Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

ToNy06

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    2756
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About ToNy06

  • Rank
    Cumulus congestus
  • Birthday 02/08/1983

Personal Information

  • Location
    Nice-Cimiez, alt 95m
  • Site web
    [url="http://asso.infoclimat.fr"][img]http://www.infoclimat.fr/asso/images/logos/tony06.png?1546968176.png[/img][/url]

Recent Profile Visitors

1338 profile views
  1. Quelques faibles averses de pluie sur les collines niçoises dans la nuit, et une légère bruine insignifiante ce matin. La LPN est restée autour des 350/400m. Le Mont-Chauve (854m) est saupoudré de blanc à partir de 450m. Retour prévu du soleil d'ici quelques heures
  2. C'est possible. MF avait bien envisagé la possibilité d'averses pendant la nuit. Ça flashe vers le Sud-ouest. La LPN devrait sans doute se situer vers 300/400m
  3. Merci pour cette valeur que je ne connaissais pas. Ce cumul de 663mm en 24h est hallucinant Ca représente exactement le double (!!) du précédent record de RR dans le département en 24h (332mm le 31/10/2010 à Caussols) ! Même les 500mm de Saint-Martin-Vésubie font pâle figure à côté! On est clairement sur des valeurs pluricentennales, voire millénales... Sinon, aurais-tu la liste des stations ayant eu des cumuls de RR supérieures à 300 ou 400mm dans le 06 sur cet épisode? Je suis certain que Valdeblore a dû aussi ramasser sévère, de même que l
  4. @Ventdautan J'ai retrouvé par hasard cette valeur ahurissante de 93,3mm à la station d'Antibes-Golfe-Juan en 30 minutes, le 26/09/1966. http://pluiesextremes.meteo.fr/france-metropole/Violentes-pluies-sur-la-Cote-d-Azur.html Cette valeur se retrouverait en 4ème position dans le classement que tu proposes... PS : je n'avais pas lu que tu ne t'intéressais qu'aux valeurs postérieures à 1975. Soit.
  5. Merci pour ces données, je viens de rectifier mon message, avec les valeurs que tu as données. Je profite de ce message, pour savoir si quelqu'un dispose des données de Valdeblore ou de stations vers la Mescla (la Tour/Tinée, Malaussène, Tournefort...) car ces deux secteurs semblent avoir ramassé au moins aussi sévèrement que Saint-Martin-Vésubie. Merci d'avance
  6. Intéressant. Si certaines constructions disparues étaient construites dans le lit majeur de la Vésubie ou de la Roya, d'autres en revanche ne l'étaient pas. Et d'autres encore étaient sur des zones qui n'étaient même pas considérées comme à risque. Et puis quant on sait que le centre de ces villages, construits il y a de nombreux siècles pour la plupart, sont sensés rester à l'abri des pires crues, on a peine à se dire qu'eux aussi ont été inondés... C'est bien la preuve que l'on a fait face le 2 octobre à des crues pluricentennales, dans le cas de la basse-Tinée, de la Vésub
  7. En bonus: - carte des cumuls de RR du 2 octobre en Ligurie - cartes des cumuls de RR du 1er au 4 octobre dans le Piémont Et pour finir, même s'il ne s'agit que d'une carte de prévisions, celle-ci est assez conforme à la réalité, surtout en matière de localisation. On constate les deux énormes zones de RR > 200mm : - l'une à cheval sur le 06 en France, et sur les provinces d'Imperia et de Cuneo en Italie. - l'autre encore plus gigantesque, couvre tout le nord du Piémont, une partie du Val d'Aoste et du Sud de la Suisse (Tessin, Valais)
  8. Plus de 2 semaines après l'épisode cataclysmique qui a frappé l'arrière-pays des Alpes-Maritimes, mais également l'Italie, je pense qu'il serait pertinent de faire un bilan des cumuls de précipitations de part et d'autre des Alpes. Commençons par la France, avec l'ensemble des stations ayant cumulé au delà de 200mm en 24h, le 2 octobre dernier, sur les Alpes Maritimes et le Var. Voici la liste, (entre parenthèses département et nom de la vallée/bassin versant). En rouge, cumul > 300mm : - Saint-Martin-Vésubie (06, Vésubie) : 500mm, dont - 232mm sur 4h
  9. Episode pluvio-orageux intéressant hier à Nice. Alors que le temps était au beau fixe, le ciel s'est rapidement assombri en milieu d'après-midi. Puis une pluie modérée s'est mise à tomber, accompagnée d'une belle activité électrique. La pluie a continué jusqu'en début de nuit, avec des intensités beaucoup plus faibles... A noter que le secteur niçois, en particulier le Nord et l'Est de la ville, a été le plus touché. Le reste du littoral n'a été touché que marginalement. Bilan pluvio d'hier sur le littoral 06, d'ouest en Est - Cannes : 0mm - Gol
  10. En réalité, la plupart des villages de l'arrière-pays sont des villages perchés. Ceux qui ont morflé étaient étaient des villages ou hameaux situés dans les vallées. Et ce sont souvent des constructions dans le lit majeur des rivières qui ont été emportées... Pour connaître assez bien les Cévennes, le relief n'est pas vraiment comparable. Dans les Alpes Méridionales, les reliefs sont bien plus escarpés et les vallées/gorges plus profondes. Impossible de construire certaines routes ailleurs que dans le fond des vallées. Hormis quelques routes récentes, la plupart d'e
  11. Le Haut-Pays niçois est sans doute encore moins dense que l'arrière-pays ardéchois. Aucune commune n'y dépasse les 2000 habitants, et nombre d'entre elles sont sous la barre des 100.
  12. Merci pour le partage. On constate plusieurs choses : - cet épisode a, outre le Var côté français, généré des crues terribles dans tous les fleuves côtiers de la Riviera du Ponent en Ligurie. - la traînée de boue est encore plus importante à l'embouchure de la Roya qu'à celle du Var, ce qui laisse imaginer les dégâts dans cette vallée, notamment à l'embouchure à Vintimille... - a-t-on déjà connu des épisodes diluviens si violents sur un secteur aussi étendu ? Entre les Alpes-Maritimes, la Ligurie et le Piémont, il y a de très vastes zones où l'on a dépassé
  13. Les dégâts sont effectivement colossaux, sur des secteurs extrêmement étendus, bien plus étendus que pour la catastrophe de Vaison-la-Romaine, par exemple. La basse vallée de la Tinée, la vallée de la Vésubie et celle de la Roya sont particulièrement sinistrées. Inondations centennales, glissements de terrain, coulées de boue, routes effondrées, voitures et maisons emportées... De vastes zones ont connu des précipitations de l'ordre de 300mm à plus de 500mm en seulement une quinzaine d'heures. De telles valeurs en un temps si bref sont très rares en France métropolitaine, même dan
  14. C'est de l'inconscience, c'est vrai. Néanmoins, sans vouloir chercher d'excuses à ce jeune homme, il n'y a aucun échappatoire sur cette route. Pas d'itinéraire bis, une seule route permet de rentrer chez soi quand on habite dans les vallées de l'arrière-pays... Et faire demi-tour dans ce cas précis n'est pas forcément moins risqué...
×
×
  • Create New...