Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Leaderboard

  1. Sebaas

    Sebaas

    Conseil d'Administration


    • Points

      1088

    • Content Count

      19361


  2. ivoire42

    ivoire42

    Adhérent Infoclimat


    • Points

      922

    • Content Count

      11148


  3. un_Mauzunois

    un_Mauzunois

    Adhérent Infoclimat


    • Points

      840

    • Content Count

      4670


  4. Fanfoe63

    Fanfoe63

    Adhérent Infoclimat


    • Points

      819

    • Content Count

      4882



Popular Content

Showing content with the highest reputation since 06/16/19 in all areas

  1. 61 points
    Tx de 17h : GALLARGUES LE MONTUEUX (30) 45,9°C VILLEVIEILLE (30) 45,4°C MARSILLARGUES (34) 45,1°C ST CHAMAS (13) 44,6°C VARAGES (83) 44,5°C PEYROLLES EN PROVENCE (13) 44,4°C PRADES LE LEZ (34) 44,4°C CARPENTRAS (84) 44,3°C VINON SUR VERDON (83) 44,3°C CADENET (84) 44,3°C MOULES-ET-BAUCELS (34) 44,3°C NIMES-GARONS (30) 44,1°C CADARACHE-LA VERRERIE-CEA (13) 44,0°C LA ROUVIERE (30) 43,9°C LE BOULOU (66) 43,6°C MONTCLUS (30) 43,6°C ST ANDRE DE SANGONIS (34) 43,5°C CONQUEYRAC (30) 43,5°C ST JEAN DU GARD (30) 43,4°C SALON DE PROVENCE (13) 43,4°C ST CHRISTOL-LES-ALES (30) 43,4°C VIC LE FESQ (30) 43,3°C GENERARGUES (30) 43,3°C APT-VITON (84) 43,2°C CABRIERES D'AVIGNON (84) 43,2°C APT (84) 43,1°C LA DESTROUSSE_SAPC (13) 43,1°C TARASCON (13) 43,0°C CARDET (30) 43,0°C MALAUCENE (84) 42,9°C DEAUX (30) 42,9°C ARLES (13) 42,8°C AVIGNON (84) 42,8°C MURVIEL LES BEZIERS (34) 42,8°C MEJANNES-LE-CLAP (30) 42,6°C SOUMONT (34) 42,6°C MONTFORT-SUR-ARGENS (83) 42,5°C PEZENAS-TOURBES (34) 42,5°C ST MAXIMIN LA STE BAUME (83) 42,5°C MURS (84) 42,4°C ORGNAC AVEN (07) 42,3°C GENOLHAC (30) 42,3°C ISTRES (13) 42,3°C LA BASTIDE DES JOURDANS (84) 42,3°C EYRAGUES (13) 42,2°C ST AUBAN (04) 42,2°C DIGNE LES BAINS (04) 42,1°C VIVES (66) 42,1°C ISLE SUR SORGUE (84) 42,1°C ST CANNAT (13) 42,1°C CUGES-LES-PINS (13) 42,0°C AIX EN PROVENCE (13) 42,0°C PERPIGNAN (66) 41,9°C ST MARTIN DE LONDRES (34) 41,8°C GROSPIERRES SA (07) 41,8°C LE PERTHUS (66) 41,6°C PLAN D'AUPS - STE BAUME (83) 41,6°C BESSAS (07) 41,6°C CHUSCLAN (30) 41,6°C SALINDRES (30) 41,6°C ST MARTIAL (30) 41,5°C LES MAYONS_SAPC (83) 41,4°C SABLIERES OARA (07) 41,4°C LANAS SYN (07) 41,4°C AUBENAS SA (07) 41,2°C ORANGE (84) 41,2°C ST JEAN DE MINERVOIS (34) 41,1°C VALENSOLE (04) 41,1°C ST JULIEN DE PEYROLAS (30) 41,1°C LARAGNE MONTEGLIN (05) 41,1°C PUYMERAS (84) 41,1°C LE LUC (83) 41,1°C PUJAUT (30) 41,1°C VAUVENARGUES (13) 41,0°C NYONS (26) 41,0°C SISTERON (04) 41,0°C ENTRECASTEAUX (83) 41,0°C FONTANNES (43) 40,9°C AIGUES-MORTES (30) 40,9°C REGUSSE (83) 40,9°C CASTELLANE (04) 40,8°C ST-LAURENT PAPE (07) 40,6°C LEUCATE (11) 40,6°C ST-ETIENNE-VALLEE-FRANCAISE (48) 40,6°C GUILLAUMES-OBS (06) 40,5°C MIRABEL SA (07) 40,4°C LA VACQUERIE_SAPC (34) 40,4°C MONTDARDIER (30) 40,3°C AUBAGNE (13) 40,2°C LA GRAND COMBE (30) 40,2°C AUPS (83) 40,1°C LA MOTTE DU CAIRE (04) 40,0°C LAPALUD (84) 40,0°C SETE (34) 40,0°C PUGET THENIERS_SAPC (06) 40,0°C TALLARD (05) 40,0°C
  2. 53 points
    A 17h, records mensuels : ST AUBAN (4, 458m), ouverte en 1954, a battu son record mensuel de Tx avec 37°C, battant les 36.9°C du 28/06/2005 EMBRUN (5, 871m), ouverte en 1947, a battu son record mensuel de Tx avec 35.8°C, battant les 34.4°C du 25/06/2019 TALLARD (5, 593m), ouverte en 1987, a battu son record mensuel de Tx avec 36.5°C, battant les 36.2°C du 25/06/2003 PEIRA CAVA (6, 1443m), ouverte en 1989, a battu son record mensuel de Tx avec 29.2°C, battant les 28.8°C du 21/06/2003 AIX EN PROVENCE (13, 173m), ouverte en 1955, a battu son record mensuel de Tx avec 38.1°C, battant les 37.9°C du 21/06/2003 ALISTRO (20, 65m), ouverte en 1990, a battu son record mensuel de Tx avec 36.6°C, battant les 35°C du 28/06/2017 BASTIA (20, 10m), ouverte en 1947, a battu son record mensuel de Tx avec 35.7°C, battant les 35.5°C du 24/06/2016 CUERS (83, 72m), ouverte en 1998, a battu son record mensuel de Tx avec 37.8°C, battant les 37.6°C du 16/06/2017 ST CHRISTOL (84, 836m), ouverte en 1971, a battu son record mensuel de Tx avec 34.8°C, battant les 33.5°C du 23/06/2017 CARPENTRAS (84, 99m), ouverte en 1963, a battu son record mensuel de Tx avec 39.2°C, battant les 38.9°C du 25/06/2019 VISAN (84, 141m), ouverte en 1988, a battu son record mensuel de Tx avec 38.2°C, battant les 38.1°C du 28/06/2005 CABRIERES D'AVIGNON (84, 142m), ouverte en 1985, a battu son record mensuel de Tx avec 38.4°C, battant les 37.2°C du 25/06/2019 LA BASTIDE DES JOURDANS (84, 381m), ouverte en 1988, a battu son record mensuel de Tx avec 38.8°C, battant les 37.4°C du 28/06/2005 ORANGE (84, 57m), ouverte en 1952, a battu son record mensuel de Tx avec 38.9°C, battant les 38.1°C du 26/06/2003 EGLETONS (19, 610m), ouverte en 1997, a battu son record mensuel de Tx avec 35.7°C, battant les 35°C du 27/06/2011 PEYRELEVADE (19, 827m), ouverte en 1965, a battu son record mensuel de Tx avec 34.9°C, battant les 32.8°C du 27/06/2011 ARGENTAT (19, 190m), ouverte en 1995, a battu son record mensuel de Tx avec 39.1°C, battant les 39°C du 22/06/2003 BOURGANEUF (23, 513m), ouverte en 1994, a battu son record mensuel de Tx avec 36.5°C, battant les 34.9°C du 27/06/2011 LUCHON (31, 618m), ouverte en 1994, a battu son record mensuel de Tx avec 38.1°C, battant les 36.6°C du 25/06/2001 PIC DU MIDI - OBSERVATOIRE (65, 2880m), ouverte en 1881, a égalé son record mensuel de Tx avec 19.3°C, égalant les 19.3°C du 30/06/2015 LURCY-LEVIS SA (3, 225m), ouverte en 1991, a battu son record mensuel de Tx avec 38.4°C, battant les 37.8°C du 27/06/2011 MONTBEUGNY (3, 275m), ouverte en 1984, a battu son record mensuel de Tx avec 38.2°C, battant les 38.1°C du 27/06/2011 VILLARD-DE-LANS (38, 1027m), ouverte en 1959, a battu son record mensuel de Tx avec 33.6°C, battant les 31.5°C du 25/06/2019 FONTANNES (43, 435m), ouverte en 1991, a battu son record mensuel de Tx avec 39.6°C, battant les 37.5°C du 17/06/2002 NEVERS-MARZY (58, 175m), ouverte en 1946, a battu son record mensuel de Tx avec 37.7°C, battant les 37.5°C du 27/06/2011 AMBERT (63, 555m), ouverte en 1993, a battu son record mensuel de Tx avec 37.9°C, battant les 37.2°C du 22/06/2003 CHASTREIX (63, 1385m), ouverte en 1990, a battu son record mensuel de Tx avec 30.4°C, battant les 27.8°C du 27/06/2011 ISSOIRE (63, 372m), ouverte en 1997, a battu son record mensuel de Tx avec 40.3°C, battant les 38.7°C du 22/06/2003 ST-ANTHEME (63, 1263m), ouverte en 1991, a battu son record mensuel de Tx avec 31°C, battant les 30.3°C du 22/06/2003 SUPERBESSE (63, 1287m), ouverte en 1976, a battu son record mensuel de Tx avec 33.7°C, battant les 30.5°C du 28/06/1986 BOURG ST MAURICE (73, 865m), ouverte en 1946, a battu son record mensuel de Tx avec 36.3°C, battant les 35.8°C du 25/06/2019 MONT CENIS (73, 2032m), ouverte en 1992, a battu son record mensuel de Tx avec 27.6°C, battant les 25.3°C du 25/06/2003 VAL D'ISERE (73, 1850m), ouverte en 1992, a battu son record mensuel de Tx avec 28.7°C, battant les 28.5°C du 25/06/2019 LE PLENAY (74, 1515m), ouverte en 1995, a battu son record mensuel de Tx avec 30.2°C, battant les 29.9°C du 25/06/2019 SENS (89, 70m), ouverte en 1956, a battu son record mensuel de Tx avec 37.6°C, battant les 37.1°C du 27/06/2011 CASTELSARRASIN (82, 72m), ouverte en 1990, a égalé son record mensuel de Tx avec 39°C, égalant les 39°C du 22/06/2003 EYMOUTIERS (87, 557m), ouverte en 1998, a battu son record mensuel de Tx avec 37.5°C, battant les 35.4°C du 27/06/2011 LIMOGES-BELLEGARDE (87, 402m), ouverte en 1973, a battu son record mensuel de Tx avec 36.1°C, battant les 35.7°C du 27/06/2011 PONTARLIER (25, 831m), ouverte en 1897, a battu son record mensuel de Tx avec 35°C, battant les 34°C du 28/06/1947 BESANCON (25, 307m), ouverte en 1884, a battu son record mensuel de Tx avec 35.5°C, battant les 35.2°C du 28/06/2011 EPENOY (25, 752m), ouverte en 1992, a battu son record mensuel de Tx avec 32.1°C, battant les 32°C du 22/06/2003 MAICHE (25, 825m), ouverte en 1992, a battu son record mensuel de Tx avec 33.8°C, battant les 32.1°C du 09/06/2014 LA PESSE (39, 1133m), ouverte en 1996, a battu son record mensuel de Tx avec 31.8°C, battant les 29.5°C du 25/06/2019 NANCY-ESSEY (54, 212m), ouverte en 1927, a battu son record mensuel de Tx avec 36.9°C, battant les 36.2°C du 22/06/2017 SEPTSARGES (55, 293m), ouverte en 1991, a battu son record mensuel de Tx avec 35.4°C, battant les 35°C du 28/06/2011 MARKSTEIN CRETE (68, 1184m), ouverte en 1994, a battu son record mensuel de Tx avec 30.2°C, battant les 29°C du 12/06/2003 LUXEUIL (70, 271m), ouverte en 1944, a battu son record mensuel de Tx avec 37.3°C, battant les 35.5°C du 27/06/1947 VILLERSEXEL (70, 290m), ouverte en 1992, a battu son record mensuel de Tx avec 36.9°C, battant les 34.9°C du 12/06/2003 EPINAL (88, 317m), ouverte en 1986, a battu son record mensuel de Tx avec 36.5°C, battant les 34.7°C du 22/06/2003 ROVILLE (88, 278m), ouverte en 1969, a battu son record mensuel de Tx avec 35.8°C, battant les 34.8°C du 22/06/2003 Et dernière minute : CLERMONT-FD (63, 331m), ouverte en 1923, a battu son record absolu de Tx avec 40.9°C, battant les 40.7°C du 31/07/1983
  3. 49 points
    Bon, j'ai été faire mouliner un peu les réanalyses pour sortir les records de T850 sur notre pays, que ce soit en juin ou absolus. Il s'agit des données NCEP, période 1950-2018 ; elles ne sont pas forcément faites pour des pointages aussi précis, donc considérez juste les valeurs comme des indications approximatives, mais c'est quand même bien parlant. NCEP donnant des moyennes journalières, j'ai tiré en face les T850 moyennées par jour de GFS 06z pour être à comparaison cohérente. Le tableau donne le record mensuel et absolu journalier avec sa date, ainsi que les records en moyenne sur 3, 5 et 7 jours (la date mentionnée est celle du centre de la période) qui permettent aussi d'apprécier sur la durée l'ampleur des épisodes de canicule. Je pense que ce n'est pas la peine que je commente outre mesure, les valeurs parlent...
  4. 48 points
    Voici les maximales du jour >= 35°C, relevés a priori définitifs de 20h : GALLARGUES LE MONTUEUX (30) 45,9°C VILLEVIEILLE (30) 45,4°C MARSILLARGUES (34) 45,1°C ST CHAMAS (13) 44,6°C VARAGES (83) 44,5°C PEYROLLES EN PROVENCE (13) 44,4°C PRADES LE LEZ (34) 44,4°C NIMES-COURBESSAC (30) 44,4°C CADENET (84) 44,3°C VINON SUR VERDON (83) 44,3°C CARPENTRAS (84) 44,3°C MOULES-ET-BAUCELS (34) 44,3°C ISTRES (13) 44,3°C NIMES-GARONS (30) 44,1°C CADARACHE-LA VERRERIE-CEA (13) 44,0°C TRETS (13) 44,0°C UZES (30) 43,9°C APT (84) 43,9°C LA ROUVIERE (30) 43,9°C LE BOULOU (66) 43,6°C APT-VITON (84) 43,6°C MONTCLUS (30) 43,6°C CONQUEYRAC (30) 43,5°C MONTPELLIER-AEROPORT (34) 43,5°C ST JEAN DU GARD (30) 43,4°C SALON DE PROVENCE (13) 43,4°C ST CHRISTOL-LES-ALES (30) 43,4°C VIC LE FESQ (30) 43,3°C GENERARGUES (30) 43,3°C CABRIERES D'AVIGNON (84) 43,2°C LA DESTROUSSE_SAPC (13) 43,1°C PEZENAS-TOURBES (34) 43,0°C CARDET (30) 43,0°C TARASCON (13) 43,0°C MURVIEL LES BEZIERS (34) 42,9°C MALAUCENE (84) 42,9°C ARLES (13) 42,8°C AVIGNON (84) 42,8°C SOUMONT (34) 42,6°C MEJANNES-LE-CLAP (30) 42,6°C MONTFORT-SUR-ARGENS_SAPC (83) 42,5°C ST MAXIMIN LA STE BAUME (83) 42,5°C MURS (84) 42,4°C PERPIGNAN (66) 42,4°C LA BASTIDE DES JOURDANS (84) 42,4°C AIGUINES (83) 42,3°C GENOLHAC (30) 42,3°C ORGNAC AVEN (07) 42,3°C EYRAGUES (13) 42,2°C ST AUBAN (04) 42,2°C DIGNE LES BAINS (04) 42,1°C ISLE SUR SORGUE (84) 42,1°C DAUPHIN (04) 42,1°C VIVES (66) 42,1°C ST CANNAT (13) 42,1°C AIX EN PROVENCE (13) 42,0°C CUGES-LES-PINS (13) 42,0°C GROSPIERRES SA (07) 41,8°C ST MARTIN DE LONDRES (34) 41,8°C CAIXAS (66) 41,7°C ST MARTIAL (30) 41,7°C LE PERTHUS (66) 41,6°C SALINDRES (30) 41,6°C CHUSCLAN (30) 41,6°C PLAN D'AUPS - STE BAUME_SAPC (83) 41,6°C BESSAS (07) 41,6°C SABLIERES OARA (07) 41,4°C LANAS SYN (07) 41,4°C LES MAYONS_SAPC (83) 41,4°C ORANGE (84) 41,2°C VALENSOLE (04) 41,1°C PUJAUT (30) 41,1°C ST JEAN DE MINERVOIS (34) 41,1°C LE LUC (83) 41,1°C LARAGNE MONTEGLIN (05) 41,1°C PUYMERAS (84) 41,1°C ST JULIEN DE PEYROLAS (30) 41,1°C NYONS P182 (26) 41,0°C SISTERON (04) 41,0°C ENTRECASTEAUX (83) 41,0°C VAUVENARGUES (13) 41,0°C REGUSSE (83) 40,9°C FONTANNES (43) 40,9°C AIGUES-MORTES (30) 40,9°C CASTELLANE (04) 40,8°C ST-LAURENT PAPE (07) 40,6°C LEUCATE (11) 40,6°C ST-ETIENNE-VALLEE-FRANCAISE (48) 40,6°C GUILLAUMES-OBS (06) 40,5°C TORTEZAIS_SAPC (03) 40,4°C LA VACQUERIE_SAPC (34) 40,4°C MIRABEL SA (07) 40,4°C SETE (34) 40,3°C MONTDARDIER (30) 40,3°C MASSIAC (15) 40,3°C LA GRAND COMBE (30) 40,2°C AUBAGNE (13) 40,2°C ALBA LA ROMAINE (07) 40,1°C AUPS (83) 40,1°C TALLARD (05) 40,0°C ISSOUDUN_SAPC (36) 40,0°C LAPALUD (84) 40,0°C LA MOTTE DU CAIRE (04) 40,0°C PUGET THENIERS_SAPC (06) 40,0°C GRAS (07) 39,9°C DONZERE (26) 39,9°C OPPEDE CRETE DU PETIT LUBERON (84) 39,8°C VILLEFORT (48) 39,8°C BROUZET LES ALES (30) 39,8°C BEZIERS-VIAS (34) 39,7°C THOUARS-STNA (79) 39,7°C ROSANS (05) 39,7°C DURBAN-CORBIERES (11) 39,7°C MARIGNANE (13) 39,6°C VISAN (84) 39,6°C MONTSEGUR-S-LAU (26) 39,6°C ST ROMAN-DIOIS (26) 39,6°C MONTLUCON AERO (03) 39,5°C SAUMUR (49) 39,4°C CHOMERAC SA_RCE (07) 39,4°C LAVOUTE-CHILHAC (43) 39,4°C BEDARIEUX (34) 39,4°C ST CHRISTOL (84) 39,3°C SABLONS (38) 39,3°C ALZON (30) 39,3°C DRAGUIGNAN_SAPC (83) 39,3°C DIOU (03) 39,3°C TORREILLES (66) 39,3°C CHAREIL-CINTRAT_SAPC (03) 39,3°C VICHY-VILLE (03) 39,2°C SANCOINS (18) 39,2°C ISSOIRE (63) 39,2°C CALVI (20) 39,2°C ORVAL RAD (18) 39,2°C FERTE-HAUTERIVE (03) 39,1°C MONTGIVRAY (36) 39,1°C PARAY-SOUS-BRIAILLES (03) 39,1°C BOURG-ARGENTAL (42) 39,1°C MIMET (13) 39,1°C LES ARCS_SAPC (83) 39,1°C ST-COME-D'OLT (12) 39,0°C BARNAS RAD (07) 39,0°C ST-MONTAN (07) 39,0°C ST-BARTHELEMY-V_SAPC (26) 39,0°C ST-AUBAN (26) 39,0°C LIGRE (37) 39,0°C LE GRAND-PRES. (37) 39,0°C SEILLANS (83) 38,9°C BOURGES (18) 38,9°C VICHY-CHARMEIL (03) 38,9°C FERRIERE-LARCON (37) 38,9°C BORMES LES MIMOSAS (83) 38,9°C SAVIGNY - VERON (37) 38,9°C LURCY-LEVIS SA (03) 38,9°C MONTBOUCHER-S-J (26) 38,9°C MENDE-VILLE (48) 38,8°C LUNAS (34) 38,8°C CUERS (83) 38,8°C BEZIERS-COURTADE (34) 38,7°C SENEZERGUES (15) 38,7°C LOUDUN (86) 38,7°C PUY-ST-MARTIN_DOUBLE (26) 38,7°C COLOGNAC (30) 38,7°C DUN (18) 38,6°C LANTOSQUE_SAPC (06) 38,6°C LEVROUX - TREG. (36) 38,6°C THURE (86) 38,5°C CASTIRLA (20) 38,5°C NARBONNE (11) 38,5°C L'ILE-BOUCHARD (37) 38,5°C EMBRUN (05) 38,4°C MONTMARAULT (03) 38,4°C COLLOBRIERES_SAPC (83) 38,4°C ROSNAY (36) 38,4°C ANNONAY (07) 38,3°C BEAUCOUZE (49) 38,3°C CHATELLERAULT (86) 38,3°C MEILHAUD (63) 38,3°C ST FLORENT VIEI (49) 38,3°C BEAULIEU-S-LAY (49) 38,3°C MEAILLES_SAPC (04) 38,3°C MONTPEZAT SA (07) 38,3°C ST-CHRISTOPHE-SUR-NAIS (37) 38,2°C CHAPPES (63) 38,2°C CLERMONT-FD (63) 38,2°C RANDAN (63) 38,2°C VALENCE-CHABEUI (26) 38,2°C LASSE (49) 38,2°C BOEN SUR LIGNON (42) 38,2°C JEU-LES-BOIS-AUTO (36) 38,2°C BLANC-ARCI (36) 38,2°C BOURBON_SAPC (03) 38,1°C TAURINYA (66) 38,1°C TENDU_SAPC (36) 38,1°C BALBIGNY (42) 38,1°C REIGNAC (37) 38,1°C OUROUER (18) 38,0°C ALBON (26) 38,0°C ROMANS_SAPC (26) 38,0°C AERO_ROANNE (42) 38,0°C ANGERS VILLE (49) 38,0°C FONTAINE-GUERIN (49) 38,0°C CHANNAY/LATHAN (37) 38,0°C AVREE (58) 38,0°C SAINT MARTIN VESUBIE_SAPC (06) 37,9°C CHATEAUROUX DEOLS (36) 37,9°C LUCHE-PRINGE (72) 37,9°C MONTELIMAR (26) 37,9°C SEGRE_SAPC (49) 37,9°C NEVERS-MARZY (58) 37,9°C ST-GENIEZ-D'OLT (12) 37,9°C MONTIERCHAUME (36) 37,9°C BOURDEAUX (26) 37,9°C VIDAUBAN (83) 37,9°C SAVIGNE/LATHAN (37) 37,9°C SAINT DIDIER_SAPC (03) 37,9°C CHEILLE (37) 37,9°C VIHIERS (49) 37,8°C AUZANCES_SAPC (23) 37,8°C SAINT LEGER SUR ROANNE (42) 37,8°C LE MANS (72) 37,8°C ST YAN (71) 37,8°C AVORD (18) 37,7°C GAP (05) 37,7°C COURPIERE (63) 37,7°C BEAUMONT_SAPC (37) 37,7°C ST-EPAIN (37) 37,7°C CHAILLAC_SAPC (36) 37,7°C MURS (36) 37,7°C CARROS (06) 37,6°C SAUNAY (37) 37,6°C LIVRON (26) 37,6°C MENAT (63) 37,6°C FAYCELLES (46) 37,5°C LYE (36) 37,5°C ARCHIGNY (86) 37,5°C MARCE (49) 37,5°C LA TRIMOUILLE (86) 37,5°C ARGENTAT (19) 37,5°C NEUVY-LE-ROI (37) 37,5°C FAYET-LE-CHATEA (63) 37,5°C CHATTE_SAPC (38) 37,5°C DIVAJEU (26) 37,5°C BEAUFORT-S-GERV (26) 37,4°C GATUZIERES_SAPC (48) 37,4°C SAINT-LOUP_SAPC (23) 37,4°C ST-CHAMOND-P (42) 37,4°C ST- PONCY_SAPC (15) 37,4°C CASSIS (13) 37,4°C CAUNES-MINERVOIS (11) 37,3°C LA MURE-ARGENS (04) 37,3°C SUBLAINES (37) 37,3°C ROMORANTIN (41) 37,3°C JOUE-LES-TOURS OB (37) 37,3°C MARTIGNE-BRIAND (49) 37,3°C MARSANNE (26) 37,3°C SAYAT_SAPC (63) 37,2°C CORTE (20) 37,2°C COMPS-SUR-ARTUBY (83) 37,2°C ST ETIENNE DE TINEE_SAPC (06) 37,2°C VERNOUX SA (07) 37,2°C PREMERY (58) 37,2°C VARZY_SAPC (58) 37,1°C ANGRIE (49) 37,1°C FEURS (42) 37,1°C ROUSSES_SAPC (48) 37,1°C LE PUY-CHADRAC (43) 37,1°C GRENOBLE - LVD (38) 37,1°C BAS-EN-BASSET (43) 37,1°C MARSEILLE (13) 37,1°C LE TECH LA LLAU_SAPC (66) 37,1°C MACHEZAL (42) 37,0°C LIMOGES VILLE (87) 37,0°C LE MASSEGROS (48) 37,0°C REVENTIN (38) 36,9°C PLAUZAT_SAPC (63) 36,9°C MURAT (15) 36,9°C AMBOISE - LYCEE (37) 36,9°C LERE (18) 36,9°C SERRALONGUE (66) 36,9°C MILLAU (12) 36,8°C ST CREPIN (05) 36,8°C LEPAUD AERO (23) 36,8°C NANDAX (42) 36,8°C CHEYLARD SA (07) 36,8°C AMBERT (63) 36,8°C GENOUILLAC (23) 36,8°C LEZIGNAN-CORBIERES (11) 36,8°C BOUSSAC_SAPC (23) 36,8°C ST ETIENNE-BOUTHEON (42) 36,8°C VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE (12) 36,7°C MARIGNY LE CAHOUET (21) 36,7°C GUERET-ST LAURENT (23) 36,7°C COURS LA VILLE_SAPC (69) 36,7°C BARCELONNETTE (04) 36,7°C ST-NAZAIRE-LE-D (26) 36,7°C TOURS (37) 36,7°C BESSEY (42) 36,7°C ST PIERRE-DES-TRIPIERS (48) 36,7°C SERVOZ (74) 36,7°C BOURG ST MAURICE (73) 36,7°C AUBUSSON_SAPC (23) 36,7°C CHALLES LES EAUX (73) 36,6°C CHATEAUNEUF GRASSE (06) 36,6°C COUBLEVIE (38) 36,6°C CONCA (20) 36,6°C LONGUEVILLE (50) 36,5°C LUPERSAT_SAPC (23) 36,5°C POITIERS-BIARD (86) 36,5°C TRESSON_SAPC (72) 36,5°C GLENAY_SAPC (79) 36,5°C CLAMECY (58) 36,4°C BEAUMONT DU LAC (87) 36,4°C LE CASTELLET_SAPC (83) 36,4°C SAINT AVIT_SAPC (63) 36,4°C PREVERANGES (18) 36,4°C BOEN-SUR-LIGNON_SAPC (42) 36,4°C ST MICHEL MAUR_SAPC (73) 36,4°C ST CEZAIRE SUR SIAGNE (06) 36,4°C ST-SYMPHORIEN DE MARMAGNE (71) 36,4°C ST PAUL DE FENOUILLET (66) 36,3°C MONTMELIAN (73) 36,3°C LA SALLE PRUNET (48) 36,3°C NOVALAISE (73) 36,3°C POUANCE_SAPC (49) 36,3°C ST-SORLIN-EN-VA (26) 36,3°C MENDE (48) 36,3°C LA FAURIE (05) 36,2°C GREZ-EN-BOUERE (53) 36,2°C RODEZ-AVEYRON (12) 36,2°C CALACUCCIA (20) 36,2°C EGLETONS (19) 36,2°C GUIPY_SAPC (58) 36,1°C CROIX MILLET (07) 36,1°C ST-GENIS-LAVAL (69) 36,1°C BLOYE (74) 36,1°C PIONSAT (63) 36,1°C NICEY (21) 36,1°C CHAPELLE-D'ANG_SAPC (18) 36,1°C STE MARIE CUINES (73) 36,1°C ST ANDRE (89) 36,1°C THENEZAY STNA (79) 36,1°C LAVAL-ETRONNIER (53) 36,1°C AUBIGNY-SUR-NERE (18) 36,0°C AURILLAC (15) 36,0°C VALBONNE-SOPHIA (06) 36,0°C ALTIER (48) 36,0°C SOSPEL (06) 36,0°C BEGROLLES (49) 36,0°C ST FLOUR (15) 36,0°C BLOIS (41) 36,0°C CHATEAUVILLAIN (52) 35,9°C ST-JUST-EN-CHEV (42) 35,9°C LE LUART (72) 35,9°C MONTRIEUX (41) 35,9°C ST-PARDOUX (63) 35,9°C MAGNAC-LAVAL (87) 35,9°C ARBRISSEL (35) 35,9°C MAURS (15) 35,8°C RENNES GALLET (35) 35,8°C MAURIAC (15) 35,8°C LA-CHAPELLE-BOUEXIC (35) 35,8°C CHAROLLES (71) 35,8°C NOYERS_SAPC (89) 35,8°C MONTOURTIER_SAPC (53) 35,8°C CRUZY_SAPC (89) 35,8°C CHEVERNY (41) 35,8°C ALBERTVILLE JO (73) 35,7°C CHAMONIX (74) 35,7°C BELLEY (01) 35,7°C ST-GEORGES-REN (69) 35,7°C PONT-DE-BEAUVOISIN (38) 35,7°C BASSURELS (48) 35,7°C RENNES-ST JACQUES (35) 35,7°C ST-GERVAIS-D AU (63) 35,7°C LA-NOE-BLANCHE (35) 35,6°C ECHASSIERES_SAPC (03) 35,6°C USSEL-THALAMY (19) 35,6°C ARBENT (01) 35,6°C LE CAYLAR_SAPC (34) 35,6°C CAP CEPET (83) 35,6°C ROCHEFORT-SAMSON_SAPC (26) 35,6°C AUTUN (71) 35,6°C LE PALLET_SAPC (44) 35,6°C PEAUGRES RAD (07) 35,6°C POUILLY EN AUX_SAPC (21) 35,6°C MONTMORILLON (86) 35,6°C LYON-BRON (69) 35,6°C CHATEAUPONSAC (87) 35,6°C EYMOUTIERS (87) 35,6°C MACON (71) 35,5°C LORMES_SAPC (58) 35,5°C ST-JEAN-EN-ROYA (26) 35,5°C PREAUX SA (07) 35,5°C MONTBARD_SAPC (21) 35,5°C CHAMBERY-AIX (73) 35,5°C CAP BEAR (66) 35,5°C CHATILLON/SEINE (21) 35,5°C COGOLIN_SAPC (83) 35,5°C ST-BENOIT/LOIRE (45) 35,5°C DEUX-VERGES (15) 35,4°C ST-HILAIRE-DU-H (50) 35,4°C RIMPLAS_SAPC (06) 35,4°C ISSY-HELIPORT (92) 35,4°C SCATA (20) 35,4°C AUMONT AUBRAC (48) 35,4°C GIEZ (74) 35,3°C LE CASTELLET (83) 35,3°C SAVIGNY LES BEA (21) 35,3°C VERIZIEU (01) 35,3°C BELLEGARDE (01) 35,3°C MARSEILLE-OBS (13) 35,3°C BLERUAIS (35) 35,3°C EQUILLY (50) 35,2°C VIRE HIPPODROME (14) 35,2°C LE PUY-LOUDES (43) 35,2°C ST-SULPICE (63) 35,2°C CHOUE (41) 35,2°C BRINDAS (69) 35,2°C LA SOUTERRAINE (23) 35,2°C AJACCIO-MILELLI_SAPC (20) 35,2°C BRETENOUX (46) 35,2°C CORNUS (12) 35,2°C CHATEAU CHINON (58) 35,2°C TULLE (19) 35,1°C PRADINAS_SAPC (12) 35,1°C MONTLAUR (12) 35,1°C LA VALLA EN GIE (42) 35,1°C USINENS SA (74) 35,1°C CONTAMINE-SUR- ARVE (74) 35,1°C LEVENS (06) 35,1°C DAMBLAINVILLE (14) 35,1°C BERULLE (10) 35,1°C FIGARI (20) 35,1°C LE BUISSON (48) 35,1°C BAZOCHES_SAPC (58) 35,1°C VILLEMURLIN (45) 35,1°C COLTINES (15) 35,0°C LAMOTTE-BEUVRON (41) 35,0°C AMILLY (45) 35,0°C L AIGLE (61) 35,0°C BENEVENT_SAPC (23) 35,0°C OUZOUER (41) 35,0°C SAINT PRIVE (89) 35,0°C MATOUR_SAPC (71) 35,0°C FEINS SA (35) 35,0°C MONTCLAR (04) 35,0°C
  5. 47 points
    Expérience menée dans le département du Gard. Posté par G Séchet sur sa page twitter
  6. 47 points
    Bon ben c'est loupé. Ils sont trop cuits en 50 minutes dans la voiture en plein soleil !!! Pour les avoir mollets, je pense qu'il aurait fallu 30 minutes, voire moins. Bon désolé du HS, mais c'est une info peut-être utile pour certains.
  7. 37 points
    Toujours des posts très complets rédigés par Jeff Masters. Le 3e de cette liste est clairement le plus intéressant. Et j'ai carrément tilté sur une statistique tout bonnement incroyable : L'écart entre l'ancien et le nouveau record absolu à l'aéroport de Montpellier-Fréjorgues (+5.8°C) serait le 2e plus grand écart jamais observé dans le monde pour des stations à longue série de mesure ! Seul un écart de +6.1°C aurait été observé dans le Dakota du Nord en juillet 1936 (43.3°C -> 49.4°C). 😯 Outre cette stat, je suis également très ravi de voir que les efforts réalisés conjointement avec @Sebaas dès samedi soir pour démêler le vrai du faux sur cette station de Gallargues, et pour tenter de débunker certaines "révélations" de climato-sceptiques du monde entier sur les réseaux sociaux, ont fini par porter leur fruit. Au point donc d'être repris sur ce blog (à la fois le communiqué Infoclimat posté par Sebastien tout comme l'actualité que j'ai du rédiger pour Météo-Paris). Enfin, j'ai donné quelques statistiques hier sur les records de la semaine écoulée. J'ai élargi le nombre de stations MF à 150 (un nombre rond c'est déjà mieux), et voici une carte illustrative en guise de bilan. Et il n'y a donc que l'Ile-de-France qui échappe aux records sur la liste sélectionnée. La région Hauts-de-France s'en sort de justesse avec l'aide de Boulogne-sur-Mer.
  8. 35 points
    Les ingénieurs de MF ce soir devant les modèles.
  9. 32 points
    on est surtout sur des dérèglements constants ces dernières années, avec des phénomènes de plus en plus costauds. Les signaux pour un nouveau coup de chaud commencent à être importants, on risque de ne pas y échapper. Sans vouloir d'étés pourris ( tout est subjectif de toute manière, car certains considèrent qu'un orage en fin de journée a gâché leur journée complète et la considère comme étant pourrie), un été "normal" serait appréciable. 71 jours ont dépassé les 30 degrés en Avignon l'an dernier. 78 jours ont dépassé les 30 degrés en Avignon il y a deux ans. 69 il y a trois ans. Chaque année, on est dans ces statistiques là alors que la norme n'est que d'environ 55 jours. Déjà 15 jours sur ce mois de Juin. Et au vu des prévisions, on devrait faire un 22 sur 23 jours déjà entre le 17 Juin et le 09 juillet... Moi même, à 27 ans, j'en arrive à me dire lorsqu'il ne fait que 30 ou 31 degrés et que j'entends "température estivale", je me dis: "ouais... on pourrait avoir plus en plein été quand même". Mais c'est bien la norme pour une ville comme Avignon sur les mois de Juillet et d'Aout. Malheureusement pour les gens qui travaillent dehors, c'est horrible. Tu regarderas si tu as la chance d'aller en vacances en Espagne, leur rythme de vie. Tout est ouvert très tôt, ferme à 13 ou 14h. Et ré ouvre à 19h jusque tard... Les transports en commun sont pour la plupart ventilés, les écoles sont pour beaucoup climatisées. Il en va de même lorsque j'ai passé des vacances à Dubaï. On se dit qu'ils sont plus habitués, certes. Mais les trois quarts des magasins n'ouvrent pas toute la journée. Tout est climatisé. Les seuls à aller dans le désert en plein mois de Juin, ce ne sont pas les locaux, mais les touristes. Il va falloir que la France s'habitue, non pas, à prendre des mesurettes une année sur 2 ( report du brevet, patin, couffin...), mais qu'elle s'adapte. Prenons le rythme de vie des espagnols, au travail et à la maison, alors, on supportera mieux ces épisodes caniculaires à répétition. Désolé pour ce petit HS
  10. 31 points
    Mais, quel foutoir encore ce soir dans les projections, sur la genèse et la gestion de cette probable future modeste GF, qui irait possiblement se creuser, quelque part plus ou moins au large du Portugal, tandis que des effluves relativement fraîches pourraient tenter aussi leur chance pour venir largement titiller, une partie du Nord de la France, vers le milieu ou la seconde partie de semaine, en lien avec la circulation de BP, depuis l'Islande jusqu’aux pays Scandinaves... Vu d'en haut et à Z500 pour la première partie de semaine, la synoptique parait molle, gluante, peu dynamique et pas très esthétique, mais en y regardant de plus près, on peut y voir une ou deux faiblesses s'incruster (se creuser) peu à peu dans les Hauts Géopotentiels : De relatives faiblesses, synonymes d'une possible activité orageuse malgré tout, sur le Sud du pays, avec même quelques forçages (c'est presque surprenant) circulant dans le faible flux et, se couplant à une bonne grosse instabilité latente, ce qui fait franchement réagir les champs de précipitations, que ce soit sur GFS et chez le père CEP : Pour la seconde partie de semaine, en sent le combat entre l'air frais tentant sa chance sur la moitié Nord surtout, en flux d'ONO chez l'Européen ce soir, tandis que ça resterait " assez chaud " sans excès sur le Sud du pays, avec une masse d'air surchauffée qui pourrait stagner d'ailleurs sur la péninsule ibérique et de nouveau, au moindre effet de levier, déborder sur le pays (du moins sur la moitié Sud). Mais cette GF, risque de donner du fil à retordre aux supercalculateurs car quoiqu'il se passe, celle-ci pourrait rester tournicoter sagement pas loin du Portugal tout en gagnant en vigueur au fil des jours et en pressent, sur la plupart de nos modèles que tôt ou tard, la probabilité de l'observer s'approcher par le Sud-ouest de la France, n'est vraiment pas exclue, avec le retour d'une chaleur plus intense (et peut-être d'une tendance orageuse). Ceci restant bien entendu à confirmer. Tandis que la moyenne GEFS 12z est assez proche je trouve du Det CEP 12z, GFS Det 12z est le plus précoce sur l'occurrence d'une GF rapidement plus proche et dynamique, alors favorable au retour du chalumeau sur la moitié Sud : GEM12z fait office de scénario intermédiaire , tandis ICON 12z ressemble dans les grandes lignes à CEP... dur dur d'émettre une tendance suffisamment fiable pour le moment, pour la semaine du topic... Seule certitude, il pourrait y avoir du rebondissement, avec tout ça !
  11. 31 points
    L'Hérault, "the place to be..."
  12. 30 points
    Voici les Tx du jour, valeurs du réseau MF >= 38°C : SAUMUR (49) 42,0°C MONTCLUS (30) 42,0°C SAVIGNY - VERON (37) 41,5°C MONTGIVRAY (36) 41,4°C LASSE (49) 41,3°C LIGRE (37) 41,1°C LOUDUN (86) 41,1°C ONDES (31) 41,1°C CHEILLE (37) 41,0°C FONTANNES (43) 40,8°C MONTLUCON AERO (03) 40,8°C CARPENTRAS (84) 40,7°C L'ILE-BOUCHARD (37) 40,7°C LAPALUD (84) 40,6°C TORTEZAIS_SAPC (03) 40,5°C MASSIAC (15) 40,5°C ISSOUDUN_SAPC (36) 40,5°C MONTSEGUR-S-LAU (26) 40,4°C ST JULIEN DE PEYROLAS (30) 40,4°C LE GRAND-PRES. (37) 40,4°C LAVAUR (81) 40,4°C THURE (86) 40,3°C CHUSCLAN (30) 40,3°C LEVROUX - TREG. (36) 40,3°C THOUARS-STNA (79) 40,3°C ST-EPAIN (37) 40,3°C REIGNAC (37) 40,3°C CHARMES_SAPC (03) 40,2°C LE MONTAT (46) 40,2°C ORVAL RAD (18) 40,1°C JEU-LES-BOIS-AUTO (36) 40,1°C LUCHE-PRINGE (72) 40,0°C FONTAINE-GUERIN (49) 40,0°C FERRIERE-LARCON (37) 40,0°C TOULOUSE-BLAGNAC (31) 40,0°C BONNAT (23) 39,9°C SABLONS (38) 39,9°C ISSOIRE (63) 39,9°C BRETENOUX (46) 39,9°C BEAULIEU-S-LAY (49) 39,9°C ALBI (81) 39,9°C ALBA LA ROMAINE (07) 39,8°C ANGERS VILLE (49) 39,8°C DONZERE (26) 39,8°C VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE (12) 39,8°C LIVRON (26) 39,8°C TRESSON_SAPC (72) 39,8°C PUY-ST-MARTIN (26) 39,7°C CASTELSARRASIN (82) 39,7°C SAVIGNE/LATHAN (37) 39,7°C LIMOUX (11) 39,7°C LE MANS (72) 39,7°C VISAN (84) 39,7°C MOULES-ET-BAUCELS (34) 39,7°C JOUE-LES-TOURS OB (37) 39,7°C VICHY-VILLE (03) 39,7°C MURET-LHERM (31) 39,6°C ORANGE (84) 39,6°C CHATEAUROUX DEOLS (36) 39,6°C PALAMINY (31) 39,6°C BALBIGNY (42) 39,6°C MEILHAUD (63) 39,6°C MONTIERCHAUME (36) 39,5°C LURCY-LEVIS SA (03) 39,5°C ST-BARTHELEMY-V_SAPC (26) 39,5°C TENDU_SAPC (36) 39,5°C LAVOUTE-CHILHAC (43) 39,5°C CHATELLERAULT (86) 39,5°C SAVENES (82) 39,5°C ST-LAURENT PAPE (07) 39,5°C SEGREVILLE (31) 39,5°C FAYCELLES (46) 39,4°C AVIGNON (84) 39,4°C ST-MONTAN (07) 39,4°C ORGNAC AVEN (07) 39,4°C GROSPIERRES SA (07) 39,4°C BOUSSAC_SAPC (23) 39,4°C AUCH (32) 39,4°C COURPIERE (63) 39,4°C LANAS SYN (07) 39,4°C BOURGES (18) 39,4°C MARCE (49) 39,4°C ST-COME-D'OLT (12) 39,4°C PUY-ST-MARTIN_DOUBLE (26) 39,3°C BEAUCOUZE (49) 39,3°C CHAILLAC_SAPC (36) 39,3°C SABLE SUR SARTH (72) 39,3°C LAUZERTE (82) 39,3°C TOULOUSE-FRANCAZAL (31) 39,2°C MONTELIMAR (26) 39,2°C DOURGNE (81) 39,2°C NEUVY-LE-ROI (37) 39,2°C VALENCE-CHABEUI (26) 39,2°C LE LUART (72) 39,2°C MONTBOUCHER-S-J (26) 39,2°C DUN (18) 39,2°C ROMORANTIN (41) 39,2°C RIEUMES (31) 39,2°C PUJAUT (30) 39,2°C ISLE SUR SORGUE (84) 39,2°C APT-VITON (84) 39,1°C ROMANS_SAPC (26) 39,1°C MAUROUX (32) 39,1°C MURS (36) 39,1°C LERE (18) 39,1°C LA TRIMOUILLE (86) 39,1°C ST-CHRISTOPHE-SUR-NAIS (37) 39,1°C CLERMONT-FD (63) 39,1°C ROSNAY (36) 39,0°C CHAPPES (63) 39,0°C ARGENTAT (19) 39,0°C MONTRIEUX (41) 39,0°C CHOMERAC SA_RCE (07) 39,0°C ROSANS (05) 39,0°C GENOUILLAC (23) 38,9°C UZES (30) 38,9°C NIMES-COURBESSAC (30) 38,9°C MENAT (63) 38,9°C TOURS (37) 38,9°C SERIGNAC (82) 38,9°C SANCOINS (18) 38,9°C ST-ETIENNE-VALLEE-FRANCAISE (48) 38,9°C ST ANDRE DE SANGONIS (34) 38,9°C BLANC-ARCI (36) 38,9°C VICHY-CHARMEIL (03) 38,9°C GOURDON (46) 38,9°C CHAREIL-CINTRAT_SAPC (03) 38,9°C MIRABEL SA (07) 38,9°C BEAUMONT_SAPC (37) 38,8°C CHAPELLE-D'ANG_SAPC (18) 38,8°C LIMOGES VILLE (87) 38,8°C SUBLAINES (37) 38,8°C MARTIGNE-BRIAND (49) 38,8°C APT (84) 38,8°C RANDAN (63) 38,8°C MONTAUBAN (82) 38,8°C MEJANNES-LE-CLAP (30) 38,8°C GENERARGUES (30) 38,7°C AUZANCES_SAPC (23) 38,7°C ST JEAN DU GARD (30) 38,7°C MONTMARAULT (03) 38,7°C SOUMONT (34) 38,7°C CARDET (30) 38,7°C AGEN-LA GARENNE (47) 38,7°C LUNEGARDE (46) 38,6°C DURBAN-CORBIERES (11) 38,6°C PREVERANGES (18) 38,6°C PARAY-SOUS-BRIAILLES (03) 38,6°C EYRAGUES (13) 38,6°C MONTLAUR (12) 38,6°C ST CHRISTOL-LES-ALES (30) 38,6°C GALLARGUES LE MONTUEUX (30) 38,6°C CABRIERES D'AVIGNON (84) 38,6°C CASTRES-MAZAMET (81) 38,6°C LEPAUD AERO (23) 38,6°C ST-GENIEZ-D'OLT (12) 38,6°C ISLE-ET-BARDAIS (03) 38,6°C LE PERTHUS (66) 38,5°C ARCHIGNY (86) 38,5°C CAYLUS (82) 38,5°C MONTIGNAC (24) 38,5°C SAUNAY (37) 38,5°C LA ROUVIERE (30) 38,5°C BOEN SUR LIGNON (42) 38,5°C GUEUGNON (71) 38,5°C SAINT PRIVE (89) 38,4°C VILLEVIEILLE (30) 38,4°C BRIVE-SOUILLAC (19) 38,4°C DIOU (03) 38,4°C ST-BENOIT/LOIRE (45) 38,4°C FERTE-HAUTERIVE (03) 38,4°C VILLEMURLIN (45) 38,4°C ALBON (26) 38,4°C LAHAS (32) 38,4°C PLAUZAT_SAPC (63) 38,3°C BESSAS (07) 38,3°C SALINDRES (30) 38,3°C MAURS (15) 38,3°C DIVAJEU (26) 38,3°C SAINT-LOUP_SAPC (23) 38,3°C SAINT GERMAIN_SAPC (72) 38,3°C GLENAY_SAPC (79) 38,3°C AMBERT (63) 38,3°C AUBAGNE (13) 38,3°C CONQUEYRAC (30) 38,3°C POITIERS-BIARD (86) 38,3°C BAS-EN-BASSET (43) 38,2°C LUPERSAT_SAPC (23) 38,2°C PAMIERS - LES PUJOLS (09) 38,2°C GUERET-ST LAURENT (23) 38,2°C SEGRE_SAPC (49) 38,2°C AUBUSSON_SAPC (23) 38,2°C CHOUE (41) 38,2°C LYE (36) 38,2°C TARASCON (13) 38,2°C MARSANNE (26) 38,2°C CARCASSONNE (11) 38,2°C FAYET-LE-CHATEA (63) 38,1°C VARZY_SAPC (58) 38,1°C OUROUER (18) 38,1°C CASTELNAUDARY (11) 38,1°C BLOIS (41) 38,1°C LYON-BRON (69) 38,1°C DEAUX (30) 38,1°C AERO_ROANNE (42) 38,1°C SENS (89) 38,1°C MONTBEUGNY (03) 38,1°C GREZ-EN-BOUERE (53) 38,0°C VIHIERS (49) 38,0°C LOMNE_SAPC (65) 38,0°C FEURS (42) 38,0°C LE BOULOU (66) 38,0°C TERRASSON-LAVILLEDIEU (24) 38,0°C NIMES-GARONS (30) 38,0°C GRAS (07) 38,0°C AUBIGNY-SUR-NERE (18) 38,0°C ANNONAY (07) 38,0°C MONTAUT (09) 38,0°C MONPAZIER (24) 38,0°C
  13. 29 points
    Nous avons encore aujourd'hui une démonstration de la masse d'air en altitude, car après le balayage océanique en basses couches qui a poussé plus loin que prévu (jusqu'au Tarn), et un lever parfois tardif de la couche de stratus à la mi-journée, on titille quand même les seuils de très fortes chaleurs sur pas mal de coins de MP... L'épisode caniculaire touche à sa fin et il est temps d'en dresser un premier bilan par région et en images : Et je crois qu'avant de partir, la canicule a quelque chose à dire aux habitants de la moitié Sud... :
  14. 29 points
    La grêle a fait la une des journaux ces derniers jours, notamment dans la Drôme, mais la Lozère n'a pas été en reste. Je vous propose de revivre le puissant orage de grêle qui a tangenté Mende ce 15 juin 2019. Si la ville a été épargnée par la grêle, il n'en a pas été de même dans le secteur du massif de la Boulaine qui a connu des chutes localement destructrices (grêlons de 4 cm voire davantage). Les 6 images qui suivent montrent l'arrivée de l'orage sur Mende, la séquence s'étale sur environ 10 mn, entre 12h54 pour la première photo et 13h04 pour la dernière. L'orage approche et l'horizon Ouest / Nord-Ouest prend une allure des plus menaçantes Les stratus issus du précédent orage se font aspirer La teinte "bleu-vert" du ciel ne laisse que peu de doute quant au potentiel grêligène de l'orage Les précipitations commencent à faire disparaître le paysage tandis que le vent se lève franchement Les bases surbaissées du "monstre" survolent la ville Les flèches de la cathédrale sous la menace Dernière image avant d'être englouti dans le déluge Deux heures après l'orage je décide de me rendre dans le massif de la Boulaine et me rends compte de l'importance de la chute de grêle ! Des spécimens de 3-4 cm (voire un peu plus) sont encore bien présent au sol dans le secteur du village de Servières notamment. Dans la forêt, le spectacle est étrange, avec un tapis blanc rappelant l'hiver et de légères nappes de brouillards provoquées par le contraste en la grêle recouvrant le sol et les rayons du soleil qui est désormais de retour. Au final cet orage aura provoqué des dégâts (carrosseries abîmées, velux cassés, végétation hachée) dans tout ce secteur compris entre la vallée du Lot et du Coulagnet. Un comble quand on sait que la saison orageuse 2019 a vraiment tardé à se mettre en place avec un gros déficit d'orages depuis avril.
  15. 28 points
    Après un début de saison poussif niveau orages avec des clichés certes, mais pas de dégradations vraiment très organisées, il semblait que début juillet allait se montrer particulièrement actif. N’ayant pas d’obligations particulières durant la semaine du 1er au 7 je me suis dit qu’il fallait profiter à fond de cette période avec un seul but, être toujours au plus proche du plus gros dans la région. Après une chasse fructueuse la veille dans le 05 avec quelques belles ambiances capturées, départ pour le Verdon le Mardi 2 Juillet , je prends la direction de Saint-Julien dans le Nord-Ouest du Var. Un orage se formera sur la commune dans l’après-midi, ne donnant que très peu de foudre, un seul capturé sur plus de deux heures d’orages alors que celui-ci était en train de décliner. En fin de journée la cellule meurt progressivement alors qu’un gros multicellulaire concerne le Nord du 04 et le 05 au niveau de Sisteron. Je prends la route du retour, tout doucement, j’ai un pressentiment que cet orage pourrait descendre vers le Sud et Valensole. Sur la route je crois apercevoir de la convection au Nord de Valensole, mais les contrastes sont faibles, difficile à dire. Faisant confiance à mon intuition je décide de me rapprocher du plateau. Arrivé en bordure mon intuition se confirme, la convection explose au Nord. Je fonce donc vers les Lavandes, ayant une photo particulière en tête, la foudre et les lavandes, chose que je rève de faire depuis la première fois que je suis venu ici. Sur la route une cellule a explosé juste au Nord du plateau, la foudre s’acharne dans un secteur particulier et il faut que je monte sur un point surélevé pour espérer la capturer. Je galère un peu à trouver un point de vue mais la ligne d’alimentation étant assez imposante, l’orage est parti pour durer. Point de vu trouvé, j’installe le matériel, une nouvelle cellule prend plus au Sud, plus proche. Le tonnerre commence à se faire entendre mais .. plus de foudre.. Pourtant celle-ci flashe toutes les 10sec environ mais la foudre ne sort plus.. c’est pas vrai ! Les minutes passent, la foudre ne sort pas et je commence à perdre espoir, je suis parfaitement bien placé, les rideaux sont beaux et imposants… Progressivement la base se délite, l’orage commence à perdre en puissance alors que l’heure bleue se montre. Je me dis néanmoins qu’elle pourrait lâcher quelque chose alors que les courants descendants commencent à prendre le dessus, c’est souvent le cas. Puis tout à coup : 1/ Ah bah quand même ! Une phase électrique s’enclenche enfin. Quelques impacts sont capturés, c’est mieux ! Puis la lumière baisse, la cellule est quasiment morte, j’ai eu la foudre avec les lavandes mais il me manque quelque chose, ce n’était pas assez impressionnant à mon goût. Je laisse encore l’appareil au cas où et décide de zoomer un peu plus sur la base, on ne sait jamais. Et là, formidable décharge plein cadre, l’appareil a déclenché, j’attends que la photo charge .. 2/ LA photo que j’attendais, ce sera la dernière manifestation électrique de l’orage qui mourra dans les 5minutes suivantes. Je rentre encore une fois très content de ma chasse, pensant déjà à celle du lendemain... Le lendemain donc, nouvelle situation assez explosive près du Verdon, les modèles sont un peu perdus mais on sent qu’il peut se passer quelque chose de gros dans le secteur du Nord du Var et du Sud 04. Je n’avais pas forcément prévu de remonter sur Valensole mais après un peu d’attente près de Régusse, il semblait que tous les indices étaient au vert sur le plateau. Plus je montais plus les congestus étaient organisés, au radar toutes les cellules semblaient se diriger vers la même zone, Valensole. A peine arrivé sur place le tonnerre se fait entendre juste au-dessus de moi, les congestus que je voyais ont maintenant enclumé, pas encore de rideau mais cela ne devrait pas tarder. C’est parti pour une session que je n’oublierai pas de si tôt... Progressivement une cellule se renforce devant moi, la foudre ne tarde pas à sortir mais un poil trop rapide, les impacts ne ressortent pas assez bien. Cependant la convection s’est enclenchée tout autour, l’orage est donc parti pour durer. Quelques minutes plus tard, alors qu’un nouveau rideau assez proche s’est formé : 3/ Je pourrais déjà être rassasié avec cette photo mais la foudre continue de sortir, un peu partout en fait, j’ai déjà de nombreux clichés et contrairement à la veille on sent que les orages ne vont donner que de ça aujourd’hui. Puis la cellule se propage vers le Nord du plateau où Dorian et Henri shootent, la foudre commence à s’acharner dans cette zone. L’outflow de la partie Nord commence à me concerner avec de grosses gouttes et de la foudre qui sort tout autour mais jamais dans le cadre, voyant le ciel à l’Ouest je me décide à bouger voulant anticiper la suite. Après à peine 5min de route je trouve un champ bien orienté. L’ambiance est complètement différente, les bases sont noires comme j’en ai rarement vu, un imposant nuage mur s’est formé sous le courant ascendant. La cellule s’organise devant et est très électrique, sauf qu’à présent ça tape souvent dans le rideau. Tant pis l’ambiance est extra et vu les bases à l’Ouest ce n’est que le début. De temps en temps néanmoins la foudre sort du rideau, derrière les fameuses antennes : 4/ Pas de foudre sur celles-ci néanmoins, ça aurait été trop beau. Après quelques minutes d’observations une nouvelle base semble s’organiser plus à l’Ouest, encore une fois elle entre en rotation bien rapidement et le point de condensation s’abaisse. J’anticipe une nouvelle-fois et me décale à l’Ouest, on sent qu’il va se passer quelque-chose de gros dans les prochaines minutes. Sur les 10 minutes de route je vois la base s’organiser, devenir encore plus noire que les précédentes et la foudre sortir de partout, je fonce sur les lignes droites du plateau. Après avoir trouvé un point de vue au milieu d’un champ de lavandes, j’installe le matériel. Le ciel est vert, noir, orangé, la foudre sort de partout je ne sais pas où en donner de la tête. 5/ Puis je remarque qu’une zone en particulier se fait pilonner littéralement de foudre, à raison d’un impact toutes les 5/10secondes dans périmètre très restreint. Parfait, plus qu’a zoomer : 6/ J’ai au moins une 20aine d’impacts comme celui-ci, toujours dans cette zone sur un laps de temps de 3/4minutes, pour dire comme l’activité était impressionnante. D’ailleurs vu la base, il semble que l’orage va à peine me tangeanter par l’Ouest en passant assez proche. 7/ La base commence d’ailleurs à se reformer au-dessus de moi avec une noirceur couplée de verdâtre, les inflows sont puissants, l’atmosphère devient très électrique tout autour et la foudre s’acharne toujours dans la même zone de l’orage. Puis .. 8/ Les impacts sont d’une puissance sous cet orage.. A partir de là tout s’accélère, ça commence à tomber tout autour de moi, des extranuageux tombent derrière, puis à droite, puis à gauche, puis devant, mes cheveux commencent à se dresser sur ma tête et un imposant pied de pluie/grêle commence à tomber derrière les arbres à ma gauche. La foudre s’acharne sur cette zone, il faut que je me déplace. 300m plus loin, la scène est surréaliste. 9/ Je suis impressionné par l’activité électrique. La dernière fois que j’avais pu voir une telle activité c’était en 2016 dans le Centre-Var avec une supercellule lâchant de la foudre toutes les 5secondes toujours dans la même zone. Là c’est encore plus vaste et encore plus actif, ça tombe littéralement de partout, même très loin de l’orage et je suis au milieu de tout ça. Quand tout à coup, une des photos de mes rêves : 10/ On entend les « abeilles » avant chaque impact, un bruit caractéristique entre le bourdonnement et le grésillement, c’est impressionnant. Un impact très proche juste derrière me fait sauter dans la voiture, laissant l’appareil dehors. Il se débrouillera tant pis, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a plutôt bien géré (quelques exemples parmi des dizaines d’impacts capturés): 11/ La foudre s’acharne sur ma droite, toujours à moins d’un kilomètre mais juste derrière les arbres : 12/ Ça tombe aussi juste devant dans le champ derrière la petite rangée d’arbres mais trop rapide pour être capté (visible néanmoins sur les quelques vidéos prises), peu importe les photos s’enchaînent : 14 / Même dans la voiture je ne fait pas le fier tellement l’atmosphère est électrique. J'ai mal à la tête avec toute cette électricité. J’ai rarement vu ça. 15/ Je me décide à sortir alors que les premières gouttes tombent pour aller chercher l’appareil et vérifier les réglages, à peine le temps de le récuperer et sauter dans la voiture, boom, impact sur les arbres à ma droite, je le ressens dans tout le corps. Puis un autre sur les arbres à ma gauche cette fois, c’est un carnage. La pluie devient rapidement forte, je me déplace quelque peu alors que l’orage file vers le Sud, nouvel impact bien proche en contrebas : 16/ L’orage continuera de s’éloigner vers le Sud-Ouest par la suite ayant complètement dévié du flux. Ayant l’espoir de finir la journée plus tranquillement j’irai me placer par la suite près de Saint-Julien pour les derniers impacts de la journée alors que l’orage file vers Aubagne, dans une ambiance bien plus calme, de façon à terminer la journée sur une note plus soft et plus tranquille: 17/ Le lendemain sera encore orageux sur le 06, une nouvelle chasse et de nouvelles photos, mais ça ce sera sûrement pour un autre sujet. La semaine se termine avec 1300km de parcourus entre le 05, le 04, le 06 et le 83, des centaines de photos de foudre, de nombreux timelapses et des ambiances extra, j'en redemande ! D'autant qu'une nouvelle période très orageuse semble se profiler pour le Sud-Est la semaine prochaine ...😎
  16. 28 points
    C’est plutôt que MF est malheureusement obligé de suivre la concurrence de la « prévi brute à J+15 » qui s’est développée au fil des années sur de nombreux sites (LCM depuis très longtemms), répondant elle même à une demande de la population (et oui, plus on donne une prévi lointaine, plus la personne lambda sera satisfaite). La fiabilité est catastrophique, mais ça entre dans ce jeu du commerce et de la concurrence... Tout ce qui se passe sur cette partie du forum, avec des analyses approfondies, des débats et parfois des tensions pour tenter de dégager une tendance la plus fiable possible au delà de J+7, la population lambda s’en fiche royalement. Tant qu’ils peuvent avoir une indication de la température qu’il fera à Saint-Bonnet-de-Salers à 14h45 pour le mariage du cousin de la famille le samedi 6 juillet prochain, à l’aide de la sortie brute de GFS...
  17. 27 points
    Quelques records de Tn absolus battus la nuit dernière, en attendant la confirmation définitive à 20h ce soir, sur des stations avec au moins 20 ans d'ancienneté : NANTES-BOUGUENAIS (44, 26m), ouverte en 1945, a battu son record absolu de Tnx avec 24.2°C, battant les 23.8°C du 09/08/2003LE PERRIER (85, 2m), ouverte en 1990, a battu son record absolu de Tnx avec 23.2°C, battant les 22.2°C du 05/08/2003 OUROUER (18, 221m), ouverte en 1991, a battu son record absolu de Tnx avec 22°C, battant les 21.7°C du 29/08/2017SAVIGNY - VERON (37, 33m), ouverte en 1988, a battu son record absolu de Tnx avec 23°C, battant les 22.7°C du 05/08/2003REIGNAC (37, 90m), ouverte en 1992, a battu son record absolu de Tnx avec 22.1°C, battant les 21.9°C du 19/07/2017 ST-NICOLAS (3, 1022m), ouverte en 1991, a battu son record absolu de Tnx avec 24.7°C, battant les 23.8°C du 12/08/2003MAURS (15, 480m), ouverte en 1992, a battu son record absolu de Tnx avec 26.2°C, battant les 24.9°C du 19/08/2012FIX-ST-GENEYS (43, 1102m), ouverte en 1990, a battu son record absolu de Tnx avec 20.7°C, battant les 20.5°C du 23/08/2011CHASTREIX (63, 1385m), ouverte en 1990, a battu son record absolu de Tnx avec 23.7°C, battant les 20.2°C du 19/08/2012ST-ANTHEME (63, 1263m), ouverte en 1991, a battu son record absolu de Tnx avec 19.2°C, battant les 19°C du 12/08/2003SUPERBESSE (63, 1287m), ouverte en 1976, a battu son record absolu de Tnx avec 22.6°C, battant les 20.6°C du 04/08/2018MONT CENIS (73, 2032m), ouverte en 1992, a battu son record absolu de Tnx avec 14.8°C, battant les 14°C du 28/07/2013LE PLENAY (74, 1515m), ouverte en 1995, a battu son record absolu de Tnx avec 23.5°C, battant les 21.4°C du 13/08/2003LE TOUR (74, 1500m), ouverte en 1987, a battu son record absolu de Tnx avec 18.9°C, battant les 17.7°C du 07/07/2015MONT ARBOIS (74, 1833m), ouverte en 1992, a battu son record absolu de Tnx avec 21.6°C, battant les 19.6°C du 13/08/2003 PEIRA CAVA (6, 1443m), ouverte en 1989, a égalé son record absolu de Tnx avec 21.6°C, égalant les 21.6°C du 03/08/2017 MONTEMBOEUF (16, 247m), ouverte en 1990, a battu son record absolu de Tnx avec 27.5°C, battant les 26.6°C du 05/08/2003 TOULOUSE-BLAGNAC (31, 151m), ouverte en 1947, a battu son record absolu de Tnx avec 24.2°C, battant les 24.1°C du 25/08/2000 GOURDON (46, 260m), ouverte en 1961, a battu son record absolu de Tnx avec 24°C, battant les 23.8°C du 05/08/2003 MONTREDON-LABESSONNIE (81, 566m), ouverte en 1985, a battu son record absolu de Tnx avec 27.4°C, battant les 25.9°C du 05/08/2003 LIMOGES-BELLEGARDE (87, 402m), ouverte en 1973, a battu son record absolu de Tnx avec 25.7°C, battant les 24°C du 07/08/2003
  18. 26 points
    Supercellule en plein Split avec double arc en ciel méso et rideau de grêle pas loin de Randan vers 18h :
  19. 26 points
    Tx du jour du réseau MF >= 36°C à 18h : MONTCLUS (30) 41,0°C PEYROLLES EN PROVENCE (13) 40,0°C APT-VITON (84) 39,9°C CHUSCLAN (30) 39,7°C CARPENTRAS (84) 39,7°C LAPALUD (84) 39,4°C ST JULIEN DE PEYROLAS (30) 39,4°C MONTSEGUR-S-LAU (26) 39,0°C STRASBOURG-ENTZHEIM (67) 38,8°C BRUMATH (67) 38,8°C CADENET (84) 38,7°C VISAN (84) 38,7°C ROMANS_SAPC (26) 38,7°C ALBA LA ROMAINE (07) 38,7°C GROSPIERRES SA (07) 38,6°C COLMAR-MEYENHEIM (68) 38,6°C FONTANNES (43) 38,6°C SELESTAT SA (67) 38,5°C DONZERE (26) 38,5°C MOULES-ET-BAUCELS (34) 38,5°C ORANGE (84) 38,4°C ST-LAURENT PAPE (07) 38,4°C AERO COLMAR-HOUSSEN (68) 38,3°C PUY-ST-MARTIN (26) 38,3°C ST-BARTHELEMY-V_SAPC (26) 38,2°C ST-ETIENNE-VALLEE-FRANCAISE (48) 38,2°C MONTELIMAR (26) 38,2°C CHARMES_SAPC (03) 38,2°C AVIGNON (84) 38,2°C LA DESTROUSSE_SAPC (13) 38,1°C MASSIAC (15) 38,1°C SABLONS (38) 38,1°C CABRIERES D'AVIGNON (84) 38,1°C VINON SUR VERDON (83) 38,1°C ST-MONTAN (07) 38,0°C ISLE SUR SORGUE (84) 38,0°C CHATENOIS (67) 38,0°C VALENCE-CHABEUI (26) 38,0°C PUY-ST-MARTIN_DOUBLE (26) 37,9°C LA BASTIDE DES JOURDANS (84) 37,9°C CHOMERAC SA_RCE (07) 37,9°C MIRABEL SA (07) 37,8°C LANAS SYN (07) 37,8°C ORGNAC AVEN (07) 37,8°C ROUFFACH - SA (68) 37,7°C CUERS (83) 37,7°C MEJANNES-LE-CLAP (30) 37,7°C UZES (30) 37,7°C AUBAGNE (13) 37,6°C APT (84) 37,6°C PUJAUT (30) 37,6°C AIX EN PROVENCE (13) 37,6°C MARSANNE (26) 37,6°C ST CHAMAS (13) 37,6°C ST ANDRE DE SANGONIS (34) 37,5°C LAVOUTE-CHILHAC (43) 37,5°C CUGES-LES-PINS (13) 37,5°C EYRAGUES (13) 37,4°C CADARACHE-LA VERRERIE-CEA (13) 37,4°C COUBLEVIE (38) 37,4°C DIVAJEU (26) 37,3°C ALBON (26) 37,3°C ST JEAN DU GARD (30) 37,3°C GENERARGUES (30) 37,3°C ROSANS (05) 37,3°C GAILLARD (74) 37,3°C ISSOIRE (63) 37,2°C CALVI (20) 37,2°C ST CHRISTOL-LES-ALES (30) 37,1°C LIMOUX (11) 37,1°C NIMES-COURBESSAC (30) 37,1°C GRAS (07) 37,1°C LYON-BRON (69) 37,0°C ST CANNAT (13) 37,0°C SCHEIBENHARD (67) 37,0°C CARDET (30) 37,0°C TRETS (13) 37,0°C COURPIERE (63) 37,0°C SOUMONT (34) 36,9°C BUCEY-LES-GY (70) 36,9°C DIJON-LONGVIC (21) 36,9°C VILLEVIEILLE (30) 36,9°C CONTAMINE-SUR- ARVE (74) 36,9°C OLETTA (20) 36,8°C SEGREVILLE (31) 36,8°C VERIZIEU (01) 36,8°C MARSEILLE (13) 36,8°C ST-COME-D'OLT (12) 36,8°C BAS-EN-BASSET (43) 36,8°C REVENTIN (38) 36,8°C MARIGNANE (13) 36,8°C DEAUX (30) 36,7°C GALLARGUES LE MONTUEUX (30) 36,7°C MEILHAUD (63) 36,7°C SALINDRES (30) 36,7°C VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE (12) 36,7°C CONQUEYRAC (30) 36,7°C DAMBACH_SAPC (67) 36,7°C ST-GENIS-LAVAL (69) 36,7°C BESSAS (07) 36,7°C PONT-DE-BEAUVOISIN (38) 36,7°C CAP CORSE (20) 36,6°C WALTENHEIM-SUR-ZORN (67) 36,6°C MALAUCENE (84) 36,6°C VICHY-VILLE (03) 36,6°C ST ROMAN-DIOIS (26) 36,6°C ST YAN (71) 36,6°C LES ARCS_SAPC (83) 36,5°C ISTRES (13) 36,5°C NITTING_SAPC (57) 36,5°C LA ROUVIERE (30) 36,5°C RANDAN (63) 36,5°C ALAIGNE (11) 36,5°C GUEUGNON (71) 36,5°C DOURGNE (81) 36,5°C ST-SORLIN-EN-VA (26) 36,5°C PRADES LE LEZ (34) 36,5°C STE MARIE CUINES (73) 36,4°C LAVAUR (81) 36,4°C CHALLES LES EAUX (73) 36,4°C CHATTE_SAPC (38) 36,4°C ST-GENIEZ-D'OLT (12) 36,4°C NIMES-GARONS (30) 36,4°C ST- PONCY_SAPC (15) 36,3°C NYONS P182 (26) 36,3°C CARROS (06) 36,3°C SAINT LEGER SUR ROANNE (42) 36,3°C BAUME-LES-DAMES (25) 36,3°C ARC-ET-SENANS (25) 36,3°C ANNONAY (07) 36,3°C VARAGES (83) 36,3°C SISTERON (04) 36,3°C PUYMERAS (84) 36,3°C FIGARI (20) 36,3°C AERO_ROANNE (42) 36,3°C CHAPPES (63) 36,2°C MARSEILLE-OBS (13) 36,2°C LE PUY-CHADRAC (43) 36,2°C ALBERTVILLE JO (73) 36,2°C DURBAN-CORBIERES (11) 36,2°C ST MAXIMIN LA STE BAUME (83) 36,2°C CLERMONT-FD (63) 36,2°C LE CASTELLET_SAPC (83) 36,2°C CASTIRLA (20) 36,2°C MUNSTER_SAPC (68) 36,2°C BARNAS RAD (07) 36,2°C DAUPHIN (04) 36,2°C MARIGNY LE CAHOUET (21) 36,2°C AJACCIO-MILELLI_SAPC (20) 36,2°C SABLIERES OARA (07) 36,1°C SALON DE PROVENCE (13) 36,1°C VIC LE FESQ (30) 36,1°C BALAN_AERO (01) 36,1°C ST ETIENNE-BOUTHEON (42) 36,1°C TORTEZAIS_SAPC (03) 36,1°C ST RAMBERT CG01 (01) 36,1°C MURS (84) 36,1°C CASTRES-MAZAMET (81) 36,1°C LYON-ST EXUPERY (69) 36,1°C SAVIGNY LES BEA (21) 36,1°C PARAY-SOUS-BRIAILLES (03) 36,1°C BRINDAS (69) 36,0°C BALBIGNY (42) 36,0°C
  20. 26 points
    Chasse à la fournaise avec ChristianP, de la chaleur remarquable en site classe 1 dans zone vigilance rouge. Nous avons décidé de placer un abri Socrima et pt 1000 et un abri vue 10 coupelles modifié peinture noire intérieure et Pt 1000 à 35 m au Sud du Socrima, tous les deux dans un super champ synoptique classe 1 avec végétation courte de moins de 10 cm sur des distances au mini de 55 m à 60 m, 93 m au Sud, 60 m à l'W, 106 m au N, 61 M à l'Est, à Teyran au NNE de Montpellier, altitude environ 56m (mesures des angles et distances aux jumelles laser). Vue globale du champ avec les abris difficiles à voir, il faut zoomer. Évolution des Tx depuis l'installation un peu avant 11h45. 41.0 et 41.2 à 13h 41.4 et 41.8 à 13h35 42.0 et 42.3 à 14h 42.8 et 42.6 â 14h33 43.2 et 43.2 à 15h00 43.3 et 43.7 à 15h30 44.0 et 44.2 à 16h Le vent de terre est irrégulier avec de bonnes rafales bouillantes de N à NE. C'est à ces moments que la Tx grimpe. L'inverse des sites cloisonné. Il se renforce actuellement. Le petit abri avec moins d'inertie capture plus vite ce changement.
  21. 25 points
    Modèle prédictif de météo extrême by Infoclimat (à noter qu'il y a un effet de lissage, en réalité on a frôlé les 7200 connectés!)
  22. 25 points
    hier j'ai discuté avec une cliente qui m'affirmait qu'il faisait 52°C chez elle. comme je mettais en doute son affirmation elle se vexait. finalement, en lui posant gentiment la question elle me dit que son thermomètre est au dessus de sa terrasse, sur le mur sud, au soleil... mais elle ne veut rien entendre et me dit que MF dit n'importe quoi et minimise les T° pour ne pas créer d'effet de panique. mais que si si il fait bel et bien 50°C puisque le thermomètre le dit ! je lui répond avec tact que j'ai vécu en Afrique de l'ouest et que même là-bas, en zone aride à mi-chemin entre le tropique et l'équateur, on plafonnait à 47/48°C en saison chaude, donc... elle me rétorque avec aplomb : "et bien ça prouve que les étés en Ardèche sont plus chauds que les saisons chaudes en Afrique ! " 😖 j'ai arrêté là la discussion.....
  23. 25 points
    A ce rythme là le golfe de gascogne va bientôt entrer en ébullition. Amis du SO, prévenez nous dès que vous voyez les premières bulles apparaitre.
  24. 24 points
    Bonsoir, sacrée fin de semaine avec une belle journée de samedi comme je les aime! 26.1mm avec une pointe à 677.6mm/h sous la cellule d'hier soir!!!!! Une intensité à faire faire une syncope à un Corrézien 😂. Pas mal de dégât pour moi tout d’abord dans le jardin en cause de grêle puis l’électronique de l’automatisme de portail n'a pas survécu...... Aujourd'hui re-belote un peu d'instabilité mais timide avec la formation d'une multitude de CB tout autour de moi lâchant parfois quelques gouttes et grondement. Celui du soir: Exact ce fut une belle journée: Pour plus de contenue vous savez ou me retrouver 😉
  25. 23 points
    Cellule orageuse qui se décharge actuellement au sud de Porto Vecchio
  26. 23 points
    M'enfin, ce n'est pas parce qu'il fait climatologiquement plus chaud dans le SE qu'il est normal qu'une canicule / un épisode de fortes chaleurs y persiste. Je ne vois pas le rapport. genre : une anomalie de -8°C persistante dans les Alpes, ce ne serait pas surprenant car « en altitude le climat est plus froid et différent du reste de la France, c'est d'ailleurs pour ça qu'ils ont plus de neiges ... ».
  27. 23 points
    Bordel on se croirait sur le 18-25 😂
  28. 23 points
    Hors statIC à 14h (données horaires, sauf pour Carpentras) : 44.3°C à Carpentras (84) 43.3°C à Trets (13) 42.8°C à Malaucène (84) 42.6°C à Moulès-et-Baucels (34) 42.6°C à Nîmes-Courbessac (30) 42.5°C à Varages (83) 42.5°C à Vinon-sur-Verdon (83) 42.5°C à Villevileille (30) 42.4°C à Gallargues (30) 42.4°C à La Rouvière (30) 42.2°C à Conqueyrac (30) 42.1°C à Peyrolles-en-Provence (13) 42.1°C à Saint-Jean-du-Gard (30) 42.1°C au Boulou (66) Et un 29.8°C à l'AIgoual, qui devrait atteindre pour la toute première fois le seuil de forte chaleur !! Désolé pour notre carte, on avait pas forcément prévu un jour de généraliser au dessus du 42...
  29. 23 points
    Au fait, une pensée pour vos concitoyens de Audinghen (près du cap Gris-Nez dans le Nord-Pas-de-Calais) qui ont eu aujourd'hui une Tx de 16,9°C !! Et ce avec un vent de NE en rafales à 70 km/h ! En d'autres termes, ils se sont littéralement caillés là-bas... à 17°C et un vent fort, tu mets un petit manteau...
  30. 23 points
    Txx provisoires à 19h : 41.2°C à Charmes (03) 41.1°C à Montclus (30) 40.9°C à Clermont-Ferrand (63) 40.6°C à Peyrolles-en-Provence (13) 40.4°C à Apt-Viton (84) 40.4°C à Trets (13) 40.3°C à Issoire (63) 40.1°C à Montignac (24)
  31. 23 points
    Il faudra attendre le week end pour les ajustements de position et d'intensité. Mais pour le moment avec du +20°C à 850 hPa qui passe les Pyrénées dimanche, du 28 en milieu de semaine et une porte de sortie qui se ferme et se trouve au bout d'un couloir de plus en plus long, je pense qu'on est à 2 doigts de vivre quelque chose de parfaitement historique. Grosse modo, pour ceux qui seront les 1ers concernés et seront sous la cloche ardente (Sud Ouest ou Sud Est, ça se décale Est / Ouest pour le moment)on part pour 5 jours de 35°C minimum et sans doute 40/42°C au paroxysme de l'épisode. Aucune chance de rafraîchissement les nuits, on restera proche des 25°C et sans doute des 30 en agglomération. Pas de bol, fallait que ça tombe en plein solstice pour ne rien arranger. Et ce n'est que le début de l'été, les derniers mois de juillet et août nous confirment que le potentiel est encore supérieur plus tard dans la saison. Bravo à GFS qui a senti au poil le coup depuis lundi,.
  32. 23 points
    C'est bon, on est mort les amis 1911 -> 1947 -> 1983 -> 2019
  33. 23 points
    Ce midi, CEP est maintenant beaucoup plus chaud de GFS, que ce soit le deterministes ou l'ensemblistes. Voici le diagramme de Toulouse , la moyenne des scénarios atteint les 25° à 850hpa mardi, le deterministes est hallucinant... L'arrivée d'une telle masse d'air (t850>25°C) sur notre doux pays est, de base, un événement rarissime, en juin, ce serait tout simplement inédit, pour cette raison, il convient de garder une certaine réserve face au modélisation les plus extrême. Pour autant, ce midi, même les scénarios médians font état d'une canicule majeure (t850 >20°C sur la majeur partie du pays, ponctuellement t850>25°). Cette barre des 25° à 850hpa qui nous menace n'a été atteinte et même approché qu'une poignée de fois, jamais de manière durable et généralisé. Voici un petit mémory : + En 2003, la t850 fut de l'ordre de 22-23° pendant 10 jours, ce qui déclasse complètement cet événement en terme de durée, les 25° furent ponctuellement atteint dans la moitié sud. Cet épisode détient les records absolus de chaleur à 850hpa sur tout un quart nord-ouest. Au sol, je pense que tout le monde, connait le résultat, des 40° à la pelle un peu partout et une bonne partie des records absolus. + Fin juillet 1983 , un petit cut-off très dynamique sur le Portugal va amener une masse d'air incroyablement chaude sur tout une moitié est du pays. là aussi les 40° sont aisément dépassé avec meme plus de 42° dans le Var. Les records de t850 dans le sud-est datent tous de cette décade exceptionnelle. + Mi août 2012, cet événement fut plus remarquable en altitude qu'au sol en raison de l'avancée dans le saison, en effet, le soleil de fin août n'est plus aussi chaud qu'au coeur de l'été. Dans le SO, il s'agit là du record de chaleur à 850hpa + Début juillet 2015, Les 25° à 850hpa ont à peine été atteint et pourtant les 40° ont été atteint jusqu'à la moitié nord et même 41° à St-Etienne et Cazaux.
  34. 22 points
    Bonsoir, journée estivale comme je les aime avec un peu d'ombre en fin d'après-midi en cause les diferents résidu d'enclume présent sur la frontière 07/43. Au final pas d'orage ni de pluie mais par contre un bien jolie sunset: Tn: 18.5°C Tx: 29.4°C Actu: 24.7°C
  35. 22 points
    Après un court séjour chez mon fils (qui a migré en Dordogne) retour vers l'est pour quelques jours en Lozère avant de prendre la direction de la HL et de l'altitude. 33/33.5°C au plus chaud de la journée dans les gorges du Tarn, mais la nuit en altitude sur le Causse c'est raisonnable avec moins de 20°C. Chaude la Lozère mais toujours aussi belle et bien verdoyante pour une fin juin, je ne m'en lasse pas avec ses villages/habitations où l'on ne vient qu'à pied, Hauterives La Sablière St.-Chély vu des gorges et depuis le Causse Méjan J'ai même retrouvé le bahut de David abandonné sur le Causse de Sauveterre ….mais bien surveillé par son nouveau drone
  36. 21 points
    Ouhhhh ça, ça picote ! Ca tourne magnifiquement bien, et c'est sans précipitations. Monistrol sur Loire.
  37. 21 points
    Il va être temps de revoir un peu la palette non ? On met quoi après le blanc ? Du blanc avec des petites têtes de mort? Bon sinon merci de quitter la page de la station du CEFE, car à priori trop de gens sont connectés dessus et le site est down
  38. 21 points
    Une pensée pour les collégiens du Cotentin ou du Finistère qui auraient pu aller passer leur brevet des collèges en manteaux... (humour)
  39. 21 points
    Comme tu viens justement de donner un lien qui te contredit, je me fais un plaisir de valider ton commentaire HS ---> l'article en question parle des cartes d'humidex diffusées par LCM et BFM. Nous, sur ce forum, on ne parle pas d'un indice composite, mais d'une T°C réelle, physique, modélisée depuis plusieurs jours par Arp et ICON entres autres. D'ailleurs c'est même pire que ça, on sait que LCM n'utilise pas la formule officiellement retenue pour calculer l'humidex (inventée et validée par les Canadiens), mais une tambouille qui leur est propre et ne sert qu'à faire du buzz. Ajoutons que là aussi, on en parle déjà sur le topic dédié: https://forums.infoclimat.fr/f/topic/9222-médias-exagération-désinformations-sur-la-météo/?do=findComment&comment=3104706 Et si on te donne des angoisses, on ne te retient pas... va suer ailleurs!
  40. 20 points
    Bonjour, Ci-dessous quelques photos sur les derniers névés dans les monts Dore (photos du 10 juillet) La date de disparition est classique, 2ème décade de juillet (ici sous le Ferrand): Ciel bleu, quelques volatiles peu fréquents dans le massif: Quelques individus plus communs de la faune locale: Pour terminer, notre station météo : Bon été
  41. 20 points
    Salut, Cela fasait bien quelques temps que le mercure n'était pas descendu sous les 10°C au Grand Ballon (depuis le 22 juin), et même sous les 7°C (13 juin). La température maximale de la journée pour le moment n'avait pas été aussi fraîche depuis le 16 juin ! De quoi donner un peu de répit au névé du Schwalbennest, toujours debout, qu'on aperçoit sur la webcam du Hohneck (image ci-dessous) ainsi qu'assez distinctement depuis la plaine colmarienne ! Après mes dernières courbes pendant la canicule, j'ai rangé les skis, j'hésite à les sortir de nouveau
  42. 20 points
    Avec 30.9°C de Tm depuis le 27 juin, Nîmes bat son record de la semaine glissante la plus chaude, établi pas plus tard que l'année dernière avec 30.8°C du 30 juillet au 5 août. 2003 passe désormais en 3ème place sur cette durée avec 30.2°C du 6 au 12 août : Je n'ai pas de données sur la France dans son ensemble, mais pour se faire une idée voici ce que ça donne en prenant la station de Bourges. Si on se focalise sur les Tx, qui ont été les plus remarquables en février, c'est sur une durée de 15 jours qu'on a le plus fort écart-type, et on arrive à quelque chose de comparable à ce que l'on vient d'avoir. Notez toutefois qu'octobre faisait également aussi bien. A contrario la soi-disant fraîcheur printanière se fond complètement dans le décor : Néanmoins le pic de juin étant plus intense sur une période courte, si on descend à 1 semaine il passe devant février, et de même si on prend les Tm au lieu des Tx :
  43. 20 points
    CAPE, convection et prévisions. C'est un sujet qui revient fréquemment, plus encore en période estivale, propice aux orages. Voici un point que j'essaie être assez complet sans être trop technique. J'espère que le plus grand nombre trouvera des informations intéressantes. J'ai essayé de simplifier sans perdre en finesse. Commentaires et corrections sont les bienvenus ! - Définition théorique - Définition pratique - Analogie concrète - Une brève histoire de convection .... - En résumé - Interprétations - Comment déterminer ces niveaux de pression depuis un radio-sondage ? Définition théorique : La CAPE : L'Énergie Potentielle de Convection Disponile (EPCD en français), Convective Available Potential Energy, en anglais. Sa définition est l'énergie potentielle par unité de masse que possède une particule d'air plus chaude que son environnement. Définition pratique : Étant plus chaude que son environnement immédiat, elle tente de retrouver son équilibre par un mouvement ascensionnelle, équilibre qu'elle retrouvera lorsque sa température sera équivalente à la température de son environnement. Cette énergie potentielle est alors transformée en énergie cinétique, puisqu'en mouvement par rapport aux référentiels terrestre et atmosphérique. Concrètement, une particule d'air est chauffée : cas du soleil qui chauffe le sol ; le sol, en retour, chauffe par contact les particules d'air à son contact (l'air est mauvais conducteur de chaleur, c'est essentiellement par contact que l'air se réchauffe, dans le cas qui nous intéresse). Étant plus chaude à pression constante, son volume s'accroît (loi des gaz parfaits : PV = nRT qui relie Pression, Volume et Température). Elle devient donc moins dense et va s'élever mécaniquement. C'est le fameux principe d'Archimède, ni plus ni moins. Elle s’élèvera jusqu'à se retrouver en équilibre. Selon l'énergie cinétique acquise, elle dépassera plus ou moins ce plafond. Note : cette ascension peut avoir une origine purement mécanique : présence d'un relief, arrivée d'un front, etc. Analogie concrète : Quand on plonge en mer ou en piscine, le corps est moins dense que l'eau, davantage en fonction de la profondeur atteinte. Une fois en bas, il remonte mécaniquement, le corps étant moins dense, jusqu'à la surface. Suivant l'énergie acquise (plongeon plus ou moins profond), il s’élèvera un peu au-dessus de la surface. De même, un ballon empli d'air qu'on plonge dans l'eau et qu'on lâche, s'élèvera jusqu'à la surface puis même en l'air avant de retomber. Son point d'équilibre se situe à la surface de l'eau. Au fond de l'eau, le ballon ou le corps possède une énergie potentielle qui sera « libérée » en énergie cinétique, c-à-d en mouvement vers le haut, dès qu'il sera lâché. Une fois la surface atteinte, l'énergie potentielle devient nulle. Au-dessus de la surface, l'énergie potentielle reprend mais « dans un sens opposé » et le ballon redescendra (énergie cinétique vers le bas) vers la surface, c'est-à-dire vers son point d'équilibre. On verra que la CAPE répond à un mécanisme similaire. Une brève histoire de convection .... Pour la particule d'air plus chaude que son environnement, je vais ajouter quelques subtilités. Une petite définition avant : celle du rapport de mélange. L'idée est simple. Il s'agit du rapport de la masse de vapeur d'eau que contient un volume d'air à la masse d'air sec de ce même volume. Dit autrement, on a un volume d'air (un ballon) qui contient une certaine masse de vapeur d'eau (d'« humidité »). Le rapport de mélange est la division de la masse de vapeur d'eau du ballon par la masse d'air du ballon sans la vapeur d'eau. La particule d'air qui s'élève n'échange pas d'énergie thermique (pas d'échange de chaleur) avec son environnement. Elle ne perd donc pas de chaleur de cette façon. En revanche, en s'élevant, la pression diminue. Selon la loi des gaz parfaits, son volume va alors augmenter et sa température « intérieure » (la température à l'intérieur de la particule d'air) va baisser. C'est ce qu'on appelle la détente adiabatique. Cependant, son rapport de mélange demeure constant (pas d'ajout ou de perte de vapeur d'eau durant l'ascension). Or, l'air ne peut contenir qu'une certaine masse de vapeur d'eau, la valeur maximale dépend de la température : plus elle est froide, moins elle peut en contenir. Logiquement, en s'élevant, la particule d'air finira par atteindre son niveau de saturation. Ce niveau de pression où la particule atteint sa température de saturation est le niveau de condensation par convection NCC (si l'origine de son ascension est la convection) ou le niveau de condensation par ascension NCA, dans le cas d'un soulèvement dynamique. Dit autrement, ce niveau de pression est atteint lorsque l'humidité relative de la particule d'air parvient à 100%. Le NCC (CCL en anglais, Convective Condensation Level) n'est par définition présent que lorsque l'atmosphère est instable (convection !). Le NCA (LCL, Lifted Condensation Level) se rencontre également en atmosphère stable. CCL et LCL se trouvent au même niveau de pression si l'atmosphère est saturée. Autrement, le CCL est à un niveau de pression inférieur (donc une altitude supérieur). Bien entendu, ces niveaux peuvent n'être jamais atteint si la particule est suffisamment sèche ou le niveau d'équilibre atteint avant la saturation. L'humidité relative étant à 100%, c'est à ce niveau de pression que les nuages convectifs apparaîtront. (En réalité ces nuages se forment très légèrement plus haut (de l'ordre de quelques mètres) au terme d'une légère sursaturation en présence de noyaux de condensation (aérosols divers et variés)). Niveau de convection libre, NCL (Level of Free Convection, LFC). Une fois le LCL atteint, la particule continue de s'élever jusqu'à atteindre ce niveau de condensation libre à partir duquel la température de la particule d'air, plus chaude que la température de son environnement (environnement saturé, on est à l'intérieur du nuage convectif) acquiert un supplément d'énergie cinétique. Comme précédemment, température plus chaude dit volume plus grand et densité plus faible. Son mouvement ascensionel s'accélère. Cependant, la particule subira là encore un refroidissement progressif jusqu'à rencontrer la même température de son environnement. Ce niveau de pression où les deux températures (de la particule et de son environnement) sont égales est le niveau d'équilibre, NE (Equilibrium Level, EL). Niveau d'équilibre, NE. À ce niveau de pression, la poussée d'Archimède flottabilité devient nulle. L'énergie cinétique acquise lui permet de s'élever encore un peu bien que sa température devienne du coup plus froide. Elle redescendra vers le NE. Ce mouvement oscillant s'amortit. C'est le sommet du nuage convectif. En pratique, dû notamment aux frictions entre particules et aérosols, le sommet peut être légèrement inférieur au NE. Le NE est toujours présent, dans une masse d'air sèche ou humide. Ouf ... ! En résumé : - Une particule, plus chaude que son environnement, s'élève. - Si elle est suffisamment chaude et/ou humide, elle atteindra le niveau de condensation (LCL) : elle devient saturée et le nuage se forme (base du nuage). - Elle continue à s'élever jusqu'au niveau de convection libre (LFC) où son énergie cinétique augmente. - Enfin, lorsque les deux températures sont égales, le niveau d'équilibre EL est atteint. C'est le sommet du nuage. (wikipedia) Interprétations : Si le LCL est plus bas que le LFC, la convection aura besoin d'un moteur supplémentaire tel qu'un front froid, un réchauffement solaire, une convergence de surface, un apport d'humidité, etc. La masse d'air est potentiellement instable. L'inverse traduit un manque d'humidité. L'atmosphère est instable mais ce manque d'humidité empêchera la formation d'un nuage. Si les deux sont au même niveau de pression, la masse d'air est naturellement convective. Le CCL permet d'évaluer le niveau de la base des nuages lors d'une convection par réchauffement diurne ou les ascendances thermiques (thermiques bleues notamment). Si le LCL et CCL sont égaux, l'atmosphère est saturée. Si le EL atteint la tropopause, la particule d'air peut continuer sa progression et former un dôme au-dessus de l'enclume du Cb. Et la CAPE dans tout ça ? La CAPE a deux composantes, une positive et une négative. Généralement, leur somme est nulle au niveau d'équilibre. La CAPE fournit sur les cartes est la CAPE « positive ». On se rappelle du ballon qui a une énergie « positive » sous l'eau et « négative » dans l'air ... La CAPE, dans le sens usuel (positive), s'exerce à partir du niveau de convection libre, LFC, jusqu'au niveau d'équilibre, EL. En-dessous du LFC, la CAPE est négative. C'est la CIN (Convective INhibition). Au-dessus de EL, la CAPE devient également négative (CIN). Une autre façon de présenter est de dire que lorsque la poussée d'Archimède flottabilité s'exerce vers le haut, la CAPE est positive. Lorsqu'elle s'exerce vers le bas, la CAPE est négative. Une couche limite planétaire haute et sèche conduira à une valeur de CIN élevée. À l'inverse, une humidité relativement moindre à l'étage moyen favorisera la CAPE. Comment déterminer ces niveaux de pression depuis un radio-sondage ? Je suppose que la signification des courbes présentes sur un RS sont connues. LCL : On part de la température initiale (courbe rouge) et on trace une ligne (verte, 1) qui suit l'adiabatique sèche (courbe fine noire). On part du point de rosée (ligne bleue pâle) et on trace une ligne parallèle (verte, 2) passant par ce point de départ et au rapport de mélange le plus proche (lignes fines brunes droites penchées pointillées). L’intersection des deux est au LCL. LFC : On part du LCL et on trace une ligne (verte, 3) qui suit la courbure de l'adiabatique humide (lignes noires courbées en pointillées). L'intersection avec la courbe des températures (rouge) donne le LFC. NE : On continue la ligne précédente (verte, 4) en continuant de suivre l'adiabatique humide. Lorsqu'elle recoupe la courbe des températures (rouge), on obtient le NE. Plusieurs éditeurs de RS fournissent ces niveaux directement sur le graphique. CAPE : La CAPE est donc la zone entre le LFC et le NE comprise entre la courbe des températures et l'adiabatique humide (hachures vertes). CIN : La CIN est la zone sous le LFC et comprise entre ces deux mêmes courbes. Une autre CIN est présente bien qu'elle n'apparaisse pas sur les cartes, est la zone au-dessus du NE, entre l'adiabatique humide (verte, 4) toujours et la courbe de températures (rouge). LI : Le LI, Lifted Index ou, en français, Indice de soulèvement, est la ligne noire épaisse que j'ai tracé au niveau 500 hPa, entre l'adiabatique humide et la courbe de températures. Sa définition est la différence entre la température de l'environnement (rouge) et la température d'une particule « soulevée » adiabatiquement (verte) au niveau de 500 hPa. Ceci dit, suivant le contexte, on peut abaisser ce niveau si le niveau moyen de la couche instable est plus bas (voire plus haut mais c'est plus rare, 500 hPa représentant déjà le niveau moyen de la troposphère). En février dernier, dans le topic de Prévisions Méditerranéennes, j'avais écrit une sorte mémo sur les différents indices d'instabilité (surtout en seconde partie du post) qui peut compléter ce message.:
  44. 20 points
    Bonsoir, nouvelle journée chaude en Nord Ardèche mais cette fois-ci le clap de fin était des plus agréable. En effet, après que les voisins alti-ligérien nous ai mi à l'ombre avec leurs enclumes imposante, de belles cellules orageuses bien électrique se venu me rendre visite en début de soirée. Pas de pluie pour chez moi tout ce petit monde se trouvait à 10kms à vol d'oiseau plus au Sud. Bilan thermique du jour: Tn: 21.4°C Tx: 34.4°C
  45. 20 points
    La semaine se termine, et elle est clairement historique, notamment en terme de Tx. Sur la base de 147 stations MF du réseau principal sélectionnées, qui ont plus de 20 ans, et qui ont mesuré sans coupure toute la semaine, 79 ont égalisé ou battu leur record mensuel de juin (soit 53% de ces stations). Parmi elles, 22 ont égalisé ou battu leur record absolu tous mois confondus (15%). Et la série est parfois impressionnante avec des stations qui ont battu parfois leur précédent record mensuel (d'avant canicule) durant 6 jours de suite ! Mensuel égalé ou battu 6 jours : Carpentras, Chamonix-Mont-Blanc Mensuel égalé ou battu 5 jours : Lanas/Aubenas , Orange, Embrun, Bourg-Saint-Maurice Mensuel égalé ou battu 4 jours : Clermont-Ferrand, Nevers Mensuel égalé ou battu 3 jours : Nîmes-Garons, Salon-de-Provence, Avignon, Saint-Auban, Montélimar, Bourges, Angers, Aix-en-Provence, Aurillac, Le-Puy-en-Velay, Millau, Limoges
  46. 20 points
    On en reparle dans une semaine : - "bah c'était pas grand chose, avec la clim' et au bord de la piscine on le vit très bien" - "on en a fait tout un foin mais il s'est rien passé" (peu importe que ce soit justement le résultat du travail des équipes sanitaires) - "s'il y a des morts c'est la faute à la société qui laisse ses vieux dans la solitude, pas à la chaleur" [Mode niveau moyen des commentaires des lecteurs des journaux OFF] Edit : oops j'avais oublié le conspirationniste : (source : un commentaire d'un lecteur suite à un article de presse). C'est bien connu que quand E.Dhéliat annonce 40°, c'est en fait sponsorisé par Darty.
  47. 20 points
    Juste histoire de rire un peu, vu les niveaux hallucinants des T850 prévues par chez vous, je me suis "amusé" a retracer les corrélations entre cet indice et les températures au sol sur votre région via la station de Clermont Ferrand, et de voir si on pouvait estimer (pifométriquement) des valeurs de Tx pour la semaine prochaine. Voici le résultat, comparaison entre la T850 quotidienne (données des réanalyses NCEP) et les Tx relevées à la station, pour les seuls mois de juin et juillet - j'ai évacué les mois d'août que j'estimais moins comparables : soleil moins haut, journées moins longues, T850 plus variables : La corrélation n'est pas moche (R² = 0.784), visuellement c'est quand même assez propre et il semble y avoir moins de variabilité sur les valeurs élevées (T850 > 15) que sur des valeurs plus basses. Partons donc du postulat suivant : GFS 06 z modélise un joli 27,4° de T850 moyenne sur la journée du 27 (26,1° la veille). Le record de juin serait de 37,4° d'après la base climatologique d'IC. Au regard de la valeur de T850 modélisée par GFS le 27, et des éléments la corrélation relevée ci dessus, cela nous donne seulement 2,5% de probabilité que la Tx soit inférieure à 38,6° (seuil -1,96 σ). A 37,4°, on doit être à >99 % de probabilités d'être au dessus et de le battre. Adieu, tu nous étais sympathique, mais là t'avais autant de chances de survivre que de gagner les 24 heures du Mans dans avec une Peugeot 107 de 68 chevaux. Le record absolu est quand à lui de 40,7° sachant qu'il s'agit de la seule et unique valeur >40° de l'histoire de la station, toujours selon la base IC. Cette valeur correspond pile poil au seuil -1 σ ; dit autrement on a sur le papier environ 84 % de probabilités de la battre. En gros c'est pas fait, mais bon, vous parieriez sur l'équipe de foot d'Andorre en match face à l'Allemagne ou l'Angleterre ? Et donc, quelle est la valeur centrale de l'estimation de Tx qu'on peut faire pour cette journée du 27 ? Oh, rien de moins de 43,0°... 😵 Une chance sur deux d'arriver à cette valeur. Et pour continuer de monter, le seuil à +1 σ atteint 45,2°. On peut donc estimer à quelque chose comme 18 % la probabilité d'atteindre le seuil des 45°. J'ai refait mes calculs trois fois car la première fois que j'ai trouvé cette valeur, j'ai cherché où est-ce que j'avais pu me tromper. Le seuil à + 1,96 σ (2,5 % de probabilité) est quand à lui de 47,3°, comme ça on a fait la boucle. Maintenant, j'imagine qu'il ne reste plus qu'à espérer que GFS surestime le coup de chalumeau, ou émigrer au sommet d'un puy ? EDIT : et j'étais en train de rédiger mon post quand M.Gagnard a posté sur les 43° d'Arpège, c'était pas concerté...
  48. 20 points
    Fasciné par la tendance à la minimisation de tout un tas de personnes, y compris des passionnés de météo. Sur mon compte Twitter, y'en a un paquet qui se déchainent sur "vous faites dans le sensationnalisme", "ça arrive tous les ans", "c'est queudal par rapport à 76"... etc etc... Pas de problème, on en reparle dans une semaine.
  49. 20 points
    Mes premières photos de foudre nocturne de l'année ce soir, ça fait sacrément plaisir. Orage relativement bien isolé et peu mobile sur le nord-est de la Haute-Loire depuis Monistrol sur Loire en ce début de nuit, avec une dominante clairement pluvieuse. Je l'ai observé s'avancer vers moi à pas de loup pendant près d'une heure et demi, alternant phases d'intensification et phases de déstructuration. Activité électrique globalement pauvre, seul le radar de précipitations pouvait cette fois-ci donner des informations précises sur le comportement de cet orage. Et après d'interminables minutes d'observation d'intra-nuageux très ennuyeux, des impacts de foudre en air sec se mettent à tomber comme par magie. Les premiers impacts visibles en air sec ont fait retentir le tonnerre il y a de cela maintenant une bonne quizaine de minutes, et depuis c'est le calme total. Plus aucune activité électrique, mais le radar confirme pourtant le maintient de la cellule orageuse. Je perd confiance, et une certaine peur m'envahit lorsque la pluie se met à tomber. Je persiste une dernière minute de plus, en répétant deux fois que cette pose de 30 secondes sera la dernière, puis j'active de nouveau l'obturateur. Et là, je vois un trait blanc déchirer le paysage devant mes yeux, suivi d'une gerbe d'étincelles orangées après la dissipation de l'impact. Je décide alors de ranger le matériel à toute vitesse, jugeant que le prochain tombera beaucoup trop près. Lorsque je visualise la photo une fois à l'abri dans la voiture, je constate que j'ai fait ma plus belle prise de powerflash. La boule de lumière qui en émane est telle, qu'elle crame légèrement la photo à cet endroit, le flash a été encore plus puissant que l'impact de foudre en lui-même. Bonne soirée à tous
  50. 19 points
    On est un peu en bordure de topic mais outre l'intensité, j'ai de plus en plus l'impression que les modèles sont en train de se réajuster progressivement vers quelque chose qui pourrait être durable. C'est peu visible au niveau des cartes de géopotentiels dans cet océan de hautes pressions mais on remarque sur les modèles une tendance à isoler de manière de plus en plus nette la goutte froide au niveau des Açores (12z d'hier - 12z du jour) : On voit bien sur la carte de gauche (hier) l'isolement imparfait de la goutte froide. Sa trajectoire moins méridionale a pour double conséquence : - d'advecter un flux brulant moins durable car la GF se voit reprise par la circulation d'ouest avec donc une bascule assez rapide d'un flux de S à un flux de SO - favoriser l'écoulement en direction de l'Europe occidentale des bas géopotentiels présents sur la Scandinavie (courbe bleue) A contrario, sur les sorties du jour on se retrouve avec un blocage parfait ; l'isolement de la goutte froide est total et le dôme de hautes pressions parfaitement dessiné. Cela change fortement la donne pour la suite puisque : - on reste bien plus longtemps dans une advection d'air subsharien brûlant (S) sans bascule rapide en flux de SO - l'advection douce étant plus prononcée à l'avant de cette goutte froide, l'écoulement des anomalies basses scandinaves est repoussé bien plus à l'est du continent européen On est ce soir sur un schéma de "blocage rex" (idem sur CEP que je viens de regarder) contrairement à hier où on était simplement sur une circulation atmosphérique ralentie mais non bloquée. A voir si les sorties de demain vont confirmer cette tendance mais j'ai de plus en plus l'impression qu'on va en prendre pour 8-10j voire davantage que seulement 5 jours comme envisagé initialement.
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00
×
×
  • Create New...