Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

sastrugis

Membres
  • Content Count

    2847
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    41

2 Followers

About sastrugis

  • Rank
    Cumulus congestus

Recent Profile Visitors

9742 profile views
  1. On se rapproche petit à petit de la première journée sans gelée : la dernière TN positive date du 2 octobre dernier. Cela fait une semaine que les matinées flirtent entre -2 et -1°C (et que les après-midi sont doux avec un peu plus de 10 à 13°C)
  2. Mars 2020 est d'une tout autre teneur que l'an dernier tant dans la persistance du froid que de l'épaisseur du manteau neigeux (d'après les données non vérifiées ci-dessous empruntées à Météo-Ciel)
  3. La nature n'aimant pas le vide, je continue à squatter le topic avec des petits points sur la situation 😉 Pour cette semaine, un grand classique printanier avec la succession de deux types de masse d'air bien différents dans le cadre de mouvements globalement sub-méridiens : un début de semaine marqué par les invasions froides nord-continentales, dans le prolongement d'un talweg scandinave ; une fin de semaine avec une inversion complète du champ barométrique sur l'Atlantique nord et à la clé une advection d'origine tropicale. A confirmer bien sûr pour la fin de semaine car l'incertitude augmente au fil des projections plus lointaines A noter pour la fin de semaine que GFS 06Z n'est franchement pas d'accord avec CEP... Mais il change son fusil d'épaule dans le 12Z, avec un très bel AF/AE, preuve que rien est encore joué pour cette fin de topic !!!
  4. Ce soir le 12Z des quatre principaux modèles (GFS, CEP, UKMO et GEM) sont à l'unisson à J+4 pour voir une intrusion d'air froid continental débouler sur l'Europe occidentale pour la fin de semaine. Cette fin mars nous propose une des situations les plus intéressantes depuis des mois pour les amateurs de synoptiques hivernales… sauf qu'à cette période de l'année le soleil est déjà bien haut dans le ciel et les nuits de moins en moins longues... donc que près du sol cela va vite à s'échauffer, même avec -8°C à 850 hPa.
  5. Peu d'incertitudes pour GFS ce matin dans son 06Z (ex. de Paris) pour la coulée d'air froid des 29 et 30 mars , après on verra !
  6. D'après CEP, à l'échelle nord-hémisphérique, on aurait un changement complet dans l'organisation des masses d'air avec un VP éclaté et faisant débouler sur l'Europe une masse d'air arctique… Une belle configuration pour les hivernophiles… mais un peu tard dans la saison en plaine pour en "apprécier" les conséquences potentielles !
  7. Premier dégel hier (+0,9°C) depuis le 31 octobre dernier...
  8. Chaque jour qui passe entraine le tassement ("plus que" 75 cm aujourd'hui) et nous éloigne du record égalé à battre (82 cm). Alors, à quand une belle chute en cette fin d'hiver ? Les masses d'air moins froide y sont plus propices mais franchiront elles les reliefs qui isolent Dawson ? On attend de tes nouvelles Lalaskan !
  9. Et à nouveau bien blanc aujourd'hui !!!
  10. En se rapprochant de l'échéance (entre J+5 et J+7), les modèles tendent naturellement à s'aligner sur une synoptique vue dans le précédent post. Parallèlement, des ajustements se font progressivement à l'intérieur de chaque modèle. Sur les 4 derniers déterministes de GFS, par exemple, on voit progressivement un grand classique se réaliser avec un léger écrasement/dégonflement de l'AS et le comblement du vaste complexe dépressionnaire sur le bassin méditerranéen. Au final, avec cette baisse du gradient de pression, le flux continental serait moins fort et, comme dit par @_sbdans le post d'introduction du prochain topic, la France amorcerait une période dans le ventre mou de la synoptique...
  11. Ce matin, pour la fin de ce topic (dimanche 22), les déterministes des principaux modèles s'alignent tous sur un schéma assez proche les uns des autres... Au final, l'intrusion froide par le NE de l'Europe n'aurait pas lieu mais nous serions à la croisée de deux influences d'origine continentale, l'une fraîche par l'ENE (en lien avec un AS positionné au S de la Scandinavie), l'autre plus douce de l'ESE (pilotée/aspirée par des pressions plus faibles à l'ouest du bassin méditerranéen). On voit qu'un décalage (inévitable) de quelques centaines de km dans un sens ou dans un autre pourra avoir des conséquences sensibles sur le niveau thermique de la masse d'air et la position de la limite entre ces deux flux qui pourrait diviser la France en deux. Avec le recul, et pour l'ensemble de cette semaine qui s'ouvre aujourd'hui, nous serions en définitive assez proche de ce que nous proposions à l'ouverture de ce topic en posant la question : " La semaine concernée par ce topic marquera-t-elle l'arrivée du printemps ? "
  12. et tout a fondu rapidement : le soleil est fort à la mi-mars… et +2°C au compteur !
  13. Je ne serais pas surpris que dans son 12Z GFS reparte à la baisse ! GFS en ce moment c'est : Edit : perdu ! à moitié car le déterministe plonge quand même temporairement le 21 😉 mais pour après (prochain topic) on est 15°C au-dessus d'hier, avec +5°C au lieu de -10°C 😄
  14. Grâce à ton suivi quotidien, on en aura vu de la neige cet hiver en France 😃
  15. Attention quand même ! 1) on n'est pas encore à l'abri d'un revirement des modèles ! (même si CEP a revu également sa copie à la hausse) 2) si le flux est faible et le temps clair, certaines régions abritées peuvent encore subir de bonnes gelées matinales… malgré la douceur globale de la masse d'air en lien avec son alimentation par le SE (merci la dépression ibérique). Encore une fois, comme dit depuis le début de l'hypothèse de mise en place d'une configuration à risque hivernal, il faudra surveiller l'évolution à l'échelle synoptique, avec notamment le positionnement/inclinaison de l'A nordique et le noyau de BP ibérique...
×
×
  • Create New...