pirouette

Phobie des orages

Messages recommandés

Je suis d'accord avec toi, j'avais 10ans quand je me suis inscrit il me semble, certaines sont plus ou moins sympa avec mon âge, mais beaucoup sont franchement très sympa, comme les compliments que j'ai pu voir sur ce topic, encore merci default_clover.gifdefault_flowers.gif

Bonne soirée !

// Je t'ai envoyé un mp à ce propos //En fait c'est le fait de ne pas avoir peur des orages qui est anormal au vu de tous les témoignages...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord avec toi, j'avais 10ans quand je me suis inscrit il me semble, certaines sont plus ou moins sympa avec mon âge, mais beaucoup sont franchement très sympa, comme les compliments que j'ai pu voir sur ce topic, encore merci default_clover.gifdefault_flowers.gif

Bonne soirée !

C'est surtout qu'on est vraiment limité pour bouger lors d'orages

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est marrant ça, je pensais pas que beaucoup étaient dans ce cas default_scared.gif

C'est pareil pour moi quand j'étais plus jeune (on va dire fin des années 90/début 2000) j'avais peur de l'orage surtout de nuit! J'étais angoissé rien qu'en voyant que de l'orage était prévu pour la nuit suivante. Je laissais alors la lumière allumée pour ne pas voir les éclairs mais ce qui m’effrayait le plus c'était le tonnerre. Le pire était pendant les vacances d'été en Auvergne ou je pouvais être sur de ramasser de violents orages.

Chaque été on y avait le droit!

Je me rappelle encore des nuits entière ou les orages défilaient avec leur lots de grêle (une nuit la grêle était si grosse qu'elle a explosé la plupart des toits en ardoises, les voitures, les vélux...), la foudre qui est tombée sur le poteau électrique en face du chalet ou encore l'antenne de Puy de Dome bombardée par la foudre.

Cette peur a lentement disparue vers une dizaine d'années d'abord en journée ou je me suis retrouvé involontairement à plusieurs reprises dehors sous l'orage mais à chaque fois accompagné ce qui m'a surement aidé à éloigner cette peur.

Pour le nocturne ça a été plus long et le je m'en rappel parfaitement, c'était la nuit du 16 juillet 2007 ou pour la première fois j'ai ouvert les volets et la fenêtre à 3h du mat sous un orage violent, je filmais et soudain un impact tombe à une centaine de mètre de moi default_scared.gif je me suis écroulé sur mon lit alors que le tonnerre faisait trembler les murs! Le lendemain j'étais tellement content d'avoir eu cet impact dans la boite que ça m'a donné envie de recommencer default_thumbup1.gif (Actuellement j'ai toujours la mort de ne plus avoir cette vidéo car mon DD a cramé en 2008 default_cat.gif)

Maintenant dés que j'en ai la possibilité je fonce dans l'orage (encore plus depuis que j'ai le permis) et je ne demande que ça default_sorcerer.gif

Par contre bizarrement depuis que je n'ai plus peur, que je dispose d'un matos permettant de photographier les orages ils sont beaucoup moins présent et violent default_confused1.gif c'est encore plus saisissant quand je vais en Auvergne bah il ne se passe rien default_crying.gif A l'époque j'aurais eu du contentement!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

finalement la météo rassemble les mêmes cas psichologique default_huh.png

La plupart aime la puissance qu'il se dégage et la plupart en avait peur ( ce qui également mon cas )

Celà fait deux ans que j'ai plus peur de l'orage, ce qui coïncide avec le début de ma passion default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Je me reconnaît beaucoup dans tout ce qui a été dit, a la différence que moi j'écoutais la musique pendant les orages.

Ce qui m'a soigné c'est un orage d'une demi-heure au dessus de la maison avec pillonage intensif ( impact toutes les secondes, tonerre surpuissant en continu default_wacko.png .. )

Par contre ma chienne celà la pas soigné de sa peur des orages default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20">

voilà pour mon cas default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Guest

En ce qui me concerne, les orages violents ca me fout le trouillomètre à zéro. default_crying.gif

Je me planque au fond de mon lit. default_laugh.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh ben, je crois que tous les passionnés actuellement sont passés par la!

Pareil pour moi, jusqu'a mes...10 ans je crois, jusqu'en été 2006, j'avais une peur des orages, mais vraiment la peur peur quoi! Je me cachais sous la couette, je respirais très fort pour ne pas entendre le tonnerre, j'allumais la lumière pour ne pas voir le flash de l'éclair...jusqu'a un orage nocturne très éléctrique, mes parents m'ont dit "mais regarde les éclairs, c'est beau, etc...et tout le charabia", et donc je regardais et la peur s'est un peu apaisé, mais j'avais quand même encore peur.

Et au fur et a mesure des années, jusqu'a 2010, je n'avais plus peur car en apprenant comment se forme les orages, types d'orages, en regardant le radar...et l'orage violent du 9 juin 2010 (grêle de 4 cm de diamètre, éclairs sans cesse...) m'a fais perdre totalement ma peur, surtout en voyant les personnes dehors sous la grêle alors que moi je suis bien a l'abri !

Et maintenant je prie pour qu'il y ait des orages (pourquoi pas ce soir default_thumbup1.gif ) car j'adore cette force de la nature qui met que l'homme est très petit face a cette force, surtout lors d'orages grêligènes, rafales de vent, crues éclairs...

Voila mon récit ! default_thumbup.gif

Je suis dans le même cas que toi Roquette-67, je me souviens de grosses nuits orageuses dans le Loiret (entre 2004 et 2007 en gros), je me cachais également sous la couette ! default_thumbup.gif Et la peur s'est apaisée ensuite d'elle-même, au fur et à mesure de mes découvertes sur les orages, leur formation, etc. default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20"> Je me suis retrouvé involontairement en plein orage sur l'autoroute l'été dernier (22 août 2011 dans la Sarthe), ça procure en effet une belle sensation d'adrénaline comme l'a très bien dit Lucas34/07 ! default_thumbup1.gif Aujourd'hui je n'hésiterai en aucun cas à partir chasser un orage, la peur a totalement disparu. default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne dois pas être normal alors car je n'ai jamais eu peur des orages étant plus jeune. En revanche j'ai une peur qui me suit chaque fois que je chasse ou que j'observe un orage de ma fenêtre, c'est celle de voir un éclair abattre sur l'arbre en face le plus proche de moi. A partir de cette pensée je n'arrive plus à me concentrer pour prendre des photos car je pense sans cesse a un éclair qui frapperais l'arbre juste en face (c'est surtout chez moi que ça arrive moins en chasse car j'ai un arbre a 10m devant ma fenêtre). Bref cette peur est parfois handicapante et m'oblige à fermer la fenêtre.

Je me suis aussi il y a un an (ou 2 je ne sais plus) découvert (à moins que ça n'ai été l'émotion sur le coup) une peur pour les phénomènes tourbillonnaires (on va dire ça comme ça puisque je ne sais pas si au final c'était une tornade ou non) proches. En effet il m'est arrivé de vivre un phénomène très flippant : J'étais adossé à ma fenêtre en attendant un orage qui semblait creuver (en fait c'était un radar qui avait laché diminuant du coup l'intensité pluviométrique de l'orage) et le ciel était certes un peu couvert mais lumineux. Je suis donc retourné sur mon ordi puis d'un coup j'aperçois vers ma fenêtre la lumière décliner. Je vais voir ce qu'il se passe et qu'elle n'est pas ma surprise de voir un sorte de condensation très rapide et tournoyante se diriger vers moi. Je n'ai rien trouver pour filmer ou photographier étant donné que mon appareil était déchargé et je n'ai pu qu'observer le phénomène s'amplifier en venant sur moi. Un fois à 50/100m de moi le vortex si l'on peut parler de vortex était bien large et c'est des petit fragments de nuages qui tournoyaient dedans. Ensuite tout ça s'évacue et s'en suit un vent terrible (80/90kmh je pense) avec de la pluie torrentielle. Une fois le phénomène passé je tremblais beaucoup et j'ai tremblé pendant 30 minutes au moins. Au final il semblerait que c'était une rotation prononcée sous un nuage mur. Je sais aussi que cet orage avait produit une tornade un peu plus tot.

Mais en tout cas pas de phobie à proprement parler des orages à part cette peur (surmontable toutefois) des impacts proches. Et je me rappelle qu'étant petit j'aimais plutôt la pluie pour les inondations qu'elle pouvait engendrer. J'en suis donc venu à aimer les orages puisqu'ils généraient de la pluie. Drôle de cheminement donc de ce coté la default_laugh.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah, on se sent beaucoup moins seuls ^^

Perso même chose, je me souviens d'un orage violent vers Cosne sur Loire ou je résidais en 1999 je crois, ou 2000, j'avais 6 ou 7 ans, et c'était un orage diurne assez fort, je me souviens qu'a chaque fois que il y avait des orages a l'époque, je m'enfermais dans la salle de bains (Oui j'avais vraiment la trouille) alors que mes parents contemplait cela sans souci...

Et puis j'ai eu la trouille aussi le 23 août 2003 (ou 22 je sais plus) qui finissait cette fameuse canicule, alors en vacances au Croisic, il y a eu un orage diluvien de 23h a 7h30 du matin, tonnerre quasi sans arrêt, j'étais dans le mobil home incapable de dormir et il pleuvait tellement fort que je pensais que le toit allait s'écrouler...

Et depuis, j'ai de moins en moins peur, même si j'ai eu les chocottes le jour our la foudre est tombé le 3 juillet 2007 (je crois) sur une antenne télé collective du quartier a 50 m de la maison (certains forumeurs franciliens doivent encore s'en souvenir default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">)

Et depuis j'apprivoise peu a peu les orages, même si quand je chasse j'ai toujours un peu peur que la foudre tombe proche, ça ne me lâchera pas de la vie je pense...

Serait-ce en ayant le plus peur possible des orages durant l'enfance qu'on en tomberait presque amoureux a l'adolescence ou une fois adulte? default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La puissance et le danger attire autant qu'il fait peur ^^

Pour ma part j'ai toujours été fasciné par les orages la foudre (et plus elle est proche mieux je me sent) mais après avoir pris une tornade sur le toit en 2006 je me méfie des orages générant beaucoup de raffales mais cela ne m'empèche aucunement d'aller à la fenètre et même maintenant les chasse car même si l'idée d'en reprendre une (casiment aucunes chances) fait peur la fascination et la sensation que cela procure (adrénaline?) est bien plus grande que la peur, je suis toujours surexité et intenable lorsqu'il y à un orage et plus c'est violent plus je prend de photos à la fenètre je suis une vrais pile electrique :)et j'ai même des fois une très movaise apréciation du risk et danger.

Puis conaître les orages c'est en quelque sorte en aprendre plus sur son enemie et donc se rassurer en ayant de bonnes informations et des conaissances solides qui permettent de ne pas prendre de risques et d'ètre en sécurité ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi ne pas relancer ce sujet?

Si vous avez des témoignages...😊

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi pas, personnellement je n'ai jamais eu peur des orages, au contraire j'aimais les admirer les nuits d'été durant mon enfance (à l'époque où il y en avait plusieurs par an).

Au contraire, ils m'inquiètent davantage maintenant que j'ai ma propre maison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, pvaill67 a dit :

Pourquoi pas, personnellement je n'ai jamais eu peur des orages, au contraire j'aimais les admirer les nuits d'été durant mon enfance (à l'époque où il y en avait plusieurs par an).

Idem pour moi, par contre, j'ai la phobie du soleil ! :D

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'était une source de peur, mais aussi de fascination durant mon enfance... disons que jusqu'à l'âge de 8 ou 10 ans, c'était plus de la peur... avec la fameuse " crainte du flash entrevu au travers des espaces des volets en bois et suivi d'une violente détonation "... le genre de truc qui me faisait vite me cacher sous la couette, limite les doigts dans les oreilles pour ne pas entendre 😱🙄🤣...

 

Puis en juillet 1994, à la suite d'un gros orage électrique nocturne au-dessus de mon secteur, avec d'innombrables impacts de foudre ramifiés (qui m'aurait vallu certainement des clichés de dingues 😨 je pense si j'avais eu un appareil), j'ai eu le déclic et c'est rapidement devenu une passion, dès l'année suivante... et cette peur s'est tranformé en une grande fascination.

 

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.