sastrugis

Membres
  • Compteur de contenus

    2 233
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    29

2 abonnés

À propos de sastrugis

  • Rang
    Cumulus congestus

Visiteurs récents du profil

5 555 visualisations du profil
  1. Pour le moment, à la vue du seul GEFS, on paraît un peu tous logés à la même enseigne pour cette semaine... T850 assez stables autour de 0°C mais T500 qui "yoyotte" beaucoup entre -20 et -30°C (en lien avec un système plus ondulatoire qui pourrait se mettre en place), et potentiel pluvieux partout. En toute fin de topic, possibilité de sortie des alternances SO-O-NO, mais c'est encore bien bien loin (> 240H...) pour se projeter, avec quelques scénarios intéressants.
  2. Bonsoir, Pas foule sur le topic ! Il faut dire que, concernant cette semaine en cours, il n'y a rien de vraiment nouveau dans les sorties de la journée tant sur les ensemblistes que sur les déterministes. Pour illustrer cela, voici la situation déterministe de jeudi et dimanche. Comme cela a été dit et redit, les HP/HG scandinaves font de la résistance mais la porte atlantique semble s'ouvrir inéluctablement en fin de semaine. De ce fait, un temps hivernal mais sans excès devrait marquer notre temps jusqu'au week-end (avec un dégradé du SO (un peu en marge), au NE plus au cœur de l'advection froide continentale), avec renforcement possible du froid par effet de rayonnement, en fonction de la clarté du ciel et de la faiblesse du flux. Pour la fin de semaine, le temps dépendra beaucoup des positions respectives de la dorsale (et son air tropical maritime) et de la dépression atlantique (et son air polaire maritime dégradé). Nous devrions donc être affectés par des masses d'air d'origine océanique, avec un temps plus perturbé et doux au N0, perturbé et encore frais au NE, plus variable et plus doux au S.
  3. Voici un petit montage de l'avancée de la poche froide au cours de la semaine (température de l'air à 00 UTC, d'après ARPEGE 12Z) : tout le monde ne sera pas à la même enseigne ! En raison du léger flux de sud-est (donc de "terre"), une grande partie des côtes de la Manche (souvent laissées pour compte quand le flux est de nord-est) seraient touchées par le gel. A partir de jeudi, seuls le sud-ouest et les côtes méditerranéennes seraient épargnés par ce froid d'intensité moyenne. Dans le nord-est, le gel pourrait persister dans la journée en fin de semaine, avant le "balayage" de la masse d'air froid qui persisterait dans les BC. Exemple de T° dans la journée de vendredi 14/12 (à 14 UTC) :
  4. ...et la transition de masse d'air durant le week-end risque d'être glissante dans le NE !
  5. Le seul avantage dans tout cela c'est de permettre aux étudiants hivernophiles de bien se concentrer sur leurs partiels de fin d'année !
  6. Pour le topic qui commence, l'ensembliste de GFS confirme une France à la croisée de masses d'air différentes, ce que résument assez bien les scénarios de Brest et Strasbourg. A l'est, une influence continentale dominante dans la première partie de semaine, puis une tendance au radoucissement (faible incertitude). A l'ouest, un rafraîchissement bref en milieu de semaine (en air frais continental dégradé) et un second en fin de semaine (en air frais océanique), avec entre les deux une poussée douce pour le week-end pour tout le monde, avant un retour probable à des conditions "moyennes" dans de l'air polaire maritime très atténué pour le début du prochain topic (SE en marge). Sur les cartes déterministes de GFS (et c'est quasiment la même chose sur les autres modèles), on voit bien la position d'interface du pays avec des masses d'air froid/frais à l'est (1), douces à l'ouest (2) et fraîches sur l'Atlantique (3). Dans un premier temps l'air continental pourrait progresser vers l'ouest avant que sous l'impulsion des BP atlantiques tout le système ne se décale vers l'est. En fin de semaine une dorsale passagère apporterait un redoux net (2') sur tout le pays, avant que l'air frais atlantique ne s'engouffre à l'arrière (3').
  7. Pour la fin de semaine, les GFS surtout ne l'entendent pas de la sorte ! (attendons de voir maintenant ce que CEP va nous dire...)
  8. sastrugis

    Suivi du temps à Québec

    Profitez en bien car d'après GFS pour la seconde partie de semaine prochaine le redoux apparaît inéluctable et puissant : de -20 à +5°C pour le déterministe ! Ensuite c'est encore le grand flou même si cela ne semble pas pouvoir revenir sur des valeurs aussi basses qu'actuellement au niveau de la masse d'air.
  9. Ce matin le "combat" entre l'air froid continental et l'avancée de l'air frais atlantique est toujours présent et même renforcé. Sur l'ensembliste de GFS, on voit clairement l'espace d'incertitude apparaître au niveau de nos frontières de l'est : - sur l'extrême ouest de l'Europe (ici la Cornouailles), la situation semble entendue avec une dorsale passagère amenant de l'air doux puis invasion provisoire d'air atlantique frais jusqu'au 15/12 (ensuite incertitude mais tendance douce dominante) - sur l'Europe de l'ouest (ici la Belgique), il ressort 2 tubes nets : après le refroidissement du début de semaine, un principal nous ramènerait rapidement dans de l'air frais autour de 0°C à 850 hPa jusqu'au 16/12, mais un autre, certes très secondaire, prolongerait jusqu'au 16/12 l'air froid (environ -5°C à 850 hPa) - sur l'Europe centrale (ici Tchéquie), l'air froid serait bien en place jusqu'au 15, ensuite incertitude (mais tendance au radoucissement dominante) - sur l'Europe de l'est (ici Ukraine), l'air froid serait logiquement plus accentué (-7 à-10°C), puis incertitude avec un redoux relatif progressif qui s'imposerait (ou secondairement prolongement d'un tube froid) En terme de synoptique, on observe des différences entre modèles assez minimes à l'échelle hémisphérique mais importantes pour nous à l'échelle de la France en position d'interface : l'exemple des T850 pour jeudi montre que cela se joue à quelques centaines de km plus à l'ouest ou plus à l'est, donc rien de sûr à cette échéance encore assez lointaine. On surveillera donc attentivement la dynamique spatiale et l'intensité de la poche froide sur l'Europe centrale (nette pour CEP, moins marquée sur GFS) et bien sûr ce qu'il se passe sur l'Atlantique, souvent décisif pour nous ! Pour la suite et la fin de ce topic, les 2 modèles poursuivent sur leur lancée avec : - un américain (GFS) propulsant de grosses ondulations chargées d'air doux vers l'Europe de l'Ouest - un européen (CEP) minorant les advections d'origine subtropicales et s'obstinant à conserver une poche froide à proximité de nos frontières de l'est. Dans ce cas de figure, l'option GFS paraît la plus probable (en application de l'axiome de l'air doux qui gagne (presque) toujours en Europe occidentale )
  10. Un petit point en image sur le déroulement de ce topic qui devrait nous ramener à la situation de départ : BP/BG atlantiques vs HP/HG écrasées sur leurs bases ----> Pour la semaine, à quelques petites nuances près, CEP, GFS et UKMO sont d'accord : lundi : amélioration par l'ouest en relation avec la poussée de l'AA (belle ondulation) mercredi : temps frais et sec dans un léger flux continental généré par la tête de l'AA qui est venue s'isoler en AS (l'air froid reste cependant sur l'Europe centrale) vendredi : les BG atlantiques tentent de joindre les vestiges de l'air froid centre européen sous blocage. Sur la France, le flux océanique dirigé par l'AA reprend la main dimanche : les BG atlantiques gagnent la partie et ramènent de l'air frais atlantique (+ frais que ce samedi) : retour du flux zonal sur l'Europe (possibilité de vents tempétueux dans le N du pays en lien avec un jet passant à la verticale de la France d'après GFS et la proximité de la zone barocline). Et voilà, la boucle est bouclée ! Evidemment, pour la fin de semaine, il est fort probable que les choses auront bougé (même si dans ces dynamiques atlantiques la prévision est plus robuste...) jet sur le N de la France zone barocline sur la Manche
  11. Oui, tu as raison, je n'ai pas été assez clair ! Il ne s'agit pas bien sûr des moyennes au sens de "Normales climatologiques", mais de la moyenne des scénarios qui était affichée il y a encore quelques jours.
  12. Le 06Z confirme que les scénarios tendent vers du 0°C à 850 hPa pour Paris. Le tube presque tout plat des scénarios jusqu'au 15/12 ressemble à l'encéphalogramme d'un hivernophile en ce moment ! On est bien loin des moyennes vers -5°C et des déterministes plongeant initialement jusqu'à -10°C, mais ça on a l'habitude
  13. Bonjour, Petit retour sur l'évolution du modèle GFS durant ces 3 derniers jours (évolution assez proche des autres modèles). A première vue (de loin quand on regarde les cartes), on ne voit pas de changements majeurs... sauf que la France se situe au carrefour de 3 masses d'air bien différentes : de l'air froid à l'est, de l'air frais à l'ouest et de l'air doux au sud. - avant-hier, le 6, les scénarios froids dominent largement le jeu et pour le mercredi 12 la poche froide continentale est bien présente sur une grande moitié NE du pays. - hier, le 7, les scénarios opèrent un rebond spectaculaire (on passe de -5 à +5°C !), reprenant l'option la plus chaude du panel de la veille. Sur la carte du mercredi 12 on voit pourtant que cela ne se joue qu'à un retrait de quelques centaines de km à l'est de la poche froide et à la poussée concomitante d'air doux d'origine subtropical. - aujourd'hui, le 8, les scénarios se tassent autour du 0°C à 850 hPa. Sur la carte du mercredi 12 l'air froid continental apparaît en embuscade sur nos frontières de l'est alors que la poussée douce se rétracte vers le sud, la porte ouverte vers le nord se refermant en raison de l'avancée simultanée de l'air frais océanique par l'ouest et de l'air froid continental par l'est. Conclusion : pas facile de se faire une idée précise sur les caractéristiques du temps en ce début topic, notamment sur un axe nord/sud de la partie centrale du pays qui pourrait avoir des masses d'air de natures fort différentes. Ensuite, les modèles penchent actuellement pour une prise de pouvoir de la circulation océanique, accompagnée d'un temps frais, humide et venteux. Un temps de saison quoi !
  14. ...à la vue des ensembles, le seul grand mouvement de masse à attendre dans les prochains jours serait celui du topic "Evolution à plus long terme" vers le "Topic des Lamentations" !