Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 09/22/19 in all areas

  1. 33 points
    Je vous spoile quelques diapos présentées ce jour (à vrai dire, en ce moment-même, c'est du direct ) en Conseil Supérieur de la Météo, relatives à l'évolution de la carte de vigilance attendue en principe d'ici la fin de cette année 2019. Carte générale sans picto, juste niveau de vigilance, cliquable ensuite pour pointer vers des cartes mono-paramètres. A noter qu'on parlera désormais de "vigilance CRUES" et de "vigilance Pluie-inondation" . Mise à disposition grand public de produits déjà diffusés auprès de clients institutionnels, pour des phénomènes jusqu'à J7 Pour la vigilance infra-départementale et l'élaboration d'une carte de vigilance J et J+1, il faudra attendre le second semestre 2021, et la présentation selon l'aléa reste encore assez floue...
  2. 30 points
    Bonsoir à tous, De base, je n'interviens pas sur ce sujet vu que je ne fais pas ( ou plus maintenant ) parti de ce jolie coin de France. Mais je me suis dis qu'il serait intéressant que je propose une analyse assez approfondie afin de donner une vue complète et globale de la situation attendue. Voici donc une synthèse de ce qui va se passer ces prochaines heures et ces prochains jours. Situation actuelle : Notre pays se trouve actuellement dans le prolongement d'un vaste talweg d'altitude qui s'étire de la mer du Nord jusqu'en Afrique du Nord. Il pilote un flux de Sud-Sud-Ouest doux et très humide sur le régions de l'Est alors que de l'air plus frais et plus sec s'impose sur les régions du Nord et de l'Ouest, en liaison d'une anomalie d'altitude qui se constitue doucement entre la péninsule Ibérique et le golfe de Gascogne et qui advecte de l'air froid en moyenne altitude ( jusqu'à -26°c à 500 hPa ). Avec le passage d'un courant jet bien devenant de plus en plus dynamique entre l'Afrique du Nord et l'Est du pays, on y observe le passage d'un font responsable d'apporter encore quelques faibles pluies, que très localement modérées du golfe du Lion au Nord-Est du pays, en passant par le Centre-Est. Pour le moment, le front qui devrait apporter ces fortes pluies, se constitue tout doucement en Méditerranée, il ne devrait remonter que dans le courant de la nuit. Je rappel qu'il y a 3 départements en vigilance orange orages pour le moment, elle est susceptible d'être changées assez rapidement. Situation attendue : La situation va devenir de plus en plus dynamique dans les prochaines heures et la nuit prochaine. Alors que la goutte-froide va doucement transiter entre le large de le golfe de Gascogne et le large de la péninsule Ibérique, une méso-dépression de surface devrait se dessiner sur l'Espagne, faisant office de forçage dynamique pour la constitution du front. Dans le même temps, un renforcement notable du courant jet en haute altitude, devrait s'opérer. On se retrouve alors dans la constitution d'un puissant front froid qui va très vite se charger en humidité. On voit très nettement la constitution du front sur les vitesses verticales à 600 hPa, avec des noyaux très importants qui nous indiquent bien que ce front va être particulièrement intense ( j'ai constitué un petit panel de l'évolution de ces VV toutes les 3h ). Concentrons-nous maintenant sur tout ce que va apporter ce front. Il se trouve que l'on aurait 2 passage, voici mes explications : Premier passage : Les premières pluies devraient arriver en fin de nuit par la Méditerranée en entrant par le Sud du Languedoc-Roussillon, c'est à dire par les Pyrénées-Orientales et l'Aude. Faibles à modérées dans un premier temps, ces pluies devraient se renforcer en cours de matinée en remontant sur le Nord du Languedoc progressivement. Les fortes pluies de ce premier passage semble se concentrer entre les Pyrénées-Orientales et l'Aude jusqu'à midi, avec des intensités pluviométriques horaires jusqu'à' 20-30 mm/h. De plus, le caractère de ces pluies semblent stationnaire en raison d'un flux peu dynamique en basses-couches, ce qui pourrait déjà donner des accumulations d'eau pouvant atteindre les 60-70 mm d'ici Mardi midi entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales, aux alentours, les premières accumulations devraient se faire entre les 30-40 mm. En début d'après-midi, ces fortes pluies gagnent en intensité et remonte doucement vers l'Hérault et le Gard mais également le Tarn et l'Aveyron, certains scénarios entrevoient des lames d'eau allant jusqu'à 40-50 mm/h entre l'Hérault et l'Aveyron. Une seconde masse pluvieuse aussi forte pourrait également concerner les Pyrénées-Orientales dans le même temps. Ces fortes pluies vont ensuite s'évacuer vers le Centre-Est dans le courant de l'après-midi, pendant ce temps-là, des pluies localement modérées devraient persister sur ces mêmes secteurs prenant un caractère stationnaire avant l'arrivée du second passage plus tard. D'ici le début de soirée de Mardi, les cumuls peuvent atteindre les 100-150 mm entre les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Hérault. Sur les départements limitrophes, on devrait facilement atteindre et excéder les 50 mm. Second passage : Les pluies vont garder une intensité assez modérées tout au long de la soirée, mais elles vont surtout garder un caractère stationnaire, ce qui laisse craindre des inondations sur de nombreux secteurs. C'est en milieu de nuit que le second passage, plus intense, devrait s'opérer, en arrivant cette fois-ci d'Espagne. De très fortes pluies devraient concerner les Pyrénées-Orientales, l'Aude, l'Hérault, l'Aveyron, le Tarn et la Haute-Garonne du milieu de nuit jusqu'en fin de matinée de Mercredi. L'intensité de ces pluies à caractère stationnaire une nouvelle fois, pourraient atteindre les 30-40 mm/h et jusqu'à +50 mm/h entre les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Hérault. D'ici Mercredi matin, on pourrait donc atteindre les 150-200 mm sur ces secteurs, avec très probablement les premiers 250 mm d'ici Mercredi midi. Ensuite, ces pluies vont progressivement remonter vers le Nord, alors que des pluies encore modérées pourraient encore persister jusqu'à Mercredi soir sur les secteurs citées précédemment. Il est donc fort possible d'atteindre les 300 mm, principalement entre les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Hérault, qui semblent les 3 départements les plus concernés par ces fortes pluies. Certains modèles proposent des accumulations plus ou moins importants que d'autres évidemment, mais la zone à risque s'étire vraiment sur les 3 départements que je cite le plus, c'est à dire Pyrénées-Orientales, Aude et Hérault, tout en sachant que les départements limitrophes vont également subir de fortes pluies. La prudence est donc recommandée avec des inondations à craindre évidemment, des risque d'éboulement de terrains ect... Maintenant, plus qu'à suivre tout ça dans les prochaines heures. Bonne soirée à tous les amis, et prudence surtout !!
  3. 30 points
  4. 30 points
    Bonjour a tous, Bel episode neigeux comme prevu hier soir, voir meme un peu plus que prevu. Il a commence a neige dans l'apres-midi jusqu'en fin de nuit. La neige a tenu au sol rapidement au dela de 400m d'altitude ou le sol etait encore gele mais il a fallu attendre le milieu de la nuit pour que ca blanchisse en ville. Une neige logiquement lourde et humide mais qui rend le paysage de nouveau bien hivernal. 15-20cm au dela de 800m d'altitude. Il y avait 14cm ce matin chez moi...une partie de tout ca devrait tout de meme fondre dans la journee, compte tenu du fait que le sol n'est pas gele. Un tres bon debut de saison cela dit, assez precoce par rapport a ces dernieres annees comme il fallait s y attendre (tout semblait assez en avance cet automne). Mais a peine une petite semaine d'avance sur la premiere neige normale de Dawson. Le ciel pourrait se degager un peu la nuit prochaine permettant aux temperatures d'approcher eventuellement nos premiers -10! Le reste de la semaine s'annonce froid et assez nuageux. -5/-10 pour les tn et entre -1 et +2 pour les tx en fonction de l'ensoleillement. Un nouvel episode neigeux est a surveiller en fin de semaine. L'enneigement permanent semble donc assez garanti au dessus de 800/1000m...Il faudra peut etre encore attendre le week end prochain pour que ca soit le cas jusqu'en ville. Tout juste 0 chez moi ce matin...ca fond en ville ou la neige ne tiendra sans doute pas la journee.
  5. 27 points
    Même si tout reste bien hypothétique a cette échéance, les cartes font plaisir à voir depuis quelques jours avec l’accélération de l’activité dépressionnaire atlantique voire un abaissement progressif. Cela n’est rien d’autre que des synoptiques de saison mais ces derniers mois, difficile de dire ce qui est de saison... Bref, les diagrammes s’agitent, les courbes de températures aussi et les premiers développements dépressionnaires actifs se mettent en place progressivement. Espérons que cela se concrétise bonnement pour nos sols en manque d’eau !
  6. 26 points
    Quelques commentaires: il faut vraiment arrêter de tomber quasi-immédiatement et systématiquement dans la théorie du complot - non, les autorités n'ont pas demandé aux médias de se taire, les médias ne sont pas censurés et ne se sont pas auto-censurés (sinon allez jusqu'au bout du raisonnement, on a tué Chirac pour faire diversion?). On en parlait hier avec Bernard, on imagine bien les reporters des BFM, CNEWS, TF1, FranceTV and coe faire demi-tour sur l'A13 vers midi pour revenir vers Paris pour couvrir la "Breaking News" nationale, qui concerne, n'en déplaisent aux Hauts-Normands, bien + de personnes et donc d'audience oui. France 2 par exemple a basculé en édition spéciale à 12h30 et tenu l'antenne en direct jusqu'à + de 16h apparemment, il fallait toute la rédaction sur place! plus prosaïquement, on est tout simplement NULS en France (collectivement, acteurs privés, autorités publiques, médias, grand public) sur tout ce qui concerne l'alerte aux populations. Mais vraiment, pour avoir passé 3j d'étude à Avignon avant l'été sur le sujet avec des spécialistes de la question, la comparaison avec les exemples belges ou québécois nous renvoient véritablement à notre niveau d'incompétence, pour diverses raisons: une incapacité latente de prendre conscience de l'événement quand il se déclenche et même dans les premières heures (regardez la réaction surréaliste de l'industriel hier soir, 36h après l'événement!, toujours aussi incrédule sur l'origine de l'accident et les conséquences!). Par définition, un accident est un événement inattendu, la sidération (réaction humaine normale) ne doit pas entraver le raisonnement et les décisions qui s'imposent. une dilution totale des responsabilités: si l'industriel ne balance pas les sirènes quelques minutes après le déclenchement de l'incendie, c'est aux autorités de le faire via les sirènes SAIP - mais non, il faut attendre presque 5h après le début de l'événement pour que le Préfet appuie enfin sur le bouton. Les spécialistes du sujet que je suis sur Twitter étaient consternés, rien de ce qui devait être fait n'a été fait. Bien la peine de faire des exercices! Sachez par exemple qu'en Belgique, c'est la responsabilité d'un homme (oui, un homme et un seul pour tout le territoire) de prendre la décision d'alerte. S'il se trompe un jour, il assumera, expliquera son choix à l'aune des informations dont il disposait à ce moment-là. Et sauf erreur manifeste d'appréciation, on ne lui coupera pas la tête pour autant. une peur-panique de tous les acteurs de provoquer... une panique justement. Comme si les gens allaient se précipiter en dehors de chez eux, courir vers l'incendie ou se jeter dans la Seine? De plus, nous n'avons pas dans ce pays la culture de l'évacuation. Alors oui le confinement était peut-être la meilleure solution immédiate, le temps que le jour se lève, mais après il faut engager les moyens nécessaires pour mettre véritablement les populations à l'abri. cette peur-panique de la panique généralisée a une conséquence extrêmement fâcheuse en terme de communication: le premier réflexe des autorités est de MINIMISER l'événement, en attendant d'avoir toutes les informations possibles. Alors qu'au contraire, il faudrait communiquer tout de suite sur ce que l'on sait ET NE SAIT PAS ENCORE, organiser des évacuations ciblées en affichant clairement le principe de précaution (comme il existe une part d'incertitude - ie, un risque), on évacue, mais cela ne signifie pas qu'il y a un danger létal immédiat. A l'heure des réseaux sociaux, ce type de communication est vraiment catastrophique, puisque évidement propice à mon premier commentaire... côté grand public, c'est pas glorieux non plus: nos concitoyens sont toujours aussi mauvais pour comprendre une notion de risque, d'incertitude, de probabilité. On en parle depuis des années sur ce forum: alors que la carte de vigilance existe depuis 18 ans quasiment jour pour jour (lancée le 1er octobre 2001), vous savez tous par vos entourages que les gens la considèrent soit comme une carte d'alerte ("il va se passer tel phénomène dangereux"), soit comme un jouet sans intérêt des autorités et de MF pour se couvrir ("de toute manière ILS se trompent tout le temps, ça sert à rien"). En résumé, il en va des catastrophes naturelles comme celles industrielles : on n'apprend pas de nos erreurs. Au contraire on ne cesse de les reproduire, et au passage la défiance des populations ne fait que croitre. C'est vraiment affligeant.
  7. 25 points
    Pas forcément une bonne nouvelle : dans ses études, Cohen a beaucoup travaillé sur des corrélations basées sur la vitesse de progression de l'enneigement (voir ici par exemple), et a mis en avant le fait que plus l'enneigement progressait vite (on part de bas et on fini haut), plus l'hiver avait le potentiel d'être dominé par des conditions AO-. Et donc inversement, que si l'enneigement plafonne en octobre (comme ici), ce serait plutôt du AO+, davantage propice aux hivers doux. Cela étant, soyons complet, ce lien de causalité est loin de faire l'unanimité. Je vais faire un peu de radotage par rapport à ce que j'ai déjà pu dire dans les topics des années passées, mais plus le temps passe et moins je suis convaincu de la validité de ces comparaisons avec des situations datant d'un "climat d'avant". Loin de moi l'idée de prétendre qu'on devrait jeter à la corbeille ce genre d'approches statistiques, ou que le travail de Saunders sur la NAO de vaut pas un clou. Mais si on prend l'exemple de cette étude, de ce que j'ai regardé vite fait aucune des années de référence comparative n'avait eu lieu alors que le nord de l'Océan Pacifique atteignait le seuil d'anomalie +0.8° en température de surface en octobre. Coucou le "blob" qui est revenu, on devrait taper quelque part entre +1,5° et +2,0° d'anomalie en cet octobre 2019 dans cette zone. Dans la grande machinerie hémisphérique des échanges climatiques hivernaux, Béring est l'une des zones les plus actives et ce qu'il s'y passe peut influencer le Groenland / Terre Neuve en deux à trois jours, et l'Atlantique nord en cascade le lendemain / surlendemain. On peut avoir les mêmes analogues sur pas mal de critères traditionnels, mais quelle confiance accorder à une vision "mêmes causes - potentiellement mêmes conséquences sur la NAO" quand vous rajoutez une cause nouvelle qui n'était pas dans l'équation de départ, et qui se résume à rien de moins qu'un degré et demi sur un bassin océanique majeur ?
  8. 24 points
    Quelques Et quelques unes des miennes Et le dernier juste derrière la résidence à 350m car tonnerre immédiat après l'impact. Du bonheur !
  9. 23 points
    Bon je reprend mon message que je voulais poster dans le sujet du mois d'avant mais ayant mis un peu de temps à l'éditer, 0h00 est passé donc pas pu le poster: Nouvelle belle journée en Nord Ardèche avec un soleil généreux tout au long de la journée malgré quelques nuage à la mi-journée ayant disparu ce soir. Coté température c'est encore bien agréable pour une fin Septembre: Tn: 13.8°C. Tx: 23.2°C J'ai qu'une parole: Puy de Pariou Massif du Mont Dore Cette hypothèse m'a effleuré l'esprit car en partant de Clemront pas de tel nuage juste un truc dans le genre ci dessous avant qu’une couverture nuageuse arrive.
  10. 23 points
    Oui on vous suit avec mon collègue ;-). J'en profite pour vous remercier tous, pour votre réactivité et pour le partage des infos :) . Un grand merci.
  11. 23 points
    Même si on quitte les frontières nationales de ce topic, côté Italien vers Gênes ce fut une dimension orageuse extrême avec un déchainement des éléments vraiment palpable. Vers 01h une cellule prend littéralement forme face à nous et nous bombarde en l'espace de quelques minutes, la magie de Gênes prend place... Et puis d'un coup, sans prévenir (comme toujours, sinon bien entendu on aurait cadré plus à droite 🤣) Photolive: https://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-248257-furie-genoise.html Rendez vous compte, même à f14 les impacts sont à la limite de la saturation ! Et je suis à l'ultra grand angle, je vous laisse imaginer la distance de ces monstres... Aucun éclaircissement de l'avant plan n'a été effectué, vous avez là une bonne idée de la quantité de lumière et d'énergie phénoménale produite au moment de ces impacts surpuissants, tombés en simultanée. La puissance du tonnerre, caverneux et résonant fut sans équivoque. Une persistance rétinienne de plusieurs centaines de ms suite à cette salve. La situation dans le secteur est critique, ce sont 300 à 500 mm qui se sont déversés à Arenzano et ses communes limitrophes (voire même localement plus). Vraiment extrême ! Je peux vous assurer que les routes pour rentrer étaient à la limite de l'impraticable, j'avais l'impression d'être en aéroglisseur par moment A Nice, réveillé à plusieurs reprises par le tonnerre ce matin, impossible de récupérer correctement dans cette région Environ 40mm tombés au pluvio, presque ridicule comparé aux torrents d'eau aperçu cette nuit.
  12. 23 points
    Justement, le modo fait ce qu'il veut, il impose ses règles et surtout ne se les applique pas à lui-même #censure #dictature Non mais + sérieusement, la carte couvre toute la moitié Nord du pays, je ne vais pas la publier sur chacun des topics régionaux - le topic hebdo sert aussi régulièrement à ça, raison pour laquelle il reste d'ailleurs ouvert tout au long de la semaine en question.
  13. 22 points
    Il l'a fait, j'ai RDV avec lui pour soigner mon vertige. Deux groupes ce matin, ceux qui ont pris la navette et ceux qui ont monté par le chemin des muletiers dans le brouillard et sous la bruine. Arrivé au sommet, nous retrouvons le reste du groupe à l'abri, je n'ai pas retenu tous les noms (désolé), à droite Ivoire42 et Paparazzi : Miss Un_Mauzunois, Laurent15, Un_Mauzunois, le terrible Sylver19 : Iris de la Loupette et Capou : Neness064 contre la fenêtre : C'est l'heure de l'apéro, on ne manquait de rien ! Edd nous a rejoint à droite de Laurent15 : La Lozère est arrivée aussi, à gauche , Maeva de dos à droite : Le refuge est devenu privatif Infoclimat : Pendant ce temps, cela ne se lève pas, mais le rosé est passé de 4 bouteilles à deux : Après un repas frugal, digestifs : Dessert creusois rapporté par Paparazzi et dessert du Président : Peu de temps avant la descente, on aperçoit Maeva qui joue avec Harley la chienne de Paparazzi : On la voit mieux : A la descente 3 groupes : navette, chemin des muletiers et pour nous chemin des chèvres, suivant les locaux, il y a une superbe vue derrière : Malgré une météo Ralalesque, superbe rencontre avec une très bonne ambiance, à renouveler !
  14. 22 points
  15. 21 points
    Bonjour, Temps ensoleillé globalement aujourd'hui dans les monts Dore et monts Dômes après les nuages du matin et avant la bruine en cours (à Pessade). Quelques images matinales : La chaîne des Puys encore endormie : L'aurore en direction de la Limagne : le lac du Guéry : Quelques couleurs d'automne : Bonne soirée
  16. 21 points
    Slt , 28,8 mm hier, 30,4 mm aujourd'hui. Neige fondu au pas de Peyrol avec 2 degré au tank quand j'y suis passé sur la route du retour et passage dans la vallée du Falgoux avec de nombreuses cascades .
  17. 21 points
    Bonjour à tous, Le début topic est actuellement très incertain. Cette incertitude s'explique non pas par une incertitude dépressionnaire sur l'atlantique mais sur une incertitude du comportement dépressionnaire du côté de la Scandinavie. En effet, quand on compare GFS, CEP, GEM tous les 3 avec un scénario différent : CEP part sur une idée de zone barocline sur la France, la pulsion anticyclonique est totalement aplati à cause d'une liaison des activités dépressionnaires, temps humide au nord, plus sec au sud, de saison en température: GFS lui n'a pas cette liaison dépressionnaire prononcé, la pulsion anticyclonique monte légèrement en direction du Royaume-Unis et il se lie très légèrement au faible anticyclone au nord de l'Atlantique, un temps sûrement plus sec mais encore de saison, plus doux vers le SO que vers le NE: GEM pour sa part lui voit une liaison totale de la pulsion anticyclonique à l’anticyclone assez puissant au nord de la Scandinavie. Ceci amènerait un flux de nord, ou NNE avec le creusement dépressionnaire en méditerranée , temps sec mais froid pour la saison : L'élément clé est donc l'activité dépressionnaire nord est Européenne et l'anticyclone nord atlantique/ nord scandinave. Les conséquences sont par la suite fort justement partagés avec dans le cas de GEM un écrasement anticyclonique et un temps anticyclonique doux. Dans le cas de GFS on a un déplacement du système atlantique vers l'Europe de l'ouest donnant un temps fort humide et frais. CEP lui aussi voit se déplacement mais avec une dégradation de cette activité dépressionnaire qui deviendrait plus faible et donc un simple petit talweg concernerait la France: Tout ceci explique les fortes variations que l'on peut voir sur les ensembles en terme de scénarios. Le scénario GEM semble plutôt isolé, avec en général des scénarios quand même plus à tendance légèrement humide au nord et plus sèche au sud: Personnellement je pense que c'est un scénario GFS ou CEP (assez proche) qui sortirait, mais de faibles décalages peuvent avoir de grosses conséquences sur la France, tout se jouera sur la liaison ou non des deux activités dépressionnaires. Par la suite le glissement du système atlantique est très probable, par contre la façon dont CEP dégrade l'activité dépressionnaire me semble trop fort, GFS lui la surestime peut être un peu trop. On va probablement vers une semaine à peu près de saison en terme de température mais au niveau des précipitations on pourrait démarrer sur une semaine plus ou moins sèche selon les régions puis aller vers un temps de plus en plus humide ensuite. Bonne journée Gugo
  18. 21 points
    La rencontre vue de loin et sous l'angle "Lilian" P....n ! qu'est ce que je fous là Tiens je cherche...je crois que je vais m'en faire un Hum...non, ils ont l'air costauds ces deux-là Ouais, ouais c'est ça…. l'autre dehors je vais me le faire Bon ça c'est fait, et d'un… Au fait Sebaas il arrive ou pas ? Ce qui est sûr vu les paluches du gars c'est que j'aimerai pas m'en prendre une EDIT Pas taper Lilian, hein ?
  19. 21 points
    Bon trip de notre Président !!! Y'avait pas que de la pomme !! 🤣
  20. 21 points
    Une bien belle journée pour ces Rencontres Massif Central 2019 ! Ha désolé j'ai cliqué sur le mauvais lien, là c'était lundi dernier. Aujourd'hui, c'était plutôt comme ça : Mais aussi comme ça : Mais bon, comme on n'est pas du genre à se laisser aller, c'était aussi et surtout comme ça !!! Super journée en tous cas !! Et les Icéens du MC, on pourra pas dire qu'ils craignent le froid, la bruine, le brouillard et le vent ! C'est pas ça qui va les arrêter !
  21. 21 points
    Ça doit être pourtant le plus froid de ces 30 dernières années 😁 Espérons que ça ne soit pas le plus froid des 30 prochaines années 😓😓😓
  22. 20 points
    Sacré orage en effet, voici ma petite série ! Et le dernier, tombé à 600m !
  23. 20 points
    Oui, on a juste : - un risque de lames d'eaux autour de 100mm en 24h entre jeudi soir et vendredi soir sur NE34, 30 et 07 - un risque de lames d'eaux autour de 200-250mm/48h sur ce même 07 et une partie du 30/48 pour samedi/dimanche. - un beau potentiel sur 06/83 pour lundi (ce n'est pas ma zone de prédilection donc je m'attarderai pas dessus). - un risque de lames d'eaux supérieures à 100 mm très étendu entre 34 et Catalogne pour mardi/mercredi, voire une belle zone avec des cumuls compris entre 150 et 300mm, c'est encore loin donc la fourchette est large. - un coup de mer envisageable entre mardi soir et mercredi sur les côtes du Roussillon. Une semaine banale après tant d'agitation depuis un an
  24. 20 points
    Parmi les victimes, il y a des secouristes volontaires, emportés il me semble par l'eau hier. Les autres probablement due aux inondations en effet, les images sont sans équivoque ce matin. CP3 ==> Je n'ai pas entendu parlé autant de coupures sur Tokyo, mis-à-part l'Ouest de la préfecture de Tokyo, montagneuse mais peu peuplée. Les coupures ont évidemment touché ces zones, comme pour Yamanashi et Nagano, mais aussi Chiba. EDIT : https://www3.nhk.or.jp/news/html/20191012/k10012125411000.html 140 000 foyers, MAJ 14h, cela compte le GRAND TOKYO, c'est à dire la ville elle-même + Chiba, Saitama, Yokohama... Je suis ce matin allé faire un tour à vélo par ce ciel bleu, ma zone a été grandement épargnée par les vents, peu de dégâts, à part des branches fragiles. Je suis allé sur les digues de l'江戸川 / Edogawa, la rivière qui sépare Tokyo/Saitama de Chiba-ken. Cette rivière est alimentée en amont par la 利根川 / Tonegawa, qui prend sa source dans la préfecture de Niigata il me semble. Cette dernière ayant bien gonflé hier, les répercutions sur Edogawa ont été rapides avec une crue à 7m + et une alerte durant la nuit sur les téléphones pour les riverains car on craignait un débordement. Crue : Niveau normal : ---------------------------------- Crue : Niveau normal : ----------------------------------------------------- Actuellement, son niveau est à 6.81m, les digues font de 8m à 13m selon les endroits. De nombreux terrains de golf/baseball habituellement utilisés les WE sont sous les eaux actuellement (google earth vue ajoutée). La seconde vue, c'est une petite rivière, liant Tonegawa à Edogawa, séparant la ville de Noda à celles de Kashiwa et Nagareyama. La profondeur habituelle est de 20 à 60cm, les étudiants de l'université d'à côté s'y réunissent souvent. Les 7 mètres de crue ont fait disparaître la zone. Sur la dernière photo, je voulais montrer les pompiers de la ville, il y en avait beaucoup, surveillant la digue. S'il avait continué à pleuvoir ici ou en amont, ça aurait été dangereux ! Sinon, un tweet pour faire visiter le système de stock d'eau souterrain, qui a fonctionné hier : https://twitter.com/gaikaku_guide/status/1183185872839004160?s=20 --------------------------------------------------------- En ce qui concerne le typhon, je pense qu'on a eu de la chance qu'il traverse une zone un peu moins chaude avant de rentrer sur les terres, montrée avec la flèche bleue : C'est un courant océanique habituel, qui aura probablement réduit la puissance des vents du moins de ce typhon. Petit time-lapse du barrage de Yanba : https://twitter.com/o_nyam/status/1183079051319111680?s=20 Voilà pour cet épisode, le ciel était clair ce matin, j'ai pu voir le mont Fuji assez facilement, je mettrai peut-être une photo dans la soirée sur le topic Japon que "je tiens".
  25. 20 points
  26. 20 points
    B'en vous avez pas traîné pour poster les photos de la journée ! P'tite contribution : @Ralala78 (au premier plan) et @sylver19 étaient ravis de cette ambiance océanique typique ! Paysages brouillés... Au fond @Ralala78 et @el'bougnat J'espère que tout le monde est bien rentré. Bonne soirée. Fred
  27. 19 points
    Journée calme, nuageuse, humide, fraîche. J'étions à la promenade autour du mont "Couyaud", vers Vindiolet, petit village très accueillant ma foi : J'y suis pas resté ! Mais bon.. ça faisait bien envie quand même. Pas beaucoup plus de 10°C dans les bois, et pas mal de cueilleurs de champis cachés sous les sapins. Ça fait plaisir en tous cas de sentir cette humidité en forêt. Et quelques lumières de fin de journée :
  28. 19 points
    Avec le soleil c'est encore mieux 😍, bien doux également cet après-midi avec une Tx de 15.1c, l'automne à son meilleur:
  29. 19 points
    Si tu cherches des volontaires pour tes études de débit ... 😁 Belle journée ici, avec une nuit relativement douce pour la saison, vent de S présent mais moins sensible que dans certains coins du MC. Tx de 23.6°C, Ta de 22.3°C. N'ayant pas eu trop le temps cette année de vérifier les donnée pluvio de ma VP2, j'ai réinstallé mon pluvio manuel juste en dessous de celle ci. Pour info, pluvio acheté il y a un moment dans un magasin de jardinage, de type Pierron, pour un budget assez correct ( Moins de 50€ ). Photos : ( c'est le bordel autour, je suis en train de démolir la piscine et la terrasse qu'il y avait autour ) : Et une dernière photo, vous avez tous le bonjour de Sisco, mon " petit " chiot de 8 mois 😉 :
  30. 19 points
    Bonjour, petite MAJ à 10h actuellement : - Il pleut, il pleut beaucoup, la centaine de mm déjà dépassée dans beaucoup d'endroits dans la région de Shizuoka et Yokohama. Depuis que je suis au Japon, c'est une première pour moi autant de grains/fortes pluies en continue. En violet, c'est le nouveau (et max) palier pour les glissements de terrain. Ici on voit l'extrême Ouest de la préfecture de Tokyo, très montagneux (et magnifique par beau temps). Explications ici : https://www.jma.go.jp/en/doshamesh/ Ci-dessous, la simulation de la trajectoire du typhon, avec les vents (m/s) et les pluies modélisés : Niveau vent, de bonnes rafales se font sentir sur la pointe Sud (Irozaki) de la péninsule d'Ise (117km/h enregistré ce matin). Webcams à suivre : https://www.youtube.com/watch?v=RdS5vaKwmPU https://www.youtube.com/watch?v=CWNjN2bYzsA https://www.youtube.com/watch?v=avPSYEq5MlA (très calme Shibuya, un samedi matin ...) https://www.youtube.com/watch?v=_-_chbKI3LU (vue sur l'océan à Kanagawa) https://www.youtube.com/watch?v=7mdrz2DCyQQ (pareil, à Chiba) https://www.youtube.com/watch?v=7HEK0Oqopj0 (Odawara) https://www.youtube.com/watch?v=z99a3R9uDXw (Fujisawa, ville côtière, vue sur une rivière qui accumule les énormes quantités tombant dans les terres). ----------------------------------- Une tornade observée à Ichihara, préfécture de Chiba, sous un grain : https://www3.nhk.or.jp/news/html/20191012/k10012124721000.html Coupures d'électricité pour 9200 foyers... il n'est que 10h : https://www3.nhk.or.jp/news/html/20191012/k10012124571000.html En bleu = pas de coupure, en rouge = dans l'heure, en vert =il y a au moins 1 heure, en jaune = il y a au moins 6 heures. Les niveaux montent : MAJ 11h30 : Hakone 452.5mm, Yugashima 468mm. MAJ 12h : Pour la tornade de ce matin, beaucoup de dégâts sur sa trajectoire, un mort et 5 blessés : https://www3.nhk.or.jp/news/html/20191012/k10012125051000.html?utm_int=news_contents_news-main_001 MAJ 14h : Quelques records de pluie en 12 heures battues, les inondations commencent à prendre de l'ampleur dans certains coins. Les données ont commencé dans les années 70, les records quant à eux datent d'une dizaine voire vingtaine d'années. Toutes les préfectures sont touchées : Gunma, Saitama, Tokyo, Kanagawa, Shizuoka, Mie. MAJ 15h : Le typhon continue son avancée, niveau pluie ça ne se calme pas, au point de devoir faire un lâcher de prévention du barrage de Shiroyama à 17h https://www3.nhk.or.jp/shutoken-news/20191012/1000037883.html La rivière Sagami a atteint un niveau critique, à la limite de déborder des digues https://typhoon.yahoo.co.jp/weather/river/8303070001/ RECORDS PROVISOIRES sur 24h :
  31. 19 points
    Ballade à l'étang de Chancelade avec les chiens cet aprèm, sous un ciel bien chargé lâchant quelques faibles ondées et surtout pas mal de vent. Dans les sous bois, mis à part quelques amanites et fausses girolles, c'est toujours bien calme... Il est tombé près de 7 mm depuis la nuit dernière, le cumul depuis le début du mois atteint 35 mm. Depuis le 22 septembre, j'en suis à 72 mm, à peu de choses près le cumul d'un mois d'automne moyen. C'est encourageant, maintenant il faudrait que ça s'inscrive dans la durée et qu'on ne se retrouve pas en novembre avec 1030 hpa et 20° pendant 3 semaines... Car si les prés ont reverdit et que l'herbe du jardin pousse presque aussi dru qu'au printemps, concernant les arbres les dégâts sont là et je pense que pour la plupart des hêtres qui ont perdu brutalement leur feuillage courant septembre, c'est fini. J'ai cassé quelques branchettes ici et là et à chaque fois, c'était complètement sec. Ils ont résisté vaillamment à tous les excès depuis 2003, mais il faut croire qu'en 2019, les 2 canicules monstre suivies des 41 jours à 7 mm entre le 12 août et le 21 septembre ont entrainé la mort subite de 10 à 20% des hêtres du secteur (à vue de nez). Pour terminer sur autre chose que la dépression face à l'inéluctable, belle découverte avant le dîner, en trainassant dans un pré fraichement pâturé : Toute la famille a été décapitée et grillée à la poêle, même le petit dernier ! Sans pitié 😋
  32. 19 points
    Y'a déjà eu pas mal de photos, mais voici maintenant le déroulé exact de cette soit-disant rencontre météo, qui était en fait un véritable repaire de malfrats. Il est temps de rétablir quelques vérités Tout d'abord, au départ du TGV Auvergnat, il y avait foule, on a frôlé l'émeute ! Arrivé au sommet, une vue magnifique ! Le seul moment où, personnellement, j'ai entendu parler de météo : Arrivé à l'air de pique nique, je concède que la vue vers le Sud était un peu bouchée : ... par contre une vue de rêve vers l'Est ! Ensuite, et c'est la que les avis divergent : le décor de la salle de pique nique me rappelle soudain le boulot L'instant est grave et la plupart des participants s'interrogent. Des groupes de réflexion se forment pour décider de quoi on va parler .... Certains entrent en méditation! Et soudain le déclic : c'est l'heure de l'apéro !!! (cette photo est un montage, c'est pour illustrer ) Aussitôt un trafiquant international de pineau se mêle au groupe : On réussit quand même à dresser le couvert ! Un peu à l'écart, des individus suspects dealent du cèpe : Deux touristes Mauzunois tentent une infiltration : Un certain L.....t15 tente désespérément d'atteindre la bouteille de rosé ! Et finalement se rabat sur un alambic venu du 78. Finalement, un groupe, dont je fais parti, part chasser les chèvres, mais sans savoir pourquoi !? La suite ? ...ben je ne m'en rappelle plus, mais j'attends impatiemment la prochaine
  33. 19 points
    Une personne très bien informé. Je ne dirais pas son nom, et puis l’orientation des bulletins sont clairs, non ?
  34. 19 points
    Belle conjonction Lune-Jupiter ce soir: On voit également les lunes joviennes, de gauche à droite: Ganymède, Io, Europe, Callisto.
  35. 19 points
    Bonsoir Les conditions climatiques ont suivi une évolution spectaculaire aujourd'hui; ciel bleu et clair ce matin, avec des nuages bas plus au Nord ( à quelques kilomètres a peine) et déjà au loin on pouvait voir des cumulus ( et même cumulonimbus sans doute) de manière assez hallucinante pour la saison. Le front s'est rapproché rapidement; avec des nuages bien présents dés la mi journée, mais aucune précipitation avant 16 h 45 . Là, séquence spectaculaire, avec du vent, des grondements, et même de l'eau, déjà 3 mm pour Octobre! Ciel bas et gris désormais, mais pas de pluie. Ce matin, 6°c seulement, 20°c en début d’après midi; et chute brutale vers 17 h, 11°c ce soir. Magnifique lumière ce matin: Le front se rapproche; vers 13 h: La salade de ces dames est servie:
  36. 18 points
    Un temps agité attend notre pays pour une semaine, avec des pluies pour tous, davantage au sud, dans une ambiance temporairement ventée. Excepté une petite baisse du thermomètre en tout début de semaine, la masse d'air restera douce mais le vent et/ou l'humidité pourront amener une sensation de fraîcheur désagréable. Le prochain week-end pourrait contraster avec celui-ci, avec un temps sec et doux. Situation générale : une dynamique forte L'analyse de GFS lundi 14 octobre : Le week-end précédent (12-13/10), une forte cyclogénèse sur le Canada a généré un oméga, une structure formée par une pulsion chaude (H, hauts géopotentiels) en direction du nord et, à son pied, de chaque côté, deux incursions froides (bas géopotentiels) : à l'ouest, celle du Canada (B1), et, à l'est, aidée par le flux de nord sur le flanc est de la pulsion chaude, la cellule (B2) s'est initiée sur le Groënland avant de se diriger lentement vers l'Irlande durant toute cette semaine. C'est l'évolution de ces éléments (H et B2) qui va nous intéresser ces prochains jours. Accessoirement, on y retrouve le thalweg (T) au large de la Bretagne qui aura piloté la dégradation du début de semaine. Ce week-end, un vigoureux thalweg « sort » du continent nord américain et permet à la pulsion chaude de reprendre vigueur. B2 est repris par le gros noyau du vortex polaire non sans lâcher une goutte froide (GF, sur la Bretagne) prolongeant la vie de B2. En saison intermédiaire, ces grands mouvements méridiens (du nord vers le sud et du sud vers le nord, dits « de balanciers ») sont potentiellement très énergétiques. Nous sommes placés sur le quadrant est de la GF (reste de B2), générant ainsi un flux de sud humide et doux sur notre pays, boosté par le flux pseudo-polaire sur le flanc est de (H). De fait, la prévision est difficile car si la synoptique est cernée, cette forte dynamique a la capacité de fortement moduler ces interactions et, par voie de conséquence, le temps sensible. À ce jour, voici ce qui est prévisible : Week-end pluvieux Au sol (lignes blanches ci-dessus), la tendance est dépressionnaire. La situation est complexe avec plusieurs fronts successifs générant des minimas secondaires de pression pilotant plusieurs zones pluvieuses que le modèle britannique matérialise ainsi : Autre vue via la carte de Température potentielle équivalente (Theta-E), on retrouve samedi le front froid, très long, des Açores jusqu'aux confins de la Russie, entre air froid postérieur et air doux antérieur. En traversant notre pays depuis le nord-ouest, ce front apportera des pluies significatives, notamment du centre-ouest aux frontières belgo-luxembourgeoises grâce au creusement d'un minimum secondaire près des côtes gasconnes advectant un surplus d'humidité disponible à la condensation. Cela se traduit par un cumul pluvieux plus important sur la partie ouest du front : Le sud-ouest resterait à l'écart, à l'abri des Pyrénées, formant un obstacle au flux de sud-ouest. À l'avant, des pluies durables et localement orageuses affectent la façade est du pays, des Cévennes au Jura et aux Vosges, guidé par un flux très humide de SW, de Gibraltar à la Baltique. Sur ces régions, le vent de sud à sud-est sera sensible. Ces pluies pourraient s'intensifier ou, à tout le moins, perdurer, dimanche. Dimanche donc devrait voir le début de l'isolement de B2 en goutte froide (GF). Le complexe frontal ondulera, toutes les régions connaîtront un (ou des) passage pluvieux, souvent sous forme d'averses plus ou moins fortes. La matinée serait plus agréable en allant vers les côtes de la Manche avant l'arrivée là aussi de nouvelles pluies. Avec un resserrement temporaire du gradient de pression, le vent s'intensifiera en gagnant progressivement l'ensemble du territoire en partant du sud-est : de dominante sud sur les deux-tiers ou moitié sud-est, de dominante nord ailleurs. Lundi : on se calme Lundi, l'air froid visible sur l'océan sur la carte des Theta-E aura envahit la France, réduisant les précipitations. Les pluies de moindre intensité se limiteraient d'une part aux régions s'étendant du Val de Loire au Centre et jusqu'au Nord, en relation avec une occlusion résiduelle, et, d'autre part, sur l'extrême sud-est où l'air froid ne s'aventurerait pas. Le vent serait encore présent du centre au nord-est, en mollissant. Côté mercure, les températures baisseront un peu. Un milieu de semaine contrasté : pluies durables au sud, éclaircies dominantes au nord Mardi et mercredi, la GF se sera isolée sur la péninsule ibérique. Son placement et son intensité exacts sont encore incertains mais le flux devrait basculer au sud et à l'est advectant douceur et humidité par la Méditerranée. De fortes pluies sont ainsi attendues sur une grande partie de la moitié sud, principalement sur l'ouest du Languedoc et le Roussillon où le risque de forts cumuls, à cette heure, ne devrait pas être négligé. Le vent sera également de la partie où les rafales pourraient atteindre les 80 km/h. Plus au nord, sous un flux d'est à nord-est faible, le temps devrait rester sec. Les températures, de 5 à 10°C mardi matin et de 12 à 17°C l'après-midi, gagneront quelques degrés mercredi à la faveur de l'afflux de douceur en provenance des régions méditerranéennes. La moyenne de l'ensemble d'IFS pour la journée de mercredi mais où le risque de cumuls remarquables est présent, les valeurs ne représentant qu'une moyenne lissée : Jeudi, la GF maintiendrait une influence sur l'extrême sud, avec des pluies encore marquées sur le sud-est, s'évacuant lentement vers l'est, et près des Pyrénées. Vendredi, la GF tournicoterait encore en Méditerranée, maintenant un temps possiblement pluvieux sur les régions la bordant. Vers un week-end doux et ensoleillé ? Pour le week-end, les conditions anticycloniques devraient dominer, apportant un temps sec et doux.
  37. 18 points
    Une vingtaine de mm pour les pluies d'hier sur l'embrunais. La limite pluie neige a tardé à descendre, ce matin les sommets étaient poudrés au dessus de 2500m, un peu plus bas vers le Queyras. Sur les Écrins au dessus de 2900m cela semble plus sérieux. Les couleurs d'automne sont rayonnantes en ce moment avec des mélèzes aux couleurs d'or, comme cette après midi, pas très loin de Vars
  38. 18 points
    Couverture nuageuse "coupée au couteau" capturée lors d'un vol entre Denver et Tulsa ce 15 octobre. https://twitter.com/WxZachary/status/1184189534789160960
  39. 18 points
    Allez, avant d'aller somnoler quelques petites heures !
  40. 18 points
    Matinée bien fraîche (autour de 7°C) mais après-midi plus doux avec de belles éclaircies (14,5°C). Peu de vent ici. Ciel couvert côté Forez, dégagé à l'ouest et au sud. Balade très automnale et fort agréable sur les hauteurs (modestes : 628 m au "sommet") du Petit Mauzun, tout en forêt.
  41. 18 points
    Bonjour à tous. je vous lis tous depuis plusieurs années et j’ai décidé enfin de lancer et d’apporter la faible contribution. En Creuse à côté de Gueret 25mm depuis ce matin.
  42. 18 points
    Un petit tour au Puy-de-Dôme en fin d'après-midi - j'avais un truc à faire dans le coin, il faisait grand beau, je me suis dit, tant qu'à me taper une heure de route, autant aller galoper un peu. Chemin des chêvres depuis la gare du train panoramique à l'aller, et retour par les muletiers et le grand chemin qui revient depuis le col de Ceyssat à la gare. (Cf. mes remarques concernant ces itinéraires dans la section rencontres du MC) Autour de 20°C au soleil mais beaucoup plus frais à l'ombre et en forêt. Bien plus frais vers 19h quand j'ai regagné l'automobile. Un peu de monde là-haut, mais c'est très relatif (relatif à mes critères) - d'après des habitués, c'était plutôt : y'a personne, ça fait du bien cette solitude (ha bon ? Venez donc en forât Livradoise vous verrez Les photos ici : https://flic.kr/s/aHsmHosVEq Les brebis en sortant de la forêt avant la dernière grimpette par le chemin des chêvres : Sinon, bordel, mais qu'est-ce qu'ils courent les gens là-bas. Sur le chemin du col de Ceyssat au parking de la gare, j'ai croisé au moins 30 joggeurs (??) et dans les rues de Royat, Ceyrat et Beau mont, y'en avait partout sur les trottoirs. Ça m'a paru bizarre. Ils vont quelque part sans doute, mais où donc ? Et pourquoi courir ? Ils ont pas le temps, marcher c'est trop lent ?
  43. 18 points
    Bonjour, Plutôt frais ce matin ici, avec une mini de 7.3°C. Coté pluviométrie c'est pas folichon, 22mm pour ce mois, et 335,2mm pour l'année. Quelques photos de mon séjour en Turquie, lors d'une randonnée en quad, entre mer et montagne : Bonne journée
  44. 17 points
    Journée exceptionnelle aujourd'hui en montagne avec un temps sublime dotée d'une belle mission d'inventaire et de cartographie des tumulus de la nécropole de la Croix de Baptiste entre Allanche et Vèze, sur le versant oriental du Cézallier. De la solitude, du soleil, le bruit des cloches et surtout un site archéologique exceptionnel, je me suis vraiment régalé; voici quelques clichés de cette sortie: Le brouillard sur la vallée de l'Allanche avec vue sur le Peyre Arse et le Puy Mary au troisième plan Un belle aveyronnaise Les éoliennes du col du Baladour entre Allanche et Massiac Le signal du Luguet avec les pieds de myrtille qui rougissent franchement La motte castrale de Fortunier à Vèze avec les vestiges du village médiéval qui se développe à ses pieds Un des tumulus de la Croix de Baptiste
  45. 17 points
    Bonjour ,en lozère le soleil est revenu aujourd'hui aprés deux jours bien maussade avec un tout petit peu de bruine ( 1mm ). tn de 5 ° c ta de 13 ° c Une photo de l'état des pins sylvestres au col de Goudard aprés avoir subit les chenilles processionaires l'année dernière puis la grèle au mois de juin et enfin un gros stress hydrique cet été et cet automne !
  46. 17 points
    Je viens de faire 700 km d'autoroutes avec un morceau de plexiglas faute de vitre dispo chez Carglass - j'envisage sérieusement de doubler les taxes d'habitation et foncière à Saint-Yrieix-le-Déjalat. EDIT; merci @TreizeVents pour la correction du plan cadastral (double de terrain et la blinde en valeur locative comme on a dit )
  47. 17 points
    La soirée du 1er octobre 2019 m'a offert une belle surprise orageuse au sein d'un automne décidément trop calme sur nos régions languedociennes. Vous allez voir que la capture de la foudre ne tient parfois à pas grand chose et qu'il faut une bonne dose de chance et de persévérance ! Les orages étaient prévus et ils ont été au rendez-vous. C'est toutefois sans grande conviction que je prenais la route en début de soirée : l'activité s'annonçait plutôt faible, noyée dans la masse et le balayage orageux très rapide. Pour une fois je ne fonçais pas dans le tas, à savoir vers le piémont cévenol où les orages étaient déjà à l’œuvre dès la fin d'après-midi : je décidais de miser plutôt sur le Sud du Gard qui devait être touché plus tard dans la soirée. A la nuit tombée, le Nord de Nîmes était concerné mais rien de photographiable depuis les Costières où j'étais positionné : seuls de puissants flashs auxquels succédaient de lourds grondements lointains trahissaient la présence de quelques puissants impacts dans la masse. Rapidement j'étais enveloppé par la pluie, sans avoir pu réaliser la moindre image... Repositionné dans le secteur de Saint-Gilles, toujours sur les Costières, je commençaient à me dire que cette sortie allait être un énième fiasco, comme trop souvent cette année ! Je lançais toutefois des poses au cas ou... Quitte à être sur le terrain autant tenter le coup ! Vers 22h05 la pluie faiblissait pour quasiment cesser sur ma position quand tout d'un coup, sans aucun signe avant coureur, un impact bien net et bien lumineux surgit de nulle part tombait devant moi ! Pas de doute une jeune cellule était en train de s'activer sous mes yeux : un peu lointaine (entre Nîmes et Beaucaire) mais idéalement positionnée car sans pluie et sans nuages bas parasites entre la zone de foudroiement et moi. 22h08 : premier impact de foudre visible de la soirée. Pas loin d'être hors cadre mais bel et bien dans la boîte. Les lumières visibles à droite sont celles de Saint-Gilles. 22h09 : biiiim ! Quatre impacts simultanés (et même un cinquième hors cadre à gauche) éclairant un plafond nuageux magnifique ! En moins de deux minutes, la situation était passée d'orages très peu actifs à une situation de rêve pour la foudre. 22h10 : encore de superbes impacts de foudre ramifiés, bien nets dans l'air frais ! Les pointillés rouges correspondent à un avion venant de décoller de l'aéroport de Nîmes-Garons tout proche. 22h11 : le rythme des impacts n'est pas excessivement soutenu mais très régulier, environ 1 par minute. On distingue encore les lumières de l'avion qui poursuit son décollage. 22h12 : bouquet final avec encore des impacts simultanés. La cellule se décalait ensuite rapidement sur les Bouches-du-Rhône avec encore beaucoup de foudre mais plus lointaine et davantage noyée dans les précipitations. Quand je vous parlais de chance... Si cette cellule n'avait pas éclot à cet endroit (d'où j'avais une vue dégagée) et si je n'avais pas patienté jusqu'au dernier moment malgré l'absence d'éclairs vraiment visibles depuis 3 heures que j'étais sur le terrain je n'aurais ramené aucune image de ces orages... Alors que là, en 5 mn de folie électrique j'ai pu capturer de très esthétiques impacts : assez inespéré sous cette dégradation orageuse somme toute très classique de début octobre. En espérant quand même pouvoir assister à un véritable épisode méditerranéen d'ici la fin de l'automne !
  48. 17 points
    5/10cms au sol du coté de Tignes/Val d'Isère au delà de 2700m. C'est faible mais ça fait toujours plaisir à voir...!
  49. 17 points
    Coup de gueule. J'en ai marre de me connecter et de trouver le topic fermé par la modération. On n'est pas des enfants, on n'est plus à l'école avec les punitions générales pour quelques éléments perturbateurs, si la seule solution est de priver tout le monde de son partage de sa passion (hier soir qd je me suis connecté, j'avais envie de parler de ce qui se passait dehors), alors à quoi sert une modération qui a la possibilité de modifier et effacer les messages qui sont gênants? Bref modérateurs, pensez que si on commence à être 5 ou 10 à ne plus poster sur ce topic, il n'y aura plus de modération à faire car plus guère de messages postés... Pour ma part mon choix est fait, je me mets en retrait quelques temps, je n'ai plus l'âge de me sentir puni pour les bêtises des autres. Amusez-vous bien ceux qui restent et à bientôt j'espère (vous avez de la chance la modération, la passion est forte...) Petit test pour voir si mon message sera supprimé ou modéré, je vais quand même mettre un petit commentaire météo Nuit venteuse comme partout, vent dès la fin d'aprèm après un court passage pluvieux mais on ne pouvait pas en témoigner vu que le topic était fermé... Presque 80 km/h au max à Strasbourg Nuit douce avec ce vent, Tn en cours de 15,6°.
  50. 17 points
    Retour modeste de la pluie ici également du coté du Malzieu-Ville (48) vers 16h. à 9km à vol d'oiseau…..notre station IC locale (plus habituée à fracasser les Tn qu'à exploser les RR) indique 6mm et une Ta de 13.4 °C. Vous remarquerez son état impeccable….on voit qu'il y a des professionnels qui sont aux petits soins pour elle Le donjon et la chapelle d'Apcher La Truyère au pont de La Garde Un peu plus en aval au cirque de Paladines….dans un certain nombre de siècles millénaires ce sera le Pont-d'Arc local EDIT Nos stations IC du sud scorent enfin honorablement 28.6mm au Mas de la Barque et 31.6mm à Bauzon sur l'épisode en cours
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00
×
×
  • Create New...