Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

rcaman

Membres
  • Content Count

    82
  • Joined

  • Last visited

About rcaman

  • Rank
    Cirrocumulus
  • Birthday 02/10/1970

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Parce que je viens de voir ce papier récemment je ne le connaissais pas, et je le trouve plutôt bien documenté, libre à toi de faire un jugement sur les dire de wikipedia pour éviter sa fastidieuse lecture, mais je préfère en faire lecture la confiance n'exclut pas le contrôle et ce n'est pas wikipedia qui m'indique ce que vaut ce papier ou ce que je dois faire. Je t'invite à méditer la citation en signature. (trouvé dans le vieil almanach hachette 1900)
  2. Dommage que les non anglophones n'aient pas la traduction mais ce document est vraiment puissant dans la réflexion sur l'irradiance. Je ne vais pas développer ici mais pour ceux qui veulent pas lire ils peuvent traduire "l'abstract" via google: https://www.cfa.harvard.edu/~wsoon/myownPapers-d/SoonConnollyConnolly15-Sep11-ESR-final.pdf
  3. Quoi d'exceptionnel quand la poussée atlantique est aussi puissante ? Le retour de bâton est sur l'Europe , dois-on relever en contrepartie que des records de froids vont s'établir dans les prochaines semaines plus bas en latitude ? Vous prenez un point singulier du Groenland pour faire du sensationnel. Quand la cote nord-ouest est sera positive même en mai, là oui je m'affolerai.
  4. Si on veut s'exprimer "au-delà de la science" on change de métier, ou on est scientifique avec une déontologie de scientifique, ou on change de registre. Combien de vulcanologue se sont brûlés les mains -sans jeu de mot- en voulant alerter d'une éruption et puis rien n'est arrivé. Soit on a un modèle qui marche et on l'utilise soit on cherche pour le trouver. Pour l'instant en science des climats je suis pas encore convaincu qu'il y ait un modèle à long terme qui marche. Le réchauffement climatique est devenu tellement envahissant que plus personne ne s'affole des nano particules de métaux toxiques des pots catalytiques que l'on retrouve jusque dans les glaces antarctiques, des perturbateurs endocriniens , des plastiques et particules de plastiques qui polluent les océans, des radiations de fukushima et de ses rejets en mer, des crèmes solaires qui pour une majorité, tuent les coraux et qui sont corrélés avec les cancers de la peau etc, etc, tellement de choses graves et qui sont du factuel autres que le réchauffement climatique sont en train de faire des dégâts qui va falloir longtemps à réparer.
  5. J'aimerais voir le travail d' Henrik Svenmark vis -à-vis de cette période, sa théorie étudie l'influence sur le climat d'un excès de couverture nuageuse par rapport à une moyenne admise, donc les paléoclimatologue devrait trouver des traces dans les arbres fossilisés ou les pollens pour montrer si il y a une corrélation avec la couverture nuageuse [voir sa fiche anglaise (https://en.wikipedia.org/wiki/Henrik_Svensmark) désolé mais en français personne s'est dévoué]. Dans son travail, il y a un effet de forçage par la couverture nuageuse à cause d'un soleil plus calme mais pas que: Moins de taches signe moins d'activités solaire ok mais plus de passage de particules cosmiques génératrice de condensation nuageuse, donc un refroidissement. On ne tient plus compte de l'irradiance largement insuffisante mais d'un forçage nuageux, conséquence de l'activité solaire. Mais aussi peut etre qu'à ce moment là il y a eu plus de rayons cosmiques, par exemple une super-novae proche de nous à cette époque, mais les astrophysiciens doivent rechercher avec des géologues des traces isotopiques de cela. C'est pas façile de creuser une piste comme celle-là qui ne peut qu'être multidisciplinaire et si les directeurs de recherches ne s'y interessent pas on saura jamais.
  6. "qui de toute façon ne peut pas se résoudre à une simple réduction de tâches solaires! " c'est avec des phrases comme celles-ci qu'on relance la polémique. je pense que la physique du comportement de notre soleil est très mal comprise avant tout, donc les taches solaires sont la conséquence d'une machinerie solaire qui dépend aussi d'un environnement, ce que je veux dire par là c'est que le Soleil influence, mais peut être influencé. Au final les climatologues bottent en touche car la connaissance du Soleil est largement incomplète. D'ou les mauvais calculs fait avec lui au sein des rapports du GIEC.
  7. J'ai regardé c'est tjs les mêmes vagues donc c'est mort.
  8. Un article également sur le Gulf Stream: http://www.futura-sciences.com/planete/actualites/rechauffement-climatique-refroidissement-rapide-atlantique-nord-nous-menace-t-il-66325/#xtor=RSS-8
  9. Le 3 février, une météo anormale perturbe la péninsule arabique. Plusieurs pays du Golfe, notamment le Koweït, l'un des pays les plus chauds du monde, ont connu des chutes de neige. https://fr.sputniknews.com/insolite/201702031029929720-golfe-neige-temps-anomalie/
  10. L'emballement des discussions sur ce coté de l'hémisphère est inhabituel ! El Nino est passé par là. Bref, vivement le retour des banquises normales du pôle Sud pour retrouver le calme de ce topic :-) C'est une plaisanterie bien sur.
  11. Je comprends pas les mesures différentes de surfaces de glaces: et
  12. Bizarre alors que le volume des glaces ne descends plus, on cherche la fonte inexorable du coté de l'extent, alors qu'on m'avait dit que ce n'est pas parlant. On doit rappeler sans cesse que El nino joue un grand rôle sur cette année qui restera exceptionnelle. Donc le volume des glaces au niveau des pertes est "stable" http://psc.apl.washington.edu/wordpress/wp-content/uploads/schweiger/ice_volume/BPIOMASIceVolumeAnomalyCurrentV2.1.png Ensuite l'épaisseur des glaces est plus parlant sur le lien suivant car donner l'épaisseur avec une marge maximale qui s'arrête a 50 cm c'est l'hôpital qui se fout de la charité : http://www7320.nrlssc.navy.mil/hycomARC/navo/arcticictnowcast.gif Pour moi la situation est "stable" surtout si on prends en compte el nino. En tout cas je vois pas la courbe descendante qu'on nous avait promis sur les années glissantes.
  13. Le basde la courbe a tendance a avancer sur la saison d'année en année c'est typique d'un refroidissement climatique au pole. Lors du réchauffement des années 90-2000 celui-ci prenait du retard.
  14. Merci Barth61 et bonnes fin d'études, tu as le bon raisonnement. C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison. Coluche.
  15. Je viens de reprendre ce fil en dehors du débat qui peux m'orienter vers des stats avant 1981, car l'excès d'extent me sidère; est-ce un record a cette date ?
×
×
  • Create New...