Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

mat123

Membres
  • Content Count

    249
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About mat123

  • Rank
    Altocumulus

Personal Information

  • Location
    Paris / Bollène (84500)

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Effectivement très haute étant donné qu'on est en plein versant nord de la Barre... Il faut espérer de meilleures années pour que le glacier reste sur tout le fond de vallée. On peut noter aussi que l'ascension du dôme et de la barre des écrins est plus compliqué cette fin de saison, avec des pentes à 45° en glace vive jusqu'à 3400 m environ. Toujours selon les gardiens, il n'y a eu qu une seule chute de neige durant la saison estivale, de quelques centimètres seulement.
  2. Je change un peu de massif, vers une contrée un peu plus sauvage... Je suis allé sur le Glacier Blanc (Ecrins) en début de semaine dernière. L'état du glacier est mauvais, voire catastrophique. Au niveau du chemin pour monter au refuge, le glacier a perdu plus d'un mètre d'épaisseur cette année selon le gardien. Au niveau de la partie basse, une petite langue subsiste dans un canyon mais elle est prévue de disparaître d'ici 2 à 3 ans. La glacier est très crevassé sur sa partie inférieure pour monter jusqu'au refuge, attention à ceux qui s'y aventurent en début de saison! En cette mi septembre la fonte était encore importante. Autre petite info :J'ai croisé 3 personnes qui étudient le glacier, le bilan de masse devrait être disponible sous peu. Les mesures sont faites près du Dôme de Neige, dans la partie raide sous la barre, et à 3 endroits sur le le glacier de vallée au fond. De plus, une station météo a été installée cette année à 3170 m juste à l'ouest du refuge des Ecrins, elle sera mise en ligne sur le site du PNEcrins. La station est visiblement assez complète, mais je n'ai pas réussi a savoir quels paramètres étaient mesurés. Elle est couplée a une "Webcam" prenant une image tous les 30 min. Quelques photos de la haut :
  3. La pression est effectivement en hausse, à environ 940 hPa, avec des vents soutenus à 110/115 mpH, soit une limite catégorie 3/4 . Comme cela a été écrit plus haut, l’ouragan se crée une zone où il ne peut plus s'entretenir. En revanche l'incertitude reste pour moi totale quand il aura quitté cette zone. Les eaux sont à environ 28-30°C au large de la Floride, donc à nouveau assez chaudes pour l'entretenir, seuls les cisaillements ou la côte américaine pourront le "tuer".
  4. Nouvelle mission de reconnaissance en cours : Vent estimé au niveau de l'appareil : 128 noeuds et 144 noeuds au niveau du sol en rafales! 945 hpa pour le centre, pas vraiment de changement depuis 12h finalement. Par contre quelle structure magnifique 😍
  5. La pression estimée par la mission de reconnaissance 21 est de 946,1 hPa à 1h du matin heure française, avec des vents à plus de 110 noeuds (plus de 200 km/h) dans le cadran nord ouest, soit tout en haut de la catégorie 3 (114 noeuds). Après lecture dans les tableaux de données, on trouve 111 noeuds de vent moyen sur 30 secondes et 116 noeuds sur 10 secondes au niveau de l'avion, et visiblement 112 noeuds sur 30 secondes au sol.
  6. Salut, pour l'identification du caillou, j'ai du mal a voir, c'est quoi comme couleur / texture? métalisé? Ou plus transparent. Quelle est la couleur des différents reflets que tu peux avoir? Plutot blanc, bleu, rose, rouge, jaune, ... C'est des détails qu'il est difficile de voir en photo . Je ne suis quand même pas sûr du tout de pouvoir te donner une réponse ^^
  7. 36,2 qui datent seulement de 2016... Combien de fois la barre des 35 à été dépassée en septembre sur Nîmes? J'ai vu "magnifique" 35,3°C l'an dernier le 20 septembre!
  8. Je pense dans les prévisions à j+7 quand il n'y a pas une ptite goutte froide pour complexifier la tâche Ce sera l'occasion de sortir encore un peu plus de Paris
  9. Bonjour! Je vais me laisser tenter pour une fois par un de tes jeux, pour ce qui est de l'équipe, tout me va pour arranger les équipes, mais je serai quand même plutôt hivernophile .
  10. En lisant les rapports sur internet, j'ai l'impression qu'il y a eu une erreur de transcription, et que c'est pas 70000 ft mais 10000 ou 20000. Ce qui reste considérable mais aucunement comparable. Si c'est réellement 70 000 ft alors c'est vraiment énorme! En attente de confirmation...
  11. mat123

    Alpinisme

    Bonjour, Je vous fait donc part de ma sortie de 4 jours entre jeudi 15 août et dimanche 18 août 2019 dans les Hautes Pyrénées. Jour 1 : Pla d'Aste - Lacs de Micoulaou N'étant pas motorisés nous avons pris le train jusque Lourdes, puis le bus vers Argelès Gazost. De là bas, nous avons fait du stop pour monter au pied de la rando : Argelès - Arras (65) - Arrens centre - Pla d'Aste (1450 m). Nous avons commencé l'ascension sous les nuages bas puis dans le brouillard dès 1800 m. Le chemin débute tranquillement jusqu'à la cabane du Doumbas, puis prendre à droite en direction de Larribet. On passe finalement le refuge après 600m de dénivelé (possibilité de bivouac). Continuer sur la sente principale pour aller jusqu'au lac de Batcrabère (possibilité de bivouac). Nous sommes montés encore un peu plus haut afin de sortir du brouillard, et avons posé la tente près des lacs de Micoulaou (2350 m). Jour 2 : Micoulaou - Balaïtous - Ibon de Ariel On a pris la vallée de gauche (pas super bien cairné) pour monter au col des Ciseaux (2650 m, près du col noir) et passer la frontière espagnole. Ca monte un peu dur et pas de mise en jambes avant... On a basculé coté espagnol, descendu 70 m et on est remontés dans les pierriers en direction de la diagonale du Balaïtous. L'ascension de la diagonale se fait bien, une partie large (2700-2850 m) et une partie plus aérienne (2850 - 3050 m), en revanche le rocher est plus mauvais sur la fin. Il faut quitter la diagonale (3050 m) et se frayer un passage jusqu'à l'arrête sommitale et rejoindre le sommet (3144 m). Sur la descente on a croisé un groupe menant deux chiens au sommets, qui ont fait chuter quelques beaux blocs... Un casque n'est pas de refus pour ce sommet. Nous sommes descendus par le même chemin, puis avons suivi les sentiers jusqu'aux lacs d'Ariel (2100 m) où nous avons bivouaqué. Le lac inférieur qui n'est pas sur le torrent principal est un petit bijoux 😍 Jour 3 : Ibon de Ariel - Embalse de Respomuso - Lacs de Cambalès Le sentier mène sans dénivelé des lacs d'Ariel à celui de Respomuso. On a suivi ensuite le GR passant par le refuge jusqu'à Campoplano. Après avoir contourné le lac par la droite (sud) on est monté vers le nord et le col de la Peyre St Martin où on passe en France. On a pris à droite vers le col de Cambalès, le début du col se passe bien, mais après le replat à 2400 m c'est plus raide et glissant : pas dangereux mais bien fatigant... Passage au Col à 2700 m, et de l'autre côté vous avez droit à des moraines en granite gigantesques, bien suivre les cairns qui font passer dans les rochers au début, mais ensuite on contourne le problème par le nord (comme sur les cartes IGN). Arrivée aux lacs de Cambalès (2350 m) avec seulement 4 tentes en nous comptant sur tout le plateau. Le levé de soleil est tout simplement magique! Jour 4 : Lacs de Cambalès - Pont d'Espagne - Cauterets Bon, le chemin est simple mais long, on est descendu au refuge Wallon, puis on a suivi le sentier jusqu'au pont d'Espagne puis le GR vers Cauterets centre. Bus Cauterets - Lourdes, puis trains Lourdes - Pau, et pour moi un retour avec le dernier TGV à Paris... C'était pour moi ma première sortie en autonomie totale sur 4 jours, avec un ami qui a fait son premier 3000, et sa première sortie avec plus d'une nuit . Beaucoup de chance côté météo puisqu'à partir de dimanche soir il a plu abondamment sur les Pyrénées. Niveau faune, seulement 3 isards croisés à Cambalès côté mammifères, et quelques vautours mais relativement peux nombreux.
  12. mat123

    Alpinisme

    Bonjour, Je ne suis pas ce que j'appellerai un alpiniste mais déjà un bon amateur de (haute) montagne. Quand tu parles de commencer par la Pointe Percée, est ce que tu comptes la faire par la voie normale? Quels sommets/itinéraires as-tu déjà réalisé? L'énumération que tu as faite classe les sommets par altitude (je ne sais pas si c'est fait exprès) mais en aucun cas par difficulté! Mes principales sorties sur une grosse année sont les suivantes : Arpelistock (neige), Schwalmere en début d'été il y a un an, Aiguille de la Grande Sassière et Grande Aiguille de la Bérarde l'été, Mont Buet depuis Emosson et lacs des 7 Laux (neige) en Automne, Plateau du Vercors après le nouvel an (neige) , Hireleni (sous le Reeti, ascension de type hivernal en mai), Aiguille du Goléon en juillet et je viens de faire 4 jours en bivouac dans les Pyrénées entre Arrens et Cauterets en passant par le Balaïtous. Je ferai un résumé de cette dernière dans un post quand j'aurai trié les photos. Si une des sorties précédentes intéresse quelqu'un, je peux faire un post dessus
  13. Bonjour J'étais de passage dans la Manche ce week-end, sur la côte ouest près de gouville-sur-mer, à mi chemin entre le cap carteret et granville. J'ai pu observer entre 13 et 15 heures le développement de plusieurs tubas sous les congestus venant de Jersey. Je suppose mais ne suis pas certain un contact avec la mer de l'un d'eux entre pirou plage et la plage de gefosses est possible. Si quelqu'un a des infos supplémentaires Je n ai pour le moment pas accès à des photos avec zoom, j'avais seulement mon téléphone mais pour donner une idée de ce à quoi cela ressemblait :
  14. En ville l'ambiance est surréaliste, après met après midi il fait toujours très chaud à 23h, environ 33 degrés. Pour donner une idée de l'ambiance dans les chambres de bonne, il faisait aussi chaud à l'intérieur qu'à l'extérieur à 20h, comme hier. Depuis la température baisse aussi lentement qu'à l'extérieur grâce à un ventilo sur ma fenêtre. Bon les records sont marrant la journée mais rendez moi les 15 degrés nocturnes!
  15. Soiree et nuit déjà difficile dans le centre parisien, hier en rentrant à 20h chez moi il faisait aussi chaud dedans que dehors... (7eme étage sous les toits en zinc) . Ce matin temps parfait pour aller à la plage, ah non en fait... Mais pour le moment je ne trouve pas la sensation plus désagréable qu'en juin, à voir cet après midi.
×
×
  • Create New...