Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu le plus aimé depuis le 17/10/2017 dans toutes les zones

  1. 31 points
    Bonjour à tous, I/Un début de semaine sous flux de d'OSO Lundi: Une journée où la mise en place progressive de la masse anticyclonique aurait lieu. L'énorme système dépressionnaire en atlantique favoriserait une forte pulsion de hautes pressions vers l'Europe de l'ouest. Pendant ce temps là en Europe centrale une advection froide aurait lieu avec un anticyclone scandinave présent. On notera la tendance au rattachement de la pulsion à l'anticyclone scandinave. Cette pulsion arrivant par l'OSO (ouest-sud-ouest), favoriserait en basse couche un flux OSO alors qu'en altitude la tendance serait plutôt NNO. De ce fait les températures ne seront pas encore si élevé le lundi vu que la pulsion serait plutôt éloigné et les flux ne favoriseraient pas une énorme douceur. En effet le lundi matin sur toute la France hormis les côtes on tournerait autour de 9-10°C voir 7-8°C dans l'est. L'après-midi un dégradé ouest-est au niveau des températures serait présent comme le matin. L'après midi dans l'est on dépassera à peine les 15°C, dans l'ouest nous jouerons avec les 18°C et on dépassera les 20°C dans l’extrême SO notamment dans les Landes et en Gironde. Ces différences sont dû au flux en basse couche OSO qui apporterait progressivement la douceur: On notera la présence de précipitations dans le nord qui ira d'ouest en est dans la journée et de la nuit de lundi à mardi, suivant l'avancée progressive de la pulsion anticyclonique: On voit avec les pressions-géoptentiel ci-dessous, que la pluie suivrait "la ligne" rouge-rosé principalement. Des pluies donc à l'avant du plus gros de la dorsale: Mardi: La situation continue avec l'arrivée progressive de la dorsale. Toujours sous un flux OSO en basse couche et NNO en plus haute altitude. Les températures le matin seraient sous dégradé NO-SE à cause des pluies dans le nord de la France qui favoriseraient la douceur: En journée on aurait la mise en place de nouveau d'un dégradé de températures ouest-est, avec avec 18-19°C sur le NO et 21-22°C dans le SO, dans le centre de la France environ 16°C et dans l'est on ne dépassera pas les 15°C à peine 12-13°C dans les Vosges, la Haute Marne et la Haute Saone. Des températures agréable dans l'ouest donc et moins agréable dans l'est. On notera que le pourtour méditerranéen aura sans doute des pointes à 25°C. II/Le milieu de semaine sous bouilloire dans le SO Mercredi: La pulsion prendrait place sur la France avec un flux d'ouest en haute altitude et en plus basse altitude un flux d'est serait présent. Pendant ce temps les balkans ramasseraient une advection froide avec l'anticyclone scandinave devenu anticyclone de Russie: Sous ce flux d'est les températures seraient limité sur une grande partie de la France, dans l'est on touchera à peine les 9°C le matin, dans l'ouest des températures déjà plus agréable avec 11°C sur le NO et 13°C dans le SO, sur les secteurs côtier des Landes et de la Gironde déjà 16°C quand même et avec l'effet de Foehn prêt de 16°C en Haute Pyrénées et Pyrénées Atlantique quand même. L'après midi toute la France aurait 20°C sauf les régions à l'est de la Seine où on restera sous le seuil. Dans le centre-ouest 22-23°C attendu (avec des pointes à 25°C entre le massif centrale et les alpes plutôt dans le CE donc). Mais c'est surtout l'extrême SO avec le quatuor Gironde-Lande-Pyrénées Atlantique et Hautes Pyrénées où les températures seront très élevé pour la saison avec plus de 24°C sur tous ces secteurs et 27-28°C sur les secteurs exposé à l'effet de Foehn : Jeudi: La situation serait très ressemblante à la veille, le début de journée serait dans les mêmes températures que la veille, voir même avec une fraîcheur plus prononcé dans l'est. L'après midi de même, très ressemblante à la carte de la veille on gagnerait 1°C sur les régions aux alentours de la Seine. Dans le SO les régions exposé à l'effet de Foehn on pourrait atteindre les 28 voir 29°C très localement soitu 10°C au dessus des normes. Le passage au flux de sud en basse couche devrait surtout influencer le vendredi... III/Ca bouge! Vendredi-samedi-dimanche: ...mais pas sûr que ça se passe comme ça . En effet les choses commenceraient à bouger à cette échéance. On a 3 scénarios possibles mais un qui domine clairement quand on reporte les déterministes aux ensembles. Premier scénario c'est GEM avec un écrasement de la dorsale qui aurait lieu bien plus tôt que les autres modèles, avec une dépression qui viendrait dégringoler sur nous (scénarios du FIM0z d'hier). A noter la dépression en rose serait un bout de la goutte froide en atlantique qui c'est scindé en deux plus tôt dans le topic: Le scénario FIM qui favoriserait une énorme masse anticyclonique en France (avec une douceur énorme) et en atlantique: Puis on a le scénario GFS-CEP, GFS est le plus flagrant. Le vendredi-samedi, les HPs sur la France se décaleraient progressivement en atlantique permettant de se joindre a une pulsion atlantique qui va du labrador au Groenland, alors que pendant ce temps en Europe une énorme masse de basses pressions viendrait dégringoler sur l’Europe (Est puis centrale puis...?): Et à 216h (je fais un léger hors topic^^)... Pour CEP ça serait semblable mais à un degré moins fort à cause d'une pulsion moins intense et donc un moins gros décrochement. L'image ci dessous est 24h plus tôt que la première carte GFS mais c'est là qu'on peut voir aussi d'autres facteurs perturbant, en effet on aurait un anticyclone Russe qui empêcherait de laisser place à une grosse coulée. De plus cet anticyclone favoriserait une forte anomalie froide au niveau de l'Ukraine qui attirerait la coulée: Donc CEP un cran nettement en dessous de GFS avec un gros dégradé NE-SO chez CEP qui serait présent, mais la synoptique serait la même. Les ensembles nous aident: On observe déjà que le scénario type GEM est pratiquement improbable. Ensuite le scénario FIM est présent mais en moins grande quantité que le scénario CEP-GFS. J'ai comparé la présence des scénarios (en prenant les échéance 216h car 192h peuvent être trompeusent). On note 5 scénarios FIM, 7 scénarios CEP et 9 scénarios GFS (en comptant les 20 scénarios+contrôle+DET, sans le DET et contrôle c'est du 7-7 entre CEP et GFS). Autant dire qu'il faut rester prudent par rapport à FIM mais GFS-CEP dominent et GFS à un petit ascendant quand on regarde l'ensemble GEFS. Rien de bien étonnant. Quand on regarde l'ensemble CEP pour l’Alsace on observe que l'ensemble CEP ne semble pas aussi "optimiste" que GEFS, plusieurs scénarios FIM semblent encore assez présent d'où la moyenne a presque 5°C à 850hPa, peu de scénario intense pas mal de scénario à la CEP cet-à dire sans grandes"folies" Ci dessous diagramme du même secteur pour GEFS, la moyenne est clairement plus basse: On, pourra noter qu'en fait FIM-CEP-GFS sont relié indirectement en ordre décroissant du plus chaud au plus froid selon le positionnement de la dorsale. En effet plus la dorsale est à l'ouest de l'atlantique plus il ferait froid chez nous comme sur GFS. Au contraire plus elle serait proche plus il ferait doux comme sur FIM. CEP est l'intermédiaire. Conclusion: Un début de semaine assez frais sans gros excédent de température voire même en-dessous des normes, avant en milieu de semaine un réchauffement notable où l'on aurait sur l'ensemble des températures agréable l'après midi tournant autour des 20-21-22°C en général. L’extrême SO et le CE pour leurs parts auraient des températures 10°C au dessus des normes tournant autour des 28°C. Effectivement pour le SO j'ai personnellement eu trop tendance à sous estimer la puissance de la pulsion pendant cette semaine. Pour la fin de semaine les choses restent incertaine même si les chances de la persistance de l'AF (anticyclone Français) se réduisent (on verra ce que nous disent les 12z). On pourrait voire le retour des précipitations dans l'est et en méditerranée dans le cas d'une évolution à la GFS. On surveillera tous ça mais si les tendances CEP-GFS se confirment alors le topic suivant risque d'être passionnant à suivre. Impatient qu'on puisse l'ouvrir demain! On aura plus d'indiquation après la sortie des 12z, je mets une pièce sur le scénario CEP. Je trouve GFS un peu disproportionnée tout comme FIM mais qui sait xD. Bon après midi Gugo
  2. 25 points
    Ce n'est pas forcément "excitant" car on sait par expérience qu'en cette saison, les décrochages plein nord peuvent donner de très grosses illusions si on se réfère aux masses d'air à 500 hPa, mais que la réalité c'est que près du plancher des vaches les masses d'air que l'on reçoit ont transité au dessus de plusieurs milliers de kilomètres d'océan encore bien doux. Avec au final un rendu qui va faire saliver Pablo à 1000 mètres au dessus des plages, mais qui n'est pas forcément "excitant" pour l'immense majorité d'entre nous qui vivons en plaine. Un exemple concret pas si lointain avec ce magnifique décrochage de fin novembre 2015 : Autour de 6/7° l'après-midi dans une bonne partie nord de la France, c'est frais, mais ça n'a franchement rien d'extraordinaire pour une dernière décade de novembre. Sachant que pour l'épisode à venir, on serait 20 jours plus tôt dans la saison que cet épisode que je montre pour l'exemple. Souvent, sur ce type d'épisode, les valeurs les plus basses sont observées justement quand l'alimentation dynamique froide cesse, deux à trois jours après la séquence de décrochage, avec quelques bonnes gelées matinales et des épisodes d'inversion si on est assez tard dans la saison. Les modèles intègrent d'ailleurs parfaitement cet état des choses, si on prend par exemple la prévision à H+264 de Tornadoes : Voici la prévision de température associée, encore plus de 10° sur toute la façade ouest et encore 6/8° en moyenne sur la moitié nord : Avec à peine un peu de gel la nuit suivante entre Massif Central et Nord-Est, ce qui n'est pas non plus extraordinaire pour un début novembre : Bon, ne boudons pas notre plaisir, cela fait plusieurs semaines que je radotais sur la vigueur inhabituelle du courant zonal en Atlantique, et on se dirige (enfin !) vers une période plus calme de ce côté là. En fait, je ne saurais même pas dire à quand revient la dernière fois qu'on a eu une telle coupure du jet en Atlantique et des hauts géopotentiels aussi bien implantés dans les parages du Groenland et de l'Islande. Mais il faut aussi se rendre à une évidence : ce type de synoptiques à dorsale / blocage Atlantique, avec des flux de nord sur l'Europe Occidentale, c'est beaucoup plus prometteur hivernophilement parlant en seconde moitié d'hiver et au début du printemps, qu'en automne. Je pense, comme Ciel d'Encre, qu'il aurait été bien plus utile à cette époque de l'année d'avoir un bon flux de sud dépressionnaire susceptible d'enfin apporter des arrosages salvateurs dans le sud-est, que les dynamiques que l'on peut voir sur ces cartes. Mais bon, c'est affaire de goûts et de couleurs ... et de toute façon, qu'on aime ou qu'on aime pas, c'est pas comme si on avait le choix du menu PS pour Gugo, je te félicite quand même de tes analyses régulières et de ta progression ces derniers mois
  3. 20 points
    Bonjour à tous, Vers où allons-nous? Je précise pour ceux qui veulent pas tout lire vous pouvez aller directement à la conclusion . I/Une première coulée qui fait débat Alors, en premier on va prendre GEM, l'anticyclone resterait particulièrement chez nous à cause d'une goutte froide qui prendrait une très grande ampleur en atlantique. On peut noter la forte possibilité d’inversion sous flux d'est dans ce schéma: Maintenant CEP, il garde son scénario depuis hier, en effet, il voit une pulsion plus à l'ouest que GEM favorisant une grosse coulée froide sur l’Europe centrale-est et donc une petite partie sur la France. La goutte froide en atlantique est plus à l'ouest que GEM mais est assez grosse de ce fait la pulsion est plus à l'ouest mais pas assez pour que toute la France soit concerné par la coulée. En effet on aurait un dégradé NE-SO: Pour FIM c'est l'entre deux de CEP-GEM, avec une pulsion plus à l'est que CEP car la goutte froide est plus à l'est aussi, de ce fait la limite 0°C à 850 hpa est bien plus au NE et surtout dans le SO de la France serait de mise: Après on a le scénario GFS, avec une goutte froide plut petite mais plus à l'est de ce fait dans un premier temps on aurait une assez belle coulée en France même s'il n'y aurait rien de transcendant et surtout c'est que les Hps reviendraient dès le mardi avec cette goutte froide très à l'est. Sur les ensembles on voit que pour la majorité des scénarios chez les ensembles CEP et GEFS on n'aurait rien d'exceptionnel même si on aurait un beau petit coup de frais (diagramme de Colmar). On voit que beaucoup de scénarios "s'entassent" vers les 0°C : . Et quand on prend les diagrammes du SO on aurait bien un rafraîchissement mais bien plus limitée: On notera quand même que GEFS semble plus favorable que l'ensCEP pour une meilleure belle coulée froide par chez nous. II/Une deuxième pulsion probable plein d'espoir: En effet plusieurs scénarios voient un retour très léger des HPs sur la France et peu long. Dès 240h des tendances se dégagent. En effet on aurait une seconde pulsion à l'ouest atlantique qui pourrait favoriser la chute d'une nouvelle coulée par chez nous: Chez GEM ça semble assez flagrant: Chez GFS il suffit de regarder la suite de run: FIM lui aurait tendance à rester dans le schéma qu'il a en tout début de topic. Situation ancré avec des bases solides, une goutte froide qui ne bouge pas, des HPs qui bougent peu et pas de nouvelles advections froides par le nord. il ferait un temps assez doux dans le SO alors que dans le NE il ferait plutôt frisquet dans ce genre de schéma: Chez CEP c'est le scénario GFS mais qui tourne mal: Dans l'ensemble GEFS on sent bien la tendance à l’ondulation, mais on sent que le scénario CEP est possible avec des HPs assez présent sur l’Espagne sans compter la goutte froide bien visible en atlantique: On voit bien par les divers scénarios du panel que ça se joue de peu: L'ensemble CEP lui tend plus en fait à un abaissement de la zone barocline , même si on voit aussi que des HPs sont plus présent sur l’Espagne avec une GF présente en atlantique. Avec ces 50 scénarios je pense qu'il a tendance à rendre tout un peu trop lisse vu la situation actuelle ou ça se joue au moindre réglage : Conclusion: Une semaine où la goutte froide en atlantique devrait mener la danse donc. En effet les premières divergences du début de topic sont dû au placement de la GF principalement, on tend quand même à un dégradé NE-SO niveau température avec quelques PPs peut être dans l’extrême NE mais toujours aussi sec dans le SE. Pour le milieu de topic les divergences sont d'autant plus grande à cause de la petite bébête en atlantique, on peut passer d'un très joli scénario à la GEM à un scénario avec une grosse pulsion douce à la CEP, puis au milieu de tout ça on a le scénario FIM qui pourrait être le plus potable avec un schémas indéboulonnable toujours similaire au début de topic. GFS semble un peu isolé. A voire donc mais c'est intéressant à suivre tout ça Bonne journée Gugo
  4. 20 points
    Cela fait longtemps que je n'étais pas venu sur le forum et je suis assez étonné de l'assurance voire arrogance que tu as envers certainS ici (je ne parle pas de ta réponse apportée à mon égard). Quant aux stats je demande à voir comment elles sont calculées exactement mais fondamentalement c'est pinailler sur pas grand chose à quelques hpa près, à quelques différences de flux de surface près... Le temps serait sec sur l'ensemble du Pays pour une grande partie de la semaine et UKMO revoit un peu sa copie d'ailleurs sur son flux en milieu et fin de semaine. C'est bien une remontée sub-tropicale intense qui semble se mettre en place sur le Pays et comme le précise Yann, la situation en deviendrait encore plus exceptionnelle qu'elle ne l'est deja si GFS venait à se réaliser ! Une impression de début d'été une fin octobre et sur plusieurs jours, pas si courant je pense... Bref, ca n'est pas quelques fronts moribonds débordant POSSIBLEMENT sur la moitié nord qui changeront grand chose ! 25° à 30° sur la moitié sud du pays entre Jeudi et samedi, 20° à 25° sur la moitié Nord ? C'est à priori un scénario plus plausible qu'un temps humide et doux.
  5. 19 points
    Les modèles prennent une autre tournure depuis 24h. On sera à un mois de l'hiver météorologique, évoquer un possible sursaut hivernal pour cette échéance n'est pas dénué de sens. L'hiver ça n'est pas -10° sous la neige même en plein mois de janvier. Inutile de faire référence au début novembre 1980, c'est comme parler de février 1956 quand on est en plein cœur de l'hiver. Rien d'exceptionnel pour le moment sur nos modèles mais potentiellement nous pourrions basculer sur l'opposé de ce que nous avons avec ces dernières semaines à savoir un flux de nord-ouest à nord et on ne peut pas dire qu'on y est habitué. Pour l'instant la dominance anticyclonique est présente pour ce début de semaine et surtout en allant vers l'ouest et le sud-ouest. Plus à l'est cela reste à définir. Un détachement du vortex polaire de la Scandinavie vers l'Europe de l'Est et l'Europe Centrale prend de l'ampleur. Pour l'Europe de l'ouest, restera à voir si les anomalies atlantiques glisseront en flux de nord-ouest depuis l'Islande jusqu'en Europe Centrale, là où se positionnera le vortex polaire. Cela augurerait une fin de semaine plus agitée et peut-être encore plus fraîche voire froide dès la moyenne altitude.
  6. 19 points
    Tu sais, les posts de Riki, avec le temps tu apprends à les lire avec le même recul qu'un article du Gorafi... Effectivement, vague de froid sacrément précoce, il a même réussi à geler en Laponie une dernière décade d'octobre, c'est dire si c'est exceptionnel...
  7. 15 points
    Bonjour à tous, je devais vous faire un petit point hier sur ma ballade de samedi. Je ne sais pas si c'est la fainéantise ou le babo du dimanche soir, mais je n'ai pas eu le courage. Donc je suis parti de chez moi (j'habite un environnement très calme au bord de la 88 ) en direction du Bernay avec déjà des premières couleurs vraiment sympas : Je continue mon chemin et rentre dans les premiers sous bois : ça se met maintenant à bien monter, on fait travailler les cuisses, les mollets tout en gardant un œil aguerri au cas où un sanglier ou un chasseur se serait paumé Au détour d'un virage, on arrive à voir de jolis points de vue : Petit clin d'œil à @Thoupie42 (désolé d'avoir laisser traîner un doigt où il ne fallait pas sur la photo ) Je continue de monter, mais ne suis pas encore à la cime : J'arrive jusqu'au Frioul à l'altitude 984m après 400m de dénivelé et 2 gros chiens qui ont bien failli me faire l'épaule. Je prends la direction de Planfoy puis tourne à gauche avant d'arriver à l'Eglise (je n'avais pas trop le temps de me confesser et pourtant y aurait des choses à dire ) en direction du gouffre d'enfer... Me revoilà en pleine forêt, toujours pas vu le moindre chasseur, ni le moindre sanglier. Il est déjà près de 14h et toujours pas un chapeau de vendu Me voici enfin arrivé au gouffre, et quel gouffre bon dieu !!! Je redescends par les escaliers, c'est ce qui aura fini de me tuer je pense Pour finir les 5 derniers kilomètres par la route, puisque je n'ai toujours pas trouvé de chemin qui emmenait du barrage à chez moi (on est bien d'accord, je ne veux pas non plus que le chemin m'emmène jusqu'à mon palier mais un minimum quand même ). Par contre c'est toujours aussi sympa : Et voilà... Tout ça pour dire qu'on peut trouver des coins super sympas à faire sans aller bien loin... J'ai trouvé les couleurs vraiment canons (même si ça rend moins bien sur des photos de portable) et des points de vue magnifiques
  8. 15 points
    Bonne pluie en cours depuis une petite heure ... c'était bien noir à l'arrivée de la ligne de front ... Qqes dernières photos des sommets chablaisiens et haut Faucigny avant l'arrivée de la neige : Vallon de Sales, ce mardi 17 Les cascades de la Pleureuse et de la Sauffaz, bien faibles ... Le Mont Gardy au dessus du Lac Léman le 11 octobre ... Les Cornettes de Bises et Dent du Midi au fond ...
  9. 15 points
    La vent préféré de @ricos est devenu plus sensible depuis 10h30 en plaine de Bresse avec une pointe à 31km/h. Actuellement il souffle à 16km/h de moyenne alors que le ciel se voile plus fortement. La douceur reste d'actualité avec 21.3°. Puisque l'on ne peut rien y faire, autant se satisfaire de la douceur qui m'a permis de récolter 4.9kg de tomates à l’instant
  10. 14 points
    Bonsoir, A l'issue de cette première chute de neige en moyenne montagne voici quelques images de divers coins dans le massif du Mont Blanc. On commence avec une image du Brévent : la couche est tout de même assez épaisse je trouve (25-30 cm ?) Puis une vue depuis le Prarion en fin d'après-midi Vue depuis le Brévent ce soir Et depuis la Flégère :
  11. 14 points
    Visiblement la mise au point faite par Treize vents n'a pas suffi . Dire arrivée brutale de l'hiver c'est tout simplement de la désinformation faite par des hivernophiles qui n'en peuvent plus d'attendre . Entre revenir à un temps plus conforme pour la saison, c'est à dire des températures nettement plus fraîches que celle d'octobre ( tout en restant prudent à plus de 180h, les retournements des modèles certains semblent l'oublier quand ça les arrange) et dire que c'est l'arrivée brutale de l'hiver, désolé je ne veux pas laisser passer cela pour la crédibilité de ce topic , il y a ici des analyses suffisamment pertinentes pour aussi ne pas aller se référer à des sites qui ne pensent qu'à faire du buzz et qui n'ont pas leur place ici .
  12. 14 points
    Quelques averses très courtes aux alentours mais ici Rien! vent NNW Ta 7,5° quelques photos de la Loire sous les ponts de Brives Charensac vers 14h30..., la dernière pour le fun!!
  13. 14 points
    Un peu de mouvement aujourd'hui mais bon c'est tellement peu dans cet Océan de patate.... Quelques bonnes rafales de vent en début d'après-midi et avec le si peu d'eau qu'il tombe en ce moment voici le résultat sur les terres sablonneuses dans quelques plaines et vallées du Nord Vienne, totalement désèchées, un joli spectacle plutôt rare à la fin d'un mois d'Octobre: Et l'une des rares averses et malheureusement faibles que l'on aura pu observer sur place: Vent jusqu'à 60 km/h dans mon secteur à Mirebeau, 47 de chez moi davis 49 Vortex et 53 km/h de maxi à la Chapelle. tx: 18°3 chez moi.
  14. 14 points
    Tient ! c'est rigolo... Sans doute un hasard climatique ? Mais je viens de constater que des hivers long et froid interviennent après des saison cyclonique intense dans l'HN. - Hiver 1966-67 - Hiver 1986-87 - Hiver 2005-2006 Curieusement, ces hivers correspondent aux 3 années les plus intenses en terme de cyclones.... Peut être un lien avec la SST et l'impact sur le régime atmosphérique de l'HN à LT ? Et encore plus rigolo ! En précédent ses hivers il y avait des automnes anormalement doux....
  15. 13 points
    Bonjour, Petit tour cet après midi au puy saint Romain, qui dispose d'une balise pour la FFVL : http://www.balisemeteo.com/balise.php?idBalise=151 Le site est à 20 minutes de chez moi, et c'est la première fois que je monte la haut ... Super panorama à 360°, l’accès se fait uniquement à pied ( environ 20 minutes de marche ). Quelques photos : L'anémo, placé sur un mat au sommet, manque plus qu'un abri 7714 et une sonde de T° : L'Allier et le village de Longues en contre bas : Ça manquait un peu de lumière ( ciel bien couvert ), mais les couleurs d'automnes sont la : Ici : J'ai cru voir quelques gouttes en toute fin de matinée ( hallucination ?? ), Tn de 8.3°C, Ta de 18.8°C
  16. 13 points
    Bonjour a tous Grosse surprise aujourd hui finalement avec une tres belle chute de neige sur Dawson. 7-8cm ce matin au sol et environ 5cm en ville. Mais il a continue de neiger une bonne partie de la journee et nous en sommes ce soir a 13cm chez moi, pres de 10cm vraisemblablement en ville, et il continue de neiger encore faiblement ce soir. GFS prevoit d ailleurs 2-3cm demain. Apres un depart timide, Dawson en queue de peloton de l enneigement sur le territoire a passe la seconde et se retrouve du coup dans les zones bien enneigees du territoire. La temperature a egalement continuellement baisse passant de -3 hier soir a -7 ce soir. Nous voila donc de plein fouet dans l'hiver! A bientot avec quelques cliches sans doutes demain. l.
  17. 12 points
    5°C actu. Té ! Une p'tite photographie (que j'ai intitulée "preapocalyptic view of the countryside" sur mon compte flickr - ce truc de pré-apocalypse sous tend les textes sur lesquels je travaille actuellement - car après tout c'est bien logique, si l'apocalypse est pour demain, alors nous sommes déjà en chemin n'est-ce pas ? Bon, laissez tomber ! OK les couleurs et les tons sont légèrement exagérés..) Bonne nuit !!
  18. 12 points
    J'utilise https://www.calculitineraires.fr/ign.php ou tout simplement https://www.geoportail.gouv.fr/carte qui propose dans son onglet "Outils" en haut à droite un menu "Mesures". Le vent de ? Nord ? Connait pas ! 1mm au fond du pluvio finalement pour la journée d'hier. Ici on y a eu droit il y a une vingtaine de minutes (c'était plus sombre sur le versant d'en face - Planfoy). Sinon en fin de matinée, petite balade avec mes 2 loulous autour de la maison et vers la ligne de crêtes au dessus du lotissement (Plateau Saint-Georges comme l’appellent les locaux) pour glaner quelques châtaignes. Photo du "sommet" de la Fontgerouse, qui montre qu'il y a des endroits plats à Rochetaillée : On peut également voir que dans le secteur les arbres sont encore largement en feuilles alors que le vent du Midi a soufflé non-stop pendant 6 jours...
  19. 12 points
    En Normandie ce week-end, ça m'a donné l'occasion de renouer avec ces ambiances maritimes houleuses automnales, le coefficient de marée élevé (92) combiné au passage de Dietrich ont permis un sympathique spectacle en bord de mer. Les rouleaux n'étaient pas impressionnants, mais la variété des lumières rendait le tout fort plaisant et très photogénique. Les rafales tournaient autour de 50 à 70 km/h, rien de très dingue ^^ Deux ambiances différentes prises respectivement au Tréport et à Mers-les-Bains: Au coucher du soleil depuis Notre Dame de la Falaise, seulement 14°C et un vent bien cinglant = très vivifiant ! Encore pas mal de vent ce soir et 12 petit degrés Celcius, brrrrrr il est tant que je rentre à Montpellier je deviens de plus en plus frileux Bonne soirée!
  20. 12 points
    1* Je prend note et te rajouterai sachant que je ne l'ai pas mis a jour depuis plusieurs année...... 2* Faux elle a passé la Cance vu que j'ai récolté 3.8mm et qu'il se remet à pleuvoir Donc pour en revenir sur le cours de l'après-midi les nuages se sont épaissi ver 15h. Le vent est resté modéré et les premières gouttes sont apparu vers 19h45. Actu 15.5°C. Tx: 21.6°C Rafale max 46.7km/h à 19h30 juste avant la pluie. Edit: je viens de mettre à jour la carte voici ceux que j'ai rajoutés: @metre3, @ban 42, @Thomi, @vedasien, @bill07, @Fanfoe63, @Storm42, @Julien42, @Matt54, @pano63, @le-planezard, @Le Cèpe, @congestus15 , @dric Dites-moi si votre placement vous conviens, pour les autres ça vous empêche pas de me proposer une modification.
  21. 11 points
    Après la journée bien humide d'hier, place aujourd'hui à un temps plus dégagé permettant d'admirer la neige fraîchement tombé Malgré une succession d'averses de neige modéré hier soir par 1 - 1,5°C, cette dernière n'aura pas véritablement tenue à mon altitude Petite photo prise vers 14h en direction du plateau de la molière qui a temporairement revêtu son manteau blanc. EDIT 17H : Finalement les sommets de Belledonne émergent enfin des nuages et ils sont bien beaux
  22. 11 points
    L'hiver, ce n'est ni avec ceci : Ni avec cela : Ce qu'il est intéressant de retenir, c'est l'évolution vers une crête d'altitude sur l'Atlantique couplée avec un creux sur le Nord-Est de l'Europe (la Scandinavie). Un régime de dorsale Atlantique semble se mettre en place au cours de cette échéance, mais on ne sait pas dans quelle mesure : une crête d'altitude de très forte amplitude pourrait couper la circulation zonale et évoluer vers un régime de blocage (de type GA, comme le modélise GFS ce matin), mais bien d'autres solutions existent : une crête de moyenne amplitude pourrait nous conduire vers un régime de NO plus ou moins perturbé...ou anticyclonique, si la dorsale est trop proche de la France. Si le régime de NO était perturbé, ce serait surtout intéressant pour des chutes de neige dans nos montagnes. Ce week-end, on "appréciera" déjà une baisse des températures dans un contexte de courant de NO anticyclonique. Il reste à voir si la semaine prochaine nous gratifiera d'un contexte plus perturbé et plus frais. En la matière, absolument rien n'est fait, même si quelques signaux sont intéressants pour la fin d'échéance (après le vendredi 3 novembre), c'est loin... Quant à parler "d'hiver", on n'en est pas là du tout.
  23. 11 points
    Un dimanche bien ensoleillé mais un peu plus frais qu'hier à cause d'un petit nordet. Tn de 7.9°, Tx en cours de 12.9°. Il reste encore quelques belles couleurs en ville comme ici sur les Plaines d'Abraham: Un changement de temps semble s’opérer autour d'Halloween. A suivre...
  24. 11 points
    Cela faisait quelques temps que l'idée d'admirer un lever de soleil au pic du Montcalm (3077 m) me trottait dans la tête, et je surveillais le potentiel pour ce samedi depuis plusieurs jours. Les prévisions d'Arome et d'Arpège d'hier sont définitivement favorables, ce sera donc arrivée d'un voile de cirrus en fin de nuit / début de journée avec une mer de stratus sur le piémont et un air bien sec en altitude . Le réveil est matinal et le départ est donné à 5h depuis le hameau de l'artigue (1170 m) en fond de vallée d'Auzat. De temps en temps, un coup d'œil en l'air permet d'admirer la quantité impressionnante d'étoile que la pollution lumineuse des plaine nous empêche de voir La perturbation du milieu de semaine a déposé une dizaine de cm de neige sur les sommets. L'ascension est rapide mais cela se complique quand je rencontre les premières traces de neige vers 2550 m. Celle-ci est gelée et glissante, et il faut zigzaguer en empruntant le maximum de rochers secs pour progresser efficacement (mais pourquoi ai-je laissé les crampons chez moi ? ) L'arrête finale se redresse un peu mais ça passe et je parviens au sommet vers 8h10, les cirrus sont déjà colorés, la ceinture de Vénus est bien visible et une certaine émotion m'envahi : Quelques minutes passent et l'astre du jour apparaît, les premiers rayons caressent la Pique d'Estats à gauche alors que la Maladeta au fond est encore dans l'ombre Panorama coté espagnol, la lumière est absolument splendide Vers la plaine française sous la mer de stratus et le Pic rouge de Bassiès Vers les Pyrénées Orientales Zoom sur la Pique d'Estats enneigée Seulement voilà, le timing est serré car je doit être à Toulouse pour 12h15. Ce sera donc une descente au pas de course (1950 m dévalés en 1h45) au cours de laquelle je ne pourrais pas vraiment profiter du paysage mais je prends quand même le temps de faire cette photo Un genre de sortie à refaire bien évidemment avec plus de temps pour en profiter
  25. 11 points
    Journée idéale pour les activités de plein-air, du coup petit tour en montagne au Mont-Saint-Anne: De retour sur Québec ou le ciel s'est couvert, Tn de 3.3°, 14.1° présentement toujours sous une belle douceur
  26. 11 points
    Les températures se tiennent tant bien que mal et vaille que vaille en Planèze, mais sur les hauteurs, ça chute : 11,5°C à Valuéjols, mais plus que 6°C à Prat-de-Bouc, et 7°C au Lioran. Au sommet du Plomb et sur les crêtes, avec le vent, le ressenti devrait avoisiner le zéro. Un peu de bruine tout à l'heure, désormais absente. Promenade dans les bois du coup, plutôt qu'en montagne (et toujours personne là-haut au bois des Fraux). Ici en lisière sud-est de la forêt, avec vue sur les hauteurs de Paulhac avant le Puy de Mercou : La fameuse clairière que j'envisage d'acheter pour y finir mes jours, si je réussis à dévaliser une banque, gagner au loto ou écrire un best seller (la première option paraît la plus assurée) J'ai déjà un appartement, certes quelque peu exigü, mais la taxe foncière ne devrait pas être très élevée compte tenu de la surface habitable : Une autre vue de mon futur domaine, y'a de la place pour installer une chouette station météo (faudra juste trouver le moyen de connecter le machin à internet, et ça..) That's all folks !
  27. 11 points
    Forte pluie à Carnon accompagnée de quelques impacts assez proches, l'électricité extérieur a sauté. Voilà un aperçu de la ligne depuis la plage de Carnon :
  28. 11 points
    Rappelons que l'indice NAO est calculé par rapport à la différence de pression entre l'Islande (Reykjavík) et le Portugal (Lisbonne), par rapport à une moyenne calculée sur une longue période (1950-2000) et ajustée chaque mois pour prendre en compte les variations saisonnières. Un indice NAO négatif n'est donc pas, en soit, révélateur d'un blocage froid positionné sur les hautes latitudes Atlantiques. Il signe une anomalie négative du courant zonal (zonal inférieur à la moyenne)....qui peut, si l'indice est très négatif, indiquer un blocage atmosphérique. Encore faut-il ensuite que ledit blocage soit placé correctement pour insuffler du froid sur l'Europe de l'Ouest. Par exemple, on a souvent vu des GA (anticyclone puissant sur l'Islande) et un zonal bas en latitude s'accompagner d'un flux de SO bien doux sur la France. Le blocage à venir s'annonce bien doux...pour ne pas dire chaud et sec pour la saison.
  29. 11 points
    Bonjour Eric! merci d'avoir précisé ma pensée et développer ma courte remarque matinale . Ah le VDM à l'heure actuel je l'appelle encore vent de sud, bien poliment mais le temps lui est compté à présent Pour St Pierre , + de RR c'est certain et moins de vent de sud c'est certain aussi ! Bref, comme j'avais un peu de temps en remontant de Grenoble, j'ai fais quelques clichés ( avec un pauvre tél) pour suivre les couleurs automnales suivant les altitudes concernant ce topic ce jour! 1) St Martin le Vinoux ( 230 m) 2) 500 m environ 3)Dessus Col de Clémentières. ( 700 m env). Pour ma part c'est l'altitude actu ou c'est top , grosses différences de couleurs et feuilles pas trop tombées. 4) Bas du village. 930 m env. Des arbres à nus déjà. 5) 1000m . Village . Des forts contrastes , des arbres déjà nus , en passant par le jaune et d'autres un peu vert encore. Photo prise vers 15H30. Actu le soleil se cache derrière un voiles nuageux de + en + présent. Vent de sud faible à modérée par rafales. + 19°c Bonne soirée à vous.
  30. 11 points
    Bonjour, Enorme nouvelle, il pleut ! Le premier millimètre est atteint.
  31. 11 points
    Pour la forme, mais juste pour la forme, on va redescendre de notre nuage de douceur/chaleur pendant 2/3 jours en fin de topic, mais ça ne sera que provisoire: une nouvelle hausse notable des températures en altitude est d'ores et déjà au programme pour la suite ( en exclu pour le relief cette fois?). ON aurait pu rester à 10°C à 1500m, tant qu'à faire maintenant Ca aurait peut-être permis de voir combien de temps les plaines peuvent aller taquiner les 25°C aussi tard dans la saison par situation anticyclonique calme. Se donner tant de mal pour rejoindre les normales et passer en dessous, tout ça pour 2 jours d'un résultat plutôt laborieux au final. Y'en a qui n'y vont pas à l'économie là haut, je te jure... Pour la forme aussi, on garnit encore le creux thermique à venir de quelques signaux de précipitations. Histoire de nous faire patienter jusqu'au mois de novembre? Punaise, le pire c'est que d'un mois de septembre frais et plutôt normalement arrosé, on va passer à un mois d'octobre outrageusement doux et de nouveau vraiment trop trop sec dans beaucoup d'endroits. Franchement, personnellement, je ne l'avais pas du tout vu venir celle-là. Mais alors pas du tout. Naïveté, inconscience, optimisme déplacé? Ou les trois probablement. Comme l'a dit Thib dans le topic observations au sujet de la pertinence des normales 1981/2010, et je me posais la question hier à peine: mais jusqu'à quand on va continuer à pouvoir, je dis bien POUVOIR, afficher des excédents aussi monumentaux les uns derrière les autres? C'est juste complètement dingue de se dire qu'il est tout à fait possible qu'octobre 2018 soit encore plus chaud qu'octobre 2017, ou que novembre qui arrive puisse coiffer au poteau novembre 2015. Pour ne prendre que ces deux moi-ci.
  32. 11 points
  33. 10 points
    Salut à toutes et à tous ! Depuis la fin de l'Été et une traque en Aveyron le 30 août, nous connaissons un automne particulièrement ennuyeux et exceptionnellement sec dans les régions méditerranéennes (et pas que). J'ai capturé un seul petit éclair diurne en mer le 9 septembre dans le Var lors d'une dégradation décevante et j'ai eu droit à quelques impacts diurnes lointains observés depuis le nord-est héraultais le 25 septembre, hormis cela, rien de rien. Le soleil et la douceur me conviennent à défaut, mais bon... on est en droit d'en attendre + de l'automne par-ici. La situation se débloque finalement ce 19 octobre (nuit de mercredi à jeudi) avec un premier épisode qui mêle cévenol et méditerranéen, je vais personnellement traquer la partie méditerranéenne. L'Hérault est en ligne de mire pour cet épisode, ça m'arrange bien, par contre le timing s'annonce bien pourri puisque cela est censé être vraiment orageux en deuxième partie de nuit, en pleine semaine. Ne pouvant laisser passer l'occasion, je vais alors faire au mieux en me couchant très tôt mercredi soir afin de me lever vers minuit et enchainer une nuit complète de traque avant de partir travailler. Une fois n'est pas coutume, casser les habitudes de sommeil et rajouter à cela l'excitation des orages à venir ne me permettent pas de trouver réellement le sommeil, c'est compliqué J'arriverais vaguement à dormir une petite heure, je me réveille vers 22h45 et constate que la situation semble avoir un peu d'avance puisqu'une première salve d'orages remonte de Catalogne en longeant les côtes roussillonnaises. C'est donc certainement un peu juste pour aller les réceptionner à Agde mais c'est le signal de départ et je vais donc me placer autour de l'étang de Thau afin d'être à l'avant, et on verra bien... Ce premier passage orageux se fera uniquement avec des flashs... les ingrédients d'une dégradation automnale sont la avec un flux de sud-est/est bien vigoureux qui ramène trois tonnes d'entrées maritimes. Le plafond devait se situer à 300m max. Néanmoins, je pense que la c'était surtout l'activité électrique qui était essentiellement intra-nuageuse et les impacts noyés dans les précipitations, car l'horizon s'allumait bien. Une capture pour illustrer : 1) Je profite de l'arrivée de la pluie pour me replacer à Agde où je devrais ne plus avoir de pluie et où je pourrais observer la suite car des orages se reforment au large en prenant lentement la direction du littoral agathois/sétois. À mon arrivée, surprise, le premier passage a semble t-il décrassé le ciel, la convection est visible ! Mais hormis quelques bouts d'inter-nuageux, foudre invisible : 2) La crasse de basses couches va néanmoins revenir rapidement. Chose non visible sur la photo mais qui fait partie du lot automnal : le vent de sud/sud-est soufflant en continu à 40km/h, ça ne parait pas beaucoup mais en continue c'est très prise de tête et ça fait vibrer les trépieds. J'en possède un lourd qui résiste, mais l'autre c'est limite. En plus de ça, les embruns marins qui viennent pourrir lunettes et objectifs Bref, heureusement un petit bloc de pierre me permettra de me protéger un peu de ce vent sur les appareils. La cellule se rapproche du littoral mais ne lâche toujours pas d'impact visible (malgré les grondements caractéristiques) : 3) Puis un impact proche tombe sur le littoral vers Marseillan, éclairant de manière caractéristique la scène mais c'est hors cadre. C'est en tout cas le signal pour me réfugier à la voiture, pas bon de rester dehors ! Dans le même temps, la situation devient très intéressante plus au sud/sud-ouest puisqu'une nouvelle salve orageuse se forme et remonte le long des côtes, celle-ci va commencer à former une ligne arquée qui va d'abord balayer les côtes des PO avant de se diriger vers l'extrême sud-ouest du littoral héraultais. Je vise alors dans cette direction, les flashs dans la convection sont par moment visibles car le ciel est un peu plus dégagé dans cette direction, la pluie des autres cellules m'a maintenant atteint, quand tout à coup un impact plus proche que la fameuse ligne tombe à l'avant, non loin du rivage : 4) Au fur et à mesure que la ligne se rapproche, les éclairs tombent à l'horizon tels des spaghettis avec ce plafond bas, mais au moins cette fois la foudre est visible. Je retiens surtout l'ambiance avec ces flashs violents et le tonnerre qui résonne fort sur la mer... c'est du lourd 5) Il est maintenant 4h du mat', je démarre le boulot vers 8h alors je vais anticiper en me replaçant plus à l'Est afin de ne pas me retrouver dans le déluge et galérer ensuite pour le redevancer. Retour à l'étang de Thau pour prolonger le spectacle. Le plafond nuageux est un poil plus élevé qu'à mon premier passage (je dirais 500m...). La ligne s'étire du littoral jusque loin en mer, l'activité foudre est relativement dispersée et l'usage du grand angle n'est pas top puisque avec ce plafond bas, on obtient des spaghettis un peu comme la photo précédente. Je tente alors des zooms avec mes deux appareils dans les zones où ça tombe plus régulièrement : 6) Impacts au large, on voit le lido en-dessous. 7) Un impact plus proche, sur l'étang cette fois. Ça fait longtemps que je voulais avoir un impact dans ce style, dans le coin. À retenter en Été avec des orages plus esthétiques/base élevée, je n'en ai pas eu l'occasion ces dernières années. 8) La ligne se rapproche, les impacts sont de plus en plus noyés mais la base est sympa à observer, notamment au-dessus de la mer. D'ailleurs, je finis par remarquer des flashs au-dessus du Mont Saint-Clair (Sète), ceux-ci dévoilent alors un magnifique sillage turbulent qui matérialise l'avant de la ligne. Une masse monstrueuse, superbement éclairée en blanc/bleu par les flashs. Malheureusement, le déluge est tout proche et ne va pas me laisser le temps de faire les bons réglages pour le capturer de la manière la plus esthétique. Mais.... par chance, l'une de mes captures est rattrapable avec le raw et permet de dévoiler ce sillage : 9) Je le dis souvent et je radote, mais rien ne remplacera l'observation en live à l'oeil nu : c'était tellement beau à voir en vrai ^^ Le déluge ne pardonne pas, on passe de rien à la douche, généralement je rentre rapidement mon matos mais la, il n'évitera même pas la douche Nouveau décalage plus à l'Est vers Palavas-les-Flots, je repasse à l'avant du sillage et vais pouvoir profiter encore une petite heure du spectacle avant de partir. La ligne va néanmoins perdre de son activité électrique en approchant de Montpellier, elle me gratifie quand même de quelques derniers impacts : 10) 11) Il y a un invité sur la photo (et la précédente) : un flamant-rose solitaire ! 12) Le loupé de la nuit : un impact bien plus proche est tombé à droite, hors cadre, en même temps que celui visible. Je l'aurais eu avec mon autre appareil avec lequel je visais plus à droite avant que celui-ci ne déconne complètement et me force à l'arrêter (une conséquence de la flotte précédente?! possible... je croise les doigts il semble refonctionner correctement). À nouveau rattrapé par la pluie je décolle finalement en direction du boulot, il est 7h. Sur le trajet et une fois arrivé, quelques impacts proches tombent sur l'agglomération, au sein d'une pluie modérée à forte. Voila donc pour le premier épisode automnal de l'année, il se sera fait désirer ! En conclusion le déroulement m'a été favorable pour profiter du spectacle même si faire une quasi nuit blanche est jamais agréable. Les ingrédients défavorables à la photo étaient de la partie mais ils ont alterné avec des phases plus favorables, le bilan est donc loin d'être décevant Et surtout, passer une nuit à voir le ciel s'illuminer et entendre les lourds grondements du tonnerre, ça n'a pas de prix, c'est du plaisir total ! On va croiser les doigts pour que ce ne soit pas l'unique séquence de l'automne, bien que les modèles nous ramènent au point mort pour les dix prochains jours au minimum. Un mirage qui fait du bien dans ce désert, @+ ^^
  34. 10 points
    Au contraire, j'ai deja vu UKMO en meilleure forme que ces derniers temps. Je ne trouve pas ce modèle très pertinent face à GFS notamment et même CEP. Il n'y a pas à dire mais ce milieu et cette fin de semaine n'aura été qu'une courte parenthèse sur ce mois d'octobre franchement assez hors-norme. Les journées supérieures à 25° au moins sur la moitié sud semblent encore largement envisageables et dans un flux de sud assez costaud de surcroît. Alors peut-être avons-nous une exagération des modèles pour la semaine prochaine quant à la remontée des hauts geoporentiels depuis l'Afrique du Nord mais la trame de fond ne fait presque plus de doutes ! Ça restera sec globalement et toujours bien doux pour ne pas dire chaud...
  35. 10 points
    Après-midi radieux avec un joli vent d'ouest/ Sud-Ouest, et des Tx autour de 17°C. Le top. Balade aux environs du bois des Fraux dans un paysage que les Cassini qualifiaient autrefois, sur leurs cartes du coin, de "broussailles" - c'était avant qu'on plante la forêt, et il reste tout à l'Est des bois des terrains de ce genre, rocailleux, parsemés d'arbustes et de genêts, avec quelques ruisseaux qui se faufilent dans ce dédale, et parfois des clairières en pelouse verdoyante - et des vaches (et bien d'autres animaux) cachées un peu partout. On s'y perd aisément, et c'est un plaisir de jouer à cache cache avec les vaches et ma chère Iris. Et à l'automne, par un temps pareil, c'est divin (pas de sentier, personne à l'horizon, peu de gens s'y aventurent exceptés les éleveurs) La Margeride tout à l'horizon : and.. That's all folks ! Avant le coup de vent !
  36. 9 points
    Quelques averses éparses cet après-midi. Le vent se lève, puis se calme. Quelques éclaircies, mais un ciel bien couvert quand même. Des Tx qui baissent gentiment : 6,3°C actu, et 3°C à Prat-de-Bouc. Il a neigeouillé (?!) en altitude, mais pas le courage d'aller y voir. Demain matin bien avant l'aube, départ pour l'aéroport de Rodez afin d'aller accueillir ma louloutte de retour d'un bien trop long séjour chez nos voisins belges (l'avion arrive vers 8h). Vais me taper la traversée de l'Aubrac de bon matin, ça devrait piquer un peu si j'ai bien saisi (mais bon, j'y vais en voiture, pas à pied hein, ou alors faudrait que je parte avant hier).
  37. 9 points
    Pas une qualité extraordinaire (on dirait des peintures digne des plus grands mais c'est du JPEG zoomé) , deux photos du bout de Crozon. Vagues déferlant avant la plage et le toujours imposant Penn-Hir avec sa luminosité caractéristique vu depuis le nord. Ce soir, les averses tendent à se multiplier près de la mer d'Iroise.
  38. 9 points
    Vent très fort aux Sables aujourd'hui. Météo France annonçait 80 km/h dans son bulletin. Un petit tour sur le littoral pour me rendre compte qu'on était en configuration des tempêtes hivernales. Beaucoup de spectateurs pour admirer la mer forte, les embruns, la mousse dans les rochers. Avec le fort coefficient, le spectacle était au rendez-vous. Comme un c.on, je n'ai pas pris mon canon pour les photos, c'est donc avec le smartphone que j'ai fait des clichés. Il y avait des averses en mer, les luminosités sont toujours du plus bel effet.
  39. 9 points
    Bonjour a tous, La neige continue doucement mais surement et il est tombe 5cm de plus dans la nuit. La couche au sol est chez moi de 15cm ce matin. Apres un debut timide et meme en retard en ville et a l'aeroport, l'enneigement est soudainement d un tres bon niveau pour un 20 Octobre et pourrait meme devenir assez superieur a la normale d ici la fin de mois si ca continue encore un peu mais ne nous emballons pas, on sait qu'ici, c est tout ou rien! En tout cas, 2cm supplementaires ne sont pas impossibles d ici a la fin de journee selon les modeles. Il ne manque plus que la glace dans le fleuve qui se fait encore attendre mais je pense que ca ne devrait pas plus trop tarder. Nous pourrions peut etre meme voir la premiere sluch descendre du Klondike aujourd'hui. Affaire a suivre. A bientot. l.
  40. 9 points
    Bonjour, Journée sans intérêt sur le plan météo, couvert qq gouttes du vent des T sans relief. Du coup, une pensée pour nos amis du Cantal et en particulier pour @le-planezard qui prépare sa saison : y a p'têt pas de neige dans leurs montagnes mais y's'ont des idées là bas ! Bonne soirée
  41. 9 points
    Quelques divergences commencent a apparaitre ce matin entre les modèles mais a l'échéance du week-end prochain, autant dire une éternité, en attendant tout est bien calé jusqu'a vendredi, lundi et mardi globalement frais encore un peu d'humidité qui trainera du nord au nord-est, nuageux encore lundi au sud mais plein soleil le lendemain. La dorsale anticyclonique concernera tout le pays a partir de mercredi, douceur généralisée, chaleur probable dans le sud(sic)et ce jusqu'a vendredi au moins. On peut toujours discuter de la hauteur de la dorsale en citant GEM ou UKMO mais ça ne changera pas grand-chose a la prévision... A compter du week-end les lignes (baroclines) commenceraient a bouger mais on est loin de l'unanimité, on peut encore citer GEM qui voit un rapide glissement des Hauts potentiels sur l'Atlantique avec un abaissement de la barocline par le nord, CEP est aussi dans cette optique mais il faut attendre la fin du week-end, il est plus subtil sur la méthode avec le renforcement d'un complexe dépressionnaire sur les pays scandinaves et le Jet qui s'orienterai du Groenland vers l'Europe centrale. On voit assez nettement qu'un couloir a BP pourrait s'ouvrir en direction de l'Europe, mais je trouve un peu gênant la persistance de cette GF sur les Açores, qui pourrait alors soit rejoindre le zonal plus au nord et être reprit dans la circulation générale, soit a l'image de GFS s'étirer ou plutôt se balader comme une âme en peine dans cette même zone et nous laisser en bordure ou sous la dorsale anticyclonique, c'est ce que l'américain modélise ce matin en minorant le renforcement des BP scandinaves. Quoi qu'il en soit on peut envisager que passé ce week-end humide, la semaine prochaine sera sèche dans son intégralité avec un risque que cela au sud de la Loire déborde jusqu'a novembre, a moins que les maigres désaccords entrevus ce matin prennent de l'ampleur dans les prochaines sorties.
  42. 9 points
    Hey Nous sommes passé hier à Daglan avec @acrid33, et nous avons une très bonne nouvelle L’accueil à la Mairie fut excellent et c'est le Maire en personne qui a réfléchi à un possible endroit où planter la station et qui nous y a mené directement. Le concernant, il est pour ce projet, mais il faudra bien évidemment que ça passe en conseil municipal. Le terrain proposé est situé dans le bourg, il est public mais fermé par un portail et bien clôturé. L'office du tourisme étant adjacent à ce terrain nous permet de bénéficier d'une box internet. Voilà une vue aérienne pour situer la station, qui sera installé au niveau du "c" de "office" : Les photos qui vont suivre ont été prises depuis le petit appareil photo présent sur la carte au dessus : Une vue panoramique du jardin : Le Maire pense l'installer à côté de la charrue (là où il y a le rond rouge). On n'a pas pu rentrer dans le jardin car il s'était trompé de clé et il est fermé par un portail. Ce n'est pas bien grave, avec la vue aérienne et cette photo, on se rend compte que la distance est correct entre l'emplacement et les bâtiment. Comme on le voit sur la photo, les bâtiment environnant ne dépassent pas un étage, hormis celui de l'office du tourisme, en voilà une street view avec le fameux portail : Quelques photos du jardin maintenant : Sur le fond du jardin, il y a des vignes et une petite maison, ça ne sera pas possible du coup d'installer par là. La première partie du jardin, ce sont des pelouses, entretenues comme vous pouvez le constater. Sur la deuxième photo, je montre le jardin adjacent sur la droite de l'emplacement, il y a un cerisier au fond, mais pas d'arbre à proximité immédiate. Quelques points négatifs : - La station sera exposée nord et souvent à l'ombre en hiver. Les photos ont été prises vers 16h00 hier, et l'ombre est déjà présente. - Le dégagement n'est pas optimal, et nous sommes dans un centre bourg, mais ça reste un petit centre, donc je pense que ça ne cassera pas trop l'effet trou à froid et trou à chaud. Si on l'installe à 2 mètres, cela pourra aider ? - La mesure du vent étant totalement secondaire pour cette station (la vallée est assez encaissée), cela ne me pose pas de problème que l'emplacement soit "mauvais" pour le vent Points positifs : - l’accès à une connexion internet et la proximité de la console/instruments sont des avantages - la sécurité de l'emplacement, le portail est fermé. - l'entretien des pelouses Donnez moi votre avis @Sebaas, l'emplacement pourrait le faire pour rentrer sur StatIC ?
  43. 9 points
    L'extrapolation n'est justement pas à faire. Tu extrapoles comme si tu connaissais tous les paramètres qui président à cette répartition des géopotentiels et à leur évolution. L'anomalie sur la mer Baltique pourrait aussi bien se déplacer vers l'Ukraine à la faveur d'un Jet orienté des îles Britanniques vers la mer Noire. L'advection subtropicale poussant jusqu'en Islande pourrait s'incurver les îles britanniques et l'Europe de l'Ouest. C'est justement le type de scénario que l'on distingue sur GFS...! Alors attention aux extrapolations qui arrangent. On n'anticipe pas de la sorte en étirant les isohypses. On ne maîtrise pas tout. Le GFS18z en donne d'ailleurs une illustration très claire, avec un scénario qui s'apparente au CEP à 500hpa... ...Mais qui évolue comme signalé plus haut... Ce n'est pas de l'extrapolation. Il s'agit de ne pas se substituer aux modèles. C'est une règle de base. Il faut chercher à comprendre ce qui se passe. Il fut un temps ici, un tel écart à la règle de non-extrapolation était sanctionné par des messages cinglants. C'est moins cinglant aujourd'hui, mais il faudrait en éviter de régresser.
  44. 9 points
    Les journées se suivent et se ressemblent inlassablement Depuis les prairies du Mt Rachais, le St Eynard à droite, à gauche l'Écoutoux, au centre le Sappey en Chartreuse, en fond la Dent de Crolles La Pinéa automnale Bonne fin de soirée, bonne nuit à tous
  45. 9 points
    Belle journée au final, un peu venteuse mais c'est pour aider les feuilles ... Tx +22,3 °C et Ta +18,7 °C même temps. Par contre toujours pas vu d'eau ... @mistigri07 tu pourrais rajouter notre Charentais préféré, voir notre Manchote ... Et puis ça fera "presque" de la compagnie à @tao
  46. 9 points
    Hier j'ai eu la bonne idée de dépoussiérer et nettoyer à fond mon pluvio SPIEA ! Eh bien, mes "cent jours" viennent de presque s'achever ! en espérant que cela ne se finisse pas en Waterloo (bilingue , j'aurai pu écrire "water l'eau" ) Vers 17h30 un orage avec forte pluie, éclairs...bref, avec tout le toutim presque oublié.... je suis resté 1/4h sur la terrasse pour ce spectacle rare et étonnant. Certains présentateurs météo peu scrupuleux pourraient vous dire que je viens de subir en 3h1/2 plus de trois mois de précipitations , car au final c'est 37.2mm au SPIEA (juste battu par Bauzon avec 41mm) et oui, depuis les 29mm du 9 juillet on n'avait pas connu d'épisode > à 8mm en 24h ! et mon cumul du 10.07 au 17.10 était de 35mm. La journée avait pourtant mal débuté, ciel couvert tout le jour avec des T° vraiment automnales, Tn de 11.8 °C et Tx de 15.8 °C , allumage du poêle en fin d'après midi et puis LE miracle ! Bienvenue @metre3
  47. 9 points
    Bonjour, En attendant les choses continuent à aller dans la tendance d'hier soir.... Et des choses ont bougé à MT. En effet joli coup de UKMO la coulée du début de semaine se ferait plus à l'ouest (en Europe) que prévu par les autres modèles ces derniers jours . Ce qui favoriserait un flux de NNO en début de semaine (lundi-mardi), les modèles sont unanimes: A plus long terme la dynamique d'hier continue d'être observé. En effet la coulée des acores selon FIM-GEM-GFS aurait tendance à vite se résorber. Voir à l'image de FIM ne pas avoir de talweg en atlantique: Ce qui est intéressant c'est qu'en suite en fin de topic, ceci permettrait des conditions plus perturbé avec une nouvelle anomalie qui viendrait par chez nous: GFS est plus flagrant car sa pulsion serait plus solide que GEM: Pour FIM ça serait isolation par chez nous: A l'opposé de ces 3 DET on a CEP qui pour sa part voit la GF des acores être puissante et résister de ce fait c'est HPs à perte de vu chez nous: Des possibilités semblent s'ouvrir en tout cas.... On notera au passage que le MJo va bien faire une course en phase 6 puis 7 autant dire que la fin octobre pourrait bien être mouvementé à l'image des tendances GFS-FIM-GEM. Personnellement je ne mise pas du tout sur CEP:
  48. 9 points
    Bonjour Philippe, Bienvenue sur le topic MC (le meilleur du forum IC en toute objectivité ) ! Avec ton arrivée, le Sud Loire prend encore de l'avance par rapport au reste du MC . Pourrais-tu nous préciser ta localisation sur la commune de Colombier car cette dernière s'étage de 650m environ à plus de 1400m (sur les crêts) ? Concernant le vent de Sud (du Midi), il n'est pas rare que les rafales maxi soient aussi fortes voire plus fortes sur ma position à Rochetaillée qu'à la balise FFVL sur les crêts (j'avais également remarqué cela quand j'habitais sur la colline de la Mulatière à Saint-Étienne Sud). Je "milite" pour un effet Venturi ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Vent_de_couloir ) afin d'expliquer cela. Les vallées étroites et encaissées qui descendent des versants Nord du massif du Pilat (comme celles du Furan et du Furet) accélèrent pour moi le vent du Midi. Jean Bernard Suchel allait d'ailleurs dans ce sens dans son étude "Le vent à Saint-Étienne : élément significatif du climat et risque naturel majeur" : http://www.persee.fr/doc/geoca_0035-113x_1997_num_72_4_4708 Enfin pour les tomates, je suis comme toi à chaque gros coup de vent du Midi : "peur"que les tiges cassent ou que des tomates tombent alors qu'elles ne sont pas encore mûres. Si le vent ne fait pas trop des siennes d'ici la fin de semaine, j'ai une (dernière ?) récolte (de tomates cœur de boeuf, roma et cerise) qui m'attend. Ce qui ne sera pas banal à une dizaine de jours de novembre à 800m d'altitude... Bon courage pour le boulot. Pierric
  49. 9 points
    Je ne ferais pas l'ile de La Palma et ses multiples microclimats en fonction de l'altitude comme le souhaite @nicolass, je n'ai pas non plus exploré Madère plus en profondeur malgré le topo de @dann17 car seule la station de l'aéroport est sur le réseau synoptique. Mais je peux au moins faire un effort pour Ténérife, dont 5 stations sont actuellement présentes sur le réseau synoptique dont 2 qui partagent suffisamment de données pour mériter une fiche: l'aéroport de Ténerife Sud (TFS), traité hier, et l'aéroport de Ténérife Nord (TFN): #437. Ténérife Nord. Je n'avais en fait pas prévu de faire la fiche de Ténérife Nord car je n'ai que peu d'années avec des données H24, mais vos remarques m'ont poussé à faire un ultime effort pour achever cette série Ibérique et Macaronésienne avec cet aéroport, qui se situe dans la partie nord de l'ile à environ 600m d'altitude. Il dessert l'agglomération de Santa Cruz de Ténerife (7kms) et ses 500 000h, tandis que Ténérife Sud, distant de 53kms, est plus dédié au tourisme. L'ile de Ténérife mesure 85kms dans sa plus grande longueur: L'aéroport est construit sur un col, à 620m d'altitude: le relief est ouvert vers le sud-est et le nord-ouest, tandis qu'au nord-est et au sud-ouest il s’élève plus haut. Ici une vue vers le SSO, on distingue le Mt Teide (3718m) dans le coin supérieur droit, à 38kms de distance. Par rapport à TFS, le changement est radical: rien qu'en classif de Köppen, on passe directement du BWh (aride chaud) au Csb (océanique à été sec) sans passer par la case BS (semi-aride) ni Csa (méditerranéen "classique"... ici l'été n'est pas assez chaud pour y prétendre). La Tm annuelle perd 5.1°c en 540m de dénivelé, soit un gradient moyen de -0.94°/100m: c'est quasiment un gradient adiabatique sec, nettement au dessus des gradients normalement constatés (le plus souvent autour de -0.6°c/100m), signe que les subsidences, dues à la fois la la circulation générale atmosphérique (sous la cellule anticyclonique subtropicale) et aux turbulences de l'alizé contre le relief, régissent le temps durant la plupart de l'année. Les précipitations annuelles sont 3.8 fois plus importantes à TFN qu'à TFS: le site de TFN n'est pas du tout abrité des pluies océaniques provenant du nord-ouest, il semble même recevoir un surplus de nature orographique. Et ce n'est que l'un des aspects de l'humidité renforcée de TFN: on trouve beaucoup d'humidité et de précipitations peu mesurables dans les brumes et brouillards qui recouvrent régulièrement l'aéroport, les fameuses précipitations occultes dont parlais Dann à propos des hauteurs de Madère. L'HR moyenne annuelle est de 77% ici, contre 63% à TFS, et le brouillard est en fait bien plus fréquent que les stats ne laissent paraitre (1.1% soit 96h/an): d'une part les METARs ne reportent souvent que du brouillard partiel (PRFG) ou en banc (BCFG) - la station synoptique étant hors du brouillard tandis que la partie nord-ouest de l'aéroport est dedans -, et il me manque les observations nocturnes - période du cycle jour/nuit la plus propice au brouillard - pendant 12 ou 13 années de ma période d'étude. Le brouillard est bien sur provoqué par les bancs de stratus et de strato-cumulus qui effleurent le relief à cette altitude, et de telles conditions ont été l'une des causes du plus grave crash aérien de l'histoire (583 morts, à TFN): une bonne description de la météo au moment du crash est donnée dans le wiki anglais. Bien sur l'ouverture plus grande aux perturbations océaniques et toute cette grisaille pénalisent l'ensoleillement, qui perd 600h annuelles par rapport à TFS: 2260h/an contre 2860. Les vents sont canalisés par le col, et l'alizé de NNE est donc le plus souvent dévié au nord-ouest. Il écrase les roses des vents durant la période de soleil haut. Les vents de nord-ouest sont d'origine marine, frais et humides toute l'année. Le vent contraire, plus rare, est marqué par des conditions de subsidences marquées et des chaleurs sèches qui tranchent nettement avec les conditions habituelles. Voici un hiver normal, 2016-2017. Ce n'est plus du tout aussi agréable que les hivers de TFS ou Lanzarote, ici le gris l'emporte souvent et la pluie est assez fréquente... Cette saison ressemble beaucoup aux hivers de Terceira, aux Açores: mêmes températures, mêmes types de temps. Au printemps la montée des t° est aussi lente qu'ailleurs en Macaronésie, ainsi ce mois de mai normal a encore pas mal de journées fraiches: Là aussi des coups de chaleurs impressionnants sont possible dès mars ou avril. Revoici l'exemple d'avril 2002, et la comparaison avec TFS qui permet de constater le mauvais temps bien plus fréquent à TFN: Voici le même exemple d'été qu'à TFS, 2001, ici aussi très normal. Cet été est là aussi marqué par un coup de chaleur Saharienne début aout. En juillet on trouve des conditions de brumes, brouillards et faibles bruines assez récurrentes, que l'on a évidemment pas à TFS. Zoom sur le mois d'aout, et comparaison avec TFS. Les coups de chaleur peuvent être aussi fort ici à 600m d'altitude que sur la côte à TFS, comme le montre cet exemple en début de mois: BONUS: zoom sur un autre mois d'aout, 2010, avec deux coups de chaleurs bien plus intenses. Là encore, et c'est surprenant, TFN arrive parfois à égaler voire dépasser TFS lors de ces canicules: Enfin pour finir un mois de novembre normal, au milieu de l'automne et du pic de pluviométrie annuel: Voilà, c'est ainsi que se conclu cette série. Pour ceux qui veulent pousser plus loin on trouve une synoptique d'altitude de Tenerife sur Ogimet, nommée Izana (2367m). J'ai bien trop peu de données pour en faire une fiche, mais la consultations des données horaires un peu au hasard selon les saisons est intéressante: in semble notamment que l'on soit sorti de la tranche d'altitude humide de l'ile, et les Td en période hivernale sont souvent très, très bas. On retrouve aussi de rapides mais puissantes tempêtes pluvio-neigeuses, qui me rappellent ce que l'on avait vu à Assekrem, ce sommet du Hoggar à une altitude et une latitude voisines de celles de Izana. Je n'ai pas encore décidé de la suite, je sais qu'il reste les Iles du Cap Vert pour vraiment terminer avec la Macaronésie mais je ne sais pas encore si je vais arriver à quelques chose pour cet archipel. J'aurais peut-être le temps de pousser un peu vers le sud en direction du Cap Vert cette semaine si je suis chanceux avec les données disponibles, avant les vacances de la Toussaint où je serais quasiment absent du forum pendant les deux semaines de vacances.
  50. 8 points
    Slt @riri vertacorien la fiche descriptive sera bientôt sur ROMMA mais on a beaucoup de choses en cours en ce moment et nous n'avons pas encore eu le temps de la faire Changement aujourd'hui, enfin un peu avec pas mal de nuages une grande partie de la journée En cette fin de journée le soleil revient. Après 9 jours avec des Tx entre 23°C et 25°C la température n'a pu dépassé les 20°C aujourd'hui Actu 18.9°C Ce matin la vallée de la Romanche du côté de Livet-Gavet Actu sur Vizille
Ce classement est défini par rapport à Paris/GMT+02:00