Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

arKanis

Membres
  • Content Count

    845
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About arKanis

  • Rank
    Stratocumulus

Personal Information

  • Location
    Pully (CH- 410m).

Recent Profile Visitors

2055 profile views
  1. @Fribourgeois Je me suis relu, mon message était peut-être un peu abrupte, désolé. 27,5° ici à Pully, ça monte lentement et bien moins qu'envisagé. Par contre, c'est bien lourd avec une HR de 55% et un point de rosée aux alentours de 17°.
  2. @Fribourgeois tu fais rapidement des plans sur la comète 😂 Observons simplement maintenant. On est sûrs de rien mais le potentiel est là. Il y a 3 jours, tu nous balançais une carte avec la probabilité d'occurence des 36° en Suisse en nous disant qu'ils ne seraient jamais atteints. On voit ce qu'il en est aujourd'hui. Aujourd'hui le voile en provenance des pyréennés est plus compacte, mais qu'en sera t'il ces prochains jours ? Nous verrons bien.
  3. @Fribourgeois je ne sais pas si on peut appeler ça une inversion, comme en plein hiver par exemple. L’air doux à bien progressé en altitude cette nuit, en témoignent les valeurs ce matin au Moléson mais pas seulement (10,4 degrés aux Diablerets déjà, 6,5 degrés à la Jungfrau). À Pully, on sent bien entendu cette transition. La nuit a été beaucoup plus douce avec une Tn de 17,4 degrés (en progression de près de 3 degrés par rapport à la veille). Hier, nous avons eu une journée de chaleur (Tx 25,7 degrés).
  4. Je pense qu'il y a un potentiel réel pour les atteindre. En tout cas, ce ne sont pas des modèles comme le 6z de GFS qui réduisent le potentiel, bien au contraire, quand je vois la température de la masse d'air après 5 jours de canicule intense. Nous avons eu en 2015 à Genève 34-35-35-37 sans vent blanc lorsque la masse d'air oscillait aux alentours de 20-22°, puis 39,7° avec vent blanc, le dernier jour, aidé d'une masse d'air à des niveaux records (24° en pointe). Alors certes il y d'autres facteurs que le vent blanc qui jouent ; les sols étaient secs, mais au final pas autant qu'ils ne le sont aujourd'hui (ou qu'ils ne le seront dans une semaine). L'impact sur le thermomètre ne sera selon moi pas significatif. Ensuite, toutes les basses couches étaient surchauffées et brassées, après plusieurs jours de canicule. Ceci nous allons aussi le connaître cette semaine. L'inconnu pour nous pour le moment est de savoir si la canicule, en se repliant naturellement (comme elle le fait souvent) vers le SE, va permettre au flux de SO de s'accélérer et de déplacer la chaleur du Lyonnais vers Genève et plus globalement vers la Suisse Romande. C'est ce que suggère un peu la synoptique entrevue par GFS, avec une masse d'air atteignant 27°...l'apothéose. Après bien entendu il faut un bon timing. Le 7 juillet 2015 avait été tellement incroyable car les températures étaient en effet déjà extrêmement élevées à 12-14h, plus que pendant n'importe quelle autre canicule. En poussant, on pourrait presque dire que le timing n'a pas été parfait et qu'il a sans doute manqué quelques minutes pour atteindre les 40°. Ce n'était pas une question de potentiel, mais de temps au final. Comparé à tout ceci, je regarde les cartes et je me dis que lorsque nous ferons les comptes dimanche prochain, nous aurons forcément quelques surprises localement. Simplement parce que la masse d'air atteindra certainement une température inédite, et parce que nous sommes au solstice.
  5. Bonjour, en Suisse nous venons de passer en alerte orange (niveau 3/5) ce midi. L'alerte rouge (4/5 - canicule intense) n'est pas exclue, en particulier pour la période de mardi à samedi. https://www.meteosuisse.admin.ch/home.html?tab=alarm&date=20190624 EDIT : correction - l'alerte orange est validée et elle sera activée demain à midi.
  6. Vigilance orange déployée. Vigilance rouge pas exclue selon MS.
  7. C'est parti pour une semaine (au minimum) historique. Il devient difficile de trouver les mots pour décrire l'événement climatique de la semaine prochaine. En tentant de conserver calme et rigueur, je vais tenter un petit point ce matin. On note que Meteosuisse rectifie progressivement les prévisions de températures pour les premiers jours de canicule et pour le milieu de semaine prochaine. Ils tendent désormais vers le scénario moyen (qui était le scénario extrême il y a 48h au final). Ces prévisions indiquent deux choses principales : 1. Nous pulvériserions les records mensuels de juin (mais fallait-il encore en parler ?) - possiblement de 2 à 4 degrés. 2. Deux journées se démarquent (mercredi et jeudi) où le potentiel pour battre les records absolus en suisse occidentale est présent. Et par la même occasion un potentiel pour voir le tout premier 40 degrés au nord des Alpes (ce qui serait une première en Suisse bien entendu). Voici les prévisions MS pour les villes principales de la suisse occidentale (Bâle - Genève - Sion) : 32/33° lundi 35°/36° mardi 37°/39° mercredi (pointe à 40° à Basel) 38°/39° jeudi (pointe à 40° à Basel) Notons également que dans leur bulletin écrit, ils évoquent désormais une canicule intense. Il ne fait donc plus guère de doute sur la couleur de l'alerte cette semaine (même si pour le moment nous sommes toujours en pré-alerte orange). Côté modélisations, on remarque que la région la plus touchée reste la partie occidentale de la Suisse (sous la masse d'air la plus chaude). Nous ne serions pas, en moyenne, sous une masse d'air de 22-23° comme je l'évoquais il y a 48h, mais plutôt désormais sous une moyenne de 24° avec des pointes à 25°. Malheureusement, des scénarios encore plus extrême subsistent avec des pointes à 26/27°. Ce n'est pas le scénario que retient MS (pour le moment) et on ne semble pas en prendre le chemin grâce à une légère bise qui pourrait se lever et "adoucir" un peu les basses couches. MS l'évoque d'ailleurs dans ses bulletins. Pour le record absolu en Suisse romande (Genève avec 39,7° le 7 juillet 2015 je rappelle), j'ai du mal à imaginer comment nous pourrions ne pas l'atteindre avec une masse d'air dont la température dépasse en moyenne sur plusieurs jours la température qu'elle avait atteinte en 2015 (lors d'un pic !) pour nous valoir ce fameux record. Bon courage à tous, même si nous ne sommes pas les plus à plaindre...(cf. le pays voisin 😅🇫🇷)
  8. Bonsoir, les modélisations sont terribles ce soir. Je ferai un point demain si j’en ai le temps, mais les prévisions me semblent toujours assez conservatrices du côté de MS (37 à 38 au maximum selon les derniers bulletins). Or les modélisations extrêmes subsistent toujours. Les records absolus en suisse occidentale me semblent clairement menacés. L’alerte rouge doit sûrement être une possibilité évoquée, ou alors je ne sais pas ce qu’il faut.
  9. Et bien sûr, j'ai oublié de le préciser, mais l'incertitude demeure sur le niveau exact des températures pour mercredi/jeudi/vendredi. Comme le confirme GFS ce midi avec un scénario à nouveau beaucoup plus chaud.
  10. Bonjour, les choses se précisent ce matin. Nous n'échapperons pas à la canicule malheureusement. @tofifee, en effet le record national pour juin est dans le viseur, et ceci pendant plusieurs jours d'affilée. C'est dire le caractère exceptionnel que pourrait prendre cette canicule. Pour peser toujours les deux côtés, il faut quand même souligner que les modélisations ce matin sont un peu moins extrêmes que celles d'hier pour notre pays. Hier, nous pouvions nous demander si certains records absolus n'étaient pas menacés (hors Tessin). Ce matin, ça semble déjà plus difficile. Nous serions "un peu" à l'Est de l'alimentation la plus chaude en provenance du Maghreb. Ceci dit, une grande partie de la Suisse romande resterait constamment sous une masse d'air de 22/23 degrés, ponctuellement 24 voire 25 degrés. 🙄 En tout cas, les prévisions sont déjà impressionnantes sur MS pour les villes principales de la suisse occidentale (Bâle - Genève - Sion) : 32/33° lundi 35° mardi 36/37° mercredi 😟 Ce matin, c'est plutôt la durée de l'épisode qui est inquiétante, et qui me fait croire que l'alerte rouge ne serait pas encore totalement écartée. C'est, selon moi, le dernier paramètre sur lequel MS doit plancher pour sortir - ou non - cette alerte pour certains cantons. On commence à mieux cerner le timing de cette canicule, avec une première montée en puissance jusqu'à mardi de la masse d'air en altitude, puis ensuite un plateau jusqu'à vendredi ? (alors qu'au même moment, un véritable coup de chalumeau nous passerait à côté et viserait plutôt le centre de la France). Au sol en revanche, les températures continueraient certainement leur hausse, par accumulation de chaleur. Ensuite c'est assez ouvert, mais comme souvent, la canicule pourrait très bien se replier vers le Sud-Est, nous soumettant dans les derniers jours à l'accélération du flux, qui en général nous apporte ce vent blanc asséchant qui permet aux températures un dernier baroud d'honneur, comme ce fut le cas en juillet 2015... Si cela se confirme, il me semble qu'en intensité et en durée (5 jours), nous aurions la combinaison "canicule sévère". Mais ceci demande bien sur confirmation. À suivre.
  11. Voici un peu plus de détails sur le blog de Meteosuisse concernant la canicule qui se confirme pour la semaine prochaine : https://www.meteosuisse.admin.ch/home.subpage.html/fr/data/blogs/2019/6/semaine-prochaine--une-chaleur-a-surveiller.html
  12. Tout est très bien expliqué ici : https://voilesetvoiliers.ouest-france.fr/regate/lac-leman-2-les-brises-du-lac-0e2407ae-e5b7-a948-a4c2-678d2c0853e6
  13. Non non ! La masse d'air était de 23 ce jour-là en moyenne, je m'en souviens bien 🙄 Les températures ont explosé aidées par le vent blanc et la sécheresse des sols après une grosse semaine de canicule. 40 degrés à fribourg, ça me parait impossible. Mais avec 25 à 850 hPa, le record absolu est en danger oui.
  14. Euh non...j'ai connu Juillet 2015 à Fribourg, les périodes de canicules sont loin d'être ce que tu décris là. Pour les enclumes, faut-il encore qu'il y ait des orages qui réussissent à se developper (c'est pas automatique). Et le record absolu pour Fribourg date du 7 juillet 2015 (36 et des poussières). Après oui, on est d'accord, 35 degrés à Fribourg reste un événement extrêmement rare. Donc si tu les atteins une fois, ce sera déjà exceptionnel.
  15. 32 - 35 degrés, c'est le scénario conservateur... Il y a possibilité d'avoir une alerte rouge à un moment ou à un autre sur la carte (si les modèles continuent leurs délires). J'espère juste que la situation ne va pas se bloquer complètement. Et là dessus, il y a de sérieuses inquiétudes à avoir au regard des dernières modélisations.
×
×
  • Create New...