Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Oliv13

Conseil d'Administration
  • Content Count

    1736
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

1 Follower

About Oliv13

  • Rank
    Cumulus mediocris
  • Birthday 11/09/1969

Personal Information

  • Location
    Marseille (13)

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. A noter qu'avec une Tn de 18.5°C ce matin à Marseille-Corniche, il s'agit de la Tnn depuis plus de 2 mois, il faut en effet remonter au 20 juin pour trouver Tn plus fraîche avec 17.9°C, le 14.1°C de Tn du 13 juin étant assurément la Tnn absolue de cet été 2019. Pour rester sur les Tn, nous en sommes depuis le 1er juin à 52 nuits tropicales à la station, chiffre qui au vu des prévisions devrait encore bien augmenter d'ici la fin de l'été météorologique.
  2. Effectivement, il subsiste un bug d'enregistrement du mot de passe qui prive certaines stations de cette fonctionnalité de récupération des données à posteriori, même si cela fonctionne déjà pour certaines. La récupération a lieu quotidiennement, en fin de soirée. Cela dit, autant renseigner dès à présent ces informations pour chaque propriétaire de StatIC car une fois ce bug corrigé, la fonctionnalité sera effective pour toutes les stations correctement configurées.
  3. Tu devrais renseigner et enregistrer les fuseaux horaires et mot de passe Weatherlink de ta station via l'onglet "Gérer" accessible sur les pages de tableaux et graphiques. Ainsi, il est possible de récupérer automatiquement a posteriori les lignes de données manquantes (aux heures fixes et à la demie), permettant ensuite d'y implémenter les phénomènes observés.
  4. Pire que ça, c'est même encore moins de cette moitié sur le littoral provençal avec seulement 117mm à Marseille-Corniche, 93.5mm à Marignane, 94.2mm à Toulon-le Baou, 99.5mm à St Mandrier/Cap Cépet, soit sur les stations les plus ensoleillées et les plus ventées de France. De plus, la répartition de ces maigres pluies est très mauvaise avec le seul mois d'avril pluvieux, et plusieurs mois à 0mm (mars) ou tout juste une petite poignée de basculements d'augets mensuels...
  5. Oui c'est tout à fait normal, car tu sembles avoir zappé ce que j'ai déjà indiqué plus haut dans ce fil : La récupération à posteriori ne concerne que les lignes toutes les demi-heures (aux heures piles et à la demie de chaque heure, ce qui suffit amplement à rétablir une climato complète), puis cette récupération n'est pas permanente mais se produit uniquement le soir aux alentours de minuit 🙂
  6. Non, du moins pour le moment, cette fonctionnalité développée par @Fred59_ et @Raph06 est réservée aux seuls dataloggers IP, et je ne sais pas si l'extension aux dataloggers USB est possible et envisagée.
  7. Oui on le sait, la preuve avec la StatIC de La Bourboule, déconnectée entre le 23 juillet et hier matin. Hier soir vers minuit, la récupération a posteriori a fonctionné, et complété automatiquement les tableaux de données, graphiques et tableaux climatologiques pour toute la période sans connexion.
  8. Le panache des fumées qui s'étalent sur le Golfe du Lion devient plus dense et plus visible depuis Marseille, ici depuis la webcam de la calanque de Saména
  9. Déjà avant hier avec le gros incendie de Générac, les fumées avaient voilé le ciel marseillais avec même des cendres qui voltigeaient en ville. Aujourd'hui, le panache de fumée s'étend davantage vers l'ouest du Golfe du Lion. Par contre, le pyrocumulus de Générac est déjà nettement visible depuis Marseille au NO, et prend de l'ampleur au fil des minutes. Il devrait hélas être bien plus visible d'ici le coucher de soleil dans l'axe de l'incendie gardois. Croisons les doigts pour que le fada qui s'obstine à flatter son ego avec ces multiples mises à feu soit vite retrouvé, identifié et espérons-le sévèrement puni... 🙄 Pour les risques de demain, on prend hélas les mêmes et on recommence. En ce qui concerne les Bouches-du-Rhône, la quasi-totalité des massifs seront de nouveau totalement interdits d'accès à l'exception des parages de la Sainte Victoire.
  10. Bien que des mesures de restrictions n'y soient pas encore imposées, le département des Alpes-de-Haute-Provence vient de passer au stade de Vigilance Sécheresse (donc à considérer grisé sur la carte ci-dessus), le bassin versant du Calavon étant déjà au stade d'alerte depuis le 22 juillet : http://www.alpes-de-haute-provence.gouv.fr/Actualites/Plan-d-action-secheresse-declenchement-du-stade-de-vigilance-dans-les-Alpes-de-Haute-Provence
  11. Et 27.7 °C de Tx à Marseille-Corniche, qui contrairement à Saména était parfois à la limite de l'influence des brises d'ouest et du vent chaud et sec terrestre. Ainsi, entre 16h40 et 17h40, la station est passée de 21.7°C et 69% d'Hr à 27.7°C et 40% d'Hr à la faveur d'un gradient du vent temporairement orienté davantage au NNO. La hausse de température a même dépassé les 4 degrés en 20 minutes avec cette légère rotation en plein après-midi.
  12. Ça fonctionne depuis courant juin oui, mais comme précisé plus haut, uniquement pour les stations connectées avec datalogger IP et qui ont renseigné via l'onglet "gérer" le fuseau horaire, Device ID et mot de passe du compte Weatherlink.
  13. Bien sûr, si nous annonçons sur le forum cette évolution technique, c'est qu'elle a été testée et débuguée auparavant. Par exemple, voici les graphiques de ces derniers jours pour la StatIC de Saint-Paul sur Ubaye, et dont le propriétaire du gîte qui l'héberge coupe la transmission par satellite durant les nuits. On peut voir qu'à part les données de la nuit dernière qui n'ont pas encore été implémentées, celles des nuits précédentes ont toutes été rajoutées. On les détecte à l'absence d'affichage de la Td, mais T, Hr, rafales, pression, cumuls pluviométriques sont tous récupérés toutes les demi-heures, permettant de combler les tableaux et graphiques durant les coupures : https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/26/juillet/2019/saint-paul-sur-ubaye-maljasset/000NL.html?graphiques Bref, y a plus qu'à ! 😉
  14. Mais désormais, il est possible de combler automatiquement les trous de données sur Infoclimat en cas de coupure réseau pour les StatIC connectées via Weatherlink IP ! Il suffit de cliquer sur l'onglet "Gérer" via le tableau de données de votre station, d'y renseigner le bon fuseau horaire, le Device ID du datalogger ainsi que le mot de passe du compte Weatherlink, et d'enregistrer ces paramètres. Tous les soirs aux alentours de minuit, la récupération à posteriori vient ainsi combler les parties des tableaux et graphiques qui n'avaient pas été renseignés en direct durant les coupures, et ainsi permettre de conserver une climatologie fiable et sans ratés. 🙂
  15. Effectivement Serge, c'est probablement parce que tu venais de te lever que tu as omis la précision importante juste avant dans ma phrase : " si l'on excepte le seul mois d'avril dans les normes pluviométriques" Autrement dit, à part avril, ces 33.8mm représentent à la Corniche le cumul total des 6 mois suivants : Janvier, février, mars, mai, juin et juillet. A Marignane sur les mêmes mois, il est tombé avec l'épisode d'hier 36.2mm (ce qui donne à la station de l'aéroport seulement 93.5mm sur les 7 premiers mois de 2019...) . Ces calculs étaient destinés à mettre en lumière la très mauvaise répartition des rares pluies de 2019. C'est à dire 1 seul mois avec des pluies normales et utiles à la végétation, et 6 mois avec des pluies anecdotiques et inutiles, entrecoupées de forts épisodes de Mistral et/ou de canicules.
×
×
  • Create New...