Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Albigeois-du-30

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    587
  • Joined

  • Last visited

About Albigeois-du-30

  • Rank
    Stratocumulus
  • Birthday 04/24/1990

Personal Information

  • Location
    Boissières

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Des cartes très intéressantes ce midi, une situation dynamique et très pluvieuse en vue d'ici le milieu de cette prochaine semaine... (je veux bien un bon coup de pétard pour le 24 ce serait un beau cadeau d'annif)
  2. Vous n'avez pas bientôt fini de vous plaindre ??! Cette eau en surabondance ce matin est un miracle. Parfait pour la faune et la flore. Belle rasade de la Camargue aux Cevennes Gardoises en passant par Nîmes.
  3. Premier impact de foudre ici à Boissières 30114, dans la Vaunage, avec de bonnes pluies intenses.
  4. Pareille du côté de Boissières (30114), dans le Gard (Vaunage), premier coup de tonnerre avec un beau flash, l'atmosphère semble vraiment bien instable !!!
  5. C'est quoi cette signature radar ???? Du monde au Grau Du Roi pour nous dire ce qu'il se passe ? ça semble costaud là
  6. Bel orage sur la Vaunage, après avoir fortement impact la petite Camargue. Pour le Vistre je ne peux pas répondre à cet instant, pas de visue, mais de toute évidence, si d'autres cellules remontent ça semble être le cas, la nuit sera longue...
  7. Le premier point qui devrait attiser notre vigilance concerne essentiellement le fort potentiel pluviométrique particulièrement favorable de cette longue période qui s'ouvre devant nous - et dire que l'on pouvait aisément s'imaginer qu'après une quinzaine fortement pluvieuse on s'inscrive dans un retour de récurrence anticyclonique aux caractéristiques précédentes à savoir, douce et sèche - et bien non, flux d'Est dépressionnaire, goutte froide, bref, un cocktail encore mal défini ce soir en ce qui concerne le bassin Méditerranéen, mais qui n'augure pas que des réjouissances neigeuses dans un premier temps... Il me semble d'ailleurs que par le passé, des épisodes catastrophiques de fin d'Automne, on laissait place au calvaire du froid continental, à vérifier dans les archives d'Infoclimat. Sur GFS, à la lecture du diagramme de ce soir (12Z), c'est aux alentours du 24 que ça s'agite, c'est encore loin, très loin pour ce qui concerne le seul paramètre des précipitations, mais ce contexte là, même s'il n'est pas celui d'un contexte potentiellement explosif d'un début d'Automne, réserve sont lot de gros cumuls à plusieurs décimales. Donc avant la neige, on surveillera particulièrement la flotte me semble-t-il.
  8. Si l'on suit le GFS 6 z, la seconde option gagne en probabilité au regard de son ensemble notamment, le diagramme à l'issue du week-end du 18 réagit peu certes, mais c'est un signal qui suit la moyenne de l'ensemble. Ecmwf ayant pour l'instant un temps de retard et suivant pas à pas le GFS... Ou pas. A suivre.
  9. Déso Boomer84, mais il faudrait prendre le temps de proposer une analyse constructive, et là c'est pas ce que j'ai de trop. L'idée c'est que ta démarche est là bonne, comme tu peux aisément t'en apercevoir sur tes graphes, à certaines dates les diagrammes sursautent, peu, certes, mais à cette échéance, avec de l'expérience, on s'imagine quel scénario pourrait bien se jouer en fin de semaine prochaine... A dix jours d'échéance, un modèle comme GFS t'affichera pas sur ton graphe une majorité de scénarios à plus de 50 mm, mais à mesure que l'échéance se rapproche tu verra qu'à une date les scénarios se rassemblent autours d'une certaine date et finissent par lâcher du leste. On cherche donc un signal, auquel on associe une configuration que l'on a l'habitude d'observer (la récurrence, ou la climatologie habituelle). Globalement, y a deux grands centres d'actions, et pas de petites anomalies (gouttes froides isolées à forte interaction) donc globalement pour la semaine à venir peu ou pas de surprise à attendre, mais pour le week-end, ou à compter du week-end, du changement dans l'air, est-ce que ça viendra de l'Est ou de l'Ouest, j'en conviens, c'est encore loin, mais certains vieux loups évoqueront très certainement la notion de cas d'école, sous entendu, un scénario vu et revu, qui se joue et se rejoue... L'idée, aussi, c'est que les modèles numériques sont là pour nous donner des indices (certes les plus précis possibles), mais après il faut savoir quitter quelque peu l'écran et faire appel à un peu de bon sens, et un bon retour d'expérience. Aujourd'hui, c'était à se demander, si la prévention se limite à la seule consultation des modèles numériques ou si un constat in situe n'aurait pas été plus à même de mettre en garde la population (par prudence, c'est à ça que sert une vigilance, la marge de sécurité était extrêmement faible en ce jour...)
  10. Je suis en tout point d'accord avec rcnm. La journée écoulée s'achève avec trois crues, Gardon, Hérault et Vidourle, il s'en est d'ailleurs fallut de peu pour que la situation ne dérape. Les cumuls généralisés de ces dernières 24 H combinés à une instabilité suffisante à supporter de la convection ont maintenu cette journée sur le fil rouge, ou celui, sur lequel on s'interroge quant à la notion de prudence et donc de mise en œuvre de la vigilance. Bref, le potentiel était là, et les risques aussi. Ceci étant dit, d'ici mardi une pulsion de HP va prendre ses racines en Afrique du Nord, puis remonter depuis l'Italie en direction de l'Europe du Nord, qu'elle n'aura pas de mal à rejoindre, booster en fin de semaine par la rapide reprise de l'activité dépressionnaire Atlantique, laissant craindre dès ce soir, la coupure des racines subtropicales des hautes pressions, libérant ainsi le bassin Méditerranéen de toutes hautes pressions... A compter du week-end prochain on surveillera donc la circulation sous blocage, soit venant par l'Ouest, soit par l'Est... En tous les cas, que ce soit GFS ou ECMWF, nous ne sommes pas sous un blocage de hautes pressions, du moins pour ce qui nous concerne du point de vue Méditerranéen. Bonne soirée à tous.
  11. Euh et les orages du grau du roi à Lunel c'est pas de la convergence ça ???
  12. Les cartes synoptiques sont très explicites, parfaites convergence entre Gard et Hérault. Vidourle à surveiller et points bas à risque. Il y a danger.
  13. Ce matin le diagramme de GFS pour la ville de Nîmes à unanimement augmenter les précipitations envisagées comparativement à hier... Diagramme bien resserré soit dit en passant. Du potentiel. Désormais il faudra suivre dès demain l'évolution synoptique de méso-echelle afin de cerner le potentiel d'instabilité qui sera le facteur déterminant pour établir un premier créneau de cumul de précipitations...
  14. Le diagramme de GFS pour la ville de Nîmes est par ailleurs sans équivoque. A suivre désormais le positionnement exacte de cette bebete ainsi que sa vitesse de déplacement qui conditionneront la durabilité et l'intensité des pluies.
×
×
  • Create New...