Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Ryusei

Membres
  • Compteur de contenus

    36
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Ryusei

  • Rang
    Cirrostratus

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Merci beaucoup pour ces explications ! Pourtant je ne comprends toujours pas comment un état solide des précipitations ait pu se maintenir jusqu'au sol. Si encore l'iso 0°C n'avait été qu'à moins de 1000m d'altitude, conjugué avec une température au sol comprise entre 3 et 5°C, cela s'expliquerait aisément, mais ici l'iso se trouvait dans les environs de 1500-2000m d'altitude au moins, et il faisait 8°C. Sachant que l'intensité des précipitations était très faible, dans ces conditions, un flocon de neige fondrait en seulement 300-400m... Peut-être un épanchement d'air froid non modélisé, ou situé en très basses couches ?
  2. Bonsoir, Je viens vous questionner sur la situation quelque peu étonnante qui s'est produite en ce début d'après-midi, dans le Sud-Ouest. Une perturbation arrive par le Nord-Ouest. Elle donne de la neige et du grésil en Vendée, Charente et Gironde, ce qui est compréhensible, en constatant les températures proches de 0°C au sol, surplombées par une masse d'air fraiche en altitude et un Iso 0°C culminant entre 600 et 1000 mètres. Or, ici, vers Mont-de-Marsan, il faisait 8°C lorsque les précipitations sont arrivées, vers 14h30. C'est justement la nature de ces précipitations qui m'interroge. Il est tombé du grésil, le même grésil que l'on rencontre lorsque la neige s'apprête à laisser place à la pluie, lors de l'arrivée d'une masse d'air chaude en altitude. Mais dans notre cas, il faisait très doux en altitude, tandis que l'iso 0°C plafonnait vers 2000m. https://modeles7.meteociel.fr/modeles/arpege/archives/2019020406/arpege-37-8-3.png? Comment expliquer cela ?
  3. Ryusei

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest octobre 2018

    Hm donc s'il continue de pleuvoir ainsi pendant 2h encore, on risque de voir quelques flocons, non ?
  4. Ryusei

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest octobre 2018

    Isothermie du côté Ouest de Mont-de-Marsan, on a perdu 1°C en une heure, il ne fait plus que 7°C ici, sous une pluie modérée. Si quelqu'un pouvait me dire à quelle altitude se situe l'isotherme 0°C, là je suis très curieux.
  5. Ryusei

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest octobre 2018

    En marchant tout à l'heure (vers 21h), j'ai été surpris de voir des flash direction Sud-Est. Je voyais parfaitement des cumulus congestus jumelés à des enclumes bien éclairées au loin. En regardant les radars, j'ai halluciné de voir que ces orages se trouvaient en mer Méditerranée... Ça flashait en outre du côté de Bordeaux, mais plus faiblement.
  6. Ryusei

    Orage au comportement suspect

    Damien49, voici les images radars : https://www.infoclimat.fr/cartes-meteo-temps-reel-images-satellites-infrarouge-visible-haute-resolution.html?date_ivar=2018-07-20&i=radar-sud_ouest&dk=24 L'orage dont je parle est celui qui se trouve juste au-dessus de Bayonne à 03:00 du matin. Je remarque tout juste grâce aux images de ce radar que cet orage a fait un sacré trajet, et que ses précipitations étaient bien plus intenses et étalées par rapport aux autres orages. C'est cet orage qui a manifesté une activité électrique intense, sous forme d'intranuageux, contrairement aux autres orages, dont l'activité électrique ne consistait qu'en quelques impacts isolés. En toute simplicité, je cherche à savoir pourquoi cet orage s'est comporté différemment par rapport à tous les autres, alors qu'il ne peut aucunement s'agir d'une supercellule. ORAGE31, merci pour ton éclaircissement !
  7. Bonjour, Alors en cette nuit du 20 Juillet, plusieurs orages sont remontés du Sud-Ouest. Ils prenaient tous la forme d'un monocellulaire avec une activité pluvieuse intense pendant une demie-heure, avant de s'éteindre. Chacun de ces orages manifestait une activité électrique très faible, mais exclusivement sous forme d'impacts, avec un tonnerre très retentissant. Toutefois, vers 4h du matin, j'ai commencé à entendre un roulement de tonnerre assourdi, conjugué à une activité électrique bien plus intense, mais essentiellement intranuageuse. L'écho radar montrait un orage comme les autres, avec un gros point rouge lié à la zone des plus fortes précipitations, mais qui semblait davantage prendre une direction Ouest - Est. Cet orage a frôlé ma position par le Nord, donc je n'ai eu aucune précipitations. L'activité électrique est restée modérée à forte (au moins 2 éclairs toutes les 2 secondes), mais sans aucun impact détonant, contrairement aux autres orages, et même à l'orage qui a suivi celui-ci. Quelques éclairs rampant ont pu être observés à l'arrière. Qu'est-ce qui explique ce comportement différent chez cet orage ?
  8. Ryusei

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest -Juillet 2018

    Orage assez dangereux en cours vers Mont-de-Marsan. Il ne pleut presque pas, mais l'activité électrique, très faible, est exclusivement sous forme d'impact, avec de grosses détonations.
  9. Ryusei

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest -Juillet 2018

    Des cumulus mediocris vers l'Ouest de ma position (Mont-de-Marsan). À voir pour la suite...
  10. Ryusei

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest -Juin 2018

    J'ai l'espoir qu'un cumulus congestus avec un mésocyclone soit en train de se développer là, quelque part dans les Landes, hihi
  11. Ryusei

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest Février 2018

    Il fait 3°C et il se remet à neiger vers Mont-de-Marsan ! Non je plaisante c'est de la pluie.
  12. Ryusei

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest Février 2018

    Il est énorme ce front chaud (et surtout en avance...), il semble même plus étendu que ce qui était modélisé... Il neige ici depuis 7-8h environ, mais de façon modérée, avec des flocons de taille normale. -3.5°C actuellement, le vent d'Est pique beaucoup.
  13. Ryusei

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest Février 2018

    On voyait très nettement la marge du front (chaud ou froid ?) durant le coucher de soleil. Je suis curieux à propos d'un détail : juste sous les cirrus, s'étendait déjà une couche nuageuse bleutée et plus épaisse. Ce sont des altostratus ? (normalement ils sont censés se trouver bien en-deça des cirrus, enfin j'ai toujours lu cela dans les bouquins...)
  14. Ça m'a l'air d'être cela... Mille merci pour le partage !
  15. Bonjour ! Je m'excuse pour l'ouverture d'un nouveau topic à un délai si rapproché, par rapport au précédent. Je souhaiterais savoir s'il existe encore, à ce jour, un dossier complet sur le mécanisme des dépressions, de la frontologie, et des tempêtes. Il s'agit d'un dossier très très complet, long à lire, un peu à la manière des dossiers de Keraunos traitant du bilan d'un épisode orageux (comme celui sur la tornade de Hautmont). Il me semble que j'avais pu télécharger le PDF sur le site de Météofrance, mais en cherchant encore et encore, je n'ai rien trouvé, si ce n'est des articles pédagogiques sur le fonctionnement global de certains mécanismes. Est-ce que cela vous parle ? /:
×