Oliv13

Conseil d'Administration
  • Compteur de contenus

    1 464
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2

À propos de Oliv13

  • Rang
    Cumulus humilis
  • Date de naissance 09/11/1969

Personal Information

  • Lieu
    Marseille (13)
  1. Suivi de la secheresse

    Effectivement, la sécheresse est pour la seconde année consécutive vraiment critique sur le littoral provençal, et sur l'agglomération marseillaise comme sur une large partie des Bouches-du-Rhône. On stagne depuis le 1er janvier à 230.6mm à Marseille-Corniche, où la sécheresse n'a pas relâché son étreinte depuis désormais 2 ans. La dernière journée avec pluie efficaces pour la végétation, soit au minimum 5mm en 24h, date du 6 mai dernier ! On approche donc des 5 mois (estivaux, chauds, ventés et secs) où la terre n'a plus jamais été réhumidifiée en surface, sans parler des couches plus profondes du sol, et les modèles demeurent désespérément secs pour la moyenne échéance... C'est pourquoi je pourrais encore aujourd'hui publier des centaines de photos de végétation à l'agonie (c'est aussi le cas en ville avec des arbres d'alignement qui succombent à ces 2 années sèches), mais ça fait mal à voir... Par exemple, certains arbres n'ont pu conserver que de rares feuilles jaunes qui tombent actuellement, sans pouvoir dire pour le moment s'il s'agit de la mort de l'arbre ou d'une défoliaison automnale prématurée. Dire que dans les années plus normales, les pluies de fin août et septembre provoquent un réveil de la végétation après la sécheresse estivale, avec retour de la strate herbacée, nouvelle foliaison, et parfois une seconde floraison des marronniers d'Inde, des cerisiers, etc... On en est très loin cette année et de vraies pluies n'étant toujours pas à l'ordre du jour d'ici la 1ère décade d'octobre, ce phénomène ne pourra se constater que sur les herbes et plantes en éveil durant l'hiver, comme par exemple avec les luzernes arborescentes, dénudées depuis juin et qui attendent toujours de l'eau pour reverdir puis fleurir.
  2. Pluviométrie depuis le 1er Janvier 2017

    230.6mm à Marseille-Corniche, où la sécheresse n'a pas relâché son étreinte depuis désormais 2 ans consécutifs. La dernière journée avec pluie efficaces pour la végétation, soit au minimum 5mm en 24h, date du 6 mai dernier ! On approche donc des 5 mois (estivaux) où la terre n'a plus été réhumidifiée en surface, sans parler des couches plus profondes du sol, et les modèles demeurent désespérément secs pour la moyenne échéance...
  3. Suivi du temps dans les régions méditerranéennes

    Disons que tu as peut-être un peu trop vite tiré des conclusions sur les conséquences des pluies d'hier, qui ont il est vrai bien arrosé pas mal de secteurs de l'Est de PACA. Tant mieux pour nos voisins qui ont eu le bonheur de revoir un cumul quotidien à 2 chiffres, mais non, toute la Provence n'a pas bénéficié de pluies utiles pour la végétation (> à 5mm), loin de là, et les cumuls ont été très disparates. Avec un épisode à 2,6mm à Manosque, 2.8mm à Marignane, 3.4mm à Carpentras, 3.8mm à Marseille-Saména, 4mm à Istres, 4.4mm à Marseille-Corniche, la sécheresse est toujours en pleine forme dans pas mal d'endroits. Pour preuve, certains arbres d'alignement à l'agonie dans Marseille sont ce matin dans le même état que les jours précédents, leurs rares feuilles restantes restent roulées et en cours de dessication (et je parle là de micocouliers, un arbre emblématique de la Provence!). D'ailleurs, concernant le risque d'incendies, il est logiquement toujours très élevé et en ce frais lendemain de passage pluvieux, la moitié des massifs des Bouches-du-Rhône sont comme tant de fois cet été interdits d'accès avec ce nouveau et énième épisode de Mistral qui débute : Et au vu des prévisions très venteuses de la semaine à venir et de l'absence d'espoir pluvieux proche, cette situation n'est hélas pas prête de changer. Pour Marseille-Corniche, les 4.4mm d'hier ont débuté à 11h par une belle mais brève averse orageuse à 11h (intensité maxi 45.4mm), suivie de gouttes ou pluies faibles jusque vers 18h30. Ce 4.4mm, évidemment le cumul de septembre, correspond d'ailleurs au cumul que je redoutais depuis le début du mois, faisant une suite logique aux 1.4mm de juin, aux 2.4mm de juillet et aux 3.4mm d'août... Avec les 7.2mm tombés durant les 3 mois d'été, nous en sommes donc à 11.6mm depuis le 1er juin. Pire, sur les 4 derniers mois glissants, le cumul total s'élève à 14.6mm, ponctué par de fortes chaleurs, un ensoleillement hyper majoritaire et des épisodes venteux à répétition, ce qui donne une idée du stress hydrique actuel de la végétation dans le coin. Rien ne vient pour le moment confirmer que ce cumul de 4.4mm évoluera d'ici la fin du mois, et encore nous ne sommes là que dans le domaine des stats climato. Le plus important serait que la Nature puisse enfin revivre avec de bonnes pluies, mais hélas le "printemps végétatif de l'automne" faisant suite aux premières vraies pluies post-estivales ne sera pas pour ce mois de septembre... Après une Tx de 21.3°C hier tôt vers 10h20, ce matin, la Tn sur la Corniche a plongé à 14.7°C et il faut remonter au 22 mai dernier pour retrouver une Tn plus basse. Sous un ciel parfois voilé par des bancs de cirrus en évacuation, le Mistral est pour le moment modéré mais devrait rapidement se renforcer, si bien que la grande parade maritime dans la rade de Marseille, déjà reportée dimanche dernier pour la même raison à aujourd'hui est de nouveau reportée, peut-être au 22 octobre prochain. On se baignait il y a moins d'une dizaine de jours dans une mer à 24/25°C en rade marseillaise, et elle est ce matin à seulement 15.8°C à Planier ! L'an dernier, elle était à la même date à 24°C, pendant que la Tx à Marignane était de 32.2°C. Un monde d'écart avec la période actuelle !
  4. Suivi de la secheresse

    Contrairement à 2016, le cumul pluviométrique estival sur l'agglo marseillaise est à peine supérieur à celui du littoral azuréen, mais reste très déficitaire et famélique ici aussi. Pour Marseille-Corniche, je relève 1.4mm en juin, 2.4mm en juillet et 3.4mm en août (et la peur d'avoir la suite logique, soit 4.4mm en septembre n'est pas insensée, ce sera peut-être lors des averses espérées demain!). Bref cela donne donc 7.2mm pour les 3 mois d'été, mais l'on peut étendre la période d'hyper-sécheresse au mois de mai puisqu'ici aussi, la dernière pluie efficace (> à 5mm) date du 6 mai. Sur les 4 mois glissants, on en est donc à 10mm, et depuis les épisodes venteux, de chaleur et même de canicule se sont succédés. La végétation, bien qu'arrosée en mars/avril (seuls mois excédentaires sur les 12 derniers mois), est dans un stress hydrique maximal et un état sanitaire plus dégradé que l'an dernier avec cette seconde année de sécheresse consécutive, débutée voilà 2 ans lors de l'automne 2015 qui a perduré durant l'automne et l'hiver dernier. Notamment, de nombreux arbres et arbustes déjà affaiblis l'an dernier succombent cette année, les attaques parasitaires étant plus étendues sur des plantes régulièrement assoiffées. Décidément, cet été et ce début d'automne sont sous les assauts répétitifs du vent continental dont les excès n'apportent ici rien de positif à part le soleil. Mais trop de beau temps finit par avoir des conséquences néfastes sur la Nature (sécheresse et incendies). Espérons que cette récurrence des flux de NO s'estompe enfin durant l’automne pour bénéficier d'arrosages plus conséquents et réguliers, il serait temps !
  5. Suivi du temps dans les régions méditerranéennes

    Effectivement, le littoral azuréen a réussi la prouesse de faire encore plus sec cet été que sur le littoral provençal où, pourtant, les cumuls estivaux sont cette année encore faméliques et très déficitaires. Pour Marseille-Corniche, je relève 1.4mm en juin, 2.4mm en juillet et 3.4mm en août (et la peur d'avoir la suite logique, soit 4.4mm en septembre n'est pas insensée, ce sera peut-être lors des averses espérées demain!). Bref cela donne donc 7.2mm pour les 3 mois d'été, mais l'on peut étendre la période d'hyper-sécheresse au mois de mai puisqu'ici aussi, la dernière pluie efficace (> à 5mm) date du 6 mai. Sur les 4 mois glissants, on en est donc à 10.0mm, et depuis les épisodes venteux, de chaleur et même de canicule se sont succédés. La végétation, bien qu'arrosée en mars/avril (seuls mois excédentaires sur les 12 derniers mois), est dans un état sanitaire plus dégradé que l'an dernier avec cette seconde année de sécheresse consécutive qui a perduré durant l'automne et l'hiver. Notamment, de nombreux arbres et arbustes déjà affaiblis l'an dernier succombent cette année, les attaques parasitaires étant plus étendues sur des plantes régulièrement assoiffées. Pour en revenir au temps présent, le ciel est une nouvelle fois parfaitement clair ce matin, avec un Mistral qui s'efface peu à peu, même si son absence sera bien courte, tout juste jusqu'à demain après-midi (après d'éventuelles averses orageuses ?) avant de s'installer de nouveau pour plusieurs jours. La grande parade maritime dans la rade de Marseille, déjà reportée dimanche dernier pour cause de violent Mistral, est déjà en suspens pour ce dimanche qui arrive et ce pour la même raison. Le WE suivant (16 et 17/09), Infoclimat tiendra son stand sur les plages du Prado pour la 32ème édition de la Fête du Vent, festival international du cerf volant où un vent faible à modéré est souhaité, mais certainement pas un Mistral à 80km/h comme l'an dernier. Décidément, cet été et ce début d'automne sont sous les assauts répétitifs du vent continental dont les excès n'apportent rien de positif à part le soleil. Mais trop de beau temps finit par avoir des conséquences néfastes sur la Nature (sécheresse et incendies). Espérons que cette récurrence des flux de NO s'estompe enfin durant l’automne pour bénéficier d'arrosages plus conséquents et réguliers, il serait temps !
  6. Suivi du temps dans les régions méditerranéennes

    Tx de 23.2°C hier sur la Corniche, soit la Txn depuis début juillet. Ici aussi, la plupart des Tn récentes étaient supérieures à la Tx d'hier ! Ce matin, Tn de 17.0°C, soit la Tnn depuis le 8 juin dernier. Quand on repense à la Tn du matin du 1er août qui était de 30.2°C, c'est un autre monde ! Le Mistral reste modéré à assez fort aujourd'hui sur l'agglomération marseillaise, avec un soleil rayonnant dans un ciel totalement bleu azur, permettant une remontée raisonnable des températures associée au réchauffement progressif de la masse d'air encore bien sèche, le ressenti est donc très agréable. Hélas, l'upwelling s'en est logiquement donné à cœur joie et le mal est fait concernant la SST qui a plongé en une poignée de jours de 26 à 17°C, autant dire que ce sera bronzage sans bain ce WE, et que le retour des brises marines dès demain sera très efficace pour tempérer le retour de la chaleur sur le littoral provençal. La Tx d'hier est atteinte à l'instant avec 23.2°C, Hr 43%, le Mistral restant modéré (max de 53km/h en rafales à 12h10).
  7. Suivi du temps dans les régions méditerranéennes

    Tout aussi exceptionnel, 35.1°C de Marignane à 10h !
  8. Suivi du temps dans les régions méditerranéennes

    En effet, la journée d'hier et cette nuit charnière entre les 2 mois d'été restera gravée dans les annales sur l'agglomération marseillaise. En ce qui concerne ce 31 juillet, la Txx absolue de la station de Marseille-Corniche a donc été explosée, passant de 32.2°C le 16 juin dernier à 34.8°C hier après-midi, alors qu'auparavant en près de 7 ans de mesures, la station n'avait jamais atteint les 32°C sur cette station surplombant la Méditerranée et soumise à tous types de brises marines. Cela dit, je savais depuis son installation en décembre 2010 qu'un bon épisode de sirocco avec un vent suffisamment orienté à l'Est permettrait un jour de largement dépasser ce seuil des 32, ce qui se produit donc depuis hier... La température sur le bord de mer marseillais dépasse donc les 30°C en continu depuis hier 11h du matin avec un beau 33.4°C déjà atteint peu avant 10h ! A voir désormais pour cette journée si la T reste au dessus de 30°C jusqu'à 20h, ou si des brises marines viennent temporairement rafraichir la Corniche, ce qui peut se faire en une poignée de minutes. Cela dépendra de l'orientation du vent d'ici ce soir... Concernant cette nuit historique, avec un incroyable 30.2°C de Tn, la Tnx absolue a bien sûr été battue aussi, écrasant les 28.1°C de Tn du 26 juillet 2013 sur la période 18h-6h UTC (mais 26.8°C de Tn sur la période 18h-18h UTC), là aussi lors d'un épisode de sirocco. Je tablais hier sur du 28 de Tn environ, mais les valeurs observées dépassent ce que je pouvais imaginer. Par ailleurs, j'ai eu 30.3°C de Tn sur ma station en ville, très bien exposée au vent d'Est qui aura brassé l'air en ville toute la nuit. Concernant l'humidex, même si la soirée a été brûlante et la nuit torride, le ressenti n'était pas insupportable grâce au sirocco sec toujours sensible (Hr voisine de 30% toute la nuit), on a connu des nuits moins chaudes et plus humides bien plus difficiles à supporter !
  9. Suivi du temps dans les régions méditerranéennes

    La Txx absolue à la StatIC de Marseille-Corniche, déjà atteinte le 16 juin dernier avec 32.2°C, est largement battue cet après-midi historique avec 33.5°C au dessus de la mer, Tx provisoire en cours !!! Avec près de 7 années de mesures, on constate bien le caractère remarquable de l'épisode de sirocco qui a débuté ce matin. Également chez moi en ville (6ème arrondissement), ma station (installée en 2012) enregistre une Txx absolue de 35.9°C, également un record pour la station (précédent record absolu de 35.6°C le 03/07/15). C'est également la 1ère fois de ce mois de juillet que la barre des 30 degrés est atteinte et dépassée sur la Corniche (précédente Txx mensuelle 29.8) A prévoir avec le maintien du sirocco la nuit prochaine des Tn qui pourraient avoisiner les 26 à 27°C sur l'agglomération marseillaise, en faisant ainsi les Tnx de l'année... Un peu étonné d'ailleurs de voir tous les départements de PACA en vigilance verte avec les Tx et Tn prévues (cela changera peut-être à 16h). Certes on n'est pas (encore) dans le fameux seuil des 3 jours caniculaires, mais il aurait été bon que la population soit informée au préalable des risques liés à ces fortes chaleurs diurnes et nocturnes, d'autant que notre région héberge le plus gros contingent touristique de l'année.
  10. Suivi des incendies - 2017

    Parmi les départs de feux et reprises d'incendies, le plus préoccupant à cette heure est l'incendie qui s'est déclaré la nuit dernière à Artigues (83) au nord de Saint-Maximin la Sainte Baume, et qui a gagné une sacrée vigueur cet après-midi à la faveur de la chaleur et du Mistral, s'étendant à vitesse rapide en direction de Seillons-Source-d'Argens, où les évacuations auraient débuté. Comme hier avec le feu de Mirabeau, ce feu génère une barre grise de fumée s'étend sur l'horizon Est, et est visible depuis Marseille comme sur l'animation satellite. D'autres multiples départs de feux signalés cet après-midi entre Istres et Miramas, à Fréjus, etc...
  11. Suivi du temps dans les régions méditerranéennes

    Effectivement, d'ailleurs @jaz_a_fip le graphique de la bouée de l'Espiguette est éloquent, et montre bien les variations de la température de la mer entre le précédent épisode de Mistral/Tramontane et l'actuel : http://www.infoclimat.fr/mer/bouees.php?id=CETF03001&jour=20170725&graphiques
  12. Suivi du temps dans les régions méditerranéennes

    Bonjour, Tn tout juste tropicale ce matin à Marseille-Corniche avec 20.1°C, où l'on a failli repasser sous les 20°C pour la 1ère fois depuis une semaine. Cela dit avec le Mistral toujours présent, le ressenti était bien plus frais que lors des dernières matinées avec des Tn voisines de 23 et un humidex matinal voisin de 30. Le Mistral est donc resté fort depuis hier après-midi (rafale de 61 km/h en ce milieu de matinée), et entre autres conséquences, outre les massifs forestiers provençaux interdits d'accès, les navettes maritimes qui desservent le littoral de Marseille (Les Goudes, Pointe-Rouge, Vieux-Port et Estaque) sont clouées au quai aujourd'hui, la Méditerranée étant bien trop agitée. Danger également sur les plages et au large, avec ce fort vent de terre qui repousse vers le large toute embarcation, motorisée ou tout simplement gonflable. Dommage également pour la SST qui va logiquement retomber bien bas, alors que l'on pouvait profiter d'une mer à 25 degrés jusqu'à hier matin... A part de rares traces de cirrus dans le ciel, c'est évidemment le grand bleu qui domine, d'autant plus qu'il n'y a plus de fumées à l'horizon. Celles de l'incendie de Mirabeau étaient bien visibles hier sur tout l'Est marseillais, formant une barre grise du NE du département jusqu'au littoral varois. Heureusement, et bravo au travail des pompiers pour avoir réussi à cantonner cet incendie au NO de la Durance et empêcher toute saute du feu au dessus de la rivière et de l'A51 vers le magnifique plateau boisé de Bèdes entre Jouques et St Paul-lez-Durance, même si les 800 hectares brûlés en Sud Luberon font beaucoup de peine. A l'instant, je vois un hélico bombardier d'eau survoler Marseille et se diriger vers les Calanques. Je ne vois pas de fumée donc j'espère que c'est en prévention de cette nouvelle journée à hauts risques...
  13. [Réseau StatIC] Suivi du déploiement

    C'est fait, juste à temps pour récupérer une 1ère rafale à 61 km/h avec la Tramontane qui se renforce...
  14. Suivi du temps dans les régions méditerranéennes

    En effet @Gaël13, le Mistral est devenu suffisamment fort pour empêcher les habituels effets des brises marines sur la rade marseillaise, et l'air foenhé concerne également les stations littorales de Saména et de la Corniche. Pour notre StatIC de Marseille-Corniche, implantée en décembre 2010, aujourd'hui bat d'ailleurs le record de chaleur absolu pour la station, qui ne peut être battu ici que par vent d'Est ou Mistral suffisamment fort pour contrer les brises. Les anciennes Txx de 31.9°C les 29/07/2013 et 07/08/2015 sont ainsi battues par la Txx du jour de 32.2°C. A noter la Tn de 24.9°C, toutefois loin derrière le record de Tn de 28.2°C du 28/07/2013. Pour info, la Tx d'hier de 27.8°C (ancienne Txx annuelle) fut atteinte de nuit à 21h45, à la levée du Mistral. L'air était encore humide avec des Td > à 20°C, et un ressenti de 37 en soirée. La chaleur, bien que plus forte aujourd'hui sur Marseille, y est cependant bien plus supportable avec un air très sec, autour de 20% d'Hr (Hrn sur la Corniche).
  15. Suivi du temps dans les régions méditerranéennes

    Comme sur le littoral varois, le Mistral côtier est resté sensible toute la nuit sur Marseille (alors qu'il était absent en vallée du Rhône), situation logique lorsque sa direction est davantage ONO que Nord. Hier, il soufflait même bien de l'Ouest dans l'après-midi, limitant un peu plus la hausse diurne de la température sous l'effet de l'air humide et frais passant sur le Golfe du Lion. Ce n'est que lorsqu'il s'est légèrement redressé en soirée que l'air est redevenu plus sec, la Tx a alors été atteinte sur la Corniche avec 18.6°C à 22h ! La Tn ce matin a été de 13.9°C, le Mistral souffle toujours et devrait se renforcer un peu en journée avant de disparaître la nuit prochaine. A noter un ciel d'azur sans la moindre trace de nébulosité à l'horizon.