Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

acrid vintaquatre

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    6019
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

1 Follower

About acrid vintaquatre

  • Rank
    Orage multicellulaire
  • Birthday 10/26/1988

Personal Information

  • Location
    Siorac en Périgord, Périgord Noir, au bord de la douce Dordogne... <3

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. En effet n'ayant à ma disposition que les relevés horaires, il s'agit bien de ces valeurs. Par ailleurs, car je ne l'ai pas précisé, j'ai vérifié pour chaque station (pour les humidex et les Tdx) les relevés horaires des journées du 25 au 30 inclus, pas juste les journées les plus chaudes, car l'air le plus humide n'était pas forcément présent lors de ces journées, chose encore plus vraie pour les Tdx, parfois atteints avec des températures <35°C.
  2. Bonjour, Voici les valeurs maximales relevées durant l'épisode caniculaire de fin juin 2019 (sur le réseau principal de Météo-France) : - Températures maximales absolues : 19 stations ont dépassé 40°C. - Humidex maximums : 1 station a dépassé 50 et 43 stations ont dépassé 45. - Points de rosée maximums : 15 stations ont dépassé 25°C. Pour rappeler le caractère exceptionnel de cet épisode : - Les températures supérieures à 40°C restent habituellement isolées lors des épisodes caniculaires. - L'humidex fonctionne par seuil (c'est un indice) et il est définit que : de 40 à 45 la sensation d'inconfort devient importante et de 45 à 54 le danger est présent. - On ressent généralement la "lourdeur" de l'air à partir d'un point de rosée supérieur à 20°C, et les valeurs supérieures à 22°C restent épisodiques, voire rares dans beaucoup de régions.
  3. Bonjour, Voici les valeurs maximales relevées durant l'épisode caniculaire de fin juin 2019 (sur le réseau principal de Météo-France) : - Températures maximales absolues : 19 stations ont dépassé 40°C. - Humidex maximums : 1 station a dépassé 50 et 43 stations ont dépassé 45. - Points de rosée maximums : 15 stations ont dépassé 25°C. Pour rappeler le caractère exceptionnel de cet épisode : - Les températures supérieures à 40°C restent habituellement isolées lors des épisodes caniculaires. - L'humidex fonctionne par seuil (c'est un indice) et il est définit que : de 40 à 45 la sensation d'inconfort devient importante et de 45 à 54 le danger est présent. - On ressent généralement la "lourdeur" de l'air à partir d'un point de rosée supérieur à 20°C, et les valeurs supérieures à 22°C restent épisodiques, voire rares dans beaucoup de régions.
  4. Bonjour à tous ! Voici le bilan de cette première décade anormalement chaude dans notre Périgord Noir (Daglan) : Tnm : 17,1°C (+4,3°C) Txm : 32,7°C (+4,2°C) Tmm : 24,9°C (+4,3°C) Tnn : 11,4°C le 10 Tnx : 20,9°C (!) le 1er Txn : 26,7°C le 1er Txx : 39,1°C le 5 RR : 0,8 mm (tombés le 9) (norme de 62,4 mm) Ensoleillement (Gourdon) : 96,4 h (norme de 262,1 h) Pour info, côté températures, si on calcule sur les 15 derniers jours glissants (soit du 26 juin au 10 juillet) : Tnm : 17,1°C Txm : 34,2°C Tmm : 25,7°C Nous avons retrouvé des nuits normales (fraîches) seulement mercredi 10, enfin nous avons retrouvé notre climat périgourdin ! A vos bilans, remarques et analyses diverses !
  5. Dans le genre tropical, on peut citer juillet 2013, très chaud dans la longueur alors qu'il n'avait jamais été caniculaire. Les sols et la végétation était gorgés d'eau après un printemps globalement bien humide et un mois de juin carrément aquatique par endroit (tout le monde s'en souvient dans le SO...). Juillet 2013 se classe quand même juste derrière juillet 2006 et à égalité (plus ou moins) avec 1983 du point de vue thermique, mais on avait du attendre les derniers jours du mois pour atteindre 35°C.
  6. Juste comme ça, petit calcul sur les 11 derniers jours à Daglan : Tnm : 17,6°C (+5,7°C par rapport à la norme juin/juillet) Txm : 36,2°C (+9°C par rapport à la norme juin/juillet) Soit une Tmm de 26,9°C et un excédent de +7,4°C, rien que ça ! S'il n'y avait eu que l'épisode du 26 au 29 juin, ça aurait été une chose...Sauf que les nuits sont restées chaudes et qu'on a eu à nouveau deux jours >37° ce jeudi et ce vendredi, et seulement deux jours normaux côté Tx les 1er et 2 juillet...Sur une grosse décade glissante, ça commence à parler je trouve !
  7. Salut à tous ! Enfin une température normale aujourd'hui avec seulement 26,2°C actu. Les stratus sont arrivés entre 8h et 9h et se sont dissipés en fin de matinée. Tn encore très (trop) douce de 17,1°C. En fait c'est simple, pour les 11 derniers jours glissants (26 juin au 6 juillet) on a à Daglan : Tnm : 17,6°C (+5,7°C par rapport à la norme juin/juillet) Txm : 36,2°C (+9°C par rapport à la norme juin/juillet) Soit une Tmm de 26,9°C et un excédent de +7,4°C, rien que ça ! Allez, voilà la petite récompense d'hier matin au lever du soleil :
  8. A Daglan la dernière Tn sous les normes remonte au 23 juin (9,7°) et la dernière Tn<15° remonte au 26 juin (13°). On ne reconnaît plus notre climat périgourdin, on a récupéré pendant pas mal de jours un climat girondo-landais (nuits chaudes et moites, stratus matinaux, humidité élevée...), au point d'obtenir une Tn tropicale le 1er ! Une première pour Daglan évidemment ! Pour rappel, question Tn les normes estivales (de Cazals) sont de 11° en juin, 12,8° en juillet et 12,5° en août... Tx de 37,5° aujourd'hui (la routine ?), mais dans une ambiance assez sèche et donc pas désagréable...Baisse assez rapide en ce début de soirée, 29,4° actu pour Daglan, 28,7° ici, on peut espérer une Tn correcte...La Nature est toujours assez luxuriante malgré le gros coup de chaud de la semaine passée...
  9. Voici le bilan de ce premier mois de l'été sur nos stations périgourdines : - Après deux mois de pause, de nouveau des excédents thermiques, prononcés sur les maximales. Ceci en raison principalement de la fin de mois exceptionnellement chaude. - Des précipitations encore hétérogènes, mais globalement plus d'eau que les mois précédents, à la faveur d'un épisode assez important en début de mois essentiellement. - Un ensoleillement qui a connu un bon rattrapage en fin de mois, et au final des excédents plus ou moins marqués.
  10. Voici le bilan de ce premier mois de l'été sur nos stations périgourdines : - Après deux mois de pause, de nouveau des excédents thermiques, prononcés sur les maximales. Ceci en raison principalement de la fin de mois exceptionnellement chaude. - Des précipitations encore hétérogènes, mais globalement plus d'eau que les mois précédents, à la faveur d'un épisode assez important en début de mois essentiellement. - Un ensoleillement qui a connu un bon rattrapage en fin de mois, et au final des excédents plus ou moins marqués.
  11. Nous avons encore aujourd'hui une démonstration de la masse d'air en altitude, car après le balayage océanique en basses couches qui a poussé plus loin que prévu (jusqu'au Tarn), et un lever parfois tardif de la couche de stratus à la mi-journée, on titille quand même les seuils de très fortes chaleurs sur pas mal de coins de MP... L'épisode caniculaire touche à sa fin et il est temps d'en dresser un premier bilan par région et en images : Et je crois qu'avant de partir, la canicule a quelque chose à dire aux habitants de la moitié Sud... :
  12. L'épisode caniculaire touche à sa fin et il est temps d'en dresser un premier bilan par région et en images : Et je crois qu'avant de partir, la canicule a quelque chose à dire aux habitants de la moitié Sud... :
  13. Cela confirme mon impression ici, la situation est toujours "normale", dans le vert clair (humide avant la canicule), avec des sols même plutôt humides par rapport à la même période des années précédentes. Seuls les bords de routes et quelques prairies ont grillé. En même temps on n'a eu qu'une journée avec de l'air sec sur les 8 derniers jours, c'était mercredi. Ça promet encore de sacrés Td pour les fortes chaleurs de la semaine à venir ! On en vient à souhaiter du vent d'autan lors des journées de cagnard pour assécher l'atmosphère, c'est dire comment ça va mal chez les passionnés ! Sinon retour à la normale aujourd'hui...Hier soir le vent d'Ouest s'est levé vers 22h, mais il aura fallu attendre 1h supplémentaire pour repasser sous les 28°. Une situation vraiment hors-norme pour notre secteur où on a l'habitude de sentir la fraîcheur tomber dès le coucher du soleil, même par temps très chaud ! Arrivée des nuages bas en fin de soirée et du coup stagnation de la température toute la nuit, au point de battre notre record de Tnx depuis l'ouverture de Daglan avec 19,5° de Tnx. J'en viens à me demander si un jour dans l'Histoire il y a déjà eu des Tn tropicales dans la vallée du Céou Les stratus se sont levés vers 13h30, il fait 30,9° actuellement avec encore un Td à 22°. Mais en comparaison d'hier on trouve qu'il fait super bon... @Sebaas @Seziou / Zarge © et les autres concernés, il y a une carte des Txx de l'épisode qui est prévue dans vos tablettes ? Car j'en ai eu l'idée depuis 2 jours, mais j'avoue préférer vous demander avant d'entamer une quelconque collecte manuelle 🤣
  14. - Des bretons qui ont fondu autant que leur beurre salé sous la chaleur tropicale - Des méditerranéens victimes de combustion spontanée - Des nordistes qui se disent "quelle canicule ?" - Des émeutes qui éclatent partout pour savoir qui a le plus gros humidex - Des grenoblois qui pensent détenir tous les records de France - Tous ces passionnés qui s'impatientent de l'arrivée des stratus et du vent d'ouest... Des signes de fin du monde qui ne trompent pas ! #JeDisCaJeDisRien
  15. Ça arrive Cédric ! Ici le vent d'Ouest a commencé vers 22h, c'était le premier souffle d'air depuis plus de 24 h Actuellement et depuis 30 minutes ça baisse bien...25,4° sur Siorac avec un vent frais (on avait pris l'habitude du vent brûlant) Vers 21h quand je suis ressortie, j'ai croisé un papy qui dégoulinait de partout, des gouttes de sueur qui tombaient par terre sur le goudron, j'ai cru qu'il allait tomber raide avant d'arriver à ma hauteur, pour me dire "mais c'est pas possible, on n'a jamais vu ça, c'est de pire en pire ! Il paraît qu'il y a des raisins qui ont grillé à des endroits !". Donc oui, j'ai eu confirmation, les périgourdins commençaient à se liquéfier sur place ! Il parlait tellement que j'ai juste eu le temps de dire "bonne douche !" Petit joueur 😎
×
×
  • Create New...