Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

adri34

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    5135
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

About adri34

  • Rank
    Orage monocellulaire
  • Birthday 09/18/1997

Personal Information

  • Location
    Toulouse

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Si on s'en tient à la classif Météo France, on est en classe 4 (erreurs jusqu'à 2 degrés). Le plus important c'est d'avoir une bonne ventilation, donc être dégagé dans les directions de vent dominant. C'est ce qui crée le plus d'erreur en TX. La route va influencer sur les TN surtout (et encore selon la direction du vent, et ton endroit plus ou moins encaissé et donc sujet au refroidissement par rayonnement, ça peut ne pas beaucoup jouer) et peut être légèrement les Tx quand l'herbe est verte (peut être toute l'année ?). Peut être un conseil est de surélever à 2m plutôt que 1m50. L
  2. Au niveau des Pyrénées, il y a sur les hauteurs de la réserve du Néouvielle (65) une forêt clairsemées de pins à crochets qui monte jusqu'à 2600m environ. Sans doute une des plus hautes des Pyrénées, quand on sait que la forêt s'y arrête en général vers 1600-2000m selon les endroits. Après ta question portait spécifiquement sur les mélèzes des Alpes, et là je ne sais pas. Mais ça ne m'étonnerait pas que dans les Alpes il y en ait plus haut, parce que l'ensemble du massif est plus haut donc potentiellement des endroits perchés mais moins pentus avec des sols plus profonds ... après
  3. A Montpellier, les 20 degrés ont été dépassés le 2 février avec 21.1°. Depuis pas approchés au delà de 17 A Toulouse on s'en rapproche avec 18.7/19 à deux reprises ! Mais du côté des Pyrénées on est déjà à au moins 9 jours (plus deux à 19.7/19.8) à Cambo les bains (64) par exemple, avec une pointe à 24.7° le 20 puis 24.3 le 21. L'an dernier il avait fait 28.3
  4. Et encore je rêverais d'avoir 21. Je fais tout ce que je peux pour diminuer de quelques dixièmes la température, je cherche le moindre radiateur allumé inutile pour le couper, la moindre fenêtre pour faire courant d'air. La culture de l'intérieur tropical est très ancrée. Aller dehors en hiver est une drôle d'idée pour beaucoup, même quand il y a du soleil ou de la douceur. Plutôt attendre la fournaise estivale pour mettre ses fesses dans un transat avec une anisette ! Je trouve au contraire qu'avec la chaleur on ne peut rien faire, bouger devient pénible. C'est dire l'inact
  5. Pour tenter d'apporter quelques informations supplémentaires, le gradient moyen est bien d'environ -0.65°/100m. Mais ce gradient est assez variable. J'avais fait le test sur plusieurs variables en prenant des stations de montagne. En TM, -0.6°/100m En TNM, -0.2 à -0.5°/100m (à cause des inversions nocturnes, il peut même être négatif) En TXM en juillet , -0.8 à -0.9°/100m (la où l'ensoleillement est maximal) Pour s'en persuader, Mont Aigoual 17.3 en txm de juillet, Nimes 31.2 soit 14 degrés en 1500m -> -0.93°/100m. En tnm en janvier -3.8 à l'aigoual et -0.7 au val
  6. Ici, en plein hiver, dans les bureaux il fait 23-24 par temps de pluie, et ça monte à 26 l'aprème s'il y a du soleil ! De quoi me rendre malade avec une migraine, sans parler de l'attention qui diminue. Impossible d'ouvrir il n'y a pas de fenêtres. C'est inadmissible je trouve quand on souhaite réduire les émissions de gaz à effet de serre, surtout pour un labo qui fait de la recherche pour le climat. C'est un gaspillage énergétique monstrueux et encore quand je vois des gens en pull à l'intérieur je me demande vraiment comment ils font. Chez moi il fait 16-18 en hiver (et 14-16 da
  7. Bonjour, je viens d'apprendre l'existence de cette station, et avoir autant de capteurs (pression, température, humidité, vent, intensité solaire, indice uv, précipitations) pour un prix relativement bas (comparé à une vantage) est vraiment intéressant. Cependant je me pose des questions sur la fiabilité et sur les données qu'elle propose. L'abri est ventilé mécaniquement par panneau solaire, ça peut être utile par vent faible pour que l'abri ne surchauffe pas, mais est ce que le débit est suffisant ? Est ce que la température mesurée est comparable (ou même meilleure) à un abri n
  8. De passage hier dans les Pyrénées pour une randonnée autour du Pic du Tarbésou, le foehn était au rendez vous, les nuages aussi. Avant d'arriver sur Ax les thermes environ 6 au thermomètre. A la sortie d'Ax en direction d'Ascou-Pailhères, déjà 15 à 9h50 ! Arrivé au col de Pailhères, ou disons là où la route nous amenait (1710m), environ 8 degrés et un vent tempétueux. Ciel gris plomb quasi uniforme, un altostratus sans doute, plus des lenticulaires difficilement discernables, laissant une ambiance particulière (je m'attendais à des cirrus, pas à ça !). Il y avait, malgré la séchere
  9. Station 66 (bis) : Entrée est du stadium (à 200m de l'autre station) Elle est visible sur le lampadaire. C'est une sonde TH
  10. Une question que je ne t'ai pas demandé, quel était le type et la hauteur approximative des nuages ? Le rayonnement infrarouge emis dépend de la température du nuage, donc de son altitude, mais aussi de sa composition (un nuage de glace émet 2 fois moins qu'un nuage d'eau à température égale, c'est ce qu'on appelle l'emissivité). Il faut retenir de ça que ce qui compte c'est le rayonnement net absorbé par la surface. On a tendance à considérer que le solaire incident (car c'est celui qu'on mesure et aussi celui qui occupe la plus grande part), mais l'infrarouge compte beaucou
  11. En fait pour que le rayonnement soit supramaximal, il ne faut pas que le soleil soit masqué. Le rayonnement diffus dépendra de la présence (du type aussi) de nuages mais pas tellement de la position du soleil. Donc 100% de rayonnement direct plus le rayonnement diffus/réfléchi des nuages (supérieur à celui du ciel clair) ça peut donner des intensités supérieures de 20% environ). En rayonnement visible . A cela peut éventuellement s'ajouter d'autres composantes comme l'infrarouge 🙂 mais celles ci ne sont pas mesurées par un pyranomètre
  12. Bonsoir, Je vois ce sujet très intéressant auquel personne n'a répondu. Je vais tenter d'y apporter une explication. Ce pic d'augmentation tu le décris bien comme étant lié à la présence de nuages, augmentant fortement le rayonnement diffus, et s'ils ne sont pas couvrants ne limitent pas le rayonnement direct. On peut atteindre des valeurs supérieures au ciel clair. Un autre point qui peut s'ajouter, c'est que les nuages absorbent et émettent l'infrarouge montant. Ils peuvent apporter potentiellement plus de 50 w/m2 supplémentaires par rapport à un ciel clair.
  13. Ah oui effectivement la topographie explique tout ! le côté butte n'aide pas pour les tn, par contre si c'est bien ventilé les tx peuvent se voir baisser un peu. Les abris en bois ça donne un certain cachet ! Il en reste par endroit, mais avec le temps ils ne tiennent plus que par leur peinture, et la tempête a fini d'achever le tien malheureusement. C'est cool d'avoir un grand modèle en stock ! Alors ce modèle là ne surchauffe pas tellement, il donne des résultats assez similaires au petit abri coupelle de météo france, si ce n'est sa constante de temps 4 fois plus élevée, do
  14. C'est un très beau sujet, les photos sont vraiment très belles ! C'est un magnifique coin dans lequel vous vivez, ça donne envie ! La neige fraiche en hiver c'est vraiment magnifique ! Quelle est l'altitude ? 655m je me répond à moi même ^^ J'aurais cru que les températures soient plus fraîches, mais peut être la pente est elle exposée sud (ça n'a pas l'air), ou peut être trop forte pour garder l'air froid la nuit. Juste une remarque, je ne sais pas si les thermomètres en verre sont utilisés, mais avec un si grand abri (j'aime bien ce grand modèle, même si un peu vide sans les
  15. On continue ! Sur la même rangée (pour mesurer l'effet de la garonne ? sinon je ne vois pas l'intérêt de mettre 2 stations dans la même rue à 100m puis une troisième sur un boulevard plus loin) : Soufflot n°63 : Soufflot début n°63 (plus proche de la garonne) Marechal juin n°63 : au milieu du boulevard longeant la garonne On change d'environnement : Près du pont saint michel (coubertin) n°66 : Saint Cyprien n°27 Valade : n°0 (très di
×
×
  • Create New...