Alex34

Membres
  • Compteur de contenus

    450
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Alex34

  • Rang
    Altocumulus
  • Date de naissance 13/07/1992

Personal Information

  • Lieu
    Viols-le-fort (34) / Draguignan (83)
  1. Il est quasiment acquis que les reliefs de l'Ouest Héraultais auront les cumuls les plus importants durant cet épisode. En revanche, je pense que ça va cumuler par orographie dans un premier temps puis dans les panaches pluvieux entre la nuit suivante et en journée de jeudi. Ce qu'il faut analyser c'est les branches convectives et orageuses à la base de ces panaches pluvieux là où les intensités horaires seront plus importantes.
  2. Les modèles sont assez versatiles et on le voit encore ce soir. Tout se jouera sur l'alimentation de potentiels orages fortement pluvieux et peu mobiles. Sur Arpège le traditionnel axe sur Portel aurait toutes ses chances. GFS serait plus favorable pour le Montpelliérain alors qu'Arome reste joli pour la moitié Ouest de l'Hérault. Toutefois le point de convergence semble bien être le département de l'Hérault qui aurait les plus forts cumuls, notamment entre le fleuve Hérault et l'Orb.
  3. Premier épisode et déjà je vois des conclusions basées uniquement sur les carte de précipitations ... Bon, la situation semble bien se débloquer avec un joli talweg comme on les aime ! Le jet de basses-couches est bien dessiné à l'aide d'une dépression de surface positionnée sur l'Aude. Schéma classique pour venir booster la convergence sur Est Hérault, Gard ainsi que les Cévennes. Les réserves d'instabilité sont également bien présentes laissant penser à une situation potentiellement explosive. Attention tout de même, on le voit aujourd'hui, les centres d'actions bougent encore et on sait que de simples décalages peuvent tout changer. A l'heure actuelle, on serait sur une première partie orographique mercredi. Toutefois, je pense qu'Arpège surestime un peu les cumuls sur les reliefs. La suite et qui est véritablement à surveiller, c'est la constitution d'orages suffisamment à l'avant de l'anomalie principales pour leur permettre d'adopter un caractère peu mobile entre la soirée de mercredi et jeudi matin. Même si les choses peuvent bouger d'ici là, je mettrais bien une petite pièce pour les plaines E34/30 (signal sur GFS) et non les zones de relief (comme sur Arpège).
  4. La situation pourrait devenir intéressante dès ce week-end. Nous aurions cet apport d'air froid en altitude (-18°C à 500 hPa) dans un flux assez mou. Les langues de thêta à 850 hPa sont suffisamment élevées pour générer un beau contraste thermique. Les conditions de méso-échelle évoluent encore mais nous serions dans une configuration propice aux orages diurnes.
  5. GEM à +200h ... no comment ! Concernant le vent dans les prochaines heures, ça risque de surprendre. On voit l'influence du front présent du sud-ouest au nord-est de la France (qui ne donnera que des nuages ici). Pourquoi pas dépasser localement les 100 km/h par les particularités topographique sur le Minervois ?
  6. En termes de précipitations, nous sommes à priori sous les seuils du Orange (sauf prévisions revues à la hausse). Relativisons un peu, on parle de loc 50 à 60 mm en plusieurs heures dans des régions méditerranéennes... Reste à voir si l'intensité prévue des orages suffira à déclencher la vigi mais bon peu importe, ce n'est pas une vigilance qui définit un épisode selon moi. On est face à une bonne dégradation orageuse qui fera sans doute du bien après des mois sans "vraie" pluie dans ces secteurs.
  7. Selon moi, cela pourrait être "notable" samedi entre Var et Alpes-Maritimes. Déjà au niveau de la synoptique, que dire de ce très beau talweg avec pas mal d'air froid à l'arrière. Alors oui il plonge trop près de nous pour espérer une "vraie" dégradation généralisée. Cependant, si on regarde les modèles à mailles fines, on remarque une langue de thêta'w > 18° à 850 hPa entre 83 et 06 (donc instabilité). Ces mêmes secteurs se retrouvent en entrée droite d'un vigoureux jet d'altitude sur les Alpes. Au niveau du sol, on a un bon flux de Sud qui s'arrête net dans les terres, typique des situations à orages dans le Var (notamment entre les îles d'Hyères et l'Esterel). Le mistral en VDR prendra rapidement le relais. De ce fait, le risque de phénomène stationnaire est faible. Alors oui comme souvent, il existe quelques incertitudes à environ 50h mais rien de plus normal mais le potentiel est à surveiller.
  8. Situation encore incertaine même si on commence à se rapprocher de l'échéance. Il semblerait que l'on soit en marge du dynamisme principal mais l'arrivée de l'air plus froid pourrait permettre un passage orageux ... A suivre !
  9. [EDIT] J'ai eu le comment du pourquoi A supprimer du coup.
  10. A surveiller le passage d'une belle anomalie dans la nuit sur le Languedoc. On a bien vu le déclenchement anarchique de ce matin en réaction à de petites anomalies. Même si cela manquera surement d'organisation, je ne serai pas étonné que les averses orageuses soient beaucoup plus généralisées que vu par les modèles (certains ne voient rien d'ailleurs...).
  11. GFS insiste avec cette goutte froide près de la Grande-Bretagne à la fin de l'échéance de ce topic. On tiendrait ici LA synoptique de notre premier épisode méditerranéen. Inutile de dire que ça va encore bouger mais les gros épisodes sont généralement bien vus à l'avance. CEP avait également cette idée de goutte froide même si celle-ci était sur l'Espagne. A suivre ...
  12. Pour moi, ceci a toute sa place dans ce topic. J'ai cru d'abord à une mauvaise blague avec un jeu de mot sur températures ressenties mais non quand j'ai vu la source .... le "pire dans le scénario le plus pessimiste" ... On aurait pu rajouter "le plus pire des pires de tous les scénarios les plus pessimistes des plus pessimistes" et mettre des records possibles à 70°C
  13. Arome est clairement dans les choux en ce moment (ça commence à faire plusieurs fois maintenant ...). Il n'y a qu'à voir ce qu'il se passe actuellement dans le centre-ouest. Arpège 12Z est plutôt bon alors qu'Arome 12Z voit un joli 0 mm. Clairement, je pense que les modèles sous-estiment les orages en plaines là où l'instabilité est plus forte. Comme souvent, ils réagissent sur les reliefs où le dynamisme est plus important mais la ligne balayant d'ouest en est pourrait reprendre par sa partie Sud touchant ainsi les plaines. Après, il reste des incertitudes et c'est ce qui fait le charme de la prévi orageuse
  14. Situation incertaine aujourd'hui. On a bien un risque d'averses orageuses en fin d'après-midi mais je pense que ça devrait rester très localisé. Cette nuit, un passage pluvieux est possible grâce à une anomalie balayant la région. L'instabilité sera plus faible donc on sera plutôt sur de la pluie avec de rares coups de tonnerre mais ça pourrait faire du bien ! En revanche, la situation est à surveiller mardi avec un profond talweg. Cela s'annonce très dynamique avec un bon gradient thermique. Ce type de configuration est propice à un joli rapide d'ouest, bref mais potentiellement intense.
  15. J'ai quand même beaucoup de mal à croire en cette dégradation. Mistral et tramontane assez forts et généralisés ... Alors pourquoi pas quelques gouttes et averses mais des orages, ça serait assez particulier comme situation !