Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

_Iseran__

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    1135
  • Joined

Everything posted by _Iseran__

  1. J'ai un avis un peu plus partagé concernant le fait que les masses d'air polaires ne sont plus aussi froides qu'auparavant. Si il est vrai qu'on n’atteint pas les -30°C à 850hp cette année sur le bassin arctique, il faut savoir qu'on tapait des -35°C et moins il y a un an tout juste : Après il est possible que la surface des masses d'air glaciales ait diminué depuis 1998 mais en termes de valeur absolue, les différences ne sont pas si flagrantes entre il y a 15 ans et actuellement.
  2. Philippe se serait-il converti au régime froid sec ensoleillé? -4/5 pas bien chaud tout de même! Sinon je suis bien d'accord, même si le soleil a tardé sur Paris, on a pu profité d'un ciel tout bleu cet après midi avec 10°C.
  3. J'ai surtout l'impression que CFS voit surtout des conditions anticycloniques dominantes sur l'Europe de l'ouest avec advection froide d'altitude vers les Balkans : Donc pour moi, ces anomalies de températures au sol seraient davantage dues à du froid de basse couche qu'à une vraie intrusion froide d'altitude. D'ailleurs, il n'y a qu'à voir les températures au sol de ce matin où sous l'AF par ciel dégagé les gelées concernent les 3/4 du pays exceptées près des littoraux et du NPDC à l'IDF (grisaille persistante). On y relève jusqu'à -5°C du sud-ouest au centre-est et même si les tx se récha
  4. Oui je ne vois pas trop en quoi se réjouir du scénario proposé par UKMO désormais rejoint pas GFS. Un flux de SO anticyclonique tel qu'il est modélisé par GFS/UKMO à partir du milieu de semaine a un pouvoir de s'éterniser au moins aussi grand (si ce n'est plus) qu'un AF. Personnellement, je préfère de loin les modélisations d'il y a 48h qui nous voyaient au coeur de bloc anticylonique mais sous un flux continental un peu plus dynamique laissant espérer un peu de soleil : Ce matin, on constate une nette recrudescence des dépressions Atlantiques dès le milieu d'échéance avec possibles dé
  5. Pas grand chose à rajouter ce matin, le bloc anticyclonique semble indéboulonnable. Je suis curieux quand même de voir ce que cela pourrait donner sur le terrain: - Est-ce que le flux sera suffisamment dynamique pour garantir de belles périodes ensoleillées favorisant des tx douces? - Quelles seront les régions soumises aux inversions? - Pourra t-on observer des journées sans dégel en plaine? Difficile pour moi de s'avancer sur ces points mais il est probable qu'on assiste à de grandes disparités selon les régions. Sinon, je rajouterai qu'on a quand même quelques différences entre
  6. Je trouve tout de même qu'il reste une ouverture à compter de la seconde partie de semaine prochaine. Comme l'a précisé Jklem, une nouvelle advection douce devrait se produire sur l'océan occasionant une remontée de HG. Ce scénario est repris par CEP et BOM ce soir.
  7. C'est d'autant plus vrai pour tous les habitants situés dans la vallée de la Garonne où ça sent les journées de brouillard persistant. A voir si le flux sera assez dynamique (comme sur GFS en seconde partie de semaine) pour espérer quelques périodes de soleil.
  8. En effet, d'ailleurs on constate que cela aurait pour effet de dynamiser (un peu) le flux et donc d'augmenter les chances que la crasse se déchire un peu. Parce qu'avec les modélisations ultra-molles prévues jusqu'en milieu de semaine, il faudrait s'attendre au cocktail habituel stratus et brouillards sur les régions habituelles.
  9. Je trouve que le scénario UKMO à 144h se rapproche en effet pas mal du scénario GEM sans pour autant dire qu'il suivrait le même chemin aux échéances suivantes. Par contre on trouve des similitudes sur la gestion des BP situées sur l'Europe de l'Est. Sur ces deux modèles, on devine que le puissant complexe dépressionnaire située sur l'Europe de l'est et la Russie est en phase d'isolement en cut-off ce qui favorise par la suite sur GEM la poussée de HG vers les plus hautes latitudes et la jonction avec les HP Russes. Parmi les modèles qui vont dans le sens d'un isolement massif d'un cut-off, on
×
×
  • Create New...