Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

yayathe

Membres
  • Content Count

    18
  • Joined

  • Last visited

About yayathe

  • Rank
    Cirrus
  • Birthday 01/30/1991

Personal Information

  • Location
    Lyon

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour, A l'heure actuelle, les prévisions pour le site internet (qui ne sont pas -encore- automatiques par ailleurs, il y a encore une expertise humaine) se font sur des points spécifiques, il y a environ 37 à 38000 points (un point par commune, plus des points "montagne", "plage", "aéroports" etc.) La plupart du temps, l’altitude et le point retenu pour une commune se base sur la Mairie. Dans certains cas, un autre point d’intérêt est choisi (gare, aérodrome, station météo si la commune en possède une etc.). Cela a effectivement des conséquences lorsque l'on regarde su
  2. Fin mot de l'histoire : c'est bien un bug d'affichage De plus, ce sont bien les données expertisées d’affichées même sur le site de délestage.
  3. Certes, Ma mémoire est donc défaillante ce ne doit pas être du CEP 0.5°, mais pour des raisons de "sûreté" ce ne doit pas être un ou des modèles français, afin de pouvoir assurer une production en cas de cataclysme. J'ai fait remonter la chose aux équipes concernées
  4. Bonjour mm91, J'ai la réponse Les prévisions MF sont en effet expertisées... Grosso modo, une base de données est initialisée par les sorties modèles, les modèles statistiques etc. et les prévis peuvent la toucher directement ou indirectement. Les prévisions du site principal proviennent de cette base de données "retouchée". En outre, tout indique que le site de délestage fournit la composante "auto" de la base de données ie. avec des "sources" de prévision différentes donc. Tu n'as donc pas l'expertise/correction sur le site de délestage.
  5. Aie, Je vois déjà que l'on n'a pas la même définition des stations que l'on peut considérer côtières ou terrestres... Et pour les deux cas, c'est hors vigi. orange. Il y a peut-être eu du orange pour moins que cela dans le passé, et c'est dommage. Pour être complet, les max du 50 cette nuit, en km/h, avant la ville le type OMM de la station : 3 Saint Vaast 134 1 Sainte Marie du Mont 96 0 Pte de la Hague 93 1 Pontorson 114 2 Longueville 108 3 Granville 142 1 Gouville 106 0 Gonneville 100 3 Gatteville le Phare (Barfleur) 147
  6. Attention, les vigilances vent ne concernent principalement que les terres. Pour les rafales côtières les seuils sont beaucoup plus élevés. A ce titre, il est difficile de mettre 44 en jaune avec un département en rouge à côté, rien que pour des raisons purement géographiques sur les communes limitrophes (et leur armement "sécurité civile"). Pour le 85 à vrai dire je ne sais pas, le vent a été moindre que par exemple dans le 17. Pour le 50, nous étions a priori en dessous des seuils orange, le seuil devant être atteint sur une "portion significative ou zone à enjeu" du département. E
  7. Les indices de confiance sont bien présents sur le site, mais seulement lorsque l'on fait un passage de souris sur la ville/région d'intérêt. J'explique : Si vous voulez l'IC pour la prévision de Lyon dimanche 27 au matin il ne faut pas cliquer sur la ville de Lyon... Il faut se mettre à l'échelle Rhône ou AURA puis passer la souris sur la ville de Lyon pour voir l'IC, entre autres. Cela est en cours de correction.
  8. De nada. L'outil tel quel apporte un complément par rapport à une ROC, quel que soit l'échelle : Au lieu de dire, "cet événement on le prévoit bien Y fois sur 100 et on le prévoit à tort X fois 100", ce score permet de dire "si vous prenez une décision en suivant ma prévision/mon conseil, je vous fait économiser en moyenne V à chaque fois que vous serez concerné par l'événement par rapport à une prévision climatologique". C'est une autre forme de communication d'un score "administratif", on se focalise sur la perte engendrée plutôt que sur l'erreur commise. C
  9. Bonjour, Ceci est plus ou moins utilisé par les services météos nationaux, MF y compris. Le score de "valeur économique" est en fait équivalent (cela se montre avec quelques calculs...) à une courbe ROC ( taux de détection vs. taux de fausse alarme pour un événement donné). Je vais expliquer l'intérêt d'un tel score pour les entreprises (et ou des utilisateurs "rationnels" :D) : Imaginez 2 magasins : un qui vend des Ferrari et un autre qui vend des épingles à linge. Les 2 magasins sont en bordure de rivière. S'il pleut plus de 50mm en 3h (je vais
  10. Tu as la dernière newsletter de HIRLAM-ALADIN dispo ici : http://www.umr-cnrm.fr/aladin/?article260&lang=en Avec notamment les dernières corrections des codes. Pour l'été et l'automne, la prochaine chaîne en double utilisera cy46t1. A suivre...
  11. Oui, je vais essayer de faire simple En premier lieu, tu trouveras ici : https://www.umr-cnrm.fr/gmapdoc/IMG/pdf/cycles.pdf , comment le cyclage entre l'ECMWF MF-HIRLAM-ALADIN fonctionne. Le CEP est en effet récemment passé au cycle 47r1 dans la fourniture de leurs prévisions et MF contribue évidemment. Tu remarqueras qu'à MF nous avons une branche pour le phasage (t qui construit à terme T ...qui associé à un r de l'ECMWF créera un cycle suivant ...) et une pour les cycles opérationnels ("op"), correspondant aux configurations validées pour ARPEGE/AEARP/AROME/ARO
  12. Bonjour, Une MAJ de modèles MF a été faite le 30/6. MF devient donc le 3ème centre a intégrer les données AEOLUS après l'ECMWF et le DWD En plus des données AEOLUS on a aussi : données de plusieurs récepteurs de géolocalisation par radio-occultation GNSS-RO, données IASI de Metop-A et -B. Les scores des prévisions globales sont améliorés par la prise en compte de ces nouvelles observations dans les analyses des modèles.
  13. Pourquoi 5.6 ? : Si on considère qu'aujourd'hui (avec les calculateurs acutels) une prévision arome/arpege prend un temps T à faire ; avec les nouveaux calculateurs dans le même temps T on peut faire tourner 5.6 fois l'instance arome/arpege En effet, le gain de prévision fiable effective est quelques heures tout au plus (ce qui est déjà crucial pour certains épisodes de vigilance...). Il ne faut pas oublier aussi que une partie de la puissance de calcul est destinée à la recherche, climatique notamment. A noter que la loi de Moore commence à un peu prendre du plomb dans
  14. Le premier lien bicriphil parle du nouveau calculateur du CEP installé l'année prochaine à Bologne, dont je ne connais pas les caractéristiques. En revanche, le lien de lefan parle bien du nouveau calculateur de Météo-France. La puissance de crête sera multipliée par 4 par rapport à l'actuel, et le gain de performance global multiplié par 5,6. En outre, la consommation électrique sera multipliée par 2,5. Le refroidissement est par eau (refroidisseurs adiabatiques) entrée d'eau à 40°C et sortie à 48°C La chaleur, évacuée donc par l'eau en maj
  15. Bonsoir, Pour ce qui est du point sur la PE dans ce rapport, il va exister d'ici quelques mois à MF un fascicule d'utilisation (ou non) et d'interprétation de la prévision d'ensemble. C'est effectivement un produit à double tranchant, et l'on peut vite dire n'importe quoi, que ce soit pour une utilisation "pour vigilance" ou non.
×
×
  • Create New...