🌡 L'exceptionnelle douceur s'est prolongée en mars à Moscou, après un hiver historiquement chaud. Le premier trimestre 2020 est un ovni climatique avec une anomalie de +8,35°C à la normale 1951-1980 ! (via @Meteos_) pic.twitter.com/Le7iT1thPk

— Guillaume Séchet (@Meteovilles) April 16, 2020