nord-est de la France. Risques de précipitations faibles, ambiance nuageuse, légèrement venteuse par moments, assez douce, mais sans excès.

Dès lundi, on passe aux choses sérieuses, avec l'abaissement du rail dépressionnaire sur lequel vont circuler plusieurs perturbations ondulantes en flux d'ouest-sud-ouest ensuite, dont il conviendra encore de préciser l'intensité et la trajectoire.

Y'aura sans doute des coups de vent au sein de cette intermède plus agité, à préciser là aussi à plus court terme. PAs encore assez d'éléments pour cibler un moment plus particulier, et pas encore assez d'éléments de toute façon pour repérer un risque concret qui apparaitrait déjà dans les cartes. Bref, ça se tâte encore largement.

On garde à l'oeil malgré tout l'évolution de la situation générale en seconde moitié de semaine. Je l'avais évoqué dans un message précédent, il n'y a encore aucune certitude d'en avoir fini avec la config générale de ces dernières semaines, et il serait prématuré de considérer cette transition en flux d'ouest comme ouvrant la voie à de nouvelles cartes par la suite.

Les modèles montrent en effet toujours un penchant certain à vouloir faire remonter les hautes pressions subtropicales vers le sud-ouest de l'Europe, en lien avec un affaiblissement probable du flux d'ouest dans le même temps, et à une faiblesse des pressions vers les Açores, comme d'habitude.

Rien n'est acté pour le moment, les modalités d'évolution après l'intermède d'ouest sont encore suffisamment imprécises pour pouvoir craindre d'ores et déjà le retour de notre config tant redoutée. Mais à garder en tête.

Link to post
Share on other sites

C'est clair ca bouge ce matin la fenêtre du 15 semblait la bonne ( soit un peu plus de 3 semaines de blocage total), mais comme le dit Fil on sent qu'au moindre affaiblissement de l'activité dépressionnaire les HP sont à l’affût, bref je ne suis pas encore tranquille.

En attendant retour probable d'un peu de pluie et d'agitation courant de la semaine prochaine, à suivre dans les prochaines jours pour des prévisions plus détaillées.

Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Hohneck, 1220m

C'est clair ca bouge ce matin la fenêtre du 15 semblait la bonne ( soit un peu plus de 3 semaines de blocage total), mais comme le dit Fil on sent qu'au moindre affaiblissement de l'activité dépressionnaire les HP sont à l’affût, bref je ne suis pas encore tranquille.

En attendant retour probable d'un peu de pluie et d'agitation courant de la semaine prochaine, à suivre dans les prochaines jours pour des prévisions plus détaillées.

Yep, y'a un combat de titans qui semble pas tout à fait impossible en fin de semaine prochaine: la douceur subtropicale atlantique par le sud-ouest vs l'air subpolaire dégoulinant du pôle en flux de nord. Rencontre probable sur l'ouest de l'Europe? A quelle latitude? En tout cas si le conflit a lieu pas trop loin de nous, ça promet certainement un regain d'action par mixage de deux masses d'air antagonistes.

Si le conflit se produit plus au sud, nos reliefs blanchissent un bon coup.

Si par contre le conflit devait se situer plus au nord, ce serait pas gégène là. A voir!

Link to post
Share on other sites
Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Sans avoir eu le temps de venir lire cette section au préalable, je m'aperçois qu'en topic L.T. j'ai posté à peu près les mêmes choses que ce que Fil nous expose ce matin.

Merdum !!! Je te doit un copyright ?! tongue.png

Désolé pour la redondance default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Hohneck, 1220m

Sans avoir eu le temps de venir lire cette section au préalable, je m'aperçois qu'en topic L.T. j'ai posté à peu près les mêmes choses que ce que Fil nous expose ce matin.

Merdum ! Je te doit un copyright ?! tongue.png

Désolé pour la redondance wink.png

Si on évolue finalement vers une situation plus durablement intéressante par la suite, niveau copyright, ça va te coûter cher oui.

Sinon, si retour à la case départ malgré toutes les bonnes volontés actuelles, je te cèderai librement le malheureux privilège de l'intuition visionnaire whistling.gif

Ceci étant dit, c'est moi je crois qui dépasse systématiquement l'échéance quand je poste ici.

Link to post
Share on other sites

Si on évolue finalement vers une situation plus durablement intéressante par la suite, niveau copyright, ça va te coûter cher oui.

Sinon, si retour à la case départ malgré toutes les bonnes volontés actuelles, je te cèderai librement le malheureux privilège de l'intuition visionnaire whistling.gif

Ceci étant dit, c'est moi je crois qui dépasse systématiquement l'échéance quand je poste ici.

En même temps il n'y a pas grand chose à prévoir à court terme depuis plus d'un mois si ce n'est les records de douceur des 15 derniers jours. Entrevoir la porte de sortie à LT est le seul élément qui essaie, tant bien que mal, de maintenir un semblant de passion!

Sinon pour le fun, le dernier GFS prévoit un scénario vraiment sympa avec une dépression commençant son creusement à l'entrée du Channel pour terminer sa course en Europe de l'Est avec sans doute un bon coup de vent avec de bonnes pluies, puis à l'arrière de l'air froid et de l'humidité donnant sans doute pas mal de neige à basse altitude dans un courant de nord...Bien évidemment ce scénario se situe à plus de 250h (j+10!) il a donc très peu de chance de se réaliser mais cela fait un bout de temps que l'on avait pas vu poindre ce genre de carte même à LT, espérons qu'ils finissent par se multiplier.

Link to post
Share on other sites
Posted
Haute Joux, Les Fourgs 1140m

personnellement je pense qu il faudra attendre la charnière novembre décembre pour avoir des conditions plus hivernales à basse et moyenne altitudes, le temps nécessaire pour la reprise de l'AA

On se dégage d une longue période anticyclonique alimentée par des origines nord africaines , nous abordons une période de Zonale douce et humide pour le NE , probablement de courte durée 5 à 7j, mais avec une grande redistribution des cartes, avec un VP qui gagne du terrain vers le sud wink.png

A CT de la pluie de mardi à vendredi, enfin .... wink.png

Link to post
Share on other sites
Posted
Sainte-Croix-aux-Mines (68) - 340 m

C'est clair ca bouge ce matin la fenêtre du 15 semblait la bonne ( soit un peu plus de 3 semaines de blocage total), mais comme le dit Fil on sent qu'au moindre affaiblissement de l'activité dépressionnaire les HP sont à l’affût, bref je ne suis pas encore tranquille.

En attendant retour probable d'un peu de pluie et d'agitation courant de la semaine prochaine, à suivre dans les prochaines jours pour des prévisions plus détaillées.

Je garde quand même aussi un peu d'inquiétude, j'ai une sale impression que les pertu' de la semaine pro sont déjà un peu plus faiblardes et plus septentrionales sur les derniers runs. Sur CEP, on tend à rester dans une courbure anticyclonique avec le vrai rail perturbé plutôt sur mer du nord/benelux. Un peu de pluie certes, mais pas quoi s'extasier.
Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Hohneck, 1220m

Je garde quand même aussi un peu d'inquiétude, j'ai une sale impression que les pertu' de la semaine pro sont déjà un peu plus faiblardes et plus septentrionales sur les derniers runs. Sur CEP, on tend à rester dans une courbure anticyclonique avec le vrai rail perturbé plutôt sur mer du nord/benelux. Un peu de pluie certes, mais pas quoi s'extasier.

Pour le moment, pas de grand changement au niveau de l'activité pluvieuse. L'ensembliste américain garde des moyennes semblables depuis 2/3 jours pour les perturbations de la semaine prochaine.

Je ne suis pas allé voir dans le détail de scénarios en particulier ceci dit, pas plus que l'hypothèse d'un run principal ou de contrôle non plus d'ailleurs, car à cette échéance de toute façon, on est probablement plus lisible à mon avis en conservant encore un peu de recul, sous forme d'une utilisation des ensembles pour jauger de la situation à venir.

On aura largement le temps à J-2 de commencer à se servir des déterministes ou des mailles fines pour en savoir plus, tout en gardant en tête le côté un peu aléatoire des modélisations de précipitations ( encore qu'en flux d'ouest avec un front ondulant, ça doit commencer à pouvoir passer assez facilement dans les cartes dès 72heures)

PS: autre point à ne pas oublier aussi: le flux d'ouest, quelle que soit la façon dont il passera, n'a certainement plus le punch de son homologue des périodes fastes des années 90. Autrement dit, il faut de toute façon s'attendre, sauf exception, à le voir lâcher prise assez rapidement après son incursion. Ca n'est plus la situation type pour l'ouest de l'Europe en cette période, mais plutôt une alternative ou transition passagère.

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...