SolarLight

Le topic du ferrovipathe

Messages recommandés

Posté(e) - Lieu : Haute-Loire - Coubon (650m)

Voici ce nouveau topic, les modos verront si on peut le laisser!

Alors en gros, ce topic, je le crée pour ceux qui veulent parler de train, que ce soit, voyage, conduite ou même le jargon autour du train!

Moi ca a commencer quand je prenais le train tout les jours pour les études, et j'ai voulu savoir ce qu'était le panneau "S", c'est ainsi que j'ai demandé à rentrer une fois en cabine, puis au fur et à mesure c'est devenu quotidien, et j'en ai appris, jusqu'à conduire carrément 3 fois:

1h un X4300

1h30 de X4700

et 30 minute de X76500 (AGC)

(si un modo pouvait changer le titre du sujet par ferrovipathe au lieu de ferripathe)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Je prie les modos de bien vouloir épargner ce sujet au moins jusqu'à demain que je puisse vous montrer le lien avec la météo default_191769.gif

merci d'avance default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Haute-Loire - Coubon (650m)

pour faire un lien temporaire avant Lolox, je vais vous raconté ce que j'ai eu dans un train!

retour Nancy-Vittel dans un X4300 (vieille micheline lol)

ciel de traine et grains orageux assez fort dans la région!

soudainement le train entre dans une ligne de grain très forte, et soudainement des coups de tonnerres, de la grêle commence à tomber, une vitre du train a pété (je sais toujours pas comment) et la grêle passait à la verticale dans la première classe, le train s'est arrête en pleine voie, et un tapis de glace a fini par recouvrir la première classe, cool lol, puis on a continué notre route sans personne dans ce compartiment lol.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Tiens, grand souvenir d'une déneigeuse rotative, que j'avais vu étant jeune et qui m'avait impressionné... Hélas, jamais vu fonctionner default_crying.gif

05Gege_cns_neussargues_2003.jpg

J'habitais Grenoble à l'époque... Belle ville, beaux souvenirs d'enfance default_rolleyes.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Haute-Loire - Coubon (650m)

les seuls trains que j'ai vu avec des systèmes de déneigement, c'est un simple V devant le train comme les chasses neiges lol

J'avoue que cette déneigeuse rotative est beaucoup plus impressionnante, on croirait une foreuse lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Kalhausen (Moselle - 218m) ; Strasbourg (Bas-Rhin - 145m)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

les seuls trains que j'ai vu avec des systèmes de déneigement, c'est un simple V devant le train comme les chasses neiges lol

J'avoue que cette déneigeuse rotative est beaucoup plus impressionnante, on croirait une foreuse lol

C'est pour les lignes sujettes aux congères default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Elle a servi pas mal dans le Massif Central. La dernière fois que j'ai vu une machine de ce type, c'était à Brig en Suisse, dans le Haut Valais il y a 7 ou 8 ans de cela. Elle sert, entre autres, au déneigement de la superbe ligne Brig - Kandersteg qui est l'une des plus spectaculaires que je connaisse default_wub.png

PS : Stéphane, t'es un sauvage default_rolleyes.gif !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Landser (68 - 262 m)

Juste énorme ta vidéo Steph ! Magnifique... default_wub.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Absolument superbe cette vidéo Steph default_thumbup.gif

Surtout la vitesse de l'engin de déneigement, car le conducteur ne sait pas ce qu'il y a devant lui, vu la couche de neige à déblayer default_thumbup.gif

Encore merci

Bonne journée à tous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Haute-Loire - Coubon (650m)

ce déneigement de la voie, excellent comme ça vole de partout! j'aurais bien voulu être en cabine!

Sinon, en cabine, roulez sur la neige, c'est une ambiance silencieuse que j'ai eu la chance de vivre plusieurs fois, magique, surtout la nuit en voyant les lumières de villages au loin, le tout dans la blancheur de la neige, la neige atténuant le bruit du train, c'est tout bonnement génial!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Voici le récit qui accompagne l'image de la locomotive présentée. Le récit vient d'un gars qui habite le village de Maurs (dans le Cantal, entre Figeac et Aurillac) :

"Jamais la ligne ferroviaire qui passe tout à côté de chez moi n'a été arrêtée à cause de la neige, il pourtant il y a eu 40 centimètres de neige à la gare de Laveissière-le-Lioran qui à 1 155 mètres est une des plus haute altitude pour une gare ouverte au trafic voyageurs quotidien en France (ce n'est point un chemin de fer touristique). Il est vrai qu'en gare d'Aurillac la SNCF (Société Nationale des Chemins de Fer Français) a fait ressortir du hangar où il passe l'été, le "monstre" !... C'est le chasse-neige rotatif le plus puissant de France : il peut s'attaquer à des congères jusqu'à un mètres de haut !... ohmy.gifohmy.gifohmy.gif Même les gares alpines n'ont pas un tel engin !... icon_wink.gif Grâce à lui, la ligne ferroviaire Aurillac-Clermont-Ferrand n'est jamais bloquée par de la neige !... Lors de la dernière chute de neige importante sur le Cantal (le samedi 28 janvier 2006), où j'avais mesuré 38 centimètres de neige sur ma terrasse à Maurs-la-Jolie, le "monstre" a quitté Aurillac et passé devant chez moi (au passage à niveau 149 de la ligne Figeac à Arvant) pour atteindre les gares de Maurs puis de Figeac afin de dégager la ligne Paris-Rodez qui était bloquée près de Capdenac-Gare (Aveyron) avec 80 centimètres de neige qui recouvraient la voie ferrée !...

Voici le "monstre" en hiver en gare de Lavessière-le-Lioran :

06pilou_cns.jpg

Voici toujours (mais par un temps ensoleillé) le "monstre" en gare de Neussargues :

05Gege_cns_neussargues_2003.jpg

Lors de l'hiver 1977-1978, très précisément le 21 janvier 1978, le "monstre" avait même dû partir assez loin d'Aurillac, jusque dans les Cévennes lozériennes afin d'aller porter secours aux 150 naufragés du train rapide "Le Cévenol" "remontant" (c'est-à-dire remontant la ligne entre Marseille et Clermont-Ferrand) bloqué par des congères de près de quatre mètres de haut qui ont empêché les deux puissantes motrices diesel d'aller plus loin vers sa destination à Paris gare de Lyon via Clermont-Ferrand... Dans la nuit ce sont les chefs de gare lozériens qui ont signalé à la direction régionale de la SNCF à Marseille que ce rapide était en perdition "quelque part" dans le massif des Cévennes (à l'époque il n'y avait pas de téléphone portable pour alerter les secours). Les cheminots de la direction régionale de Marseille ont alors appelé patiemment, en pleine nuit, par la ligne téléphonique interne qui les reliait toutes, une à une toutes les maisonnettes des gardes-barrières des passages à niveau situées sur la ligne des Cévennes pour savoir si oui ou non elles avaient vu passer le rapide "Le Cévenol" remontant vers Paris, et si oui à quelle heure ? Finalement ce n'est que vers trois heures du matin que le "Cévenol" a été à peu près localisé entre deux passages à niveau. Il était vraisemblablement bloqué aux environs de la gare de Prévenchères (juste au Nord de Villefort) en Lozère vers 900 mètres d'altitude. La gare de Prévenchères est située à 859 mètres d'altitude (03° 54' 48" de longitude Est et 44° 30' 51" de latitude Nord). C'est à quatre heures du matin que le préfet de la Lozère à Mende a été tiré de son sommeil par un coup de fil de la Direction de la SNCF de Paris l'informant de la tragédie possible qui risquait de se produire dans les hauteurs de son département... En effet, les deux motrices diesel ont continué à fonctionner toute la nuit pour assurer aux 150 malheureux naufragés de ce train de la lumière et du chauffage, mais si ce train n'était pas secouru assez rapidement une catastrophe était à prévoir une fois les réserves de combustible de ces deux motrices épuisées...

sad.gifsad.gifsad.gifLe préfet de la Lozère a alors pris en pleine nuit la seule solution qui s'imposait : il a demandé à l'armée de l'air d'envoyer un hélicoptère, avec des soldats équipés de lunettes à visée thermique afin qu'il effectue depuis le Sud vers le Nord le survol de la voie ferrée. Au bout de trente minutes l'hélicoptère de l'armée a pu enfin, grâce aux lunettes à visée thermique qui ont détecté la couleur "rouge" des deux motrices diesel, repérer l'endroit exact où le "Cévenol" était bloqué par les congères de neige. La SNCF a donc envoyé immédiatement le "monstre" de la gare d'Aurillac jusqu'à la gare d'Arvant où il a pris la ligne des Cévennes dans le sens Nord-Sud et s'attaque aux congères qui bloquaient la voie ferrée lozérienne. De leur côté d'importants renforts militaires et civils sont venus de toute urgence des Alpes (fraiseuses à neige, chenillettes, hélicoptères...), mobilisés eux-aussi pour tenter de dégager la voie ferrée. Ce n'est qu'en milieu d'après-midi que tous les très importants moyens mis en œuvre ont enfin pu secourir les malheureux voyageurs du "Cévenol"... Sur cet épisode voir :

http://www.infoclimat.fr/montagne/in...id=20&Input=OK."

A mon avis, il est possible qu'il passe sur IC, mais le lien donné en fin de récit semble avoir changé depuis default_thumbup.gif.

Le lien vers le forum où fut prélevé ce récit : http://www.webastro....ead.php?t=72038 (trouvé par hasard)

En tout cas, la preuve que l'on peut parler météo et trains de manière pertinente default_innocent.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Canejan - Pessac en Gironde (51m) (mais originaire du Vaucluse), parfois dans le Comtat Venaissin (140m) dans le Vaucluse au pied du célèbre Mont-Ventoux.

Il est bien ce topic..

Pour rester en rapport avec la meteo pour ma part lors de mon dernier trajet en train (teoz) qui date de janvier dernier, j'ai pu observer le contraste entre le climat méditerranéen et le climat océanique de nimes à bordeaux, tout d'abord à nimes le soleil etait present le matin avec tout de meme le mistral glaciale (situation habituelle en debut d'année) puis à partir de Carcassonne c'est nuage bas, bruine, gris, douceur oceanique jusqu'à bordeaux, un contraste saisissant, mais aussi marrant car au depart j'avais mon manteau en raison du mistral glaciale et arrivée à bordeaux je l'ai enlevé car la temperature etait douce mais l'inconvenient c'etait ce temps humide et bruineux qui m'avait mouillé...^^

Un autre exemple du trajet en teoz nimes bordeaux en avril 2009, avec soleil et la chaleur en méditerranée et de la region toulousaine jusqu'au bordelais de l'instabilité avec des orages et des averses, de la fenetre du train le spectacle etait superbe, j'ai pu voir de beaux éclairs à Toulouse et ces averses données pas de superbes cumulonimbus, entre la méditerranée sec et chaud et le sud ouest humide orageux, le contraste etait captivant. default_flowers.gif

C'est vraiment une belle expérience de vivre le climat des deux extrémités de la france en 5H à peine grace à ce moyen de transport magique que j'aime tant qui est le train. default_thumbup1.gif

Superbe le train deneigeur j'en avais jamais vu. default_thumbup1.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens, grand souvenir d'une déneigeuse rotative, que j'avais vu étant jeune et qui m'avait impressionné... Hélas, jamais vu fonctionner default_crying.gif

05Gege_cns_neussargues_2003.jpg

J'habitais Grenoble à l'époque... Belle ville, beaux souvenirs d'enfance default_rolleyes.gif

'tain ce chasse-neige ! default_scared.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Mieux encore... Regardez moi ce beau bébé à l'œuvre :

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=w1yoixJBktk&feature=related

Parfois la météo met à rude épreuve les réseaux ferrés.

Là, on focalise sur l'hiver, mais il y aurait matière à dire également en Eté lors des canicules qui provoquent parfois de spectaculaires déformations de rails.

Je me souviens d'images spectaculaires de rails complètement tordus suite à la canicule de 2003, mais je ne parviens pas à les retrouver default_crying.gif

Trouvé :

Flamb3.png

Mais de souvenir, il y en avait de plus spectaculaires encore default_thumbup.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Haguenau (67)

Que de bons souvenirs quand j'ai pris le train... default_rolleyes.gif

Je l'ai pris 3 fois en 2011, 2 pour aller en vacances et une fois pour aller a la fameuse rencontre infoclimat !

Le 23 avril 2011 je le prenais en direction de Tours (vacances dans la Loir-et-Cher), de beaux cumulus congestus bien dodu près de Paris ce jour la default_rolleyes.gif

Le 13 août 2011, temps pluvieux et frais (en direction de la Vendée)

Et le 1er Octobre 2011, pour aller à Sarrebourg rencontrer les fous de météo ! default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parfois, même avec des grosses machines, c'est quand même la neige qui gagne.

Il y a quelques vidéos impressionnantes chez cet utilisateur default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Question pour les experts :

Un TGV roule à combien quand il y'a de la neige au sol ? 270km/h ? 200km/h, 160km/h ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Haute-Loire - Coubon (650m)

alors là c est une bonne question lol, je suis plutot branché TER moi lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

alors là c est une bonne question lol, je suis plutot branché TER moi lol

Bah autre question : la vitesse maximale d'un TER en exploitation commerciale en France c'est combien ? 160km/h ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Haute-Loire - Coubon (650m)

normalement c est 160, sur ma ligne, que je faisait tres souvent on pouvait pas passer le 90 lol

après il y a les vitesses conseillées entre les gares pour faire pile les horaires

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Question pour les experts :

Un TGV roule à combien quand il y'a de la neige au sol ? 270km/h ? 200km/h, 160km/h ?

Je ne veux pas dire de bêtise mais il me semble bien que c'est 240h km/h par temps de neige.

À plus haute vitesse, lors des croisements entre deux trains, il y aurait des risques de projection de glace qui s'accumule sur les bogies par ce type de temps. Et un bloc de glace qui vient heurter une vitre latérale à 320 km/h, ça peut faire des dégâts default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

normalement c est 160, sur ma ligne, que je faisait tres souvent on pouvait pas passer le 90 lol

après il y a les vitesses conseillées entre les gares pour faire pile les horaires

Là, pour ta ligne habituelle, c'est lié à la vétusté des infrastructures qui n'autorise pas à dépasser les 90 km/h pour des questions de sécurité default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne veux pas dire de bêtise mais il me semble bien que c'est 240h km/h par temps de neige.

À plus haute vitesse, lors des croisements entre deux trains, il y aurait des risques de projection de glace qui s'accumule sur les bogies par ce type de temps. Et un bloc de glace qui vient heurter une vitre latérale à 320 km/h, ça peut faire des dégâts default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Ok ! Merci beaucoup pour la réponse !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Haute-Loire - Coubon (650m)

Là, pour ta ligne habituelle, c'est lié à la vétusté des infrastructures qui n'autorise pas à dépasser les 90 km/h pour des questions de sécurité default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

exact, il y avait même un passage à 60km sur 16 km si je me souviens bien tellement que tout était pourri lol!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

exact, il y avait même un passage à 60km sur 16 km si je me souviens bien tellement que tout était pourri lol!

Tiens, spéciale dédicace pour toi :

2012052209241100001.jpg

Comme quoi, météo et chemins de fer font parfois la une de l'actualité default_flowers.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.