Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

_Iseran__

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    1135
  • Joined

Everything posted by _Iseran__

  1. Exact, les scénarios froids ont même tendance à augmenter par rapport au 12z: De toute manière tant que ça ne passe pas sous les 120h, il y aura toujours un risque de capotage. J'ai le souvenir de terribles désillusions avec les AS. Pour finir sur une note d'optimisme, l'ensemble cep est encourageant à long terme puisqu'il est globalement favorable à une propagation du blocage vers l'ouest... La suite demain...
  2. GFS rejoint GEM comme quoi son scénario n'était pas totalement délirant : Poussée méridienne moins incisive que sur le 12z, complexe dépressionnaire Atlantique menaçant -> foirage et bascule en flux de S.
  3. Episode neigeux des Charentes aux Limousin mais bon c'est anecdotique à ce stade. Mais oui, ceux qui espérent de l'humidité neigeuse sous AS, le mieux est un scénario à interactions entre anomalies basses Atlantiques et continentales suffisamment au sud pour éviter des remontées douces en humides et flux de SO. Mais là aussi, on a le temps de voir venir... Disons qu'à 144h, on commence à avoir un semblant d'accord GFS/UKMO/CEP pour un flux d'E bien froid sur les 3/4 nord du pays, la suite reste ouverte... En fait, j'ai l'impression que le froid au moins en basses couches de manière d
  4. CEP 12z continue à faire descendre l'influence polaire continentale vers le sud. Sur ce run, il n'y aurait guère qu'un triangle Bordeaux / Biarritz / Perpignan qui échapperait aux fortes gelées et aux après-midis froides :
  5. Au contraire, je trouve que gefs envoie de nouveau des scénarios plus hivernaux où l'advection froide d'altitude finit par atteindre le pays, d'ailleurs la moyenne s'en ressent : Désolé, dépassement de topic...
  6. Oui gem passe de la vdf au printemps en deux runs comme quoi ces AS sont des bêtes très capricieuses et ça va durer comme ça quelques runs. Mais à plus court terme, on sent effectivement un réajustement avec le froid qui pourrait temporairement déborder assez largement au sud de la Loire une fois la dépression de mardi évacuée. Pour le nord de la Loire, la semaine sera très hivernale, cela ne fait plus trop de doute avec des masses d'air glaciales à proximité :
  7. Par contre le dernier Icon décale sévère au sud par rapport au précédent run, l'air très froid a été sous estimé par les modèles et force désormais la dépression à circuler au sud.
  8. En même temps tout le monde est en train de s'aligner sur le CEP qui a toujours été dans un scénario plus méridional, il est probable que le sud de la région soit favorisée mais pour le moment ça tient toujours pour une couche généralisée suivie de froid continental.
  9. Quelques rares flocons qui tombent par 1,4°C. À voir quand l'iso.-10°C à 850 hpa rentrera sur la région en fin de soirée si cela entraîne une réactivation des pp comme cela arrive parfois au contact de l'îlot de chaleur parisien.
  10. Oui en fait j'ai plus de doutes concernant le week-end prochain. Selon le positionnement de la dorsale Atlantique, on pourrait connaître un redoux en altitude peut être suffisamment important pour assister à une hausse des températures maximales malgré le flux d'est en basses couches. Jusqu'à vendredi par contre, ça devrait effectivement resté souvent dans le négatif même au plus chaud de la journée. Pour les tn tout dépendra de la présence ou non de neige au sol, mais on peut raisonnablement envisager à minima des tn<.-5°C entre mercredi et samedi.
  11. La température est en baisse continue depuis ce matin avec 1,5°C actuellement. On ne devrait plus atteindre la barre des 5°C avant une semaine au moins.
  12. Il neige faiblement sur Meudon, température de 2,6°C.
  13. Si on pouvait s'en tirer avec une couche au sol avant que l'air continental ne prenne le dessus, ça pourrait augurer de belles tn. Il est aussi là l'enjeu...
  14. À ce stade, le scénario majoritaire semble être celui d'un flux continental à minima dans les basses couches donc cela prolongerait l'épisode froid au nord de la Loire avec le maintien de fortes gelées et peu ou pas de dégel l'après midi. Plus au sud, on retrouverait vraisemblablement des gelées mais des températures restant proches des normales l'après-midi. Ça me paraît être le scénario moyen pour le début d'échéance. L'incertitude réside essentiellement dans la capacité aux anomalies basses continentales à être advectees sur le pays. Pour le moment, cela reste majoritairement cantonné
  15. À l'échelle de notre pays, s'il y a des doutes sur la faculté du froid à gagner du terrain vers le sud et l'ouest, côté benelux le signal est déjà beaucoup plus clair, il y a en jeu la plus forte VDF depuis 2012 :
  16. CEP continue de faire descendre l'air très froid plus au sud. On peut réellement parler de VDF sur un bon 1/3 nord :
  17. Et pourtant la moyenne montre bien ce blocage en AS et son flux continental associé mais avec une advection douce en altitude qui reste stoctchée sur une grande partie ouest du pays : C'est là qu'on voit qu'on arrive mi-février, les basses couches commencent à avoir du mal à se refroidir malgé le flux d'E au sol sans apport d'air froid d'altitude, donc la douceur pourrait continuer à être de mise dans une moitié sud. Pour le nord, c'est différent car l'air froid pourrait persister les jours précédents la mise en place du blocage Scandinave donc les températures au sol re
  18. Pour les cumuls tout dépendra de l'évolution de la zone de conflit entre l'air glacial qui sera situé sur les Hauts de France et l'air plus doux arrivant de l'Atlantique. Si l'air glacial descend trop au sud, la dépression sera forcée de prendre une trajectoire plus méridionale avec même un risque qu'elle crève rapidement en progressant dans les terres. C'est un peu le scénario repris par GFS ce soir. Sur ARPEGE, la dépression passe un peu plus au nord, les précipitations sont plus significatives et la région se trouve pile au bon endroit, l'air très froid étant situé un peu plus au nord.
  19. ça suffirait à maintenir des températures très froides au nord de la Loire, en basses couches, car il y aura eu une advection froide d'altitude auparavant (à partir de demain en fait) et le flux resterait plutôt continental. Par contre, pour l'ouest et le sud, c'est une autre histoire, la douceur pourrait y persister... Mais avec les AS, c'est finalement assez classique qu'on reste dans l'advection douce avec un flux d'E en basses couches voire même une influence plus maritime sur l'ouest du pays pendant que la coulée polaire se fait plus à l'est sur l'Europe.
  20. Et UKMO se rapproche également du duo GFS/CEP, la masse d'air glaciale est idéalement placée pour être advectée vers l'Europe de l'ouest avec une pulsion sur l'océan plus à l'ouest que sur GFS et le début de formation de l'AS :
  21. Exact, la tendance est à un décalage sud sur tous les modèles en raison de l'air froid qui est vu de plus en plus costaud. D'ailleurs, ARPEGE/GFS et UKMO envisagent désormais un coup de froid sévère avec de fortes gelées et des tx proches du 0°C au moins jusqu'à vendredi prochain.
  22. En effet, plusieurs tx < 0°C consécutives au nord de la Seine envisagées à partir de demain et des tn avec des pointes à -10°C, c'est le progamme proposé par le dernier ARPEGE où la VDF finit par déborder jusqu'en région Parisienne en milieu de semaine : D'un point de vue synoptique il rejoint complètement le CEP matinal :
  23. Sur les diagrammes de températures au sol issus de l'ensemble CEP, on observe une nette baisse en moyenne en seconde partie de semaine par rapport à hier. L'influence continentale déviendrait majoritaire sur une bonne moitié nord avec l'iso tx =0°C qui concernerait un petit 1/4 nord-est entre mercredi et samedi. Fortes gelées à prévoir sur cette zone. Écart-type cependant élevé associé à des scénarios plus doux mais aussi plus froids...
  24. En tout cas gfs 6z se rapproche du cep avec un redoux quasi inexistant pour la fin de semaine. L'air continental prend le dessus. On voit qu'il suffit de rien pour passer d'un scénario à l'autre comme souvent lorsque des synoptiques à VDF sont modélisées.
  25. Tout comme le cep qui est même encore plus sud. Icon remonte au nord par contre. Bref, ce sera calé lundi pas avant. Dès le moyen terme ça diverge ensuite entre gfs et cep. Vdf continentale sur cep, redoux à partir de vendredi sur gfs. À suivre, certainement la séquence hivernale avec le plus gros potentiel depuis début décembre.
×
×
  • Create New...