Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

faycal

Membres
  • Content Count

    650
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

2 Followers

About faycal

  • Rank
    Stratocumulus

Personal Information

  • Location
    St Germain les Corbeil

Recent Profile Visitors

3469 profile views
  1. Le mauvais phasage du foehn a empêché les records mensuels d'être atteints. Si on a réussi a atteindre les 27° à 2h du matin, imaginez ce que ça aurait donné avec un plein soleil à 14h.
  2. Je ne pourrais pas te répondre sur l'augmentation de fréquence, tout ce que je sais, c'est que ces échanges méridiens spectaculaires sont typiques dans le Midwest, à priori rien d'exceptionnel dans la région . En effet le midwest se trouve à l'est de l'imposante chaine des Rocheuses. Ces montagnes ont un double effet : bloquer l'air tempéré du Pacifique et canaliser les vents dans la directions nord-sud. Exemple le 8 septembre dernier à Denver : 33° dans l'après midi et de la neige le soir. Ce sont des choses qui arrivent là bas .
  3. Pour l'anecdote, les flux méridiens c'est pas la même chose outre-Atlantique. L'hiver va faire une descente spectaculaire dans les prochaines heures dans la tornado alley(diagramme pris dans le Kansas ).
  4. Remarquable effet de foehn au pied des Pyrennés. Relevés ici de Vicdessos dans l'Ariège. Plus de 23° avant 13h sachant qu'on est à à 700m d'altitude. A noter également, l'augmentation de 7° en 15min entre 11h15 et 11h30.
  5. Merci je cherchais le site pour avoir ces cartes mais je n'ai pas trouvé.
  6. La dépression qui va toucher le pays s'annonce particulièrement atypique en plusieurs points. -Elle devrait se creuser à une vitesse stupéfiante avec une perte de 30hpa en moins de 12h sur une courte distance. -Elle pourrait impacter 3 voire 4 fois le pays à des endroits différents. -Mais ce qui attire mon attention c'est sa structure vraiment hors du commun. Phase 1 : Creusement explosif et impact sur la Bretagne dans la nuit de jeudi à vendredi. Dans un premier temps, sa structure serait relativement classique malgré son creusement extrêmement rapide , lors d
  7. Au vu des modélisations ,peu de doute que l'on se dirige vers le mois de septembre le plus chaud jamais enregistré dans de nombreuses régions , peut être même à l'échelle nationale.
  8. L’intensité de la remontée saharienne prévue est quand même remarquable pour une mi septembre surtout que les sols sont encore très secs dans de nombreuses régions. Je n’ai pas le temps d’y jeter un coup d’œil mais il semble que beaucoup de records mensuels soient en danger notamment dans le centre et l’est. Cela est d’autant plus remarquable que nous sommes mi septembre.
  9. Au contraire cet épisode devrait être bien sec du moins dans un premier temps avec des td inférieurs à 10 degrés ce qui donnerait des valeurs d’humidité relative autour de 30%. L’humidité pourrait augmenter en début de semaine prochaine à l’approche de la goutte froide.
  10. Toulouse ? Tu veux dire To loose. Le bassin froid lié aux orages en Touraine pourrait limiter la hausse avant 16h si ça continue. D’ici là les 40 sont largement jouable.
  11. Je pense qu’on peut sans trop se mouiller répondre à l’étiquette du topic. : Chaud ? Oui en effet.
  12. On est 1 voire 2 degré au dessus des prévisions par endroit. Je n’est pas comparé avec les autres journées historiques mais 37 degres avant que le soleil soit au zénith c’est assez incroyable à 48 degré de latitude.
  13. L’humidité est sensible sur la région ce dimanche avec des td autour de 17 un peu partout . Attention aux orages peu mobiles ce soir, l’axe de convergence se trouve actuellement sur la Picardie , il devrait au fil des heures glisser vers la région.
  14. Ce soir, la période de temps frais qui se profilait pour cette semaine 20 est franchement raccourci. Dés mercredi, les températures pourraient retrouver des valeurs de saison si il fait beau. La goutte froide ibérique perdurerait alors que les bas géopotentiels sur l'Europe laisserait rapidement place à une solide dorsale. Sur le pays, l'instabilité pourrait alors rapidement se résorber au nord et à l'est, au sud ce serait plus compliqué. Ensuite pour la fin semaine, on retrouverait enfin des valeurs digne d'un mois de mai... Plus sérieusement, le flux pourrait se redresse
  15. Cette semaine va commencer par une situation assez exceptionnelle en Europe, plus digne du Midwest. Alors qu'un blocage s'installe sur l'Atlantique Nord, un important bloc de bas géopotentiels va se détacher du vortex polaire pour s'installer au dessus de la Baltique pendant plusieurs jours. Dans le même temps, un talweg sur la péninsule ibérique va gagner la méditerranée... Ces deux influences vont se rencontrer sur le pays entre Dimanche et Mardi avec à la clé un possible épisode pluvieux majeur. En effet le flux sera extrêmement divergent en altitude avec un positionnement op
×
×
  • Create New...