Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

_Iseran__

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    1135
  • Joined

Everything posted by _Iseran__

  1. Si CEP se réalise, la VDF, elle débuterait dès demain sur les régions au nord de la Seine avec tout d'abord de la neige sur l'extrême nord ce dimanche puis l'air froid qui gagne du terrain vers le sud en début de semaine. Ensuite on a toujours cette incertitude sur la trajectoire de la dépression de mardi mais après son passage l'air continental gagnerait du terrain mercredi et jeudi qui seraient deux journées bien froides au nord de la Loire. Là dessus il y a unanimité sur tous les modèles. C'est ensuite que ça diverge. Soit l'air continental se fait bousculer par l'air océanique et on assist
  2. Sauf que la température à 850 hpa ne reflète absolument pas la température au sol, surtout lorsqu'il s'agit de flux continental. Sur ce diagramme, malgré tout, il est vrai que pas mal de scénarios envisageait encore la mise en place d'un redoux par l'océan à partir de jeudi. Or, cette tendance est en train de perdre du terrain à la vue des déterministes CEP/GFS/GEM mais aussi de l'ensemble Européen où l'air froid pourrait résister voire s'amplifier selon cetains scénarios avec un régime continental.
  3. De toute manière, et @Virgilel'a bien illustré, il n'y aura pas besoin d'avoir une masse d'air glaciale en plein sur le pays pour avoir des sensations hivernales en basses couches. Le simple fait d'avoir un flux d'est associé à cette masse glaciale sur l'Europe Centrale entrainerait forcément des gelées marquées et des tx faibles. Il faut cependant que la synoptique se confirme même si ce soir on a un relatif accord avec GEM/CEP et donc GFS qui voient la mise en place d'un régime continental en fin de semaine. GEFS va également en ce sens, en plus timoré, évidemment :
  4. En fait, GFS fait bien plus qu'un gros pas vers CEP, il est même plus incisif que l'Européen avec un blocage en AS :
  5. Gros pas de GFS vers CEP à 144h, l'air froid continental gagne du terrain vers l'est et le sud : Si cette configuration venait à se confirmer, il faudra surveiller les tn qui risquent de descendre très bas sur les sols enneigés (nord de la Seine dans le viseur...)
  6. Voilà le scénario idéal pour la région, il est proposé par ICON 18z : Dépression qui rentre par le sud de Bretagne et qui plonge ensuite vers le sud-ouest du pays. L'advection douce à l'avant reste limitée, le flux en basses couches est orienté à l'est et la perturbation arriverait en cours de soirée/nuit. Bref, le run parfait mais à près de 100h...
  7. Sur cep, on est sur une configuration où la dépression se fait manger par l'air froid continental, c'est pour cette raison que les précipitations ne sont pas prévues très importantes. C'est d'ailleurs un véritable assaut hivernal qui est vu par le modèle européen ce soir à partir de dimanche. Le hic est que ce scénario n'est pas du tout majoritaire même si l'on sent que l'air doux océanique a de plus en plus de mal à s'imposer. La situation reste donc passionnante à suivre avec de nouveau un duel gfs/cep.
  8. Cep est parfait pour l'épisode de mercredi mais ça se joue à tellement peu de choses qu'on va attendre avant de s'enflammer :
  9. Ce qu'on doit surveiller est cette dépression vue par tous les modèles dans la journée de mardi / mercredi. Comme d'habitude sa trajectoire déterminera le temps sensible sur la région. Si elle passe trop au nord comme sur ARPEGE ou UKMO, on aura bien un risque neigeux grâce au froid d'altitude bien présent au dessus de nos têtes mais ça se radoucirait ensuite en raison de l'air océanique advecté à l'avant de cette dépression. Le scénario idéal serait celui porté par GEM où la dépression passe plus au sud entrainant un épisode neigeux sur la région suivi d'un rabattement de l'air froi
  10. Oui avec le -10°C à 850 hpa qui apparait pour une des premières fois cet hiver. Par contre ARPEGE remonte la dépression du milieu de semaine avec plutôt une neige de type redoux sur un 1/3 nord :
  11. L'ensemble CEP est quand même plus hésitant que le déterministe quand au scénario douceur généralisé en SO anticyclonique : Quand on voit ses cartes et les incertitudes associées sur l'Atlantique, on voit que l'air froid continental reste bien ancrée sur l'Europe centrale avec même une possibilité de mise en place d'un nouveau blocage en AS et que le moindre ralentissement sur l'Atlantique pourrait permettre une extension des conditions froides vers l'ouest...
  12. Plutôt vendredi sur le CEP où l'air continental ferait de la résistance, jeudi verrait encore de bonnes gelées à l'arrière de la dépression potentiellement neigeuse de mercredi. Tout cela ne concerne évidemment qu'un tiers nord du pays, le sud ne sera que spectateur. Pour la fin d'échéance, le doute est moins important qu'hier avec un redoux significatif associé à un courant de SO. À noter que GFS est de nouveau isolé sur l'ampleur de ce petit coup de froid notamment sur la trajectoire de la dépression du milieu de semaine...
  13. GFS s'isole encore plus à court terme car CEP voit la dépression plus à l'est, plus favorable à un rabattement de l'air très froid sur une petite moitié nord :
  14. Pour le moment cep ensembliste modélise en moyenne des journées sans dégel au nord de la Seine entre lundi et jeudi avant une nette hausse en allant vers la fin de semaine. Sur cette période, on assiste ensuite à un important gradient selon la latitude puisqu'on tournerait déjà autour de 4/5°C de tx sur la région Parisienne et largement au-dessus des 10°C au sud de la Loire. Et en effet l'écart type sur les températures reste important sur les régions du nord si bien que la moyenne n'est pas hyper représentative. La région lilloise pourrait taper aussi bien du -2 de tx que du +4 d'
  15. On sent que la solution de facilité qui est à ce que le flux d'ouest écrase tout sur son passage à partir de la fin de semaine n'est finalement pas aussi actée que cela quand on voit l'évolution des deux derniers GFS, en particulier le //. En effet, sur ce dernier, l'énorme complexe dépressionnaire Atlantique bute clairement sur l'air froid et les résidus d'anomalies hautes qui trainent sur l'Islande forcent même cette dépression à rebrousser chemin prolongeant un peu l'épisode froid :
  16. Pour le nord de la Seine, si on suit à la lettre CEP et son ensemble, j'ai plutôt l'impression que c'est un régime très froid et sec qui devrait se mettre en place entre lundi et jeudi, cette zone étant vraisemblablement soumise à un courant d'est en basses couches avec même un risque de tx < 0°C : Il y aurait donc un certain répit sur le plan des pluies pour les régions les plus septentrionales, de manière temporaire avant le redoux humide probable de la fin de semaine.
  17. Run finalement assez similaire aux autres modèles, un intermède hivernal est possible sur une moitié nord avant que le flux océanique ne reprenne le dessus en fin de semaine.
  18. Étant donné le peu de messages, on peut supposer qu'il modélise un SO anticyclonique non ?
  19. Oui GFS 6z descend encore un peu la limite barocline d'environ 100 km, le flux d'est parvient même à descendre temporairement en dessous de la Loire en début d'échéance :
  20. En jetant un œil hors de nos frontières, on se rend compte que les conditions potentiellement très hivernales ne seraient pas si éloignées que cela. Au nord d'une ligne Londres/ Bruxelles, ça pourrait être très neigeux et bien froid avec plusieurs journées sans dégel. Bien longtemps que le diagramme de De Bilt n'avait pas été si froid : Au risque d'être spectateur, on se contentera des photos enneigées de Londres, Berlin ou Amsterdam...
  21. Pas tout à fait d'accord pour cep, pour le début d'échéance. La limite barocline est plus au nord si bien qu'on reste sous influence maritime même sur le nord du pays. La circulation d'est se fait sur le sud de la grande Bretagne qui se gaverait de neige pendant que nous on accumulerait les mm... de flotte.
  22. Sur le dernier GFS, la dépression se décale de 300 km vers le sud-est par rapport au 12z. Encore un décalage dans le même sens demain matin et une petite moitié nord se retrouve dans la zone de conflit !
  23. Patience pour la plaine, ECMWF weekly voit un début mars sous les normes :
  24. Ce soir si on résume, on a GFS très isolé qui ne voit rien d'hivernal puisque la zone de conflit est située très au nord sur la Grande Bretagne. Ensuite, on a des scénarios intermédiaires qui tendent à devenir dominants : UKMO, ICON et GEM : la zone barocline est plus basse si bien que l'air froid parvient à temporairement s'infiltrer sur le pays, essentiellement sur les régions du nord. Cependant, la circulation d'ouest reprendrait nettement sur l'Atlantique sous le blocage qui se situerait sur le Groenland. Un conflit temporaire neigeux est possible sur les régions les plus au nord avan
×
×
  • Create New...