Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

faycal

Membres
  • Content Count

    793
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

2 Followers

About faycal

  • Rank
    Stratocumulus

Personal Information

  • Location
    St Germain les Corbeil

Recent Profile Visitors

4529 profile views
  1. Toujours ce ciel sableux ici à Toulouse avec un nouveau maximum de concentration en début d’après midi.
  2. Pourtant sur ta carte, on voit bien que les vallées de la Gave de Pau et de l'Adour stoppent net la progression du foehn.
  3. La station de Tarbes est très ponctuellement passé sous l'effet du foehn. Réchauffement puis refroidissement spectaculaire.
  4. Je me suis un peu mélangé avec les histoires de versants. Je voulais dire versants NNO, c'est à dire les zones dans lesquels l'axe de la pente est grosso-modo orienté NNO - SSE . Ces versants sont concernés par le foehn car ils sont tangents au flux en basse couche qui est orienté au SSE.
  5. Notez comme les cellules de foehn sont corrélés au relief. Les zones foehnées correspondent préférentiellement aux versants nord-nord ouest. Les pentes douces et progressives permettent au foehn de se propager plus loin, en effet dés que les vallées deviennent un peu trop creuses, le foehn est cassé dans sa progression et le refroidissement radiatif prend le dessus, d'où ces très gros écarts thermiques.
  6. Quelques écarts horizontaux de températures, certes classiques lors d'épisode de foehn, mais tout de même remarquables. A 22h, on a : - 8,8° d'écart entre Biarritz et Dax distante de 45km. - 9,6° d'écart entre l'aéroport de Tarbes et le village d'Arcizans-Avant distante de 23km, cela est d'autant plus remarquable qu'Arcizans-Avant est environ 300m plus hautes que Tarbes. - 11,7° entre Vicdessos et Bélesta distante de 40km. AROME illustre parfaitement bien la situation actuelle avec pas moins de 7 cellules de foehn visibles, celle sur Biarritz étant la plus ét
  7. Le record mensuel de tn va certainement être battu dés aujourd'hui à Biarritz avec une tn provisoire de 18,4° atteintes hier en début de soirée, on ne devrait pas passer en dessous de cette valeur avant dimanche soir selon ARPEGE . D'autres records sont jouables demain, celui de Biarritz à nouveau mais également certaines stations de l'arrière pays au pied des Pyrénées comme Pau et Tarbes. En effet le foehn ne lâcherait prise que demain soir donc les tn seraient potentiellement très élevés.
  8. Situation de flux de sud dynamique ce weekend avec donc classiquement : - Un vent d'autan persistant et souvent tempétueux avec des rafales supérieurs à 100kmh notamment entre Toulouse et Carcassonne. - Un foehn très marqué au pied des Pyrennées notamment sur l'ouest de la chaine ( 64 et 65). Combiné aux remarquables advections douces en basses couches, cela pourrait donner une douceur nocturne hors-saison. Si cela se confirme, des records mensuels de tn risquent de tomber, voici quelques valeurs : Biarritz : 17,7° en 1978 Tarbes : 11,8° en 1987
  9. Si seulement s'en était un, si seulement ... Petite comparaison avec 2019 pour la beauté des cartes. Beauté inquiétante tout de même. CEP est un peu moins extrême que GFS. Le record mensuel national reste inatteignable, cet incroyable fin février 1960. D'ailleurs, ce record mensuel national sera à mon avis , un des plus difficile à battre avec le RC (31,2° à St Girons). http://www1.wetter3.de/Archiv/GFS/1960022818_25.gif Fin de la parenthèse historique. Bonne soirée.
  10. Il y a encore une semaine, nous surveillions une potentielle vague de froid exceptionnelle. Après une vague de froid finalement assez banale qui n'aura concernée que la moitié du territoire, la réalité nous rattrape très vite. Les modélisations sont assez stupéfiantes, comparable à fin février 2019 . Un temps digne d'une fin avril avec un plein soleil et des températures qui ne vont pas se gêner pour atteindre les 20° jusque dans la moitié nord. Plus que l'intensité de la douceur, c'est la longévité de cet épisode qui pourrait être exceptionnelle. Enfin quand je dis ex
  11. UKMO12z Sur le direct on voit toutefois que le front semble bien plus large que prévu avec déjà des PP à l'entrée du 78. Ca va surement se jouer au direct tout ça.
  12. Merci pour ces explications. Du coup pour toi quel modèle serait le meilleur à cet exercice de prévision de température en situation d’inversion ?
  13. Certes le début de semaine signerait sûrement un net redoux sur le pays. Cependant le régime blocage devrait résister avec une imposante crête d’altitude sur l’Europe. Quand à la circulation dépressionnaire elle resterait assez basses en latitude sur l’Atlantique , le vortex polaire peinant à regagner le Groenland, favorisant l’émergence de puissante dorsale relimantant le blocage. Dans ces conditions une nouvelle invasion sibérienne sur l’Europe est loin d’être exclu, en effet l’échéance est encore lontaine , et les cartes ont encore énormément le temps de bouger. Quel modèle voyait une se
  14. Il semblerait que le gros de cette vague de froid file vers les Balkans. Dans la région, le contraste avec la douceur qui y domine depuis des semaine sera saisissant. Ces changements de masse d'air brutaux sont toujours aussi spectaculaire. Nous sommes ici sur le littoral NO de la mer noire en Ukraine.
  15. Sinon il y a NASA/GEOS5 pour ceux qui cherchent une lueur d'espoir. C'est la NASA quand même, je ne pense que GFS ou UKMO ait déjà envoyé quelqu'un sur la lune., je dis ça je dis rien.
×
×
  • Create New...