Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Recommended Posts

Bonjour,

Connaissez-vous le parcours à effectuer pour devenir métérologue dans un pays étranger ? Notamment aux Etats-Unis ou en Angleterre. Existe-t-il des équivalences par exemple entre une licence Française et une licence Anglaise ?

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Jean-de-Sixt (74) à 970 m ou Bourganeuf (23) à 500 m, anciennement Norman, OK (USA)

Bonjour,

Connaissez-vous le parcours à effectuer pour devenir métérologue dans un pays étranger ? Notamment aux Etats-Unis ou en Angleterre. Existe-t-il des équivalences par exemple entre une licence Française et une licence Anglaise ?

Bonjour,

Aux Etats-Unis, plusieurs universités le font, du moins deux à ma connaissance :

- au National Weather Center à Norman dans l'Oklahoma, "School of Meteorology" au 3ème étage du batiment (formation pour obtenir un master de météo et ensuite devenir météorologue) sachant que ce "building" regroupe l'OCS (Oklahoma Climatological Survey), le SPC (Storm Prediction Center), une section spécialisée pour la grêle et pas mal de chercheurs du monde entier !

- dans le Colorado mais pas plus d'infos que ça, simplement que c'est une très bonne école aussi.

Ensuite, beaucoup n'y pensent pas mais les entreprisées privées en Europe recherchent des profils passionnés météo comme MeteoNews, Meteogroup, etc...

Bonne journée default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites
Posted
Dannemarie (Sundgau) 304m

Bonjour,

Aux Etats-Unis, plusieurs universités le font, du moins deux à ma connaissance :

- au National Weather Center à Norman dans l'Oklahoma, "School of Meteorology" au 3ème étage du batiment (formation pour obtenir un master de météo et ensuite devenir météorologue) sachant que ce "building" regroupe l'OCS (Oklahoma Climatological Survey), le SPC (Storm Prediction Center), une section spécialisée pour la grêle et pas mal de chercheurs du monde entier !

- dans le Colorado mais pas plus d'infos que ça, simplement que c'est une très bonne école aussi.

Ensuite, beaucoup n'y pensent pas mais les entreprisées privées en Europe recherchent des profils passionnés météo comme MeteoNews, Meteogroup, etc...

Bonne journée default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Suivant l'age il y a l'armée de terre. Recrute à bac+2 moins de 25 ans.Comprend une formation d'environ 1 an.
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Jean-de-Sixt (74) à 970 m ou Bourganeuf (23) à 500 m, anciennement Norman, OK (USA)

Est-ce que ces entreprises privées participent à la formation ou bien faut-il d'abord être diplomé ?

Pas forcément avoir un bac +5 spécialisé, moi même j'ai "seulement" un bac +3 en mesures physiques et environnement. Mais le fait d'être auto-didacte, passionné fait la différence, sans aucun doute, sans oublier de bien savoir parler et écrire français (les fautes "d'aurtograf" ne sont pas les bienvenues !). Un conseil : toujours tenter sa chance, après tout, rien à perdre default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">Martini a raison, il y a aussi l'armée ! D'ailleurs, j'avais reçu une offre d'emploi de l'armée à l'époque pour un CDD de 60 ou 120 mois : formation assurée à l'ENM à Toulouse et c'était un poste sur Montpellier...
Link to post
Share on other sites
Posted
Lodz (Pologne)

Merci Pierro_FFX

En ce qui concerne l'armée, j'étais allé me renseigner au bureau de recrutement de l'armée de l'air à Metz, on peu être officier de l'armée de l'air météorologue. Bon il faut avoir une bonne condition physique comme tout militaire et on peut être envoyé dans des endroits moyennement accueillant, je pens nottamment à l'Afghanistan ou à la base française en Antarctique. Le météorologue est chargée d'étudier les conditions météorologiques pour faire voler ou non les avions.

Link to post
Share on other sites

Merci Pierro_FFX

En ce qui concerne l'armée, j'étais allé me renseigner au bureau de recrutement de l'armée de l'air à Metz, on peu être officier de l'armée de l'air météorologue. Bon il faut avoir une bonne condition physique comme tout militaire et on peut être envoyé dans des endroits moyennement accueillant, je pens nottamment à l'Afghanistan ou à la base française en Antarctique. Le météorologue est chargée d'étudier les conditions météorologiques pour faire voler ou non les avions.

C'est vrai que le poste peut-être n'importe où. Je suis allé aussi au bureau de recrutement de l'armée de l'air il y a maintenant 4 ans et à l'époque il recherchait 11 météorologues. D'après les statisiques, le nombre de postes chaque année était stable à une ou deux place près.

Je vais obtenir en juin prochain une licence en réseaux informatiques et télécommunications. Comment faire pour entrer par exemple à Météo-france dans ce domaine? Je n'ai pas vu de concours pour ces métiers. Ce sont des offres déposés sur les sites d'emplois?

Link to post
Share on other sites
  • 5 months later...

Pas forcément avoir un bac +5 spécialisé, moi même j'ai "seulement" un bac +3 en mesures physiques et environnement. Mais le fait d'être auto-didacte, passionné fait la différence, sans aucun doute, sans oublier de bien savoir parler et écrire français (les fautes "d'aurtograf" ne sont pas les bienvenues !). Un conseil : toujours tenter sa chance, après tout, rien à perdre wink.gif

Martini a raison, il y a aussi l'armée ! D'ailleurs, j'avais reçu une offre d'emploi de l'armée à l'époque pour un CDD de 60 ou 120 mois : formation assurée à l'ENM à Toulouse et c'était un poste sur Montpellier...

Bonsoir,

si j'ai bien suivi, tu travaille aux E-U pour un centre météorologique en ayant un bac+3 en mesures physiques et environnement. Tu dis aussi être auto-didacte dans le domaine et passionné, ce qui va de soit !

Comment as-tu de toi même construit tes connaissances avant d'être employé ? (livres, revues, internet)

Le fait d'avoir ce Bac+3 en mesures physiques en environnement était-il un pré-requis pour tes employeurs ?

Qu'as-tu mis d'autres en avant pour te démarquer ? (station météo à domicile, participation à des associations en lien avec la météo, stages)

Si cette licence a été un plus dans ton recrutement, quel a été l'avenir professionnel de tes collègues ayant eu la même licence que toi ? Météo ou tout autre domaine ?

J'ai vu qu'en Belgique, il était possible de suivre des études météorologiques en 1 ou 2 ans à l'université de Gant afin de rentrer ensuite à l'IRM (Institut Royale de Météorologie) de Belgique. Tu en as déjà entendu parlé ? Si oui, que peux-tu m'en dire ? Tu sais si c'est accessible pour nous français ?

Merci d'avance pour les réponses que tu pourras m'apporter

Dams_54

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...