Léo Dcg

Membres
  • Compteur de contenus

    346
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Léo Dcg

  • Rang
    Altocumulus
  • Date de naissance 31/07/1993

Personal Information

  • Lieu
    Toulouse (31)

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Léo Dcg

    Ouragan/TC Leslie --> Portugal!

    Il était sous forme de dépression tropicale. Donc caractéristiques tropicales oui, mais plus ouragan du fait de vitesses de vent plus faibles.
  2. Mes excuses pour l'initiation du HS. Le dernier GFS persiste et signe un atterrissage de Leslie aux alentours de Lisbonne samedi soir. ARPEGE le suit. Et ça changerai la donne pour le début de semaine prochaine sur l'hexagone, où sa moitié sud resterait dans les effluves douces et perturbées. Etonnant de voir sur le dernier GFS que les restes de Michael rejoindront ceux de Leslie. Léo
  3. Ce serait effectivement bon pour rétablir de bons arrosages réguliers. Mais avec ces phénomènes tropicaux, leurs transitions extra-tropicales et les importants processus diabatiques mis en jeu, la prévision s'avère toujours compliquée à nos latitudes. Si Leslie est vue par la majorité des modèles ne pas interagir avec un quelconque thalweg, ça semble moins franc pour Michael, et c'est vite le bazar dans les scenarios (scenarii? Bref, j'en sais jamais rien) Bonne soirée, Léo
  4. Léo Dcg

    Tendance Hiver 2018-19

    Génial Gugo ! C'est un plaisir de te lire et de te voir progresser petit à petit. Merci pour toutes ces connaissances que tu nous partages ! Léo
  5. C'est encore loin pour en parler en détail, mais vu la tête du jet et l'importance du gradient de température mis en jeu aux latitude subtropicales sur l'Atlantique, une intéraction barocline bien placée et c'est un risque non négligeable de tempête en flux de sud-ouest pour nous. A confirmer bien sur, tout cela reste très hypothétique vu les échéances et la prévisibilité d'un tel phénomène.
  6. Hello, Cette remontée d'une dépression à coeur chaud et son intéraction barocline avec l'air polaire sera probablement responsable d'un "sting-jet" En gros : https://fr.wikipedia.org/wiki/Courant-jet_d'occlusion Plus en détail : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/wea.397/epdf Heureusement les vents les plus forts devraient rester en mer. Mais l'ouest de l'Irlande pourrait essuyer une forte tempête toutefois.
  7. Léo Dcg

    Suivi du cyclone MARIA (2017)

    La structure actuelle de Maria me fait beaucoup penser à celle qu'avait Matthew l'an passé, avec cette bande convective très active très à l'Est (à l'époque Matthew avait déjà passé l'arc antillais et se trouvait au sud de Cuba lorsqu'il avait affiché une structure similaire, c'était juste avant qu'il ne passe catégorie 5)
  8. Léo Dcg

    Suivi du temps dans le Nord-Est

    Bonjour, N'y aurait-il pas un dédoublement au nord-est de Strasbourg avec un moteur gauche assez actif ?
  9. Léo Dcg

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest

    L'ouest toulousain est sous le déluge, ça y est... Du bon tonnerre régulier et des trombes d'eau, ça rafraichit, c'est beau à voir et ça fait pas (ou peu) de dégâts pour le moment. Que du bon !
  10. Léo Dcg

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest

    Bonsoir à tous ! Une vraie pile électrique cet orage qui s'apprête à aborder l'ouest de la Haute-Garonne, ici sur Toulouse les flashes sont loins mais très nombreux. Au vu des réflectivités et de la structure linéaire du truc, ça doit être sacrément sévère dessous. Soyez prudents si vous êtes sur sa trajectoire (mais je n'apprends rien à personne ici haha) Bonne soirée, Electriquement votre, Léo
  11. Léo Dcg

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest

    A noter que les 18.4°C de Tn à Toulouse-Blagnac ce matin ne sont qu'à 2 dixièmes du record mensuel du 23 mai 2009 (18.6°C).
  12. Léo Dcg

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest

    Impressionnant brouillard qui arrive sur Toulouse en cette fin de journée. La température est passée de 9.0 à 3.8°C à Toulouse Blagnac entre 15h et 17h avec l'arrivée des stratus, lorsque le vent est passé de la direction N à NNO, avec une HR qui bondit de 70 à 95%. Un beau cas de brouillard d'advection si je ne me trompe pas (la visibilité au sol reste quand même relativement importante) Bonne soirée, et bonnes fêtes à tous, Léo PS : Et toujours grand soleil à la webcam de Frouzins, quelques kilomètres plus au sud
  13. Léo Dcg

    Tendance automne 2016

    L'eau de fonte correspond littéralement à de l'eau douce. Celle-ci étant mois dense que l'eau salée océanique, elle est censée rester en surface. D'autant plus que la contribution de la salinité à la densité de l'eau et plus forte que celle de la température. Ce qui explique que les eaux chaudes et salées de Méditerranée plongent sous les eaux plus froides et moins salées de l'Atlantique. Ici la température n'a que peu d'influence. En gros, le sel joue un grand rôle dans la densité de la masse d'eau, et ce rôle est prépondérant par rapport au rôle de la température (un fluide plus chaud est forcément moins dense que celui plus froid, à salinité égale) Certainement que ce refroidissement est plutôt imputable à la circulation atmosphérique en cours. Que ce soit des phénomènes de mélange en raison des vents forts, ou bien des upwelling, qui sont des remontées d'eaux froides dues à la divergence des eaux de surface. La perte de masse de fluide sur cette zone de divergence est compensée par une remontée des eaux profondes. Pour faire le parallèle avec l'atmosphère, c'est un peu comme une divergence d'altitude qui forcerait une convergence en basses couches. Concernant la situation dont tu parles, je ne l'ai pas regardée et je ne sais pas vraiment quel forçage est mis en jeu ici, mais j'espère t'avoir fourni quelques explications physiques pour répondra à cela. Bonne soirée, Léo
  14. La transition extratropicale de ces systèmes pourrait d'ailleurs déboucher sur une forte tempête, avec une séclusion chaude bien marquée (isolement de l'air chaud au coeur de la dépression, entouré de l'air froid). Les dépressions naissants dans cette config, intialement du côté chaud du jet stream et le traversant en direction du côté polaire, sont associés à un développement type "Shapiro-Keyser", qui diffère du développement type "modèle norvégien" avec un détachement du front froid du centre dépressionnaire (phase de fracture frontale). Elles sont susceptibles d'occasionner des vents très forts en bout du retour d'occlusion sur un corridor large d'une cinquantaine de kilomètres à peine, ce qu'on appelle le "sting-jet". Les mécanismes de formation de ces vents sont encore assez méconnus, ainsi que les processus visant à transférer cette grande quantité de mouvement vers la surface. De nombreuses études assez récentes se sont penchées sur ce phénomène, identifié au début des années 2000. Dans le passé, les tempêtes Christian du 28/10/2013, Klaus du 24/01/2009 ou encore celle mémorable d'octobre 1987 ont présenté des structures de ce type, avec les dégâts associés que l'on connaît. Il conviendra donc de surveiller leur développement si transition extratropicale il y a, puis leur trajectoire vers les zones habitées.
  15. Léo Dcg

    Prévisions dans le Sud-Ouest

    Bonsoir à tous, Je me posais une question par rapport aux températures nocturnes en région toulousaine. Avec l'établissement d'un flux de sud, la présence de l'Autan dans son domaine ne pourrait-il pas favoriser des Tn plus élevées que celles prévues ? A contrario dans cette config ce seraient les Tx qui seraient potentiellement moins élevées. A voir selon la vigueur du flux. Mais il n'est pas rare de voir des Tn atteindre les 20°C jusqu'en octobre en flux de sud dans la région. Néanmoins je pense que, sanitairement parlant, des nuits à 22°C et des journées à 32°C seraient plus difficiles à supporter que des nuits à 18°C et des journées à 36°C, le repos nocturne et la récupération de l'organisme étant facilités dans ce dernier cas. D'autant plus que (sans mauvais jeu de mot), la venue de l'Autan est en général accompagnée d'une HR plus élevée si je ne me trompe pas, avec une sensation d'inconfort plus marquée. Bonne soirée, Léo