Lolox

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    13 589
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    13

1 abonné

À propos de Lolox

  • Rang
    Tempête explosive
  • Date de naissance 10/11/1976

Personal Information

  • Lieu
    Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Visiteurs récents du profil

2 594 visualisations du profil
  1. Lolox

    Suivi du temps dans le Nord-Est - Août 2018

    Je suis passé à Besac cet après-midi et j'ai repensé à ton message... Parce que ça commence à marquer sérieusement le paysage. Au gré des couloirsfavorisés par quelques orages, où la verdure reprend le dessus, les forêts tirent une sale tronche En Haute Saône les agriculteurs commencent l'ensillage du Maïs, un peu partout ils n'en tireront rien de plus. Visiblement sur Remiremont il n'est pas tombé grand chose non plus... Compte tenu des excédents thermiques, les quelques millimètres glanés par ci, par là, ne suffisent pas à assurer un minimum d'efficacité au profit du monde végétal 😶. Évidemment ça tombe l'année où ma station météo bugue à mort et que je n'ai plus aucun relevé fiable
  2. Les chiffres parlent d'eux-mêmes, mais ils cachent le fait qu'il y a eu beaucoup plus d'orages sur le versant Alsacien cette saison par rapport au versant Lorrain J'ai parcouru les deux versants en début de semaine dernière et le côté Alsacien était bien plus luxuriant que ce qu'il était donné de voir secteur Lorraine. La transition entre Gerardmer/Remiremont et le secteur de Munster illustrait parfaitement cette différence. Pour terminer, possible que la saison chaude 2018 sur les Vosges s'apparenterait à celle que connaît le secteur de l'Aveyron sur les contreforts Sud du Massif Central qui est d'ailleurs bien verdoyant cette année par rapport aux étés classiques
  3. Le module inter-annuel de la Vologne est autour de 2 m3 pour la Vologne au niveau de Laval En ce moment on doitêtre en dessous de 0.5 m3/sec. (C'était déjà le cas avant que je ne migre en Occitanie ), ce qui correspond à des années de fort déficit. Comme tu le dis, on enchaîne ce type de saison depuis quelques années, et les anciens qui pratiquent la rivière depuis des lustres ne s'y retrouvent pas non plus. On doit être dans une période "nouvelle" où le régime de nos rivières accuse singulièrement le coup de nos aléas climatiques. Si ça se trouve dand 20 ans, nos rivières Vosgiennes auront complètement changé de morphologie et peu de monde y prêtera attention à l'exception des vieux schnocks comme nous
  4. La Vologne était basse la semaine dernière (j'ai migré dans le Sud Ouest depuis quelques jours du coup je ne l'ai pas vu récemment ), mais il y a eu des périodes récentes pires que cela. Les quelques orages qui ont touché le massif (souvent le val de Vologne d'ailleurs) permettent de sauver un peu les meubles pour les rivières du versant Lorrain. C'est plus inquiétant à mesure que l'on va vers la plaine où pas mal de ruisseaux se retrouvent complètement à sec sur les coteaux argilo-calcaires. Heureusement que le début d'année était humide, sinon en bien des endroits la situation serait critique paradoxalement, les plaines du Sud-ouest sont plus vertes que celle des Vosges et de la Haute Saône
  5. Lolox

    Suivi du temps dans le Nord-Est - Août 2018

    Et les Vosges passent à côté, une fois de plus cette saison... C'est le monde à l'envers !
  6. Lolox

    Suivi du temps dans le Nord-Est - Août 2018

    Tn de 20.6°C à Remiremont, on voit vers l'ouest des nuages orageux en marge de ceux qui passent sur l'ouest Lorrain. Évidemment, rien ici niveau précipitations, tout est cramé ! 😶
  7. En vallée de la Moselle, vers Remiremont, j'ai vu ce matin en allant au boulot un champ de Maïs complètement sec sur pied ! Les plants sont encore verts, mais complètement secs Chaque journée de chaleur sans pluie ne fait qu'accentuer la déperdition de la végétation, et peser un peu plus sur la dégradation des écosystèmes... Je n'ai pas eu le temps de prendre de photos, mais les lisières forestières accusent également le coup, et certains arbres arborent un feuillage complètement roussi. Probablement qu'ils repartiront au retour des précipitations avec une seconde pousse de feuillage en fin d'été, mais ça va leur couter une énergie folle et affaiblir les individus
  8. A Remiremont, tout fait grise mine... On a pris qye 2mm dans la nuit de vendredi à samedi ! La végétation accusele coup, et je ne parlepas du Maïs ou des prairies... On se croirait lors d'un été sec dans le Sud Ouest de la France. Les ligneux sur les talus exposés commencent à prendre de couleurs automnales, les Bouleaux en premier lieu, mais Frênes, Érables et même Hêtres, virent progressivement sur les expositions chaudes. En de repérant aux cultures de Maïs, qui se portent bien dans certaines vallées, on voit bien où les averses du week-end se sont déversés :bas du val de Vologne, secteur Brouvelieures), alors qu'ailleurs les feuillages sont enroulés comme du papier à cigarettes Je crains de forts impacts des conséquences de la chaleur et de la sécheresse des jours à venir !
  9. Lolox

    Suivi de la secheresse

    Une petite photo du Durbion dans la plaine Vosgienne. Ça commence à être très bas, encore une fois ai-je envie de dire ! La plupart des affluents de cette rivière, hors ruisseaux prennant leurs sources sur les premiers contreforts du massif, sont "à sec". La végétation indigène souffre de plus en plus, et les perspectives ne sont pas encourageantes
  10. Lolox

    Les cyclistes d'IC ?

    Reste le Tourmalet à franchir, ce n'est pas rien... Ça peut exploser encore, cf. Froome sur le Giro. D'ailleurs on n'est pas à l'abri qu'en prétextant de contrôler une échappée, il nous fasse quelque chose vendredi 😶
  11. Lolox

    Les cyclistes d'IC ?

    Tout le monde l'attend sur la dernière descente, il ne va pas dire "ouais ouais, je vais y aller !". C'est typiquement le genre d'étape dessinée pour lui
  12. Lolox

    Les cyclistes d'IC ?

    Descente idéale pour reprendre 1 minute voire plus si l'orage est de la partie
  13. Lolox

    Les cyclistes d'IC ?

    Des coureurs dont le point fort évolue au fil des années, on a connu avec par exemple - je dis bien par exemple, parce que j'adorais ce coureur - un certain Laurent Jalabert passé de sprinteur à grimpeur capable de gagner la Vuelta de façon magistrale (laissant le gain de l'étape au sommet de la Sierra Nevada à un rescapé de l'échappée du jour). Aujourd'hui il est consultant TV et Radio en faisant office d'autorité... Donc le silence complice des journalistes est facile à comprendre ! D'aussi loin que je me souvienne, je n'ai pas souvenir d'un "Champion" (au sens noble du mot, c'est à dire comme il y en a peu durant leur période d'activité) de cyclisme dont l'évolution ou les résultats ne peuvent être regardé avec soupçon dans le domaine de "l'assaisonnement de la soupe" avec un minimum de recul. À mon avis, dans le sport de haut niveau, il ne faut pas se voiler la face, certains procédés sont implicitement admis selon la fédération sportive considérée. C'est le lot des "Dieux du cirque" ou "Dieux du stade" en version moderne. Il y a quelques années, il était de notoriété publique qu'une partie du peloton cycliste pro était asthmatique, au minimum
  14. Lolox

    Les cyclistes d'IC ?

    Il y a toujours eu des équipes pour dominer outrageusement les grandsTours... C'était peut être un autre temps mais souvenez vous de l'équipe "Look" puis "Z", suivies ensuite de "Banesto", de la "Deutsch Telecom", de "l'US Postal" et maintenant de la "Sky". Ça nous ramène à de sombres heures, mais en a-t-il déjà été autrement ?
  15. Lolox

    Les cyclistes d'IC ?

    Le problème de Bardet, c'est qu'il fait un tel régime pour éviter le moindre gramme de trop, qu'au final ses attaques s'en ressentent. Il est trèsaffûté cette année, mais peut-être un peu trop ! Maintenant le Tour est loin d'être fini, et il y aura bien une faille à un moment du côté de la Sky, peut-être à la faveur de conditions météo dantesques... Le Massif Central ne sera pas un parcours de santé, et les Pyrénées dans le mauvais temps ça peut faire bizarre